Skip to main content

Full text of "Le quincaillier (Octobre-Decembre 1914)"

See other formats


Library 

of the 

University of Toronto 



Digitized by the Internet Archive 

in 2012 with funding from 

University of Toronto 



http://archive.org/details/lequincaioctdec1914mont 




^OWMfi 




°<PT&» 





Fonde en 1887. 



MONTREAL, VENDREDI, LE 2 OCTOBRE 1914 



Vol. XLVII— No 40. 




DEWAK 

SCOTCH 

WHISKY/ 



L'article qui procu- 
re les plus fortes 
ventes. 



En vente partout 




J. M. DOUGLAS & CO., MONTREAL 



Agents Canadians 

MAISON FONDEE EN 1857. 



nMnpv TVT?g tMwftMPP,,PB PA ^ "^ 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



Essences Culinaires de Jonas 

LE5 ESSENCES QUI SE VENDENT PARTOUT ET TOUJOURS. 




JONAS' 

TKIPLE 

CONCENTRE 



1 oz. 



2 oz. 



Prix par 
Grosse 

$10.50 



20.00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 



4 oz. 



8 oz. 



Prix par 
Grosse 

$48.00 
95.00 




'SOLUBLE" 



Prix par 
Grosse 







0LUBLE 

si 

EXTRACT 



Tine: Truit 

k fLAVOR M 



2 oz. 


$10.00 


4 oz. 


18.00 


8 oz. 


34.00 


6 oz. 


60.00 



st£5^p 




EXTRACTOP 

VANILLA 



JONAS' 

TRIPLE 

CONCENTRE 



Prix pai 
Grosse 

24.00 

42.00 

79.00 

152.00 




"ANCHOR" 

PUR 

CONCENTRE 



Prix pa 
Grosse 

$12.60 
22.50 
38.00 
76.00 




'LONDON" 



Piix par 
Gros»e 

1 oz. "London" $6.50 

2 oz. " 10 00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 



Prix p ir 
Grosse 

$25.00 

28.00 

48.00 

84.00 

carre 84 00 




"GOLDEN 

STAR 
Double Force 



Prix par 
Grosi-e 

$10.00 
18.00 
34.00 
60.00 




Ext. 

X 

XX 

XXX 

xxxx 

xxxxx 

xxxxxx 



Essence 
alalb 

$1.10 
1.40 
1.75 
2.25 
2.75 
3.25 
4.00 



Essences de Jonas, en bouteilles, Jarres, Barillets et Barils pour Conffi- 
seurs, Fabricantsde Creme a la Glace, Etc., Etc. Prix $7.00 a $15.00 

le gallon, SUIVant qiialite. Qualites Speciales et Prix Speciaux par Contrat. 

HENRI JONAS & CIE., 

FABRICANTS 

MAISON FONDtE EN 1870. 

389 et 391 Rue St-Paul Montreal. 



Vol. XL VII —No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre [914. 




La marque de qualite 




Le cachet de garantie 



Qu'on soit en 
guerre ou non, 



LES 



Feves Cuites 

SIMCOE 

constituent tou- 

jours la meilleure 

valeur alimentaire 

sur le marc he. 



Commandez-en de suite 



Dominion Canners Limited 

HAMILTON, CANADA. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURAN/T". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre [914. 



Vol. Xl.\ II No 40. 




Le temps des crepes est revenu et 
cela veut dire plus de ventes de 

Siropde Ble d'lnde MARQUE CROWN 

FAIT AU CANADA) 

Vous verrez que la plupart de vos clients 
vous demanderont plus que jamais ce sirop 
delicieux et economique, pendant l'autom- 
ne et Thiver. 

Ecrivez-nous de suite pour cotations. 

The Canada Starch Co., Limited, Montreal 

CARDINAL, BRANTFORD, TORONTO, FORTWILLIAM, VANCOUVER. 



KN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 




Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.75 

J'qts de 6 lbs. 3.40 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts <le 6 His. 3-40 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 

de (i lbs., mi 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

V>n etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE, 
Montreal. 



3-40 
3-30 



Caisse de 120 paquets de Yt lb. 
Caisse de 30 ) paq. melanges, 1 lb. | 
60) " " y 2 lb.) 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 
Conserves La doz. 

Corned Beef compresse, 4s $175, 

; 00, 2s $5.50, 6s $17.00, 14s 45.00 



PRIX COURANTS 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques sp£ciales de marchandises dont les maisons, indiqu^es en ca; 
aoirs, out l'ageuce ou la representation directe au Cauada, ou que ces maisons manufacturent elles-memes. Les prix iudiqu6s 1 
d'apres les derniers renseignements fournis par les agents, repr£sentants ou manufacturiers eux-memes, 

WALTER BAKER & CO., LTD. 

Laltx 

Chocolat, Prime No 
i, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et i lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, g 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de 1/5, i, i, 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, i et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite> 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.7s 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.55 

Pqts de 6 lbs. 3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1 65 

Pqts de 6 lbs. 3 20 



caractdre 
qu6s le sont 



Registered 

rrade-M&rJc 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5. 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, i lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 



La lb. 

23c 

24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Roast Beef, is $1.7=;, is $325, 2s 




$6.25, 6s 


l8.00 


Boeuf bouilli, is $3.25, 2s $6.25, 




6s 


18.OO 


Veau en gelee, is $1.75, is $3.25, 




2S $5.00, 6s 


18.OO 


Hachis de Corned Beef, is $175, 




is $2.25, 2S 


3-35 


Beefsteak et Oignons, is $1.75, is 




$3-25. 2S 


6.00 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites seule- 




\DWIGHT'S 



BAK C rNO°SobA 



ment. 



Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c $3-2° 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3- 2 ° 



Saucisse de Cambridge, is $3.00, 

2s 5.00 

Pieds de cochon, sans os, is $1.75, 

is $2.50, 2s 5.00 

Langues d'agneau, is 2.50 

Boeuf fume en tranches, boites de 
fef-blanc. is $200, is 3.25 

Boeuf fume en tranches, pots en 




La Flotte Anglaise a 
prouve sa suprematie 

Les "transports entre le Canada et la Mere- 
Patrie se font presque comme en temps ordi- 
naires. Et les marchands peuvent encore 
approvisionner leurs clients de 

la Gelatine en poudre instantanee 

COX' 

qui prime dans tout le monde entier. Elle a 
une vente exceptionnellement importante 
dans tout le Canada. Les menageres en 
apprecient l'economie et le gout delicieux. 
Un delicieux dessert de gelee peut etre pre- 
pare en un instant. Les marchands realisent 
un bon profit sur chaque vente. lis trouvent 
que cela paye de vendre la meilleure qualite 
de gelatine, et en consequence ils prennent 
en stock et mettent en devanture celle de 
Cox's. 

Faite eh Angleterre 

ARTHUR P. TIPPET & COMPANY 

AGENTS. MONTREAL, 



Saindoux Compose 



AIJWG 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 



Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEJRs, CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No'40. 



verre. Is $1.51 (o, is 

Langue, jambon et pate de veau, 

- 
Jambon de veau, 

Viandes en es. boites en 

lane, boeuf, jambon, lan- 
\ eau, gibier, - $0.50 
Viandes en pots de verre, poulet. 

jambon. langue, 
Langues ik- boeuf, boites en fer- 
blan 1 's 



3 ■ 50 
1 • 30 

1 .-'O 



1 .00 
1 . 50 





Mince Meat, en tins cachetees 
hermetiquement, is $1.25, _>s 
.. 3s $3.00, 4s $4.00, 5s 
Mince Meat, en seaux, 25 lb., la lb. 
Mince Meat, en cuves, 45 lb., la lb. 
Mince Meat, sous verre, is 
Plum Pudding, ts $1.90, 2s 
Beurre de peanut Clark, sons 
verre. \s $0.95, 's $1 40 is 

Beurre de peanut Clark, en jarres 
Beurre de peanut Clark, en seaux, 

24 lbs., la lb. 

Ketchup aux tomates dc Clark, 

t-> oz. $1.95. 16 oz. 
Feves an lard, ordinaires, grandc 

boitc. is $060, 2s $100, 3-s $1.40, 

6s $4.50, 12s 
Feves an lard, sauce tomates, is 

$060. 2s $1.00. 3s $1.40. 6s $4.50, 

I2S 

Feves au lard. Chili Flats, is $0.60, 

25 $1.00, 3s 

Feves au lard. Tomato Flats, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s 
Feves au lard. Plain Flats, is $o.6o, 

2s $1.00, 3s 
Feves vegetariennes roties, sauce 

tomates, grandc boite 
Soupes concentrees "Chateau'' de 

Clark. No 1 assorties 

J. M. DOUGLAS & Co., 
Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". 



5.00 

o . 08 

0.07] 

2.25 

2.40 

[.85 



0.15 
2.40 

7 ■ 25 

7-25 
1 -15 
1. 1 5 
1 -15 
1 . 15 
0.95 



La lb. 



Langues de boeuf, pots de verre, 

S 10.00, 2S 12.00 



Boites de 14 lbs., pqts de I lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 
J et 1 lb. 0.10 



WM. H. DUNN, 

Montreal. 

Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 

Varietes: Brun — Aux Tomates — 
Blanc. 
Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 0.45 

Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.45 

Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 

inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Marque Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.00 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 
Famille (4 doz. par caisse) 3 90 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
d'hotel (2 doz. par caisse) 4.25 




Le M»rchand — ' 'Je crois que le vendeur Bowser 
est ce qu'il me faut. L'ancienne m^thode de ser- 
vir l'huile ctait une perte. Je peux litteValement 
faire sortir les pieces de dix centins et les dollars 
de mon plancher trempe d'huile, de mescontenants 
et tnesures remphs de poussiere et £brdch£s. Je 
vais faire de mon commerce d'huile un commerce 
lucratif au lieu d'un commerce ruineux en instal- 
lant un systd ne Bowser." 



Quand j'etais enfant, je travaillais dans 
une epicerie et je detestais la kerosene. 

Les commis et le patron la haissaient aussi. 

Et les clients n'aimaient nullement l'odeur et le goiit de la kerosene sur 
leurs biscuits sees, fromage et pain. 
Ces jours sont passes. Le systeme 




a aboli 'Teunui" de la vente de la kerosene et l'a rendue profitable et 
plaisante. 

L'approvisionnement est en suretd; hors de vue en dessous ou sur le 
plancher est un reservoir Bowser a l'£preuve de toute odeur, de tout coula- 
ge et de toute perte. 

La mesure exacte et automatique est assured par la pompe Bowser i. en- 
registreur automatique. 

Toute ancienne nuisance est abolie. 

Et elle coute si peu. Vous la payez vite avec des profits accrus. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Frazer, 



Toronto, Can. 



Pompes fabriquee* pardes ouvriert Canadiens et vendues par des Marchandt canadient 

Bureaux de Ventea dans tous let Centres et reprsaentanta partout, 

Uftenteurs des brevets et fibricatits originets de pompes etalou mesurant automati- 
ouemeut a la main et par ponvoir, petits et grands reservons. Kntrep6ts de gazoline et 
d'huile et systSme de distribution. Mesures a enregistrement automatique pcur con- 
duits systeme de filtrage et citculation d'huile, jysteme de nettoyage a sec, etc. 



Maison Etablie en 1885. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 40. 



UC PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre [914. 



Marque Reindeer Jersey, Gallon 

(J4 douzaine par caisse) 4-75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4- 80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5-50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4.80 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte 



Lait et Crimes Condens6s. 

St. Charles "Family" 3 90 

St. Charles "Hotel" 4-25 

Lait "Silver Cow'' 5.75 

"Purity" 5-6o 



Lait condense. 

La cse 

Marque Eagle, 4 

doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 

doz., chaque 5.60 

Marque Challenge^ 

doz., chaque 4.85 





Lait evapore. 



Marque Peerless "Hotel", 2 doz., 

chaque 425 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4.50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3-90 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz.. chaque 2 00 



CANADIAN FAIRBANKS-MORSE 
CO., LIMITED. 

Montreal. 
Yankee Cleaner. 

Boite de 1 gallon $1.00 

Boite de i gallon 0.60 

Boite de 1 pinte 0.32 

Boite de 1 chopine 0.20 

Dix pour cent d'escompte sur toute 
commande de douze boites assorties. 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 



Manufacturiere 



Edwards- 
La lb. 

0.06 J 
0.06I 



de marques 
burg. 

Empois de buanderie. 
Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) 
Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 
Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. o.07i 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06! 

Barils No 1 (200 lbs.) 0.06I 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07I 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. 0.08J 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. o.o8i 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07^ 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07$ 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 300 



Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) i-So 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3 °° 
Empois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 0.07I 

Canada Pure Corn Starch 

(40 lbs.) 0.06J 

( Boite de 20 lbs., ic en plusj 
Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, ]/ 2 doz. en caisse 2.90 
Boites de 20 lbs, l /\ doz. en caisse 2.85 
Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3-00 

Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3.35 

Boites de 10 lbs, y 2 doz. par caisse 3.25 

Boites de 20 lbs, l A doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



Ces prix smitcux du de- 
tail, ceux qui achet-ront 
de bonne heure, beueficie- 
rout de i%z. par douzaine. 

Pointes d'asperges 2s 
Bouts d'asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Midget 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golden Wax, gals. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 

A B 

2.30 2. 32 i 

1-45 i-4?i 

I.02i 1.05 

I- 25 
0.92* 0.95 

1.30 i-32i 

3-75 3-77i 




La gomme a effacer "Sanitary" 

M. LE MARCHAND:— 

Voila une ligne de gommes que vous devriez prendre en stock sans 
retard. Nous l'annoncons de facon extensive, toujours en invitant le 
consommateur a vous l'acheter. Le prix populaire de 10c chaque, con- 
sideration prise de la qualite, en fait des vendeurs faciles. 

LA GOMME A EFKACER "SANITARY" reeoit a l'extremite de l'ouver- 
ture, une langue de caoutchouc de V% de pouce d'epaisseur, d'une longueur 
et d'une largeur egales a celles de l'enveloppe. 

Par une legere pression a l'extremite du crayon le caoutchouc estre- 
nouvele jusqu'a ce qu'il soit use ; son bord etroit permet d'effacer une 
lettre ou une ligne sans nuire aux autres. Deux gommes de la meilleure 
qualite sont faites : l'une pour la machine a ecrire et 1'encre, I'autre pour 
le crayon. 

Finiesde faqon attrayante, Faciles a manieret Faisani du "Bon Travail". 

L'illustration de gauche, est une reproduction d'etalage en deux 
couleurs attachee a chaque carton contenant 12 gommes, chacune dans sa 
boite propre. Cette maniere d'empaquetage constitue un etalage tres at- 
trayant et permet de conserver ces articles toujours nets et propres 

Ecrivez-nous pour echantillons et prix 

ARTICLES ANNONCES-LARGES ESCOMPTES 

THE 0. K. MANUFACTURING CO. 

Syracuse, N.Y., E.U.A. 

Specialites de fournitures de bureaux. Seuls liceneies el fabricants de 
La Gomme Patentee "SANITARY" 
L'ouvre-Enveloppe Patente "RIES" 
L'attache-Papier, "WASHBURNE" Patente "O.K." 



. L. & C. HARDTMUTH, LTD., KOH-I-NOOR HOUSE, 

LONDRES, ANGLETEERE. 

Seuls Agents pour l'Europe, l'Asie, l'Australie, la Nouvelle-Zelande et 
l'Afrique-Sud. 



1.1'. PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre [914. 



\ ,.l. XLVI1 -No 40. 



Feves Lima 2s i . 

- Red Kidnej 0. 

Feves Refugee 011 Valentine 

(vertes o. 

.s Refugee (vertes) 3s 1. 

Feves Refugee. Midget. Auto 

Feves Refugee, gals. 3. 

.1 tranches, rou- 
o. 



JO 

97l 

92* 
30 

75 
97* 

97 i 

37 1 



ge sang, Simcoe 
Betteraves entieres, rouge 

sang. Simcoe 2S O. 

Betteraves entieres, rouge 

sang. Re sebud 2s 
Betteraves en tranches, rou- 
ge sang. Simcoe 3s 1 . 
Betteraves entieres, rouge 

sang. Simcoe 3s 1 . 

Betteraves entieres, rouge 

sang, Rosebud 3s 
1'ois extra fins, tries, 

qua'ite i 2S I -3/4 

Puis Sweet Wrinkle, aualite 

2, 2S o. 

Pois Early June, qualite 3, 2s o 
Pois Standard, qualite 4, 2s o. 
Pois Sweet Wrinkle, qualite 

2, gals. 4. 

Pois Early June, qualite 3, 

4- 



gals 

Pois Standaid, qualite 

gals. 4- 

Epinards, table, 2s 1. 

Epinards, table, 3s 1. 

Epinards, tab'e, gals. 4. 
• Fruits 

Bluets (Huckleberries), Stan- 
dard 2s 1 . 

Bluets (Huckleberries), en 

conserve-: 2s 1 . 



9/4 
• 95 
92J 

oO 

15 

05 

i2i 

472 

52* 

50 
80 



.2-'} 
.00 

0.95 

.3-4 

.25 

3-77* 

.00 
.00 

• 30 

• 35 

.40 

■45 

.40 

.00 
0.97 J 
0.95 

4-32J 

4-i7i 

4-074 
1. 15 

1.50 

4-55 

1. 52 J 

I.82i 



Bluets (.Hucl.leberries), Stan- 
dard, gab. 6 
Cerises noires, sans noyaux, 

sirop epais, 2s 1 

Cerises noires, r^ec noyaux, 

sirop epr.is, 2s 1 

Cerises rouges, sans noyaux, 

sirop epais, 2s 1 

Cerises rouges, sans noyaux 

sirop leger, 2s 1 

Cerises rouges, avec noyaux, 

sirop epais, 2s 1 

(crises rouges, sans noyaux, 

Sals. 8 

Cerises rouges, avec noyaux, 

gals. 8 

Cerises blanches, sans 

noyaux, sirop epais, 2s 1 
Cerises blanches, avec 

noyaux, sirop epais, 2s 1 
Groseilles noires, sirop 

epais, 2s x 

Groseilles noires, en con- 
serves, 2Z 1 

Groseilles noires, Standard, 
gais. s 

Groseilles noires, Solid Pack, 
gals. 8 

Groseilles rouges, sirop epais, 

2S 1 

Groseilles rouges, en con- 
serves, 2J 1 

Groseilles rouges, Standard, 
gals. 5 

Groseilles rouges, Solid Pack, 
gals. 8 

Gooseberries, sirop epais 2s 1 

Gooseberries, en conserves, 



55 6.574 

90 1.02] 

50 1.52* 

90 1.92! 
45 

50 l.S2i 

50 8.52? 

00 8.024 

90 1.92} 

50 I.52I 

45 i-47i 

75 i.77l 

25 5-27! 

25 8.27J 

45 1-47* 

75 1-775 

25 5.27} 

2- 8.27:} 

4S 1.47^ 



2S i-75 1.774 

Gooseberries, Standard, gals. 7.00 7.02* 
Gooseberries, Solid T ck, 

gals. 8.75 8.774 

Lawtonberries (Blackberries), 

sirop epais, 2s 1.95 1.974 

L?.wtonberries, sirop leger, 

2s 1.45 

Lawtonberries, en corserves, 

is 2.15 2.174 

Lawtonberries, Standard, 

g.is. 7.05 7.074 

Fiamboises noires, sirop 

epais, 2s 1.95 1 .974 

Framboisei noires, sirop 

leger, 2s 1 . 45 

Framboises noires, en con- 
serves, 2s 2.15 2.174 
Framboises noires, Standard, 

gals. 7.05 7074 

Framboises noires, Solid 

Pack, gals. 9.30 9.324 

Framboises, rouges, sirop 

epais, 2s 1.95 1.974 

Framboises rouges, sirop 

leger, 2s 1.45 

Framboises rouges, en con- 
serves, 2s 2.15 2. 174 
Framboises rouges, Standard, 

gals. 7.30 7. 32A 

Framboises rouges, Solid 

Pack, gals. 9.30 9.324 

Rhubarbe, en conserves, 2s 1.55 1.574 
Rhubarbe, en conserves, 3s 2.30 2.324 
Rhubarbe, Standard, gals. 3.55 3-574 
Fraises, sirop epais, 2s 2.15 2.17I 

Fraises. en conserves, 2s 2.30 2.32^ 




/r% BI-CARBONATE jl\ 

Baking sodA 



"COW BRANT la marque toujoars 
digne de confiance dans ses resultats. 

Aucun autre soda sur le marcht? 
n'est aussi bien connu de la bonne 
menagere que le "Cow Brand." 
II est fameux pour ses absolus 
resultats certains, sa force, sa 
puret£. Recommandez-le a toutes 

Prenez-en en stock, votre mar- 
chand en gros en a. 

CHURCH & DWIGHT 



Manufacturers 

MONTREAL. 



LIMITED 



Articles annonces et 
ventes faciles 

Vont la main dans la main. Vous pou- 
vez faire le plus grand volume d'affaires 
avec moins de travail et de defense en 
donnant a vos clients les articles supe- 
rieurs annonces qu'ils "connaissent" et 
qu'ils "veulenf. 

La publicity nationale des 57-Varietes 
de Heinz cree une forte demande chez 
les consommateurs ; Notre Departement 
du Service aux Epiciers vous aidera a 
tourner cette demande en ventes. 

Demandez des details complets a notre 
vendeur ou ecrivez nous pour les avoir. 

H. J. HEINZ COMPANY 

PURS PRODUITS ALIMENTAIRES 

PITTSBURG, E. U. A. TORONTO, CANADA 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX Cn^RANT". 



Vol. XLVI1 No 40. 



I<E PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre [914. 



RAPPELEZ-YOUS 

qu'il est plus aise de vendre des marchandises qui sont annoncees que des marchandises qui ne Le sont 
pas. Nous vous donnons une genereuse assistance sur ce point. 

LES ALLUMETTES 'EDDY' et autres articles <- Eddy" sont annonces de bonne fagon depuis 1851 et 
sont devenus des amis pour tous les canadiens 

LE NOM DE "EDDY" sur tout article est synonyme de bonne valeur et de magnifique qualite d'usage 

SI PENDANT LA PERIODE DE GUERRE vous pouvez vous procurer un bon approvisionnement des 
articles Eddy, vous n'aurez aucune difficulte a les vendre 



La campagne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete, il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu 




Essayez vous-memesles Poudres Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 



LA C1E J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, • - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fils & Cie, Limitee. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q. 



Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 

a 1'adresse suivante : 



Nom 



De 



(Nom de la maison de commerce) 

Rue. 

Ville ou village — 

Province 




Vous vivez dans une epoque ou tout 
est moderne, c'est-a-dire nouveau. Met- 
tez votre publicite au niveau de votre 
epoque. 



Tel. Bell, Main 475 



Tei. Marchands 82 



Epiceries en Gros 

Speciality de 

Papier s et Sacs en Papier s 

Notre ligne de conduite est de servir nos clients 
honnetement au mieux de leurs interets 



COUVRETTE & SAURIOL, LIMITEE, 
236-238 Rue St-Paul. 




Nous sommes heureux cTannoncer que nous avons pu repondre a l'af- 
fluence des commandes et que nous faisons a present des envois rapides. 



IO 



K PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1014. 



»1. XLVII — No 40. 



Le Beurre de Peanut 

CLARK 




Ne contient absolument rien autre chose que 
des peanuts de premier choix avec du sel, 
prepares sous forme de beurre paries prece- 
des les plus modernes — C'est un delicieux 
remplacant pour la preparation des sand- 
wichs ordinaires ; il peut etre aussi employe 
avec avantage pour remplacer le beurre or- 
dinaire. 

Une campagne d'annonce tres etendue se 
developpe en ce moment-ci et les epiciers 
eront bien d'acheter ce produit en prevision 
de la demande. 

WILLIAM CLARK, Limited, Montreal 



Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30. 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rue* St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell Est 5779 

BUREAU DE DIRECTION t 
President i M J.-A -E. Oauvin, pharmacien 
ancien echevln ; Vice-Preaideot i M. I« -A. La 
rallee, maire de Montreal ; Secretaire-Treao- 
ritri M. Arthur Gagne, avocat ; Diracteura i M 
L,. H. Geoffrlon, ancien president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membre 
da la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Dr J.-O Goyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
DrF-P. Renaud.capitaliste ; M. F.-E. Fontaine, 
directeur-gerant de "The Canadian Adver ising 
Limited" ; Geraot i M. L.-W. Gauvin, ei-inspec- 
teur et surlntendant de la Metropolitan Life 
dn*. Co. 
SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acheter une propnete ou pour toui bati 
inscrivez-vous au "Pret Immobilier, Limitee,' 
qui vous pretera ce capital gang iuteret, avec 
grandes facilites de remboursement. 

Lea faciliteade remboursement dea ptets faits 
a ses membres par le "Pret Immobilier, Limitee" 
•ont tellee quelle* repreae/itent a peu pres 
l'intertt que Ton aurait a payer mr un emprunt 
•rdinaire. 

REPRESENTANTS DEMANDES.-Le "Pret 
Immeblliar, Limitee" n'a pas encore d'egence 
dasa toua lea Diatricts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des repreaentanU bien quali- 
Bta. 

Earivaz ou telephonez pour avoir la 
brochurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
vur rJu patsant 



Fraises, Standard, gals. 
F:aises, Solid Pack- sals. 

Quantite rfduite. 
Tois. Standard, 2s, par boite 

d'une douzaine 



7-5^ 7-S71 
9.80 o.8j! 



0.82} 



K W CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




ilyli 




Bakin| 



AVIS.— 1. Les prix cote danscette 
liste sout pour marchandiscsaux 
points dedistributiondegrosdans 
Ontario et Quebec, excepte 1* ou 
des listes f.peciales de prix plus 
eleves sont en vigneur, et ils sont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c ... la boite $1-0 

Lessive en Poudre 
de Cillett 

La cse 

4 doz. a la caisse $3.50 
3 eaisses .... 3.40 

5 eaisses ou plus 3 35 
Poudre a Pate "Magic" 

Ne eontient pasd'alun. 
La doz. 

5c. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

Ibd . . 
lbs . . 
oz. 
oz. 
oz. 



6 doz de 
4 d«>z de 4 
4 doz. de 6 
4 doz. de 8 
4 doz. de 12 
2 doz. de 12 
4 doz. de 16 
2 doz. de 16 

1 doz. de 2 
Yzdoz. de 5 

2 doz. de 6 
1 doz, de 12 
1 doz. de 16 

Vendue en canistres . eulement. 

Remise sp^ciale de 5% accorde"e sur les 
commandes de 5 eaisses et plus de 1* 
Poudre a Pate "Magic". 



$0.50 
0.75 

, 1 00 
1.30 
1.80 
1 85 
2.25 
2.30 

. 5 30 
9.60 
a 

la Cse 
$6.00 



^*G/ C 




Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2 85 



5 eaisses 2 75 

No. 5 eaisses 

100 pqts de 10 oz 2.00 
5 eaisses ., ... 2 80 
Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs , par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 



SodA 

s AieraT« S 

E.W. GILLETT Ca LTD 



La Farine Preparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujoura diune da confiance, ell* eat preferee a 
toutaa lea autrea farine* 

UN BON VENDEUR. 

Vtryez le coupon des epiciers dans chaque 
carton- 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 

Tel. Main 436. MONTREAL 



CE sont des amis preferes 

DE LONCUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en lous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque deposit sur 
chaque paquet viritable. 

FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Vass 




LAGAILLE, GENDREAU & GIE 

Successeur3 de CHS. LACAILLE& CIB. 

tPICIERS EN GROS 

Importatears de Melasses, Si- 

tops, Fruits Sees, The, Vins, 

Liqueurs, Sucre?, F,tc.,F,tc. 



Speciality de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



CHOCOLAT a 

Hon Sucre 



ELITE" 



DBS EPIC I E HS 

Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, \ E. 

J.A. TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XLVII — No 40. 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



il 



^^^^MW^AAMV^MV^^>^wv^AMywww^MV^MMwvv^/^^^^^v^^^«^Mvvvvw«v«vwvwwvvm^MA^WA^A/lAAAAAA^MMW^^AAMMN^wv^ 



QUAND UN ARTICLE PORTE 
CETTE MARQUE, 



TRADE H 




/« 



^ A--tT^% 



MARK 



jT'v* ■;•>* ''■'V':**-"* ,- :**■ 



Vous pouvez avoir 
Confiance en sa Qualite 



United Shoe Machinery Company of Canada 

Montreal, Que. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*. 




12 



LE PRIX C< >URANT, Vendredi, 2 Octobre [914. 



Vol. XL VI I — No 40. 



MIS 



Bas et Chaussettes 

en Soie Americaine 

GARANT1S. 



Notre desir est de vout faire connaitre 
ces Bas et Chaussettes. 

lis ont triomphe de l'epreuve que 
d'autres n'ont pu supporter — lis don- 
nent au pied le contort veritable — lis 
n'ont pas de coutures qui risquent 
de se decoudre— lis ne s'elargissent 
pas et ne se deforment pas, car ils 
sont tricotes dans leur forme et non 
presses dans cette forme. Ils sont 
GARANTIS pour leur finesse, pour 
leur style, pour leur superiority de 
matiere et de facon, sont absolument 
sans defauts ; ils seront portes six 
mois sans se trouer ou remplaces par 
de nouvelles paires gratis. 

NOTRE OFFRE GRATUITE. 

A quiconque vous adresse 50c pour 
couvrir les frais d'envoi, nous en- 
verrons, droits payes, absolument 
gratis : 

Trois paires de nos fameuses 
CHAUSSETTES EN SOIE AMERI- 
CAINE pour hommes, avec garantie 
ecrite, n'importe quelle couleur, ou 

Trois paires de nos BAS POUR 
DAMES, en noir, tan ou blanc, avec 
garantie ecrite. 

NE PERDEZ PAS DE TEMPS— 
Cette offre expirera des que nous 
aurons choisi un marchand dans 
votre localite. Specifiez la grandeur 
et la couleur desirees. 

The International Hosiery Co., 

21 rue Bittner, 
Dayton, Ohio, U. S. A. 



EGOLE 

POLYTECHNIQUE 



Examen d' Admission 
1915 



Cours pr^paratoire, division des 
ingenijurs et division des archi- 
tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



[GlLLETTS 



Creme de Tartre de 
"Cillett" 



'+ lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 



% lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 



f ashor- 1 
i tis. ] 



E £ 

« 3 



4 doz. pqts., % lb. 
2 doz. pqts., % lb. 
y z lb. canistres rondes, avec con 

vercles fermant a vis (4 doz. dans ra « 

la caisse) «i .« 

1 lb. canistres rondes, avec couver- § — 
cles fermant a vis (3 doz. dans la "-5 • 
caisse 5 u 

5 lb. canistres carrees (^ doz. dans %~ 
la caisse v J 

10 lb. boites en bois "° 

25 lb. seaux en bois " 

100 lb. barils £ 

360 lb. barils 

N. K. FAIRBANK COMPANY 
LIMITED 
Montreal 
^e>^ tiKS fify Prix du Saindoux 

Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 
Tinettes6olb. o.n 




Tierces 



o.iof 
o.ni 
o.ioj 
o.nf 
o.nf 
o.nj 



COMP< 

Seaux en bois, 20 lbs 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse 
Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse 
GUNN. LANGLOIS & CIE, Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compose, Marque 

EASIFIRST 

Tinettes 60 lb. o.ioS 

0.10J 

2.25 

2.15 
0.12 
0.12 
0.12 
0.12} 




Tierces 

Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. lb. 

Caisses, 3 lbs. lb. 

Caisses, 10 lbs. lb! 

Pains moules d'une livre 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" La lb 



Macaroni 

Vermicelle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

Petites Pate 



"Bertrand'' 



etc. 



Extraits Culinaires "Jonas" 



££i2 

O rt nj 

La doz. 

oz. Plates Triple Concentre 0.88 

2 oz. •' " « I-67 

2 <<■/.. Carrecs " " 

4 oz. " " — 
8 oz. " " " 
6 oz. " '« 
2 oz. Rondes Quintessences 
2 \ oz. " " 

5 oz. 
8 oz. 

8 oz. Carrees " 
4 oz. Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
8 oz. Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
2 oz. Anchor Concentre 



2.00 
3.50 

6.5c) 

12.67 

2.00 

2.34 
4.00 
7.00 
7.00 

4.00 



4 

8 

16 



oz. 
oz. 
oz. 



_> oz. Golden Star "Double Force 

4 oz. " " " 

8 oz. 
16 oz. " 

-' oz. Plates Soluble 

4 oz. " 

8 oz. 
16 oz. " " 

1 oz. London 

2 oz. " 
Extraits a la livre de $1.10 a 
Extraits au gallon de $7.00 a 
Memes prix pour extraits de tous 

fruits. 

Moutarde Francaise "Jonas" La 
2 doz. a la caisse 



1 

3 
6 
o 
1 

2 
5 


1 
2 

5 
o 
o 
4- 
25. 



.88 
■ '7 
■34 
.84 

• So 
.84 
.00 

84 
•50 
.84 
.00 

• 55 
.84 
00 
00 



Pony 

Small 

Medium 

Large 

Tumblers 

Muggs 

Nugget 

Athenian 

Gold Band Tu 

No. 64 Jars 

No. 65 " 

No. 66 " 

No. 67 " 

No. 68 " 

No. 69 " 

Molasses Jugs 

Tarres J gal. 

Jarres I " 

Vernis a chaussures 
Marque Froment 1 doz. a la caisse o 
Marque Jonas 1 " " " " o 
^ ^ ernis militaire a l'epreuve de l'eau 2 

MATTHEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal Canada. 

fell!© 



7 

10 
12 
10 
13 
13 
13 
13 
18 
21 
24 
13 
IS 

24 

21 

36 

54 
La d 



gr. 
.40 
.80 
.80 
.00 
.80 
.20 
.20 
.20 
.80 
.00 
.00 
.00 
.20 
.00 
.00 
.00 
.00 
.00 
oz. 

• 75 

• 75 
.00 




7.92 
1.05 



Lard en baril 

Lard pesant, Marque Frontenac 

Short Cut, brl. 35/45 

Lard pesant, Marque Frontenac 
Short Cut, y 2 brl'. 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, brl. 45/55 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, Yz brl. 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 
sosse, tout gras, brl. 40/50 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 
sant, y 2 brl. 

Marque Dorchester 

Marque Dorchester, y 2 brl. 

Saindoux Compose 

Tierces, 3/$ lbs. 

Boites 50 lbs. net (doublure par- 
chemin ) 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 
tee) 

Seaux en fer. 50 lbs. 

Seaux de bois, 20 lbs., net $2.15 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
se. bleu 

Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 

(a suivre page 21") 



30.00 

15-50 

30.00 

15-50 

32.00 

16.50 
none 
none 

o. 10I 
0. 10S 

o.ioi 

0.10} 
o. 10 J 

O.II 

0.11} 

O.IlJ 



■ 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



*3 




DEPUIS UN SIECLE OU PLUS 

St- Vincent a exp£die" le gros de l'approvisionnement du 
monde en fait d'Arrowroot, parce que la St. Vincent 
Arrowroot est la meilleure. 

Comme article courant de manage il s'est fait une place 
dans nombre de domiciles ; ses qualitds salutaires et nu- 
tritives en font un aliment sain et bienfaisant pour les 
jeunes gens, les gens ages et les invalides. 
La grande vari^te' de mets d£licieux qu'on peut con- 
fectionner avec cet aliment explique le "pourquoi" de 
sa popularity. II se digere tres faciletnent. 
Faitesbien savoir k voire clientele que vous avez la 
St Vincent Arrowroot et vos ventes seront considera- 
bles. Pour renseignements et dchantillons ecrivez & 
J. Elliot Sprott, S£cr6taire. 

ST. VINCENT ARROWROOT CROWERS 
AND EXPORTERS' ASSOCIATION 



KINGSTOWN 



Antilles 

Anglaises 





OEUFS 

Producteurs et Expediteurs : — 

Vous avez besoin a cette 
saison de Pannee de bons 
renseignements du marche, 
des encaissements rapides, les 
plus hauts prix. 

Pour ceci, correspondez ou expediez a 

Guiifl, Langlois & Cie, Limitee. 

Principale Maison de Produits du Canada. 
MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



H 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 




'4 



tpiCIGiS ■ Tout epicier devrait consulter les 
rapports de l'anatyste du Gouvernement sur la Creme de Tartre et qui montre la force, la 
qualite et la purete des differentes especes sur le marche. L'analyse dans chaque cas prouve 
que la Creme de Tartre de Gillett est chimiquement pure. Le plus recent bulletin concernant la 
Creme de Tartre publie par le Departement du Revenu de llnterieur est le No 263, on le 
trouvera a la fois interessant et instructif. 



GILLETTS CREAM TARTAR. 

LES PRODUIT3 GILLETT SONT 
LES MEILLEUr3 ET LES PLUS PURS 

MGILLETIC0MPANTLIM1IED 

TORONTO, ONT. 

MONTREAL "WINNIPEG 




full Weigh* lj 

GILLETTS 

GROUND || 

fREAM TARTAR 

^lUfTT COMPANY^ 




-^^ICAT^r^g^ 




C'est l'experience qui dirige l'epicier prospere lorqu'il fait choix des 

^=5s^ Aliments Mariiis 

de la Marque 




BRUNSWICK 




une experience nee de la constatation que seul le poisson en conserves de "bonne marque" paye 
a etre tenu. 

Vous serez tou jours sur de vendre avec succes avec la marque "BRUNSWICK" parce 
que c'est la "marque de qualite". 

Dans les boites marque "BRUNSWICK", on ne trouve que les poissons les plus soigneu- 
sements choisis, peches dans la fameuse Baie Passamaquody. 

Notre usine etablie au bord de l'eau est operee dans les meilleurss conditions. 

Pourquoi n'entrez-vous pas en ligne aujourd'hui et ne prenez-vous pas votre part des 
bons profits qui se font sur ces lignes qui font gagner beaucoup d'argent au commerce ? 



CONNORS BROS., Limited., Blacks' Harbour, N. B. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 

La Compagnie de Publication* ilea Marchand* Detailleura du 

Canada, Limitee, 

Telephone E.t 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tous let services: 

Montreal et Banlieue, $2.50 
ABONNEMENT; Canada et Etats-UnU, 
Union Postale, • Fr». 

Bureau de Montreal : 80 rue St-Denii. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertson & Co., repreientant*. 

Bureau de New-York : Tribune Bids., William D Ward, representant 



lie, $2.50 ) 
lis, 2.00 [ 
r*. 20.00) 



PAR AN. 



II n'est pa* accepte d'abonnement pour moins d'une annee 

A moina d'avis contraire par ecrit, adresse directemen 
a noa bureaux, 15 joura au moina avant la date d'expiration 
I'abonnement eat continue de plein droit. 

Toute annee commenced eat due en entier. 

L'abonnement ne ceaae paa tant que lea arrerages ne tont 
paa payea. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheque*, mandate, bona de poate doivent etre faita payable* 
a l'ordre de " Le Prix Cou rant ". 

Priere d'adreaaer le* lettrea, etc., aimplement comme suit ; 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



Fonde en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



A PROPOS DE LA HAUSSE DU SUCRE. 



L'OPPORTUNITE QUI S'OFFRE AUX FERMIERS 
CANADIENS. 



De.s remarques pen raisonnablcs out encore ete faites par 
certains journaux decriant le commerce de detail d'epicerie pour 
avoir augmente le prix du sucre au consommateur. Ces remar- 
ques nori seulement indiqnent l'ignorance complete de la part de 
ceux qui les ecrivent, mais nuisent beaucoup au commerce legi- 
time et honnete, incitant le consommateur contre l'epicier. Par 
exemple dans un recent num.ero du "St. Thomas Journal", on 
trouve le passage suivant : 

"La nouvelle se repand que les epiciers de la ville ont porte 
le prix du sucre a $7.00 par cent livres, ce qui represente une 
augmentation de 50c sur les prix de la semaine precedente. Cela 
signitie que le sucre est a jc la livre par cent livres, et 7}/^ la 
livre par achat au dollar, montant de l'achat ordinaire de la me- 
nagere, le prix qu'elle paye etant de un dollar pour 13 livres. 

"En depit des promesses reiterees d'une baisse des prix, 
voila encore une avance sans raisons apparentes, cela continue." 

Dans cette allegation, il n'est pas fait mention de ['augmen- 
tation de 50c subie par le marchand qui se trouve des lors dans 
la necessite de se proteger lui-meme et de hausser sa marchan- 
dise. De fait, le sucre est tres probablement appele a monter 
encore de prix par suite de l'avance de prix des matieres pre- 
mieres dont les rafineurs se servent pour leur fabrication. Le 
ton eleve du marche s'explique done d'une fagon bien simple a 
.•eux qui y apportent quelque consideration .L'ecrivain de l'en- 
trefilet precite avait probablement omis de se renseigncr sur le 
sujet et voila pourquoi il en parle d'une maniere aussi injuste 
qu'inexacte. 

II n'est pas difficile de demontrer que le prix du sucre au 
consommateur de St-Thomas est plus que raisonnable. II impli- 
que meme une perte sur la base des prix actuels. La cotation la 
plus reduite du sucre a Toronto au moment de la parution de 
l'article en question etait de $5.81 par cent livres. En y ajoutant 
le transport cela fait au moins $5.85. En vendant $7.00 la diffe- 
rence brute se trouve etre de $1.15, soit 16 pour cent, juste le 
pourcentage suffisant pour couvrir les frais generaux. Mais, si 
le sucre avait ete achete a $6.35, le prix de la semaine passee, 
la marge brute aurait ete reduite a 65c, soit un peu moins de 9 
pour cent. Cela signifierait une grosse perte, considerant la part 
que doit supporter le sucre dans les frais generaux de tout de- 
taillant. To'ut journal on toute maison de commerce qui ne 
ferait qu'un profit brut de 9 pour cent quand les frais gene- 
raux s'elevent a 15 ou 16 pour cent, n'aurait pas longtemps a 
vivre. 

Les conditions creees par la guerre ont amene 1' augmentation 
du sucre et necessairement cette hausse doit etre supportee par 
le consommateur. 



L'etat de guerre europeen fournit a l'industrie canadienne 
maintes opportunite comme nous l'avons demontree dans nos ar- 
ticles des semaines precedentes. Le fermier canadien peut avoir 
sa large part de profits dans le debouche soudainement ouvert 
a notre production, ne serait-ce que par la fourniture a l'Angle- 
terre d'une partie de ce qu'elle importait d'Allemagne avant la 
guerre. 

Pendant 1' annee fiscale finissant le 31 decembre 1912 l'An- 
gleterre importait d'Allemagne pour 2,043,387 livres sterling de 
betail, de grains et cereales. Depuis la declaration de guerre rien 
n'est entre en Anglcterre de cette provenance. Cost done _$io.- 
000,000 de produits agricoles que l'Angleterre doit chercher 
ailleurs pour son propre approvisionnement. 

Sur cette somfne, $40,000 s'appliquaient a l'achat de che- 
vaux; plus de $2,000,000 representaient des achats d'orge, plus 
de $3,000,000 des achats d'avoine, $1,000,000 pour les achats de 
pois, $2,000,000 pour le seigle, $560,000 pour le ble ainsi que 
farine, feves et autres grains. 

Pendant la meme periode PAllemagne vendait au Royaume- 
L : ni de grosses quantites de lin, de poisson, de poires, de pru- 
nes et des peaux brutes, ces dernieres se montant a pres d'un 
million de dollars. 

De meme on sait que l'Allemagne etait un gros fournisseur 
de provisions dans bien des lignes pour l'Angleterre. Plus de 
$500,000 de beurre y furent achetes par l'Angleterre dans Fannee 
precitee, $1,000,000 d'oeufs et quantite de jambons et autres 
viandes. Le montant total de ces achats n'atteignait pas 
moins de 70,048,152 livres sterling pendant l'annee, soit plus 
de $350,000,000. 

Incontestablement une partie de ce commerce peut venir au 
Canada. 

De plus, ces chiffres demontrent le role important que peuvent 
et doivent jouer le producteur et le fermier pendant la dure du 
conflit qui ensanglante l'Europe. 

Les marches d'Angleterre sont ouverts au Canada et le fait 
que l'exportation allemande est totalement interrompue implique 
de meilleurs prix pour tous les produits du sol ou du cultivateur. 



MAGASIN A LOUER. 



A louer, superbe magasin convenant au commerce de 
chaussures. Superbement amenage, installation moderne, 
chauffage en parfait etat, lumiere electrique. Situation de 
premier ordre, sur la rue Sainte-Catherine Est, pres Saint- 
Hubert. S'adresser pour tous renseignements, a M. N.-G. 
Valiquette, 477 Sainte-Catherine Est, Montreal. 



i6 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



LA PRA TIQUE COM MERCIALE 

CAUSERIE POUR LES DETAILLANTS. 



ATTIREZ LES CLIENTS 



Pourquoi la publicite de norabreux delaillants ne rend 
• simple: ils la font comme s'ils etaient une mai- 
son de gros 011 un grand magasin. 

Le grand magasin de'vient tellement leur cauchemar qu'ils 

_,irint que. pour hitter contre lui, il est necessaire de faire 
comme lui. Or. cette facon de proceder est un des plus surs 
moyens de se faire battre. Ceux qui om lu les ecritures 
saintes se souviendronl que David, pour terrasser Goliath le 
geant, ne chercha point a hitter contre lui en un stupide corps 
a corps. II prit. tout au contraire, une pierre, la mit dans sa 
fronde. et cette petite pierre. t'rappant au front du geant, fut 
cause le sa defaite mortelle. A la force brutale, David avait 

>se I'intelligence. 

Aussi, n'opposez pas au grand magasin les amies du 
grand magasin, mais bien les votres. 

Dites-vous bien que les redactions d'annonces identiques 
a celles de vos adversaires, que les affiches, qui sont fatale- 
ment a moitie muettes, que les catalogues ne sont pas abso- 
lument les armes qu'il vous faut. 

Vous vous obstinez a ne voir que le grand magasin et 

cela qui guide votre conduite; vous avez tort. C'est 

votre client qu'il faut envisager et c'est en pensant aux points 

qui 'sont communs entre lui et vous que vous trouverez le 

succes. 

Le point common entre le grand magasin et votre .client, 
le catalogue. Aussi votre gros concurrent doit-il se faire 
un devoir d'envoyer des catalogues aussi complets et en aussi 
grand nombre que possible. 

Le point commun entre votre client et vous, c'est votre 
magasin. ('est done de la publicite pour voire magasin plus 
que pour votre marchandise qu'il faut faire. Ne demandez 
done pas qu'on achete vos marchandises, mais dites qu'on 
vienne les voir. Toute la publicite du detaillant doit graviter 
autour de ce point central: le magasin, et n'avoir qu'un but: 
obtenir la visite du magasin. Une fois que l'acheteur eventuel 
ans la place, c'est au detaillant de savoir doser la vente 
suivant les besoins de son client. Ce'lui-ci s'en ira satisfait et 
reviendra. 

Voyons la chose d'un pen phis pres. Mettons de cote la 
clientele des grands magasins et ne regardons que celle qu'ils 
viennent enlever aux detaillants locaux, dans les villes de 
petite et de moyenne importance, ainsi que dans les cam- 
pagnes. 

Il est comprehensible que ces magasins envoient un cata- 

iublic ne pouvant pas. dans la majeure- partie des 

-c deplacer, il faut done lui soumettre un a un les articles 

ndre. Seul le catalogue allechant, promctteur et parfois 

ant. p. ut assurer ces resultats. 
Le client, d'autre part, a une tendance a accorder foi aux 
catalogs randes maisons lointaines. II a l'impression 

'iue »nt ricbes. puissamment outillees et qu'elles 

peuvent bien faire. Cette impression est exacte en principe, 
pourquoi .la clientele de la campagne commande d'a- 
pres catalogue, et par lettre aux grands magasins. 

II m- lui reste a la memoire que la facilite des affaires. 

l-.lle perd de vue que les articles recus ne sont pas tout a fait 

• ceux qu'elle de-sirait, elle oublie aussi les frais de retour des 

marchandise, qu j ne lui conviennent pas pour ne voir, en fin 

ue I'importance de la grosse maison de la me- 

tropole, laqu evidemment celle de province. 



Or done, c'est a vous., detaillant. au lieu d'essayer d'offrir 
les avantages des grosses maisons a departements multiples, 
avantages que vous ne pouvez realiser meme de loin (vous 
mettant ainsi a nouveau en etat d'inferiorite), de bien faire 
ressortir les inconvenients du grand magasin pour celui qui 
en est loin. I'arnii ces inconvenients, le principal est de ni 
pouvoir se rendre compte, avant d'acheter la marchandise, si 
celle-ci plait on non. Bien entendu, ceci doit etre (lit avec 
habilite et doigte. 

Votre client qui regoit avec plaisir, qui attend meme le 
catalogue du grand magasin, a beaucoup moins de satisfac- 
tion a recevoir le votre. 11 a l'impression que vous cherchez 
a lui "monter le cou", a lui en imposer. Alors meme que l'ar- 
tide que vous lui offrez par catalogue serait tres seduisant, 
votre client ne l'achetera qu'apres l'avoir vu, palpe. tate de 
tons les cotes. Ne l'oubliez pas: "A beau mentir qui vient 
de loin". Or, vous etes pres, et votre client ne vous laissera 
pas mentir parce qu'il voudra voir avant d'acheter. 

Done, ne cherchez pas a employer des moyens oil des 
redactions qui sont bons pour vos adversaires. Rappelez- 
vous surtout que votre clientele se trouve dans un rayon 
d'action determine par les moyens de communication, rayon 
au dela duquel il est impossible d'aller. Or, les gens qui se 
trouvent dans ce rayon d'action viennent tout naturellement 
dans votre localite pour les foires oti les marches. Pourquoi 
ne pas en profiler pour les faire se deplacer un pen plus, 
e'est-a-dire jusqu'a votre magasin? 

Les grandes maisons doivent aller au-uevant des desirs 
de votre clientele, qui est loin d'eux. Vous, qui etes pres 
d'elle, vous devez leur rappeler votre presence et les amener 
au point de contact normal: votre magasin. 

Voici done le principe qui doit vous guider: faire de la 
publicite, non pour qu'on achete votre marchandise en lisant 
votre publicite, mais bien pour creer le desir de la voir. Et, 
alors que les gens n'auraicnt pas confiance en votre catalogue, 
alors qu'ils n'auraient pas confiance en vos annonces, alors 
qu'ils croiraient que vous faites des affiches pour les "epater", 
ils seront tout prets a vous croire lorsque vous leur direz en 
face de votre marchandise, ses reelles qualites. Or, ils sont 
tout disposes a venir voir cette marchandise et viendront si 
VOUS savez les tenter. 

Mais la publicite faite dans ce sens nc sera efficace qu'au- 
tant qu'elle sera completee par les elements suivants: 

De la bonne marchandise; des prix -fixes et marques; une 
devanture fraichc, agreable a l'oeil et en bon etat; un magasin 
clair et commode, oil tout le monde est admis sans obligation 
d'acheter; et un accueil double par le sens de la vente. 

Quand vous aurez fait cela, vous serez surpris de voir le 
public s'rlabituer a venir examiner vos marchandises avant 
que d'acheter aux grands magasins et par consequent a ache- 
ter chez vous et vous enrichir. 

Cendant ce temps-la, ceux qui s'obstineront a suivre les 
methodes des grands magasins s'y epuiseront inutilement. 

C'est a vous de choisir celle des deux methodes qui vous 
semblera la meilleure. 

Le travail de la publicite. 

Nous vous avons dit que vous deviez faire de la publicite. 
parce que c'est pour vous le moyen de faire des affaires et de 
vous tenir a la hauteur d'une concurrence plus apparente que 

reellemcnt dangereuse. II est necessaire que nous vous di- 



Vol. XL VI I — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre [914. 



17 



sions comment la publicite opere et pourquoi elle agit sur 
l'acheteur. 

II y a des choses auxquelles on est habitue et dont oti lie 
se demande pas la raison. On accomplit certains actes, sans 
se deinander le but vers lequel ils Undent, ('est ainsi que 
nous mangeons et buvons, sans avoir aucune notion speciale 
de la valeur de ces actes, pas plus que de la valeur du som- 
meil que nous pratiquons tous les jours, sans en murir les 
bienfaits. 

Or, a agir ainsi, il se produit parfois des inconvenients. 
On mange de trop ou Ton ne boit pas assez, le rein se grippe 
et l'estomac s'enfle comme line outre. Ce n'est que lorsque 
cela ne va plus du tout que Ton a recours a quelqu'un qui sait 
pourquoi et comment fonctionnent vos organes. Cet individu 
qui sait, en matiere de sante, s'appelle le medecin. Quelque- 
fois il est trop tard pour le consulter. 

En publicite, il en est souvent ainsi. A ignorer comment 
la reclame agit, et pourquoi elle opere, on la laisse faire ce 
qu'elle veut et Ton constate tin beau jour que Ton aurait be- 
soin du medecin, du specialiste. Or, celui-ci peut ameliorer, 
mais il ne refera pas de toutes pieces des situations detruites. 

C'est done pour vous eviter d'a\ r oir recours au medecin 
que nous voulons vous parler aujourd'hui de ee qui est la 
base de Taction de la reclame: la suggestion. 

La suggestion. 

Nous tenons a insister aupres de vous sur ce point. Nous 
voulons bien vous faire grace des termes par trop scienti- 
iiques, mais nous desirous que vous vous penetriez bien dc 
cette verite: du pouvoir suggestif de la publicite, pour que 
vous puissiez y avoir recours. en sachant bien comment elle 
travaille pour vous, si vous voulez la faire travailler. 

Oh! sans doute quantite d'entre vous vont nous declarer 
qu'ils sont des homines et qu'ils font ce qu'ils veulent et que. 
dans le public, il doit en etre ainsi. 

Ici, nous vous arretons, et vous declarons net que l'hom- 
me n'est maitre d'aucune de ses pensees, a plus forte raison 
d'aucun de ses actes. 

Sans aller dans le domaine general, nous ailons prendre 
quelqties exemples, vous montrant que vous agissez, que le 
public achete, sans savoir la raison initiale de son achat. 

Pourquoi achetez-vous une marque dc chocolat, plutot 
qu'tine autre? Vous allez nous declarer que c'est en raison 
de sa qualite. 

C'est a moitie vrai seulement, car si votre choix s'est 
porte sur deux ou trois chocolats, il s'en fabriqtie une cen- 
taine que vous ignorez. Vous avez ete influences dans votre 
choix, parce que les deux ou trois atitres se sont impose- de 
force a votre cerveau. 

Si ces marques n'avaient pas fait une publicite speciale, 
vous les ignoreriez au meme titre que les chocolats plus dis- 
crets. Alors, pour decider de votre choix, vous auriez recours 
au Directory, a vos amis, etc., tandis que maintenant c'est la 
publicite qui vous entraine. Ce sont les affiches apposees sur 
les murs, le.s tableaux accroches dans les epiceries, les images 
donnees a vos enfant s qui, cambriolant votre libre arbitre, 
vous suggerent l'achat. 

Mieux encore, pour vous montrer le detail de ^operation, 
nous allons vous citer tin exemple dont vous constaterez la 
veracite tous les jours. 

M. X. . est tin bon rentier de soixante et quelques annees, 
vivant tranquillement dans la banlieue de Montreal, seul avec 
sa femme. 

Un jour, au courrier, dans la boite, Mine X... trouve tin 
catalogue dc phonographes. Cet instrument est un de ceux 
dont le besoin ne s'est jamais fait sentir dans la vie des deux 
vieillards, et maintenant moins que jamais. Cependant, par 
desoeuvrement, autant que par curiosite, les deux vieux ajus- 
tent leurs lunettes, examinent le catalogue, lequel est luxueu- 
sement illustre. 



Et leur echaftge d'idees commence: ' -Tout de meme, 
"quel luxe aujourd'hui que ces imprimes, regarde-moi done 
"ga... Tiens, cc chiett qui ecoute, on dirait qu'il est vi- 
"vant!. . ." 

Puis oirpasse a la chose elle-meme. 

"—Qui nous aurait dit cela, grand'mere, quand nous 
"avions vingt ans! Des machines qui parlent!... I'arait 
-meme que ca park bien... Ou ira-t-on, sous pen, si cela. 
"continue. . ." 

Et Ton feuillette les pages, on regarde les principaux 
morceaux que debitent les disques. 

" Oh! oh! dis done, nos vieilles chansons qui sont la, 

"c'est a faire envie, ga nous rajeunirait, dis, maintenant que 
"nos voix... Tu le chantais pourtant si bien, cet air de la 
"Favorite... T'en rappelles-tu?. . ." 

Soudainement, les deux vieux se regardent, rougissent, 
honteux qu'ils sont d' avoir songe tin instant a s'amuser com- 
me des enfants avec tin phonographe. lis essaient d'oubher 
et le catalogue s'en va dans le feu oil il est reduit en cendres. 
Mais les marchands de phonos sont tenaces. Ne voila-t-il 
pas qu'ils ecrivent a M. X... une lettre, deux lettres et une 
troisieme que Mme X... lit attentivement, tout en mono- 
loguant : 

"Pour sur qu'ils out raison, ces gens-la, vois-tu ce qu'ils 
cliscnt: "Les grands-parents sauront ainsi avoir tin motif pour 
garder pres d'eux leurs petits-enfants qu'ils ne voient que 
rarement. Les parents ne pourront pas refuser aux mioches 
d'aller entendre le phono de grand-pere. . ." Le fait est qti'on 
ne nous donne pas Jean et Louisette souvent, qu'en dis-tu. 
grand-pere?" 

Et grand-pere trouve, en effet, que Louisette et Jean ne 
viennent pas souvent, que les parents sont d'affreux ego'istes. 
Les vieux- se consultent, se tatent, hesitent htiit jours durant 
sur le principe. M. et Mme X... passent encore huit jours a 
fixer le modele choisi. Puis Tinauguration a lieu un jeudi 
devant Louisette et Jean, ravis, enchantes. 

N'empeche que, les enfants partis, M. et Mme X..., sans 
penser a leurs premieres apprehensions, tournent pour eux 
seuls la manivelle et que le disque leur egrenne un vieil air 
qu'ils avaient demande pour, lorsqu'ils seraient tout seuls, 
revivre leur jeune temps. 

Et lorsque vous demanderez a ces bons vieux pourquoi 
et comment ils ont achete leur boite a chansons, ils vous re- 
pondront: "Ah! il y avait longtemps que nous en avions 
envie!" 

Non, monsieur X..., vous n'en aviez ni envie, ni besoin; 
c'est seulement Phonodor ou un autre qui voulait vous vendre 
un appareil. II vous en a suggere le besoin, il a cree en vous 
ce besoin, vous a suggere l'achat et vous y a oblige, sans que 
vous puissiez savoir pourquoi. 

Eh oui! la publicite suggere au sens propre du mot en 
creant le besoin, en incitant a l'achat; mais la nous devont 
vous dire de ne point vous effrayer. 

Suggestion n'est pas hypnotisme. L'hypnose, e'est-a-dire 
le sommeil provoque avec ses etats seconds, est un des rc- 
sultats de la suggestion qui ne saurait nous interesser, nous 
commcrcants. Nous serions plutot ennuyes si nos clients 
s'endormaicnt dans la rue ou dans nos magasins. Nous se- 
rions tentes de croire, alors, que notre publicite ne vatit rien. 
Cependant, nous venous de voir que la publicite alourdit. 
efface, empeche le jeu conscient de notre libre arbitre. II faut 
ajouter que la facon dont elle opere est celle de la suggestion 
medicale. 

La, nous devons au passage combattre une erreur forte- 
ment enracinee. Le public croit, en general, que pour sug- 
gerer il faut vouloir d'une fagon energique et extravaser 
mentalement sa volonte de son cerveau a soi, pour la faire 
entrer de force dans le cerveau d'autrui. Cela, c'est le "chi- 
que" des operateurs de foire, pour faire croire a une puis- 
sance surnaturelle de leur volonte. Notez-le bien, l'etre le 



iS 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobfe 1914-. 



Vol. XLVII — No 40. 



plus ble, le plus dominable par les actes et la parole 

d'autrui, pent tres bien etre un operateur parfait. 

La raison en est simple. Tour suggerer il suffit d'affir- 
mcr une chose, de l'affirmer avec intensite et de repeter cette 
aflirmaticri. Nul effort n'est necessaire. L'affirmation, meme 
discrete, mais non hesitante, est parfaite. Et ceci nous ex- 
plique pourquoi le commergant qui fait dire par ses affiches, 
- s. sa reclame en general, que ses phonographes 

sont utiles et necessaires, opere de la meme fagon que le 
medecin qui dit: "Vous allez dormir. . . vous etes en train de 
dorrnir. . . vous dormez. . ." 

Ce qu'il faut surtout eviter, comme en matiere de sug- 
gestion medicale, e'est de dire quoi que ce soit qui puisse 
appeler 1'attention du public et l'inciter an raisonnement. Le 
but de toute votre publicite, e'est de mettre an cerveau de 
Pacheteur "un raisonnement tout fait", le votre, bien entendu, 
de maniere a ce que cet acheteur, paresseux comme tous les 
etres humains, soit satisfait de n'avoir pas a faire 1'efTort de 
raisonner lui-meme. 

( )r, a force de dire continuellement au public que le sirop 
Untel guerit la toux, 1'acheteur accepte ce raisonnement tout 
fait, sans se demander si la toux petit etre guerie par autre 
chose qu'un sirop, sans s'inquieter meme s'il est d'autres 
sirops identiques. 

Ce point du "'raisonnement tout fait" est la chose la plus 
import ante pour donner de la valeur a votre reclame. Suivant 
que celle-ci sera redigee bien oil mal, suivant que les illustra- 
tions de vos affiches la corroboreront ou non, le succes est a 
voil£ 011 a d'autre-. 

Notez done ce principe que, dans toute votre publicite, 
rien ne doit venir eveiller 1'attention du client pour l'inciter 
au raisonnement, e'est-a-dire pour l'obliger a discuter la va- 
leur de votre ofFre et a songer aux concurrents. 



PROCLAMATION RELATIVE AU COMMERCE AVEC 
L'ENNEMI. 



DEMANDE POUR VIANDE EN CONSERVES. 

Des rumeurs out circule partout alleguant que par suite de 
commandes du gouvernement et de la guerre, la maison \V. 
Clark Limited. Montreal, se trouvait dans 1'incapacite de rcmplir 
les ordres pour feves au lard, pour viandes en conserves, etc. 

Nous sommes autorises a dire que ces racontars sont absolu- 

ment -ans fondements-et que la dite maison continue a livrer 

rdres regus avec ^a dexterite habituelle. Les detaillants de- 

vraient done exiger de leurs marchands de gros qu'ils letir Ii- 

\ rent les produits de Clark quand ils les demandent. 



LE DANGER DU POISON A MOUCHES. 



isiderant les methodes modernes de detruire ce fleau que 

les mouches .il est extraordinaire de voir que beaucoup de 

persistent a employer les papiers attrappe-mouches a ba^c 

de poison. Le principe fundamental toxique de ces papiers est 

un des poisons les plus violents et les plus mortels. Le 

danger de U-ur emploi apparail done imminent pour les enfants 

dultes n'y echappent pas non plus. Ce danger n'est 

il esl parfaitemenl reel, nous n'en voulons pour preuve 

nombreux accidents qui survierinent de ce fait, chaque 

ee." 

Voila ce que dit au debut d'un article de fonds la revue 

uelle "Child Betterment", el 1 lie fait bien de signaler 

effrayant auquel on ne prend pas assez garde. II est 

pourtant bien iter ce risque epou van table en employant 

ittrappe-mouches absolument inoffensifs ,tel que le 

"Tanglefc os lecteurs connaissent pour la plupart 

ire insurpassable. 



L'etat de guerre dans lequel se trouve le Canada du fait de 
la participation de l'Angleterrc au conflit etiropecn, nous place 
dans une situation speciale vis-a-vis de l'Allemagne et de l'Au- 
triche-Hongrie, au point de vue des relations et obligations com- 
merciales; il est done bon que chacun sache quelle est la con- 
duite a tenir en pareille circonstance et e'est ce que nous indique 
la proclamation royale ci-dessous publiee par le gouvernement 
d'Ottawa. 

Attendu qu'il existe un etat de guerre entre Nous et l'Empire 
d'AIlemagne depuis n heures p.m. le 4 aout 1914, et qu'un etat 
de guerre a existe entre Nous et la Monarchic austro-hon- 
groise depuis minuit le 12 aout 1914; 

Et attendu qu'il est illegal pour toutes personnes que ce 
soit residant, faisant affaires ou se trouvant dans nos posses- 
sions, de trafiquer ou d'avoir quelques relations commerciales 
ou financieres avec quelque personne residant ou faisant affaires 
dans l'Empire d'AIlemagne; ou l'Autriche-Hongrie sans notre 
permission ; 

Et attendu que par notre proclamation du 5 aout 1914 re- 
lative au commerce avec l'ennemi certains genres de transactions 
avec l'Empire d'AIlemagne out ete prohibes; 

Et attendu que par le paragraphe 2 de notre proclamation du 
12 aout 1914 la dite proclamation du 5 aout 1914 decretait qu'elle 
etait applicable a l'Autriche-Hongrie ; 

Et attendu qu'il est desirable de faire une nouvelle declara- 
tion a ce sujet et d'etendre les prohibitions contenues dans la 
proclamation precedente, et de revoquer a cette fin la proclama- 
tion du 5 aout 1914, ainsi que le paragraphe 2 de la proclamation 
du 12 aout 1914, et de leur substituer la presente proclamation ; 
Et attendu qu'il est opportun et necessaire de rappeler a tou- 
tes les personnes residant, faisant affaires ou se trouvant dans 
nos possessions leurs devoirs et obligations envers Nous, 
Notre Couronne et Notre Gouvernement, — 

Sachez done que nous avons juge a propos par et avec 
l'avis de Notfe Conseil prive d'emettre notre presente proclama- 
tion royale decretant et il est par le present decrete comme suit : — 

1. La susdite proclamation du 5 aout 1914, relative au com- 
merce avec l'ennemi, et le paragraphe 2 de la susdite proclama- 
tion du 12 aout 1914, ainsi que toute annonce publique officielle 
emise dans le but de les expliquer sont revoques par la presente. 
a compter de la date de la presente proclamation, et, a compter 
de la presente dale, la presente proclamation leur est substitute. 

2. L'expression "pays ennemi" dans la presente proclama- 
tion signifie les territoires de l'Empire d'AIlemagne et de 'a 
Monarchic austro-hongroise ainsi que toutes leurs colonies et 
dependances. 

3. L'expression "ennemi" dans la presente proclamation si- 
gnifie toute personne ou association de personnes d'une nationa- 
lite quelconque residant ou faisant affaires en pays ennemi, mais 
ne comprend pas les personnes d'une nationalite enncmic qui ne 
resident ni ne font affaires en pays ennemi. Dans le cas de 
corps constitues en corporation, le caractere d'ennemi ne s'at- 
tache qu'a ceux de ces corps qui sont constitues en corpora- 
tion en pays ennemi. 

4. L'expression "oyverture des hostilites" dans la presente 
proclamation signifie 11 heures p.m. le 4 aout 1914, en ce qui 
concerne l'Empire d'AIlemagne, ses colonies et dependances, et 
minuit le 12 aout 1914 en ce qui a trait a l'Autriche-Hongrie, ses 
colonies et dependances. 

5. Des a compter de la date de la presente proclamation les 
prohibitions suivantes seront en vigueur (sauf lorsque des per- 
mis seront donnes tel que ci-apres pourvu), et nous prevenons 
en consequence par la presente toutes les personnes residant, 
faisant affaires ou se trouvant dans nos possessions, — 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



19 



(1) De ne payer anemic somme de deniers a un ennemi 
quelconque ou pour son benefice. 

(2) Ue ne faire aucun compromis ou de donner des ga- 
ranties pour le paiement d'une dette quelconque ou 
autre somme de deniers avec un ennemi quelconque 
ou pour son benefice. 

(3) De ne pas agir au 110111 d'un ennemi pour tirer, ac- 
cepter, payer, presenter pour acceptation ou paiement, 
negocier ou autrement disposer de tout instrument 
negociable que ce soit. 

(4) De n'accepter, payer 011 autrement disposer de tout 
instrument negociable que ce soit detenu par ou au 
nom d'un ennemi, sauf que la presente defense ne sera 
pas censee etre transgressee par toute personne que 
ce soit, qui n'est pas en lieu de croire que l'instru- 
ment est detenu par ou au nom d'un ennemi. 

(5) De ne pas faire de nouvelles transactions ou de termi- 
miner une transaction quelconque deja commencee 
avec un ennemi au sujet de tous stocks, actions ou 
autres valeurs que ce soit. 

(6) De ne pas passer ou conclure aucune nouvelle police 
ou contrat d'assurance maritime, sur la vie ou contre 
l'incendie ou autre avec un ennemi ou pour son bene 
fice; ni d'accepter ou rendre effective quelque assu- 
rance sur un risque quelconque decoulant d'une police 
ou d'un contrat d'assurance (y compris la reassu- 
rance) fait ou conclu avec un ennemi ou pour son 
benefice avant l'ouverturc des hostilites. 

(7) De ne fournir ni directcment ni indirectement a ou 
pour 1'usage ou le benefice d'un pays ennemi ou d'un 
ennemi ou d'en obtenir des marchandises, effets ou 
articles quelconques, ni de fournir directement ou in- 
directement a ou pour 1'usage ou le benefice de toute 
personne que ce soit ou d'en obtenir des marchandises, 
effets ou articles quelconques pour les transmettre a 
ou d'un pays ennemi ou d'un ennemi, ni trafiquer di- 
rectement ou indirectement ou transporter des mar- 
chandises, effets ou articles quelconques destines a 
ou venant d'un pays ennemi ou d'un ennemi. 

(8) De ne permettre a aucun navire britannique de partir 
pour se rendre a un port ou endroit quelconque d'un 
pays ennemi ni d'y entrer ni d'y avoir des communi- 
cations. 

(9) De ne conclure aucun contrat ou obligation commcr- 
ciale, financiere ou autre avec un ennemi ou pour son 
benefice. 

(10) De ne faire aucunes transactions avec un ennemi 
lorsqu'elles sont prohibees par un arrete en conseil 
passe et publie sur la recommandation d'un Secre- 
taire d'Etat, meme si elles etaient autrement per- 
mises legalement ou par la presente proclamation 
ou toute autre proclamation. 

Et le public est en outre prevenu par la presente que qui- 
conque commet, aide a commettre ou encourage quelqu'un a 
commettre l'un des susdits actes, en contravention de la Ioi, est 
coupable d'un crime et sera passible de punition et de peines en 
consequence. 

6. Pourvu toujours que lorsqu"un ennemi possede une suc- 
cursale locale en territoire britannique, allie ou neutre. n'etant 
pas un territoire neutre en Europe, les transactions faites par 
ou avec cette succursale ne seront pas considerees comme des 
transactions faites par ou avec un ennemi. 

7. Rien dans la presente proclamation ne sera cense defen- 
dre les paiements faits par ou pour le compte d'ennemis aux per- 
sonnes residant, faisant affaires ou se trouyant dans nos pos- 
sessions si ces paiements decoulent de transaction conclues avant 
l'ouverture des hostilites ou sont autrement permises. 

8. Rien dans la presente proclamation ne sera interprets de 



maniere a defendre quelque chose qui serait expressemenl auto- 
risee par notre permis ou par un permis donne en notre nom 
par un Secretaire d'Etat ou par un Board of Trade, soit que 1 
permis soient specialement accordes aux individus on (ju'ils men- 
tionnent qu'ils s'appliqucnt a certaines classes de person nes. 

9. Cette proclamation sera designee sous le nom de "Pro- 
clamation relative au commerce avec l'ennemi, n° 2." 

Donnee a Notre Cour au Palais de Buckingham, ce neu- 
vieme jour de septcmbre, en l'annee de Notre-Sei.nn< ur 
mil neuf cent quatorze et de Notre regne la cinquieme. 
DIEU SAUVE LE ROI. 



LE GESTE PATRIOTIQUE D'UNE MAISON CANA- 
DIENNE. 



La "Walter Baker & Co. of Canada, Ltd.", Montreal, a fait 
don comme contribution a la participation du Canada a la de- 
fense de l'Empire, de mille livres de cacao pour le dejeuner et 
de mille livres de chocolat, premium No 1, a 1'usage du contin- 
gent canadien en route pour le combat. Une contribution a ete 
aussi apportee au corps medical de l'armee au camp de Valcar- 
tier. En outre, tout le personnel de la maison cajiadienne a alian- 
donne une journee de son salaire pour le fonds patriotique. 



POSITION DE VOYAGEUR DEMANDEE. 



Un homme avant quinze ans d'experience dans le com- 
merce general, desire une position comme voyageur. Peut 
donner sous tous rapports des references de premier ordre. 
Ecrire "Le Prix Courant", 80 rue St-Denis, Montreal. 



INCORPORATION DUNE SOCIETE 



"The Shefford Publishing Company, Limited". 



\vis est donne au public que, en vertu de la loi des com- 
pagnies de Quebec, il a ete accorde par le lieutenant-gouver- 
neur de la province de Quebec, des lettres patentes, en date 
du onze septembre 1914, constituant en corporation MM. Ed- 
mond Thomas Sayers, agent de publicite, Joseph Antonio 
Beaudry, editeur, Leon Charlebois et Alfred Ernest Balfrey, 
commis, et Hector Louis Moreau, comptable, de la cite de 
Montreal, dans les buts suivants: 

Acheter, posseder, detenir, obtenir, imprimer, dessiner, 
exploiter, developper, vendre, ceder et affermer des lots de 
terres, carrieres, pouvoirs hydrauliques, aqueducs, lignes de 
transmission, convois aeriens, voies d'evitement, ateliers ou 
usiiies de toutes sortes, machineries, materiel roulant, brevets 
d'invention, marque de commerce, publications, journaux, re- 
vues, droits d'auteurs de toutes sortes, le tout sur la propriete 
de la compagnie ou sur aucune propriete oil elle aura obtenu 
la permission des proprietaires d'agir ainsi; faire le commerce 
de materiaux et effets de toutes sortes, biens mobiliers et 
immobiliers, les hypothequer, echanger, batir et les ameliorer, 
et particulierement exercer tout commerce se rapportant a 
cette fin; 

Exercer tout commerce qui paraitra a la compagnie ca- 
pable d'etre convenablement exerce en rapport avec les ob- 
jets ci-dessus et cense directement ou indirectement accroitre 
la valeur d'aucun des biens ou droits de la compagnie ou les 
rendre profitables; 

Acquerir ou entreprendre la totalite ou aucune partie des 
commerce, biens et obligations de toute personne ou compa- 
zine cxerqant tout commerce que la compagnie est autorisee 
a exercer ou en possession de biens convenables pour les fins 



20 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



de la compagnie. et les payer en actions acquittees du capital 
de la compagnie; 

Prendre ou autrement acquerir et detenir et vendre 011 
aliener des actions dans toute autre compagnie ayant des 
objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette com- 
pagnie ou exercant tout commerce susceptible d'etre directe- 
ment ou indirectement exerce au benefice de cette compagnie; 

Vendre, louer, ou autrement disposer des biens droits, 
franchises et entreprises de la compagnie ou d'aucune partie 
d'iceux pour telle consideration que la compagnie jugera a 
propos. et en particulier pour des actions, debentures, obliga- 
tions ou autres valeurs de toute autre compagnie ayant des 
objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette com- 
pagnie; 

Se consolider ou se fusionner avec toute autre compagnie 
ayant des objets en tout ou en partie semblables a ceux de 
cette compagnie, et faire des conventions pour le partage des 
profits, l'union des interets, cooperation, risque conjoint, con- 
cessions reciproques ou autrement avec toute autre personne, 
societe commerciale ou compagnie exercant ou etant engagee 
ou sur le point d'exercer ou de s'engager dans toute trans- 
action commerciale capable d'etre, directement ou indirecte- 
ment transigee au benefice de cette compagnie, et prendre ou 
autrement acquerir des actions ou valeurs de toute telle com- 
pagnie, et les engager, vendre, emettre ou les re-emettre avec 
ou sans garantie comme principal et interet ou en faire le 
commerce autrement; 

Acheter, louer ou autrement acquerir, detenir ou posse- 
der la totalite ou aucun des biens, franchises, clientele, droits 
et privileges detenus ou possedes par toute personne ou so- 
ciete commerciale ou par toute compagnie ou compagnies 
exercant ou formees dans le but d'exercer tout commerce 
semblable a celui que cette compagnie est autorisee a exer- 
cer, et les payer completement ou partiellement en argent, 
ou completement ou partiellement en actions acquittees de 
la compagnie ou autrement, et assumer les dettes de toute 
telle personne, societe commerciale ou compagnie; 

Tirer, faire, accepter, endosser, escompter et executer des 
billets payables ou recevables, cheques, lettres de change, 
mandats et autres instruments negociables et transferases; 

Faire des avances d'argent aux clients et autres personnes 
ayant des relations avec la compagnie et garantir l'accom- 
plissement des contrats par toutes telles personnes; 

Remunerer en argent, acnons, obligations ou d'aucune 
maniere toute personae ou personnes, corporation ou corpo- 
rations pour services rendus ou a rendre en placant ou aidant 
a placer ou garantissant le paiement de toutes actions du ca- 
pital de la compagnie, ou de toutes debentures ou autres va- 
leurs de la compagnie, ou relativement a la formation ou 
promotion de la compagnie ou la conduite de ses affaires; 

Faire tous ou aucun des actes precites en qualite de prin- 
cipaux agents ou procureurs, sous le nom de "The ShefTord 
Publishing Company, Limited", avec un capital-actions de 
vingt mille dollars ($20,000.00), divise en deux cents (200) 
actoins de cent dollars ($100) chacune. 

La principale place d'affaire de la corporation sera dans 
la cite de Montreal. 

Date du bureau du secretaire de la province, ce onzieme 
jour de septembre 1914. 

C. J. SIMARD, 
Sous-secretaire de la province. 



COMPAGNIES INCORPOREES 



Des lettres-patentes ont etc' emises par Lieutenant-Gouvcn 
neur de la Province de Quebec, incorporant: 

'The Power Buffet Limited", pour exercer en general et 
dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20,000; a Montral. 



"11. Cote, Limitee", pour exercer en general et dans toutes 
.sos branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. Capital- 
actions, $20,000; a Montreal. 

"E. Leclair, Limitee", pour exercer en general et dans toutes 
ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. Capital- 
actions, $20,000; a Montreal. 

"F. X. St-Jean, Limitee", pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. 
Capital-actions, $20,000; a Montreal. 

"Le Garage Laurier, Limitee", pour tenir un garage d'auto- 
mobiles, de voitures et autres vehicules. Capital-actions, $49,000; 
a Montreal. 

"Broadway Hotel Company, Limited", pour exercer en ge- 
neral et dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de 
restaurateurs. Capital-actions, $20,000; a Montreal. 

"Aime DeMontigny, Limitee", pour faire le commerce de 
chaussures et ses accessoires. Capital-actions, $20,000; a Montreal. 

"Canadian Road Contractors Company", pour en general 
exercer les affaires comme ingenieurs civils et constructeurs. 
Capital-actions, $500,000; a Montreal. 

"J. A. Lefebvre, Limitee", pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20,000; a Montreal. 

"Th Fruits Purveyor Company, Limited", pour exercer en 
general et dans toutes ses branches le commerce de marchands 
en gros et detail de legumes, fruits, epices, the, cafe, cacao, cho- 
colat, etc. Capital-actions, $30,000; a Montreal. 

"Germaise Incorporated", pour manufacturer, fabriquer, 
acheter et vendre, importer et exporter des marchandises seches, 
hardes faites de toutes descriptions,- etc. Capital-actions, $20,000; 
a Montreal. 

"Cascapedia Booming Company", pour acquerir, cons- 
truire et entretenir des digues, glissoires, jetees, estacades et 
autres travaux necessaires pour faciliter la detention et le 
triage du bois ou bois de pulpe dans la riviere Grande Casca- 
pedia, dans le comte de Bonaventure. Capital-actions, $50,000; 
a New-Richmond. 

"Gagnon, Limitee", pour exercer en general et dans toutes 
ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurants. Capital- 
actions, $20,000; a Montreal. 

"Empress Hotel, Limitee", pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. 
Capital-actions, $20,000; a Montreal. 



RECETTES. 



Pour empecher de rancir le beurre, on peut utiliser le 
procede qui consiste a l'envel'opper d'une veritable croute de 
sucre. Pour cela, on prepare un sirop de sucre en delayant 
du sucre en poudre dans de l'eau et en chauffant; quand le 
sirop est revenu a une temperature de 50 degres environ, a 
l'aide d'un pinceau bien propre, comme de juste, on etale le 
sirop sur la motte de beurre, sans laisser la moindre surface 
non laquee. II faut que la chose soit faite tres soigneuse- 
ment et si la couverture de sucre est suffisamment epaisse 
(ce que Ton obtient en repassant l'enduit une deuxieme fois), 
le beurre sera completement mis a l'abri du rancissement. 



* 



On ignore generalement que les vieilles plaques photogra- 
phiques, avec la couche photographique qu'ell'es comportent 
toujours a la surface du verre, d'un cote, peuvent parfaite- 
ment servir d'appareil a copier. II faut faire tremper la pla- 
que de fagon que la gelatine gonfle bien; on la debarrassera 
de la trop grande quantite de liquide qu'elle pourrait contenir 
en appuyant a sa surface une feuille de papier buvard epais. 
Puis on reportera sur cette feuille de gelatine les inscriptions 
tracees sur la feuille de papier type a l'aide d'une encre spe- 
ciale; on pourra ensuite tirer des copies, exactement comme 
on le fait avec les appareils en gelatine ordinaire. 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



21 



(suite de la page 12) 
Briques de saindoux, 60 lbs., en 

caisse 

Saindoux garanti pur 
Tierces. 375 lbs. 
Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

cliemin) 
Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) 
Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin) $2.90 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs. 

brut $2.80 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse rouges 
Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges 
Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse 
Saindoux en carre d'une livre, 60 

lbs., en caisse 

JOHN P. MOTT & CO. 
Elite, per doz. 




Prepared Cocoa 
Breakfast Cocoa 
No 1 Chocolate 

Diamond Chocolate 

Navy Chocolate 

Cocoa Nibbs 

Cocoa Shells 

Confectionery Chocolate 

Plain Chocolate Liquors 

Vanilla Stick 

SAVON. 

The GENUINE, empaquete 100 nwr 
ceaux oar cai.««e 



0.18 a 
0.18 a 
la gr. 



0.12 
0.14 
0. 14 1 
o. 14] 
0.14J 
o. 14 
0.14* 

0.15 
0.15 

o.isi 

0.00 
La lb. 
8.28 
0.36 
0.30 
0.24 
0.29 

0.35 
0.05 
0.30 
0.35 
1. 00 



SNAP CO., LTD., 

Montreal. 

Snap Hand 
Cleanei 

Cie de 3 do 3.60 

Cse de 6 doz. 7.20 

30 joura. 

ARTHUR P. TIPPET & CO., Montr6al 




Lime Juice "Stowers" 

Lime Juice Cordial, 2 doz. 
Lime Juice Cordial, 1 doz. 
Double Ren, lime juice 



La cge 

pts. 4.00 

pts. 3. so 

3-50 



AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 



"LE SOLEIL" 



Aspeiges 



C/S 




En Branches Geantes, bocal, 16 s. 11. 00 
En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
En Branches Grosses, y 2 kilo, 100 s. 25.00 
En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 
En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 
Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 22.00 

Flageolets 

Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 
Extra Fins, J / 2 kilo, 100 s. 
Moyens, y 2 kilo, 100 s. 

Haricots 

Verts Extra Fins, y 2 flac, 40 s. 
Verts Fins, y 2 kilo, 100 s. 
Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 
Verts Moyens, y 2 kilo, 100 s. 
Verts Coupes, y 2 kilo, 100 s. 



14 


00 


14 


50 


12 


00 


10 


00 


12 


50 


12 


00 


8 


50 


8 


So 



Divers 

Cotes de Celeri, y, kilo, 100 s. 9.00 

Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 8.50 

Celeri (pieds), y 2 kilo, 100 s. 1 1. 00 

Fonds d'Artichauts, y 2 kilo, 100 s. 33.00 

Salsifis, y, kilo, 100 s. 12.50 

Soupes. 

Oseille, y. kilo, 100 s. 
Creme de Celeris, \/ 2 kilo, 100 s. 
Cerfeuil Vert, y 2 kilo, 100 s. 
Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 

Huile d'Olive "Minerva" 
Caisse 12 bout., litre 
Caisse 12 bout., qrts. 
Caisse 24 bout., pts. 
Caisse 24 bout., y 2 pts. 
Caisse 48 estagnons, % gall. 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. 

Caisse de 200 more, de j,y 2 oz. 
Caisse de 12 barres de 3 lbs. 
Caisse de 25 barres de 11 lbs. 

La Lune 65% d'huile d'Olive 

Caisse de 25 barres de n lbs. 
Caisse de 50 more, carres de 12. oz 
Caisse de 12 barres, 3 lbs. 

Pois. 

Sur extra fins, l / 2 flacon 
Sur extra fins, y 2 kilo 
Extra fins, y 2 kilo 
Extra fins, 1 kilo 
Tres fins, l / 2 kilo 
Fin, jus maigre, y 2 kilo 
Fins, y 2 kilo 
Moyen No 2, y 2 kilo 
Moyen No 3. y 2 kilo 

Frangois Petit. 

Pois fins, y 2 kilo 



10.00 

7 -50 

10.00 

1 1 . 50 

Doz. 
8.00 

7.00 
7-50 
5.00 
300 

Caisse 

5-50 
o.ni 
0.10J 

Lb. 

0.09 \ 
5.00 
o. 10 



11.00 
17.00 
16.00 
15.00 
i4-5o 
15.00 
12.50 
10.00 
9.00 



10.50 



LA LUTTE POUR LA VIE ! 

Voila le grand conflit auquel prennent part tous les jeunes gens au sortir de leurs etudes. Et pour leur permettre de vain- 
cre et de vivre largement, il faut leur mettre entre les mains les armes necessaires au bon combat qui n'est pas moins 
meurtrier que celui des champs de bataille. 

C'EST LA LE BUT ESSENTIEL DE 

L'ECOLE COMMERCIALE PRATIQUE LALIME LIMITEE 

DE ST - HYACINTHE, QUE. 

qui fera de vos enfants de veritable hommes instruits, pratiques, robustes, armes comme il le faut pour monter a l'assaut 
des situations enviables et vaincre les plus grosses difficultes. 

Quand vos enfants sortiront de l'ecole Lalime ils seront debrouillards, pleins d'initiative, en garde contre tous les 
obstacles et possederont l'instruction necessaire pour arriver a un resultat surprenant. 

Temoignage pris parmi des centaine* de lettres recues chaque annee 



MATIERES ENSEIGNEES 

Arithmetique, comptabilite, calligraphie, clavigraphie, stenographic 
anglaise et francaise, langues et correspondances anglaises et franeaises, 
telegraphie appliquee, etc. 

Livres fournis gratuiteme 1. 



Prix 



J Cours complet, 10 mois $95.00 
J Par mois $10.00 



ROUGIER & FRERES. 

Montreal 
Monsieur B. Lalime, 

Nous aurions besoin d'un autre jeune homme ou jeune fille com- 
me stenographe, sachant parfaitement les deux langues. Nous avons 
done encore une fois recours a votre extreme obligeance, pour nous 
fournir si possible cet employe. 

(Signe) ROUGIER & FRERES. 



Prospectus envoye franco sur demancle. 



Ecole Commerciale Pratique Lalime Limitee 

ST - HYACINTHE, P. Q. 



22 LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. Vol. XLVII — No 40. 



In Nom —"Nugget" 
Un Prix — Dix Centins 
line Qualite — La Meilleure 

"NUGGET" 



Quelques-uns de ses nombreux 
avantages. 

Donne an bean poli brillant. 

Rend le cnir sonple. 

Rend la chaussure impermeable. 

Est bien annonce. 

Est demande par tons vos clients. 

The NUGGET POLISH Co. Limited 

9, 11 et 13 Davenport Road, TORONTO, Ont. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



23 



Le Marche de rAlimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 



Futures 


cotations: 








Ouver- 






Ferme- 




ture 


Haut 


Bas 


ture 


Ble— 










Sept. ! 


>i.o5H $ 


1.05H 


$1.04 


$1.04 


Dec. 


1.074 


1.08 -4 


1.074 


i.o84 


Mai 


1.14U 


i-isM 


1. 144 


115 


Mais — 










Dec. 


67Vsc 


67%c 


67c 


67 7 /&c 


Mai 


7oy 2 c 


7034c 


69%c 


70V4C 


Avoine 










Dec. 


47 5 Ac 


48^ c 


464c 


48c 


Mai 


5034 c 


5i^c 


So4c 


50^c 



Cotations au comptant: 

Ble. — No 2 rouge, $1.0434 a $1,054; 
No 2 hard, $1.0434 a $i.05-4- 

Mais. — No 2 jaune, 724c a 734c; 
No 3 jauhe, 724 c a 734c 

Avoine. — • No 3 blanche, 454 c a 464 c > 
standard, 464c a 47c. 

Seigle. — No 2, 924c. 

Orge. — 54c a 70c. 

Timothy seed. — $3-75 a $5.00. 

Clover seed. — $18.00. 

Marche local du grain. 

Le peu de demandes de l'etranger et le 
manque d'activite des affaires d'exporta- 
tion ont influe legerement sur les prix. 
On pense generalement que c'est une 
question de temps, qu'il faut savoir at- 
tendre et que tot ou tard les pays d'Eu- 
rope feront appel a nos produits. A Chi- 
cago, tout comme a Winnipeg, il y a eu 
un tassement des prix. La demande lo- 
cale ne s'est guere amelioree. Le gros 
des achats est a attendre, semble-t-il, des 
gouvernements. La nouvel'e recolte d'a- 
voine de Quebec se vend a 54c le bois- 
seau pour le No 2, et 53c pour le No 3. 
Les avoines de l'Ouest se cotent a 554c 
par boisseau le No 2, 544c le No 3, et 
53c le No 2 feed, ex-magasin, ici. 

FARINES. 

De source Europeenne on ne note pas 
bcaucoup d'affaires. Les prix pour routes 
qualites demeurent fermes et ne sont pas 
affectes par le declin continu dans toutes 
les qualites de ble. Un changement a cet 
etat de choses n'est pas a envisager avant 
longtemps, car la farine n'avait pas subi 
une hausse proportionnelle au ble. La 
demande locale est assez bonne, mais la 
plupart des ordres recus sont de peu 
d'importance et ne concernent que les 
achats destines a repondre aux besoins 
immediats. Les premieres patentes se 
vendent a $6.70, les secondes a $6.20 et 
les fortes a boulanger a $6.00 le baril en 
sacs. La demande pour farine de ble 
d'hiver continue a etre plus copieuse et 
des ventes de patentes de choix se font 
a $6.50 et de straight rollers de $6.00 a 
$6.25 le baril, en bois et les derniers en 
jute de $3.00 a $3.10 par sac. 

Patentes du printemps: 
Royal Household 
Five Roses 
Glenora 
Harvest Queen 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 
Manitoba S. B. 
Keetob 
Montcalm 



2 


sacs 


6.70 


2 


sacs 


6.70 


2 


sacs 


6.20 


2 


sacs 


6.20 


2 


sacs 


6.00 


2 


sacs 


5.60 


2 


sacs 


6.00 


2 


sacs 


6.00 



Patentes d'Hiver: 
Straight rollers 2 sacs 5.40 

Hurona (a patisserie) 2 sacs 6.70 

A 2 sacs 6.20 

Farine de ble-d'Inde blanc 

pour boulangers 2 sacs 5.60 

Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 sacs 4. 10 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 5.78 

Avoine roulee, baril 6.65 

ISSUS DE BLE. 

Les nuits froides avec l'apparition de 
la gelee blanche ont affecte les paturages 
et on pent esperer en consequence une 
bonne activite du marche pour la nourri- 
ture du betail. Les fournitures jusqu'a 
date n'ont pas ete tres abondantes et les 
prix sont cependant demeures fermes. 
On ne serait done pas surpris de voir 
une augmentation dans les prix de toutes 
les qualites. La demande commence a 
etre un peu plus active et les prix sont 
franchement maintenus. Le son se vend 
a $25.00, les shorts a $27.00 et les mid- 
dlings a $30.00 par tonne, sacs compris. 
Les ventes de moules de pur grain se 
font de $32.00 a $34.00 la tonne et de $30 
a $31 la tonne pour melanges. 

Le marche pour avoines roulees ne 
montre pas de changements, mais est 
moins lourd cependant. Les ventes se 
font a $6.15 le baril en bois et a $2.95 
par sac. 

Nous cotons: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 25.00 

Gru Man., au char, tonne 27.00 

Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 29.00 

Moulee pure, au char 33.00 35.00 

Moulee melangee, au char 29.00 30.00 

FOIN PRESSE ET FOURRAGES. 

Le marche pour le foin presse est cal- 
me et les affaires sont peu consequentes. 
Les affaires locales sont limitees et la 
demande pour l'exportation minime. Les 
prix cependant ne s'en trouvent pas in- 
fluences et se maintiennent fermes. Les 
ventes de lots de char No I se font a 
$20.00; le No 2, qualite extra, a $19.00, 
et le No 2 a $18.00 la tonne,~ex-voie. 

Nous cotons: 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 17.00 18.00 

Tres bon, No 2 16.00 17.00 

No 2 15.50 16.00 

la tonne, en lots de wagon ex-voie. 
PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — ■ Le marche demeure calme 
et les prix sont legerement en baisse. La 
demande locale est peu consequente et 
les commandes de l'etranger presque 
nulles. On pense en general que les prix 
bas aui sont pratiques actuellement ne 
sauraient etre que temporaires et que 
dans un avenir prochain on aura a enre- 
. gistrer de plus hautes cotations, mais 
avant que ces changements se produisent 
il faudra que la demande s'ameliore con- 
siderablement. 

On cote les prix suivants: 
Beurre fin superieur de 

cremerie 27Y2C a 28c 

Beurre fin de cremerie 27c a. 274c 
Beurre second choix 264c a 264c 



Beurre du Manitoba 24c a 25c 

Beurre de l'Ouest 25c a 254c 

Fromage. — ■ Les acheteurs de fromage 
ne sont pas apparamment disposes a 
payer les prix demandes par les maisons 
locales. La demande pour l'exportation 
a provoque cette hausse. Les affaires 
pour consommation domestique ne sont 
pas tres fortes. 

On cote les prix suivants: 
Extra fin de l'Ouest, 

colore I5^c a iSJ^c 

Extra fin de l'Ouest, 

blanc i5Mic a 15/^c 

Extra fin de 1'Est, colore I44 c a T 5 C 
Extra fin de l'Est, blanc I44c a I44c 
Autres qualites 14c a I44c 

Brockville. — Le fromage s'est vendu 
a I44c 

Campbellford. — Le fromage s'est ven- 
du a 14-13/16C. ' 

Woodstock. — Le fromage s'est vendu 
a 14c. 

Liverpool. — Le fromage blanc s'est 
vendu 73 c. et le colore 74 s. 

Cowansville. — Le beurre s'est vendu 
a 264 c 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Oeufs. — II y a une bonne demande 
pour les oeufs et les prix restent fermes; 
le ton du marche est excellent et on s'at- 
tend a un hausse prochaine. 

On cote les prix suivants: 
Arrivages directs, lots en- 
tiers 234c a 24c 
Arrivages directs, par lots 24c a 25c 
Stock de choix, par caisse 284 c a 294c 
Stock No 1, par 1 caisse 24c a 25c 
Stock No 2, par 1 caisse 21c a 22c 

Produits de l'erable. — Pas de chan- 
gement; les prix sont fermes et les affai- 
res actives. Les approvisionnements sur 
place sont reduits, mais suffisent cepen- 
dant a repondre aux besoins. 

On cote les prix suivants: 
Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 50c a 55c 

Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 65c a 70c 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 75c a 80c 
Pur sucre d'erable, la lb. 74c a 9c 

Miel. — Les stocks sont peu impor- 
tants, ce qui fait que les prix demeurent 
fermes malgre le peu d'activite de la de- 
mande locale. 

On cote les prix suivants: 
Miel blanc, Trefle I34c a 14c 

Qualites brunes 124c a 13c 

Blanc extrait 10c a lie 

Miel sarrazin 64c a 8c 

Feves. — Le ton du marche demeure 
tres ferme par suite des approvisionne- 
ments reduits et du peu d'importance 
des arrivages de l'Ouest. La demande 
est excellente. 

On cote les prix suivants: 
Feves triees, le boisseau $3.15 a $3.20 
Choix one-pound pickers 3.05 a 3.10 
Three-pound pickers 2.85 a 2.90 

Qualites secondaires 2.50 a 2.60 

Bonne demande pour viande fumee et 
pore apprete. 

La demande pour viandes fumees est 
bonne par suite des ordres pour le com- 
merce d'exportation. Les jambons poids 
moyens se vendent de 19c a 20c: le ba- 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLY1I — No 40. 



6.25 
6.30 
6.65 

7-35 
7-55 
5-90 
5.85 
6.95 
7-15 
7.10 
7.00 

7.10 

7-30 

8.15 
0.06* 
o.o6i 



con pour dejeuner, Ac 21c a 22c; le bacon 
Windsor choix de 24c a 25c, et le bacon 
Windsor sans os de 25c a 26c la livre. 
II n'y a pas de changements pour le sain- 
doux pour leqiu'l la demande est bonne 
a i4 ! 4 c la livre, en seaux en bois de 20 
livres et I3^c en boite's en fer-blanc de 
2 olivres, alors que le saindoux compose 
se vend 12c en seaux en bois de 20 livres 
et ii;'4C en seaux de fer-blanc. 

Les affaires en pore apprete continuent 
a etre actives et les prix sont fermes avec 
des ventes de pore frais sur la base de 
Si 4 a $14.25 les cent livres. 

LA SITUATION. 

11 y a peu de changements dans les 
cette semaine. Les affaires repren- 
nent leur cours normal. Le volume d'af- 
faires est un peu moindre que d habitu- 
de a cette saison. 

SUCRES 
Extra granule, sac, les 100 lbs. 
Extra granule, brl.. 5 x 20, 100 lbs 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 
Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 
Extra ground, * bte 25 lbs., 100 lbs 
No I Yellow, baril, les 100 lbs. 
No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 
Powdered, baril, 100 lbs. 
Powdered, bte 50 lbs. les 100 lbs. 
Paris Lumps, 4 bte 25 lbs. 100 lbs. 
Crystal Diamond, bte 100 lbs. 
Crystal Diamond, i bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 
Crystal Diamond, i bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 
Crystal Diamond, Domino, 20 

aartons, 5 lbs., les 100 lbs. 
Sucres bruts cristallises, lb. 
Sucres bruts non cristallises, lb. 

Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 

Tres bonne demande. 
Barbade, choix, tonne 0.33 
Barbade, tierce et qrt. 0.36 
Barbade, demi qrt. 0.38 

Melasse, fancy, tonne 0.35 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 

Melasse, fancy, y 2 qrt. 0.40 

Les prix s'entendent: iere 
pour territoire ouvert; 2.e colonne, pour 
territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 
iere qualite, le quart 
2eem qualite, le quart 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 
Saindoux pur, en tinette 0.14^ 

Saindoux pur, en seau 2.90 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.15 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.15& 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.15} 

FARINES ET PATES ALIMEN- 

TAIRES 

Pates alimentaires 

Bonne demande. 

Nous cotons: 
Arrow root, boite de 7 lbs. 0.18 

Farine Five Roses, qrt. 7.25 

Farine Five Poses, sac 3.75 

Farine Household, qrt. 7.25 

Farine a patis. Ocean, qrt. 7.00 

Far. d avoine granulee, sac 3.75 

Far. d'avoine standard, sac 3.75 

Far. d'avoine fine, sac 3.95 

Farine d'avoine roulee, brl. 6.75 

Marine d'avoine roulee, sac 3.25 

Far. de ble-d'Inde, sac 3.00 

Banner, Saxon et Querker 



0.33 
0.36 
0.38 
o.35 

0.38 
0.40 



0.36 
o.39 
0.41 
0.38 

0.41 
o.43 



colonne, 



32.50 
29-75 



0.00 

0.00 

0.00 



lb. 



Oats, et Ogilvie, caisse 
Cream of wtieat, cse 
Fecule de mais, ie qlte, lb. 
Fecule de mais, 2e qlte, lb. 
Fecule de pommes de terre, 

qrts de 1 lb., doz. 
Yermicelle, macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 
En vrac 
Paquets de 1 lb. 
Nouillettes aux ouefs: 
Paquets de 4 lb., lb. 
Spaghetti, pates assorties: 

alphabets, chiffres, ani- 

maux nouilles, coudes. 

importes en vrac lb. 

En paquets de 1 lb. 
Tapioca pearl, en sac, la " 
Tapioca seed, en sac, la 
Sagou 

VINAIGRE 

Nous cotons, prix nets: 
Bollman, cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 
Domestique triple, cruches 

paillees, 4 gal. imp. cruche 
118 grains (proof), le gall. 
EPICES PURES, GRAINES ET 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 
Allspice, moulu 
Anis 

Cannelle, moulue 
Cannelle en mattes 
Clous de girofle entiers " 
Clous de girofle entiers " 
Chicoree canadienne 
Colza " 

Creme de tartre 
Gingembre moulu 
Gingembre en racine 
Graine de Un non moul. " 
Graine de lin moulue " 
Graine de chanvre " 

Macis moulu 

Mixed spices moulues " 
Muscade moulue 
Muscade " 

Piments (clous ronds) " 
Poivre blanc rond 
Poivre blanc moulu 
Poivre noir rond 
Poivre noir moulu 
Poivre de Cayenne pur " 
Whole pickle spice 
Sel fin en sac 
Sel fin en \ de sac 
Sel fin, quart, 3 lbs. 
Sel fin, quart, 5 lbs. 
Sel fin, quart, 7 lbs. 
Sel fin. en quart de 280 lbs 

Ordinary fine 

Fine 

Dairv 

Cheese 

Gros sel. sar 

Legumes sees. 

Nous cotons: 
Orge monde (pot). sac 
Feves blanches. Can., lb. 
Orge monde (oearl), sac 
Feves iaunes. minot 
T.entj'tes routes, oar sac 
T.ent'lles verres. par sac " 
'Pois verts. No t " 

Pois casse. le snr 
B1°-d'Tnde a soupe, casse, 

le sac 

RIZ 

La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
Riz Patna. sacs de 112 lhs. 

suivant qualite lb 



0.00 


4-15 


0.00 


5-75 


0.00 


0.072 


0.00 


o.o6i 



0.00 1.50 



o . 06 i 

o.o6:l 

0.07 



0.00 0.074 



0.00 


0.09 


0.00 


0.09 


0.06 


0.064 


0.06 


. 06 i 


0.06 


. 06I 



0.00 2.50 



lb. 



0.00 


1.40 


0.00 


0.20 


S ET 


SEL 


0.00 


0.20 


0.00 


0.10 


0.00 


0.25 


0.18 


0.22 


0.20 


0.22 


0.00 


0.29 


0.12 


0.13 


0.07 


0.08 


0.00 


0.60 


0.00 


0.25 


0.17 


0.22 


0.034 


o.04i 


0.06 


0.07 


0.05 4 


0.07 


0.00 


0.75 


0.00 


0.25 


0.00 


0.50 


0.20 


0.35 


0.00 


0.12 


0.28 


0.29 


0.00 


o.33 


0.19 


0.22 


0.00 


0.25 


0.00 


0.30 


0.16 


0.20 


0.00 


I ■ 35 


0.00 


0.40 


0.00 


3.30 


0.00 


3.20 


0.00 


3. 10 


0.00 


1.85 


0.00 


2. 10 


0.00 


2.2^ 


0.00 


2. 9* 


0.80 


O.85 


0.00 


3 . 50 


0.00 


0.06 


0.00 


5 .00 


0.00 


3 00 


0.0^ 


o.o~* 


0.0^ 


O.O* 1 


0.06 


o.ofi* 


0.04 


0.04? 



0.00 3.2? 



0.06 J 0.06? 



0.09 

0.00 



0.10 

0.08 



4-25 



0.00 

0.00 

0.00 
0.00 

0.00 

0.00 
0.00 

0.00 

0.00 
0.00 

0.00 



3-75 
3-65 
6.10 
3.90 
4.00 
5.40 
5-6o 
5.90 
6.10 
6.30 
6.40 



lb. 
lb. 



bte 

bte 

btes 



0.00 0.06 
0.00 0.074 
La lb. 

. 00 o . 09A 

O.QIO* O. II 

Lb. 
0.00 4.00 

5.50 

Lb. 

0.144 

o.i3i 

Lb. 



0.00 

0.14 
0.13 



Riz Carolina 

kiz moulu 

Riz souttie (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 

Kiz decortiques au Canada: 

Les prix ci-dessous s'entendent f.o.b. 
Montreal. 

Qualite B, sac 250 lbs. 
Qualite C, sac 100 lbs. 
Sparkle 

India Bright (sac de 100 lbs) 
Lustre 

Polished Patna 
Pearl Patna 
Imperial Glace Patna 
Crystal Japan 
Snow Japan 
Ice Drips Japan 

FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 

Nous cotons: 

Dattes et figues: 
Dattes en vrac 
Dattes en pqts de 

Raisins de Corinthe. 
Corinthe Filiatras, en vrac 
Corinthe Filiatras, en car 

tons, 1 lb. 

Raisins de Malaga 
Lion 

Royal Excelsior Ele- 
phant 

Raisins Sultana. 
Cartons, 1 lb. 
En vrac 

Raisins de Valence. 
Valence fine off Stalk 

de 28 lbs. 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. 

Raisins de Californie. 
Epepines, paq. 1 lb., fancy 
Enppines, paq. 1 lb., choix 

Noix et Amandes. 
Amandes Tarragone 
Amandes Valence ecal'ees 
Cerneaux 
Avelines 

Noix de Grenobles Mayette 
Noix Marbot 
Noix du Bresil 
Noix de coco rapees. a la lb. 
Noix Pecan polies 
Noix Pecan cassees 
Peanuts roties, Coon 
Peanuts roties, G. 
Peanuts roties, Bon Ton 
Pruneaux 30/40 

Fruits evapores. 
Abricots. boite 25 lbs. 
Peches, boites 25 lbs. 
Poires. boite 25 lbs. 
Pommes tranchees evapo- 

rees. btes de 50 'bs. 

Pelures de fruits. 
Citron 
Citronnelle 
Orange 

CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 



0.00 
0.00 



0.20 
0.50 
0.50 
0.15 



manque 

manque 

manque 
Lb. 
0.10 
0.09* 
Lb. 
0.21 
0.52 
0.52 
0.16 



manquent 
0.18 0.10 
0.154 0.164 
0.184 0.22 
0.20 0.21 
0.00 0.55 
0.09? o.io4 
o.iof o.n4 
0.134 0.14 
0.00 0.134 
Lb. 
0.18 
0.084 
0.13 

0.11 
Lb. 
0.12 
0.18 
0.13 



0.00 
0.00 
0.00 

0.00 

0.00 
0.00 
0.00 



Asoerges (Pointes), 2. lbs. 
Asoerges entieres can.. : 2 lb 
Asoerses Californie, 24 lbs. 
T*pHeraves tranchees, 3 'bs, 
TR1p rl'Tnrle 2 lbs. 

^lp d'Tnde en p"is <?al. 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 

Catsup au gal. doz. 

Champignons hotel, boite 
Champignons, ier choix 
Champignons, choix, btes 



No 1 

2.25 
0.00 
0..00 
0.00 
0.05 
4.^0 
0.00 
0.00 
o.i<; 



No 2 
3.25 

2.25 
3-45 
1.324 
0.07* 

4.«?4 

0.65 
5.00 
0.16 



0.20J 0.21 
0.184 0.194 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



25 



Choux de Bruxelles imp. 0.17 0.18 

(Jhoux-fleurs 2 lbs. 0.00 1.05 

Utrouilles 3 lbs. 0.85 0.87J. 

Citrouilles gal. 2.30 2.324 

Epinards gal. 0.00 4.524 

Epinards 2 lbs. 0.00 1.124 

Epinards 3 lbs. 0.00 1.774 

Epinards imp. bte 0.13 0.14 

Feves Golden Wax 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves Vertes 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves de Lima 2 lbs. 1.20 1.224 

Flageolets importes bte 0.16 0.17 

Haricots verts imp. bte 0.14 0.184 

Macedoine de legumes bte 0.144 0.15A 

Marinades en seau, 5 gal. 0.00 2.75 

Petits pois imp. moyens, bte 0.00 0.13 

Peits pois imp. mi-fins, bte 0.00 0.13 

Petits pois imp. fins, bte 0.16 0.17 

Petits pois imp. ext. fins, bte 0.17 0.18 

Petits pois imp. surfins, bte (manquent) 

Pois Can. English Garden 0.924 0.95 

Pois Can. Early June 0.95 0.974 

Succotash 2 lbs. 1.00 1.10 

Tomates, 3 lbs., doz. 0.97* 1.02.4 

Tomates, gall. 2.924 3.024 

Truffes, 4 boite 5.00 5.40 
Conserves de fruits. 
Tres bonne demande. 

Par doz., groupe No 1 No 2 
Ananas coupes en des, 

iy 2 lb. 0.00 2.50 

Ananas importes 2 l / 2 lbs. 2.75 3.25 

Ananas entiers (Can.) 3 lb. 0.00 2.50 

Ananas tranches (Can.) 2 lb. 0.00 1.95 
Ananas rapes (emp. Can.) 

2 lbs. 0.00 1 .50 
Cerises rouges sans noyau, 

2 lbs. 1.924 1.9s 

Fraises, sirop epais, 2 lbs. 2.15 2.174 
Framboises, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 i.97i 
Gadelles rouges, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 
Gadelles noires, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.4s 
Groseilles, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 

Marinades can. 1 gal. gal. 0.00 0.80 

Olives, 1 gal. gal. 1.274 1.70 

Peches jaunes 2 lbs. 0.00 1.674 

Peches 3 lbs. 0.00 2.124 

Poires (Bartlett) 2 lbs. 1.55 1.574 

Poires 3 lbs. 2.05 2.07! 

Pommes 3 lbs. 0.00 1.10 

Mures, sirop epais lbs. 0.00 1.95 

Pommes Standard gal. 2.25 2.75 

Prunes Damson, sirop epais, 

2 lbs. 1. 10 1. 15 
Prunes Lombard, sirop epais, 

2 lbs. 1 .024 1 .05 

Prunes de Californie, 24 lb. 0.00 2.74 
Prunes Greengage, sirop 

epais 2 lbs. 1.10 1 . 124 

Rhubarbe Preserved, 2 lbs. 0.00 1.55 

Cerises blanches doz. 0.00 2.25 

Cerises noires doz. 0.00 2.40 

Framboises doz. 0.00 2.00 

Mures doz. 0.00 2.40 

Gadelles rouges doz. 0.00 2.40 

Conserves de poissons. 
Tres bonne demande. 
Nous cotons: 
Anchois a l'huile (suivant 

format) doz. 2.25 6.10 

Caviar i lb. doz. 5.15 5.25 

Caviar i lb. doz. 10.00 10.25 

Crabes 1 lb. doz. 3.75 3.00 

Crevettes en saumure, 1 lb. 0.00 2.00 

Crevettes sans saum. 1 lb. 0.00 1.80 

Finnan Haddies. doz. 1.35 1.40 
Harengs frais, importes, 

doz. 1.20 1.2% 

Marenes marines, imp. 1.60 1.65 

Harengs aux Tom., imp. " 0.00 1.75 

Harengs kippered, imp. " 0.00 1.75 



Harengs canadiens kippered 0.95 1.00 
Haregns canadiens, sauce 

tomates 0.95 1.00 

Homards, bte h., 1 lb. " 6.55 6.65 
Homards, bte plate, 4 lb. " 3.524 3.60 
Homards, bte plate, 1 lb. " 6.75 6.90 
Huitres (solid meat) 5 oz. 

doz. 0.00 1.40 
Huitres (solid meat), 10 oz. 

doz. 0.00 2.00 
Huitres 1 lb. 0.00 1.50 

Huitres 2 lbs. 0.00 2.45 

Maquereau, tin 1 lb., la doz. 

1. 00 1.05 
Morue No 2 lb. (manque) 

Morue grosse en quart lb. 0.05 0.05A 
Royans aux truffes et aux 

achards bte 0.17 0.18 

Sardmes can. i bte, cse 4.00 4.25 

Sardines franchises, \ btes 0.174 0.32 
Sardines francaises, 4 btes 0.23 0.51 
Sardines Norvege, \ bte 9.00 11.00 
Sardines sans aretes 1400 0.24 0.25 
Saumon Labrador, 100 lbs. 0.00 8.50 
Saumon Cohoes, Rraser 

River, 1 lb. 0.00 1.70 

Saumon rouge: 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, y 2 lb., doz. 1-55 1-574 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, 1 lb., doz. 2.70 2.724 

Saumon rouge Sockeye, 

(Rivers' Inlet), bte hau- 
te, 1 lb. doz. 2.40 
Saumon rouge du printemps, 

bte haute, 1 lb. doz. 0.00 2.00 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 0.00 r.25 
Truite des mers. 100 lbs. 0.00 7.00 

HARENGS DU LABRADOR 

Quarts 0.00 6.25 

y 2 Quarts 0.00 3.50 

PAPIER D'EMBALLAGE 
Papier Manille en rouleaux 0.03 

Papier brun en rouleaux 0.02I 

Le papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 

SAVON DE CASTILLE 

Le savon de Marseille en morceaux se 
vend $5.00 la caisse et de nj^"" a. 12c la 
livre, poids net, blanc ou marbre. 
GRAISSE A ROUES 

On cote: 
Graisse Imperial, en lots de 

grosse doz. 0.574 

Caisse de 4 doz. " 0.60 

Graisse au mica: 
Boites de 1 lb. (par 3 doz.) 

doz. 0.90 0.95 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. ^2.25 

HUILE D'OLIVE 

Nous cotons: 

Huile Loublon: 
Pintes 0.00 2.25 

Chopines 0.00 1.20 

4 chopines 0.00 0.60 

L'huile d'olive Barton et Guestier est 
cotee: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9.75 

V 2 Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 
DE SANCTUAIRE 

Nous cotons: 
B. Paraffine en vrac, boite de 40 lbs.: 
6 a la lb. lb. 0.00 0.074 

12 a la lb. " 0.00 o. 10 

B. Paraffine, 6 a la lb. 0.08 0.09 

B. Paraffine. 12 A la lb. o.o84 0.09* 

B. Stearique, 14 oz. 6 et 12 0.00 0.15 
B. Stearique, 16 oz. 6 et 8 0.16 0.17 
Cierges approuves lb. 0.00 0.37* 

Huile de 8 jours, gallon 1.30 1.40 



PLATS EN BOIS 

Nous cotons: 

Carres de 4 lb., crate 500 0.00 O.95 

Carres de 1 lb., crate 500 0.00 1.00 

Carres de 2 lbs., crate 500 0.00 1.15 

Carres de 3 lbs., crate 500 0.00 1.40 

Carres de 5 lbs., crate 250 0.00 0.85 
CUVETTES EN BOIS 

Nous cotons: 
Cuvette No o, la doz. 11.00 

Cuvette No 1, la doz. 9-50 

Cuvette No 2, la doz. 8.00 

Cuvette No 3, la doz. 7.00 
BALAIS 

Nous cotons: 

A longs manches 0.00 2.75 

Avec manches ordinaires La doz. 

3 cordes 2.50 

4 cordes 3. 00 

5 cordes 3.50 
D'enfant, 2 cordes 0.00 1.10 
D enfant, 1 corde 0.00 0.85 
Manches de faubert (mop), doz. 1.20 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 

Boites de 5 grosses, la bte 0.85 

Epingles a ressort: 

Boites de 2 grosses, la bte 0.90 
MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 

Nous cotons: 

Meches No 2 lb. 0.22 

Meches No 2 " 0.15 

Meches No o " 0.12 

Bruleurs No 2 doz. 0.85 

Bruleurs No 1 " 0.65 

Bruleurs No o " 0.65 

Bruleurs, dessus verre (A) " 1.65 

Bruleurs, dessus verre (B) " 1.00 

Cheminees (climax) No 2 " 0.65 

Cheminees (climax) No 1 " 0.45 

Cheminees (climax) No o " 0.45 

Cheminees (Bonanza) No 2 " 0.95 

Cheminees (Bonanza) No 1 " 0.75 
HUILE DE PETROLE 

Nous cotons: 

Pratt's Astral Oil gal. 0.21 

Standard Acme " 0.174 
HUILE DE COTON 

Nous cotons: 

Au baril 1.10 1.25 
PRODUITS CHIMIQUES ET 
DROGUES 

Nous cotons: 

Acide borique, brls de 336 lbs., lb. 0.10 

Alun, barils de 336 lbs. 0.03 

Alun, barils de 112 lbs. " 0.034 

Arcanson, lb. 0.03I 0.044 

Blanc de ceruse, brls de 336 lbs. 0.60 

Bois de campeche, pqt de 4 lb. 0.03I 

100 lbs. 0.65 
Borax en cristaux, brls de 336 

lbs. lb. 0.06 0.07 

Boules a mites " 0.00 0.05 

Camomille " 0.00 0.75 
Campeche (Extrait de) 

boites de 12 lbs. " 0.00 0.134 

btes 24 lbs., pqt. 1 lb. " 0.13*0.14 

Camphre, la livre 0.00 1.25 
Carbonate d'ammoniaque, 

brls 112 lbs., 4 lbs. 0.15 0.20 

Cire blanche " 0.40 0.45 

Couperose, brls 370 lbs. 0.02 0.03 

Creme de tartre lb. 0.60 

Gelatine rouge en feuilles " 0.70 

Gelatine blanche en feuilles " 0.45 

Gelatine Knox en feuil., doz. 0.00 1.50 

Gomme arabique lb. 0.00 0.30 

Houblon presse " 0.00 0.25 

Lessive commune doz. 0.35 

(a suivre page 29) 



26 



LE PRIX COURANT. Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

^Compagnie a Fonds Social) 

Assurance en force $2,816,504,462 

rolices en vigueur au 31 de- 

cembre 1913 IS, 957, 742. 

Kn 1913, la compagnie a e- 
mls au Canada des poli- 
ces pour plusde $51,000,000. 

glle a depose entre les 
mains du Gouvernement 
Canadien et de fidei-com- 
ruis canadiens, exclusive- 
merit pour les Canadiens, 
plus de $20,000,000. 

II y a plus de 700. Ml Canadiens assures 
dana la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPOREE EN 1861 
ACTHF, au-dela de - - $3,284,179-93 
Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Geo. A.. Cox, President. 
W. R. Brock, Vice-President. 
W. B. Meikle, Gerant-Geuera). 
C. C. Fostkr, Secretaire. 

Succursals de Montreal : 

01 RUE ST-PIERRE. 

ROBT. BlCKERDIKE, GtrEllt 



L' Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Indfcpendante (Incendie) 

Eurtaux: 74 rue notrt-Dame Ouest 

Coin St-Francois-Xavier, MONTRFAL 

Hon H. B. Rainville, President. 

J. E. Clement, Jr., Gerant-Generai. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers (.'Assurance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 
Responsabilite' des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National is. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New- York. 



Nous tonsideVons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'expexience 

n'est- pas absolutnent 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 rue St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN S53 MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

1 12 RUE ST JACQUES, MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Direeteur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr ; A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



L'ASSURANCE-VIE ET 

LA GUERRE. 



Le journal de la Mutual Life As- 
surance Co., of Canada, dit: Les bu- 
reaux anglais pendant la guerre des 
Boers, de 1899 a 1902, ont demontre 
qu'environ huit pour cent des sol- 
dats engages en service actif qui 
etaient assures sont devenus des 
causes de reclamations contre les 
compagnies. Ceci tendrait a prouver 
que si les bureaux canadiens doivent 
sc proteger d'une faqon adequate, ils 
devront exiger une lourde prime ad- 
ditionnelle de ceux de leurs porteurs 
de police qui prendront part a la 
presente guerre. Tout indique que 
ce conflit sera plus meurtrier que ne 
le fut toute autre guerre dans le 
passe. Toutefois, il serait grande- 
ment malheureux qu'apres avoir fait 
le supreme sacrifice de leur vie nos 
soldats fussent obliges de payer une 
forte prime additionnelle pour la 
protection de ceux qu'ils laissent a. 
la maison. II est probable que la 
classe de ceux qui vont partir se 



COMPAGNIE 

MONTREAL -CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENOlE 

Fondee en 1 859 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reserve ... $193,071.19 

Autre* Valeurn 

passives -■ 20,688,00 

$213,759.19 

Surplus pour les assures $344,126 76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE OULUTH, 

SO rue Notro-Damo Ouast, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Perd. Page, Cerant Provincial 



assikez -vors 

DANS 

Cfl $JfUU€6ARD€ 

1o PARCE Ses Taux sont ausaiavantageux 
QUE que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 
2o PARCE Ses pollcea sont plus liberates 
QUE que celles de n'importe quelle 

compagnie. 
So PARCE Ses garantlee sont auperleu- 
QUE res a la generality de celles dea 

autres compagnies. 
4e PARCE La sagesse et 1'experlenoe de 
QUE sa direction sont une garan- 

tie de succes pour les annees 
futures. 
So PARCE Par-dessus tout, elle est une 
QUE compagnie Canadlenne. 

Francalee et ses capltaux res- 
tent dans la Province de 
Quebec pour le benefice dea 
notrea. 

Siege Soelal i Angle das rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 
MONTREAL 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorise 5500,000.0 

Actif du Fonds de Pension, la 

30 juin 1914 $495,409.14 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une sp^cialite" du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $495.409- I 4- 

Bureau a Montreal : 

Chamhre 22, 

Edifice "La Patrie" 

Bureau • Chel : 

126 rue St-Pierre, 
Edifice "Dominion," 

QUEBEC. 



Pour toutes vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XL VI I — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



27 



LA COMPAGNIE 




D'Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



180 Rue ST - JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de l'annee et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contestee. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencie. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"I/Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
couteuse pour les R£clamants. .•. .', 



composera en grande partie de ceux 
qui sont le moins en etat de payer 
une telle prime additionnelle. lis se 
trouveraient pour ainsi dire punis 
en quelque sorte pour avoir fait 
preuve de patriotisme. En tenant 
compte de cette consideration, la 
compagnie a decide de ne pas char- 
ger de prime additionnelle sur ses 
polices existantes. Nous savons que 
nos membres en supporteront alle- 
grement le cout, bien que celui-ci 
soit considerable. 

"Toutes nos polices ne font pas 
mention du service militaire et il 
n'y a que celles qui contiennent la 
clause militaire qui en seront affec- 
tees. Cette clause pourvoit qu'au 
cas ou un porteur de police pren- 
drait du service actif en temps de 
guerre, le paiement d'une prime ad- 
ditionnelle deviendra necessaire pour 
maintenir la police en vigueur. No- 
nobstant cette disposition, la compa- 
gnie a decide que dans le cas actuel, 
aucune prime additionnelle sera 
chargee a- ceux qui combattront 



Sun Life of Canada 

Actif J 55.726,347.32 

Assurances en vigueur 202,363,996.00 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intituled "Prospere et 
Progressive.'' 



L'ancre contre le 
mauvais vent 



Dans des temps comme ceux pre- 
sents ou les garanties d'ordinaireaussi 
bonnes que Tor nepeuvent pastrouver 
de marche, une police dans une bonne 
compagnie d'assurance-vie a une va- 
leur que rien ne peut approcber. Soit 
a sa maturite ou comme garantie tem- 
poraire elle est toujours d'une valeur 
de cent cents dans la piastre. Si elle 
est prise a la Canada Life, elle vaudra 
probab'ement beaucoup plus. 

Ne serait-il pas bon pour vous, des 
que vous aurez de l'argent a placer, 
de vous souvenir des conditions pr£- 
sentes et de le placer la oil non seule- 
ment il sera en surete absolue, mais 
encore parfaitement sous controle ? 



Canada Life Assurance 



COMPANY 



Ca Bompagnic <t fltwanct 
flUTUELLE DU COnnERCE 

Contra I'lncendle 
Aotlfaxeadant S625.000.00 

DEPOT AU GODVERNEMENT 

en conformity avec la nouvelle Loi dea 

Assurances de Quebec, 8 EdouardVII, Chap. 69 

Bureau-Chef; 151 rue Olrouard, St-Hyaclntb 



RESPONSABIUTE PATBONAIE 

La Prevoyance 

Capital $500,000.00 



Aussi : — Accidents, Maladies, Glaces, 
Vol, Garantie de Fidelite, Garantie de 
contrats. 

ASSURANCE D'AUTOMOBILES 

Bureau Chef : 

160 roe St= Jacques, • Montreal 

Tel. Bell : Main 1626 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPIIAL AU70RISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRTT, $1,000,000 

Agents demandes pour les districts non representee. 



2S 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profit non partages 1,008,968.40 

SIECE-SOCIAL, MONTREAL 

Bureau des Dlrecteure.— H. V. Meredith. Bcr. , President R.P. 
Angus, E. B Ureenshields, itx William MacDonald, Hon. Kobt Mackay , 
Sir Thos. Shaughnessy, K C V O., David Morrice, C. R. Hoimer A. 
Baumgarten, C. d. Gordon, H. K. Drummond, D. Forbea Angu et 
Wm. Mc Master, 

Sir Fe lerick Williams-Taylor, Gerant-General, A. D. Braithwaite 
Assistant Gerant-General, 

Sucoursales dans toutes les principales cites et villes du Canada 
et en Angl;terre, les Etats-Unis d'Amerique, Terreneuve et Mexique . 

Salie Succursalea dans la vllle de Montreal. 

Deparlemsnt d'Epargnes ianstoutes les Succursalea du Canada 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra- 
vellers Cheques" a donne" satisfaction a tous nos clients ; nous 
invitons le public a se preValoir des avantages que nous offrons. 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe" 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSON 

INCORfOREH EN 1855 

Barean Principal, MONTREAL. 
CAPITAL pay£ 
FONDS DE RESERVE 



$4,000,000 
4.800.000 



E. C. PRATT Csrant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Arthabaska 

Bedford 

Cowansville 

Chicoutimi 

DrummondTille 

Praaerville et Riviere 

du Loup Station 
Knowlton 
Lachine 
Montreal-Rue St- 

T«cqne« 
Tetreaultville 



Rue Sainte-Catherinc 

Avenues du Tare 
et Georges-Kmile 

Maisonneuve 

Market and Harbour- 

Mont-Joli . 

Cote des Neiges— 

C6te 8t-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Pierreville 

Quebec 

Ste-Marie de Beauce 
90 Succursalea dans tout le Canada. 
Agences a Londres, Part*, nerUn e* dans toutes les principales villeadn 
oionde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettres 
circulaires pour voyageurs. 



Sutton 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Ceaaire 

Saint-Ourg, Que. 

Sainte-Therese de 

Blalnville 
Victoria vt lie 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 
MANUFACTURIERS 



ACIERen BARRES MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOLES D'ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITE. 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a ReVerbere a Sydney Mines, 

N.-E.— Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Banque Provinciale 

Du Canada 



$2,000.00000 

$1,637,873.49 



CAPITAL AUTORISE .... 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec. 1913) 

CONSEIL D'ADMINISTRATION : 

President :M. H. LAPORTE, De la mait-on Laporte, Martin, Limitee. 

AJministrat-iT du credit Foncier-Franco-Canadien. 
Vice-President : W. F CARSLEY, Capitaliste. 
Vice-President : TANCREDE BIENVENU. Administrates Lake of the 

Woods Milling Co. 
Hon. L. BEAUBIEN. Ex-Ministre de l'Agriculture, P. Q. 
M G M BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 
M. ALPHONSE RACINE, De la maison de gros "Alphonse Racine Ltee." 
M.L.JO. BEAUCHEMIN. De la Lit.rairie Beauchemin Ltee. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Commissaires-Censeurs) 

President : Hon. Sir ALEX. LACOSTE. C. R , Ex-Juge en Chef de la 

Courdu Bancdu Koi. 
Vice-President :DocteurE. P. LACHAPELLE, Administrates du Credit 

F >ncier Franco-Canadien. 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Foncier Franco-Canadien 



M.J 



BUREAU CHEF 
Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 
W. L. FORGET. Inspecteur M. ALEX. BOYER, Secretaire 

66 SUCCURSALES DANS LES PROVINCES DE QUEBEC, D'ONTARIO 
ET DU NOUVEAU BRUNSWICK. 

Correspondants a l'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo 
Chicago ; Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Italic 



^**"* *****^*-^^*^^^^^ m ****^^**^^^^ m ** i ^^ i *<* < *v* i w > wwwwvmj ( 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Fonde* en 1S7* 

Capital autorise $4,000,000 Capital paye $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de 1'Actif au-dela de 32,000,000 
DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; Bon. F. L 
Beique, Vice-President ; A Turcotte, Ecr., ; A A. Larocque, Ecr., ;E. H 
Lemay, Ecr., j Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, Gerant-General ; F. G. Leduc, G£rant ; P. A.La?allee 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 

Outremont, 1134 Laurier O. 
Papineau, 2267 Papineau. 
Pointe St-Charles, 316 Centre. 
St-Denis, 696 St-Denis. 



Atwater, 1636 St-Jacqnei. 
Aylwin, 2214 Ontario Est. 
Centre, 272 Ste-Catherine Est. 
Delanaudiere, 737 Mont-Royal Est. 
DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est. 
Est, 711 Ste-Catherine Est. 
Fullum, 1298 Ontario Bat. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine E6t. 

Longue-Potate, 4023 Notre-Dame B. Laurier. 1800 Blvd. St-Laurent. 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. Emard, 77 Blvd Monk. 

Mont-Royal, 1184 St-Denis. Verdun, 125 Avenue Church. 

N.-D. de Grace, 289 Blvd. Decarie. Viauville, 67 Notre- Dame, Viauville. 
Ouest, 629 Notre-Dame O. Villeray, 3.V6 St-Hnbert. 

AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



St-Edouard, 2490 St Hubert. 
St-Henri, 1835 Notre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-ViateurO. 
St-Zotique, 3108 Blvd. St-Laurent 



St. Justin, Que., 

(Co Maskinonge). 

Ste-justine de 

Newton, Que. 

St-Lambert, Qu6. 

St-Laurent, Qu€. 

St-Leon, Que. 

St-Martin, Qv6. 

St-Paul Abottsford, Q. 

St-Paul l'Ermite. Que. 

St-Paul des Metis.Alta 

St-Pie de Bagot, Que. 

St-Pierre, Man'. 

St-Philippede 

Laprairie, Que. 

Ste-Prudentienne, 

(Co. Shefford). 

St-Remi, Que. 

St-Rock de Quebec.Q. 

St-Simon de Bagot, Q. 

Ste-Thecle, Que 

St-Vaierien. Que. 

St- Vincent de Paul, 
Que , (Co. Laval). 

Sherbrooke, Qu€. 

Porel, Que. 

Trois-Rivieres, Que. 

Valleyfield, Que. 

victoriaville, Qu4. 

Vankleek Hill, Ont. 

Winnipeg, Man. 

Bmet des Lettres de Credit Circulaires pour les Voyageurs, payables 
dans toutes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; achete 
des traites sur les pays etrangera ; vend des cheques et fait des paiements 
telegraphlquei sur les principales villes du monde . 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Ou6. 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly.Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnham, Que. 
Fournier, Ont. 
Granby. Que. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachlne. Que. 
Laprairie Qu<". 
L'Assomption, Que. 
Lanoraie, Que.. 

(Co. Rerthier). 
Lonsrueuil, Qu£. 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Qu*. 
Marleville, 0"e. 
Maxville, Int. 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Darae de Trois- 
Riviejres, Que. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, Que. 
Poet de Maskinonge. 
Q, (Co. Maskinongt). 
Prince-Albert, Sask. 
Quebec, Que. 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Russel. Qu6. 
St-Albert, Alta 
St-Poniface, Man. 
Ste-Claire, Que , 

(Co. Dorchester) 
St-Cuthbert, Que , 

(Co. Berthier). 
St-Elzear de Laval, Q. 
Ste-Genevieve, Qu*. 

(Co, Jacques-Cartier). 
Ste-Genevieve 

deBatiscan.Que. 
St-Gervais, Que., 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignace de Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan. 
Que. 
Bt-Jer6me, Que. 
Ste- Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobrc [914. 



29 



(suite de la page 25) 

Lessive commune grosse 3.75 

Paraffine pour cierges, lb. o.io 0.12 

Platre a terre, sac 100 lbs., sac 0.70 

Poudre insecticide lb. 0.00 0.50 

Resine blanche 0.03 0.04^ 

Resine G., suiv. quant. " 0.00 0.03J 
Salpetre en cristaux, brls 

112 lbs. lb. 0.07 0.08 
Sel a Medecine " 0.03^ 0.05 

Soda a pate, 112 lbs. 0.00 1.90 

Soda a laver: 

Sacs • 0.80 0.85 

Soude caustique en mor. lb. 0.00 3.00 
Soufre en batons, brls 336 

lbs. lb. 0.04 0.05 

Soufre moulu, sacs 112 lbs. 0.03 0.04 

Tourteaux de lin moulu, sac 1.60 1.70 

Vitriol, brls. 0.07 0.08 

HUILE DE FOIE DE MORUE 

Nous cotons: $1.70. 

Bouteilles carrees de 16 onces, $3 .75 
la douzaine; chopines, $2.40 la douzaine; 
$ chopines, $1.75 la douzaine. 
HUILE DE RICIN PHARMACEU- 
TIQUE 

Nous cotons au quart, par livre, qJs. 
le gallon, $1.25, en estagnon, par livre, 
9c a ioc. 

VASELINE 

Nous cotons: 
"Bleu Seal" 

Blanche No 1 grosse 10.00 

Blanche No 2 9.20 

Jaune No 1 6.72 

Jaune No 2 4. 40 
HUILE DE CASTOR 

Nous cotons: Grosse Doz. 

Bouteilles de 1 oz. 3.60 0.35 

Bouteilles de 2 oz. 5.00 0.45 

Bouteilles de 3 oz. 6.00 0.55 

Bouteilles de 4 oz. 7.25 0.65 



FROMAGE— BEURRE— OEUFS 
Montreal 



1 6c 
1 8c 
19c 
25c 
3Qc 



Prix vendants aux epiciers 

Fromage doux 

Fromage fort, blanc, a la meule 

au morceau 
Fromage Oka 
Beurre, choix 

Beurre, choix, en bloc dune livre 30]/ 2 c 
Oeufs No 1 26c 

Oeufs choisis 30c 

Oeufs frais en boites de carton 

dune douzaine 32c 

FROMAGES IMPORTES 

Bonne demande. 

On cote le fromage de Gruyere: 

Fromage entier de 33 lbs. ou de 80 
lbs., 35c la livre. 

Le fromage de Roquefort se vend de 
32c a 33c la lb. et le Limbourg, 24c la 
livre. 

On cote encore: 
Gorgonzola lb. 0.28 

Edam doz. 10.00 

FRUITS VERTS ET LEGUMES. 

Oignons, la botte 

Oignons, la poche 

Oignons, J /2 cse, $1-75, la cse 

Betteraves, la poche 

Patates, le sac 

Navets, la poche 

Oranges Navels, la cse 

Citrons, la cse 

Pommes Baldwin, No 1 

Pommes Baldwin, No 2 

Pommes Greening, No 1 

Pommes Greening, No 2 

Pommes Spy No 1 

Pommes Spy No 2 

Atocas, le gallon 0.60 



Tomates fancy, la boittc 0.25 

Flatt 

Concombres, la doz. 0.15 

Pommes Fameuses 2.75 3.00 

THES 
Thes du Japon 22c 24c 

et plus. 
Gunpowder, Common Pinz Suez 14c 
Pea Leaf, selon apparence 22c 28c 

Young Hyson, seconds 16c 

Young Hyson, firsts 19c 

Cevlan, Green Young Hyson 24c 

Ties difficile a obtenir. 
Tbes du Tapon 2?c 

Des avis requs du Japon par cable di- 
sent que les qualites de the qui pou- 
vaierit s'obtcnir l'an dernier a I5^c s'ob-. 
tiennent aujourd'hui difficilement a i8 T Ac: 

Congo. — ■ Les avis de 1'etranger disent 
aue le the du Congo ordinaire peut etre 
obtenu a i6 I / 4c. la qnalite cnrresnondante 
nui se vendait l'an dernier a io l / 2 c. 
Thes Noirs Ceylan, Pekoe Sou 20c 

Pekoe 2^?c 

Orange Pekoe 28c 

PEAUX VERTES 





0.05 


Boeuf inspecte No 1 


0.00 


0.17 




1.50 


Boeuf inspecte No 2 


0.00 


0.16 




3 00 


Boeuf inspecte No 3 


0.00 


o.i<; 




0.50 


Veau 


0.00 


0.18 




0.90 


Acneau, chaaue 


0."0 


0.7^ 




0.75 


Mouton, chaque 


0.00 


1.25 




2-50 










5-00 


CEREALES. 








2.50 










1.75 


Ble No 1 Northern 


1 .20 1 


21 


2.50 


3-00 


Recolte 1914. 






2.00 


2.25 


Avoine No 2 C.W. 


0. s6 


tfV 7 



Avoine No 3 C.W. 
Orge No 3 C.W. 
Orge No 4 



0.5S 
0.73 
0.68 



0.55^ 

o.74 

0.68H 



Table Alphabetique des Annonces 



Amatite Roofing 39 

Aiturauce Mont- Royal. .. . 26 

Baker & C o. (Walter) 10 

Banque de Montreal 28 

Banque d'Hochelaga 28 

Banque Rationale 28 

Banque Molson 28 

Binque Provinciale 28 

B Manger & Belanger 30 

Bowser, S F. & Co 6 

British Colonial Fire Ass. .. 27 

Brodie & Harvie 10 

Canada Life Assurance Co. . 27 

Canada Poster 40 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . 30 

Canadian Salt Co 13 

Church & Dwight 8 

Cie d'Assurance Mutuelle 

dn Commerce 27 

Clark, W«n 10 

Connors Bros 14 

Cottam Bart 30 

Coalllard Auguste 30 

Couvrette & Sauriol 9 



Desmarteau Alex 30 

Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector 30 

Douglas J.M.&Co. Couvert et 46 

Ecole Commerciale Pratique 

Lalime 21 

Ecole Polytechnique 12 

Eddy E. B. Co 9 

Esiuhart & Evans. .. 26 
Equitable (Cie d'assurance 

incendie) 27 

Ewing, S. H. & Sons 45 

Fontaine Henri 30 

Fortier Joseph 30 

Gagnon, P. -A 30 

Garand, Terroux & Cie .. 30 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 14 

Gonthier & Midgley ... 30 

Grand Trunk Railway 38 

Gunn, Langlois & Cie 13 

Hubert L. H. & Cie 37 

Heinz H. J. Co 8 

Hiram Walkers 49 

HoudeJ. B. Co 54 

Imperial Tobacco Co 50 

International Hosiery Co.. A i2 



Jamieson R. C 32 

Jonas & Cie, H 

Couvert inteVieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 10 
Laporte, Martin Limi- 

tee Couvert 

La PreVoyance 27 

La Sauvegarde 26 

Leslie & Co., A. C 32 

Liverpool-Manitoba 26 

Martin C. E 3° 

Martin-Senour 36 

Mathieu (Cie J. L.) 9 

Matthews-Blackwell Ltd.. . 5 

Maxwell Limited 32 

McArthur, A 32 

Metropolitan Life Ins. Co.. 26 

Molson Breweries Couvert 

Montbriand, L. R 3° 

Montreal-Canada Ass. Co. . 26 

Mott, John P.. & Co 10 

National Breweries 42 

Nicholson File 39 

Northern Aluminum Co. . . 31 

Nova Scotia Steel Co 28 

Nugget Polish Co. Ltd 22 



O. K. Manufacturing Co.. . 7 

Pink Thos. Ltd 38 

Pret Immobilier Limitee. . . 10 

Pr^voyants du Canada, (Les) 26 

Ramsay A . & Sou 35 

Rolland & Fils, J. B 30 

Seagram Jos. E . 46 

St. .Lawrence Sugar Co 9 

St- Vincent Arrowroot 13 

Sun Life of Canada 27 

Taylor Forbes Co. Ltd 33 

Theatre National Francais. 30 

Tippet & Co., A. ^ 5 
Tuckett [The G. E. & Son 

Co] 45 

United Shoe Machinery Co. 

Ltd n 

Western Ass. Co 2 6 

Wilks &BnrnHt 30 

Wilson L. A. &Cie 45 

Wiser J. P. & Sons Ltd . . . 45 



3o 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 






TBL. BBLL. MAIN 1851 

BELANGER 8c BBLANGBR 

NoUlres, Comptable* et Commlssalres 
TRUST & LOAN BUILDING. 

No SO m St-Jacques, MONTREAL 

Argent a Preter a 4, 5 et 6% 



PA_IN POUB OISBA.T7X; est la "Cottanr 
Seed" fabrique d'aprea »i» breTeta^ Mar 
cbandise da confianca ; rien ne peut I'appro 
char comma valour et commo popularity 
Cbei too* lei fourniaaeurs u grot. 



Maison Fondee em 187a 

AUQUSTE COUILLARD 

iMPORTATBtJK DB 

Fiirointrl: et Q«lncalllerle, Verres A 
▼Urea, Pelntures, Etc. 

Speciality » PoeleB de tontea nortes 

Noi. *»* ft »39 rne St-Paul 
Yomtea i» et 14 St-Amable, MONTRBAI, 

La maiion n'a pas de Comaais-Yoyageurs et 
fait beneficier ses clients de cette economic At 
tention toute speciale anx commandes par la 
raalle. Messieurs leg marchands de la campagne 
seront touiours servis an plus bas prix du 
march*. 



Alex. Desmahteau 

Comptable, Auditeur 
SPECIALITE : — Liquidation de Falllites, 

Compromls Effectue. 

54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
S a lies d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



C. E. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. naln 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

QUEBEC 

L'HOtel des commis-Toyageure. 

Plan Americain. Tatix, a partir de $2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 

Atelier de Reglure, Reliure 
rapbie, Relief et Gaufrage. 
ition de Livres de Comptabilit* 



Typo- 
Fabri- 



grapbie, Relief et Gaufrage. 
cation de Livres de Compt 
Formules et foumitures de Bureau. 

210 rue Notre-Dame Quest, 



rue 

(Angle <\r 1a me St-Pierre). Montbbal. 



pour la defense de l'Empire, soit ici, 
soit en Europe. Cette decision s'ap- 
plique aux polices existantes. Quant 
a ce qui a trait aux assurances nou- 
velles, la compagnie a decide de 
n'emettre aucune nouvelle police sur 
la vie de ceux en faveur de ceux qui 
s'enroleront dans le service actif." 



: o: 



LOI LACOMBE 



Deposan-ts Employeurs 

John Livingstone La Cite de Montreal 

Olivier Giroux G. T. R. Co. 

Louis Fontaine La Soc. Adm. Generale 
J. Kirkland Hodgson .. .. C P. R. Co. 

Jos. Lauzon Dubreuil Ltd. 

Elzear Rochon M. S. R. Co. 

J. A. Larocque . . La Cite de Montreal 
Horace Morache . . . . M. J. Lanthier 
J. H. Whittingham 

Mont. Daily Star Pub. Co. 
Maurice Wolff Promotion Co. of Can. 

Henri Masse Jean Versailles 

Louis Bouchard . . La Cite de Montreal 
Moses Miller . . . . Shedden Co.. Ltd. 

E. N. K ; nd G. T. Gilmore 

Adelard Dodge . . La Cite de Montreal 

Albert Dubois Jos. Desbnis 

Louis Guilbault . . Tuckett Cigar Co. 

Arthur Vachon M. S. R. Co. 

Phil. Pruneau St. Lawrence Bridge Co. 



L'intensite d'une campagne de publici- 
te doit etre directement proportionnelle 
a la capacite d'absorption du produit 
pour la vente duquel la campagne est 
entreprise. 

En depassant la limite permise et en 
produisant une publicite trop intensive, 
Ton augmente inutilement le prix de re« 
vient de la publicite. 



^*^*^T M ff MiaVatYr.nl I \\ 



CANADA STEAMSHIP LINES 

L 1 m 1 T c o .1 



SUPERBES CROISIERES 
D'ETE 

NIAGARA A LA MER 

Toronto, Les Mille lies, Les Rapides du Saint- 
Laurent, La Riviere Saguenay. Service jour- 
nalier. 

ROUTE DES PLAGES DU NORD 

Quatre fois par mois de Quebec au Sept lies, 
Mingan, etc. 

ROUTE DU BAS DU GOLFE 

Departs une fois tous les quinze jours de 
Montreal et Quebec pour Gaspe, Sumraerside, 
Charlottetown et Pictou. 

Pour plus amples renseignements s'adresser 
a toute agence de tourisme ou de billets ou 
directement a la "Canada Steamship Lines" a 
Montreal. 



H. E. MIDGLEY 

Comptable-Incorpore 



GEO. GONTHIER 

Licencie Institut 
Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptable* A Audltaurs 

103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Telephone Adresse telegraphique 

Ma P2781-S19 "Gontlay" 



GARAND, TERROUX & GIE 

BANQuiERS et Courtier* 
48 rue Notre-Dame Oaest 

MONTBBAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Chambra 315. 316, 317 

Edlfloa Banqua Quebec 

ix Place d'Armes, MONTREAL. 

Telephone Bell Main 491* 



L. R. MONTBRIAND 

Architect* et Mesurenr, 
230 Rue Si-Andre Montreal 



OUVERTURE DES CLASSES 

Foumitures Classiques, Livres 
d'Exercices, Papier Qualite Supe- 
rieure, Papier Ecolier. Blocks- 
Notes, Papier a Lettres, Boites de 
Papeterie, Plumes, Crayons, Ar- 
doises, Boites d'Ecoliers, Etc., Etc. 

Demandez echantillons et prix a 

Ln 60MPIGHIE J.-B. RQLLAND K FILS 



53 Rue St-Sulpice, 



Montreal, 



THEATRE NATIONAL 

SEMAINE DU 5 OCTOBRE 

L' OBSTACLE 

la superbe comedie-dramatique d'Alph. Daudet 



Arthur W.W Iks. 



Alexander Burne 



WILKS & BURNETT 

Cemptables, Auditaura, Commlssalres pour 
toutes laa Provlnoaa. 

Rcglement d'affaires de Faillitea 

602 Batisse Banqne des Marchands 






Telephone Bell Main 550s 



MONTREAL 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



3 1 



Ferronnerie, Quincaillerie, Peinture 
Materiaux de Construction, Etc. 



L'INDUSTRIE DES EXPLOSIFS 



Au debut .de l'industrie des explosifs 
nitres, les fabricants achetaient le me- 
lange sulfonitrique tout prepare a la 
grande industrie chimique. Et c est ce 
qui se. passe encore dans quelques pays 
neufs, notamment au Canada. 

L'acide residue! etait completement 
perdu par suite de son evacuation dans 
les cours d'eau. Pour recuperer l'acide 
nitrique, surtout, les usines installerent 
un atelier de "separation" puis un ate- 
lier de "denitration". On obtenait ainsi 
de l'acide nitrique a 36° Baume et de 
1 acide sulfurique a 55° Baume. 

Une "concentration nitrique ' et une 
"concentration sulfurique' donnaient 
des produits qui rentraient dans le me- 
lange sulfo-nitrique. De plus, de nora- 
breux perfectionnements etaient appor- 
tes dans la fabrication de lac de nitri- 
que concenfre. Les appareils de Valen- 
tirier, de Guttman, de Skoglund, aug- 
mentaient successivement le rendement 
de la fabrication. 

D autre part, pour diminuer le prix 
de la glycer.ne, de nombreuses usines 
dlstillaient elles-memes la glycerine des 
eaux de savonnerie. 

Enfin, les chimistes s'efforgaient 
d'augmenter le rendement de la nitra- 
tion de la glycerine. Theorlquement, ce 
rendement est de 246 livres.de nitrogly- 
cerine pour 100 livres de glycerine em- 
ployee. 11 y a une dizaine d annees en- 
core, le sendement industriel etait de 
220, mais depuis l'emploi de 1 "oleun 
et depuis l'adoption d'appareils comme 
celui de Sir F. Nathan, on arrive a des 
rendements de 240 livres. 

D'apres ces quelques indications, on 
peut se rendre compte que l'industrie 
des explosifs devenait peu a peu une 
grande industrie chimique. 

La pet'te installation de nitration, le 
petit laboratoire, qui se bornait, il y a 
cinquante ans, a quelques recipients en 
verre ou en plomb, devenaient bientot 
ne petite us'ne avec un "appareil' en 
plomb pour la nitration. 

Puis la "denitration'' s'elevait a quel- 
que distance du premier batiment, puis 
la fabrique d'acide nitrique. 

La "concentration sulfurique'' (fonte. 
Benker, Kessler...) completait ces ins- 
tallations. 

Dans une periode de prosperite on 
construisait une usine d'acide sulfur- 
que et par la force des choses, toutes les 



industries diverses s'ajoutaient a cette 
fabrication (acide chlorhydrique, sul- 
fate de cuivre, sulfate de soude, super- 
phosphates. . .). L usine d'Avigliana pres 
de Turin (Italie) a debute tres modeste- 
ment avec quelques petits batiments en 
planches ou on fabr.quait la dynamite 
pour les grands travaux des Alpes. Au- 
jourd hui, c est une des usines les plus 
prosperes et les plus considerables d'ex- 
plosifs et de produits chimiques. 

En 1880, le seul produit fabrique dans 
cette usine etait la nitroglycerine. Au- 
jourd hui on y fabrique, non seulement 
des dynamites, mais des poudres sans 
fumee, des acides sulfuriques, nitriques, 
chlorhydriques de diverses concentra- 
tions. On y fabrique aussi du gaz carbo- 
n.que, du gaz sulfureux liquide, des sul- 
fates de cuivre, de sodium, de magnesie, 
du chlorure de plomb, du sulfite et du 
b sulfite de sod urn, du minium, des su- 
perphosphates. 

Nous pourrions multiplier les exem- 
ples montrant la grande industrie chi- 
mique se developpant autour dune pe- 
tite usine d'explosifs nitres, et un deve- 
loppement analogue est possible autour 
dune usine d'explosifs au chlorate de 
potassium ou au nitrate d ammonium. 

Lorsque 1 industrie d un pays com- 
mence a se developper, lorsque cette 
industrie est surtout "extractive'', l'in- 
dustrie des explosifs est une industrie 
auxiliaire de l'exploitation des mines et 
des grands travaux. Par la suite et sou- 
vent en quelques annees, elle devient le 
centre dun groupement important d'in- 
dustries chimiques qui ont leur vie et 
leurs debouches propres. Ces industries 
pourraient, le cas echeant, se separer de 
1 industrie qui leur a donne naissance. 
L "Industrie des Explosifs est done une 
industrie de transition entre 1 industrie 
extractive et la grande industrie chimi- 
que". Dans ce pays ou l'industrie chi- 
mique est encore a l'etat embryonnaire, 
l'industrie des explosifs est susceptible 
d'exercer sur son developpement une 
influence considerable. 

Etat actuel du commerce et de lindus- 
trie des explosifs au Canada. 

Le commerce des explosifs comprend: 
i° La vente des poudres de mines de 
toutes especes et les accessoires. capsu- 
les, meches; 2° La vente des poudres 
de chasse et de guerre. 

Le recensement de 191 1 indique com- 
me valeur totale des explos'fs fabriques 



au Canada 2,168,500 dollars. C est la va- 
leur des produits a leur sortie de l'usine. 
Apres avoir subi un recul en 1909 et 
1910, le chiffre des importations aug- 
n'avait jamais ete. Le ch.ffre des expor- 
n'avait jamais ete. Le chi)re des expor- 
tations reste plutot stationnaire. 

Les droits de douane. 

L'industrie canadienne des explos.fs 
est protegee par des droits serieux sur 
les produ.ts nnportes. L'article 666 du 
tarif douanier de 1907 taxe les explosifs 
nitres et non autrement denommes (N. 
A.E.) a raison de ij^ cent la livre pour 
le tarif de preference britannique et 2}4 
cents la livre pour les tarifs interme- 
diaires et generaux. L'article 667 taxe la 
poudre de mines a raison de 1 1/3 cent 
la livre au tarif de preference britanni- 
que et 1% cent la l.vre au tarif inter- 
mediaire et 2 cents la livre au tarif ge- 
neral. 

Les petards et pieces d artifice sont 
taxes 17^% ad valorem tarif interme- 
diaire, 22^% tarif intermediaire et 25% 
au tarif general. L'article 665A taxe les 
meches (improprement "fusees non me- 
talllques ') 12^%, i-jYi'/c, 20% ad valo- 
rem aux differents tarifs. L'article- 42 
taxe les douilles, cartouches, capsules, 
amorces, bourres, et autres munitions 
non denommees a raison de 20%, 27^%. 
30% ad valorem pour les trois tarifs. 
Tous ces droits sont tres eleves, mais 
malgre cette protection severe, les 
Etats-Unis qui subissent le tarif gene- 
ral importent annuellement en Canada 
pour pres de 500.000 dollars d'exp!os : fs. 

Le transport des explosifs. 
Le transport des explosifs importes 
par mer est soumis depuis longtemps a 
des reglements tres stricts. Les compa- 
gnies de navigation anglaises ont depuis 
plus de quarante ans adopte des regies 
severes de securite et nombreuses sont 
les compagnies qui refusent de trans- 
porter des explosifs. Les importateurs 
europeens rencontrent, de ce fait, de 
grandes difficultes et quelques-uns tour- 
nent la difficulte en changeant la decla- 
ration. II est certain d'autre part que 
les reglement sont appliques quelque- 
fois trop a la lettre. A nsi les explosifs 
au nitrate d'ammoniaque. tels que la 
"Westphalite". 1' "explosif Fabvier", qui 
sont d'une securite absolue dans le 
transport sont traites avec autant de ri- 
gueur qu'une dynamite tres dangereuse. 
(A suivre) 



32 



LE TRIX COURANT. Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 




La Laveuse Kapide la plus 
Facile a Act 'miner est la 

Uveps^flAMPIOr 

a haute Vitesse de 

MAXWELL 

Kile peut etre actionnee 
par un levier a main ou 
par une roue a manivel- 
le, ajustee a I'arbre de couche horizontal. La cuve 
est faite de Cypres Rouge, bois qui dure toute la 
vie. Le systenie a extension pour fixer la tordeuse 
permet d'ouvrir presque entierement le dessus. Eta- 
gere fournie en plus, si on le desire. 
La laveuse " CHAMPION " a prouve qu'elle se 
vendait bien. Demandez les prix et autres details 

MAXWELL LIMITED 

ST. MARYS, Ontario 



Toles Galvanisees 




"Queen's Head" ! 

Le type du genre depuis un deroi-tiecU 
Jamais egalees comme qualite. 



CANAD* 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTB QUELLE QDANTIT8 

Toitnrea Gondronnles (Roofing) pretes a poser, 3 et 3 
Papiers de Construction. Pentre a Doubler et I Taplsser 
Prodnita du Goudron. Papier a Tapisaer et a Imprimcr 
Papier d'Emballage Brnn et Manille. 

Fabricants du Feutre Goudronne 
"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

8» HUE McGILL, MONTHBAL 

Manufacture de Feutre pour Toltures:Rues du Hay re et Logan 
Moulin papier, Joliette. Que. 



E8T-CE QUE VOS CLIENTS SONT AVERTIS ELtt&SJt? ,a 

Les beaux jours de cette p£riode de l'annde sont l'epoque ideale pour peindre et on oblient de meilleurs 
resultats que si ce travail dtait fait en aucun autre temps de l'ann€e . 
Faites bien valoir ce fait aupres de vos clients. 
Faites leur remarquer aussi que 



Matures 



Wsmiesan 



Marques 
CROWN, ANCHOR, ISLAND CITY & RAINBOW 
donnent des resultats dgaux aux meilleures. 
Elles sont vendues a un prix raisonnable et elles sont soutenues par notre reputation et notre garantie. 

On n'a jamais fabrique de meilleure peinture. 

R. C. JAMIESON & CO., Limited 



MONTHKAIv 



ETABLIE EN 1 85S 
PROPRIETAIRES et DIRECTEURS 

F\ D. DODS & CO , Limited 



VANCOUVER 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT'. 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



33 



(Ferronnerie) Marche de Montreal 



LA SITUATION. 

La situation des articles de quincaille- 
rie et de ferronnerie demeure sensible- 
rnent la meme. 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moins 2y 2 % pour 
tuyaux en plomb et de 9.00 pour tuyaux 

de plomb composition moins 2^2%. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 

soires 

Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 

Tuyaux en fer 

Tuyaux noirs: J4 pouce a }i pouce, 65 
p.c; y 2 pouce, 70 p.c.; Y\ a 2 pouces, 
7AY2 p.m.; 2 x / 2 a 4 pouces, 74 p.c. 

Nous cotons, prix de la liste: 

% 100 pieds 6.00 

}i 100 pieds 6.00 

V* 100 pieds 8.50 

H 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 

iJ4 100 pieds 23.00 

iy 2 100 pieds 27.50 



2 

3 

3 l A 

4 



100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 



37.00 
58.SO 
76.50 
92.00 
109.00 



Fer-blanc en feuilles 



Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: J4 a H pouce, 50 
p.c; l / 2 pouce, 59 p.c; H a 2 pouces, 
64^ p.c; 2}4 a 4 pouces, 64 p.c 

Nous cotons, prix de liste: 



% 
H 
l A 
H 
1 

2 

2y 2 
3 

zV* 
4 



100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 



Tuyaux en acier 

2 pouces 100 pieds 
2\ pouces 100 pieds 

3 pouces 100 pieds 
3J pouces 100 pieds 

4 pouces 100 pieds 

Fer-blanc Charcoal 
Nous cotons: 1 c. 14 x 20 



6.00 

6.00 

8.50 

n.50 

17.00 

23.00 

27.50 

37.oo 

58.50 

76.50 

92.00 

109.00 

9.60 
12.25 
13-2' 
I5-5S 
19.80 

4.65 



1. 00 



X. Extra par X et par cse 
suivant qualite. 
(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

IC, 14 x 20, base bte 4.60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au Charbon — Terne-Dean ou egal 

IC, 20 a 28 bte 7-4« 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 560 lbs.) 

Feuilles etamees 



XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 
72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 
~2 x 30 gauge 26, 100 lbs. 

Toles galvanisees "Canada" 

Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 
feuilles, $4.85. 

Toles noires 
Feuilles: 
22 4 24 
26 
28 

Toles galvanisees 



7.90 
8.80 
9.40 



60 



2.65 
2.75 
2.85 



Nous cotons 4 la caisse: Fleur 

Gorbals Queens de 

Best Best Comet Head Lis 



Les Fers a repasser de Mme POTTS 




avec support patente 
adapte aux poignees. 




Poignke Standard Potts sans support patente. 



Vignette montrant la 
poignee separee. 



Support patente montrant la poignee en usage 



Nous pouvons fournir aussi une ligne profitable et digne 
de confiance en Tondeuses de gazon et Arrosoirs. 

Ecrivez de suite pour obtenir tarif de prix illustre. 



TAYLOR-FORBES COMPANY LIMITED. 

BUREAU PRINCIPAL ET USINES a CUELPH, ONT. 

et a 246 Kxje Craig Otjest a. Montreal. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ M LE PRIX COURANT". 



34 



II. PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 








Quelques raisons pour lesquelles la vente des ustensiles "Wear*Ever" 

depasse celle de tous les autres 

Les institutions comme les sanatoriums, les hopitaux, les casernes, 
emploient et recommandent "WEAR-EVER" 

Nous employons les ustensiles en Aluminium "Wear-Ever" depuis plusieurs annees et nous trouvons que ee sont exactement ceux qu'il nous faut 
a cause de leur resistence. II n'y a pas avec eux de granit qui se forme pas plus que de rouille occasionnee par les fruits acides. 

Nous en avons equipe presque entierement trois grandes cuisines et cela nous donne une satisfaction parfaite. Nous continuerons a employer 
les articles d'aluminium de preference a tout autre ustensile que nous pourrions acheter. 

Battle Creek, Mich., The Battle Creek Sanitarium, 

25 iuillet 1912. Departement du Magasin. 

0. C. EDWARDS. 

II n'y a pas d'endroits ou les ustensiles soient soumis a un usage aussi dur queldans les cuisines de ces institutions. 
Que "Wear-Ever" soit recommande et employe par d'aussi grands hotels et par des institutions aussi importantes (on peut 
en fournir la preuve sur demande) voila qui parle en sa faveur. C'est l'ustensile certain et|le,seul que vous devriez vendre 
a vos clients. 




Un etalage de vitrine comme celui-ci vous aide a en vendre. 



■.sua- 



Northern Aluminium Co., Limited, Departement A, Toronto 




EN ECRIVANT AUX AKNONCEURS. CITEZ "LB PRIX COURANT*. 



Vol. XL VII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



35 




Yogs pouvez vous porter garant que ces peintures donneront satisfaction absolue 

Dans la ligne Ramsay, il y a le fini qu'il fiut exactetnent p <ur tout besoin ; et une garantie inattaquable pour la qualite de cha- 
que boite. Ceci rend les ventrs faciles et les profits importants. 

Dans les peintures Ramsay il y a une combinaison ide<de de mati res premieres loyales, eJprouv£es et le talent scientifique 
moderne dans le melange. 

C't st pourquoi les reclamations sont rares 

Qu'esigezvous de votre peinture en stock ? 

ECKIVEZ - NOUS 

A. RAMSAY & SON CO., Montreal. 

% 

ETABLIS EN 1842 



4.00 
3.8o 
3 -55 
3-45 
sont 



28 G 4.20 3.50 4.20 

26 G 4.00 3.50 4.00 

22 a 24 G 3.75 3-45 3-75 

16-20 3-65 3-20 3.65 

Les prix de la marque Comet 
plutot a la hausse. 

Toles Noires "Canada" 

50 Feuilles 2.75 

60 Feuilles 2.80 

75 Feuilles 2.90 

Apollo 

iol oz=28 Anglais 4.10 

28 G=26 Anglais 3-9° 

26 G. 3-65 

24 G. 3-40 

22 G. 3-40 

16 a 20 G. 3- 2 S 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G. Americain 6quivaut a 26 G. An- 
glais. 

Petite tole 18 x 24 52 feuilles 4.45 

Petite tole 18 x 24 60 feuitles 4.70 

Soudure 

Nous cotons: barre demi 
24c, garanti. 



et 

"Wiping", 21c, 



demi, 

metal 



do. 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 

Tres ferme et a la hausse. 

Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($3.00) 50 

et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00): grandeurs. 8 

et moindres, 60 et 10 p.c.; 7/16 et au- 



dessus, 52J4 et I2j4 p.c. 
Boulons a machine, 7! pee et au-dessous 

65 et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, i et plus petits, 60 et 

62 y 2 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

12H p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue, 55 et 10 p.c. 

La broche barbelee est cotee $2.32} 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a cl6tufes 
Fer poli 
Fer galvanise 

Broches pour poulaillers 

i x 20 x 30" 

3 x 30 x 36" 
\ x 22 x 24" 

\ X 22 X 30" 

I X 20 X 24" 
i X 22 X 36" 

Broche galvanisee, etc. 

Nous cotons: 
No 9 
No 12 
No n 

Poli brul6: 
No o a 9 
No 10 



2.55 
2.85 



4.10 
4-75 
5.00 
6.30 
3.40 
7.50 



No 11 
No 12 
No 13 
No 14 



les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 1bs. 

les 100 lbs. 

les too lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 



2.30 
2.45 

2.55 

2-35 

2.35 
2.42 
2.60 

2.70 
2.80 



No 15 les 100 lbs. 2.85 

No 16 les 100 lbs. 3.00 

Brule, p. tuyaux 100 lbs. No 18 3.85 
Brule, p. tuyaux 100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huilee, 10c p. 100 lbs. 

La demande est faible. 

Marche tres ferme. 

Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coup6 de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 

Yz .pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres 2.70 

Zinc en feuilles 

Le marche est ferme. 

Nous cotons: $9.00 a $9.25 les 100 lbs. 

Coudes pour tuyaux 

Nous cotons a la doz.: coudes ronds 
ordinaires 75 feuilles, $1.10; 60 feuilles, 
$1.35, et polis, 60 feuilles, $1.60. 

Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $155 par 
rouleau de 100 nieds. 

Broquettes 

Pour boites a fraises 
Pour boites a fromage 
A valises 
A tapis, bleues 
A tapis, etamees 
A tapis, en barils 
Coupees bleues, en doz. 
Coupees bleues et \ pe- 

santeur 
Sweeden, coupees, bleues 



75 et 12J p.c. 

85 et 10 p.c. 

80 et 12} p.c 

80 p.c. 

80 et 15 pc. 

40 p.c. 

75 et 12$ p.c. 



60 



p.c. 



3^ 



LE PRIX COURANT, V^ndredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



Le succes d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la clientele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 




Les Peintures 

MARTIN - SENOUR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produita 

MARTIN ■ SENOUR 

VERMIS, EMAUX, etc., 

etant de quality superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans piesque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, £crivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

'The 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peintures et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



et ornees, en doz. 75 p.c. 

A chaussures, en doz. 50 p.c. 

A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 p.c. 

Clous de broche 

Nous cotons: $2. 
b., Montreal. 



25 pnx de base, f.o.b., 



Clous a cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9, $2.60; No 10, $2.50, 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers a cheval 

Nous cotons f.o.b., a Montreal: 

Neverslip crampons, I le cent 3.80 

etplus etplus 

No 2 No 1 

grand petit 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3.90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 

Neverslip crampons i, le cent 2.60 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 

Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 

Neverslip crampons $, le cent 2.20 

Fer 4 neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 

Fer "Toe Weight" No 1 i 4 6.75 

Featherweight No o a 4 5.75 
Fers assortis de plus d'une grandeur au 

barli, 10c a 25c extra par baril. 

Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 
3/16 exact s 
3/16 full 5 



I exact 3 

i 

5/i6 

Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, 
b., Montreal. 
i 

7/16 
I 
9/16 



10.00 
8.50 

7.00 
6.50 
6.50 
4.40 



$2.50 f. 



o. 



3.90 
3.80 
3.70 
3.60 

i 3.40 

i 3.30 

1 3-30 

i 3.30 

Vis a bois 

s escomptes a la liste sont tres fer- 



Le 
mes. 
Tete 
Tete 
Tete 
Tete 
Tete 
Tete 



plate, acier 
ronde, acier 
plate, cuivre 
ronde, cuivre 
plate, bronze 
ronde, bronze 



85 
80 

75 
70 
70 
65 
Fanaux 



10 et 
10 et 
10 et 
10 et 
10 et 
10 et 



7h p.c. 

7i p.c. 

7i P-c. 

7l p.c 

7\ p.c. 

7l p.c. 



10 
10 
10 
10 
10 
10 



Nous cotons: 

Wright No 3 doz. 8.50 

Ordinaires doz. 4.75 

Dashboard C. B. doz. 9.00 

No 2 doz. 7.00 

Peints, 50c extra par doz. 

Tordeuses a Hnge 

Nous cotons: 

Royal Canadian doz. 47-75 

Colonial doz. 52.75 

Safety doz. 56.25 

E. Z. E. , doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon d?z. 54-00 

Bicvcle dcz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c. Forte de- 
mande. 

Munitions. 

L'escompte sur les cartouches cana- 



diennes est de 30 et 10 pour 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 

Nous cotons net: 
Ordinaire 
Chilled 
Buck and Seal 



cent. La 



100 lbs. 10.00 
100 lbs. 10.40 
100 lbs. 10.80 



METAUX 
Antimoine 

Le marche est a la hausse, 
Pig Iron. 

Nous cotons: 
Clarence No 3 
Carron Soft 

Fer en barre 

Ferme. 

Nous cotons: 
Fer marchand 
Fer forge 
Fer fini 



21.00 
22.50 



base 100 lbs. 
base 100 lbs. 
base 100 lbs. 
Fer pour fers 4 cheval 

base 100 lbs. 
ii a 2 pes base 



2.10 
2.25 
2.35 



base 



0.00 
2.10 
0.00 



40 
20 
25 



25 
25 
25 
25 
25 
95 
10 



Feuillard mince 
Feuillard epais No 10 

Acier en barre 

Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 
Acier doux base 100 lbs. 
Acier a rivets base 100 lbs. 
Acier a lisse base 100 lbs. 
Ac-ier 4 bandage base 100 lbs. 0.00 
After a machine base ioo lbs. o.oo 
Acier 4 pince base 100 lbs. 0.00 
Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 

Cuivre en lingots 
Le marche est faible et les stocks 

sont bas. 

Nous cotons: $i<;.oo a $15.25 les 100 
lbs Le cuivre en feuillese est cotd 4 25c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 
Boites papier. I lb. 
Boites fer-blanc, $ lb. 

Cables et cordages 

Ferme. 

Be«t Manilla base lb. 

Britisi Manilla base lb. 

Sisal base lb. 

Lathyarn simple base lb. 

Lathyarn double base lb. 

Jute base lb. 

Coton base lb. 

Corde A chassis base lb. 

Papiers de Construction 

Tres ferme. 

Nous cotons: 

Jaune et noir, pesant 0.00 1.80 

Jaune ordinaire, le rouleau 0.00 0.35 

Noir ordinaire, le rouleau 0.00 0.43 

Goudronne, les 100 lbs. 0.00 2.25 

Papier a tapis, les 100 lbs. 0.00 2.60 

Papier 4 couv., roul., 2 plis 0.00 0.75 

Papier 4 couv., roul., 3 plis 0.00 0.95 

Papier surprise, roul., 15 lbs. 0.00 0.40 

Charnieres (couplets) No 840 

Ferme, a la hausse 
1$ pouce 



0.00 


0.22 


0.00 


0.23 J 


0.00 
s 


0.24 J 


o.oo 


0.16 


0.00 


0.14 


0.00 


0.10} 


0.00 


0.09I 


0.00 


O.ioi 


0.00 


0.10} 


0.00 


0.25 


0.00 


0.34 



if pouce 

2 pouces 
2J pouces 
2,\ pouces 

3 pouces 

1 pouce 
\\ pouce 
ii pouce 
if pouce 

2 pouces 
2\ pouces 



Nos 800 et 838 



0.60 
0.75 
0.81 
0.92 
1.07 
1.30 

0.32 
0.37 
0.48 
0.59 
0.67 
0.76 






Vol. XLV1I — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 2 Octobre 1914. 



37 



Feironnerie, Quincaillerie, Peintures 

et Vernis, Huiles, Vitres, Materia ux 

de Construction, etc. 

EN GROS SEULEMENT. 




I OS voyageurs sont actuellement en route pour 
vous visiter ; ils vous offffriront les dernieres 
nouveautes de I'annee. 

RESERVEZ quelques minutes d'examen a leurs 
echantillons, ce ne sera pas du temps perdu 
pour vous. 

LEUR collection d'articles est aussi complete que 
possible et presente un assortment des plus 
varies. 

NOS prix ont ete etablis avec soin, vous ne pou- 
vez manquer de les trouver avantageux et nous 
esperons que vous voudrez bien nous donner la 
favour de vos ordres, que nous remplirons a votre 
entiere satisfaction. 



L H. HEBERT & OIL, LUm 



IMPORTATEURS 



297 et 299, rue St-Paul, 



MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



38 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



GRAND TRUNK 



RAILWAY 
SYSTEM 



QUATRE TRAIN 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 



Montreal et Toronto. 

Am6nagernent supeneur Wagon a compartiments "Club" 
au train de 10 h. 30 du soir. 

[.'"International Limited" 

Le Train le plus beau et l« plus rapide du Canada 

Montreal-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4h. soir, excepted dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. ox matin, 8-h 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, except^ le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, vid Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX DKS BILLETS EN VILI.E : 

112 rue St-Jacquea. Angle St-Fransois-Xavier. T41. Uptown 1187, 

Hotel Windsor ou gare Bonarenturc Main 8229. 



Le Guerre Europeenne 

a provoque une certaine perturbation sur 
le marche canadien deplacant sensible 
ment les sources d'a[)provisionnement et 
creant une situation srans pr^cedants. 
II se peut que le detaillant se trouve des 
lors embarrasse pour se procurer tel ou 
tel article que son fournisseur liabituel 
ne peut plus lui fournir et qu'il ne sache 
ou s'adresser pour s'en approvisionner 
avantageusement. 

En pareil cas, ne craignez pas de nous 
demander aussi souvent que cela vous 
sera n^cessaire ou vous devez vous adres- 
ser pour vous approvis'onner et nous 
vous donneronstousrenseignements pour 
le meilleur de vos interets. 

Pour cela, ^crivez au Service des Abonnes 

LE PRIX COURANT 

80 RUE ST-DENIS 

MONTREAL 



LES OUTILS DE BUCHERON 

DE PINK 

Les outils Etalons dans toutes les provinces 
du Dominion, en Nouvelle Zelande, Aus- 
tralie, etc. 

Nous manufacturons toutes sortes d'outils 
de bucheron — Legers et de Bonne Duree. 

TELEPH. LONGUE DISTANCE, No 87 

Demandez notre catalogue et notre liste de prix. 

Vendus dans tout le Dominion par tous les 
Marchands de ferronnerie en groa et en 

detail. 

The 

THOS. PINK Co., Limited 

Manufacturers d OUTILS de BUCHERON 

PEMBROKE - ONATRIO 




FABRIQUES AU CANADA 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PR.* COURANT". 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



39 




Ce que 50,000,000 <*e Limes 
par AN signifient pour VOUS 

Que 50,000,000 de LI M ES NICHOLSON soienl 
employees par anneV, veut dire einiplement 
que vous ne pouvez faire d'erreur en em- 
ployant ces limes. 

Cela signifie que des Conseils Exeeutifs, 
Surintendants, Agents, Acheteurs et Chefs 
de Rayons ont depuis longtemps trouv^que 
la LIME NICHOLSON etait la lime la plus 
efficace et e'conomique a employer. 
Le conseil et Tex^mple d'un grand nombre 
d'autres experts techniques vous inte>esse- 
ront. lis sont unanimes dans leur decision 
reconnue bonne pour 

Employer de plus en pins les LIMES NICHOLSON 

• Marque* : Kearney and Foot, Great Western, 
American, Arcade, Globe. 

Vendues par tons les Marchands de Gros. 

Nicholson File Company 

PORT HOPE, - - - ONTARIO 






Economise du travail, de 
V ennui et de Varment 

Le prix d'achat d'Amatite est 
peu eleve. 

Vous pouvez le poser facilement 
vous-meme, ce qui vous economise 
du travail et de l'argent. 

II n'exige pas de peinture, ce 
qui represente une grosse econo- 
mie d'argent, de travail etd'ennuis. 

Sa surface minerale resiste au 
feu. En faire l'achat equivaut a 
pleine satisfaction. 

Echantillons sur demande. 

The Patersoo Mfg. Co., Limited 

MONTREAL, TORONTO, WINNIPEG, VAN- 
COUVER ST-JOHN, NB HALIFiX, NE. 
SYDNEY, N E 



2} pouces 


o.8i 


2j pouces 


0.95 


3 pouces 


1. 07 


3i pouces 


1.49 


4 pouces 


2.12 


Meme escompte que pour toutes les 


charnieres d'acier poll. 




FERRAILLES 






La lb. 


Cuivre fort et fil de cuivre 


0.00 O.II 


Cuivre mince et fonds en 




cuivre 


0.00 0.09 


Laiton rouge fort 


0.00 0.10 


Laiton jaune fort 


0.00 0.08 


Laiton mince 


0.00 0.06 


Plomb 


0.02} 0.02} 


Zinc 


0.00 0.03 




La tonne 


17 er foree No t 


0.00 12.50 


Fer fondu et debris de 




machines No i 


0.00 16.00 


p 'aones de noele 


0.00 12. 50 


Writes et aciers malleable; 


5 O.OO Q.OO 


Pieces d'acier 


O.OO 5.00 




La lb 


Vieilles claques 


0.00 0.00 



PLATRE 

Platre mele de sable, f.o.b.. au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et- plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 

rils. sur cbar 2. to 

Etain en lingots 

Nous cotons: 38c a 40c les 100 livres. 



Marche tranquille, demande peu con- 
siderable. 

Plomb en lingots 

Plus fort: $5.25 a $5.50. 

Zinc en lingots 

La demande est ferine, pas d'approvi- 
sionnements Europeens. 

Nous cotons: $8.00 a $8.25 les 100 li- 
vres. 

CAUSTIQUE 

En baril de 100 lbs., $300. Augmente 
a cause des droits. 

HUILES, PEINTURES ET VI- 

TRERIE 

Huile de lin 

Prix fermes. 

Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 

Huile de loup-marin. 

le bouillie 73c, huile crue 70c. 

Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 70c 

Essence de ter6benthine 

Ferme. 

Nous cotons 72c le gallon par quantite 
de 5 gallons et 67c le gallon par baril. 

Blanc de plomb 

Forte demande. Ferme. 

Blanc de plomb pur 8.6s 

Rlanc de plomb No 1 8.00 

Blanc de plomb No 2 7.80 

Blanc de plomb No 3 7.35 

Blanc de plomb No 4 7.15 



Pitch 



Nous cotons: 






Goudron pur, 100 lbs 


0.70 


0.80 


Goudron liquide, brl 


0.00 


4.00 


Peintures preparees 




Nous cotons: 






Gallon 


1.45 


1 .90 


Demi-gallon 


1.50 


i-95 


Quart, le gallon 


1-55 


1.75 


En boites de 1 lb. 


0.10 


O.IT 


Verres a Vitres 




Nous cotons: 








Star Double 


Pouces unis 


ou 16 oz. ou 


24 oz. 


50 pieds 


2.03 


Dble 


au-dessous de 26 


4.00 


5-95 


26 a 40 


4-25 


6.45 


41 a 50 


4-75 


7 -30 


51 a 60 


5.00 


7.8s 


61 a 70 


5-30 


8.60 


71 a 80 


5.90 


9-15 


81 a 8s 


6.40 


10.00 


86 a 90 




11.80 


Qi a 95 




12.90 


g6 a 100 




14.05 


100 a 10s 




16.80 


Les prix ci-dessus 


sont nets pour les 


entrepreneurs, et une 


allocation 


de 5 


pour cent est faite aux marchand; 


5 seu- 


lement. 






Vert de Paris pur 





Barils a pyrrole 0.00 0.19 

Onim de 50 a too lbs. 0.00 0.1X? 

Drum de 2.5 lbs. 0.00 o.to 

Boites de papier. 1 lb. 0.00 0.2T 



40 



LE PRTX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XL VI I — No 40. 



LES ANNONCtS PAR AFFICHES 

Font appel a 3,000,000 de consommateurs TOUS LES JOURS 




«%> 



SMOOTH AS A KITTEN'S WRIST: 



Les alfiches parlent un langage universel, et c est le seul mtysn de faire impression sur 
! esprit des enlants, des etrangers et des milliers d acheteurs qui n'ont pas le temps de lire les 
journaux ou autres annonces imprimees. 

Nous vous donnerons le summum de Pannonce attrayante-inelfacable et productrice pour 
chaque dollar qu'elle vous coute Demandez les estimes et schemas a 

H. A. WILLIAMS. Gerant, Canadian Poster Co. 

Edifice Dominion Express, Montreal. 

Plus de 75% de la publicite canadienne est faite par nous. Quoi ! Bovril, 
Baby's Own Soap, Fruit-a-tives, Na-Dru-Co., Montserrat, Players 
Cigarettes, Magic and Adanac, Etc., sont affiches par nous a l'annee. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



41 



Cotations Alcools — Whiskeys — Gins — Cognacs— 
Rhums — Champagnes Vins — Eaux Minerales. 



ALCOOLS CANADIENS EN BARILS 
65 O. P. Le gall. 

Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) 

En barils $5-75 

Gooderham and Worts (4) 

En barils 5.75 

E. W. Parker (4) 

En barils 5-70 

General Distilling Co. (5) 

En barils 5-70 

50 O. P. 
Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) 

En barils 5.25 

Gooderham and Worts (4) 

En barils 5.25 

E. W. Parker (4) 

En barils 5.20 

General Distilling Co. (5) 

En barils 5.20 

RYE WHISKIES. 

Le gall. 
Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) 

En barils 2.75 

Gooderham and Worts (4) 

En barils 2.75 

Marshall's Royal 

En barils 2.74 

Hiram Walker and Sons, Ltd. (3) 

Canadian Club Whisky 4.50 

Imperial Whisky 3. 50 

Expedies en barils d'environ 42 gallons. 
Expedies en demi barils d'environ 28 

gallons. 
Expedies en quart de barils d'environ 10 

gallons. 
Hiram Walker and Sons', Ltd. (3) 

Bou- Demi- 

A la caisse: teilles Flasks flasks 

Canadian Club $11.00 $11.50 $12.00 

Imperial 8.75 9.25 9.75 

Baronial 7.25 7.50 7.50 

Epicure 11.00 0.00 0.00 

H. Corby Distillery Co., Ltd. (39) 

Imp. Fl. 
Pts. Pts. Qts. 
Special de choix 9.75 11.25 

Old Rye, 25 U. P. 7.55 8.50 10.25 

Old Dominion, grande 

bouteille, 25 U. P. 9.50 9.50 
Whiskey blanc, 40 UP. 6.00 7.50 

GIN 
Gin PiccadiUy.London, qts (3) $8.25 

De Kuyper (1) La cse 

R ouge I4- oo 

Vert 

Violet 

Melcher (12) 

R ouge 13.00 

Ver * 7.00 

Violet 6.00 

Greenlees & Co., London, Eng. (14) 

"London Dry", p. cs.. 12 bout. 8.50 
"Old Tom", p. cs., 12 bout. 8.50 

"Old Torn" and "London Dry," 

le gallon, en baril, depuii 3 -So 

Lawrence A. Wilson Co., Ltd. (14) 
Sloe Gin. la caisse to.'o 

Blankenheym & Nolet's Distillerderij, 

Rotterdam, Hollande (14) 
"Kev Brand." caisses rouges, 15 

grandes bonteilles 13.00 

"Key TCrqnd." cai«ses vertes, 12 

boute : !les moyennes 7.25 

"TTpy Tir-ind " cni=<:pq violettes. 

24 petites bouteilles 7.50 



7-50 
6.50 



"Old Geneva Afrikander," 24 
Yz jars en pierre 15.00 

"Old Geneva Afrikander," 12 
jars en pierre 14.00 

RHUMS DE LA JAMAIQUE 

J. B. Sherriff & Co., Ltd. (4) 
Bell, par cse 10.75 

Bell, 35 O. P., par gall. 6.00 

Blue Star, 35 O. P., par gall. 5.75 

Rhums (2) c/s 12 c/s 24 c/s 48^ 

Qrts. Pts. Splits 
J. W. Turner (2) 8.00 9.00 10.00 
Mendoza & Cie 6.00 7.00 

Norton & King 5.25 32 Falsks 6.50 

COGNACS 

Bisquit Dubouche (3) quts., une 

etoile 11.25 

Old Liaueur Bisquit, qts. 17.50 

Bisquit Old Liqueur Brandy 20 ans 17.50 

Bisquit V.V.S.O.P. Brandy, 55 ans 40.00 

Jas. Hennessy & Co. (4) 

Une etoile, 6 ans d'age 14.25 

Trois etoiles, 12 ans d'age 17.25 

V. O.. 15 ans d'age 18.25 

Martel & Co. (1) 

Une etoile 14.00 

Trois etoiles 18.25 

V. O. 18.25 

V. S. O. P. 20.25 

Renaud & Co. (9) 

S. V. O. 18.25 

Club Brandy 21.25 

V. S. O. P. 24.25 

E. Normandin & Co. (15) 

Special, qts 10.00 

V. S. O. P., qts 16.25 

30 ans d age, qts 23.25 

70 ans d age. qts 43 .25 

Boutelleau & Co. (13) 

F. P., qts 10.50 

F. P.. fonce, qts 10.50 

F. P.. pts 11. 50 

F. P., 16 Imp. up. fl. 12.00 

F. P.. 24 fl. 11.50 

Un diamant cits 12.00 

Deux d'amants, O. B.. ats 14.00 

Trois d'amants, V. O. B.. ats 15.50 
Quatre d'amants X. V. O. B. 

1831, ots 17. 50 

1824. qts 22.50 

P. Frappin & Co. (12) 

Une etoile, qts 10.2; 

24 flacons. 10 onces 10.25 

24 flacons, 13 onces U-75 

Med : cal it. 00 

Snecial. 20 onces 1^.25 

Reserve 2$ onces 16.2; 

Liqueur, 30 nnces 19.25 
Cnrr^nr C'tv TVstillers* Association. 
Cognac, France (14) 

"Trm's Ftniles." vieux brandy. 

r>. cs., T2 bouteilles 11. 00 

"Trm's Ftnilps " vieiiY brandy. 

r>. cs.. 24 demi bouteilles 11.50 

"Trnic FtnMpc " vieux brandv 

n. cs.. 32 flasks T2.00 

"Cort^^i ri'Or." rt. cs.. 12 1r>ngnes 

bouteilles 12.50 

"H^'-frM-'s Friend." p. cs.. 12 bou- 
teilles T2.00 

"V O " vipny brandy fin. p cs.. 

12 bouteilles rt.en 

(Consultez la clef des fournisseurs, page 



"V.S.O.P.," vieux brandy, fin, p. 

cs., 12 bouteilles 18.00 

"X.X.O.," vendange 1875, (long 

cou), p. cs., 12 bouteilles 27.00 

"Special Reserve," vieux de 50 

ans, p. cs., 2 bouteilles 36.00 

Lawrence A. Wilson Co., Ltd. (14) 
Wilson's, "V.V.S.O.P.", 1875, cognac- 
brandy, par caisse de 12 quarts 25.00 
Wilson's, cognac-brandy, vieux de 20 

ans, par caisse de 12 quarts 15.00 

jime .ez & Lamothe (14) 
*** bout. 13.00 

1865 Liqueur bout. 20.00 

En futs 4.50 5.50 

Alexander & Macdonald, Scotland (14) 
Sandy Macdonald. p. c. 11.50 

Sandv Macdonald. 24 pts 12.25 

Sandy Macdonald, 7,2 fls. 12.50 

Ph. Richard (2) 

c/s Qts. 
Ph. Richard S. O. 40 ans 25.00 

Flute 20 ans 17.00 

Medicinal 14.50 

V. S. O. P. 14.00 

Special Reserve 13.00 

V. S. O. 12.50 

V. O. 10.00 

J. M. Boutin & Cie Alligator brd 9.50 
Chs. Couturier XXX 9.00 

F. Marion XXX 7.00 

Parville & Cie XXX 6.00 

Valin & Frere XXX 5.25 

Toutes ces marques de Cognacs 
En caisse de 24K Bout. [$1.00 de plus 
En caisse de 24 Flasks [par caisse 
En caisse de 48 % Bout. [$2.00 de plus 
En caisse de 48 J /i Flasks [par caisse 

Cognac en Futs Gal. 

Ph. Richard 4.60 @ 7.00 

Ch. Couturier 4.50 " 5.00 

F. Marion 4.00 " 4.25 

Parville & Cie 2.75 " 3.00 

WHISKY ECOSSAIS. 
Old Mull (3) ats. 11.00 

Old Mull, chopines 12.00 

To^n Dewars & Sons (15) 
Extra Special Liqueurs 17.25 

Snecial Liaueur 13-75 

Etiquette bleue, qts. 10.00 

Special 10.50 

Wrieht Ik Greig, Ltd. (13) 
Roderick Dhu 10.75 

Premier qts 12.75 

Grand L'queur. qts 16.75 

James Watson & Co., Ltd. (18) 
Trois Etoiles - II. 25 

No 10 13-25 

Blue Band, rd. qts. 11.25 

Blue Band- sq. qts. 11.25 

No. 10, qts 12.50 

Antique I7-SO 

L'queur 1815 20.00 

Mitchell Bros. (2) 
Finest Old Scotch Qrts 12s 13.50 

White Star Qrts 12s 12.00 

Fx Cp. Liqueur, Qrts 12s 11.00 

Spec : a1 Reserve Dew Qrts 12s 10.50 

Orev Geard Stone Jars 6 au gall. 11.50 
Heather Dew Qrts 12s g.oo 

Mullmore Qrts 12s 7.00 

Robert Da'e Orts 12s 6.00 

Scotland s P^ide Qrts 12s K 2" 

Scotch en Futs Gall. 

Mitchell (2) 4.25 5.75 

CHAMPAGNES 
Moet & Chandon (43) 

I douz. 2 douz. 



48.) 



(a suivre page 47) 



42 



LE PRIX CQURANT, Vendredi, 2 Octobre roi 4 . 



Vol. XLVII — No 40. 




aasa 



cseaaasaaBB 
2 s e a e b a a ess 

BBB9DBDBISB 



a B hB| SSBHBiBBISB ^B cm B B 1 
I'lBCIfil^aBBiiBBSBB fl B B H H D 



G B 1 D E Q 

iBsey 

E S I I I C "»' ' 



II y a plus de cent ans, les ALES et le PORTER de W. DOW 
& CO., etaient les types d'excellence au Canada et, aujourd'hui, ils maintiennent 
toujours leur position ; leur qrualite et leur valeur nont pas change. 



ALES & PORTER 

de DOW. 



Malgre le coflt plus eleve de la production, la qualite est toujours la 
meilleure. Aucun procede n'est employe pour diminuer le prix du brassage. 
Les produits de DOW sont toujours a un plein degre de maturation. 
La demande pour les produits de DOW est enorme. 
Fn avez-vous un bon stock en mains ? 

The National Breweries, Limited 

Successeurs de W. DOW & CO., 
MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



4* 



t V^V^yi^VVVVVV^V^Vy^^^^^^^AW^WVS^^^A^M^A^0^^A^^^M^^^^MV 



Vins et Liqueurs 



COMMENT SE COMPORTE LE COMMERCE DE LI- 
QUEURS DANS LA SITUATION ACTUELLE. 



Notre liste de cotations presente encore ce mois-ci quel- 
ques changements et tant que la guerre durera on ne peut 
s'attendre a une fixite complete des prix. Les causes de ces 
fluctuations, on les connait deja. Le remaniement apporte au 
tarif et dont nous faisions mention dans notre derniere sec- 
tion de liqueurs, la rarete des importations, l'augmentation 
des taux de fret, la hausse des taux d'assurances, etc., sont 
parmi les principaux elements qui ont une influence directe 
sur les cours des differents articles sur le marche et particu- 
lieremenc sur les liqueurs et tabacs. 

Commc prevu par le gouvernement canadien, ce sont les 
consommateurs de boissons alcooliques qui auront a suppor- 
ter en grande partie les depenses occasionnees par la guerre 
et la participation du Canada. En realite, cette pratique de 
faire supporter a ces lignes dites de "luxe" les plus lourds 
impots etant generale dans presque tous les pays, on ne s'est 
guere etonne de la decision du gouvernement canadien et le 
commerce a accepte cette augmentation sans protester, sinon 
en ce qui regarde l'effet retroactif specifie par le parlement. 

Les augmentations des droits de douane affectant le com- 
merce de liqueurs sont les suivants: Sur les whiskys, les 
brandys, les gins et autres spiritueux distilles, les droits de 
douane se trouvent eleves de $2.40 a $3.00 par gallon a preuve. 
Le gouvernement espere tirer de cette augmentation un re- 
venu additionnel de $2,500,000. Sur les bieres, ales et porters 
en barils, les droits de douane ont ete portes de 16c a 30c par 
gallon. Sur les bieres, ales et porters en bouteilles, les droits 
ont subi une augmentation de 24c a 42c par gallon. En vertu 
du traite special avec la France, il n'y a pas d'augmentation 
de droits d'accise sur les vins et Champagnes. 

Les modifications apportees aux droits d'accise sont les 
suivantes: 

Spiritueux, de $1.90 a $2.40 par gallon. 

Liqueurs de malt, de 10c a 15c par gallon. 

Le malt, de 1J/2C a 3J/2C par livre; le malt ecrase, de 2}/ 2 c 
a 5c la livre. 

Naturellement, a la premiere minute, ces changements 
ont provoque une certaine agitation parmi le commerce des 
vins et liqueurs, le commerce de gros n'etait preoccupe que 
de la revision de ses Hstes de prix, alors que le detaillan^ avait 
du mal a obtenir des cotations bien definies et que le consom- 
mateur maugreait contre l'augmentation qu'on lui faisait sup- 
porter. 

Mais depuis, tout est revenu au calme, tout s'est classe, 
ordonne, adopte et le commerce des liqueurs a repris son 
cours normal sans etre autrement affecte de cette crise passa- 
gere. Dans les debits de liqueurs, les affaires n'ont pas dimi- 
nue, le merae mouvement d'achat se fait journellement, on 
consomme en quantites egales et Ton peut dire que chacun 
s'est accommode parfaitement du nouvel elat de choses qui 
donnait beaucoup a craindre au debut. La encore, on trouve 
une preuve irrefutable de la vitalite du commerce canadien 
qui va de progres en progres, quels que soient les rudes coups 
qu'on lui porte, et cela nous fait bien augurer de l'avenir, 
lorsque l'horizon actuel se sera nettoye et que la paix aura 
repandu sa bienfaisante action dans le monde. 



AMENDEMENT A LA LOI DU REVENU DE L'lNTE- 

RIEUR CONCERNANT LES LIQUEURS 

ET LE TABAC. 



Modification aux articles 154, 201, 222 et 279. 



Nous avons deja entretenu nos lecteurs des changements 
apportes recemment au tarif et touchant principalement les 
liqueurs et le tabac. 

La Loi du Revenu de l'lnterieur, telle que modifiee par 
le chapitre 34 des Statuts de 1908 a vu, en consequence, ses 
articles 154, 201, 222 et 279 abroges et remplaces par les sui- 
vants: 

154. II peut etre impose, preleve et pergu sur tous les 
spiritueux distilles, les droits d'accise suivants, lesquels sont 
payes au percepteur ainsi qu'il suit, savoir: — 

(a) Lorsque la matiere employee dans leur fabrication 
se compose de pas moins de quatre-vingt-dix pour cent, au 
poids, de grains a l'etat naturel ou non maltes, ou lorsqu'ils 
sont fabriques de sucre, sirop ou melasse ou autres matieres 
saccharines non autrement prevues, sur chaque galon de la 
force de preuve d'apres l'hydrometre de Sykes, et ainsi dans 
la meme proportion pour toute force plus grande ou moindre 
que la force de preuve et pour toute quantite moindre qu'un 
gallon: deux dollars et quarante cents; 

(b) Lorsqu'ils sont exclusivement fabriques d'orge mal- 
tee apportee en entrepot dans la distillerie et sur laquelle il 
n'a pas ete paye de droits de douane ou d'accise, ou lorsqu'ils 
sont fabriques de grain a l'etat naturel ou non malte, employe, 
dans les proportions que prescrit le ministere, en combinai- 
son avec de l'orge maltee apportee en entrepot dans la distil- 
lerie et sur laquelle il n'a pas ete paye de droits de douane ou 
d'accise, sur chaque gallon de la force de preuve d'apres l'hy- 
drometre de Sykes et ainsi dans la meme proportion, et pour 
toute quantites moindre qu'un gallon: deux dollars quarante- 
deux cents; 

(c) Lorsqu'ils sont exclusivement fabriques de melasse, 
de sirop, de sucre ou autres matieres saccharines apportees 
en entrepot dans la distillerie, et sur lesquels il n'a pas ete 
paye de droits de douane, sur chaque gallon de la force de 
preuve d'apres l'hydrometre de Sykes, et ainsi dans la meme 
proportion pour toute force plus grande ou moindre, et pour 
toute quantite moindre qu'un gallon, deux dollars et quarante- 
trois cents. 

201. II est impose, preleve et pergu sur chaque gallon de 
boisson fermentee destinee a imiter la biere ou la liqueur de 
malt, et fabriquee en tout ou en partie avec toute autre subs- 
tance que le malt, un droit d'accise de quinze cents, lequel est 
paye au percepteur ainsi que ci-apres prevu; mais tout bras- 
seur qui fait usage de sucre, de sirop ou d'autre matiere 
saccharine dans la fabrication de la biere, et qui a prealable- 
ment donne au percepteur dix jours d'avis, par ecrit, de son 
intention de faire ainsi usage de sucre, de sirop ou d'autre 
matiere saccharine, et a paye le droit ci-dessus mentionne 
sur la biere faite avec ce sucre, ce sirop ou cette matiere 
saccharine, peut recevoir un "drawback" egal au droit d'ac- 
cise par lui paye sur le malt employe avec ce sucre, ce sirop 
ou cette matiere saccharine pour la fabrication de cette biere, 
sauf les restrictions et reglements presents par le ministere. 



44 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



jjj. Sont imposes, preleves et percus les droits d'accise 
qui suivent, sur tous malt, et ces droits doivent etre payes 
au percepteur ainsi que la presente loi le present, savoir: — 

(a) Sur chaque livre de malt fabrique au Canada, sous 
le regime des reglements d'accise au sujet des touraillons et 
de ('absorption de l'humidite dans l'entrepot, ainsi que pres- 
crit par le decret du conseil du septieme jour de fevrier mil 
huit cent quatre-vingt-onzc: trois cents; mais le malt pent 
etre transports en entrepot d'une brasserie de malt a une 
distillerie, et le droit sur ce malt peut etre remis sur preuve, 
a la satisfaction du departement, que ce malt a ete employe 
uniquement a la production de spiritueux a la fabrication des- 
quels n'est employee aucune autre matiere que le malt; et de 
plus le droit sur le malt employe dans toute manufacture a 
l'entrepot autorise par une licence, a la fabrication de l'ex- 
trait de malt et de quelque autre preparation de meme nature 
agreee par le departement peut etre remis en vertu des regle- 
ments qui sont etablis par le ministere; 

(b) Sur chaque livre de malt importe au Canada et en- 
trepose, lorsqu'il sort de l'entrepot pour la consommation, un 
droit d'accise de trois cents; sauf que le malt" importe au 
Canada, broye on moulu, est sujet a un droit de cinq cents 
la livre. 

279. Sont imposes, preleves et pergus les droits d'accise 
qui suivent, sur les tabacs et cigares fabriques en Canada et 
ces droits doivent etre payes au percepteur ainsi que prescrit 
par la presente loi, savoir: — 

(a) Sur tout tabac a chiquer et a fumer, le tabac hache 
fin, le cavendish, le tabac en tablettes ou en torquettes hache 
op pulverise, de toute espece, sur le tabac mis en torquettes 
a la main dans une condition a etre consommee, ou prepare 
de toute maniere autre que le procede ordinaire de sechage et 
de fabrication, pour le debit ou la consommation, meme s'il 
est prepare sans le secours d'une machine ni d'aucun instru- 
ment, et sans etre presse ni sucre, et sur tous les dechets de 
tabac hache fin, rebuts ou debris de feuilles, rognures et ba- 
layures de tabac faits en tout ou en partie de tabacs en feuil- 
les, ou le produit, sous quelque forme que ce soit, autre que 
celui vise par la presente loi, de tabacs en feuilles: dix cents 
par livre, poids reel; 

(b) Sur le tabac canadien en torquette ordinaire, lors- 
qu'il est fabrique uniquement de tabac du cru du Canada et 
sur la ferme ou les lieux ou il est recolte, par celui qui l'a 
cultive et qui a permis a cet effet, ou dans une manufacture 
de tabac licenciee: dix cents par livre, poids reel; 

(c) Sur tout tabac a priser ou en poudre, fait de quelque 
maniere que ce soit avec du tabac en feuilles etranger ou in- 
digene, ou avec le produit sous quelque forme que ce soit, en 
totalite ou en partie, de tabac en feuilles etranger on indigene, 
ou fait de quelque substance employee pour remplacer le 
tabac, moulu, seche, aromatise ou autrement, de toute espece, 
lorsqu'il est prepare pour la consommation: dix cents par 
livre, poids reel; 

La fleur de tabac en poudre, lorsqu'elle est vendue 
evee pour etre utilisee ou pour la consommation, doit 
payer le meme droit que le tabac en poudre, et elle est mise 
en colis ou paquets et estampilles de la meme maniere que 
par le present prescrit pour le tabac en poudre non 
preparee pour etre utilisee, mais qui a besoin de passer par 
quelque autre procede, en la tamisant, marinant, aromatisant 
ou autr<1 ■ nt qu'elle soit en etat d'etre employee ou 

consommee. peut etre vendue directement par un fabricant de 
tabac a un autre, sans payer le droit, conformement aux re- 
glements etablis a cet egard par le minister. : 

Sur les ci;?are- de ton e , faits en totalite ou 

en partie de taba< - en feuilles etrangers ou iraportes, ou de 
toute substance employe, pour remplacer ces tabacs: trois 
dollars par mille; 



(f) Sur tous les cigares, qu'ils soient faits de tabacs en 
feuilles etrangers ou indigenes, lorsqu'ils sont mis en paquets 
ou colis contenant moins de dix cigares chacun: quatre dol- 
lars par mille; 

(g) Sur les cigarettes fabriquees exclusivement avec du 
tabac indigene, ou avec toute substance employee pour le 
remplacer, ne pesant pas plus de trois livres, par mille: trois 
dollars par mille; 

(h) Sur les cigarettes fabriquees exclusivement avec du 
tabac en feuilles indigene ou etranger, pesant plus de trois 
livres par mille: huit dollars par mille; 

(i) Sur tout tabac etranger en feuilles a l'etat naturel, 
non ecote, sorti de l'entrepot pour etre fabriques dans toute 
fabrique de cigares ou de tabac, vingt-huit cents' par livre, 
poids compute selon l'etalon ci-dessus prescrit pour le tabac 
en feuilles. 

(j) Sur tout tabac etranger en feuilles a l'etat naturel, 
ecote, sorti de l'entrepot pour etre fabrique dans toute fabri- 
que de cigares ou de tabac: quarante-deux cents par livre, 
compute selon l'etalon ci-dessus prescrit pour le tabac en 
feuilles. 

2. Dans toutes les manufacturees de tabac qui emploient 
moins que cinquante pour cent de tabac canadien en feuilles, 
a l'etat naturel, et dix pour cent ou plus d'autres matieres, 
ces matieres sont sujettes a un droit de seize cents par livre, 
poids reel. 



CE QUE NOUS IMPORTONS DE VINS ET SPIRI- 
TUEUX DE FRANCE. 



La guerre qui sevit actuellement en Europe a reduit en 
grande partie les approvisionnements qui nous venaient de 
France en vins et spiritueux. Les arrivages sont rares et peu 
consequents. II y a la une excellente occasion pour le com- 
merce canadien de suppleer a cette disette dans la mesure du 
possible et de pousser activement les produits a base d'alcool 
fabriques dans nos usines canadiennes. 

II n'est done pas sans interet de jeter un coup d'oeil sur 
ce qui nous vient de France dans ces lignes et d'engager la 
clientele a faire choix de marques du pays. 

Vins et spiritueux. 



1913-14 

Absinthe $ 15,274 

Champagnes et vins 

mousseux 715,846 

Eaux de vie 1,145,841 

Elixirs-essences 7,009 

Liqueurs et cordiaux . . 106,941 

Rhums 30,232 

Vermouth 3-2, 455 

Vins jusqu'a 26% proof 

spirit 206,699 

Vins medicinaux 31,372 



1912-13 


1911-12 


$ 12,118 


$ 8,268 


758,520 


685,293 


1,116,398 


924,488 


8,337 


6,822 


"3,313 


90,191 


31,121 


25.534 


31,358 


24,811 


229,440 


172,195 


26,482 


20,582 



$2,291,669 $2,327,087 $1,958,184 

Les importations d'absinthe ont passe de 4,660 gallons 
en 1911-12 a 6,639 gallons en 1912-13 et a 8,459 gallons en 
1013-14. C'est un article d'importation exclusivement fran- 
cos, comme d'ailleurs la plupart de ce groupe. 

La consommation des Champagnes et vins mousseux se 
fait surtout dans les clubs et les grands hotels et, comme 
ceu.r-ci ont particulierement souffert du mauvais etat des af- 
faires, les importations ont legerement flechi. Elles se sont 
reparties comme suit pour les trois dernieres annees: 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



45 




Cette Marqne O'ebre Mise en 

Pintes, Chopines, y* Chopines et Flasks"Book" 

EST EN VKNTE DANS LE MONDE ENTIER 

C'est la Quintessence meme du 
Seigle et du Ble" d'Inde melanges. 



FABRIQUEE PAR 






J. P. Wiser & Sons, Limited 

Prescott Ontario 

"NEW-YORK" "i\l\) 



Lawrence A. Wilson Compagnie 

Limitee 

La plus importante Maison de Vins et Liqueurs en 
gros du Canada. 

MAGASINS D'ENTREPOT: 

48 rue St- Jacques. 

ENTREPOTS DE DOUANE: 

415 rue Saint-Paul. 

VOUTES D'ENTREPOT: 

84 ruelle Fortification. 

BUREAUX CHEFS: 87 RUE STJACQUES 

Teleph Bell, Main 2424, 1394, 7400, 2757; 

MONTREAL 



^MAMMXMMMMMNVWMMMA^MA^IWWWWIMmW^Wi 



1 1 EWING I 



IMPORTITEDRS el 
, MANUFACTDRIERS He 

BOUCHONS 



Coupes 4 la main et a la machine. 

Marchands de Capsules pour boutellles, de 
Broches d'embouteilleurs, d'Etain en feuilles, 
de Fournitures pour Brasseurs, etc., etc., etc. 



LTC&29 nie F[0HI, OueSt- tec a ,- P «.:96rue King, Montreal 



^^vvw^^t^^^^^a^^^^^^^^^a^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^/wwwwv 







The Geo. E Tuckett & Son Co., Limited. 

HAMILTON. ONT. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT" 



4 6 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



— > » « • VENDEZ LK ■ » t< - 

GIN de BURNETT 

"LE LONDON DRY ORIGINAL," 

ABSOLUMEIMT LE PLUS FIN ! 



J M. DOUGLAS Co., Seuls Agents an Canada, MONTREAL. 



JOSEPH E. SEAGRAM, p 



DISTILLATEURDE«. 



Fins Whiskies 

WATERLOO, eA/NADA 
Old Times," "White Wheat," "No 83 Rye," "Star Rye". 

MEAGHER BROS. & CO., Limited, Agents, Montreal. 



I9I3-I4 1912-13 I9II-I2 

douzaines douzaines douzaines 

Bouteilles 14,302 16,275 13.851 

Demi-bouteilles 47,987 54.825 49,354 

14 de bouteilles 2,477 2,986 2,568 

On voit d'apres ce tableau que la vente se fait surtout en 
demi-bouteilles. Le prix moyen de facture, droits non ac- 
quittes, ressort l'annee derniere a $15.77 par caisse de 12 
bouteilles et $18.88 par caisse de 24 ]/ 2 bouteillees. On peut 
done conclure, bien que la douane ne fasse aucune differen- 
ciation entre les Champagnes et les vins mousseux, que la 
consommation de e'es derniers n'est pas considerable. 

L'avance du commerce des eaux-de-vie s'est encore ac- 
centuee, les ventes ont ete de 571,199 gallons contre 553,084 
gallons en 1912-13 et 470,865 gallons en 1911-12. 

Par contre les rhums eet les liqueurs ont retrograde 
quelque peu; les importations se sont neanmoins elevees a 
20,838 gallons pour le premier article et a 29,782 gallons pour 
le second. 

Nos ventes de vermouth ont ete de 23,933 gallons contre 
25,085 gallons en 1912-13 et 20,363 gallons en 1911-12. Celles 
de l'ltalie ont ete pendant les memes periodes respective- 
ment de 20,965, 17,795 et 10,894 gallons. 

La consommation des vins de table a diminue d'environ 
3,000 gallons, mais elle avait fait de grands progres les an- 
nees precedentes, etant passee de 182,384 gallons en 1911-12 
1 235.664 gallons en 1912-13. Nous beneficions d'avantages 
douaniers exceptionnels pour cet article, mais ainsi que nous 
en avons entre'tenu nos lecteurs a maintes reprises, les legis- 
lations provinciates imposent des licences prohibitives, tant 
aux agents qu'aux voyageurs. 

Les vins medicinaux et quinquinas sont tres apprecies du 
public, etant soutenus par une certaine publicite; leurs impor- 
itions, de 15.117 gallons, accusent une avance de 2,000 gal- 
lons sur l'annee precedente. 



(Suite de la page 54) 

guere y songer a cause du peu de commodite de cette echelle 
de prix et <fe la coutume qui s'y oppose generalement. 

Devant cette situation, il y eut au debut quelque indeci- 
sion. Mais depuis les choses se sont arrangees, des decisions 
sont intervenues; dans quelques cas les manufacturiers assu- 
ment pratiquement tout le poids de cette augmentation, tan- 
dis que certains partagent cette difference avec le detaillant, 
epargnant ainsi le consommateur. Pour le tabac manufacture 
on a prefere diminner legerement la quantite de chaque pa- 
quet et ainsi faire supporter l'augmentation au consommateur 
sans qu'il s'en rende. compte, a proprement parler. Pour ce 
qui est des cigarettes on ne pouvait employer le meme pro- 
cede et celles importees ont subi quelques modifications dans 
leurs prix. Les cigares ont aussi ressenti l'effet du change- 
ment de tarif et e'est la que le consommateur paye sa large 
contribution a l'impot nouveau. 



L'INDUSTRIE DE LA CIGARETTE EN EGYPTE. 



Elle donne de l'emploi a des milliers de gens et exporte ses 
produits a la plupart des pays. 



A proprement parler, l'Egypte n'a qu'une industrie ma- 
nufacturiere, la confection des cigarettes. • Le Caire est le 
centre de cette industrie. les maisons principales qui y ont 
leurs usir.es emploient tout le long de l'annee des milliers de 
mains. Le tabac employe est importe, principalement de 
Turquie et de Grece. 

En outre de l'enorme consommation interieure, les ciga- 
rettes Egyptiennes sont exportees pour une valeur de pres 
de $2,000,000 chaque annee. Les principaux pays faisant ac- 
quisition de ces cigarettes sont l'Allemagne, le Royaume-Unu. 
la Suede, 1'Autriche-Hongrie, les pays Asiatiques et la France 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



47 



(Suite de la page 41) 
Qts. 
Cachet blanc 32.50 

Imperial Crown Brut 42.00 

Brut Imper.al 35 .00 

Pommery (9) 
Sec ou Extra Sec 31.00 

Biut 33.00 

Prix sur demandes pour 
cuvees 1904 et 1906. 

Vve Clicquot-Ponsardin (55) 



Sec 
Brut 

Dry Monopole (3), qts. 
Dry Monopole (3), qts. 

Piper- Hkidsick (2) 



28.00 
30.00 



Qts. 

34-50 
45.00 
37-00 

33-00 
35-OQ 



30.00 
32.00 
31-00 
3300 



Sec 30.00 32.00 34.00 

Tres Sec 32.00 34.00 36.00 

Brut 30.00 32.00 34.00 

Moins 10 p. c. comptant. 3 p. c. 30 jours. 

qt. pt. sp. 
Cardinal (2) 

Caisse 12s $12.50 24s $13.50 48s $14.50 
Paniers 6s 6.50 
12.50 



3-75 

7.00 

1350 



4.00 



I2S 

6s 

" I2S 

" 24s 

" I2S 

Due de Lagrange (2) 

Caisse 12s, 10.00: 24s, 

Deutz & Gelderman (14) 

Extra sec, Vintage 1904. 

Brut, Vintage 1904 

Gratien & Meyer (14) 
Caisses ou paniers 

G. Rosset & Cie (14) 
Extra sec. Vintage 1904 

WHISKY IRLANDAIS. 

John Jameson, 1 etoile, qts (3) 

John Jameson, 3 etoiles, qts 
Mitchell & Co., Ltd. (2) 

Cruiskeen Lawn, Ord. Qrts 

Cruiskeen Lawn, Imp. Qrts 

Cruiskeen Lawn, 4s au gall. 

Old Irish, Ord. Qrts 

Old Irish, Imp. Qrts 

VINS SHERRY. 

Domecq delicate old pale, qts (3) 
Diez Hermanos (2) 

Consacrar Pontifical Qrts 

Favorito Qrts 

Amontillado Qrts 

Consacrar Pureza Qrts 

Olorozo Q' ts 

Vino Para Consacrar Qrts 

Solariego 1807 Qrts 

En futs 1.50 a 6.00 par gall. 

Gonzalez, Byass & Cie, Jerez de la Fron- 
tera, Espagne (14) 
"Royal," p. cs., 12 bouteilles .. 6.00 
"Favorita", p. cs., 12 bouteilles 7.00 
■"Club ', p. cs., 12 bouteilles 8.00 

"'Vino de Pasto", p. cs., 12 bout. 9.00 
■"Cristina," p. cs., 12 bouteilles .. 11.00 
"Fino", p. cs.. 12 bouteilles 10.00 

"Amont'llado", p. cs., 12 bout. 11.00 
"Idolo", p. cs., 12 bouteilles 13.00 

"Oloroso', p. cs., 12 bouteilles 12.00 
"Victorioso", p. cs., 12 bout. 15.00 

"Jubilee," p. cs.. 12 bouteilles .. 15.00 
"Old East India", p. cs., 12 bout. 20.00 
"Monarca", p. cs., 12 bout. 22.00 

Au gall 
Pendon 2.50 

Claro 3.00 

Giralda 3.75 

Old Brown 3.75 

Fino 3.25 

Amontillado 4-50 

Vino de Pasto 4-50 



II .00; 48s 12.00 
Bout..} Bout. 
33-00 35-00 
25.00 27.00 
Bt i Bt. 
17.00 18.00 

18.00 20.00 

11.00 
12.50 

9.5o 

13 .50 

15.00 

7.5o 

9.00 

11 .00 

15-50 

11.50 

10.00 

9.00 

8.50 

7- 5o 

25.00 



4-75 
5.00 
6.00 
6.50 



5.00 

6.00 

c/s 

8.50 

10.50 

10.50 

12.00 

9.00 

7.00 

5.00 

4.00 



Oloroso 
Las Torres 
Victorioso 
Jubilee 

VINS DE PORT. 
Priorato (3) I cachet, qts. 
Priorato (3) 3 cachets, qts. 
Rheal Campanhia Vinicola (2) 
Minerva 
Braganza 
King Emmanuel 
Doct r's Special 
Garcia Hijos 
Manuel Tosta 
Ventura & Cie 
Verd : & Cie 
En futs, $2.50 a $6.00 le gall. 

J. W. Burmester, Oporto, Portugal (14) 
"Royal Port," p. cs., 12 bout. .. 6.00 
"Cruzado", p. cs., 12 bout. 7.00 

"Newfoundland Style," p. cs., 12 

bouteilles 10.00 

"Rich Douro," p. cs., 12 bout. 12.00 
"Toreador', p. cs., 12 bout. 12.00 

"Old Crusted", p. cs. 12 bout. 13.00 
"Blue Label Royal," p. cs., 12 

bouteilles 17.00 

White port, "Trois Couronnes," 

p. cs.. 12 bouteilles 12.00 

Au gall. 

1 Rrappe _ 2.50 2.65 

300 
3.10 



Diamant T. 

2 grappes 

3 grappes 

4 grappes 
4 diamants 

3 couronnes 
T. Port Wine 
Tawny 
Ruby Dry 



3-30 
4.00 

3-75 
500 
3.00 
3-00 
3-15 



3.10 
3-25 
3-40 
4. 10 

3.85 
5.10 
3.10 
3-io 
3-25 



VINS CLARETS, 
c/s 
12 Btls 
Vernot & Cie, St- 

Julien (2) 3.00 

V.Pradel & Cie Medoc 3.50 
Latreille & Cie, St-Ju- 

lien 2.75 

Fleury & Fil Medoc 2.50 

A. Delor & Cie (2) c/s 
Medoc 
St-Julien 
St-Estephe 

Chateau des Jacobins 
Pauuliac 
St-Emilion 

Chateau Pantet Canet 6.50 
Chateau Pape Clement 10.50 

Barrique l / 2 
Palus 1. 15 Gall. 1 

Tivoli 1. 10 " T . 

Bordeaux Claret Co 

Cotes 

Bon Paysan 

Bon Bourgeois^ 

St-Julien 

Chateau Brule 

S LiiiiJ^Hih e 

,anet 



4-50 
5.00 
5-SO 
6.00 
6.00 
6.50 



(14) 



c/s 
24^ Btls 

3-50 
3-25 

3-25 

300 
c/s 

5-5o 

6.00 

6.50 

7.00 

7.00 

7-50 

7.5o 
11.50 
Barrique 
.20 Gall. 
15 " 



50 
50 
75 
50 
00 
00 



4- 
4- 
1 

5- 
6.< 
5- 
9.00 10.00 



5-50 
5 -5o 
•5-75 
6.50 
7.00 
6.00 



SAUTERNES * 



A. Delor & Cie (2) 



Graves 

Sauterne 

Barsac 

Haut Saute/i '.. 

Chateau Yquem 1 



c/s 12 c/j 24 
5-50 
6.00 
7-50 
9-5o 



TARRAGON UJS 

Juininez & Lamothe, Malaga, Spain (14) 
Vin de messe 1.50 

VINS DU RHIN 
H. Sichel Sohne, Mayence, Allemagne 

(14) 

"Laubenheimer ', qts 7-50 

"Niersteiner ', qts 8.50 

"Hocheimer", qts 11.00 

"Rudesheimer' , qts 13.00 

"Liebfraumilch", qts 16.00 

"Rauenthaler' , qts 22.00 

"Schloss Johannesberg," p. cs. f 

12 qts 27.00 

"Steinwein", p. cs., 12 qts 13.50 

"Sparkling Hock', p. cs., 12 qts 19.00 
"Zeltinger', p. cs., 12 qts 7.50 

"Brauneberger", p. cs., 12 qts 9.00 
"Piesporter", p. cs., 12 qts 10.00 

"Mosenblumchen , p. cs., 12 qts 11. 00 
"Berncastler", etiquette bleue 13.00 
"Piesporter Goldtropfchen," p. 

cs., 12 qts 16.00 

"Erdner Treppchen," p. cs., 12 

qts 22.00 

"Berncasteer Doctor," original, 

P- cs. 32.00 

VINS TONIQUES 

Vin Mariani (14) 

Wilson's Invalids' Port (14) . . 

Bacchus, c/s 12 bout, litre (2) 

Banyuls Bartissol, 12 qts (2) 

Red Heart (15) 

WHISKEYS AMERICAINS 

Cook & Bernheimer (14) La cse 

Bourbon Gold Lion 12.00 

Old Valley, pts 14.00 

VINS DE BOURGOGNE 

Bourgogne Royal, Chauson fils (3) 12.00 
Morin, Pere & Fils (2) 

C/S qrts pts 

5.50 

6.50 

6.00 

7.00 

6.50 

7.50 

6.50 

7-50 

7.00 

8.00 

9.00 

10.00 

11.00 

12.00 

13.50 

14.50 

13.50 

14.50 

10.00 

11.00 



9.00 
9.00 

8.50 
8.00 
10.00 



4-5o 
5.00 
6.50 
8.50 
21 . so 
Gall. 

Petite Grave V 2 B rrique 1.35 
Sauterne ^ Barrique 1.45 

(Consultez la clef des fournisseurs, page 



Macon, 12 qts 

Macon, 24 pts 

Beaujolis, 12 qts 

Beaujol : s, 24 pts 

Beaume, 12 qts 

Beaume, 24 pts 

Chablis, 12 qts 

Chablis, 24 pts 

Pommard, 12 qts 

Pommard, 24 pts 

Nuits. 12 qts 

Nuits, 24 pts 

Chambertin, 12 qts 

Chambertin, 24 pts 

Mousseaux rouge, 12 qts 

Mousseaux rouge, 24 pts 

Mousseaux La perdrix, 12 qts 

Mousseaux La perdrix, 24 pts 

Marc Bour., 12 qts 

Marc Bour., 24 pts 

BOURGOGNES BLANCS 

F. Chauvenet (15) 

Chablis Su~°rieur (1893) 10.00 11.00 
Chablis 8.50 9.50 

BOURGOGNES ROUGES 

P Chauvenet (15) 

Clos de Vougeot 1900 

Chambertin 1900 

Corton (Clos du Roi) 

Nuiis 

Pommard 

Beaune 

Beaujolais 

Macon (Choix) 



24.00 25.00 

16.00 17.00 

12.75 13-75 

11.50 13.50 

10.50 11.50 

9. so 10.50 

8 . 50 9 ■ 50 

8.50 9- 5o 

(a suivre page 48) 



48.) 



4 8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



LIQUEURS. 
Burnett (15) 

London Dry 9.00 

Old Tom o 00 

BOURGOGNES 
Dufouleur Pere & Fils, Nuit, St-Georges, 
France (14) 
'Macon', p. cs., 12 qts 
"Beaujolais", p. cs., i_> qts 
"Moulin a Vent*, p. cs., 12 qts 
"Beaune '. p. cs., 12 qts 
"Xuits". p. cs., 12 qts 
'•Volnay*. p. cs.. 12 qts 
"Pommard', p. cs., 12 qts 
"Corton", p. cs., 12 qts 
"Chambert'n'', p. cs.. 12 qts 
"Clos Vougeot", p. cs.. 12 qts 
MADERE 
Cossart Gordon (3). qts. 

VERMOUTH 
Cazalis & Pratt (Frangais) (2) qts 
Royal Torino (Italien) (2) qts. 

MOSELLE 
H. Sichel Sonne (14) 
Moselle Mousseux 
Muscatel ou Extra Dry 19.00 

SAUMUR MOUSSEUX 

Bt. i Bt. i Bt. 
Ackerman-Laurance (15) Bt. i Bt. 

'"Dry-Royal'' 20.00 22.00 

i Bout, paniers. 1 doz.; 
paquets de 4 pauiers 24.00 

EAUX DU BASSIN DE VICHY (2) 
Admirable (2) c/s 50 bout, qts 6.00 

Neptune c/s 50 bout. Qrts 7.00 

Sans Rivale " 8.00 



7.00 

7.50 

8.00 

9.00 

10.00 

10.50 

11 .00 

13.00 

15.00 

19.00 

12.00 

6.75 
6.50 



Limonades du Bassin de Vichy (2) 

c/s 50 c/s 1. 00 



La Savoureuse 

Ginger Ale Importe 

Marque '"Trayder" cork (2) 



Qrts 

8.50 



pt. 

1. IS 

1 . 10 
Doz. 



Pts 
10.00 

spt. 

0.95 
0.85 

Brl. 



Crown 

Lager de Milwaukee (2) 
Miller High Life Pts Brl 

10 doz. 
Miller Extrait Malt Pts Brl 

8 doz. 

BIERES 
Robert Porter & Co., London, Eng. (14) 

2.85 
1.80 
1.30 



14.00 
2.00 15.60 



Bull Dog Bass's Ale, qts, doz. 
Bull Dog Ale, pts, doz. 
Bull Dog Ale, splits, doz. 

PORTER ANGLAIS 

Porter Anglais Qrts Pts Splits 
W. E. Johnson & Co. (2) 
Compass Brand 2.75 1.85 1.15 par doz. 

Biere Anglaise Qrts Pts Splits 
W. E. Johnson & Co. (2) 

2.75 1.85 1. 13 par doz. 
Guinness' (14) Pt. Chop. 

Bull Dog Brand 2.85 1.80 

Bull Dog Brand Nips 1.30 

COCKTAILS 

Cook & Bernheimer Co. (14) La est 
Manhattan, Martini, Tom Gin, 
Vermouth, Gin, Whiskey, Ame- 
rican 11.50 

"Club Henblein U.S. Standard (3) 13.50 



ABSINTHE La cse 

Gempp, Pernod (14) 16.50 

Jules Pernod, c/s 12 bout, litre (2) 13.50 

AMERS 

Levert & Shudel Orange (14) 12.00 

LIQUEURS. 

Levert & Schudel, "Real Dutch" (14) 

Anisette, p. cs., 12 Louteilles 
Ar ricot Brandy, p. cs., 12 bout. 
Peach Brandy, p. cs., 12 bout. 
Creme de Menthe, verte, 12 

bouteilles pyramides 
Creme de Cassis, p.cs., 12 bout. 
Cieme dj Cacao, p.cs., 12 bout. 
Curacao, blanc, orange ou topaz, 
par 12 cruches 

Kummel, Dutch ou Russe, 12 
cruches 

Kirschwasser, par 12 bout. 
Maraschino, par 12 bout. 

C. Terrand (14) 

La petite Chartreuse 20.00 21.00 

CORDIAUX 

Lawrence A. Wilson Co., Montreal (14) 

Wilson's Blackberry Brandy, p. 
caisse 10.50 

"Royal Crown," vieux Blackber- 
ry Brandy Anglais, p. cs. 8.50 

"Hungarian" blackberry brandy, 

P- cs. 8.50 



Clef a la liste ci-des sus. 

Pour trouver l'agent des marchandises cote^es ci-dessus, voyez le nume>o apres le nom qui correspond aux 
indications suivantes : 



1. John Hope & Co., 18 St-Alexis. 

2. Laporte, Martin, Limitee, 568 St- 
Paul. 

3. Walter Wonham & Sons, 6 St-Sa- 
crement. 

4. Gillespies & Co., 12 St-Sacrement. 



5. General Distilling Co. 

9. Law Young & Co., 228 St-Jean. 

12. Boivin Wilson, 520 St-Paul. 

13. Hudon, Hebert, 41 St-Sulpice. 

14. Lawrence A. Wilson Co., Ltd., 87 
Saint-Jacques. 



J. M. Douglas & Co., 19 St-Nico- 
& Carignan, 



IS- 

las. 

18. Larue, Patenaude 
Limitee. 234 rue St-PauL 

39- Corby Distillery Co., 137 McGill 

43. John Robertson, 68 McGill. 

55- Ch. Brown, 42 Isabella, Toronto. 



LES TRIBUNAUX 



COUR SUPERIEURE 



Defendeurs 
Jacques, L. E. 

Larche, Arthr 



JUGEMENTS RENDUS 

Demandeurs Montant 
Donnacona 

Semi-Ready Ltd. 191 
Lachine 

Alexander, Jas., Ltd. 101 

La Providence, Quebec 



Menard, Alida (epouse de Brodeur, R. O.), Brodeur, 
R. O. & Co. Montreal Biscuit Co. 



Gauthier, Frs. 

Wallace. A. H. 
Lavoie, Ls. Pierre 



Lepine, I 



Maisonneuve 
Montreal Sud 



Mitchell, A. H. 
Jutras, Olier 



©utremont 

Cie Ceramo Vitrail 



108 



Blanche:, A. E. 270 



i>o 
200 



i-75 



Pointe-au-Trembles 

Bazin, Ls. Bonnier, Raoul 221 

De Ladurantaye, Jos., de Ladurantaye, Nap., de La- 
durantaye, Aime, Bernier, Adolphe, de laduran- 
taye, Aime & Frere Martineau & Manseau 688 
Craig, M.-Lse et vir. et al. (veuve de Tessier, Geo. 
H. et epouse de Desautels, J. A.), Prudential 
Life Ins. Co., Tessier, G. H. Braun, Alex., ie classe 



Bourque, Arm. 
Lapointe, Flav'en 

Fortier, Jos. 

Owens, J. F. 
Cohen, Isaac 



St-Paul l'Ermite 



Gadoury, Jos. 250 



Ste-Rose 

e 

Desormeaux, Succ. Jos. 

Ste-Scholastique 

Fontaine. Norbert 
Stonefield 

Dwyer, W. H. Co., iftd. 
Trois-Rivieres 



Adelstein, Peter 
Heon. Adolphe. Roy, Amedee. Alarie, L. (veuve de 
McLesd, Hy., epouse de Doucet, John), Piesn, 
Roy & McLeod Morrisson Quarry Co. 



400 

104 

312 
174 

20§ 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



49 




PAR DECISION ROYALE 

"CANADIAN CLUB" 

WHISKg 

"IMPERIAL" 

WHISKg 

DISTILL&S ET EMBOUTEIIXfiS PAR 

HIRAM WALKER & SONS, Limited. 

WALKERVILLE, ONTARIO, CANADA. 
ENTREPOTS: 

LONDON, NEW-YORK, CHICAGO, 

VILLE DE MEXICO, 
VICTORIA, C. B. 

Agents : WALTER R. WONHAM & SONS 
6 Rue St-Saorement, MONTREAL 

EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



5° 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 






ROYAL CLUB 



ont cree une nouvelle ere de prosperity 
dans le commerce des "PETITS CICARES". 
Leur grosseur et leur qualite extra font 
que la demande en est enorme. 



Vous devriez toujours avoir 
un bon stock de ces ffameux 




PETIT8 CIGARES 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*, 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



5 1 



MVVVMWVMVWMVVVVVVMVVVVMM^^^^^^MW^^^^^^^^^^»^A^^^A^^^^AA^A^^^^^^^AA^^^*^^*A^^^AAA^^^A^^AA^^^AA^^^A^^A^^A^^^#M^0MM» 



Cigares et Tabacs 



FAITS ET NOUVELLES CONCERNAN T LE COM- 
MERCE DU TABAC. 



Le commerce de detail du tabac a Montreal montre en ge- 
neral quelque amelioration et les commercants eprouvent le sen- 
timent que les choses redeviennent a leurs conditions nor- 
mal es. 

La preoccupation des dernieres semaines a ete evidemment 
l'augmentation des prix, et l'association de protection des mar- 
chands de tabac a tenu plusieurs assemblies pour s'efforcer de 
trouver une base de prix de detail et adopter les methodes ur- 
gentes pour se proteger contre les differentes augmentations. 
C'est ainsi que cette association a decide d'un commun accord 
que les cigares qui se vendaient six pour 25c se vendraient dore- 
navant 5c chaque, sans distinction de quantites ; que ceux vendus 
precedemment a raison de quatre pour 25c se detailleraient a trois 
pour 25c, et que les lignes importees a 15c ne se vendraient 
plus a deux pour 25c. Quant aux prix des cigarettes dome^tiques 
a cinq, dix et quinze centins, ils out ete laisses les memes, bien 
que quelques-unes de ces lignes coutent aux detaillants de 27 a 
45 centins de plus par mille. Les prix des cigarettes importees 
ont tous ete augmented. Pour le tabac coupe et en plug, la gran- 
deur des paquets a ete reduite proportionnellement a I' augmenta- 
tion du tarif. 

Ces changements n'ont pas rrtanque de faire bien des me- 
contents parmi les fumeurs et si beaucoup se sont soumis tout en 
maugreant a ces exigences, il en est qui ont pris le parti de 
fumer des lignes moins dispendieuses. On pent noter aussi ties 
exemples de personnes ayant du fait de l'augmentation renonce 
a la fumee. 

L'Association Protectrice des Marchands de Tabac n'a pas 
abandonne sa campagne contre les magasins de pharmacie qui 
vendent des cigares a prix reduits bien que tout son temps ait 
ete pratiquement consacre ces derniers temps an renouvellement 
du tarif des prix de detail. La derniere suggestion qu'elle fit a 
ce sujet tendait a faire aboutir le projet que chaque boite de 
cigares soit numerote et que les manufacturiers conservent les 
chiffres de ces numeros qui permettraient de savoir a quel mar- 
chand de gros ou detaillant chaque boite a ete fournie. Par ce 
procede quelqu'un qui est en faveur de la disparition de cette 
classe d'affaires pourrait aller dans une pharmacie 011 l'on vend 
des cigares au-dessous de leurs prix et en se reportant an numero 
du manufacturier connaitre le fournisseur du delinquant et faire 
afreter son appro\ isionnement. 

* 
L' Imperial Tobacco Company a verse au Fonds Patriotique 

Canadien la somme de $20,000 pour sa souscription personnelle. 

Voila 1111 joli geste et qui aidera a tirer de 1'embarras bien des 

families de ceux qui sont partis comme soldats, defendre la mere- 

patrie. 

*** 

Les manufacturiers du cigare "La Champagne" ont ete obli- 
ges, bien malgre eux, d'apporter une legere augmentation dans 
le prix de leur populaire cigare. Le surplus de depenses occa- 
sionne par la guerre les mettait dans l'alternative ou de sacrifier 
un peu de la qualite ou d'augmenter legerement les prix de ven- 
te. Ils se sont arretes a cette derniere resolution, se contentant 
d'une hausse mihime couvrant tout juste l'augmentation subie 



par eux et ils en ont informe le commerce par l'envoi d'une cir- 
culaire. 

Line idee qui n'est pa> niauvaise. 

Comme nous le disions d'autre part, le public canadien n'est 
^as habitue a payer pour son tabac, ses cigares et cigarettes une 
1 raction de cinq centins et on ne saurait songer a tenter de l'y 
accoutumer. Mais, si on pouvait redouter 11011 sans fsnd.ements, 
que le public fasse mauvais accueil a une surtaxe de- guerre sur 
ses tabacs et cigarettes habituels, M. Michael, le vice-president 
de 1'Association des Marchands-Detaillants de Tabac, pense que 
si on montrait au consommateur, d'une faqon apparente, que cette 
augmentation de ic ou 2c par paquet represente une contribution 
patriotique a la defense de l'Empire, il ne se ferait pas prier un 
instant pour la payer et ferait au contraire ce geste de grand 
coeur. C'est pourquoi il suggerait l'idee qui merite considera- 
tion, d'un timbre special de 2c ou ic appose a chaque paquet et 
specifiant le pourquoi de l'augmentation. Voila qui aurait bien 
simplifie la question et aurait evite des mecontentemerits et des 
recriminations. 

Envoi de tabac canadien. 

E. Sache, de Joliette, parlant en faveur de 1'Association des 
Producteurs de tabac du district de Montcalm, Quebec, sugge- 
rait que lc gouvernement provincial de Quebec devrait approvi- 
sionner les troupes expeditionnaires canadiennes de tabac de la 
province de Quebec. 

11 croit que r.on seulement les hommes apprecieraient ce 
choix, mais encore que cela nous permettrait de faire connaitre 
et d'introduire notre tabac canadien en Europe. Son Association 
assurait-il, est prete a fournir huit a dix mille livres de 'abac 
au gouvernement a un taux reduit. 

La valeur des Etalages de Vitrine. 

"Pourquoi y a-t-il si peu de gens qui realisent la veritable 
valeur d'un bon etalage de vitrine? Cela pave pourtant de bons 
dividendes si on y prend soin", disait un marchand de tabac de 
Montreal. 

Et il ajoutait: "J'ai moi-meme etc souvent frappe par un 
etalage seduisant qui m'a fait entrer dans un magasin et acheter 
Particle qui en faisait l'objet. Si ces vitrines furent assez alle- 
chantes pour m'engager a acheter. pourquoi les miennes he se- 
raient-elles pas aussi interessantes et ne produiraient-elles pas 
le meme resultat? Cette semaine, je fais un grand etalage d'une 
ligne de pipes. Leur valeur de 50c est excellente et le bout pa- 
tente ainsi que le tuyau droit et propre qui les caracteriseflt n'e- 
chappent pas au fumeur intelligent. Voici seulement le cinquieme 
jour de 111011 etalage et j'ai deja vendu pres de 11 douzaines de 
ces pipes. A plusieurs des acheteurs j'ai vendu en plus du tabac 
et des blagues a tabac. N'ai-je pas raison de dire que les mar- 
chands devraient s'ingenier a faire de leur devanture une an- 
nonce vivante et persuasive?" 

La guerre et le tabac turc. 

Les marchands de feuilles de tabac turc, a Londres, ont 
donne recemment instructions a New- York de reexpedier a Lon- 
dres aussitot que possible leurs consignations de tabac actuelle- 
ment dans les entrepots de New- York. En meme temps, ils cher- 



5* 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 



chaient a acheter de New-York du tabac doux ordinairement 
entre Jijo et $1.40 la livre. 

Ceci provient du fait que les marches de Hanil)ourg et 
Dresde qui fournissaient autrefois une importante quantite de 
tabac aux manufacturiers de Londres out ete arretes. D'un autre 
cote, les envois de ports macedoniens impliquent beaucoup de 
dangers et dans les conditions presentes, sont impraticables, 

Les conditions actuelles out -ainsi affeete non seulenient les 
gens de Londres, inais encore ceux de Finlande et de Russie. 
encore que ce dernier pays fasse usage a present du tabac de sa 
propre production avec une petite variete de tabac de Macedoine, 
de Samsoun et de Smyrne. 



LA HAVANE REgGTT QUELQUES ORDRES. 



UNE NOUVELLE COMPAGNIE DE PIPES. 



I'n nouvel arrivant a Montreal, parmi les confectionneurs 
et repareurs de pipes, est la "National (Tobacco) Pipe Co.", 
prect-dcniinent a Toronto oil elle s'est acquis une legitime 
reputation tant en ville que dans toute la province d'Ontario. 
Cette compagnie vient d'ouvrir tin atelier de pipes a Mont- 
real, au No 242 de la rue St-Jacquees, sous l'habile direction 
de M. Joe Bogatsky, qui s'est associe a M. Frank Hoffman, 
une personne qui possede une longue experience de la partie, 
experience acquise dans les plus grands centres europeens. 

A en juger par la somme importante d'affaires que cette 
maison a en mains depuis son arrivee sur le marche de Mont- 
real, on peut penser qu'elle ne tardera pas a doubler son vo- 
lume d'affaires faites en Ontario et que sa reputation sera 
bientot partout connue dans la province de Quebec. 



LES PUBLICISTES SE DIVERTISSENT AU SMOKING- 
CONCERT. 



La saison s'ouvre par un divertissement joyeux dans les salles 

du Club. 



Un smoking-concert des plus reussis fut donne recemment 
par le "Montreal Advertising Club" dans ses salons du 38 de 
la rue Cathcart, a Montreal, et nombre de membres y assisterent 
avec leurs amis. 

Le programme donne etait excellent, et a maintes reprises, 
tous ceux presents entonnerent les refrains, notamment "It's a 
Long Way to Tipperary" qui fut chante par M. Magill Tait 
avec tant de brio qu'un messager de la caserne des Victoria 
Rifles, situee de l'autre cote de la rue, vint prier le ta'.entueux 
chanteur de vouloir bien bisser sa chanson, ce qui fut fait, les 
fenetres grandes ouvertes, aux applaudissemcnts de tous. 

Les diverses projections qui furent envoyees sur l'ecran 
comprenaient les photographies de la plupart des membres en 
vue du Club, tels que : MM. D. Lome McGibbon, le president 
honoraire ; O. S. Perrault, le vice-president honoraire; H. R. 
Charlton, le president; George Ham, le second vice-president; 
W. W. Southam, le troisieme vice-president ; Jack Thompson, 
le tresorier honoraire, et Charles Peabody, le secretaire hono- 
raire. 

Des chants furent executes par MM. McCrory, Bell et Webs- 
lections de piano par M. H. Feeney, des selections de 
banjo par M. Raoul Payer, et un humoristique numero de rag- 
time fut interprete par MM. Feeney et Thompson. 

Une vive 'seance de lutte mit aux prise^ MM. Murphy et 
.Wiion, McDonald et Robertson, tandis qu'une serie de tours 
de cartes par M. Bradley ne manquait pas de divertir les assis- 
tants. 

La spire • qui nisee par M. lames Peters, un des di- 

du Club, enregistra un gros Eucces, Hirers manifeste 
par la collecte faite pour le Fonds Patriotique, M. W. W. 
am, un d 1 pre idents du Club, presidait. 



Us viennent des Etats-Unis, du Canada, d'Espagne, de l'Ame- 
rique du Sud, de l'Australie et de l'Afrique-Sud. 



Le commerce a La Havane se debat dans la meme situa- 
tion tendue qu'il y a quelques semaines. II y a peut-etre quel- 
ques ordres de plus des Etats-Unis, mais pas autant qu'on 
cut ete en droit d'esperer a cette saison de l'annee. Cepen- 
dant, si Tampa et Key-West n'ont pas d'emplois dans leurs 
propres villes pour tous les cigariers et cigarieres et que 
beaucoup d'entre eux viennent a La Havane pour chercher 
du travail, e'est un signe certain que les affaires dans la hgne 
de cigare "clear Havana" ne sont pas actives et dans de telles 
circonstances, que peuvent esperer ceux qui vont a la Havane 
pour essayer de trouver de l'ouvrage? C'est une veritable 
folie pour la main-d'oeuvre cigariere que de venir a La Ha- 
vane en ce moment, il s'y trouve assez de sans-travail recla- 
mant du pain a grands cris. 

En outre de la demande venant des Etats-Unis et du 
Canada, il y a quelques ordres qui arrivent des republiques 
de l'Amerique du Sud, ainsi que d'Australie et du Sud-Afri- 
cain, mais leur total n'atteint pas un chiffre suffisant pour 
qu'on puisse en prendre serieuse consideration. Les envois 
faits en Espagne contribuent a dormer du travail a quelques- 
unes des usines locales, mais comme les factures ne sont pas 
payees immediatement, c'est un commerce qui ne peut aller 
qu'aux grosses maisons qui peuvent se permettre d'attendre 
longtemps avant d'etre reglees. 

Les trois gros clients, Angleterre, France et Allemagne 
n'existent plus en ce moment pour l'industrie du cigare, car 
les quelques envois de cigares qui furent faits en Angleterre 
l'etaient sous forme de consignation et consistaient en stocks 
deja faits anterieurement a l'annulation des commandes. 
Plutot que de voir leurs cigares manges des vers; les usines 
preferent les envoyer en crmsignation a l'etranger. Les af- 
faires presentes en Angleterre sont, pour ainsi dire, mortes 
par suite de la guerre. 

Les bruits de mediation venus des Etats-Unis etaient 
trop beaux pour etre reels et on ne peut esperer la paix de 
si tot. II y aura vraisemblablement beaucoup de grandes ba- 
tailles livrees avant que les puissances engagees dans le con- 
flit se resignent a ecouter les possibilites de paix. Aussi n'y 
a-t-il qu'a attendre patiemment la fin des hostilites pour voir 
renaitre florissant le commerce du cigare a La Havane. 

Ces temps derniers, le marche de la feuille a La Havane 
a ete un peu plus anime grace aux achats continuels de la 
Regie Espagnole, les marchandises achetees consistant en 
qualites inferieures dont l'Allemagne s'approvisionnait autre- 
fois et les prix ayant baisse de 25 a 33-1/3 pour cent. 

Quelques manufacturiers des Etats-Unis ont ete assez 
prevoyants pour prendre avantage des bas prix et acheter 
liberalement, mais la majorite s'est contentee d'achats res- 
treints. II y a quelques commandes de Buenos Aires a rem- 
plir. Les manufacturiers locaux achetent moderement pour 
couvrir leurs besoins immediats, bien que la plus grande par- 
tie possede en mains de quoi repondre a la demande pendant 
longtemps. 

Les ventes de feuilles durant la derniere semaine de sep- 
tembre s'elevaient a 5.500 balles reparties comme suit: Vuelta 
Abajo, 1,700 balles; Partido, 1,300 balles; Remedios, 2,500 
balles. Les acheteurs etaient: les Americains, 2,400 balles; 
la Regie Espagnole, 2.000 balles; les expediteurs de l'Ame- 
rique du Sud, 200 balles; et les manufacturiers locaux.- 900 
balles, 

Les exportations de cigares du port de la Havane par le 
bateau Saratoga furent de 274 caisses, 011 1,142,303 cigares. 
Les exportations de feuilles de tabac du port de la Havane 
(A suivre page 54) 



Vol. XL VI I — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



53 



NOS PRIX COURANTS 

Marques apecialea do marchandiaes dont les maisons, indiqueea en caracterea noira, out l'agence ou la representation 

directe au Canada ou que ces maisons manufactured elles-memes. — Les prix indiqu^a le aont d'apres 

lea derniera renseignementa fournia par lea agents ou les manufacturiers. 



THE B. HOUDE CO., 
QUEBEC. 



LTD. 



0.60 



0.48 
0.56 
0.40 
0.40 

0.56 



0.32 
0.40 
0.30 
0.28 



Tabacs coupes a fumer. 

frappeur — 

Pqts 1/12, boites 5 lbs. 
Sacs 1/14, boites 5 lbs. 
Pqts y 2 lb. 
Pqts 1 lb. 

Comfort — 

Sacs 1/14, boites 5 lbs. 
Casino — 

Pqts % lb., boites 5 lbs. 

Pqts 1/10 lb., boites 5 lbs. 

Pqts y lb. 

Pqts 1 lb. 
Horse Shoe Solace — 

Pqts 1/12 ib., boites 5 lbs. 0.48 

Pqts y 2 lb. 0.48 

Pqts 1 lb. 0.48 

Pqts 1 lb. avec pipe a l'interieur 0.58 

Boite de fer-blanc. '/> lb. 0.53 

Gold Block- 
Sacs 1/14, bDites s lbs. 0.58 
Sacs 1/9, boites de 5 lbs. 0.58 
Boites en metal y lb. 0.75 

Brown Shag (pour fumer et chiquer) — 
Pqts 1/12 lb., boites de 5 lbs. 0.48 
Pqts y 2 lb. 0.46 

Pqts 1 lb. O.46 

Signum Cut Plug — 

Sacs 1/14 lb, boites de 5 lbs. 0.56 

Pqts 1/12 lb., boites de 5 lbs. 0.48 

Pqts % lb. 0.46 

Carillon (pour fumer et chiquer) — 

Pqts i/n lb, boites de 5 lbs. 0.44 
Como — 

Pqts 1 lb. avec pipe a 1 interieur 0.48 

L:on Brand (Cou^e gros pour chiquer). 

Sacs en papier -/12, boites 5 lbs. 0.45 

O. K. (scrap a chiquer) — 

Sacs en papier 1/7, boites 5 lbs. 0.52 

Tri-Color — 

Pqts 1/10, boites de 5 lbs. 0.40 

Houde's No. 1 — 

Pqts 1 lb. avec pipe a linterieur 0.54 

Pqts y s lb., boites de 5 lbs. 0.55 

Pqts y 2 lb. 0.50 

Pyts 1 lb. 0.50 

Valise de fer-blanc, 1 Ib. 0.54 

Micmac (Coarse Cut Chewing) — 

Sacs en papier 1/12, boites 5 lbs. 0.45 
Houde's Fine Cut (pour fumer et chi- 
quer) — 

Pats 1/14, boites de 5 lbs. 0.60 

Pqts 1/7, boites de 5 lbs. 0.60 

Hudson (pour fumer et chiquer) — 
Pqts 1/14, boites de 3 lbs. 0.60 



0.60 
0.60 
0.68 
0.75 



Pqts 1/7, boites de 5 lbs. 

Golden Leaf- 

Pqts 1/15, boites de 5 lbs. 
Pqts %, boites de 5 lbs. 
Boites de fer-blanc, y> lb. 
Boites de fer-blanc, y lb. 

Rainbow — 

Pqts 1/10, boites de 5 lbs. 0.80 

Boites de fer-blanc. y lb. 0.83 

Boites de fer-blanc, y, lb. 0.88 

Sacs 1/6 lb., boites de 5 lbs. 0.00 

Champaign — 

Pqts i/ii, boites de 5 lbs. 0.85 

Morning De-'-'- — ■ 
Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 0.85 

Boites en metal y 2 lb. 0.94 

Cremo — 

Pqts i/is, boites de 5 lbs. 0.60 

Standard — 

Pqts 1/10, boites de 5 lbs. 0.80 

Boites en m?tal y lb. 0.85 

Jockey — 

Pqts 1/15, boites de slbs. 0.60 

Patriot — 

Boites en metail 1 lb. 0.35 

Hady (Cut Plug) — 

Sacs 1/11 boites de 5 lbs. 0.80 

Alice — 

Sacs 1 lb. 0.35 

Cadet— 

Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 0.58 

Boites de metal, 54 lb. 0.75 

Old Style— 

Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 0.85 

Senator — 

Pqts 1/11. boites de 5 lbs. 0.90 

Sacs 1/6. boites de 5 lbs. 1.00 

Boites en metail y 2 lb. 0.95 

Jollv Good Navy Cut — 

Boites en metail 1/9, boites 2 lbs. 1 . 10 

Tabacs a fumer, coupe naturelle. 

Parfum d'ltalie (Quesnel) — 
Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 

Mon Ami (Pure Quesnel) — 

Pqts 1/10. boites de 3 lbs. 

Pqts y 2 lb. 

Pqts 1 lb. 
Red Cross — 

Pats 1/12. boites de 5 lbs. 

Pqts y 2 lb. 

Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 
Tiger — 

Pqts 1/12. boites de 5 lbs. 



o.s6 



o.75 
0.60 
0.60 



0.48 
0.48 
0.6; 



0.30 

0.48 
0.48 
0.48 
0.58 



0.48 
0-45 
o.45 
0.45 



0.50 
0.50 
0.50 

Mixture 

0.90 
0.90 
0.90 
0.90 

0.40 



0.4S 



Montcalm — 
Pqts 1 lb. 

Encore — 
Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 
Pqts y 2 lb. 
Pq's 1 lb. 
Sacs %, boites de 5 lbs. 

Rouge et Quesnel — 

Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 

Pqts 1/6 lb. 

Pqts y 2 lb. 

Pqts 1 lb. 

Quesnel — 
Pqts y, lb. 
Pqts y 2 lb. 
Pqts 1 lb. 

Houde's Best One Dollar 
(Quesnel) — 

Pqts 1/11, boites de 5 lbs. 

Pqts y lb. 
Pqts y 2 lb. 

Pqts 1 lb. 
Napoleon — 

Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 
Blue Cross — 

Pqts y lb. 

Pqts 1 lb. 

Bellefeuille — 

Pqts y & , boites de 5 lbs. 
Pqts y lb. 

Pqts 1 lb. 
Houde's Qesnel — 

Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 
Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 

Prairie — 

Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 

Rouge — 

Pqts l A, boites de 5 lbs. 

Pqts y lb. 

Pqts y 2 lb. 

Pqts 1 lb. 

Golden Broom — 
Boites en metal 1/7 

Houde's Special Parfum d'ltalie 
Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 

Richelieu — 

Pqts 1/12, boites de 5 lbs. 

Tabacs a cigarettes. 

Rugby — 

Btes glissantes 1/10, btes 5 lbs. 0.77 

Pqts 1/16. boites de 5 lbs. 0.70 

Pqts y lb. 0.7Q 

Pqts 1 lb. 0.70 

Petit Bleu — 

Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 0.60 

Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 0.60 



0.40 
0.40 



0.32 
0.32 
0.30 



0.68 
0.68 



0.48 

0.32 
0.32 
0.32 
0.30 

0.50 

0.48 

0.48 



54 


I.K PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 


1914. Vol. XLVII — N 
Coupe et Presse Naturel. 


40. 


Pqts J- lb. 


0.55 


Ali Baba— 




Pqts i lb. 

L. L. V.— 


0.55 


Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 
Pqts i/ii, boites de 5 lbs. 


0.70 
o.75 


Orignal (Quesnel) — 






Pqts % lb. 

Pqts 1/14, boites de 5 lbs. 


0.55 
0.60 


Boteff— 
Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 


0.70 


Pqts 1/9, boites de 5 lbs. 
Pqts J4 lb., boites de 5 lbs. 




0.70 

0.70 


Petit Poucet — 
Pqts i/ 14, boites de 5 lbs. 




Tabacs a cigarettes, turc. 




Palettes tranchees. 






Le Petit Jaune — 




Houde's Turkish — 




Altas — 






Pqts 1/14. boites de 5 lbs. 


0.58 


Pqts 1/15, boites de 2 lbs. 


LIS 








Calabrese — 




Yafa— 




Btes glissantes %, btes 5 lbs. 




0.60 


Pqts f/16, boites de 5 lbs. 

Swoboda — 

Boites glissantes 1/10, btes 

Carlo — 

Pqts 1/16, boites de 5 lbs. 


0.70 

5 Jbs. 0.74 

0.65 


Pqts 1/16, btes de 2 et 5 lbs! 

Palettes pour chiquer. 

Spun Roll — 

1/16, boites 1 lb. 


1.25 
O.70 


Bamboo (Curved Cut) — 
Btes en metal 1/11, btes de 3 

Caribou — 

Boites y&, boites de 5 lbs. 


lbs. 


0.85 
0.60 

















(Suite de la page 52) 
pour la semaine finissant le 12 septembre 1914, se montaient 
a S33 balles seulement, distributes comme suit: pour tous 
ports des Etats-Uns, 658 balles, pour Toronto, Canada, 5 
balles, et pour Buenos Aires, 170 balles. 



L'IMPERIAL TOBACCO. 



L' Imperial Tobacco Company of Canada, Limited, vient 
de declarer son dividende semi-annuel de trois pour cent sur 
ses parts preferentielles. Elle a aussi declare un dividende 
de deux pour cent sur ses parts ordinairees. 



LA GUERRE ET SON EFFET SUR LE COMMERCE 
CANADIEN DU TABAC. 



Comme nous le disions deja dans notre derniere section 
de "Liqueurs et Tabacs", les depenses supplementaires du 
gouvernement canadien, occasionnees par la guerre euro- 
peenne, seront supportees en grande partie par le commerce 
du tabac, industriels. marchands de gros, detaillants et fu- 
meurs eux-memes. En general, les interesses ont accepte 
tres bien la chose sans trop se plaindre et sans trop recrimi- 
ner. Ceux qui ont surtout fait entendre leur protestation sont 
ceux qui se trouvaie'nt frappes par 1'effet retroactif de la loi 
nouvelle. Sans doute quelques-uns de ces tabacs emmaga- 
sines dans les premiers jours d'aout 1'avaient ete en prevision 
de l'augmentation des tarifs, majs la plupart ne depassaient 
pas les -locks ordinaires et avaient ete - manufactures, livres 
au detail et vendus an consommateur a\'ant la promulgation 
de la loi. II est a penser qu'a ce point de vue tout le moride 
aura obtenu justice et que les officiers du gouvernement spe- 



cialement charges de ce travail auront su faire la part des 
choses et etablir en toute justice les obligations de chacun. 

Pour en revenir aux changements survenus, rappelons 
quelles sont les modifications essentielles intervenues: 

Les droits de douane sur les cigares et cigarettes qui 
s'elevaient a $3.00 la livre, plus 25 pour cent, ont ete portes a 
$3.50 la livre, le droit ad-valorem demeurant a 25 pour cent. 

Sur les autres produits du tabac les droits qui s'elevaient 
a 55 cents par livre et 50 pour cent, ont ete portes a 65 cents 
par livre et 60 pour cent. 

Les droits d'accises sur le tabac manufacture, tabac coupe 
et en rouleau, ont subi une augmentation de 5c a 10c par livre. 

Les droits d'accises sur le tabac a priser et poudre de 
tabac a priser ont passe de 5c a 10c par livre. 

Les droits d'accises sur les cigares ont augmente de trois 
a quatre dollars par mille. 

Les droits d'accises sur les cigarettes ne pesant pas plus 
de trois livres par mille ont ete portes de $2.40 a $3.00 par 
mille. Sur les cigarettes pesant plus de trois livres au mille 
l'augmentation etait de' 7 a 8 dollars. 

Forcement, ces augmentations de tarif devaient amener 
un reajustement des prix. Dans tout projet de taxe, la plus 
importante question qui se pose est de savoir qui linalement 
en supportera le poids et il est generalement resolu et accepte 
que pour ce qui est des taxes sur les articles de consomma- 
tion, e'est le. consommateur qui doit payer la taxe. 

Dans le cas du tabac, il y a quelque difficulte, neanmoins, 
parce que le tabac le plus souvent se vend a des prix fixes a 
cinq centins oil quelque multiple de cinq centins. Une aug- 
mentation de cinq. centins eut ete en general injustifiee et 
aurait mecontente non sans raison.le consommateur. Quant 
a une augmentation d'une fraction de cinq centins il ne fallait 

(a suivre a la. page 46) 



Demandez le Tabac a Fumer 

"RICHELIEU" 

Pavilion en Satin dans les Paquets. 

M-—P- JHE B. HOUDE COMPANY, LIMITED, QUEBEC 



Vol. XLVII — No 40. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



SATISFACTION 

Vous pouvez garantir entiere satisfaction a vos clients en leur of f rant 
la marque de 

SAUMON 



"VICTORIA 



** 



RED SOCKEYE DE CHOIX 

Qualite superieure Gout exquis 

Boites hautes (2.25 CJOZ.) c/s de 4 dz. 

II n'y a pas de meilleur saumon a ce prix. 

Nous avons aussi un assortiment comprenant : 

CLOVER LEAF (Sockeye) JACQUES-CARTIER(Pink) AUTUMN LEAF (Red Cohoe) 
SOVEREIGN (Sockeye) RAINBOW (Pink) AUTUMN LEAF % < Red Cohoe) 

HORSE SHOE (Sockeye) O-WEE-KAY-NO (Pink) P. P. P. (Red Cohoe) 

En boites hautes, plates et demi plates. 
Toutes ces marques sont de l'empaquetage de 1914 et nous garantissons les plus 
bas prix. 

CONSERVES CANADIENNES 

100,000 Caisses 

Assortiment complet de fruits et legumes, 

Marques bien connues de la Dominion Canners. 



Nous recommandons specialement 
la marque synonyme de qualite 

VICTORIA 



i i 



SPECIAL 

N'oubliez pas que les Sardines 

VICTORIA" 



se detaillant a 2 pour 25c sont sans egal. 



LAPORTE, MARTIN Limitee 

568 rue St-Paul, Montreal. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 2 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 40. 




La Biere Populaire 

MOLSON 



Est celle que veut le Con- 
sommateur; donnez-la lui. 



La vente de cette BIERE 
excede celle de toutes les 
autres marques reunies. 



Brassee a Montreal depuis 
127 ANS. 



k 




-<PX%- 




'SuCC 




Fonde en 1887. 



MONTREAL, VENDREDI, LE g OCTOBRE 1914 



Vol. XLVII— No 41. 






Ce que les Epiciers disent 

a propos de la 

Sauce Lea & Perrins 

La Maison Fraser, Viger & Co. Limited, de Montreal, a la reputation dans tout 
le Canada, d 'avoir la clientele de la plus haute classe. Cette maison bien connue 
recommande toujours & ses clients ses meilleurs articles. 

Dans ses annonces dans les journaux quotidiens, elle attire toujours l'attention 
sur "L Originelle et Authentique Sauce Worcestershire". 




AUTHENTIQUE SAUCE WORCESTERSHIRE 

"LEA. & PEHHINS" 

Parmi toutes les diff£rentes sauces qui inondent le marche\ 
la Lea & Perrins, "L'AUTHENTIQUE WORCESTERS- 
HIRE " est toujours en tete et de beaucoup. Sa 
saveur est unique et des plus app^tissantes, diff^rente de 
tcutes autres. Nous vendons l'Authentique Sauce Worces- 
tershire Lea & Perrins en trois bouteilles de diflexentes 
grandeurs. 

Grandes bouteilles, chacune $ 1 . 00 

Moyennes •' " 60c 

Petites " " 35c 




AWE Vl»C\ 



Cette annonce n'a pas 6i6 sollicite'e par nous, et est un frappant exemple 
de l'estime dans laquelle est tenue la Sauce Lea & Perrins parmi les Epiciers 
aussi bien que parmi les consommateurs. 



J. M Douglas & Co., 

Agents pour le Canada. 



Montreal 

Etabli en 1857 




(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 29) 



[.!•: PRIX COURANT, Vendredi, g Octobre tgi i 



Vol. XLVII — No 41. 



Dans tout commerce 




II y a un grand nombre d'articles qui, a certaines saisons, 
ne se vendent pas et le marchand se creuse la tete pour 
trouver le moyen de s'en debarrasser coute que coute. 
C'est un fait qui ne se produit jamais avec les 

Essences culinaires de Jonas. 

Elles ne connaissent pas de morte-saison. Printemps, Ete, 
Automne et Hiver, la menagere demande les Essences de 
Jonas. Avez-vous beaucoup d'articles dans votre mag'asin 
qui se vendent avec si peu de peine ? C'est pourquoi votre 
interet est de ne jamais manquer d'avoir en stock les 

Essences culinaires de Jonas 

Manufacturers par 

Henri Jonas £? Cie., Montreal. 



Un article de s&ison 

est un article a ne pas neglig'er, Si vous mettez bien en evi- 
dence dans votre mag'asin ou dans votre vitrine 1'article du 
jour, votre clientele pensera a l'acheter. Y-a-t-il un article 
qui soit plus de saison que le 

Vernis Militaire de Jonas ? 

Par les temps de pluie frequents en automne et qui ternis* 
sent rapidement les chaussures, iln'apas son pareil pour l'en- 
tretien des chaussures en cuir. Si vous voulez offrir a vos 
clients un Vernis qui donne un brillant solide a la chaussure 
sans l'endommag'er, offrez-lui en toute confiance le 

Vernis Militaire de Jonas. 

HENRI JONAS & CIE 

FABBICANTS maison fondee en i87o 

389 et 391, RUE ST-PAUL, - MONTREAL 




Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT. Vendrcdi, 9 Octobrc 1914. 




La marque de qualite 




Le cachet de garantie 



Qu'on soit en 
guerre ou non, 



LES 



Feves Cuites 

SIMCOE 

constituent tou- 
jours la meilleure 
valeur alimentaire 

sur le marche. 



Commandez-en de suite 



Dominion Canners Limited 

HAMILTON, CANADA. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



1.1". PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre ioia 



Vol. XLVII--N0 41. 










Le temps des crepes est revenu et 
cela veut dire plus de ventes de 

Sirop de Ble d'lnde MARQUE CROWN 

(FAIT ATJ CANADA) 

. Vous verrez que la plupart de vos clients 

vous demanderont plus que jamais ce sirop 
delicieux et economique, pendant l'autom- 
ne et l'hiver. 

Ecrivez-nous de suite pour cotations. 

The Canada Starch Co., Limited, Montreal 

CARDINAL, BRANTFORD, TORONTO, FORT WILLIAM, VANCOUVER. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XL VI I — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre [914. 




Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de (> lbs. 3.40 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 

de 6 lbs., mi 2 doz. de paquets de .} lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

Sim '-tat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE. 
Montreal. 



PRIX (OlIiAMS 

Dans la liste qui suit, sout comprises uniquement les marques sp£ciales de marchandi 
noirs, out l'agence ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufacture!] 
d'apr^s lesderniers renseigneruents fournis par les agents, repr^sentauts ou manufacturers eu 

WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lb 

Chocolat, Prime No 

i, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et J lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de 1/5, i. i. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.30 

Chocolat sucre, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, 1 ct i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
r-alcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite i- 2 5 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
tes prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1. 75 

Pqts de 6 lbs. 3-40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1. 55 

Pqts de 6 lbs. 3 00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.65 

Pqts de 6 lbs. 3.20 



ses dont les maisons, in<liqu£es en caraet£re 
t elks memes. Les prix indiqu^s le sont 
x-memes. 



Registered 
Trade- Mark 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5 1 ll>. 30 lbs. par cse 
No 5, I 11). 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, J lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 



La lb. 

23c 

24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Caisse de 120 paquets de y 2 lb. 3-40 

Caisse de 30 ) paq. melanges, 1 lb. ) 

60 J - " y 2 \b.) 33 ° 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 

Conserves La doz. 

Corned Beef compresse, is $1.75, 

is $300, 2s $.5.50, 6s $17.00, 14s 45.00 
Roast Beef, is $1.75, is $325, 2s 

$625, 6s 18.00 

Bocuf bouilli, is $3.25, 2s $5.25, 

6s 18.00 

Veau en gelee, is $1.75, is $3.25, 

2s $500 6s 18.00 

Hachis de Corned Beef, Js $1 75, 

is $2.25, 2s 3.35 

Beefsteak et Oignons, is $1 75, is 

$3-25. 2s 6.00 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites scule- 




DWIGHT'S"7 




B AKIN o°so b A 



ment. 



com- 



Empaquete 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c. $3-20 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3- 20 



Saucisse de Cambridge, is $3.00, 

2S 

Pieds de cochon, sans os, As $1.75. 

IS $2.50, 2S 

Langues d'agneau, Is 

Boeuf fume en tranches, boites de 

fer-blanc. is $200, is 
Boeuf fume en tranches, pots en 



5-00 

5.00 
2.50 



Saindoux Compose 



r AIMC 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 



Matthews-BIackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 



Le meilleur moyen pour vous, d'etre sur 
de votre stock est de ne tenir que des 
marchandises de valeur indeniable et de 
reputation probante ; les produits et articles 
qui ont pris place dans l'estime et la consi- 
deration des gens par leur qualite, leur 
purete et leur merite. 

Nous vous recommandons les suivants : 

Les Fruits Sees de "GRIFFIN & SKELLY" 

la Gelatine "COX'S" 

I es Ecorses de Fruits "TAYLOR" 

Confites ou Seches) 

Les Poissons, Marque "THISTLE*' 

Votre plus proche fournisseur est en mesure 
de vous en approvisionner. 

ARTHUR P. TIPPET & COMPANY 

AGENTS. MONTREAL, 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XI, VII — No 41. 



OEUFS 

Producteurs et Expediteurs : — 

Vous avez besoin a cette 
saison de l'annee de bons 
renseignements du marche, 
des encaissements rapides, les 
plus hauts prix. 

Pour ceci, correspondez ou expediez a 

Gunn, Langlois & Cie, Limitee. 

Principale Maison de Produits du Canada. 
MONTREAL. 



Recommandez le Soda "Cow 
Brand'' a la Menagere. 




Que ce soit uni menagere depuis nombre de 
lunes ou de quelques lunes seulement, elle ap- 
preciera la qualite fiable absolue de ce fameux 
soda II est pur, de grande force et est le 
grand favori des cuisinieres partout. 

Emmagasinez en — Votre marchand en gros l'a. 

CHURCH & DWIGHT 



Manufacturiers 

MONTREAL 



LIMITED 




Diantre ! Mais les Automo- 
bilistes sont bien exigeants ! 

Faites-les entrer dans votre magasin pour acheter de la gazoline ou de 
l'huile a cylindre et ils ne le quitteront pas avant d'acheter une quanite" de 
fruits, bonbons, cigarts, bouteilles de soda et de ginger ale, du saucisson 
de Bologne, fromage, biscuits sees et autres bonnes choses. 



L'Enseigne 
de 




[ESTABLISHED 18851 



les y 

amenera. 



L' Automobiliste — "Cette "Sentinelle Rouge'' Bow- 
ser est certainetnent une belle addition a votre 
magasin." 

Le Commis — "Oui, elle nous a sauve" bien des 
pas." 

L'automobiliste. — "Eh bien, elle vous a amene 
ma clientele pour l'e-picerie. Je trouve tr£s commo- 
de de prendre mon £picerie tandis qu'on emplit le 
reservoir de mon auto." 



500.000 autos sont construits et vendus chaque annde. Le commerce aug- 
mente a. un taux extraordinaire et les automobilistes out apprisquela/w«/>^ 
"Bowser" signitie : une gazoline pure et propre sur laquelle ils peuvenl 
compter. 

Le systeme Bowser vous apportera le commerce de gazoline dans votre 
localite et de plusieurs nnlles aux alentours. 

II coute si peu II fait tantgagner que vous ne pouvez h£siter. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Fraser, 



Toronto, Can. 



Pom pes fabriquees par des ouvriers Canadiens et vendues par des Marchand s Canadiens 
Bureaux de Ventes dans tout les Centres et representants partout. 

Detenteurs des brevets et fabricants originels de pompes Stalon mesurant automati- 
queraeut a la main et par pouvoir, petits et grands reservoirs. Entrepots de gazoline et 
d'huile et systeme de distribution. Mesures a enregistrement automatique pour con. 
duits. systeme de filtrage et circulation d'huile, systeme de nettoyage a sec, etc. 

Maison Etablie en 1 885. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octubrc 1914. 






SALADA 



id 

" if 5 *»' 1 



La qua lite en est si 
bonne qu'il se vend 
sans resistance. 

Voila la raison pour laquelle les marchands sont heureux de prendre en 
stock "SALADA", car le profit en est sur, rapide et immediat, sans perte, 
gache ou reclamation. 

Noir : pour les amateurs de The Noir 

Vert Naturel : pour ceux qui emploient 
les Thes Japonais 

Notre organisation parfaite nous met en mesure d'expedier toutes comman- 
des le jour meme de leurs receptions. "Et, Rappelez-vous" , nous payons 
le fret. 



SALADA, 



MONTREAL 
et TORONTO 



SUCCURSALES A NEW-YORK, BOSTON, PHILADELPHIE, CHICAGO, PITTSBURG, BUFFALO, DETROIT, 
LONDRES (Angleterre). 



verre, is $1.50, is $2.30, is 3.50 

Langue, jambon et pate de veau, 

is 1.30 

Jambon et pate de veau, is 1.20 

Viandes en pot epicees, boites en 
fer-blanc, boeuf, jambon, lan- 
gue, veau, gibier, is $0.50, is 1.00 
Viandes en pots de verre, poulet, 

jambon, langue, is 1.50 

Langues de boeuf, boites en fer- 
blanc, is $2.75, IS $6.00, lis 

$0.00, 2S 10.50 





Langues de boeuf, pots de verre, 

lis $10.00, 2S 12.00 



Mince Meat, en tins cachetees 
hermetiquement, is $1.25, 2s 
$ I -95, 3s $3.00, 4s $4.00, 5s 5.00 

Mince Meat, en seaux, 25 lb., la lb. 0.08 
Mince Meat, en cuves, 45 lb., la lb. 0.07A 
Mince Meat, sous verre, is 2.25 

Plum Pudding, is $1.90, 2s 2.40 

Beurre de peanut Clark, sous 

verre, is $0.95, is $1.40, is 1.85 

Beurre de peanut Clark, en jarres 
Beurre de peanut Clark, en seaux, 

24 lbs., la lb. 0.15 

Ketchup aux tomates de Clark, 
8 oz. $1.35, 12 oz. $1.95, 16 oz. 2.40 
Feves au lard, ordinaires, grande 
boite, is $0.60, 2s $1 00, 3s $1.40, 
<5s $4.50, 12s 7.25 

Feves au lard, sauce tomates. is 
$0.60, 2s $1.00, 3s $1.40, 6s $4.50, 
12s 7.25 

Feves au lard, Chili Flats, is $0.60, 

_2s $1 00, 3s 1. 15 

Feves au lard, Tomato Flats, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s 1 . 15 

Feves au lard. Plain Flats, is $0.60, 

_2s $1.00, 3s 1. 15 

Feves vegetariennes roties, sauce 

tomates, grande boite 1.15 

Soupes concentrees "Chateau'' de 

Clark. No 1 assorties 0.95 

J. M. DOUGLAS & Co., 

Montreal. 

Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 



WM. H. DUNN, 

Montreal. 

Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 

Varietes: Brun — Aux Tomates — 
Blanc. 
Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 0.45 

Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.45 

Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 

inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Marque Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.60 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucr6) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 
Famille (4 doz. par caisse) 3 00 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
d'hotel (2 doz. par caisse) 4.23 



I.H PRIX COURANT, Yendredi, 9 Octobre [914. 



Vol. XLVII — No 41. 



Marque Reindeer Jersey, Gallon 

. douzaine par caisse) 4-75 

Cafe (avec Lait ct Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4-8o 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5-5° 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4 80 

1 .mite de fret: soc par cwt. 
Conditions- Net .10 jours, sans rsromptr 



Lait et Cremes Condenses 

St. Charles "Family" 3 90 

St. Charles "Hotel" 4 25 

Lait "Silver Cow' 5-75 

"Purity" 5-6o 



Lait condense. 

La cse 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 

doz., chaque 5.60 

Marque Challenge. 4 

doz., chaque 4. 85 





Lait evapore. 



Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 4 25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4 5 n 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

d,oz., chaque 3.00 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz.. chaque 2 00 



CANADIAN FAIRBANKS-MORSE 

CO.. LIMITED. 

Montreal. 

Yankee Cleaner. 

Boite de 1 gallon " $1 00 

Boite de 4 gallon 0.60 

Boite de I pinte 0.32 

Boite de 1 chopine 0.20 

Dix pour cent d'escompte sur toute 
commande de douze boites assorties. 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06I 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. o.07i 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No 1 (200 lbs.) 0.06I 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07I 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. 0.08J 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. 0.08J 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07I 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.074 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 



Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 3 00 
Kmpois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 0.07! 

Canada Pure Corn Starch 

(40 lbs.) o.o6i 

1 Lioite de 20 lbs., ic en plus.) 
Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, y 2 doz. en caisse 2.90 
Boites de 20 lbs, yi doz. en caisse 2.85 
Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 

Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3.35 

Boites de 10 lbs, l / 2 doz. par caisse 3.2.5 

Boites de 20 lbs, l /\ doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



c es prix sunt c. ux du de- 
tail, ceux qui achet.ront 
de bonne heure, ben6ficie- 
ront de 2j^c. ]>ar douzaine. 

Pointes d'asperges 2s 
Bouts d asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Midget 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde.i Wax, gals. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 

A B 

2.30 2.32J 

1-45 1-47* 
1. 02 i 1.05 

1.25 
0.92J 0.95 
1.30 1.32* 



3-75 3- 



77* 




La gomme a effacer "Sanitary" 

M. LE MARCHAND :— 

Voila une ligne de gommes que vous devriez prendre en stock sans 
retard. Nous l'annoncons de facon extensive, toujours en invitant le 
consommateur a vous l'acheter. Le prix populaire de 10c chaque, con- 
sideration prise de la qualite, en faitdes vendeurs faciles. 

LA GOMME A EFFACER "SANITARY" recoit a l'extremite de l'ouver- 
ture, une langue de caoutchouc de li de pouce d'epaisseur, d'une longueur 
et d'une largeur egales a celles de l'enveloppe. 

Par une legere pression a l'extremite du crayon le caoutchouc estre- 
nouvele jusqu'a ce qu'il soit use ; son bord etroit permet d'effacer une 
lettre ou une ligne sans nuire aux autres. Deux gommes de la meilleure 
qualite sont faites : l'une pour la machine a ecrire et I'encre, I'autre pour 
le crayon. 

Finies de facon attrayante, Faciles a manier et Faisant du "Bon Travail". 

L'illustration de gauche, est une reproduction d'etalage en deux 
couleurs attachee a chaque carton contenant 12 gommes, chacune dans sa 
boite propre. Cette maniere d'empaquetage constitue un etalage tres at- 
trayant et permet de conserver ces articles toujours nets et propres 

Ecrivez-nous pour echantillons et prix 

ARTICLES ANNONCES-LARGES ESCOMPTES 

THE 0. K. MANUFACTURING CO. 

Syracuse, N.Y., E.U.A. 

Specialites de fournitures dc bureaux. Seuls licencies ct fabricates de 



La Gomme Patentee "SANITARY" 
L'ouvre-Enveloppe Patente "RIES" 
L'attache-Papier, "WASHBURNE" Patente "O.K. 



L. & C. HARDTMUTH, LTD., KOH-I-NOOR HOUSE, 

LONDRES. ANGLETERRE. 

Seuls Agents pour l'Europe, l'Asie, l'Australie, la Nouvelle-Zelande et 
l'Afrique-Sud. 




Vol. XL, VII — No 41. 



LE PRIX C< »URANT, Vendredi, y Octobre [91 \. 



Celles qui connaissent les 

Planches a laver de Cane 

les specifient toajours 

Parce quelles sont d'un prix modere et 
qu'elles donnent le meilleur service. 



Les planches a laver de Cane se tiennent dans une classe a 
part pour leur belle construction, leur qualiteet leur dure>, 
et, donnent un attrayant pro fit 



Parmi les 13 diffe>ents modules et 
qualit£s, vous en trouverez une qui 
repondra a vos desirs. 

Si vous n'avez pas notre catalogue 
"d articles en bois de Cane pour le 
jour de buanderie," nous serons 
heureux de vous en envoyer un. 

WM. CANE & SONS CO. 

LIMITED. 

NEWMARKET, ONT. 





Surface en zinc 
a coins a ecou- 

lement. 



WINDSOR 
TABLE SALT 



n'est que du sel pro- 
pre et pur, raffine 
au plus haut degre 

de purete, dans les 

usines a sel les 

plus modernes du 

continent. 



CANADIAN SALT 

Company Limited 
WINDSOR, Ont 



\T 



UhJii, 



SAVEZ-VOUS 01) ACHETER CE PONT VOUS AVEZ BESOIN ? 

II ne se passe guere de semaine sans que plusieurs abounds ne nous demandent ou ils peuvent se 
procurer quelque article dont ils ont besoin et qu'ils ne savent ou acheter. 

Comme nous 1'avons maintes fois r£p£te\ Le Prix Courant •' est entitlement a la disposition 
de se» abonn£s pour tous les services qu'il peut leur rendre . 

Rien ne nous est plus agreable que de leur faciliter les affaires, aussi nous empressons-nous de r£- 
pondre gratuiteu ent a toute demande de ce genre. 

Nos abounds qui auraient besoin d'un renseignement a ce 3ujet n'ont qu'a Detacher le Cou- 
pon ci-dessous, le remplir et nous 1'envoyer. 

LE PRIX COURANT, 80, Rue St-Denis 

MONTREAL 

le phix coukant Service des Abonnes 



SO, RUE ST-DENIS, 

MONTREAL 



DATE 
VEUILLEZ ME DIRE OU JE PUIS ACHETER 



1914 



NOM 



ADRESSE 



10 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XI, VII — No 41. 



Le Beurre de Peanut 

CLARK 




Ne contient absolument rien autre chose que 
des peanuts de premier choix avec du sel, 
prepares sous forme de beurre par les proce- 
des les plus modernes — C'est un delicieux 
remplacant pour la preparation des sand- 
wichs ordinaires ; il peut etre aussi employe 
avec avantage pour remplacer le beurre or- 
dinaire. 

Une campagne d'annonce tres etendue se 
developpe en ce moment-ci et les epiciers 
eront bien d'acheter ce produit en prevision 
de la demande. 

WILLIAM CLARK, Limited, Montreal 



Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rue* St-Denig et Ste-Catherine. 
Phone Bell hst 5779 

BUREAU DE DIRECTION t 
Preildent i M J.-A.-B. Gauvin, pharmacien 
ancien cchevln ; Vl««-Pr4«lden» t M. L -A. La 
T»Uee, maire de Montreal ; Seeritaire-Treio- 
ri«r t M. Arthur Gag ne, avocat ; Diracteuri t M 
L- H. Geoff Hon, ancien president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membre 
de la Commiasioa du Havre de Montreal ; M. le 
Br J.-O Ooyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P -P. Renaud, capitalize ; M. P.-E. Fontaine, 
dirccteur-gerant de "The Canadian Advei Using 
Limited" ; Gerant i M. I„.-W. Gauvin, ez-inspec- 
tenr et surintendant de la Metropolitan Life 
dns. Co. 

SI VOU3 AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acheter une propnete ou pour b&tir 
inacrivez-vous au "Prat Immoblliar, Limit**,' 
qui vous pretera ce capital sans int£ret, avec 
grandes facilittsde remboursement 

Les faciliteadc remboursement des prets faits 
a ses membres par le "Prat Immobilier, Limit**" 
sont telles qu'elles represedtent a peu pres 
l'interat que Ton aurait a payer sur un emprunt 
•rdinaire. 

REPRESENTANTS DEMANDES.-Le "Pr«t 
lmm*blli*r, Limitee" n'a pas encore d'agence 
dans tous les Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des reprasentanta bien quali- 
lea. 

Earrvaz au talephenez pour avoir la 
broehurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de raettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
rat du pattant. 



Feves Lima 2s — 1.20 

Feves Red KidWy 2s 0.97 2 

Feves Refugee ou Valentine 

(vertes) 2s 0.922 

Feves Refugee (vertes) 3s 1.30 
Feves Refugee, Midget, Auto 

2S 

Feves Refugee, gals. 3-75 

Betteraves, en tranches, rou 



ge sang, Simcoe 2s 0.972 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 2s 0.972 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rosebud 2s 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 3s 1.322 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 3s 1.372 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rosebud 3s 

Pois extra fins, tries, 



qua'ite 1 2s 



1-372 



Pois Sweet Wrinkle, aualite 
2 . 2s .97i 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 

Pois Standard, qualite 4, 2s 0.922 

Pois Sweet Wrinkle, qualite 
2. gals. 4 . 3 o 

Pois Early June, qualite 3, 
gals. 4 .t S 

Pois Standaid, qualite 4, 
gals. 4.05 

Epinards, table, 2s i.i2i 

Epinards, table, 3s 1-472 

Epinards, tab'e, gals. 4-522 

Fruits 

Bluets (Huckleberries), Stan- 
dard 2S 1.50 

Bluets (Huckleberries), en 
conserves 2s 1 .80 

Bluets (Hucl-leberries), Stan- 
dard, gah. 6.55 

Cerises noires, sans noyaux, 
sirop epais, 2s 1.90 

Cerises noires, rvec noyaux, 
sirop ep?.is, 2s 1.50 

Cerises rouges, sans noyaux, 
sirop epais, 2s 1.90 

Cerises rouges, sans noyaux, 
sirop leger, 2s 1.45 

Cerises rouges, avec noyaux, 
sirop epais, 2s 1.50 

Cerises rouges, sans noyaux, 
gals. 8.50 

Cerises rouges, avec noyaux, 
gals. 8.00 

Cerises blanches, sans 
noyaux, sirop epais, 2s 1.90 

Cerises blanches, avec 
noyaux, sirop epais, 2s 1.50 

Groseilles noires, sirop 

epais, 2s T.45 

Groseilles noires, en con- 
serves, 2£ T .75 

Groseilles noires, Standard, 
gais. 5 . 2S 

Groseilles noires, Solid Pack, 

gals. 8.25 

Groseilles rouges, sirop epais, 

r- 2S • T 

Groseilles rouges, en con- 
serves, 23 J 

Groseilles rouges, Standard, 
gals. s 

Groseilles rouges, Solid Pack, 
gals _ 8.2- 

Uoosebernes. siro D epais 2s 1.4; 

Gooseberries, en conserves. 

~ 2S , . 1.7.5 

uonschernps. Standard, p-als 7.00 
Gooseberries. Solid T ~k. 
g als - 8.75 



45 



75 



25 



1. 22 J 
1. 00 

0.95 

1.322 

1.25 
Z-77h 

1. 00 
1 .00 
1.30 
i-35 
1.40 

1-45 

1.40 

1. 00 
0.97 J 
0-95 

4-322 

4-172 

4.072 

1. IS 

1.50 

4-55 

1.522 
1.822 
6.572 
1.922 
1.522 
1.922 

1.52* 
8.522 
8.022 
i.92i 

1.522 

1-472 
1-772 
5-27* 
8.272 
1-472 
1-772 
5-271 

8.27? 

1-472 

T .77* 
7.O2J 

8.772 



GE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque deposit sur 
1 haque fiaquet viritable. 




Registered 
Itade-Msji 



FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Vass 



LACAILLE, GENDREAU & GIE 

Successeurs de CHS. LACAILLE «S CIE. 

EPICIERS EN QROS 

Importateurs de Melasses, Si- 

tops, Fruits S<-cs, The, Vins, 

liqueurs, Sucrep, Etc., Etc. 



Specialite" de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



CHOGOLAT « 

Non Suors 



ELITE" 



DBS EP1CIEB8 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, N. K. 

J.A. TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobrc 1914. 



i) 



BAPPELEZ-YOUS 

qu'il est plus aise de vendre des marchandises qui sont annoncees que des marchandises qui ne'le sont 
pas. Nous vous donnons une genereuse assistance sur ce point. 

LES ALLUMETTES 'EDDY" et autres articles ''Eddy" sont annonces de bonne fagon depuis 1851 et 
sont devenus des amis pour tous les canadiens. 

LE NOM DE "EDDY" sur tout article est synonyme de bonne valeur et de magnifique qualite d'usage. 

SI PENDANT LA PERIODE DE GUERRE vous pouvez vous procurer un bon approvisionnement des 
articles Eddy, vous n'aurez aucune difficulte a les vendre- 



Lawtonberries (Blackberries), 

sirop epais, 2s 1.95 

L?.wtonberries, sirop leger, 

2S I.45 

Lawtonberries, en corserves, 
is 

Lawtonberries, Standard, 

g'IS. 

Fiamboises noires, sirop 
epais, 2s 

Framboises noires, sirop 
leger, 2s 

Framboises noires, en con- 
serves, 2S 

Framboises noires, Standard 
gals. 

Framboises noires, Solid 

Pack, gals. 
Framboises, rouges, sirop 

epais, 2s 

Framboises rouges, sirop 
leger, 2s 

Framboises rouges, en con- 
serves, 2s 2.15 

Framboises rouges, Standard, 
gals. 7.30 

Framboises rouges, Solid 

Pack, gals. 9.30 

Rhubarbe, en conserves, 2s 1.55 

Rhubarbe, en conserves, 3s 2.30 

Rhubarbe, Standard, gals. 3.55 

Fraises, sirop epais, 2s 

Fraises, en conserves, 2s 

Fraises, Standard, gals. 

Fiaises, Solid Pack, gals. 

Quantite r^duite. 

Pois, Standard, 2s, par boite 
d'une douzaine 



1-97* 




E. W. CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 



AVIS.— I. I,es prix cot£ ■ danscette 
liste sont pour marchandises aux 
points de distribution de gros dan s 
Ontario et Quebec, excepted la ou 
des listes speciales de prix plus 
eleves sont en vigueur, et ils sont 
sujets k. varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
* "Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c ... la boite $1.£0 

Lessive en Poudre 




Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2.75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

J 5 caisses . , . . , 2.80 



de Cillett 



La cse 

$3.50 
3.40 
3.35 



4 doz. ft. la caisse 
3 caisses .... 

5 caisses on plus 
Poudre a Pate "Magic" 

Ne contient pasd'alun. 
La doz. 



Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs , par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 

Creme de Tartre de 
"Cillett" 



2.15 
2.30 

7-55 
9.80 



2.17J 
7- 32 i 

1-57* 

2.32i 

2-571 
2.17J 
2.32* 
7-57* 
9-82i 



0.82 J 



6 doz. de 5c. 

4 doz de 4 oz. 
4 doz. de 6 oz. 
4 doz. de 8 oz. 
4 doz. de 12 oz. 
2 doz. de 12 oz. 
4 doz. de 16 oz. 
2 doz. de 16 oz. 

1 doz. de 2^1bs 
J^doz. de 5 lbs 

2 doz. de 6 oz. 
1 doz. de 12 oz. 
1 doz. de 16 oz. 

Vendue en canistres ,'eulement. 

Remise speciale de 5% accordee sur les 
comiuandes de 5 caisses et plus de 1» 
Poudre k Pate "Magic". 



Baking 

powdeE 



$0.50 
0.75 
1.00 
1.30 
1.&0 
1.85 
2.25 
2.30 
5.30 
9.60 




s. ") a 

',. la C 
5. J $6 



Cse 

00 



X lb. pqes. (4 doz. 
dans la caisse) . . 

J2 lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 



4 doz. pqts., % lb. . . fassor-( 
2 doz. pqts., y z lb. . . { tis. ) 
y z lb. canistres rondes, avec cou- 

vercles fermant a vis (4 doz. dans 

la caisse) 

1 lb. canistres rondes, avec couver- 
cles fermant ft vis (3 doz. dans la 
caisse 

5 lb. canistres carrees (% doz. dans 
la caisse 

10 lb. boites en bois 

25 1b. seaux en bois 

100 lb. barils 

360 lb. barils 



a 

a 

E t 
« 3 

o' 

a a 

m .t\ 
c " 

o — 

-■S 

o« 
"3 



L'abstention d'emmagasiner une marchandise superieure peut entratner une perte pour le marchand. 

LES POUDRES NERVINES DE MA'IHIEU 

sont reconnues partout comme specifique contre les maux de tete et recommandees avec assurance par tous les marchands 
comrae etant un remede efficace. Ne perdez pas votre clientele pour avoir laisse votre stock s'epuiser. 




Si vous ne connaissez pas les Poudres 
Nervines de Mathieu essayez-les a nos frais 
au moyen du coupon ci-joint. 

Pour tous les rhumes le Sirop de Goudron 
et I'huile de foie de Morue de Mathieu sont 
reconnus comme un remede sur et efficace 

U CIE J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, - - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fill & Cie, Limit ee. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q. 



Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 

a l'adresse suivante : 

Norn 

De 

(Nom de la maison de commerce) 

Rue 

Ville ou village 

Province 




12 



I.E PRIX COURANT, Yemlredi. 9 Octobre 1914. 



Vol. XL VII — No 41. 



Groiuiis 



Bas el Chaussettes 

en Soie Americaine 

GARANTIS. 



Notre desir est de vous faire connaitre 
ces Bat et Chaussettes. 

lis ont triomphe de l'epreuve que 
d'autres n'ont pu supporter— lis don- 
nent au pied le contort veritable — lis 
n'ont pas de coutures qui risquent 
de se deeoudre— lis ne s 61argissent 
pas et ne se deforment pas, car ils 
sont trieotes dans leur forme et non 
presses dans cette forme. Ils sont 
GARANTIS pour leur finesse, pour 
leur style, pour leur superiorite de 
matieri? et de facon, sont absolument 
sans defauts ; ils seront portes six 
mois sans se trouer ou remplaces par 
de nouvelles paires gratis. 

NOTRE OFFRE GRATUITE. 

A quiconque vous adresse 50c pour 
couvrir les frais d'envoi, nous en- 
verrons, droits payes, absolument 
gratis : 

Trois paires de nos fameuses 
CHAUSSETTES EN SOIE AMERI- 
CAINE pour hommes, avec garantie 
ecrite, n'importe quelle couleur, ou 

Trois paires de nos BAS POUR 
DAMES, en noir, tan ou blanc, avec 
garantie ecrite. 

NE PERDEZ PAS DE TEMPS- 
Cette offre expirera des que nous 
aurons choisi un marchand dans 
votre localite. Specifiez la grandeur 
et la couleur desirees. 

The International Hosiery Co., 

21 rue Bittner, 
Dayton, Ohio, U. S. A. 



La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujour* digne de confiance, elle est preferec 4 
tout** les autres t arines 

UN BON VENDEUR. 

Va-yez le coupon dei epiciera dans chaque 
carton • 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 
Tel. Main 436. MONTREAL 



N. K. FAIRBANK COMPANY 

LIMITED 

Montreal 



Prix du Saindoux 
Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 
Tinettes 60 lb. o.iol 
Tierces 




COMPOUND 

Seaux en bois, jo lbs. 
ChaudiereSj _>o lbs. 
Caisses. 3 lbs., _>o a la caisse 
Chaudieres, 5 lbs.. 12 a la caisse 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse 



O. 10s 

o. IOA 

O. IO.s 

O.I Is 

O . I I 1 

O. 1 li 



GUNN, LANGLOIS & CIE. Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compose, Marque 

EASIFIRST 

Tinettes 60 lb. 0.10J 




Tierces 
Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. 
Caisses, 3 lbs. 
Caisses, 10 lbs. 
Pains moules d'une livre 



lb. 
lb 
lb. 



o.ioh 

2.25 

2. IS 
0.12 
0.12 
0.12 
0.12J 



HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" La lb. 



Macaroni 

\ erm.celle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

l'etites Pates 



'Bertrand' 



etc. 



Extraits Culinaircs "Jonas" 



oz. 

oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



Plates Triple Concen 

Carrees 



4 

8 

16 

2 oz. Rondes Quintessences 
2J oz. " 

5 
8 



oz. 

oz. 
oz. 
oz. 



Carrees 
Carrees Quintessences 



C O T3 

2 c- 3 pj 

^ S ui i» 

9 S-'S cu 

(i Jit 

D. D. o 
n p c 

P^ 

La doz. 

tre 0.88 
1.67 
2.00 
2- 50 
6.59 
12.67 
2.09 
2.34 
4.00 
7.00 
7.00 



EGOLE 
POLYTEGHNIQUE 



Examen d' Admission 
1915 



Cours preparatoire, division des 
ingenisurs et division des archi- 
teefces : 

iere Session, ler j'uin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



JAMAIS 

on n'a conteste que le savon 
FELS-NAPHTA est un Leader 
bien distinct. La creation de 
cette superiorite par la qualite 
est de l'histoire ancienne. Le 
maintien de cette qualite est une 
promesse que nous tenons. 

Et la demande pour 
FELS-NAPHTA croit dans de 
telles proportions que l'epicier 
peut prendre en stock le savon 
d'une facon profitable et meme 
y trouver une aide precieuse 
pour ses autres ventes. 


{ 


V^aJV 


\ 


V ^^ I 




1 




ar 

GRANULE 

Le Sucre Canadien qui tient le tout premier rang pour la qualite 

100 pour cent de pure canne. 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 19*4. 



13 



C'est a. i'avantage de toute person ne se servant de sacs 
en papier d'£tudier avec soin la question de ces sacs. En 
faisant une comparaison scrupuleuse des principales carac- 
t^ristiques de sacs en papier de differentes fabrications, vous 
vous convaincrez que les 

LES SACS ANTISEPTIQUES 
CONTINENTAL POUR EPIGERIE 

(avec fonds Carres renforc£s s'ouvrant automatiquement) 
sont sans £gaux. Envoyez une commande d'essai au p us 
proche Agent de vente. 

Satisfaction garantie par les manufacturiers. 

THE CONTINENTAL BAG AND 
PAPER COMPANY LIMITED. 



OTTAWA 



ONTARIO 



DISTRIBUTEES 



ONTARIO— The Continental Bag & Paper Ltd, Ottawa et 
Toronto. Walter Woods & Co, Hamilton. 

MANITOBA, ALBERTA SASKATCHEWAN - Walter 
Woods & Co., Winnipeg. 

NOUVELLE ECOSSE, ILE DU PRINCE EDOUARD, 
ILE DU CAP BRETON— Thomas Flanagan, Upper 
Water St. Halifax. 

NOUVEAU BRUNSWICK J. Hunter White, Agent, Mar- 
ch^ du Nord, St-Jean. 

COLOMBIE ANGLAISE— Smith, Davidson et Wright Ltd. 
Vancouver. 

PROVINCE DE QUEBEC— The Continental Bag & Paper 
Co. , Ltd. 584 rue St-Paul, Montreal. 



Pas vendu au Poids 

La valeur nutritive d'un aliment prepare* n'est pas deter- 
mine" par le poids. La purtte et la valeur alimentaire du 

SHREDDED WHEAT 



sont dans le procede du coupage — le meilleur precede" qui 
ait jamais £te iuvente" pour preparer le meilleur froment 
sous une forme digestive. Nous vendons le froment cru a 
tant la livre. Considerant sa beaute, valeur nutritive, le 
Shredded Wheat est l'aliment le noins coiiteux au monde. 
C'est la cerdale ordinaire universelle pour le dejeuner, tou- 
jours pure, toujours le metne prix. 

Le TRISCUIT est la gau- 
frette du Shredded Wheat 
— une rotie croustillante, 
de bon gout, saine — deli- 
cieuse avec du beurre, 
fromage ou marmelade. 

Le Biscuit Shredded 
Wheat est empaquete 
dans des boites inodores 
de sapin, lesquelles peu- 
vent etre rapidement ven- 
dues ajoutant ainsi aux 
profits de I'epicier. 

Fabrique par 



The Canadian Shredded Wheat Co., Limited. 

Niagara Falls, Ont. 

Bureau de Toronto : 49 rue Wellington Est 




2 

4 

8 

16 

2 

4 

8 

16 

2 

4 
8 
16 
1 
2 



oz. 

oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



bouchons emeri 
Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
Anchor Concentre 



4.00 



Vernis a chaussures 



La doz. 



7.92 
1.05 
1.88 
3-17 
6 . 34 

Golden Star "Double Force'' 0.84 

1.50 
2.84 
5.00 

Plates Soluble 0.84 

1.50 
2.84 
5.00 

London 0.55 

0.84 

4.00 

25.00 



Extraits a la livre 
Extraits au gallon 
Memes prix pour extraits de tous 
fruits. 



de $1 . 10 a 
de $7.00 a 



Moutarde Frangaise "Jonas" La gr. 



Pony 

Small 

Medium 

Large 

Tumblers 

Muggs 

Nugget 

Athenian 

Gold Band Tu. 

No. 64 Jars 

No. 65 " 

No. 66 " 

No. 67 " 

No. 68 " 

No. 69 

Molasses 

Jarres i gal. 

Jarres i " 



2 doz. a la caisse 

2 " " " " 

2 " " " " 

2 • " " " " 

2 " " " " 

2 " " " " 

2 " " " " 

2 " " " " 



Jugs 



8.40 
7.80 
10.80 
12.00 
10.80 
13-20 

13-20 

13- 20 
13- 80 
18.00 
21.00 
24.00 
13 20 
15.00 
24.00 
21.00 
36.00 
54.00 



Marque Froment 1 doz. a la ca'sse 0.75 
Marque Jonas 1 0.75 

Vernis milita re a 1 epreuve de lean 2.00 

MATTHEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal, Canada. 



1 N 




Lard pesant, Marque Frontenac 
Short Cut, brl. 35/45 

Lard pesant, Marque Frontenac 
Short Cut, y, brl. 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, brl. 45/55 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, y 2 brl. 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 
sosse, tout gras, brl. 40/50 

Lard clair. Marque Nelson, pe- 
sant, y 2 brl. 

Marque Dorchester 

Marque Dorchester, y 2 brl. 



29.00 



29 . 00 



31 00 

16.00 
none 
none 



Saindoux Compose 

Tierces, ^,/S lbs. 

Boites 50 lbs. net (doublure par- 
chemin ) 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) 
Seaux en fer, 50 1 lis. 
Seaux de hois, 20 lbs., net $2.10 
Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs", en cais- 

ses, bleu 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
se, bleu 

Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 

Briques de saindoux, 60 lbs., en 
caisse 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 37^, 11)--. 

Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 
Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin) $2.70 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs. 

brut $2.60 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse rouges 
Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 
caisse 

Saindoux en carre d'une livre, 60 
lbs., en caisse 



o. 10} 






. 10 





. 10 





. IOj 





.io2 





. II 





. 1 1 





III 





13 





i3i 


0. 


i3i 


0. 


i"3i 


0. 


13 


0. 


I3i 


0. 


14 


0. 


14 


0. 


Ml 



>4 



LE l'KIX COl'K \\T. Yendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



Viandes fumees Marque "Anchor" 

Jambons: Premiere quality. 
Extra gros, 25 a 40 lbs. 



0.15* 
o.i-J 
0.18 
o. 19* 



Gros. jo a -'5 lb! 
Moyens, 12 a jo 
Petits, moins de 8 a 12 lbs. 
Jambons desosses, roulis, gros 

18 a 25 lbs. 
Jambons desosses, roules, petits 

1 j a 18 lbs. 
Bacon, Special Rose Brand 
Bacon Anchor Brand, a dejeuner, 

-ails os. choisi 
Windsor Bacon 
Bacon Windsor, dos pele 
Petit bacon rouli, epice, desosse, 

8 a 12 lbs. 
Cottage Rolls de 4 lbs. 

Saucisses 
Bologna (Bondon de Boeuf) 
Bologna (Enveloppe ciree) 
Brunswick 
Frankfurts 
Polish 

Saucisses fraiches. 

Rose Brand Sausage Pure Pork 
Saucisses de pore, tripes de pore 
Saucisses de pore, tripes de mouton o.ioi 
Saucisses Cambridge (paquets de 

1 lb. 0.10} 

Saucisses de fermier 0.10 

Boudin blanc anglais 0.07$ 

Boudin noir anglais 0.08 



0.18J 

0.19I 
0.23 

0.19J 
0.23 
0.25 

0.16 

0.18 

0.09^ 
0.09 
0.12 
O.II 

O.IO 



o. 16 
o.ooi 



JOHN P. MOTT & CO. 
Elite, per doz. 




0.00 
La lb. 
Prepared Cocoa 8.28 
Breakfast Cocoa 0.36 
"^■^ No 1 Chocolate 0.30 

Diamond Chocolate 0.24 

Navy Chocolate 0.29 

Cocoa Nibbs 0.35 

Cocoa Shells 0.05 

Confectionery Chocolate 0.18 a 0.30 
Plain Chocolate Liquors 0.18 a 0.35 

Vanilla Stick la gr. 1.00 

SAVON. 

The GENUINE, empaquet* 100 mor- 
ceaux par caisse. 





SNAP CO., LTD., 

Montreal. 

Snap Hand 

Cleanei 
Cie de 3 do 3.60 
Cse de 6 doz. 7.20 

30 jours. 



ARTHUR P. TIPPET & CO., Montreal 

Lime Juice "Stowers" La est 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 

Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 

Double Ren, lime juice 3.50 

AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 



"LE SOLEIL" 



Aspei ges 



C/S 



En Branches Geantes, bocal, 16 s. 11.00 

En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
En Branches Grosses, y 2 kilo, 100 s. 25.00 

En B ranc hes Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 

En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 

Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 22.00 

Flageolets 



Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 


14.00 


Extra Fins, y 2 kilo, 100 s. 


14-50 


Moyens, y 2 kilo, 100 s. 


12.00 


Haricots 




Verts Extra Fins, y 2 fiac, 40 s. 


10.00 


Verts Fins, y 2 kilo, 100 s. 


12.50 


Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 


12.00 


Verts Moyens, y 2 kilo, 100 s. 


8.50 


Verts Coupes, y 2 kilo, 100 s. 


8.50 









GOLD DUST 



■ est si bien connue grace a notre publicite immense et 
Opportunity h Knock^g permanente, que tout epicier peut la vendre ; on l'appre- 

cie tant a cause de son pouvoir de nettoyage et elle est si 
certaine de donner satisfaction, que eela paie de la vendre 
aussi souvent que possible. 

Cela vous paiera de recommander la GOLD DUST, parce 
que vous pouvez en vendre plus et avec moins d'effort que 
toute autre poudre a laver, mais surtout parce qu'elle plait 
a vos clientes, ce qui signifie que vous devez en tenir. 
"Laissez les jumeaux GOLD DUST faire votre travail." 




"Let the GOLD DUST TWINS 
do your work" 



i'he N. K. Fairbank Company Limited. 

MONTREAL. 






Vol. XLVII — No 4i- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



15 



Divers 

Cotes de Celeri, y 2 kilo, 100 s. 0.00 

Cotes de Celeri, I kilo, 50 s. 8.50 

Celeri (pieds), l / 2 kilo, 100 s. 11.00 

Fonds d'Artichauts, y 2 kilo, 100 s. 33 .00 

Salsifis, y 2 kilo, 100 s. 12. 50 

Soupes. 

Oscille, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Creme de Celeris, l / 2 kilo, 100 s. 7.5° 

Cerfeuil Vert, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 11.50 

Huile d'Olive "Minerva" Doz. 

Caisse 12 bout., litre 8.00 

Caisse 12 bout., qrts. 7.00 

Caisse 24 bout., pts. 7-50 

Caisse 24 bout., y 2 pts. 5-00 

Caisse 48 estagnons, % gall. 3 00 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. 

Caisse de 200 more, de 3 T / 2 oz. 
Caisse de 12 barres de 3 lbs. 
Caisse de 25 barres de 11 lbs. 

La Lune 65% d'huile d'Olive 



Caisse 

5-So 
o. 11* 
0. 10* 

Lb. 



Caisse de 25 barres de 11 lbs. 0.09* 

Caisse de 50 more, carres de 12. oz. 5.00 
Caisse de 12 barres, 3 lbs. 0.10 



Pois. 

Sur extra fins, y 2 flacon 
Sur extra fins, J / 2 kilo 



Extra fins, x / 2 kilo 
Extra fins, 1 kilo 
Tres fins, J / 2 kilo 
Fin, jus maigre, l / 2 kilo 
Fins, y 2 kilo 
Moyen No 2, y 2 kilo 
Moyen No 3, l / 2 kilo 

Frangois Petit. 



fins. 



kilo 



16.00 
15.00 
I4-50 
i5-oo 
12.50 
10.00 
9.00 



10.50 



EUREAU D'ENREGISTREMENT 
DES TROIS-RIVIERES 



Ventes 



11 .00 
17.00 



Loiselle & Jolivet a Gaston Lamothe, 
Trois-Rivieres; Leon Meunier a Gaston 
Lamothe, Trois-Rivieres; Syndicat La- 
my a Zenon Otis, Grand'Mere; Syndi- 
cat Lamy a Edouard Simard, Grand- 
Mere; Anthyme Normandin a Adjutor 
Blais. Grand'Mere; Joseph Grenier a 
Genere Gelinas, Ste-Flore; Shawinigan 
Cotton Co. a J- N. Farley, Shawinigan 
Falls; Shawinigan Cotton Co. a G. A. 
Gruninger, Shawinigan Falls; Eucharis- 
te Deziel a Cyrisse Laquerre, Ste-Flore; 
Henri McGown a Louis Noel, Trois- 
Rivieres; Shawinigan Lodge a David 
Lariviere. Trois-Rivieres; Joseph Tru- 
del a J. E. A. Aubuchon, Shawinigan 
Falls. 

Baux 

Alfred Dumont a Adolphe Lampron, 



Grand'Mere; J. Alfred Ferron a E. A. 
Lampron, Grand'Mere. 



Mariage 

Wilfrid Berthiaume a Clerina 
vert, Grand Mere. 



Bois- 



Obligations 

E. A. Lampron a Cie Ideale d'Epar- 
gne, Grand'Mere; Didime Boisvert a 
Edouard Boisvert, Ste-Flore; G. A. Gru- 
ninger a Emery Massicotte, Shawini- 
gan Falls; Cyrisse Laquerre a Eucha- 
riste Deziel, Ste-Flore; Lucien Levas- 
seur a Nap. Levasseur, Trois-Rivieres; 
J. W. Bellemare a P. E. Panneton fils, 
Charette Mill; Geo. Harnois a J. B. Co- 
meau, Trois-Rivieres; F. X. Dupont a 
L. J. Ths. Desaulniers, Trois-Rivieres; 
Albert Bertrand a Vve Ovila Juneau, 
Shawinigan Falls; Chs. Levac a Cie 
Perts Placements. Grand'Mere; Jos. A. 
Desilets a Cie Prets Placements, Trois- 
Rivieres; David Lariviere a Vve Desire 
Lamy, Trois-Rivieres; Heon, Roy & 
McLeod a Chs. Hamelin fils, Tro : s-Ri- 
vieres; Vve Jos. Bouchard a P. E. Pan- 
neton fils, Trois-Rivieres. 

Jugement 

P. A. Gouin a P. Legare & Fils, 
Trois-Rivieres; Canada Lumber Sales 
Co. a Xavier Clement. Trois-Rivieres. 



Donation 



Ant. Vaillancourt a 
court, Yamachiche. 



Eugene Vaillan- 



A LA DEMANDE GENERALE 

LaBiere JjfolltaiBO 



ESI M!SE EN GROSSES BOUTEILLES ! 

LA MEME BIERE (Etiquette Rouge) 

dont la reputation d'excellence est repandue par tout le pays, se vend maintenant en deux grandeurs de bouteilles 

DEMI-BOUTEILLES GROSSES BOUTEILLES 

En cartons de six bouteilles, tels que vendus jusqu'a present LA BOUTEILLE NOIRE USUELLE. 

GAEANTIE 



Cette biere ed un des mcilleurs types, de la veritable BIERE 
ALLEMANDE. Son goM est exquis. El ses proprietes 
toniqnes, digestives et nutritives sont parfaites. 



Elle estfaite exclusivement avec du malt et du houblon 
de qualite super ieure, IMPORTES 
D' ALLEMAGNE. 



La Rivale des Meilleures Bieres Importees 

EN VENTE P^RTOTJT 

AU PRIX DES BIERES DOMBSTIQUES. 



i6 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1014. 



Vol. XLVII — No 41. 




wmgj? 




Le premier choix 

de la capture 

du pecheur 




Les poissons fraichement peches. sont scientifiquement mis en conserves d'apres les methodes Connors — 
Tout le go(it savoureux des produits marins f rais est conserve dans cette operation. La delicieuse saveur 
des aliments marins, de la Marque BRUNSWICK est connue et appre>ci£e par tout le mcnde au Canada. 

Pour vous assurer des ventes rapides et donner pleine satisfaction a vos clients rien ne peut surpasser 
ces lignes BRUNSWICK : 

y{ Sardines a l'Huile Finnan Haddies 

Y+ Sardines a la Moutarde (Boites Rondes et vales) 

Kippered Herring Clams 

Harengs Sauce Tomate Scallops 

Mieux approvisionne" sera \otre stock dans ces lignes de premier ordre, plus large sera votre 
part de benefice dans les affaires d'aliments marins. 



CONNORS BROS., Limited., Blacks' Harbour, N. B. 






EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT 



ABONNEMENT ; 



REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 

II n'est pa* accepte d'abonnement pour moins d'une «nni». 

A moins d'avis contraire par ecrit, adresse directemei t 
a no» bureaux, 15 jours au moins avant la date d'expiration 
I'abonnement est continue de plein droit. 

Toute annee commencee est due en entier. 

L'abonnement ne cesse pas tant que les arrerages ne sont 
pas payes. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheques, mandats, bons de poste doivent etre faits payables 
a l'ordre de " Le Prix Courant ". 

Priere d'adresser les lettres, etc., simplement comme suit ; 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



EDITEURS 

La Compagnie de Publications des Marchands Detaiileurs du 

Canada, Limitee, 

Telephone Est 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tous les services: 



Montreal et Banlieue, $2.50 j 
Canada et Etats-Unis, 2.00 \ 
Union Postale, - Frs. 20.00 I 



PAR AN. 



Bureau de Montreal : 80 rue St-Denis. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertson & Co., representants 

Bureau de New- York : Tribune Bids., William D Ward.representant 



Fonde en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



LA POLITIQUE FINANCIERE ALLEMANDE 



LE CAPITAL ALLEMAND AU CANADA 



L'Allemagne a presque toujours fait preuve d initiative 
dans le commerce, dans l'industrie ou dans la finance. Dans 
ses placements d'argent elle a agi invariablement avec beau- 
coup de prudence, il s'ensuit que ses placements au Canada 
n ont jamais ete tres consequents. Cependant elle a pris 
beaucoup d 'interet pour le Canadian Pacific Railway, se por- 
tant acquereur d un bon stock de ses valeurs et dirigeant 
elle-meme de Berlin d'importants mouvements sur les cours 
de cette valeur canad enne. Le fait suivant de quelque im- 
portance pour le Canada fut le rapprochement de la Dresdner 
Bank avec MM. J. P. Morgan & Company. Cela se fit sous 
forme d un placement de deux millions de dollars dans la 
Sovereign Bank of Canada auquel la banque allemande con- 
tribua pour tine somme de un million de dollars. La faillite 
de cette institution canad'enne brisa la confiance des auto- 
rites allemandes et arreta pour de langues annees tout pla- 
cement d'argent allemand au Canada. L'argent investi par 
laDresdner Bank devait rester au pays, celle-ci ayant accepte 
le plan de formation dune nouvelle compagnie pour prendre 
soin de l'actif de la Sovereign Bank. 

Plusieurs placements de moindre importance ont ete 
faits en terres de ferme. II y a quelques annees, une compa- 
gnie de terrains etait incorporee a Winnipeg et recevait 1 ar- 
gent, de petits rentiers allemands pour acquerir et vendre 
des terres de ferme dans l'Ouest. Ayant achete de grands 
cspaces a des prix considered comme trop eleves, la compa- 
gnie se voyait recemment dans 1 impossibility de vendre ses 
terrains. Cette institution speciale fut lancee au moment oil 
le mouvement d'emigration d Allemagne au Canada etait des 
plus actifs. II y a quelques annees, l'exode de ce pays s'ele- 
vait a 250,000. En 1909, ce chiffre etait tombe a 20000. La 
raison principale de ce changement est que 1' Allemagne, de 
nation agricole qu'elle etait, est devenue une nation indus- 
tiielle, cette evolution ayant ete largement aidee par 1 indem- 
nity recue apres la guerre franco-allemande. Les fermiers 
abandonnerent les champs pour aller vers les cites prosperes 
et devenir des ouvriers industriels, gagnant plus d'argent 
avec moins de travail. 

Comme le Canada, 1 Allemagne s'est rendu compte alors 
de la difficulte de se procurer la ma : n-d'oeuvre necessaire 
pour engranger ses recoltes. Des moissonneurs sont ordinai- 
rement recrutes en Russie pour sauver la situation, mais les 
travailleurs de cette source ne sont pas longtemps utiles. 
II est peu probable que l'Allemagne s'interesse jamais 



a financer les chemins de fer canadiens. Le principal interet 
allemand dans les placements canadiens de ce genre porte 
sur des actions de chemin de fer fournissant des opportuni- 
ty de speculation. Le Pacifique Canadien est inscrit aux lis- 
tes de la Bourse de Berlin et les actions du Grand Tronc s'y 
vendent par l'intermediaire de Londres. Le stock du Cana- 
dian Northern aurait probablement eu un gros marche a Ber- 
lin s il n'y avait pas eu la guerre. 

L'Allemagne ne possede aucun interet dans les em's- 
sions d obligations des gouvernements provincial!:: et fede- 
ral, pas plus que dans celle des municipalites canadiennes. 
11 n'existe pas de motifs suffisants pour contrebalancer l'in- 
fiuence de la distance entre les deux pays. Le petit capita- 
liste allemand prefere les obligations qui sont emises par 
son propre pays ou par les nations voisines. II place aussi 
beaucoup son argent dans des obligations qui sont liberees 
par des loteries avec primes. 

Les propositions de production de lumiere ou de force 
motrice n'interessent pas en general le capital allemand. Le 
gouvernement imperial allemand fait tous ses efforts pour 
que l'argent allemand serve au developpement de ces indus- 
tries dans son propre pays ou dans ses colonies. L'industrie 
canadienne du fer aurait pu attirer l'attention des sujets du 
Kaiser, mais un travail educationnel aurait ete a faire proba- 
blement, car dans l'esprit de beaucoup d'Allemands, le Cana- 
da est une partie des Etats-Unis et la concurrence possible 
de la United States Steel Corporation n etait pas regardee 
favorablement par l'Allemagne. 

Dans les placements miniers, le camp de Cobalt ne figu- 
re pas. Le metal obtenu dans le nord d'Ontario est similaire 
au minerai qui est tire des mines de Saxe depuis trois siecles. 
Les experts allemands qui visiterent Cobalt a ses debuts di- 
rent que c'etait une farce et eurent tot fait de detourner tout 
placement possible dans ces mines. Ce fait ajoute a la faillite 
d'une ou deux entreprises mal organisees et jetees sur le 
marche de Londres, a arrete la venue du capital europeen 
pour le developpement des mines d'argent canadiennes. Une 
compagnie allemande, par exemple, ayant ses bureaux a To- 
ronto, affirmait avoir les secrets du traitement du minerai 
tel qu'en usage par le gouvernement saxon, secrets gardes 
jalousement depuis des annees. La faillite consequente de 
cette compagnie crea un mauvais sentiment tant ici qu en 
Allemagne. 

Une grande partie de l'asbeste extrait au Canada va soit 
directement, soit indirectement, a l'Allemagne, oil l'indus- 
trie de l'asbeste est tres importante. On pourra : t penser ciue 



i8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



ce fait devrait engager l'Allemagne a placer des capitaux 
dans nos mines d'asbeste, il n'en est rien cependant. Un mo- 
ment, elle cut peut-etre volontiers soutenu cette Industrie 
miniere canadienne, mais elle en fut detournee par la grosse 
amalgamation des proprietes d'asbeste de la Province de 
Quebec en 1909. A present, l'Allemagne prefere acheter ce 
produit meme a un prix eleve plutot que de placer son ar- 
gent dans la recherche et 1 exploitation de mines dans les 
conditions nouvelles. Pour l'instant. son commerce avec le 
Canada est completement arrete. 

\ s limites a bois ne sauraient interesser les Allemands 
qu'en conjonction avec l'industrie de la pulpe et du papier. 
Notre systeme de mesurage ne correspond pas aux mesures 
adoptees en Europe. Un facteur favorable dans le placement 
de capital allemand an Canada, est que rarement il a fait des 
profits sans consacrer de grosses sommes a de nouveaux 
placements. 

"The German Development Company'', par exemple. re- 
presentant des gros banquiers de Berlin, partit dans ce pays 
avec un capital de $60,000 pour fixer et developper des pro- 
prietes minieres au Canada. Au bout d'un an, ce capital etait 
monte a un quart de million de dollars et s'elevait apres a 
$1,000,000. Le plus important des placements de la compa- 
gnie (terres a charbon dans l'Ouest) fut amalgame avec les 
interets de la Canadian Northern Railway Company, et la 
somme investie fut encore recemment augmentee. Le Cana- 
dian Northern Western Railway construira dans ces champs 
de charbon representant un investissement de $4000000. 
tandis que les mines de charbon qu'il exploitera ont re<m 
$2,000 000 de l'etranger et principalement du capital alle- 
mand. Un peu d'argent beige, francais et anglais est engage 
'dans cette affaire. Dans les terres a charbon de la Colombie- 
Anglaise, $3,500,000 de capitaux allemands sont investis, 
alors que $3.000000 de meme source ont ete places dans les 
terres a charbon de l'Alberta. 

On ne connait pas assez le Canada en Allemagne pour 
que les banques s'y interessent a quelque etendue. Quand le 
capital allemand est venu ici, ce fut presque toujours pour 
financer le projet de quelqu'un ayant fait une etude appro- 
fondie des conditions canadiennes et des opportunites qu'on 
y rencontre. 

On a essaye continuellement d'attirer le capital allemand 
pour le placer dans l'immeuble dans l'Ouest. Le manque de 
reussite. qui arrive souvent quand les agents n'ont qu'un de- 
sir, celui d acheter rapidement pour toucher une commission, 
n'engagea guere le' capital allemand a emigrer ici. 

Les financiers allemands qui se sont in.teresses aux cho- 
ses du Canada pensent que les compagnies de terrains ayant 
pour objet d'acquerir de bonnes terres et d avancer de l'ar- 
gent aux colons, devraient trouver ici d'excellentes occasions 
de placement d'argent. Le capital allemand peut avoir joue 
un role important dans l'industrie canadienne du sucre de 
betterave. Cette culture en Allemagne est une des plus im- 
portantes et des mieux payantes qu'il y ait. Un coup d oeil 
jete sur les noms se rapportant aux compagnies de sucre de 
betterave du Canada nous indique que les experts allemands 
y sont tres largement associes. 

Si au moment de la suppression de la surtaxe allemande, 
les Allemands avaient trouve des associes canadiens, il sc 
serait cree certainement des maisons de commerce canadien- 
nes-allemandes. 

II y a une autre phase a considerer au sujet du place- 
ment du capital allemand au Canada et l'interet de l'Alle- 
magne dans les obligations canadiennes. Depuis Taction a 
Berlin contre l'introduction des parts de Chicago, Milwau- 
kee et St-Paul a la Bourse de Berlin, un emprunt de la ville 
de Copenhague fut offert pour souscription sur le marche al- 
lemand sans que le gouvernement fasse aucune objection a 



son admission sur les Bourses de Berlin et de Hambourg. 
Les autorites consentirent egalement a admettre un emprunt 
de la ville de Budapest qui, bien que sollicite par un syndicat 
a la tete duquel etait une banque allemande, fut fourni par le 
Ciedit Lyonnais et autres grosses institutipns de France. 
Ceci semble montrer que Taction officielle contre les em- 
prunts etrangers etait dirigee contre les securites americai- 
nes d'abord, quoique le gouvernement ne favorise pas a pre- 
sent l'introduction d'autres titres etrangers. 

Un communique de Berlin au "Financial America" de 
New- York, commentant cette situation, disait: 

"Cette politique destinee a proteger le marche monetai- 
re domestique, est de grande importance pour les pays etran- 
gers et specialement pour les Etats-Unis. Ce n*est pas tant 
pour arreter Immigration du capital allemand que pour rea- 
gir contre cette "politique de blocus" sur d'autres pays in- 
dustriels. Le nouveau capital allemand de date recente est 
tres important et demande a etre place. II est verse dans des 
entreprises industrielles, la plupart des capitalistes ne se 
montrant guere satisfaits du taux d interet tres bas des em- 
prunts domestiques. Comme l'industrie allemande a compte 
jusqu'ici sur les exportations, une augmentation nouvelle de 
sa production forcerait encore davantage l'Empire a vivre 
sur les nations etrangeres. Durant les dernieres annees, la 
consommation domestique en Allemagne n'a pas augmente 
dans des proportions equivalentes a la capacite de produc- 
t:on, du fait que les gages des travailleurs n'ont ete que tres 
peu eleves et hors de proportion avec les prix des articles de 
premiere necessite. Cette situation empechait les gens d'a- 
cheter dans la mesure qu'ils auraient desiree. Si, toutes les 
branches de l'industrie sont pleinement occupees a present, 
avec du travail pour toute la main d oeuvre, e'est precise- 
ment cette expansion de l'industrie qui augmentera la con- 
currence allemande vis-a-vis des pays etrangers. 

"L'industrie allemande a developpe largement ses mar- 
ches a l'etranger par suite de son excellente machinerie, de 
son organisation exemplaire et de la politique tres large d'es- 
prit des grands syndicats. L'Allemagne est secondee aussi 
par sa puissante marine marchande et le grand nombre de 
banques allemandes dans les pays etrangers. II n'y a pas de 
pays au monde ou les produits de l'industrie allemande 
n'aient pas ete soigneusement introduits. 

"Les peuplades a demi-sauvages des parties solitaires de 
1 Afrique meme ne sont pas negligees par le commerce alle- 
mand. Le surcroit de production sur la consommation do- 
mestique forcera les manufacturers allemands a employer 
les methodes extensives de distribution a un plus haut degre 
encore qu'a present." 

Dun autre cote, les directeurs de la "Deutsche Bank" de 
Berlin, dans un recent rapport annuel, signalaient Topportu- 
nite et meme la necessite du placement du capital a l'etran- 
ger comme faisant partie du systeme economique allemand. 
M. Bernhard Dernburg, precedemment secretaire colonial et 
banquier lui-meme, rencontra les vues des autorites alle- 
mandes en rayant de la Bourse de Berlin les actions de Chi- 
cago, Wilwaukee et St-Paul, en se basant sur le raisonne- 
ment que l'Allemagne etait en danger d'etre submergee par 
des "valeurs speculatives dangereuses". 

Cependant, il declarait que les emprunts etrangers de- 
vraient etre favorises en Allemagne plutot que combattus, 
parce que la possibility d'expansion des exportations alle- 
mandes en dependait directement. II s'opposait franchement 
a la theorie que l'introduction des obligations et actions 
etrangeres faisaient du tort a la popularite des emissions du 
gouvernement allemand. Celles-ci, disait-il, n'ont rien de par- 
ticulierement attrayant en elles-memes et doivent etre con- 
siderees purement au point de vue de celui qui en fait acqui- 
sition comme les autres placements de capitaux. 









Vol. XLV1I — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



19 



En abordant la discussion de cette question, la Deutsche 
Bank disait: 

"Ces placements de capitaux a l'etranger sont devenus 
une necessite pour le systeme econoinique allemand. Sou- 
vent, et principalement dans des temps ou les taux eleves 
d interet dominent, de telles valeurs rendent service aux ca- 
pitalistes en mettant en relations les financiers allemands et 
les marches etrangers. 

"A part quelques pertes regrettables, le resultat general 
des placements allemands en securites etrangeres fut exces- 
svement heureux, et a enrichi la valeur nationale de millions 
de marks. 

"Bien que notre activite dans 1 emission de nouvelles 
valeurs se porte principalement et de preference sur des va- 
leurs domestiques, la Deutsche Bank, apres enquete serieuse 
et discussion prealable pour chaque cas, a participe a l'in- 
troduction d'un certain montant de valeurs etrangeres et 
peut souligner le fait que depuis de longues annees pas une 
seule des valeurs d'origine etrangere introduites sur les 
bourses allemandes, n'a ete en difficulte." 

Comme on le voit, la politique allemande, a quelque 
point de vue qu'on se place, industrie, commerce, finance, est 
une politique d'accaparement. Dominer sur les marches com- 
merciaux et financiers du monde. tel etait l'objectif de l'Em- 
pire allemand. La guerre actuelle vient arreter subitement 
la mise en pratique de ce plan et probablement preserver 
tous les pays de cette domination systematique. Et cela nous 
donne a penser que la guerre contre l'Allemagne ne doit pas 
settlement se faire sur les champs de batailles europeens avec 
les armes qui sement la mort, mais aussi sur tous les mar- 
ches commerciaux et financiers du monde qui veulent con- 
server leur autonomic et vivre leur propre vie librement, sans 
oppression ni tyrannic 



UN INCIDENT FACHEUX. 



On nous a signale recemment un fait bien regrettable qui 
s'est produit a Montreal et dont fut victime un commergant 
des mieux connus de la ville. 

Celui-ci faisait affaires avec quelques maisons frangaises 
qui, en temps ordinaires, encaissaient le montant de leurs 
envois par traites, suivant l'usage courant en France. Or, 
l'une d'elles ayant mis une traite en circulation avant la 
guerre, celle-ci fut presentee au negociant montrealais au 
debut des hostilites, alors que le taux du change etait exor- 
bitant. Pour eviter ce tarif passager et hors de proportion, 
notre debiteur laissa retourner l'effet. 

Quelle ne fut pas sa surprise, quelques semaines apres. 
d'etre l'objet de procedures de la part du fournisseur fran- 
gais, sans autre avis prealable. Voila ce qui s'etait passe. 
Voyant son effet revenir impaye, l'exportateur avait envoye 
cette valeur a la Chambre de Commerce Frangaise de Mont- 
real avec priere de faire le necessaire pour obtenir le paie- 
ment. Sans faire la moindre demarche, ni prendre le moindre 
renseignement sur la solvabilite du debiteur, elle avait tout 
simplement remis l'affaire entre les mains d'un avocat. Inutile 
de dire que le commergant de Montreal en question, dont la 
situation de fortune est enviable, s'acquitta sans broncher, 
mais non sans garder un souvenir desagreable du procede 
employe a son egard. 

Nous pensons. en effet, que la Chambre de Commerce 
Frangaise de Montreal, dont la courtoisie habituelle est pour- 
tant bien connue, aurait pu agir avec plus de managements 
et eviter de recourir a de telles extremites. Dans ces mo- 
ments de complications internationales, alors qu'une partie 
du commerce exterieur des pays est suspendue, il semble que 
les Chambres de commerce des differents pays devraient 



s'appliquer a attenucr les effets desastreux de la guerre en 
mettant tout en oeuvre pour faciliter les quelques transac- 
tions possibles. 

Les relations commerciales entre la France et le Canada, 
encore qu'affectees serieusement par les evenements, ne sont 
pas coupees totalement. La Chambre de Commerce Fran- 
gaise de Montreal ne saurait manquer d'accommoder le mieux 
possible les commergants en relations et de chercher et indi- 
quer les meilleurs moyens de tirer profit des possibilites 
presentes. 

L'effort a fournir en ce sens est trop important a present 
pour risquer de le voir se perdre par suite de facheux malen- 
tendus et il est a souhaiter que des incidents semblables a 
celui que nous relatons ne se reproduisent plus. 



UNE BELLE CONTRIBUTION. 



La somme de $8,764.00, resultat d'une souscription d'une 
journee de salaire des employes de la Imperial Tobacco Co. 
of Canada, Limited, qui a ses bureaux principaux a Montreal, 
et dont M. Mortimer B. Davis est president, a ete adressee 
comme contribution au Fonds Patriotique Canadien. 

Cette somme importante provient de la contribution du 
personnel complet de cette compagnie, tant des etablisse- 
ments-succursales dans les differentes parties du Canada, que 
des bureaux et usines de Montreal. Chaque membre du per- 
sonnel de bureaux, du personnel de publicite, du personnel 
des voyageurs, et tous les employes des usines de PImperial 
Tobacco Co. ont souscrit spontanement et de leur propre 
initiative. 



M. LAMBERT VIOLET. 



M. Lambert Violet, le proprietaire de la celebre marque 
de vin tonique le "Byrrh", vient de mourir. Les produits des 
chais de Thuir sont universellement connus et apprecies, et 
depuis nombre d'annees le Byrrh est un des apperitifs les 
plus goutes, ajoutant a son gout delicieux, des qualites hygie- 
niques qui en font un veritable fortifiant et un reconstituant 
remarquable. Au Canada on consomme quantite de ce breu- 
vage qui est le favori de nombre de consommateurs. 



CANADA LIFE. 



Nous recevons le numero d'Octobre de l'interessante re- 
vue publiee mensuellement par la Canada Life, sous le nom 
de "Canada-Life Echoes". Cette petite brochure soigneuse- 
ment redigee et illustree a ravir, contient maintes choses fort 
interessantes et d'une lecture agreable. Le dernier numero, 
notamment, specialement consacre aux dames, contient mille 
details interessants quant au role de la femme dans la vie 
moderne. C'est une petite etude tres divertissante et instruc- 
tive qu'on aimera a lire et nous felicitons chaudement la 
compagnie qui, dans un but tout a fait desinteresse, a su 
rendre populaire ce veritable magazine qui devrait figurer sur 
toutes les tables et qu'on nomine "Canada-Life Echoes". 



UNE INITIATIVE PATRIOTIQUE. 



Depuis que la guerre sevit en Europe, les initiatives pri- 
vees se depensent journellement pour venir en aide a tous 
les malheureuses victimes de la guerre. C'est ainsi que la 
maison Jules Gauvin, si avantageusement connue a Quebec, 
a organise une grande vente pendant toute cette semaine-ci 
au profit de la Croix Rouge et du Fonds Patriotique. Cette 
vente qui a souleve dans toute la region un veritable enthou- 
siasme est sous le patronage de Lady Langelier, de Mme R. 
R. Dobell, et de Mme Colin Sewell. Toutes les dames des 
plus haut placees de Quebec ont gracieusement et spontane- 



20 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



nu'iit ofifert leur concours et ont bien voulu prendre le con- 
trole des differejits departements. II ne fait aucun doute que 
la vente sera fructueuse et que les blesses et les necessiteux 
de cette guerre effroyable recevront de cette source un se- 
cours appreciable qui aidera a soulager bien des miseres et 
a adoucir le sort ties plus malheureux. Nous ne saurions trop 
feliciter la maison Jules Gauvin de son geste patriotique et 
charitable et nous applaudirons avec empressement au suc- 
ces de cette bienfaisante initiative. 



INCORPORATION D'UNE SOCIETE 



"The Shefford Publishing Company, Limited" 



Avis est donne au public que, en vertu de la loi des com- 
pazines de Quebec, il a ete accorde par le lieutenant-gouver- 
neur de la province de Quebec, des lettres patentes, en date 
du onze septembre 1914, constituant en corporation MM. Ed- 
niond Thomas Sayers, agent de publicite, Joseph Antonio 
Beaudry, editeur, Leon Charlebois et Alfred Ernest Balfrey, 
commis, et Hector Louis Moreau, comptable, de la cite de 
Montreal, dans les buts suivants: 

Acheter, posseder, detenir, obtenir, imprimer, dessiner, 
exploiter, developper, vendre, ceder et affermer des lots de 
terres, carrieres, pouvoirs hydrauliques, aqueducs, lignes de 
transmission, convois aeriens, voies d'evitement, ateliers ou 
usines de toutes sortes, machineries, materiel roulant, brevets 
d'invention, marque de commerce, publications, journaux, re- 
vues, droits d'auteurs de toutes sortes, le tout sur la propriete 
de la compagnie ou sur aucune propriete ou elle aura obtenu 
la permission des proprietaires d'agir ainsi; faire le commerce 
de materiaux et effets de toutes sortes, biens mobiliers et 
immobiliers, les hypothequer, echanger, batir et les ameliorer, 
et particulierement exercer tout commerce se rapportant a 
cette fin; 

Exercer tout commerce qui paraitra a la compagnie ca- 
pable d'etre convenablement exerce en rapport avec les ob- 
jets ci-dessus et cense directement ou indirectement accroitre 
la valeur d'aucun des biens ou droits de la compagnie ou les 
rendre profitables; 

Acquerir ou entreprendre la totalite ou aucune partie des 
commerce, biens et obligations de toute personne ou compa- 
gnie exergant tout commerce que la compagnie est autorisee 
a exercer ou en possession de biens convenables pour les fins 
de la compagnie, et les payer en actions acquittees du capital 
de la compagnie; 

Prendre ou autrement acquerir et detenir et vendre ou 
aliener des actions dans toute autre compagnie ayant des 
objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette com- 
pagnie ou exergant tout commerce susceptible d'etre directe- 
ment ou indirectement exerce au benefice de cette compagnie; 
Vendre, louer, ou autrement disposer des biens droits, 
franchises et entreprises de la compagnie ou d'aucune partie 
d'iceux pour telle consideration que la compagnie jugera a 
propos, et en particulier pour des actions, debentures, obliga- 
tions ou autres valeurs de toute autre compagnie ayant des 
objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette com- 
pagnie; 

Se consolider ou se fusionner avec toute autre compagnie 
ayant des objets en tout ou en partie semblables a ceux de 
cette compagnie, et faire des conventions pour le partage des 
profits, l'union des interets, cooperation, risque conjoint, con- 
cessions-reciproques ou autrement avec toute autre personne, 
societe commerciale ou compagnie exercant ou etant engagee 
ou sur le point d'exercer ou de s'engager dans toute trans- 
action commerciale capable d'etre, directement ou indirecte- 
ment transigee au benefice de cette compagnie, et prendre ou 
autrement acquerir des actions ou valeurs de toute telle com- 
pagnie, el les engager, vendre, emettre ou les re-emettre avec 
ou sans garantie comme principal et interet ou en faire le 
commerce autrement; 



Acheter, louer ou autrement acquerir, detenir ou posse- 
der la totalite ou aucun des biens, franchises, clientele, droits 
et privileges detenus ou possedes par toute personne ou so- 
ciete commerciale ou par toute compagnie ou compagnies 
exergant ou formees dans le-but d'exercer tout commerce 
semblable a celui que cette compagnie est autorisee a exer- 
cer, et les payer completement ou partiellement en argent, 
ou completement ou partiellement en actions acquittees de 
la compagnie ou autrement, et assumer les dettes de toute 
telle personne, societe commerciale ou compagnie; 

Tirer, faire, accepter, endosser, escompter et executer des 
billets payables ou recevables, cheques, lettres de change, 
mandats et autres instruments negociables et transferables; 

Faire des avances d'argent aux clients et autres personnes 
ayant des relations avec la compagnie et garantir l'accom- 
plissement des contrats par toutes telles personnes; 

Remunerer en argent, actions, obligations ou d'aucune 
maniere toute personne ou personnes, corporation ou corpo- 
rations pour services rendus ou a rendre en plagant ou aidant 
a placer ou garantissant le paiement de toutes actions du ca- 
pital de la compagnie, ou de toutes debentures ou autres va- 
leurs de la compagnie, ou relativement a la formation ou 
promotion de la compagnie ou la conduite de ses affaires; 

Faire tous ou aucun des actes precites en qualite de prin- 
cipaux agents ou procureurs, sous le nom de "The Shefford 
Publishing Company, Limited", avec un capital-actions de 
vingt mille dollars ($20,000.00), divise en deux cents (200) 
actoins de cent dollars ($100) chacune. 

La principale place d'affaire de la corporation sera dans 
la cite de Montreal. 

Date du bureau du secretaire de la province, ce onzieme 
jour de septembre 1914. 

C. J. SIMARD, 
Sous-secretaire de la province. 



NOUVELLES NOMINATIONS ACCUEILLIES SYM- 
PATHIQUEMENT. 



William C. Murray et Oscar Riverin nommes inspecteurs des 
hotels de la province de Quebec. 



William C. Murray, de Montreal, et Oscar Riverin, de 
Quebec, viennent d'etre nommes inspecteurs des hotels et 
maisons de pension de la province de Quebec; ces nomina- 
tions viennent d'etre ratifiees par Sir Frangois Langelier, 
lieutenant-gouverneur pour la province. Le devoir des nou- 
veaux nommes sera d'inspecter tous les hotels et maisons de 
pension de Quebec et de voir a ce qu'ils se conforment aux 
reglements de la Loi des Inspections d'hotel qui fut passee 
a la derniere session de la Legislature provinciale. L'Asso- 
ciation des Voyageurs de Commerce et la Chambre de Com- 
merce de Montreal pousserent activement la nomination ur- 
gente des inspecteurs d'hotels pour la province de Quebec. 

Le choix de M. Murray pour remplir une de ces fonc- 
tions fut accueillie par les plus nombreuses marques d'appro- 
bation de la part' des membres montrealais de l'Association 
des Voyageurs de Commerce. Ch. Gurd, qui etait president 1 
de l'Association au moment ou les negociations furent enga- 
gees entre l'Association des Voyageurs et le gouvernement, 
au sujet de la nomination, disait qu'il'pensait que nulle nomi- 
nation ne saurait etre plus populaire. 

M. Murray est vice-president de l'Association et en fut 
un des directeurs pendant plusieurs annees. Sa nomination 
pour ce role d'inspecteur fut endossee par les voyageurs de 
la Chambre de Commerce, par l'Association des Voyageurs 
de Commerce et le club des Voyageurs de Commerce. 

Le capitaine S. Oscar Riverin est un membre populaire 
du Club des Voyageurs de Commerce de Quebec. II est de- 
puis nombre d'annees un des voyageurs les plus connus et 
les plus actifs. 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobrc 19I4. 



21 



LA SITUATION DES BANQUES 



LEUR DEVOIR DANS LES CIRCONSTANCES PRESENTES. 



La situation des banques du Canada pour le mois d'aout, 
presente des changements assez consequents, mais neanmoins 
on peut dire ouvertement que leur etat est tres satisfaisant 
et leur base actuelle, si elle ne peut etre taxee de florissante, 
n'en demeure pas moins solide, prete a recevoir sans dom- 
mages les rudes coups portes par les circonstances actuelles 
et a traverser la crise sans faiblir. Neanmoins, le rouage 
financier que composent les banques ne doit pas, dans les 
temps presents, s'arreter de fonctionner pour se tenir sur la 
defensive, ce corps economique ne doit pas perdre de vue 
qu'en tous temps, sa raison d'etre est la distribution equitable 
du credit et qu'a l'heure presente plus qu'en aucun autre mo- 
ment il a le devoir et l'obligation de soutenir les forces 
vitales du pays qu'on peut ranger sous la triple denomina- 
tion: finance, commerce, industrie, et dont il est par conse- 
quent une unite bien distincte dont le sort est etroitement lie 
a celui des deux autres. 

Voyons quels sont les changements intervenus dans les 
chiffres des banques au dernier mois et comparons: 



credit sont en decroissance de $15,114,861, ce qui, en regard 
des disponibilites accrues des banques, peut sembler etrange 
et anormal. 

Nous n'avons nullement l'intention de critiquer le sys- 
teme de nos grosses institutions financieres, pas plus que de 
discuter le bien-fonde de leur reserve excessive en matiere 
de credit, mais ce que nous voulons souligner, c'est le besoin 
de credit manifeste par les industries canadiennes et la pos- 
sibilite qu'ont les banques de les aider a faire face aux obli- 
gations presentes. 

De louables campagnes ont ete faites dans les journaux 
pour engager les manufacturiers a tenir leurs usines en pleine 
operation, des statistiques ont ete elaborees pour demontrer 
que fatalement toute la production canadienne serait absorbee 
par la consommation, tant domestique qu'etrangere, qu'il 
etait indispensable pour que le pays se maintienne a son rang 
pendant la duree de la guerre que le commerce et l'industrie 
soient gardes en activite, mais pour arriver a cela et assurer 
ainsi au Canada un nouvel avenir de progres et de prosperite, 

Aug. 011 Aug. ou 







dec. sur 


dec. sur 


Juillet 1914 


Aout 1914 


l'annee 


le mois 


$346,854>05i 


$338,984,418 


— 5-3 


— 2.2 


671,214,125 


659,399,151 


+ 6.5 


— 1-7 


8/6,5/0,959 


876,238,633 


— 2.5 


— 0.3 


36,372,334 


39,664,534 


— 3-9 


+ 9-5 


48,013,052 


47,314,832 


+ 2.1 


— r-4 


68,441,816 


69,229,045 


+ 2.9 


+ 1.1 


125,545,287 


96,495,473 


+ 7-1 


—23.1 


94,8i5,56i 


H4-55i,525 


+ 8.2 


+20.8 



Aout 1913 

Depots du public remboursables a demande $358,321,925 

Depots du public remboursables apres avis 619,032,847 

Prets courants au Canada 899,132,894 

Prets aux municipalites 41,310,281 

Prets courants a l'etranger 46,339,928 

Prets remboursables a demande au Canada 67,233,983 

Prets remboursables a demande ailleurs qu'au Canada .... 90,041,292 

Circulation 105,806,914 

En mettant en regard les mois d'aout 1913 et 1914, nous ' , . , ,, , , , •, 

■ u , j , ,, A , , ... 1 faut le puissant soutien de l'argent sans lequel les meil- 

constatons, au point de vue de la d'ette des banques vis-a-vis , , ,7 . „ 

a ... . ,, .., ,,--,, ,,. , , . leures volontes ne peuvent que s epuiser en efforts vains et 

du public, que si d un cote les depots du public remboursables . , , ~ , , . . . 

x A a j- • ' j d. ,, . • 1 en tentatives decevantes. Carder leurs usines en pleine ope- 

a demande ont diminue de $19,337,507, dun autre cote, les , , . , 

, - -. , ,,. , . . , . , , ration, les manufacturiers ne demandent pas mieux, dussent- 

depots du public remboursables apres avis ont augmente de ... -r , 

*..«.,^.,„. • 1 • l 1 . ,,,,., lis consentir a de gros sacrifices personnels momentanes; 

$40,366,304, ce qui laisse une balance de surplus de depots de ... . A , , , , 

»„ „ oQ „, t>- <- 1. 1 • 1 x- j . encore fatit-il qu lis aient les moyens de payer leur personnel, 

$21,028,797. D autre part, la circulation des banques a aug- . ., , ,.- .; , , . , , 

mentee de $8744611 main-d oeuvre, leur matiere premiere, leurs frais gene- 

r„ m ' , ' .' ., , ,, , . raux de toutes sortes qu'il leur faut debourser au jour le jour 

Lomme on le voit, dune annee sur l'autre, du mois d aout , . , ,, ; , , x , 

a* oot+o ^„„'o „.„•'■ ji -, , , ,, , . bien avant que leur rentre 1 argent provenant de la vente de 

de cette annee au mois d'aout correspondant de l'an dernier, , , , , 

1^.0 a;*„ -u-i-t'^ j 1 • ,• leurs produits manufactures. 

les disponibilites des banques ont progresses et qui dit dans 

ce cas "disponibilites" laisse entrevoir une plus large marge II y a la un probleme economique de la plus haute impor- 

de credit, une plus grande affectation de capital pour le sou- tance qui exige une solution immediate et que les banques 

tien des entreprises de toutes natures. seules peuvent resoudre. Elles ont les moyens de le faire, la 

En est-il advenu ainsi? chose est indiscutable, elles n'ont qu'a le vouloir. Dans des 

Les chiffres nous donnent une reponse negative. Loin temps meilleurs, les industries et commercants sauront re- 
d avoir dispense plus de credits, d'avoir prete dans la propor- connaitre les services rendus et l'appui prete dans cette voie, 
tion des augmentations de depots, les banques ont coupe par nos solides institutions financieres qui beneficieront a 
sensiblement les prets, reduisant et limitant leur action de leur tour largement du regain d'activite qu'elles auront pro- 
credit, alors que cependant toutes les industries du pays en vo'que et soutenu. 
ont un besoin immediat pour accomplir l'oeuvre de produc- 
tion intense que le gouvernement du Dominion et le peuple 

entier reclame* d'elfes. MAGASIN A LOUER. 

loujours en prenant comme base de comparaison le mois 

d'aout dans les annees 1913 et 1914, nous constatons que les 

prets courants au Canada ont ete coupes d'e $22,894,261, les A louer, superbe magasin convenant au commerce de 

prets aux municipalites de $1,645,747. Les items qui ont vu chaussures. Superbement amenage, installation moderne, 

leur credit plus favorise sont les prets courants a l'etranger chauffage en parfait etat, lumiere electrique. Situation de 

augmentes de $974,904, les prets remboursables a demande au -a i c ■ + . r *u* • tt . » ' q • ♦ 

Canada augmentes de $1,996,062, les prets remboursaoles a PremiCr ° ' SUr ^ Sainte - Catherme Est ' P res Saint " 

demande ailleurs qu'au Canada augmentes de $6454181 Hubert. S'adresser pour tous renseignements, a M. N.-G. 

II n'en reste pas moins evident que les attributions de Valiquette, 477 Sainte-Catherine Est, Montreal. 



22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



LE COMMERCE ENTRE LES ETATS-UNIS ET LE CANADA 



On sait que de tous temps les Etats-Unis ont pris rang 
parmi les plus importants fournisseurs du Canada et ils s'ef- 
at actuellement de prendre avantage des circonstances 
presentes pour developper lour trafic avec le Canada comrae 
le demontre la teneur dun rapport du consul Julius D. Dre- 
her de Toronto, date du 11 septembre dernier, et publie par 
le departement du commerce a Washington. 

II est bien evident que vu la situation creee par la guer- 
re europeenne, le Dominion peut eprouver la necessite d'aug- 
menter dans de grosses proportions ses importations des 
Etats-Unis pour certains articles qui nous etaient precedem- 
ment fournis par 1'Allemagne, l'Angleterre et la Erance, et 
que nous pouvons difficilement nous procurer ici. 

Alors que l'Angleterre et la France peuvent maintenir 
une bonne partie de leur commerce avec les Canada, il est 
bien certain qu'aucune marchandise ne peut etre importee 
directement d Allemagne ou d'Autriche-Hongrie en ce mo- 
ment. 

Et puisque le Canada ne peut a lui seul suppleer a ce 
defaut d approvisionnement, il est bon de donner aux manu- 
facturers et exportateurs americains quelque idee de ce 
qu'ils peuvent pousser de preference pour augmenter leur 
commerce avec le Canada. En soulignant ces possibilites, 
nous soutenons la cause du detaillant en cherchant a lui fai- 
re obtenir aux meilleures conditions et facilites les articles 
dont il a besoin et qui lui font defaut. D autre part, on peut 
etre assure que l'augmentation des importations americaines 
au Canada favorisera notre propre exportation aux Etats- soie pour $1,528,761. 

Articles. Total des Angleterre 

, importations. 

Ale, porter, etc : '. $ 568,676 $ 490,691 

Munitions pour amies a feu 891,541 322,932 

Tuyaux de fonte 1,033,426 768,211 

Poterie et porcelaine 2,145,328 1,454,316 

Cordage, ficelles, etc 533,464 342,882 

Confiserie 1,549,867 1,073,404 

Articles de coton: 

Vetements 3,045,608 906,357 

Rideaux, couvre-lit 735,821 569,653 

Tissus, non blanchis (ecrus) 1,063.314 692,736 

Tissus, blanchis 3,016,299 2,385,434 

Tissus, imprimes, etc 7,055,251 5-336,4" 

Mouchoirs 835,111 747,706 

Dentelles 1,694,087 1,124,663 

Fil a coudre 699,503 359,387 

Bas et chaussettes 1,119,367 504-552 

Velours, peluches, etc 998,159 811,569 

Coton a repriser 1,231,953 996,948 

Coutellerie 1,401,450 678,524 

Articles de fantaisie: 

Perles, franges, etc 656,073 226,913 

Plumes, fruits, fleurs, etc., pour chapeaux 785,296 334,622 

Plumes, fantaisies et articles manufactures 710,634 369,053 

Dentelles et articles manufactures de voiles, etc.. . . . . 1,339,244 789,747 

Rubans 1,696,285 647,711 

Jouets, poupees, etc 937,66i 76,839 

Tissus de lin, non blanchis 460,322 431,908 

Peaux de fourrures, entierement ou partiellement confectionnees 1,373,121 405.118 

Capes, chapeaux, manchons, etc., de fourrure 793,746 445-562 

Glace, verre ordinaire 1,480,053 438,9 2 7 

Verre, vitrines de toutes especes IJ95-378 664,245 

Gants, mitaines, etc 2,786.788 1,161,835 

Glycerine 1.065,538 516,508 

Chapeaux, capes, bonnets, etc , 5,224,844 2,974,715 

Confitures, gelees. conserves de fruits 815.617 770,682 

Bijouterie 2,152,659 543.828 



Unia selon les usages de courtoise reciprocity qui ont tou- 
jours existe entre nous et nos voisins. Le tableau qui figure 
a cette page est inspire des statistiques du Dominion pour 
l'annee fiscale prenant fin au 31 mars 1913 et qui constituent 
les derniers renseignements officiels de cette espece. 

Sur le total des importations au Canada pendant la dite 
annee se montant a $692,032,392, les Etats-Unis fournirent 
des marchandises pour une valeur de $441,142,593; le Royau- 
me-Uni, $138,761,568; la France, $15379,764; 1'Allemagne, 
$14,214,547; la Suisse, $4,296,702; la Belgique, $4,020,178, et 
les autres pays, $74,217,040. Sur ce dernier .montant, on peut 
porter $10,576,966 au credit des Indes Orientales. 

Le tableau ci-joint ne fait mention que des articles im- 
ported en grosses quantites du Royaume-Uni, de France et 
d'Allemagne. Pour permettre les comparaisons, nous avons 
place le chiffre d'importation de chaque article pour les 
trois pays sus-mentionnes, en y ajoutant le montant fourni 
dans la meme ligne par les Etats-Unis. 

Pendant l'annee fiscale 1912-1913, le Canada importait 
des Indes Anglaises du tissu a jute et du canvas (toile de 
chanvre) pour une valeur de $2,418,070; d'Autriche-Hongrie, 
des pipes pour $153,840, et de la porcelaine pour $73,728; de 
Belgique, du verre a vitre commun pour $685,88 et des vitri- 
nes pour $416,815; d'ltalie, des chapeaux, capes et bonnets 
pour $145,000, et de Suisse, de la dentelle de coton pour 
$160,111, des rubans pour $508,102 et de la soie et articles en 



7 rance 


Allemagne 


Etats-Unis 




$ 9,057 


$ 65,464 


3,160 


31,758 


530,674 
265,215 


175,319 


300,586 


36,667 


595 


3,983 




28.784 


8 886 


356,754 


106,882 


71,268 


1,922,749 


33231 


757 


92,752 




999 


369,550 


14,991 


6,573 


589,972 


65,179 


63770 


1,565,970 


6,085 


1,616 


6,050 


108,978 


226,904 


57,782 


8,236 


18,183 


305.700 


1,941 


441,898 


167,204 


116,510 


25-944 


38,378 


245 


17-797 


214,261 


11,268 


400,139 


301.599 


61,867 


141,124 


201,488 


121,649 


127,648 


188,809 


71,307 


24,281 


145,494 


214,441 


198,238' 


91,238 


375,451 


17,776 


145,758 


19-333 


534.»io 


273,746 


208 


1,401 


26,773 


243,212 


377,135 


3I552I 


9,859 


63988 


269,955 


2,508 


3,4io 


349320 


11.368 


13,203 


81,586 


716,201 


380,057 


399,633 


70,812 


17,050 


315,668 


128,783 


56438 


1,854,529 


10,428 


22 


24.706 


205055 


175,296 


1,166,916 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 9 Octobre 1914. 



2S 



Tissu de jute et toile de chanvre 

Toile ciree, linoleum, etc 

Pipes, porte-cigares, etc 

Articles plaques 

Pierres precieuses et imitations 

Vetements caoutchoutes 

Soies et articles manufactures 

Vetements de soie 

Velours de soie, peluches, etc 

Whisky .. 

Vins, champagne et autres boissons 

Toile metallique ■ 

Cordes en fil de fer, cables, etc 

Articles de laine: 

Draps, tweeds, draps a pardessus, etc 

Tissus de laine ou en partie de laine, worsteds . . 

Habits confectionnes de laine ou en partie de laine 

Bas, chaussettes 

Articles tricottes, sous-vetements, etc. > 

Tapis, carpettes, etc 



4,025,796 


1,560,753 






40,515 


2,553.520 


2,066,784 


1,018 


13,956 


467,350 


1.013,059 


479,974 


252,627 


25,868 


94.993 


714,088 


351.706 


6.579 


14,907 


338,337 


518.333 


244,290 


159,896 


4L497 


58,537 


1,627,563 


1,556,966 


104 


788 


69,674 


5,841,018 


2,445,127 


993,653 


50,7 J 3 


339,102 


1,023,523 


479,729 


57,6io 


46,401 


331.343 


552,432 


409,057 


94.355 


24-539 


19,163 


2,876,251 


2,786,611 


672 




88,314 


913.149 


29.933 


841,667 


29.581 


7,H4 


1.219,360 


433,706 


1,055 


4,880 


774,124 


618,986 


458,365 


440 


2,603 


156,640 


5.964,701 


5,691,238 


124,609 


70,904 


40,251 


10,526,263 


9054,754 


945-347 


212,415 


161,668 


2,947,628 


1,472,331 


22,200 


394,502 


1 053,533 


1,660,784 


1,507,981 


2,361 


65,304 


81,264 


1,506,244 


1,191,672 


I370O 


104,159 


160,201 


2,436,134 


2,209,098 


14-392 


48,149 


135,144 



LE COMMERCE DES ETATS-UNIS AVEC QUEBEC. 

Les pertes et les gains dans les exportations de Quebec 
peuvent etre imputes dans beaucoup de cas aux fluctuations du 
commerce, susceptibles de se produire d'annee en annee. Ces 
differences sont dues aussi au changement des conditions eco- 
nomiques ainsi qu'aux modifications dans les tarifs et les prix. 
Ainsi, l'avance des exportations de betail, et autres pro- 
duits d'alimentation, du papier, de la pulpe, etc., fut sans aucun 
doute le resultat de la reduction des droits ou de l'admission 
en franchise sous le nouveau tarif des Etats-Unis de 1913. 
L'augmentation des exportations de cuirs et peaux fut probable- 
ment due a la fermeture des usines a chaussures de Quebec 
pendant la derniere partie de 1913, rendant plus profitable l'ex- 
portation du stock que la mise en magasin, sans besoin ni em- 
ploi defini. La croissance d'activite dans la region de l'asbeste 
de cette province se manifeste par l'augmentation des envois 
l'an dernier. L'augmentation considerable dans le volume des 
marchandises retournees aux Etats-Unis ne semble que natu- 
relle, vu l'importation plus considerable de machineries de toutes 
classes des Etats-Unis, lesquelles doivent y etre retournees pe- 
riodiquement pour reparations apres avoir fourni ici un dur 
service. 

L'augmentation en 1913 sur 1912 des exportations de papier 
de la Province de Quebec aux Etats-Unis etait a prevoir. 
L'agrandissement des usines a papier deja existantes et la cons- 
truction de nouvelles dans cette province, donnait a cette In- 
dustrie un elan puissant que venait seconder le changement des 
droits des Etats-Unis sur le papier a journaux de la qualite 
et du poids manufactures au Canada. On peut esperer que les 
exportations de plusieurs especes de pulpe, devraient montrer 
une serieuse augmentation. La plus grande partie de ces gains 
doit etre attribue au nord de Quebec, ou les usines ont ete con- 
siderablement agrandies. 

Les importation au port de Quebec de tous pays s'elevaient 
en 1913 a $16,327,477, contre $9,095,859 en 1908, soit une augmen- 
tation de 79.5 pour cent, en cinq ans. Pendant longtemps, les 
Etats-Unis ont tenu la tete des importations au port de Quebec ; 
l'an dernier cependant, la Grande-Bretagne ne fut pas eloignee 
de la premiere place avec $6,415,420 alors que les Etats-Unis se 
maintenaient dans leur premiere position avec $6,957,343. 

La comparaison des importations de ces deux principaux 
marches souligne le fait important que les effets des emigrants 
anglais en 1913 avaient une valeur de $3,530,412, tandis que les 
importations de ce caractere venant des Etats-Unis ne s'ele- 
vaient qu'a $716,864. En deduisant ces sommes des totaux res- 



pectifs nous obtenons en fait d'exportations purement commer- 
ciales, d'Angleterre au port de Quebec, une somme de moins 
de $3,000,000, alors que les exportations de cette sorte, de pro- 
venance americaine, atteignaient $6,840,479. On voit des lors le 
grand avantage pris depuis quelques annees par les Etats-Unis, 
l'avance incontestable qui ne fera que s'accentuer, principalement 
dans les lignes qui priment sur le marche telles que boutons, 
brosses, peignes, etc., articles manufactures en cuivre et en lai- 
ton, produits teinturiers, medecines et produits chimiques, fruits, 
peaux, articles de fer et d'acier, cuirs, chaussures, viandes, feuil- 
les de tabac, bois de construction, huiles, grains de semis et as- 
siettes en metal. 

II est evident que ee commerce des Etats-Unis avec Quebec 
peut-etre encore developpe considerablement, specialement dans 
la vente des tissus de coton americains, mais il faut pour cela 
que de plus amples informations soient fournies aux acheteurs 
locaux quant aux articles qui peuvent leur etre fournis et aux 
prix auxquels ils peuvent les obtenir. II en est de meme pour 
les fruits des Etats-Unis depuis que les precedes de transport 
se perfectionnent et permettent d'apporter ces fruits sur les 
marches canadiens en parfaite condition. Les capes et chapeaux 
offrent aussi a Quebec un vaste champ aux importations ameri- 
caines d'autant que leurs lignes sont excellentes. 

• Mais c'est dans les articles manufactures de laine et de co- 
ton que les maisons americaines ont le plus a faire au point de 
vue des importations a Quebec. 

En 1912, les importations d'articles de coton a Quebec se 
montaient a $792,638 dont 73 p.c. etaient fournis par la Grande- 
Bretagne, 20.5 p.c. par les Etats-Unis, 1.5 p.c. par la France, 
2 p.c. par l'Allemagne, 1.75 p.c. par la Suisse et J /> p.c. par la 
Belgique. En 1913, ces importations atteignaient $782,204, les 
pourcentages fournis par les divers pays ne differant guere, sauf 
pour la Suisse qui faisait un gain tres serieux. 

Les importations de tissus de laine restaient aussi a peu 
pres les memes pour 1012 et 1913, soit un peu plus de $150,000 
dont 88 p.c. fournis par la Grande-Bretagne, la France et l'Alle- 
magne, le reste etant de provenance americaine. Les articles de 
France et des Etats-L T nis marquaient une legere avance en 
1913 sur 1912. De toutes ces constatations, il ressort que les 
manufacturers des Etats-Unis dans cette ligne devraient pou- 
voir s'assurer une plus grosse part du commerce de cette re- 
gion. 

Les importations des Etats-Unis dans beaucoup d'autres 
lignes ne sont pas enumerees separement mais sont classees parmi 
les "autres importations". Farmi celles-ci sont les automobiles 



24 



LE TRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



et la machinerie de toutes especes, qui accusent une avance mar- 
quee. Au cours de l'annee une usine a papier et le nouvel ele- 
vateur a grains de Quebec furent amenages en grande partie 
avec de la jnachinerie amencaine. Les conditions creees par la 
guerre ne peuvent que developper ccs importations des Etats- 
Inis a Quebec pour le plus grand benfice de chacun. 



COMPAGNIES INCORPOREES. 



LAUTOMOBILISME A INFLUE SUR LES PRIX DU 

THE. 



Tous les thes, exceptes ceux de Chine, out vu leurs prix 
nionter de 4 centins a 8 centins la livre sur l'an dernier a 
pareille epoque. Les thes de l'lnde des plus hautes qualites 
ont augmentes de 8 centins, les thes ordinaires de l'lnde et 
de Ceylan, de quatre centins la livre. 

La raison en est, aussi etrange que cela puisse paraitre, 
que 'de plus en plus les gens achetent des automobiles chaque 
annee. 

La vente active dans le monde de l'automobile signifie 
une demande croissante pour caoutchouc et pneumatiques. 
Et ceci nous a conduit dans un temps de demande formi- 
dable pour le caoutchouc et a entraine une augmentation im- 
portante des prix du caoutchouc. II est done arrive ceci, 
e'est que le caoutchouc et le the etant deux recoltes recla- 
mant exactement les memes conditions de sol et de climat, 
les planteurs de the ont de plus en plus abandonne la culture 
du the pour celle du caoutchouc depuis que ce dernier produit 
a pris une place si preponderate dans nos besoins courants. 

Les effets de cette reduction de production du the ont 
commence a se faire sentir dans les presentes augmentations 
de prix. 

Yoila done pourquoi notre the est cher. Si votre mar- 
chand de the n'a pas augmente ses prix, e'est qu'il vous donne 
une pietre qualite pour la valeur de votre argent. Le cout de 
votre tasse de the augmentera encore. 



H. CORBY DISTILLERY COMPANY. 



La H. Corby Distillery Company nous ayant fait par- 
venir trop tard ses cotations pour que nous puissions faire 
les rectifications dans nos tarifs de la section des Liqueurs 
de notre dernier numero, nous donnons ci-dessous les items 
qui ont subi quelques changements: 

Alcool (en baril), 6s _ O.P $5.62, 

Alcool (en baril), 50 O.P 5.00 

Rye Whisky (en baril), 25 U.P 2.63 

Rye Whiskies, articles en caisses: 

Whisky Choix Special, 12's $9.90 

Old Dominion, 12's g.85 

Old Dominion, 16's 9.65 

Majestic, 12's 7 g 

Old Rye, 12's 7 50 

Old Rye, 40's I0 75 

Blanc, 12's (40 U.P.) 6. 75 

Blanc, 1 6's (40 U.P.) 7 . 25 

Pay Day, 36's (40 U.P.) 7 . 7S 



RECETTE 



Parmi les liquides que Ton vend dans le commerce pour 
ignifuger les etoffes et beaucuop d'autres choses, pour les 
rendre incombustibles, il en est un qui est compose de 25 
grammes de sulfate ammoniacal, de 4 grammes d'acide bori- 
que et de 2 grammes de borate, pour 100 grammes d'eau; if 
est done assez facile de le preparer. 



Des lettres-patentes ont ete emises par le Lieutenant- 
Gouverneur de la province de Quebec, incorporant: 

"Ocean Limited", pour exercer en general et dans toutes 
ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. 
Capital-actions; $20,000, a Montreal. 

"Hotel Quebec, Limitee", pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Hotel Lafontaine, Limitee", pour exercer en general et 
dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de res- 
taurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"The Past Time Social Club, Incorporated", pour encou- 
rager et promouvoir la culture physique parmi ses membres 
et actionnaires, etablir, entretenir et organiser des maisons 
de club pour des fins sociales et de recreation. Capital- 
actions, $5,000, a Montreal. 

"F. St-Vincent, Limitee", pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"La Compagnie d'Eau Minerale de Saint-Gregoire, Li- 
mitee", pour fabriquer et manufacturer des liqueurs de toutes 
sortes et connues sous le nom de "Liqueurs douces" et de 
temperance et en faire l'embouteillage. Capital-actions, 
$20,000, a St-Gregoire, comte de Nicolet. 

"Terrapin. Limitee". pour exercer l'industrie d'hoteliers, 
de restaurateurs, de proprietaires de cafe, d'aubergiste, etc. 
Capital-actions, $20,000, a Longueuil. 

"Dawson Palace, Incorporated", pour faire le commerce 
d'hoteliers et de restaurateurs d'une maniere generale. Ca- 
pital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Poirier, Limitee", pour exercer en general et dans toutes 
ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. 
Canpital-actions, $20,000, a Montreal. 



NOUVELLES CHARTES. 



La "Gazette du Canada" publie les nouvelles chartes ac- 
cordees sous le sceau du Secretaire d'Etat du Canada. Voici 
celles qui ont trait aux nouvelles compagnies ayant leur prin- 
cipal place d'affaires dans la province de Quebec: 

"La Compagnie des Marchands-Tailleurs, Limitee", pour 
faire le commerce general de gros, marchandises, tweeds, 
fournitures de tailleurs, etc. Capital-actions, $150,000, a 
Montreal. 

"Dubrule Manufacturing Co., Ltd.", pour exercer l'une 
011 plusieurs des industries de confectionneurs, tailleurs, dra- 
piers, bonnetiers, modistes, costumiers, chapeliers, pelletiers, 
gantiers, etc. Capital-actions, $50,000, a Montreal. 

"Montreal Union Lands Company, Limited", pour ac- 
querir et posseder, exploiter, engager, vendre, echanger ou 
autrement ceder des biens immobiliers de toutes sortes et 
droits sur ces items. Capital-actions, $200,000, a Montreal. 

"Dominion Fancy Goods, Ltd.", pour faire le commerce 
de toutes sortes d'effets, articles et marchandises et particu- 
lierement effets de fantaisie. Capital-actions, $30,000, a 
Montreal. 

"Union Clothing Company, Limited", pour exercer l'in- 
dustrie et faire le commerce de manufacturiers et marchands 
de vetements de tous genres. Capital-actions, $100,000, a 
Montreal. 

La "O. B. Shoe Company, Limited", est autorisee a 
changer son nom contre celui de "Drummond Shoe Limited". 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 9 Octobre 1914. 



25 



Le Marche de Y Alimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 



Futures cotations: 






Ouver- 






Ferme- 


ture 


Haut 


Bas 


ture 


Ble— 








Dec. $1.0854 $ 


1.09^ 


$i.o7K 


$1.07*6 


Mai 1.15*6 


1. 16 


1.13*6 


1.14J6 


Mais- 








Dec. 67}^c 


6734c 


6654c 


6636c 


Mai 70c 


7o36c 


69 V& c 


69 y 4 c 


Avoine — 








Dec. 4854 c 


48 54 c 


4/K2C 


47*6c 


Mai 5ij4c 


5iMc 


5o*6c 


5034c 



Cotations au comptant: 

Ble. — No 2 rouge, $ 1.05*4 a $1.07 54; 
No 2 hard, $1.0534 a $1.07 %. 

Mais. — No 2 jaune, 73c a 7354c; No 
3 jaune, 7234c a 73^c. 

Avoine. — No 3 blanche, 4554c a 46}4c 
Standard, 4654c a 4754 c - 

Seigle. — No 2, 9ij4c a 92c. 

Orge. — 53c a 70c. 

Timothy Seed. — $4,000 a $5.00. 

Clover Seed. — $11.00 a $14.00. 
Marche local du grain. 

II y a une demande active de la part 
des exportateurs locaux, mais peu d'of- 
fres sont acceptees et seules des ventes 
de charges depareillees de ble du Mani- 
toba furent faites. Le marche local pour 
gros grains est calme, la demande pour 
toutes les lignes etant limitee aux prix 
notes. Avoine de l'Ouest Canadien No 
2, 55*4c a 56c; No 3 O. C, de 5454c a 
5454c, et No 2 Feed, de 5234c a 53c, tan- 
dis que l'avoine d'Ontario No 2 blanche, 
en lots de chars, se vendait de 50c a 51c; 
le No 3 de 49c a 4954c, et le No 4 de 
4754c a 48c par boisseau ex-magasin. Le 
mais d'Argentine, en lots de chars, se 
vend a 84c le boisseau ex-magasin, et 
l'orge de malte a 80c le boisseau ex-voie. 
FARINES. 

II n'y a pour ainsi dire pas de change- 
ments dans le marche de la farine. mais 
le sentiment est meilleur en sympathie 
avec les prix plus bas pour le ble. II y a 
absence d'affaires de quelque importan- 
ce en farine de ble de printemps pour le 
coinpte de 1 etranger. La demande do- 
mestique continue aussi a etre quelque 
peu limitee et ceci provient de ce que les 
acheteurs sont fort bien aporovisionnes 
pour l'instant, et tant que leur stock ne 
sera pas epuise on ne peut esperer une 
grande activite. Les premieres patentes 
sont cotees $6.70, les secondes $6.20, et 
ies fortes a boulanger $6.00 le baril en 
sacs. Le commerce en farine de ble d'hi- 
ver est egalement calme. la demande se 
reduisant principalement a de petits lots 
pour remplir les besoins immediats. Des 
ventes de patentes de choix se font a 
$6.25 et de straight rollers de $5.7 e a 
$6.00 par baril en bois, et les derniers 
en jute de $2.85 a $2.95 le sac. 

Patentes du printemps: 
Royal Household 2 sacs 6.70 

Five Roses 2 sacs 6.70 

Glenora 2 sacs 6.20 

Harvest Queen 2 sacs 6.20 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 2 sacs 6.00 

Manitoba S. B. 2 sacs 5.60 

Keetob 2 sacs 6.00 

Montcalm 2 sacs 6.00 



Patentes d'Hiver: 
Straight rollers 2 sacs 5.40 

Hurona (a patisserie) 2 sacs 6.70 

A 2 sacs 6.20 

Farine de ble-d'Inde blanc 

pour boulangers 2 sacs 5.60 

Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 sacs 4. 10 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 5-78 

Avoine roulee. baril 6.65 

ISSUS DE BLE. 

Le ton du marche nour les issus de 
ble demeure ferine, mais le volume d'af- 
faires faites n'est pas considerable, et 
les acheteur^ semblent avoir d'amples 
provisions en mains pour leurs besoins 
presents. Le son est cote a $25.00, les 
shorts a $27.00, et les middlings a $30.00 
par tonne, sacs compris. II n'y a pas de 
changements dans les moulees pour les- 
quelles la demande est calme a $32.00 a 
$34.00 pour les qualites de grains purs 
et a $30.00 a $31.00 la tonne pour melan- 
ges. Le ton du marche pour avoines rou- 
lees est ferme a $6.60 le baril en bois, et 
a $3.20 par sac. 

Nous cotons: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 25.00 

Gru Man., au char, tonne 27.00 

Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 29.00 

Moulee pure, au char 33.00 35.00 

Moulee melangee, au char 29.00 30.00 

FOIN PRESSE ET FOURRAGES. 

On ne note que peu de changements 
dans les conditions du marche pour le 
foin presse. les prix etant plutot fermes 
a leur nouveau niveau, et les affaires 
pour besoins locaux etant quelque peu 
limitee, mais il y a encore beaucoup d'a- 
chats pour le compte du gouvernement. 
En lots de chars le foin presse No 1 se 
vend $19.50. l'extra bon No 2 $18.50, et 
le No 2 $17.50 la tonne ex-voie. 

Nous cotons : 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 19. 50 

Tres bon, No 2 18.50 

No 2 17.50 

la tonne, en lots de wagon ex-voie. 
PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — Le sentiment du marche 
local est plus ferme par suite de l'ame- 
lioration de la demande et des ventes de 
lots entiers se sont faites pour la con- 
sommation locale. 

On cote les prix suivants: 
Beurre fin superieur de 

cremerie 2754c a 2714c 

Beurre fin de cremerie 26 J / 2 c a 27c 
Beurre second choix 26c a 2654c 

Beurre du Manitoba 24c a 25c 

Beurre de l'Ouest 25c a 2554c 

Fromage. — Les cables recus d An- 
gleterre indiquaient le calme des affai- 
res, malgre cela, il y eut une bonne de- 
mande pour fromage sur place et de 
bonnes affaires furent faites. 

On cote les prix suivants: 
Extrq fin de l'Ouest, 

colore 155/gc a i554c 

E^tra fin de l'Ouest, 

hlanc i5 T /£c a 1514c 

Fxtra fin de l'F.st. colore T4-l4c a 15c 
Extra fin de l'Est, blanc 1454c a 14-l^c 



Autres qualites 14c a 1454c 

Liverpool. — Canadien extra fin colo- 
re, 74 s. 6 d. 

Woodstock. — Canadien extra fin co- 
lore, 14c. 

Peterboro. — Canadien extra fin co- 
lore, i5Hc 

Campbellford. — Canadien extra fin 
colore, 15c i 15 i/i6c. 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Le sentiment du marche est bon avec 
des prix fermes et une demande satis- 
faisante pour petits lots pour besoins 
immediats. Le volume d'affaires pour la 
saison est au-dessus de la moyenne. 

On cote les prix suivants: 
Arrivages directs, lots en- 
tiers 24c a 2454c 
Arrivages directs, par petits 

lots 2454c a 25c 

Stock de choix, par caisse 28c a 2854c 
Stock No 1, par 1 caisse 2554c a 26c 
Stock No 2, par 1 caisse 22c a 23c 

Produits de l'erable. — Les prix sont 
fermes et les affaires actives. Les ap- 
provisionnements sur place sont reduits, 
mais suffisent cependant a repondre aux 
besoins. 

On cote les prix suivants: 
Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 60c 

Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 65c a 70c 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 75c a 80c 
Pur sucre d'erable, la lb. 754c a 9c 

Miel. — Les stocks sont peu impor- 
tants, ce qui fait que les prix demeurent 
fermes malgre le peu d'activite de la de- 
mande locale. 

On cote les prix suivants: 
Miel blanc, Trefle 14c a 15c 

Qualites brunes 13c a 1354c 

Blanc extrait 11c a 12c 

Miel sarrazin 6}4c a 8c 

Feves. — Le ton du marche demeure 
tres ferme par suite des approvisionne- 
ments reduits et du peu dimportance 
des arrivages de l'Ouest. La demande 
est excellente. 

On cote les prix suivants: 
Feves triees, le boisseau $3.15 a $3.20 
Choix one-pound pickers 3.05 a 3.10 
Three-pound pickers 2.85 a 2.90 

Qualites secondaires 2.50 a 2.60 

Pommes de terre. — La demande 
pour les pommes de terre est bonne et 
les offres sont suffisantes pour repondre 
a toutes les demanses, les prix se main- 
tiennent fermes avec des ventes de lots 
de chars de Cobblers de 60c a 65c le sac 
ex-voie, et dune maniere generale dans 
le commerce de gros des ventes se font 
a 80c le sac ex-magasin. 
Bonne demande pour viande fumee et 
pore apprete. 

La demande pour viandes fumees est 
bonne par suite des ordres pour le com- 
merce d'exportation. Les jambons poids 
moyens se vehdent de-igc a 20c: le ba- 
con pour dejeuner, de 21c a 22c; le bacon 
Windsor choix de 24c a 25c, et le bacon 
Windsor sans os de 25c a 26c la livre. 
II n'y a pas de changements pour le sain- 
doux pour lequel la demande est bonne 
a 1454c la livre, en seaux en bois de 20 
livres et I3*^c en boites en fer-blanc de 
2 olivres, alors que le saindoux compose 



26 



l.K PRIX COURAXT. Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



se vend 12c en seaux en bois de 20 livres 
et 11J4C en seaux de fer-blanc. 

Les affaires en pore apprete continuent 
a etre actives et les prix sont fermes avec 
des ventes de pore frais sur la base de 
$14 a $14. 25 les cent livres. 

LA SITUATION. 

Le volume d affaires augmente sensi- 
blement et Ion voit line amelioration 
sensible se produire de semaine en se- 
maine. La detente se fait dans toutes les 
lignes et les affaires reprennent leur 
conrs normal. 

SUCRES 
Extra granule, sac, les 100 lbs. 6.25 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs 6.30 
Extra ground, baril, les ioo lbs. 6.65 

Extra ground, bte 50 lbs., ioo lbs. 7.35 
Extra ground, A bte 25 lbs., 100 lbs. 7.55 
No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 5-90 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 5.85 

Powdered, baril, 100 lbs. 6.95 

Powdered, bte 50 lbs. les 100 lbs. 7.15 
Paris Lumps, A bte 25 lbs. 100 lbs. 7.10 
Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.00 

Crystal Diamond, J bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7. 10 

Crystal Diamond, I bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7-30 

Crystal Diamond, Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 8.15 

Sucres bruts cristallises, lb. o.o6i 

Sucres bruts non cristallises, lb. o.o6i 

Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 

Tres bonne demande. 
Barbade, choix, tonne 0.33 0.33 0.36 
Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 
Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, J^ qrt. 0.40 0.40 0.43 

Les prix s'entendent: ' iere colonne, 
pour territoire ouvert; 2.e colonne, pour 
territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 
iere qualite. le quart 30.25 

2eme qualite. le quart 28.00 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur, en tinette 0.14J 

Saindoux pur, en seau 2.90 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.15 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.15! 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. o.i5i 

FARINES ET PATES ALIMEN- 

TAIRES 

Pates alimentaires 

Bonne demande. 

Nous cotons: 

Arrow root, boite de 7 lbs. 0.18 

Farine Five Roses, qrt. 7.25 

Farine Five Roses, sac 3-75 

Farine Household, qrt. 7.25 

Farine a patis. Ocean, qrt. 7-00 

Far. d avoine granulee, sac 3-75 

Far. d'avoine standard, sac 3.75 

Far. d'avoine fine, sac 3.75 

Farine d'avoine roulee, brl. 6.75 

Farine d'avoine roulee, sac 3-25 

Far. de ble-d'Inde, sac 3.00 
Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilyie, caisse 0.00 4.15 

Cream of wheat, cse 0.00 5.75 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 0.07I 

Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 o.o6i 
Fecule de pommes de terre. 

'irts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 
licelle, macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., H>. 0.00 0.06I 



En vrac 0.00 o.o6.i 

Paquets de 1 lb. 0.00 0.07 
Nouillettes aux ouefs: 

Paquets de * lb., lb. 0.00 0.07*. 
Spaghetti, pates assorties: 

alphabets, chiffres, ani- 

maux nouilles, coudes, 

^importes en vrac lb. 0.00 0.09 

En paquets de 1 lb. " 0.00 0.09 

Tapioca pearl, en sac, la " 0.06 0.06A 

Tapioca seed, en sac, la " 0.06 0.06A 

Sagou " 0.06 0.06A 
VINAIGRE 

Nous cotons, prix nets: 
Bollman, cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 0.00 2.50 
Domestique triple, cruches 

paillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 1.40 

118 grains (proof), le gall. 0.00 0.20 
EPICES PURES, GRAINES ET SEL 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 

Allspice, moulu lb. 0.00 0.20 

Anis " 0.00 0.10 

Cannelle, moulue '* 0.00 0.25 

Cannelle en mattes " 0.18 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.20 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.00 0.29 

Chicoree canadienne " 0.12 0.13 

Colza " 0.07 0.08 

Creme de tartre " 0.00 0.60 

Gingembre moulu " 0.00 0.25 

Gingembre en racine " 0.17 0.22 

Graine de lin non moul. " 0.03A. 0.04J 

Graine de lin moulue " 0.06 0.07 

Graine de chanvre " 0.05A. 0.07 

Macis moulu " 0.00 0.75 

Mixed spices moulues " 0.00 0.25 

Muscade moulue " 0.00 0.50 

Muscade " 0.20 0^35 

Piments (clous ronds) " 0.00 0.12 

Poivre blanc rond " 0.28 0.29 

Poivre blanc moulu " 0.00 0.33 

Poivre noir rond " 0.19 0.22 

Poivre noir moulu " 0.00 0.25 

Poivre de Cayenne pur " 0.00 0.30 

Whole pickle spice " 0.16 0.20 

Sel fin en sac 0.00 1.35 

Sel fin en i de sac 0.00 0.40 

Sel fin. quart, 3 lbs. 0.00 3.30 

Sel fin, quart, 5 lbs. 0.00 3.20 

Sel fin, quart, 7 lbs. 0.00 3.10 
Sel fin. en quart de 280 lbs. 

Ordinary fine 0.00 1.85 

I'ine 0.00 2.10 

Dairy 00 2.25 

Cheese 0.00 2.35 

Gros sel, sac 0.80 0.85 

Legumes sees. 

Nous cotons: 

Orge monde (pot), sac 0.00 3.50 

Feves blanches, Can., lb. 0.04A 0.05 

Orge monde (pearl), sac 0.00 5.00 

Feves jaunes, minot 0.00 3.00 

Lentilles rouges, par sac. lb. 0.07 0.07* 

Lent'lles vertes, par sac " 0.06 o.o64 

Pois verts. No 1 " 0.06 0.06I 

Pois casse.^le sac 0.04 0.04* 
Ble-d'Inde a soupe, casse, 

le sac 0.00 3 25 
RIZ 

La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
R'z Patna sacs de 112 lbs.. 

suivant qualite lb. 0.05J 0.06J 

Riz Carolina 0.00 0.10 

Riz moulu 0.00 0.08 
Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 4.25 

Riz decortioues au Canada: 

Les nr'x ci-dessous s'entendent f.o.b. 
Montreal. 

Oualite R. sac 250 lbs. 0.00 3. to 

Oualite C, sac 100 lbs. 0.00 3.60 

Sparkle 00 o 5.85 



India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 3.65 
Lustre 0.00 3,75 
Polished Patna 0.00 5.15 
Pearl Patna 0.00 5.35 
Imperial Glace Patna 0.00 5.65 
Crystal Japan 0.00 5.85 
Snow Japan 0.00 6.05 
Ice Drips Japan 0.00 6.20 
FRUITS SECS 
Assez bonne demande. 
Nous cotons: 
Dattes et figues: 
Dattes en vrac 1 lb. 0.00 0.06 
Dattes en pqts de 1 lb. 0.00 o.07i 
Raisins de Corinthe. La lb. 
Corinthe Filiatras, en vrac 0.00 0.09A 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 0.010J o. 1 1 
Raisins de Malaga. Lb. 
Lion bte 0.00 4.00 
Royal Excelsior Ele- 
phant bte 0.00 5.50 
Raisins Sultana. Lb. 
Cartons, 1 lb. 0.13 0.14 
En vrac 0.12 0.12A 
Raisins de Valence. Lb. 
Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. manque 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. manque 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. manque 

Raisins de Californie. Lb. 

Epepines, paq. 1 lb., fancy 0.00 0.10 

Epepines, paq. 1 lb., choix 0.00 0.09* 

Noix et Amandes. Lb. 

Amandes Tarragone 0.20 0.21 

Amandes Valence ecalees 0.50 0.52 

Cerneaux 0.50 0.52 

Avelines 0.15 0.16 
Noix de Grenobles Mayette manquent 

Noix Marbot 0.17J0.18 

Noix du Bresil 0.15$ 0.16J 
Noix de coco rapees. a la lb. 0.18} 0.22 

Noix Pecan polies 0.20 0.21 

Noix Pecan cassees 0.00 0.55 

Peanuts roties, Coon 0.09} 0.10J 

Peanuts roties, G. o.iof o.nj 

Peanuts roties, Bon Ton 0.13I 0.14 

Pruneaux 30/40 0.00 0.13*. 

Fruits evapores. Lb. 

Abricots, boite 25 lbs. 0.00 0.18 

Peches, boites 2.5 lbs. 0.00 0.08J 

Poires. boite 25 lbs. 0.00 0.13 
Pommes tranchees. evapo- 

rees, btes de 50 ,'bs. 0.00 0.11 

Pelures de fruits. Lb. 

Citron 0.00 0.12 

Citronnelle 0.00 0.18 

Orange 0.00 0.13 
CONSERVES ALIMENTAIRES 

Conserves de Legumes. 
Nous cotons: 

No 1 No 2 

Asperges (Pointes), 2. lbs. 2.25 3.25 

Asperges entieres can., 2 lb. 0.00 2.25 

Asperges Californie, i\ lbs. 0.00 3.45 

Retteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 1.32* 

Ble d'Indc 2 lbs. 0.92J 0.95 

Rle d'Inde en epis gal. 4.50 4.52J 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 0.00 0.65 

Catsup au gal. doz. 0.00 5.00 

Champignons hotel, boite 0.15 0.16 

Champignons, ier choix 0.20J 0.21 

Champ'gnons, choix, btes 0.18* o.iqJ 

Choux de Bruxelles imp. 0.17 0.18 

Choux-fleurs 2 lbs. 0.00 1.0^ 

Citrouilles 3 lbs. 0.85 0.87* 

Citrouilles gal. 2.30 2. 32$ 

Epinards gal. 0.00 4.52* 

Epinards 2 lbs. 0.00 I.12J 

Epinards 3 lbs. 0.00 1.77A. 

F<->inard« imp. bte O.13 0.I4 

Feves Golden Wax 2 lbs. o.Q2i 0.95 

Feves Vertes 2 lbs. 0.92J 0.95 

Feves de Lima 2 lbs. 1.20 1.22J 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



27 



A Votre 

Point-de-Vue — 

Pourquoi les Epiciers devraient-ils prendre en stock et pousser la vente de 

certains articles— Oui, POURQUOI ? 
Les considerations importantes sont : 

La Demande — pour quelque chose que les gens desirent. 

La Qualite — qui fait revenir les clients 

L'annonce — constante tout le long de l'annee et qui fait vendre rapide- 
ment les marchandises. 

La politique de vente liberate— qui s'adapte etroitement a toutes conditions. 

La vente garantie — qui supprime tous risques pour les marchands. 

Le bon profit — sur toutes les lignes. 
Tous ces differents points et d'autres encore caracterisent 

Grape-Nuts 

Aussi necessaire que le sucre et la farine — 
"There's a reason" 



Flageolets importes bte 0.16 

Haricots verts imp. bte 0.14 

Macedoine de legumes bte 0.14^ 
Marinades en seau, 5 gal. 0.00 
Petits pois imp. moyens, bte 0.00 
Peits pois imp. mi-fins, bte 0.00 
Petits pois imp. fins, bte 0.16 
Petits pois imp. ext. fins, bte 0.17 
Petits po's imp. surfins. bte (manq 
Pois Can. English Garden 0.92A 
Pois Can. Early June 
Succotash 2 lbs. 

Tomates, 3 lbs., doz. 
Tomates, gall. 
Truffes, J boite 

Conserves de fruits. 
Tres bonne demande. 

Par doz., groupe No 1 
Ananas coupes en des, 

1V2 lb. 
Ananas importes 2^4 lbs 
Ananas entiers (Can.) 3 lb 
Ananas tranches (Can.) 2 lb 
Ananas rapes (emp. Can.) 

2 lbs. 0.00 1 .50 
Cerises rouges sans noyau, 
2 lbs. 
Praises, sirop epais. 2 lbs. 
Framboises, sirop epais. 

2 lbs. 
Gadelles rouges, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 
Gadelles noires, sirop epais. 

2 lbs. 0.00 
Groseilles. sirop epais. 

2 lbs. 0.00 
Marinades can. 1 gal. gal. 0.00 
Olives, 1 gal. gal. 1.27^ 

Peches jaunes 2 lbs. 0.00 

Peches 3 lbs. 0.00 

Poires (Bartlett) 2 lbs. 1.55 

Poires 3 lbs. 2.05 

Pommes 3 lbs. 0.00 



0.95 
1 .00 
0.972 
2.90 
5-QO 



0.00 
2-75 
0.00 
0.00 



0.17 
0.18J 
0.15* 
2.75 
0.13 
0.13 
o. 17 
0.18 
uent) 
0.95 
o.97* 
1 . 10 
1 .00 
2.925 
5 -40 



No 2 

2.50 
3-25 
2.50 
1-95 



1 .92A 
2.15 

0.00 



1. 95 
2.174 

1-972- 

1-45 

1-45 

I-4S 

0.80 

1.70 
1.67* 
2.12* 

1 ■ 57* 
2. 07 * 
1. 10 



Mures, sirop epais lbs. 0.00 

Pommes Standard gal. 2.25 

Prunes Damson, sirop epais, 

2 lbs. 1 . 10 
Prunes Lombard, sirop epais, 

2 lbs. 1 .02J 
Prunes de CaLfornie, 2' lb. 0.00 
Prunes Greengage, sirop 



1.95 

2-75 

1 -15 



Maquereau, tin 1 lb., la doz. 



■ 05 

74 

.124 

•55 

25 

40 

.00 

40 

40 



•25 
5.15 



epais 2 lbs. 1 . 10 

Rhubarbe Preserved, 2 lbs. 0.00 
Cerises blanches doz. 0.00 

Cerises noires doz. 0.00 

Framboises doz. 0.00 

Mures doz. 0.00 

Gadelles rouges doz. 0.00 

Conserves de poissons. 

Tres bonne demande. 

Nous cotons: 
Anchois a 1 huile (su : vant 

format) doz. 

Caviar J lb. doz. 

Cav.'ar :} lb. doz. 10.00 

Crabes 1 lb. doz. 3.75 

Crevettes en saumure, 1 lb 
Crevettes sans saum. 1 11). 
Finnan Hadd es. doz. 
Harengs frais, importes, 

doz. 
Harengs marines, imp. 
Harengs aux Tom., imp. " 
Harengs kippered, imp. 
Harengs canad'ens kippered 0.95 
Haregns caiiadiens. sauce 

torn? tes 
T-Tomards. bte h.. I lb. 
Hnmards, bte plate, 4 lb 
Hnniards. bte nlate t lb 
Huitres (solid meat) 5 oz. 

, doz. 0.00 1.40 

Huitres (solid meat) 



0.00 
0.00 

1-35 

1 .20 
1 .60 
0.00 
0.00 



0.0; 

6.S5 
3.52$ 

6.75 



6 

5- 
10. 

3- 

2 . 

1 . 
1 . 



23 
25 
00 
00 
80 
40 

25 
.65 

• 75 
■ 75 
00 

00 
.fi5 
.60 

90 



Huitres 
Huitres 



10 oz. 

doz. 

1 lb. 
2 lbs. 



1. 00 1.05 
(manque) 
0.05 0.05A 



o. 17 o. 18 
4 . 00 4.25 
0.174 0.32 



0.00 1.70 



r .5; 



2.70 



doz. 



0.00 
0.00 
0.00 



00 

^o 
45 



Morue No 2 lb. 

Morue grosse en quart lb. 
Royans aux truffes et aux 

achards bte 

Sard'nes can. \ bte, cse 
Sardines franchises, \ btes 
Sardines franchises, 4 btes 0.23 0.51 
Sardines Norvege, \ bte 9.00 11.00 
Sardines sans aretes 1400 0.24 0.25 
Saumon Labrador, 100 lbs. 0.00 8.50 
Saumon Cohoes, Rraser 

River, 1 lb. 
Saumon rouge: 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boitc basse, \' 2 lb., doz. 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, 1 lb., doz. 
Saumon rouge Sockeye, 

(Rivers' Inlet), bte hau- 
te, 1 lb. 
Saumon rouge du printemps. 

bte haute. 1 lb. doz. 0.00 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 0.00 
Truite des mers, 100 lbs. 0.00 

HARENGS DU LABRADOR 
Quarts 0.00 6.25 

Yz Quarts 0.00 3.50 

PAPIER D'EMBALLAGE 
Papier Manille en rouleaux 0.03 

Papier brun en rouleaux 0.02I 

Le papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 
SAVON DE CASTILLE 

Le savon de Marseille en morceaux se 
vend $5.00 la caisse et de nj4*" a 12c la 
livre, poids net. blanc ou marbre. 
GRAISSE A ROUES 

On cote: 
Graisse Imperial, en lots de 

grosse doz. 0.572 



1-572 
2 . 72 \ 

2.40 



r.25 
7.00 



28 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



Caisse de 4 doz. •' 0.60 

Graisse au mica: 
Boites de 1 lb. (.par 3 doz.) 

doz. 0.90 -0.95 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. 2.25 

HUILE D'OLIVE 

Nous cotons: 

Huile Loublon: 

Pintes 0.00 2.25 

Chopines 0.00 1.20 

J chopines 0.00 0.60 

L'huile d'olive Barton et Guestier est 
cotee: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9.75 

V 2 Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 
DE SANCTUAIRE 

Nous cotons: 
B.-Paraffine en vrac, boite de 40 l'os.: 

6 a la lb. lb. 0.00 0.07* 

12 a la lb. " 0.00 0.10 

B. Paraffine, 6 a la lb. 0.08 0.09 

B. Paraffine, 12 a la lb. 0.08J o.094 
B. Stearique, 14 oz. 6 et 12 0.00 0.15 

B. Stearique, 16 oz. 6 et 8 0.16 0.17 

Cierges approuves lb. 0.00 0.374 

Huile de 8 jours, gallon 1.30 1.40 

PLATS EN BOIS 

Nous cotons: 
Carres de 4 lb., crate 500 
Carres de 1 lb., crate 500 
Carres de 2 lbs., crate 500 
• Carres de 3 lbs., crate 500 
Carres de 5 lbs., crate 250 

CUVETTES EN BOIS 



HUILE DE PETROLE 



0.00 


0.95 


0.00 


1. 00 


0.00 


LIS 


0.00 


1.40 


0.00 


0.85 



Nous cotons: 
Cuvette No o. la doz. 
No 1, la doz. 
No 2. la doz. 



Cuvette 
Cuvette 
Cuvette 



No 3, la doz. 

BALAIS 



0.00 
0.00 



Nous cotons: 
A longs manches 

Avec manches ordinaires 

3 cordes 

4 cordes 

5 cordes 

D'enfant, 2 cordes 
D enfant, 1 corde 
Manches de faubert (mop), doz, 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 
Boites de 5 grosses, la bte 

Epingles a ressort: 
Boites de 2 grosses, la bte 



11.00 
9-50 
8.00 
7.00 



0.00 2.75 
La doz. 
2.50 

3.00 
3-5o 
1. 10 
0.85 
1.20 



0.85 



0.90 



MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 



Nous cotons: 
Meches No 2 
Meches No 2 
Meches No o 
Bruleurs No 2 
Bruleurs No 1 
Bruleurs No 'o 
Bruleurs, dessus verre (A) 
Bruleurs, dessus verre (B) 
Cheminees (climax) No 2 
Cheminees (climax) No 1 
Cheminees (climax) No o 
Cheminees (Bonanza) No 2 
Cheminees (Bonanza) No 1 



lb. 



doz 



0.22 
0.15 
o. 12 
0.85 
0.65 
0.65 

1.65 
1. 00 
0.65 

0.4S 
0.4S 
o.95 
o.75 



Nous cotons: 
Fratt's Astral Oil 
Standard Acme 



ral. 



HUILE DE COTON 

Nous cotons: 
Au baril 1.10 



0.20 
0.16J 



1.25 



PRODUITS CHIMIQUES ET 
DROGUES 

Nous cotons: 
Acide borique, brls de 336 lbs., lb. o. 



Alun, barils de 336 lbs. 

Alun, barils de 112 lbs. " o 

Arcanson, lb. 0.03I o. 

Blanc de ceruse, brls de 336 lbs. o. 
Bois de campeche, pqt de 4 lb. o. 

100 lbs. o, 

Borax en cristaux, brls de 336 

lbs. lb. 0.06 o 

Boules a mites " 0.00 o 

Camomille " 0.00 o 

Campeche (Extrait de) 

boites de 12 lbs. " 0.00 o 

btes 24 lbs., pqt. 1 lb. " 0.13* o 
Camphre, la livre 0.00 1, 

Carbonate d'ammoniaque, 

brls 112 lbs., 4 lbs. 0.15 o 

Cire blanche " 0.40 o 

Couperose, brls 370 lbs. " 0.02 o 
Creme de tartre lb. 

Gelatine rouge en feuilles " o 

Gelatine blanche en feuilles " o 
Gelatine Knox en feuil., doz. 0.00 1 
Gomme arabique lb. 0.00 o 

Houblon presse " 0.00 o 

Lessive commune doz. o. 

Lessive commune grosse 3. 

Paraffine pour cierges, lb. 0.10 o. 
Platre a terre, sac 100 lbs., sac 0. 
Poudre insecticide lb. 0.00 o. 

Resine blanche " 0.03 o. 

Resine G, suiv. quant. " 0.00 o 
Salpetre en cristaux, brls 



112 lbs. lb. 0.07 o 

Sel a Medecine " 0.03$ o 

Soda a pate, 112 lbs. 0.00 1 

Soda a laver: 

Sacs 0.80 o. 

Soude caustique en mor. lb. 0.00 3 
Soufre en batons, brls 336 

lbs. lb. 0.04 o 

Soufre moulu, sacs 112 lbs. 0.03 o 

Tourteaux de lin moulu, sac 1.60 1. 

Vitriol, brls. 0.07 



• 03 
.034 
044 
60 
03 1 
65 

.07 
•OS 

• 75 

.134 

• 14 
25 

.20 
45 
.03 
.60 
.70 
•45 

• 50 

• 30 
.25 
35 
75 
12 
70 
5o 
044 
.034 

.08 
.05 
.90 

85 
.00 

• OS 
.04 
70 
.08 



HUILE DE FOIE DE MORUE 

Nous cotons: $1.25 a $1.50 le gallon. 

Bouteilles carrees de 16 onces, $3.00 
la douzaine; chopines, $1.90 la douzaine; 
i chopines, $1.20 la douzaine. 

HUILE DE RICIN PHARMACEU- 
TIQUE 

Nous cotons au quart, par livre, 94s. 
le gallon, $1.25, en estagnon, par livre, 
9c a ioc. 

VASELINE 

Nous cotons: 
"Bleu Seal" 

Blanche No 1 grosse 10.00 

Blanche No 2 
Taune No 1 
Jaune No 2 

HUILE DE CASTOR 

Nous cotons: 
Bouteilles de 1 oz. 
Bouteilles de 2 oz. 
Bouteilles de 3 oz. 
Bouteilles de 4 oz. 





O.20 


tt 


6.72 


TOR 


4.40 


Grosse 


Doz 


3.60 


0.3.S 


5.00 


0.4S 


6.25 


0.55 


7.25 


0.65 



FROMAGE— BEURRE— OEUFS 
Montreal 

Prix vendants aux epiciers 

Fromage doux 16c 

Fromage fort, blanc, a la meule 18c 

au morceau 19c 

Fromage Oka 25c 

Beurre, choix 29c 

Beurre, choix, en bloc d'une livre 2g l / 2 c 

Oeufs No 1 26c 

Oeufs choisis 30c 
Oeufs frais en boites de carton 

dune douzaine 



32c 



FROMAGES IMPORTES 



Bonne demande. 

On cote le fromage de Gruyere: 

Fromage entier de 33 lbs. ou de 80 
lbs., 35c la livre. 

Le fromage de Roquefort se vend de 
32c a 33c la lb. et le Limbourg, 24c la 
livre. , i |j 1, 

On cote encore: 
Gorgonzola lb. 0.28 

Edam doz. 10.00 

FRUITS VERTS ET LEGUMES. 

Oignons, la botte 0.05 

Oignons, la poche, 100 lbs 1.75 

Oignons, V 2 cse, $1.75, la cse 3.00 

Betteraves, la poche 0.50 

Patates, le sac 0.00 

Navets, la poche 0.75 

Oranges Navels, la cse 3.50 

Citrons, la cse 5.00 

Pommes Baldwin, No 1 2.50 

Pommes Baldwin, No 2 1.75 

Pommes Greening, No 1 2.50 3.00 

Pommes Greening, No 2 2.00 2.25 

Pommes Spy No I 
Pommes Spy No 2 

Atocas, le gallon 0.50 

Tomates fancy, la boitte 0.25 

Flatt 

Concombres, la doz. 0.15 

Pommes Fameuses 2.75 3.00 

THES 
Thes du Japon 22c 24c 

et plus. 
Gunpowder, Common Pinz Suez 14c 
Pea Leaf, selon apparence 22c 28c 

Young Hyson, seconds 16c 

Young Hyson, firsts 19c 

Ceylan, Green Young Hyson 24c 

Ties difficile a obtenir. 
Thes du Japon 22c 

Des avis regus du Japon par cable di- 
sent que les qualites de the qui pou- 
vaient s'obtenir l'an dernier a I5^c s'ob- 
tiennent aujourd'hui difficilement a lS]Ac 

Congo. — Les avis de l'etranger disent 
que le the du Congo ordinaire peut etre 
obtenu a i6^4c, la qualite correspondante 
aui se vendait l'an dernier a io^c. 
Thes Noirs Ceylan, Pekoe Sou 20c 

Pekoe 23c 

Orange Pekoe 28c 

PEAUX VERTES 



Boeuf inspecte No 1 

Boeuf inspecte No 2 

Boeuf inspecte No 3 

Veau 

Agneau, chaque 

Mouton, chaque 

CEREALES. 

Ble No 1 Northern 
Avoine No 2 C.W. 
Avoine No 3 C. W. 
Orge No 3 C.W. 
Orge No 4 



0.00 
0.00 


0.17 
0.16 


0.00 
0.00 


0.15 
0.18 


0.70 
o-.oo 


0.75 
0.85 


I.IQ 

0.55* 


1.20 

. 564 


0.54 

0.72 
0.67 


0.55 
0.73 

0.68 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



29 



Table Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont-Royal. 30 

Baker & Co. (Walter) 10 

Banque de Montreal 32 

Banque d'Hochelaga 32 

Banque Nationale 32 

Banque Molson 32 

Banque Provinciale 32 

Barnett G. & H.Co 41 

Belanger & Belanger 34 

Bowser, S F. & Co 6 

British Colonial Fire Ass. .. 31 

Brodie & Harvie 12 

Canada Life Assurance Co. . 31 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . 34 

Canada Wire & Iron Goods 39 

Canadian Pacific 38 

Canadian Postum Cereal 

Co., Ltd 27 

Can. Shredded Wheat Co. . 13 

Canadian Salt Co 9 

Cane Wm. & Sons Co. Ltd. . 9 

Channell Chemical Co 29 

Church & Dwight 6 

Cie d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 31 

Clark, Wm 10 

Connors Bros 16 



Continental Bag & Paper Co 13 

Cottam Bart 34 

Couillard Auguste 34 

Desmarteau Alex 34 

Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector 34 

Douglas J. M. & Co. . Couvert 

Ecole Polytechnique 12 

Eddy E. B. Co 11 

Esiuhart & Evans... 30 
Equitable (Cie d'asturance 

incendie) 31 

Fairbank N. K 14 

Fels & Co ia 

Fontaine Henri 34 

Fortier Joseph 34 

Frontenac Brewery 15 

Gagnon, P. -A 34 

Garand, Terroux & Cie... 34 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 16 

Gonthier & Midgley . 34 

Grand Trunk Railway 39 

Greening Wire Co 36 

Gunn, Langloia & Cie 6 



Hall Coal [Geo] 32 

Hamilton Cotton Co 38 

International Hosiery Co. . 12 

Jonas & Cie, H 

Couvert int£rieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 10 

La Pr6voyance 31 

La Sauvegarde 30 

Leslie & Co., A. C 36 

Liverpool-Manitoba 30 

Martin C. E 34 

Martin-Senour 40 

Mathieu (Cie J. L.) 11 

Matthews-Blackwell Ltd... 5 

Maxwell Limited 36 

Mc Arthur, A . . 36 

McClary Mfg. Co Couvert 

Metropolitan Life Ins. Co.. 30 

Montbriand, L. R 34 

Montreal-Canada Ass. Co. . 30 

Mott, John P.. & Co 10 

Nova Scotia Steel Co 38 



O. K. Manufacturing Co.. . 8 



Pret Immobilier Limit^e. . . 10 
PrSvoyants du Canada, (Lesj 30 



Rolland & Fils, J. B 34 

Salada Tea 7 

St. Lawrence Sugar Co 12 

Stanley, Rule & Level 41 

Sun Life of Canada 31 

Taylor Forbes Co. Ltd 37 

Theatre National Francais. 34 

Tippet & Co., A. P 5 

Tuckett [The G. E. & Son 

Co] 39 

United Shoe Machinery Co. 
Ltd Couvert 

Western Ass. Co 30 

Wilks & Burnett 34 



Des centaines et des centaines 

de Quincailliers trouvent que la 

O€teM P 




(Faite au Canada) 



Se vend vite et 
facilement. 



La raiSOtl — Les annonces de la O-Cedar p^netrent dans des milliers de menages au Canada et 
sont lues par des milliers de personnes, parce-que les menageres sont toujours sur le qui vive pour 
trouver une invention qui diminue le travail et rende plus agreable la tenue 
d'une maison. 

Les O-Cedar Polish Mops sont sp^cialement utiles a cette saison 
parce qu'il y a plus de poussiere — aussi poussez-les de l'avant mainte- 
nant. 

Ecrivez a votre marchand de gros. 

CHANNELL CHEMICAL CO., LIMITED 

369 Ave. Sorauren, Toronto, Ont. 




EN SCRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



y> 



LE PRIX COURANT, Vertdredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 

:-: of New-York : : 

^Compagnie a Fonds Social, 

Assurance en force $2,816,504,462 

fonco en vigueui au 31 de- 

cembre 1913 13,957,742. 

Bn 1913. la compagnie a e- 

mis au Canada des poli- 
ces pour plus de $51 ,000,000. 

Bile a depose entre les 

mains du Gouvernement 

Canadien et de fidei-com- 

mis canadiens, exclusive- 

ment pour les Cauadiens, 

plusde $20,000,000. 

II y a plus de 700.011 Canadiens afsutes 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPORCE EN 1861 
ACTIF, au-delft de - - $3.384, 179-93 
Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Gbo. A. Cox, President. 

W. R. Brock, Vice-President. 

W. B. Mkikxb, Gerant-General. 

C. C. Fostbr, Secretaire. 

Succursale de Montreal : 

6 1 RUE ST-PIERRE. 

ROBT. Bicserdiie, Gfrtrt 



L'AsSURANCE MONT-ROYAL 

(Compagnie Independante (Incendie) 

Bureaux t 74 rue noire-Dame 0ue$t 

Coin St-Francois-Xavier. MONTR J AL 

Hon H B. Rainville, President. 

T . E Clsmebt, Jr. Gerant-General 



ESINBART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 
Responsabilit6 des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

Tbe Scottish Inion & National is. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



Nous tonsid^rons toutes commacdes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'exp6rience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 rie St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 653 MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

1 12 RUE ST JACQUES, MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Lainij, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr; A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



PEREMPTION DE POLICE. 



(Du "Philadelphia Telegraph".) 

Ce que nous avons dit ici au sujet 
de l'homme qui hypotheque son as- 
surance s'applique aussi a l'homme 
qui indolemment laisse perimer son 
assurance. 

II y a des articles d'utilite que Ton 
peut acheter sur le marche en tout 
temps et a des prix qui ne varient 
guere, mais l'assurance sur la vie 
n'est pas de cette classe. L'age de- 
termine le prix et naturellement les 
hommes ne rajeunissent pas. 

Les hommes qui laissent tomber 
leur assurance comptent d'ordinaire 
la reprendre a loisir. Quelquefois ils 
le peuvent, d'autres fois ils ne le 
peuvent pas. Mais ils ne peuvent 
jamais la reprendre au meme taux, 
de sorte qu'au point de vue stricte- 
ment affaires, e'est line erreur. 
L'homme qui, a sa seconde applica- 
tion, decouvre que son coeur est ma- 
lade ou que ses rognons sont affec- 
tes, realise qu'il a fait plus qu'une 
erreur d'affaires. 



COMPACNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondee an 1 859 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autres Valeurs 

passives ... 20.688,00 

$213,759.19 

Surplus pour les assures $344,126.76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE OULUTH, 

SO rue Notre-Dame Ouast, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Ferd. Page, Cerant Provincial 



ASSIREZ VOUS 

DANS 

Lft $fli!U€0flRB€ 

1o PARCE Ses Taux sont aussi avantageux 
QUE que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 
2o PARCE Ses pollcea sont plus liberates 
QUE que celles de n'importe quelle 

compagnie. 
3o PARCE Ses garantles sont euperteu- 
QUE res a la generality de celles des 

autres compagnies. 
4o PARCE La sagesss et I'experlence de 
QUE sa direction sont une garan- 

tle de succes pour les annees 
futures. 
So PARCE Par-dessus tout, elle est une 
QUE compagnie Canadlenne- 

Franealse et ses capitaux res. 
tent dans la Province de 
Quebec pour le benefice des 
notraa. 

Siege Soolal ■ Angle des rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 
MONTREAL 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Auto rise $500,000.0 

Actif du Fonds de Pension, le 

30 juin 1914, $495,409.14 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que e'est un placement sans pareil; 

Parce que e'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que e'est la seule Compagnie 4 

"Fonds Social" faisant une speciality du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $495,409 14. 

Bureau a Montreal : 

Chambre 22, 

Edifice "La Patrie" 

Bureau • Chel : 

126 rue St Pierre, 
Edifice "Dominion," 

QUEBEC. 



Pour toutes vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



3 1 



LA COMPAGNIE 




D' Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



180 Rue ST . JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de 1'annSe et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contestee. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencie. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"1/ Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
couteuse pour les Rdclamants. .'. .". 



Lorsqu'un hommc prend une po- 
lice d'assurance stir la vie, que ce 
soit pour mille dollars ou pour cent 
mille dollars, il a ajoute d'autant a 
sa succession. Laisser perimer cette 
police, e'est retrograder, e'est recu- 
ler, e'est perdre du terrain. C'est 
l'ambition de tons de pouvoir lutter 
aveo les autres dans le monde et si 
nous le pouvons nous ne reculeron's 
pas. 



CHOSES QU'IL EST BON DE 
SAVOIR. 



On pent tirer du rapport du de- 
partement d'assurance de l'Etat, 
pour l'annee 191 2, tin etat demon- 
trant les operations des societes fra- 
ternelles des Etats-Unis au cotirs de 
cette periode. 

Pendant les douze mois les socie- 
tes ont eu tin reventi de $85,000,000 
et elles ont debottrse $73,000,000, ce 

(A suivre a la page 34.) 



Sun Life of Canada 

Actif $ 55,726,347.32 

Assurances en vigueur. . . . 202,363,996.00 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intituled "Prospere et 
Progressive.'' 



L'ancre contre le 
mauvais vent 

Dans des temps comme ceux pre- 
sents oil les garanties d'ordinaireaussi 
bonnes que l'or ne peuvent pastrouver 
de marched une police dans une bonne 
compagnie d'assurance-vie a une va- 
leur que rien ne peut approcher. Soit 
a sa maturite ou comme garantie tem- 
poraire elle est toujours d'une valeur 
de cent cents dans la piastre. Si elle 
est prise a la Canada Life, elle vaudra 
probablement beaucoup plus. 

Ne serait-il pas bon pour vous, des 
que vous aurez de l'argent a. placer, 
de vous souvenir des conditions pr€- 
sentes et de le placer la ou non seule- 
ment il sera en surete absolue, mais 
encore parfaitement sous controle ? 

Canada Life Assurance 

COMPANY 



Ea Compagnie d'Uwuranc* 
nUTUELLE DU COnHERCB 

Contra I'lncendle 
Aetlfaxcedant - - $625,000.00 

DKPOT AU GODVERNEMENT 

en conformity avec la nouvelle I*oi des 

Assurances de Quebec, 8 EdouardVIl, Chap. 69 

Bureau-Cbef; ISI rue Qlrouard, SuHymclntht 



RESPONSABILITE PATBONALE 

La Prevoyance 

Capital $500,000.00 



Aussi : — Accidents, Maladies, Glaces, 
Vol, Garantie de Fid£lite, Garantie de 
contrats. 

ASSURANCE D'AUTOMOBILES 

Bureau Chef : 

160 rue St= Jacques, • Montreal 

Tel. Bell : Main 1626 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AU70RISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents demandes pour les districts non representee. 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profit non partages 1 ,098,968.40 

SIECE-SOCIAL, MONTREAL 

Bureau des Directeure.— H. V. Meredith. Bcr., President R.P.. 
Angus, K. B. Greenshields, ->ir William MacDonald, Hon. Robt Mackay , 
Sir Thos. Shaughnessy, K C V.O., David Morrlce, C. R. Hosmer A. 
Baumgarten, C. B. Gordon, H. R. Drummoud, D. Forbes Angu et 
Wm. Mc. Master, 

Sir Fre terick. Williams-Taylor, Geraut-GSneral, A. D. Braithwait* 
Assistant Gerant-Gen6ral. 

Succursales dans toutes lea principales cites et villes du Canada 
et en Angleterre, les Etats-Unis d' Amerique, Terreneuve et Mexique . 

Seize Succursales dans la ville de Montreal, 

Dapartamsnt d'Epargnss dans toutes les Succursales du Canada 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra- 
vellers Cheques" a donne satisfaction a tous nos clients ; nous 
invitons le public a se preraloir des avantages que nous offrons. 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSON 

INCORPORBE EN 1855 

Bateau Principal, MONTREH. 

CAPITAL PAY£ 14.000 000 

FONDS DE RESERVE 4.800.000 

E. C. PRATT Cerant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Arthabaaka 
Bedford 
Cowansville 
Chicoutimi 
Drummoud ville 
Praserville et Riviere 

du Loup Station 
Knowlton 
Lachine 
Montreal-Rue St- 

Tacques 
T«treaultville 



Rue Sainte-Catherinc Sutton 
Avenues du Tare Richmond 

et Georges-Smile Roberval 

Maisonneuve Sorel 

Market and Harbaur- Saint-Ceaaire 
Mont-Joli. Saint-Ours, Que. 

Cote des Neiges— Sainte-Thtrese dc 

COte St-Panl Blainville 

Boulevard St-Lsurent Victoriavllle 
Saint-Henri— Ville St-Pierre 

Pierreville Waterloo 

Quebec Berlin, Ont. 

8te-Marie de Beauce 
90 Succursales dana tout le Canada. 
Age nces a Londres, Paris, Berlin et dans toutes les principales villes da 

monde. Bmission de Lettres de Credit pour le commerce et lettres 

errcnlaircs pour voyageurs. 



CHARBON 

Anthracite et Bitumineux. 



Exp^die par voie ferree ou voie d'eau a tous 
endroita de la Province de Quebec. 

GEORGE HALL COAL CO. 

OF CANADA, LIMITED. 
126 huh ST-PIBBHE, MONTREAL, 



Banque Provinciale 

Du Canada 

CAPITAL AUTOR1SE .... $2,000,000 00 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec. 1913) $1,637,873.49 

CONSEIL D'ADMINISTRATION : 

President : M. H. LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Limitee. 

Administrator du Credit Poneier-Franco-Canadien. 
Vice-President : W. F CARSLEY. Capitaliste. 
Vice-President : TANCREDE B1ENVENU. Administrates take of the 

Woods Milling Co. 
Hon. L. BEAUBIEN, Ex-Ministre de l'Agriculture, P. Q. 
M. G. M. BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 
M. ALPHONSE RACINE, De la maison de gros "Alphonse Racine Lte>." 
M. L. J. O. BEAUCHEMIN, De la Ubrairie Beauchemin Uee. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Commissaires-Censeurs) 

President Hon Sir ALEX. LACOSTE, C. R , Ex-Juge en Chef de la 

Cour du Banc du Koi. 
Vice-President :DocteurE. P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

F jncier Franco-Canadien. 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Ponder Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 

M. J. W. L. FORGET, Inspecteur M ALEX BOYER, Secretaire 



66 Succursales dans les Provinces db Quebec, d'Ontario 
et du nouveau brunswick. 



Corraspondants a I'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo 
Chicago ; Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Italie. 



MMMAMMMM^M^^MMMMMMMMMAMMM^MVWWMvVM 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Fonrie« en 1874 



Capital autorise $4,000,000 Capital pay* $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de I'Actif au-dela de 32.000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; hon. F. L 
Beique, Vice-President; A Turcotte, Ecr., ; A A. Larocque, Ecr., ;E. H 
Umay. Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, G£rant-G6neral ; F. G. J,.educ, Gerant ; P. A. La. 'al lee 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
Atwater, 1636 St-Jacqnes. Outremont, 1134 Laurier O. 

Aylwin, 2214 Ontario Est. Papineau, 2267 Papineau. 

Centre, 272 Ste-Catherine Est. Pointe St-Charies, 316 Centre. 

Delanaudiere, 737 Mont-Royal Est. St-Denis, 696 St-Lienis. 



DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est 
Est, 711 Ste-Catherine Est. 
Fullum, 1298 Ontario Est. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est. 
Longue-Potnte, 4023 Notre-Dame E. 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. 
Mont-Royal, 1184 St-Denis. 
N.-D. de Grace, 289 Blvd. Decarle. 
Ouest, 629 Notre-Dame O 



St-Edouard, 2490 St Hubert. 
St-Henri, 1835 Notre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-ViateurO. 
St-Zotique, 3108 Blvd. St-uaurent. 
Laurier, 1800 Blvd. St-Lautent. 
Emard, 77 Blvd Monk. 
Verdun. 125 Avenue Church. 
Viauville, 67 Notre-Dame, Viauville. 
Villeray, 3J26St-Hnbert. 



AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



St-Justin, Que., 

(Co Maskinonge). 

Ste-justine de 

Newton, Qu£. 

St-Iambert, Que. 

St-Laurent, Que. 

St-JUeon, Que. 

St-Martin, Que. 

St-Paul Abottsford, Q. 

St-Paul l'Ermite, Qufe. 

St-Paul des Metis.Alta 

St-Pie de Bagot, Que. 

St-Pierre, Man. 

St-Philippede 

Laprairie, Qu£. 

Ste-Prudentien ne, 

(Ca. Shefford). 

St-Remi, Qu«. 

St-Rock de Qu£bee,Q. 

St-Simon de Bagot, Q. 

Ste-Thecle, Que. 

St-Valerien, Que. 

St-Vincent de Paul, 
Que , (Co. Laval). 

Sherbrooke, Que. 

Sorel, Que. 

Trois-Rivleres, Que. 

Valleyfield, Que. 

Victoriavllle, Que\ 

Vankleek Hill, Ont. 

Winnipeg, Man. 

Bmet des Lettres de Credit Circulaires pour les Voyageurs, payable* 
dana toutes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; achete 
des traltes sur les pays etrangers ; vend des cheques et fait des paiements 
telegraphtques sur lea principales villes du monde. 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Que. 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly, Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnham, Que. 
Fournier, Ont. 
Granby. Que. 
Gravelbourg, Sask . 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Que. 
Laprairie. Que. 
L'Assomption, Que, 
Lanoraie, Qui., 

(Co. Berthier). 
Longueuil, Qu6. 
L'Orignal, Ont, 
Louiseville, Que. 
Marleville, Que. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Dame de Trois- 
Rivleres, Que. 



N.-D. des Victoires, 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pte-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, Que. 
Pont de Maskiuonge\ 
Q. (Co. Masklnonge). 
Prince-Albert, Sa»k. 
Quebec, Que. 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Russel, Qu5. 
St-Albert, Alta. 
St-Poniface, Man. 
Ste-Claire, Que., 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Que , 

(Co. Berthier). 
St-Elzearde Laval, Q. 
Ste-Genevieve, Que. 

(Co. Jacques-Cartier). 
Ste-Genevieve 

de Batiscau, Que. 
St-Gervais, Que., 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignace de Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan, 
Que. 
Bt-Jer6me, Que. 
Ste-Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



33 



Renseignements Commerciaux 

Beauceville. — Gregoire, Onesime. Compromis effectue. 
Magasin general. 

Black Lake. — Gosselin, Albert. Vente le 9 octobre. 
Chaussures, peaux, etc. 

Bonaventure E. — Henry, Wm. J. P. E. Gagnon, cura- 
teur. Magasin general. 

D'Israeli. — Cloutier, N. A. Actif vendu. Boulanger. 

Chicoutimi. — St-Hilaire, V. El Vente le 10 courant. 
Epiceries, etc. 

L'Annonciation. — Boileau, J. E. Cession. Magasin 
general. 

Lac aux Sables. — Cloutier, Philippe. Cession. Magasin 
general. 

Adams, J. M. Actif vendu 



Magasin 
Abeles, B. Vente par huissier le 13 cou- 
Mme S. Barbara. Offre de compromis. 



Carp, Louis. Fonds vendu. Nouveautes. 
A. DeLadurantaye & Freres. Cession. 



Matapedia. - 
general. 

Montreal. — 
rant. Epicier. 

Montreal. — 
Nouveautes, etc. 

Montreal. ■ — ■ 

Montreal. — 
Contractors. 

Montreal. — ■ Ethier, Paul. Cession. Epicier. 

Montreal. — Fiset, Jos. Cession. Tabacs, restaurant, etc. 

Montreal. — Gauthier, Jules, consent a deposer bilan. 
Contracteur. 

Montreal. — Loranger, E. Demande de cession. Epicier. 

Montreal. — Maille, Emile. Cession. Assemblee des 
creanciers le 9 courant. Carossier, etc. 

Montreal. — Male Attire, Ltd. Assemblee des creanciers 
et actionnaires le 9 courant. 

Montreal. — N. W. McLaren & Frere. Dissolution. 
Agents manufacturiers. 

Montreal. — Phaneuf, Omer. Cession. Epicier. 

Montreal. — Ruthman Packing & Provision Co., Ltd. 
Liquidation volontaire. Assemblee des creanciers et action- 
naires le 20 courant. 

Montreal. — Starnes, Holstead & DePencier, Ltd. As- 
semblee des creanciers le 9 courant. Immeubles. 

Montreal. — Syrkos, S. Fonds vendu. Confiseurs. 

Quebec. — Drolet, Ulric. Cession. Boulanger. 

Quebec. — ■ Hudson, Richard. Decede. Manufacturier* 
de voiles. 

Quebec. — Mine Honore Paquet. Vente le 7 courant. 
Epiceries, etc. 

St-Jean. — Mendelsohn & Spier. Compromis. Hardes, etc. 

St-David d'Yamaska. — Goulet, J. A. Vente le 7 courant. 
Magasin general. 

Sherbrooke. — A. F. Roy & Cie. Cession. Epiciers. 

Sorel. — Ghoraile Freres & Cie. Fonds vendu. Nou- 
veautes, etc. 
Les compagnies suivantes ont ete recemment enregistrees. 

Lachine. — H. Diamond & Co., marchands. 

Montreal. — Dupere & Cie, marchands; J. E. Harel & 
Cie, epiciers; Lacasse & Roy, agents d'immeubles; La Com- 
pagnie de Publication Canadienne; F. S. Potvin, epicier; Red 
Cross Shoe Hospital Co.; Standard Investment Co.; H. Ca- 
bana & Cie, plombiers. 



LES TRIBUNAUX 



COUR SUPERIEURE 



ACTIONS 

Defendeurs Demandeurs Montant 

Cairnside 

Westmount Dairy Co. Dionne, Jos. 100 

Caplan River 
Rabin, Denis Gray, Wm. & Sons Campbell Ltd. 108 

Huntingdon 
Smail, John Hudon, Hebert Cie, Ltee 231 

He Perrot 
Legault, Orphir Gauvin, Nap. 170 

Lachine 
Can. Motor & Supplies Co., Ltd. 

„. . British American Oil Co., Ltd., 2eme classe 

Wydenuosky, Toder, Fissink, Helena Stein, S. 2e classe 

Laprairie 
La Ville de Laprairie Viau, A. 574 

•Les Syndics de la Commune de Laprairie de la 



Magdeleine Viau, A. 365 

Longtin, Florien Legault, Aug. 102 

Viau, Jos. McKenzie-Naglc, Frs. Ann. 115 

Longtin, Zephirin _ Legault, Aug. 102 

Laval des Rapides 

Bisson, Martial Gingras, Tel. 130 

Les Eboulements 

Connolly, De J. (epouse de Connolly, John) 

Royal Canadian Jewelry Co. 117 
Maisonneuve 
Senecal, Henri Dubreuil, Jos. 116 

Montreal Ouest 
Barnes, E. W. Hyde & Sons, Ltd. 216 

Outremont 
Rochon, Stan. Hyde & Sons, Ltd. 182 

Quebec 
Hervieux, Emma (epouse d eHervieux, Nap.) 

Royal Canadian Jewelry Co. 
Rectory Hill 
Ass. Cooperative d Agriculture de Rectory Hill 

Cooper Seed & Supply Co. 106 
Ste-Agathe des Monts 
Corp. Village Ste-Agathe des Monts 

Enfants mineurs de Cordelia Cuvillion Helms 1500 
Leblanc, W. A. Larue, Leon 159 

Forget, Ferdinand Deguire, A. S. 200 

St-Etienne des Gres 
Blais, Nap. Royal Canadian Jewelry Co. 178 

St-Faust:n 
Brosseau, Emery Int. Harvester Co. of Can., Ltd., 3e cl. 

St-Francois de Sales 
Forget, Dolce Bellefleur, Z., 2eme classe 

St-Henri de Mascouche 
Dupras, Edmond Wods-DeBellefeuille, Annie 1000 

St-Jean d'Iberville 
Decary, L. J. T. Mitchell, F. J. 200 

St-Lambert 
Hue, John Wm. Frontenac Breweries, Ltd. 121 

St-Paul l'Ermite 
Bourque, Armand, Desjardins, Wm. (Montreal) 

Watterson, J. & Co., Ltd. 153 
Ste-Rose 
Lonsdale, Jane (epouse de Roberts, James), Roberts, 
James & Co. 

Jeannotte dit Lachapelle-Gagnon, Adeline 462 
St-Telesphore 
Charlebois, J. A. Royal Canadian Jewelry Co., 4e classe 

Ste-Therese 
Thibault, Maxime Georgia Turpentine Co. 167 

Sherbrooke 
Dubin, B. The Real American Cap 113 

Vaudreuil Station 
Brunelle, Oct. Lewiston Foundry & Machine Co. 6729 
Lalonde, V. Ward, Jos. & Co. 144 

Verdun 
Southern, Herman, Kohos, Abraham (Montreal), La- 
moureux, H. (Montreal), Montreal Architectural 
Iron Works (Montreal) Deakin, C. Edward 3000 

Patte, Ferd. Hyde & Sons, Ltd. 196 

Westmount 
Kennedy, Wm. Bisset, Harriet M. 100 

Payton, Wm. T. Normandin, Ovide, M.D. 4934 



COUR DE CIRCUIT 



JUGEMENTS RENDUS 
Defendeurs Demandeurs Montant 

Adamsville 
Adams Creamery Ass. Ltd. 

Wilkinson, Heywood & Clarke Ltd. 16 

Bord a Plouffe 
Chartrand, Osias Jubinville, F. O. 40 

Fort Coulonge 
Bertrand, Louis Bertrand, De C. 30 

(A suivre a la page 42) 



34 



l.K PRIX COUR \\T. Vendredi, 9 Octobre t<)i 4 . 



Vol, XLVII — No 41. 



TBI.. BBLL, MAIN 1859 

BELANGER & BELANGEB 

Notaires. Comptables et Commissaires 

TRUST & LOAN BUILDING. 

No 30 IM St-Jaoques, MONTREAL 

Argent a Prater 4 4, 5 et 6% 



PAIN POOH OISBAUX est le " Cottair 
Seed" fabrique d apres six breveti. Mar 
chandite de confiance ; rien ne peut I'appro 
cber comme valeur et comme popularity 
Chex toua lea fouroiaaeura en ajroa. 



Maison Kondte en 1870 

AUQUSTE C0U1LLARD 

IMPORTaTBUR db 

Ferronnerlr et Qalacalllerle, Verrea A 
Vitree, Pelntures, Etc. 

Speciallte j Poeles de toutes sortes 
Vow. *8iS h *S» rue St-Panl 

Toatea i« et 14 8t-Amable, MONTRBAl 



La maison n'a pas de Commls-voyageurs tt 
fait b£neficier ses clients de cette economle. At 
tention toute spiciale aux commandes par Is 
malle. Messieurs les marchands de la campagnt 
seront touiours servls an plus bas prlx di 
march6. 



Alex. Desmarteau 

Comptable, Auditeur 
SPECIALITY : — Liquidation de Falllltes, 

Compromis Effectue. 

54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 

Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



C. E. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. flaln 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

QUEBEC 

L'HOtel des commis-voyageura. 
Plan Amdricain. Taux, a partir de $2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 

Atelier de Reglure, Reliure, Typo- 
graphic, Relief et Gaul rage. Fabri- 
cation de Livrea de Comptabiliti. 
Pormuleset fournitures de Bureau. 

210 rue Notre-Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Pierre). Mohtbbal. 



(Suite do la page 31.) 

qui laisse un excedent de $12,000,000 
de surplus, soit un million par mois. 
A la fin dc l'annee leur actif etait de 
$104,000,000 en plus de leur passif. 
Les statistiques compilees par le 
Moniteur Fraternel indiquent que 
ces societes possedent sept millions 
cinq cent mille membres. 

"Bien que ces societes ne figurent 
pas aux rapports de la Bourse, dit 
le New- York Herald, il est evident 
qu'elles constituent line gigantesque 
institution financiere." — Delaware 
Workman. 



LOI LACOMBE. 



Employeurs 

Steel Co. of Can. 

Cite de Montreal 

M. Paiement 

James Strachan 

Alex. McGarr 



Deposants 

A. B. Maisonneuve 
J. L. S. Naud 
Amedee Paquette 

Isidore Brosseau 
Zephirin Brissette 
Louis Guilbault Tuckctt Cigar Co., Ltd 
John Carter Dom. Transport Co. 

Herve Campeau Dr E. St-Denis 

Honore Giguere Jenkins Bros.. Ltd. 

Edwin T. Houldsworth G. T. R. Co. 

Geo. Guitard C. P. R. Co. 

Louis Mignault T. L. M. Dupre 

Robert Linstead Peter Lyall & Sons 
Dlle Malvina Bissonnette 

Mount Royal Milling Mfg. Co. 
Jos. Zephirin Gariejey 

McLcod Hawthorn Co. 
Joseph Brosseau E. Lesperance, Ltee 
Adelard Trepanier Cite de Montreal 



Etudiez 'Tart de l'imprimeur"; de bon- 
nes notions "d'imprimerie" facilitent 
grandement l'etude de la publicite. 



CANADA STEAMSHIP LINES 



SUPERBES CROISIERES 
D'ETE 

NIAGARA A LA MER 

Toronto, Les Mille lies, Les Rapides du Saint- 
Laurent, La Riviere Saguenay. Service jour- 
nalier. 

ROUTE DES PLAGES DU NORD 

Quatre fois par mois de Quebec au Sept lies, 
Mingan, etc. 

ROUTE DU BAS DU GOLFE 

Departs une fois tous les quinze jours de 
Montreal et Quebec pour Gaspe, Summerside, 
Charlottetown et Pictou. 

Pour plus amples renseignements s'adresser 
a toute agence de tourisme ou de billets ou 
directement a la "Canada Steamship Lines" a 
Montreal. 



H. E. MIDGLEY 

Comptable-Incorpore 



GEO. GON1 HlfcR 

Licencie Institut 
Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptables A Audltaurs 

103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Tel6 hone Adresse telegiaphique 

Ma n 2701-519 "Gontley " 



GARAND, TERROUX & CIE 

banquiers et Courtiers 
48 rue Notre' Dame Ouest 

MONTBBAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Chambra 315, 816, 317 

Edifice Banquo Quebec 



11 Place d'Armes, 

Telephone Bell Main 491a 



MONTREAL. 



L. r?. MONTBRIAND 

Architecte et Mesurenr, 
230 Rue St-Andre Montreal 



OLVERTDRE DES CLASSES 

Fournitures Classiques, Livres 
d'Exercices, Papier Qualite Supe- 
rieure, Papier Ecolier, Blocks- 
Notes, Papier a Lettres, Boites de 
Papeterie, Plumes, Crayons, Ar- 
doises, Boites d'Ecoliers, Etc., Etc. 

Demandez echantillons et Prix a 



•B. 



53 Rue St-Sulpice, 



Montreal, 



THEATRE NATIONAL 

SEMAINE DU 1 2 OCTOBRE 

L'Immense succes dramatique 

LA MASSIERE 

par Jules Lemaitre 

La troupe au grand complet 

Ne manquez pas ce spectacle. 



Arthur W. W Iks. 



Alexander Borne 



WILKS & BURNETT 

Comptables, Audlteurs, Commlsaalres pour 
toutes les Provlnoes. 

Reglement d'affaires de Falllltes 

602 Batisse Banqne des Marchands 



Tel£ phone Bell Main 5500 



MONTREAL 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



35 



Ferronnerie, Quincaillerie, Peinture, Materiaux de Construction, Etc. 



L'INDUSTRIE DES EXPLOSIFS 



(Suite) 

Transport par voie ferree. 

Jusquen 1912, les reglements de trans- 
port par voie ierree, an Canada, etaieni 
peu precis et d une application peu tre- 
yuenie, ma.s a la suite d explosions ue- 
sasneuses, le gouvernement canadien 
s est emu. Le departement des mines 
tut charge d etablir, d accord avec les 
compagn.es de chemins de fer et les m- 
dustr.els, des reglements pouvant don- 
ner quelque secunte au public. Deux 
conferences, tenues sous la presidence 
du Dr Haanel, directeur des mines, le 
23 et le 30 septembre 1910, posaient les 
bases de la legislation des explosifs. De- 
vant les representants du ".bureau of 
Safe Transportation" de New-York et 
devant les fabr. cants d explosifs au Ca- 
nada, M. le capitaine Desborough, ins- 
pecteur des explosifs au Home Office 
de Londres, exposa magistralement le 
resultat de son enquete par tout le pays. 
Comme consequence, il demandait une 
legislation analogue a celle du Royau- 
me-Uni, aussi b.en pour le transport 
que pour la fabrication des explosifs. 
■ Cette propos.tion rencontra quelque re- 
sistance de la part des industnels. 

Incontestablement, les mesures pro- 
posees, en augmentant le capital impro- 
ductif, peuvent gener momentanement 
le developpement de cette industrie. 
Quoi qu'il en soit, l'opposition des in- 
dustriels n a pas ete faite en vain et de- 
puis 1910; le projet de reglementation 
de la fabrication attend la discussion 
devant la Chambre d'Ottawa. Seule la 
legislation du transport par voie ferree 
a abouti. Le 16 Janvier 1913, le Bureau 
des Commissaires des chemins de fer 
edictaient les reglements pour le trans- 
port des explosifs. (The Board of Rail- 
way Commissioners for Canada. Regu- 
lations for the transportation of explo- 
sives. General order No. 100). Ces regle- 
ments interdissent le transport de plu- 
sieurs categories d'explosifs et particu- 
lierement de la nitroglycerine liquidc, 
de la dynamite qui exsude, de la nitro- 
cellulose dessechee. Les formalites d eni- 
ballage et de declaration sont renfor- 
cees. Ces formalites et prohibitions qui 
suppriment ccrtaines habitudes contre 
lesquelles M. le capita'ne Desborough 
s'etait eleve energiquement, donnent en 
definitif au Canada, une legislation des 
explosifs analogue a celles des grands 
Etats europeens et americains. 

L'industrie des explosifs au Canada. 
Le recensement des manufactures in- 



dique pour 191 1 sept entreprises posse- 
dant 1111 capital total de 1 916,000 dollars. 
Les usines de ces entreprises se sont 
concentrees surtout dans les provinces 
d Ontario et de Quebec. Les us.nes de 
Vaudreu.l, Beloe.l, Windsor Mills, Ri- 
gaud et Sherbrooke (P. Q.), Parry- 
Sound, Kingston, Petrolia, Cobalt, De- 
soronto (Ont.), fabriquent soit des dy- 
namites, soit des capsules ou des me- 
ches. 

Les usines de la Colombie Britanni- 
que et du Nouveau-Brunswick (Maicai- 
ma), Northfield, Bowen Island (B.C.) 
et Sydney (N.B.) se developpent rapide- 
ment, et peuvent esperer de par leur si- 
tuation geographique un brillant avenir. 

En 1910, toutes ces usines employaient 
pour 1 044201 dollars de matieres pre- 
mieres et fabriquaient pour 2,168,500 de 
produits finis. La plupart des societes 
d'explosifs ont fusionne en 1912 et le 
syndicat qui possede huit usines a pris 
le nom de Canadian Explosives Co. Son 
siege social est a Montreal, Transport- 
ation Building. Ce syndicat subit la 
concurrence serieuse de la maison Cur- 
tiss Harvey qui possede une uslne a Ri- 
gaud (P.Q.) et qui importe d Angleter- 
re. Enfin 1 Energite Explosives Co. fa- 
brique et vend des explosifs chlorates. 

De nouvelles societes sont en forma- 
tion. La General Chemical and Explo- 
sives Co. qui a son s ege social a Mont- 
real a obtenu la concession de vastes 
terrains a Trois-Rivieres et se dispose a 
fabriquer un explosif chlorate dun 
transport facile. 

Etant donne les clrconstances favora- 
bles, il n'est pas douteux qu'elle prospe- 
re rapidement. De plus en plus les dy- 
namites doivent compter avec la con- 
currence des explosifs chlorates et de 
surete dont l'utilisation rationnelle est 
encore peu connue. 

Les usines d'explosifs de ces deux ca- 
tegories ont sur les usines de dynamites 
le grand avantage de pouvoir s installer 
a proximite des centres miniers, tandis 
que les fabriques de nitro-glycerine doi- 
vent se placer au volsinage d'usines da- 
cides; la securite de leurs produits est 
incontestablement bien superieure a 
celle des dynamites et les fabricants de 
dynamites doivent compter des mainte- 
nant avec cette redoutable concurrence. 

L'importation des dynamites, d'autre 
part, malgre les tarifs protecteurs et 
malgre les formalites d'importation pro- 
jctees ne diminuent pas, de sorte que le 
remarquable essor de l'industrie des dy- 
namites pourrait se trouver entrave. 

Deja certaines us'nes de dynamites 
fabriquent l'explosif de surete sans ni- 
troglycerine; c'est un moyen de defense, 



mais nous pensons que revolution logi- 
que d une usine de dynamite doit s'ope- 
rer vers la grande industrie chimique. 
Comme le montre le schema insere 
dans cet article, il existe une veritable 
"solldarite" de fabrications entre les 
deux industries, solldarite qui permet 
d'obtenir des prix de revient tres bas 
aussi bien pour les explosifs que pour 
les produits chimiques. "II est a souhal- 
ter, pour la prosperite de l'industrie chi- 
mique canadienne que les fabricants 
orieritent leurs projets dans ce sens. 

L'industrie des explosifs aux Etats- 
Unis. 

Dans ce pays, la valeur des explosifs 
fabriques a decuple depuis 1869. Le ta- 
bleau suivant signale les points remar- 
quables de la statistique de cette indus- 
trie. 





r- 




CJ5 




c 





CO 




a- 


■>* 


lO 


G} 








CO 
00 


Q c? 


00 

05 


CO 




c 


CO 


CN 












-* 


CM 


•* 




ir. 


05 


02 




CC 


s 





CS 








r- 


Q oc 


I-H 


CN 


00 


t~ 







iC 


CM 


00 












CC 


CO 


lO 




00 CO 


Iffi 




r- 


CN 


r- 




-t 


t~ 


CD 


en 
00 


_ a- 


.-T 


of 


00 


Q co co 


10 


T-H 


\a 


CO 












CO 










^^ 




cc 


-* 


00 




■^ 


lr- 






CC 


02 


■«* 


05 








05 


Q cc 


■*" 


VO" 


CO 


CO 


CM 




->* 


CO 














o- 





lr~ 




t~ 




T-H 




CO f~ 


-* 




CD CD 


c§ 




05 


_. r-- 


CO 


CM 


Q c 










<r. 


CJ 


CD 












c\ 


t^ 


(J> 




-* 




CM 




CC 


00 


,_, 




t- 


-*t 


CD 




05 iO 


CD 


05 
O 


^ fr- "-* 


of 


05 


Q cc 


I— 1 


CO 






CO 






















IT 


CM 


-* 






• 


to . 






a) • 


cj • 






S-, '. 


T3 • 






a : 


en 






CO to 


t« rti 






<L> OJ 


3 3 




CZ 


I. (- 


„,T3 




•t- 


/<U;OJ 


* 




"c 




cs a. 




C 


s 


> 



Dans les cinq dernieres annees du re- 
censement, le capital avait subi une aug- 
mentation de huit millions de dollars et 
la valeur des produits fabriques de onze 
millions de dollars. 

(A. suivre) 



3* 



LE PRIX COr RANT. Vcndredi, 9 Octohre 1914. 



Vol. XI.VTI — No 41. 




La Lavense Rapide la pins 

Facile a Act'onner est la 

Laveuse "CHAMPION" 

a haute Vitesse de 

MAXWELL 

Elle peut etre actionnee 
par uq levier a main ou 
par une roue a manivel- 
le, ajustee a l'arbre de couche horizontal. La cuve 
est faite de Cypres Rouge, bois qui dure toute la 
vie. Le systeme a extension pour fixer la tordeuse 
permet d'ouvrir presque entierement le dessus. Eta- 
gere fournie en plus, si on le desire. 
La laveuse " CHAMPION " a prouve" qu'elle se 
vendait bien. Demandez les prix et autres details. 

MAXWELL LIMITED 

ST. MARYS, Ontario 



Toles Galvanisees 

ggnns 




HTTTtTfe 



Queen's Head" ! 

Le type du genre depuit un derni-aiecle 

Jamait egaleei comma qualite. 



caMada 

A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 
MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTB QUBLLB QUANTITB 

Toitnrei Goudronntjes (Roofing) pr&tes ft poser, 2 et 3 
Papiers de Construction. Pentre a Donbler et a Tapisser 
Prodnits du Goudron. Papier a Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Emballage Brun et Manille. 

Fabrlcants du Feutre Goudronne 

"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

8» HUE McOILL, MONTREAL 

Manufacture de Feutre pour ToiturecRues du Havre et Logan 
Moulin papier, Joliette. Qui. 





TISSU METALLIQUE 

~h Toile metallique 

ZE poor tamis. 

Toile metallique 

pour moulin a farine. 

Toile en broche regalvanisee. 

Toile metallique de toutes descriptions 
et articles en broche. 

Cable en broche. Accessoires pour cable en broche. 

Manufactures par 

THE B. GREENING WIRE CO., LIMITED. 

HAMILTON, Ont. MONTREAL, Que. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



37 




LA SITUATION. 

La situation des articles de quincaille- 
rie et tie ferronnene demeure scnsible- 
ment la meme. 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moins 2]/ 2 % pour 
tuyaux en plomb et de 9.00 pour tuyaux 

Ue pioniD composition moins 2 l / 2 c /o. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 

soires 

Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 

Tuyaux en fer 

Tuyaux noirs: K pouce a % pouce, 65 
p.c; Vi pouce, 70 p.c; H a 2 pouces, 
74 l A p.m.; 2/244 pouces, 74 p.c. 

Nous cotons, prix de la liste: 

J4 100 pieds 6.00 

j£ 100 pieds 6.00 

y 2 100 pieds 8.50 

y A 100 pieds 11.50 

I 100 pieds 17.00 

i}4 100 pieds 23.00 

1^4 100 pieds 27.50 



2 

3/2 
4 



100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 



37-00 
58.50 
76.50 
92.00 
109.00 



Fer-blanc en feuilles 



1. 00 



Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: J4 a % pouce, 50 
p.c; y 2 pouce, 59 p.c; Y\ a 2 pouces, 
045/2 p.c; 2 l /i a 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, prix de liste: 



Va 

y& 
y* 

H 

1 

iVa 

2 

2K2 

3 

4 



100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 
100 pieds 



2 

2l 
3 

3i 
4 



Tuyaux en acier 

pouces 100 pieds 

pouces 100 pieds 

pouces 100 pieds 

pouces 100 pieds 

pouces 100 pieds 

Fer-blanc Charcoal 
Nous cotons: 1 c. 14 x 20 



6.00 

6.00 

8.50 

11.50 

17.00 

23.00 

27.50 

37- 00 

58.50 

76.50 

92.00 

109.00 

9.60 
12.25 
13-2' 
15.55 
19.80 

4.65 



X. Extra par X et par cse 
suivant qualite. 
(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

IC, 14 x 20, base bte 4. 60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au Charbon — Terne-Dean ou 6gal 

IC, 20 a 28 bte 7.40 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 560 lbs.) 
Feuilles etamees 



XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 


7.90 


J2 x 30 gauge 24, 100 lbs. 


8.80 


72 x 30 gauge 26, 100 lbs. 


9.40 


Toles galvanisSes "Canada" 




Nous cotons: 52 feuilles, $4.60 


; 60 


feuilles, $4.85. 




Toles noires 




Feuilles: 




22 a 24 


2.65 


26 


2.75 


28 


2.8s 


Toles Noires "Canada" 




50 Feuilles 


3.00 


60 Feuilles 


305 


75 Feuilles 


3.15 





GONDS T. F. POUR PORTES 
MOUSTIQUAIRES 

consistant en une paire de gonds completeavec 
vis. Une poignee en acier trempe avec vis et un 
crochet de porte 2% pouces — Fini en vieux 
cuivre, en plaque bronze ou plaque en cuivre 
rouge mat. 

Une ligne digne de confiance et profitable peut etre fournie en tondeuses 

et arrosoirs. 

Ecrivez pour Catalogue lllustre 

TAYLOR-FORBES COMPANY, LTD 

Bureau principal et usine a GUELPH, Ont. 




et a 246 CRAIG Quest 



Montreal 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



3$ 



I.K PRIX COURANT, Vemlrcdi, 9 Octobrc 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL CO. 



LIMITED 

MANUFACTURERS 



ACIERen BARRES MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
TOLI.TOLES IVACIERjusqu'a48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, iS, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES, 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITY 

Mines de Fer, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hants Fourneaux, Fours a ReVerbere a Sydney Mines, 

N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



The Hamilton Cotton Co. 

HAMILTON, Ont. 



Achetez le meilleur 

Corde pour Chassis, marque "Hercules" 

Corde de Coton, marque "Star" 

Articles de Vetements, en Coton, 

Ficelle de coton, 3 et 4 fils 

En vente dans toutes les Principales Maiions de Gros. 



LED TRAINS PAR- 
TENT DE MONT- 
REAL' 



UFPACIFIQUE 
CANADIEN 



De la Gare Windsor pour : 

BOSTON, LOWELL, ^9.30 a.m., *8.oo p m. 

PORTLAND, t9a.m. 

TORONTO, CHICAGO, *8 45 am, *io.co p.m. et 

*io 50 p.m. pour TORONTO-NORD. 
OTTAWA, t7 55 am., §830 a.m , f9-05 a.m., 

t4-oop.m., §7.45 p.m.. *945 p.m.,*9.oo p.m. 
SHERBROOKE et LbNNOXVILLE, *8.25 a.m., 

t4-iop.m., *6.35p.m. 
HALIFAX et MONCTON, ^6.35 p.m. 
ST-JOHN, N. B., *6. 35 p.m. 
ST-PAUL, MINNEAPOLIS. *9 00 p.m. 
WINNIPEG, VANCOUVER, *9-45 p.m. 

De la Gare Viger pour : 

QUEBEC, f9 ooa.m., *i. 30p.m. , *5. oop.m., *n. 30p.m. 
TROIS-RIVIERES,*9.oo a. m., *i.3o p. m.*5.oop.m., 

t6.3opm.,*ti.3op.m. 
SHAWINIGAN FALLS et GRAND'MERE, *9.oo 

a.m., ti.30 p.m. 
JOLIETTE, *8.2o a. m., f9.oo a.m., 15.30 p.m. 
SAINT-GABRIEL, §8.20 a.m., f9 ooa.m., t5- 30 p m. 
OTTAWA, *8.oo a.m., ^5.45 p.m. 
SAINTE-AGAThE, *8.45 a.m., ii.45 p.m., f4. oop.m 
NOMININGUE, k8.45 a.m., f4.oo p.m. 

(*) Quotidien. (f) Quotidien, excepts dimanche. (§) Di- 
manche seulement. (i) Samedi seulement. (n) 
Vendredi. (k) Mardi et Jeudi. 

BUREAU DES BILLETS 

141-143 rue Saint-Jacques 

EDIFICE DOMINION EXPRESS 

PHON3' MAIN 8125 



Toles galvanisee* 

Nous cotons a la caisse: 



28 G 
26 G 

22 a 24 G 
16-20 



Gorbals 
Best Best 
4-3o 



Queens 
Comet Head 



4. 10 

3-75 

3-65 

Les prix de la marque 

plutot a la hausse. 



4. 10 
3.50 
3-45 
3.20 



4-30 
4.00 
3-75 
3.65 
Comet 



Fleur 
de 
Lis 

4. 10 
3.80 

3-55 
3-45 
sont 



Tole galvanisee. 

Dominion Crown "Canada": 
Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 
Feuilles de 18 x 24 x 65 
Feuilles de 20 x 28 x 47 



00 
80 
80 
80 



Canada Crown galvanisee Canada. 

Feuilles de 18 x 24 x 52 4.50 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4-75 

Apollo 

/ -28 Anglais 4.10 

28 G.=26 Anglais 3-90 

26 G. 3-65 

24 G. 3-40 

22 G. 3-40 

16 a 20 G. 3-25 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G. Americain £quivaut a 26 G. An- 
glais. 

Soudure 

Nous cotons: barre demi et demi, 

24c, garanti. do., "Wiping", 21c, metal 
pour plombiers. 



QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 

Tres ferme et a la hausse. 

Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($3.00) 50 

et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00) : grandeurs, I 

et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 

dessus, 52^ et I2J4 p.c. 
Boulons a machine, 7I pee et au-dessous 

65 et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, I et plus petits, 60 et 

62^ p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

12H p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue, 55 et 10 p.c. 

La broche barbelee est cotee $2.32$ 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a clotures 

Fer poli 

Fer galvanise 



55 
85 



Broches pour poulaillers 



x 20 x 30 

x 30 x 36" 
x 22 x 24" 
x 22 x 30" 
x 20 x 24" 

X 22 X 36" 



,IO 

75 
OO 
30 

.40 

• SO 



Broche galvanisee, etc. 



Nous cotons: 
No 9 
No 12 
No 13 

Poli brule: 
No o a 9 
No 10 
No 11 
No 12 
No 13 
No 14 
No 15 
No 16 

Brule, p. tuyaux 
Brule, p. tuyaux 



les 100 lbs. 
les 100 lbs. 
les 100 lbs. 



2.30 
2.45 
2.55 



les 100 lbs. 2.35 
les 100 lbs. 2.35 
les 100 lbs. 2.42 
les 100 lbs. 2.60 
les 100 lbs. 2.70 
les 100 lbs. 2.80 
les 100 lbs. 2.85 
les 100 lbs. 3.00 
100 lbs. No 18 3.85 
100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huilee, 10c p. 100 lbs. 
La demande est faible. 
Marche tres ferme. 
Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coupe de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 

T /2 pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres 2.70 

Zinc en feuilles 

Le marche est ferme. 

Nous cotons: $9.00 a $9.25 les 100 lb| 

Coudes pour tuyaux 

Nous cotons a la doz.: coudes ronds 
ordinaires 7? feuilles, $1.10: 60 feuilles. 
$1.35. et polls, 60 feuilles. $1.60. 

Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 par 



Vol. XLV1I — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendrcdi, 9 Octobre 1914. 



39 



75 et 12J p.c. 
85 et 10 p.c. 
80 et I2i p.c. 

80 
80 et IS 

40 



p.c. 
p.c. 
p.c. 



75 et 124 p.c. 
60 



75 
50 



rouleau de 100 pieds. 

Broquettes 
Pour boites a fraises 
Pour boites a fromage 
A valises 
A tapis, bleues 
A tapis, etamees 
A tapis, en barils 
Coupees bleues, en doz. 
Coupees bleues et i pe- 

sar.teur 
Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en doz. 
A chaussures, en doz. 
A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 

Clous de broche 

Nous cotons: $2.25 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous k cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9, $2.60; No 10, $2.50, 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers a cheval 
Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, f le cent 3.80 

et plus et plus 
No 2 No 1 
grand petit 



p.c. 

p.c. 
p.c. 
P-c 



3.90 

le cent 



Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 
Neverslip crampons 7/16, 
Neverslip crampons j, le cent 
Neverslip crampons 9/16, le cent 
Neverslip crampons 5/16, le cent 
Neverslip crampons f, le cent 
Fer a neige, le qrt 4.15 

New Light Pattern, le qrt 4.35 
Fer "Toe Weight" No 1 i 4 
Featherweight No o a 4 



4-15 
2.40 
2.60 
2.80 
2.00 
2.20 
4-40 
4.60 
6.75 
5-75 



Fers assortis de plus d'une grandeur au 
barli, 10c a 25c extra par baril. 

Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 
3/16 exact 5 
3/16 full 5 



i exact 3 

i 

5/i6 

Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, 
b., Montreal. 

i 

7/16 

i 

9/16 



10.00 

8.50 

7.00 
6.50 
6.50 
4.40 



$2.50 f. 



o. 



i 

I 

i 

Le 
mcs. 
Tete 
Tete 
Tete 
Tete 
Tete 
Tete 



3-90 
3.80 
3.70 
3.60 
3.40 
3.30 
3.30 
3-30 
Vis a bois 

s escomptes a la liste sont tres fer- 



10 
10 
10 
10 
10 
10 



plate, acier 85 10 et 7I p.c. 

ronde, acier 80 10 et 7$ p.c. 

plate, cuivre 75 10 et "j\ p.c. 

ronde, cuivre 70 10 et 7$ p.c. 

plate, bronze 70 10 et 7* p c. 
ronde, bronze 65 10 et "j\ p.c. 

Fanaux 

Nous cotons: 
Wright No 3 doz. 8.50 

Ordinaires doz. 4.75 

Dashboard C. B. doz. 9.00 

No 2 doz. 7.00 

Peints, 50c extra par doz. 



Tordeuses a linge 

Nous cotons: 

Royal Canadian doz. 47.75 

Colonial doz. 52.75 

Safety doz. 56.25 

E. Z. E. doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon d?z. 54.00 

Bicycle doz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c Forte de- 
mande. 

Munitions. 

L'escompte sur les cartouches cana- 
diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 



Plomb de chasse 



Nous cotons net: 
Ordinaire 
Chilled 
Buck and Seal 



100 lbs. 10.00 
100 lbs. 10.40 
100 lbs. 10.80 



METAUX 

Antimoine 

Le marche est a la hausse, $16 a $18. 

Pig Iron. 
Nous cotons: 
Clarence No 3 21.00 

Carron Soft 22.50 

Fer en barre 
Ferme. 
Nous cotons: 
Fer marchand base 100 lbs. 2.10 

Fer forge base too lbs. 2.2"; 

^er fini base 100 lbs. 2.35 

Fer pour fers a cheval 

base ton lbs. 2 40 
FetiUlnrd mince t* a 2 pes base ?.2n 



Feuillard epais No 10 



base 2.25 



GRAND TRUNK 



RAILWAY 
SYSTEM 



QUATRE TRAIN 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 



Montreal et Toronto. 

Am£nagement superieur. Wagon a compartiments "Club" 
au train de 10 h. 30 du soir. 

(.'"International Limited" 

Le Train le plus beau et la plus rapide du Canada 

Montr£al-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4h. soir, except^ dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, except^ le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via. Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX DBS BILLETS EN VH.I.B : 

122 rue St-Jacques, Angle St-Frangois-Xavier. Til. Uptown 1187, 

Hotel Windsor ou gare Bonaventure, Main 8229. 




The Geo. E. Tuckett & Son Co., Limited. 

HAMILTON, ONT. 



NOUS MANUFACTURONS 
DES 

(iardeFeu et Garde= 
Cendres a l'Epreuve 
des Etincelles 

Notre ligne est complete et de la 
plus haute quality. 

DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE SPECIAL. 

CANADA WIHE AND IRON GOODS CO- 

Hamilton, Ont. 



. 



Repr£sentant pour l'Est 
P.O. Box 42 St. Henri. 



JAS. S, 



F»ARKES 
MONTREAL, P.Q 



Nous manufacturous toutes sortes de Toiles M£talliques et d'ouvrages 
Geueraux en Fil M6tallique. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



40 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Ocfobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 



Le succes d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la cli9ntele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 




Les Peintures 

MARTIN -8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produita 

MARTIN ■ SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de quality superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans presque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, ^crivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

Ihe 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peintures et Verm's. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Acier en barre 

Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 
Acier doux base 100 lbs. 0.00 
Acier a rivets base 100 lbs. 2.10 
Acier a lisse base 100 lbs. 0.00 
Ac-ier a bandage base 100 lbs. 0.00 
Acier a machine base ioo lbs. o.oo 
Acier a pince base 100 lbs. 0.00 
Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 

Cuivre en lingots 

Le marche est faible et les 
sont bas. 

Nous cotons: $1500 a $15.25 1 
lbs. Le cuivre en feuillese est cote 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 0.00 

Boites papier, \ lb. 0.00 

Boites fer-blanc, i lb. 0.00 

Cables et cordages 



2.25 
2.25 
2.25 
2.25 

2.25 

2.9s 
3.10 



stocks 

es 100 
a 25c 

0.22 

0.23$ 

o.24i 



Ferme. 




Most Manilla 


base lb 


Britisi Manilla 


base lb. 


Sisal 


base lb. 


Lathyarn simple 


base lb. 


Lathyarn double 


base lb. 


Jute 


base lb. 


Coton 


base lb. 


Corde a chassis 


base lb. 



0.00 0.16 

0.00 0.14 

0.00 0.10} 

0.00 o.ooi 

0.00 o.ioi 

0.00 o.iol 
0.00 0.25 
0.00 0.34 

Papiers de Construction 
Tres ferme. 

Nous cotons: 

Jaune et noir, pesant 0.00 1.80 

Jaune ordinaire, le rouleau 0.00 0.35 

Noir ordinaire, le rouleau 0.00 0.43 

Goudronne, les 100 lbs. 0.00 2.25 

Papier a tapis, les 100 lbs. 0.00 2.60 

Papier a couv., roul., 2 plis 0.00 0.75 

Papier a couv., roul., 3 plis 0.00 0.95 

Papier surprise, roul., 15 lbs. 0.00 0.40 

Charnieres (couplets) No 840 

Ferme, a la hausse. 



ii pouce 


0.60 


i2 pouce 


0.75 


2 pouces 


0.81 


2j pouces 


0.92 


2% pouces 


1.07 


3 pouces 


1.30 


Nos 800 et 838 


1 pouce 


0.32 


ii pouce 


o.37 


i£ pouce 


0.48 


ii pouce 


0.59 


2 pouces 


0.67 


2J pouces 


0.76 


2} pouces 


0.81 


2} pouces 


0.95 


3 pouces 


1.07 


Zl pouces 


1.49 


4 pouces 


2.12 



Meme escompte que pour toutes les 
charnieres d'acier poli. 

FERRAILLES 



Cuivre fort et fil de cuivre 0.00 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 0.00 

Laiton rouge fort 0.00 

Laiton jaune fort 0.00 

Laiton mince 0.00 

Plomb 
Zinc 



La lb. 
0.11 

0.09 
0.10 
0.08 
0.06 



Fer forge No 1 

Fer fondu et debris de 

machines No 1 
Plaques de poele 
Fontes et aciers malleables 0.00 
Pieces d'acier 



o.o2j 0.02} 
0.00 0.03 
La tonne 
0.00 12.50 



Vieilles claques 



0.00 16.00 
0.00 12.50 
0.00 
0.00 5.00 
La lb. 
0.00 0.00 



PLATRE 

Platre mele de sable, f.o.b., au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 

rils, sur char 2. 10 

Etain en lingots 

Nous cotons: 36c a 37c les 100 livres. 
Marche tranquille, demande peu con- 
siderable. 

Plomb en lingots 
Plus fort: $5.25 a $5-50. 

Zinc en lingots 

La demande est ferme, pas d'approvi- 
sionnements Europeens. 

Nous cotons: $8.00 a $8.25 les 100 li- 



vres. 



CAUSTIQUE 



En baril de 100 lbs., $3.00. Augmente 
a cause des droits. 

HUILES, PEINTURES ET VI- 
TRERIE 

Huile de lin 

Faible. 

Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 

Huile de loup-marin. 
le bouillie 73c, huile crue 70c. 

Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 70c 

Essence de terdbenthine 
Ferme. 

Nous cotons 72c le gallon par quantite 
de 5 gallons et 67c le gallon par baril. 

Blanc de plomb 
Forte demande. Ferme. 

Blanc de plomb pur 8.65 

Blanc de plomb No 1 8.00 

Blanc de plomb No 2 7.80 

Blanc de plomb No 3 7.35 

Blanc de plomb No 4 7.15 

Pitch 

Nous cotons: 
Goudron pur, 100 lbs. 0.70 0.80 

Goudron liquide, brl 0.00 4.00 

Peintures preparees 
Nous cotons: 

Gallon 1.45 1.90 

Demi-gallon 1.50 1.95 

Quart, le gallon 1.55 L75 

En boites de 1 lb. 0.10 0.11 

Verres a Vitres 
Nous cotons: 



Pouces unis 
50 pieds 
au-dessous de 26 
26 a 40 
41 a 50 
51 a 60 
61 a 70 
71 a 80 
81 a 85 
86 a 90 

91 a 95 
96 a 100 
io r > a 105 



Star Double 

ou 16 oz. ou 24 oz. 

2.03 Dble 



4.00 
4-25 
4-75 
5.00 
5-30 
5-90 
6.40 



5-95 
6.45 
7.30 
7.85 
8.60 

9- IS 
10.00 
11.80 
12.90 

14.95 
16.80 



Les prix ci-dessus sont nets pour les 
entrepreneurs, et une allocation de 5 
pour cent est faite aux marchands seu- 
lement. 

Vert de Paris pur 

Barils a petrole 0.00 0.19 
Drum de 50 a 100 lbs. 0.00 o.i8i 

Drum de 25 lbs. 0.00 0.19 

Boites de papier, 1 lb. O.oo 0.21 









Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



41 



Fabrique de Limes BLACK DIAMOMD 

ETABLIE EN 1863 INCOPOREE EN 1895 



Douzo Mexlailles de 

Recompense aux 

Expositions 

] NTERNATIONALES 




Grand Prix Special 

MEDAILLE D'OR 

Atlanta, 1895 



Catalogue envoy e gratuitement »ur demande a toute personne interessee dans le commerce de limes- 



G. & H. BARNETT COMPANY, 



Philadelphia, Pa. 



Propriete exploitee par la Nicholson File Co. 



LA CONSTRUCTION 



Ci-dessous detail des permis de cons- 
truction et de reparation au-dessus de 
$1,000, accordes par la ville pendant la 
semaine prenant fin le 3 octobre. 

Nouveaux permis. 

Avenue Kingston, quartier Notre- 
Dame de Graces; 6 maisons, 6 logements, 
2 etages, 2e classe; cout prob., $230,000. 
Proprietaire, J. C. Newman, 23 Welling- 
ton. 

Rue Champlain, quartier Papineau; I 
maison, 1 magasin, 1 logement, 1 etage, 
3e classe; cout prob., $1,500. Proprie- 
taire, A. Gauthier, 914 Demontigny Est. 

Rue St-Claire, quartier Laurier; 1 mai- 
son, 2 logements, 2 etages, 3e classe; 
cout prob., $2,000. Proprietaire, N. Sal- 
vatore, 2708 Clarke. 

Avenue du Pare, quartier Laurier; I 
maison, 1 manufacture, 1 logement, 2 
etages, 3e classe; cout prob., $1,500. Pro- 
prietaire, Park Concrete Block Co., 2915 
avenue du Pare. 

Rue Marquette, quartier Duvernay; 1 
maison, 3 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $5,000. Proprietaire, Georges 
Rattelade, 2354 St-Denis. 

Quartier Centre, divers travaux, cout 
prob., $3,000,000. Proprietaire, Commis- 
sion du Port de Montreal. 

Rue Gamier, quartier Saint-Denis; I 
maison, 1 logement, 3 etages, 2e classe; 
cout prob., $19,950. Proprietaire, Comm. 
Scolaire St-Stanislas de Kostka, Boule- 
vard St-Joseph Est. 



Rue St-Hubert, quartier St-Denis; 1 
maison, 4 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $4,000. Proprietaire, J. A. 
Belanger, 2129 Chateaubriand. 

Rue St-Andre, quartier Saint-Denis; 2 
maisons, 6 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $10,000. Proprietaire, G. Mo- 
rissette, 2561 St-Andre. 

Rue Drolet, quartier St-Denis; 1 mai- 
son, 5 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $3,000. Proprietaire, Jos. Pe- 
loquin, 628 Maisonneuve. 

Rue St-Dominique, quartier St-Denis; 
1 maison, 1 logement, 2 etages, 3e classe; 
cout prob., $2,000. Proprietaire, D. Com- 
tois, 3718 Alice. 

Rue Eadie, quartier Emard 1 ; 1 maison, 
1 logement, 2 etages, 3e classe; cout 
prob., $1,800. Proprietaire, R. Owen, 372 
Le Caron. 

Rue Saint-Real, quartier Bordeaux; 2 
maison, 6 logements, 2 etages, 3e classe; 
cout prob., $8,000. Proprietaire, Gedeon 
Menard, 2085 Boulevard Gouin. 

Avenue Greenshield, quartier Bor- 
deaux; 1 maison, 2 logements, 2 etages, 
1 3e classe; cout prob., $3,000. Proprietai- 
re, Thomas Jones, 16 St-Jean-Baptiste. 

Avenue Old Orchard, quartier Notre- 
Dame de Graces; 1 maison, 3 logements, 
3 etages, 3e classe; cout prob., $2,500. 
Proprietaire, J. B. Nantel, 90 Old Or- 
chard. 

Avenue Madison, quartier Notre-Dame 
de Graces; 1 maison, 1 logement, 2 eta- 
ges, 3e classe; cout prob., $3,000. Pro- 



prietaire, F. Noseworthy, 1638 Saint- 
Urbain. 

Avenue Madison, quartier Notre-Dame 
de Graces; cout prob., $2,700. Proprie- 
taire, Wm. Grunstead, 70 avenue Madi- 
son. 

Reparations. 

Rue Sherbrooke Ouest, quartier Saint- 
Andre; 1 maison, 1 logement, 9 etages, 
iere classe; cout prob., $8,000. Proprie- 
taire, Consolidated Realty Co., 731 Sher- 
brooke Ouest, et E. T. Bank Bldg. 

Rue Notre-Dame Est, quartier Sainte- 
Marie; 1 maison, 2. logements, 3 etages, 
3e classe; cout prob., $1,000. Proprie- 
taire, H. A. Dansereau, 1419 Notre- 
Dame Est. 

Rue Richmond, quartier St-Joseph; 1 
buanderie, 6 etages, iere classe; cout 
prob., $40,000. Proprietaire, The Toilet 
Laundry Co., 425 Richmond. 

Carre St-Louis, quartier St-Louis; 1 
maison, 2 logements, 3 etages, 2e classe; 
cout prob., $4,500. Proprietaire, Henri 
Demers, 47 Labelle. 

Rue Sherbrooke Ouest, quartier St- 
Georges; 1 maison, 3 logements, 3 eta- 
ges, 2e classe; cout prob., $3,000. Pro- 
prietaire, Mount Royal Tunnel and Ter- 
minal Co., 411 Dorchester Ouest. 

Boulevard St-Laurent, quartier Saint- 
Louis; 1 maison, 1 theatre, 1 logement, I 
etage, iere classe; cout prob., $5,000. 
Proprietaire, Henri Beaudry, 277 Saint- 
Laurent. 




•45" 

SEPT OUT1LS DANS UN 

1 — Rabot a biseau. 2— Rabot a rainure et a filet. 3— Rabot de\ 
4— Rabot charrue. 5 — Rabot d'appareillage. 6— Rabot a chassis. 7 — Rabot 
a fendre supeVieur. 

D'autres couteaux peuvent etre utilises avec avantage en su^stituant la 
base detachable de forme sp£ciale. 

Les menuisiers trouveront cet outil inappreciable. 

Demandez notre catalogue donnant la description complete. 

Stan ley Rule & Level Co. 

New Britain, Conn. U.S.A. 



42 



LE PR IX COURANT, Yendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XL VII — No 41. 



Broe, O. J. 

Vetere, A. 

Small, J. 

Guilbault, Anselme 

Mocock, Hy. 

Laterreur. Pierre 

Brissette. Hect. 

Plouffe & Sevigny 
Cleaver. W. F. 
Marois, Alb. 
Avon. J. \Y. 
Cusson, Severin 

Guindon. Isid. 

Joly, A. 

Church. Doll. 

Gaudet, Jos. 
Gaudet, Jos. 
Gaudet, Jos. 
Gaudet, Jos. 

Dubois, Art. 

Lachapelle, De M. 

Furness & Reeves 
Cote. C. 

Perrault, J. E. 
Taillefer, J. E. 

Dumontier, Wilf. 
Bourque, Armand 
Gascon, Elz. 

Gosselin, A.. 

St-Louis, Wilf. " 

Charpentier, C. 
Lamontagne, Ad. 

Lambert, Jos. 

Lacombe, E. 
Gauvreau, Jos. 
Forcier, Leger 

Gobron, Ls. 



(Suite ile la page 33) 

Frelighsburg 

Reed, Ceo. \V. 
Grand'Mere 

Hudson Bay Knitting Co. 
Huntingdon 

Can. Broom Co. 

Lac a la Tortue 

Frost Wire Fence Co., Ltd. 
Lachine 

Oakes. G. 
Lanse au Beaufils 

Jackson & Savage Ltd. 
Longueuil 

Langevin, J. G. et al. 

Maisonneuve 

Cadieux, M. E. 

Kiernan, J. 

Cardinal, P. 

Beauchamp, E. 

Gougeon, N. 

Ste-Agathe 

Nat. Coffee & Spice Co. 
St-Felix de Valois 

McClary Mfg. Co. 
St-Hilaire 

Robert, D. 
St-Jacques de l'Achigan 

Polrier, E. 

Larivier^, A. 

Tremblay, A. 

Guibord, L. 

St-Jean, Quebec 

Vaillancourt, J. A. 
St-Jovite 

Herscovini, J. 
St-Lambert 

Currie, J. 
South Shore Lumber Co. 
St-Laurent 

Hudon Orsali Ltee 
Hudon Orsali Ltee 
Ste-Marthe 

Coal, E. 
St-Paul l'Ermite 

Teanbell, J. 
Ste-Rose 

Moody, M. & Sons 
Ste-Therese 

Vachon, A. 
St- Vincent de Pcul 

Bisson, C. 
Sault-aux-Recollets 

Pesant, Z. 
Pepin, T. 
Trois- Rivieres 

La Prevoyance 
Verdun 

David, R. et al. 
Caron, J. 
Legault, H. 
Westmount 

Burns, F. J. 

COUR SUPERIEURE. 



18 

77 
19 

_'i 

64 

13 

42 

14 
45 
35 
60 
92 

35 

43 

11 

20 
12 
12 
39 

34 



37 
19 

16 

15 

16 

20 

18 

18 

94 

55 
27 

50 

15 
20 

25 
14 



JUGEMENTS RENDUS. 
Defendeurs. Demandeurs. Montants. 

Buckingham. 
Leboeuf, Remi; Leboeuf, Adelard, Havane; Leboeuf, 
Led) a, 'St-Michel; Guilbault, Dollard, Montreal; 
Leboeuf, Rose Alexina, St-Paul; Fauteux, Jos., St- 
Paul Charbonneau, Eglantine $500 
Epiphanie. 
Bourdon, L. A., et Forest, Medard Cole, J. E. 130 

Cairnside. 
Bourgouin, j Fyfe, Leandre 162 



Highwater. 

Jos. Ward & Co. 153 
La Conception. 

Harris Abattoir Co. 149 
Maisonneuve. 

Miss E. Griley 1,200 
Outremont. 

St. Lawrence Brick Co., Ltd. 316 
Russel Motor Car Co., iere classc 
St-Guillaume. 

Bournival & Cic 300 
St-Jean d'Iberville. 

Masson & St-Germain 104 
St-Lambert. 

South Shore Lumber Co. 159 
St-Laurent. 

Lambert, A., Inc. 672 
Cap St-Martin. 

Paiement, J. A. 105 
St-Paul l'Ermite. 

Gadoury & Gagnon 303 
Gadoury & Gagnon 330 
Bourque, Armand, St-Paul 1'Ermite; Desjardins, Wm., 

Montreal J. Watterson & Co., Ltd. 38^ 

Trois-Rivieres. 
Heon, Roy & McLeod; Heon, A.; Roy, A.; Alarie, Mine 

L., et McLeod et Doucet, Johnny Art & O'Brien 755 
Heon, Adolphe, et Roy, Amedee, et Alarie, Lumina, 
veuve de McLeod, Hy., et Doucet, Johnny, et Heon 
Roy & McLeod Wm. Rutherford & Sons 707 



Crowellj C. R. 

Quinn, J. W. 

St-Jean, 1). A. 

Rochon, Stan. 
Birchenough, J as. 

Crepeau, Euclide 
Dubois, Arthur 
Hue. J. Wm. 

Gelinas, J. C. 
Charron, F. 

Bourque, Armand 
B Bourque, Armand 



COUR DE CIRCUIT. 



JUGEMENTS RENDUS. 
Defendeurs. Demandeurs. Montants. 

Black Cape. 
Belanger, Ernest Wm. Gray & Sons, Campbell, Ltd. $18 

Bolton Centre. 

Coons, Edgar M. Moody & Sons 15 

Hebertville. 

M. Moody & Sons 



Tremblay, Jos. 

Belanger, E. 

Dubreuil, Art. 

Poitras, Frank 

Dion, Jos. 

Bibeau, Jos. 

Leboeuf, E. 
Demesnil, W. 
Pion, A. 
Bouchard, A. 

Deery, Art., jr. 

Lacombe, F. X. 

Gauthier, Bruno 

Cote, Chs. 

Chartrand, J. E-. 

Marcoux, Nap. 

Cabana, Alph. 

Leduc & Frere 

Leclair, Emile 

Cheyne, James 
Vidal, L. 

Wilson, A. J. 
Wilson, A. J. 



Hull. 

Ile Perrot. 

Lachine. 

L'Annonciation. 



Couture, J. G. 

Boileau, L. J. 

Yelle, C. 



Laurenceville. 



Maisonneuve. 



Jos. Ward & Co. 
A. Masson et al 



Outremont. 
Ste-Anne de Bellevue. 



Pellerin, J. 

J. Rockstein et al. 

Valiquette, F. X. 

Valiquette, F. X. 



Rees, D. 

Meloche, T. 
St-Frangois de Sales. 

Provost, F. de S. 
St-Lambert. 

Chaput, O. 
Ste-Rose. 

L. A. Bournival et al 
Sault aux Recollets. 

Gervais, J. 
Sherbrooke. 

Cabana, P. 
Valleyfield. 

A. Masson et al. 
Varennes. 

Beauchemin, J. 
Verdun. 

Dame C. P. Belair et al 
Soucy, M. A. 
Westmount. 

Stone, Ltd. 
Pratt & Lambert, Inc. 



14 
93 
87 
43 

75 
19 

61 

3-' 
6 

5 

18 
So 
15 
35 
25 
24 
45 
73 



32 

37 

25 
61 



Vol. XLVII — No 41. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre [914. 



MACHINERIE * CORDONNERIE 

Pour tous Travaux depuis la Mise en Forme 

jusqu'au Finissage 



m 



1 



fRADEil 






Weis*-** 



/^ 



MARK 



Systemes Goodyear 

pour 

Cousu -Trepointe et 

Cousu-Chausson 




Machines " Consolidated " 
a monter 

d'apres la 
Methode Manuelle 














Presses 

a decouper les tiges 

Modele C. 






| 








Machines 
Rapides 
^Standard" 
A visser les semelles 




Machines Davey a 

cheviller bois 

avec 

bigorne 



Machines a Enfoncer les clous protege -talon — • Machines a Estamper, a Charger, a Poser, a 
Fraiser, a Gouger, a Verrer et a Finir les Talons-— Machines a clouer "Loose Nailer" et Machi- 
nes a Bonbouter—Machines a Cimenter, a Poncer et a Parer— Machines a Entoiler les Premieres, 
"Serie Gem"— Machines a Poser les Oeillets — Oeillets, Cambrillons, Brosses, etc. 



United Shoe Machinery Company of Canada 



Montreal, Que. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 9 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 41. 




LAISSEZ fa ARTICLES de QUALITE ASSURER LEUR SUGGES 

Leur influence sur vos clients en est une qui 
creera le "sentiment de confiance" qui est le 
but de vos efforts pour de plus grandes affaires. 
Une fois accompli, d'autres affaires sont assu- 
rees et retenues. 

Le commerce des Poeles a Gaz demandera 
bientot votre attention, et ce ne serait qu'une 
bonne prevoyance de votre part de faire ren- 
trer votre stock de bonne heure. 

Noire principal est le 

POELE " CHAMPION " INTERCHANGEABLE 

Son exclusif point de vente — le seul poele interchangeable qui soit fabri- 

que. Un complet poele a charbon et un complet poele a gaz lorsqu'on 

le desire. 

Fait en acier bleu de la plus haute qualite et de notre fameux nickel 

duplex. 

Le double service, Teconnomie d'espace, et un seul poele a manoeuvrer, 

propre et qui se paie, sont des points de vente qui parlent deux-memes. 

Nous disons qu'il n'y a pas de poele pour equivaloir sa complete effica- 

cite et son service, et que c'est la seule parfaite solution du probleme 

de deux-dans-un. 

Mettez=vous en communication avec nous pour les perspectives de 

Phiver. 

The McCLARY 



MANUFACTURING CO. 



23 RUE WELLINGTON, 



MONTREAL. 



■y 



i.inunn •niiiiiiimim . 
*:" "l"."i )iiiiriuiliii[i ■• 









"onde en 1887. 



MONTREAL, VENDREDI, LE 16 OCTOBRE 1914 



Vol. XLVII— No 42. 





28 Succursaleg de Service dans tout le Canada. 

Canadian Consolidated Robber Co., Limited. 

Montreal, P.Q. 



"FAITS AU CANADA" 



TALONS EN CAOUTCHOUC 

"SPRING STEP" 

CHEVILLES A FRICTION 



SEMELLES EN CAOUTCHOUC 

"DOMINION" 

Nous avons ajoute a notre ligne une serie complete des arti- 
cles ci-dessus. lis sont faits au Canada, par des Canadiens, 
pour les Canadiens. 



Ecrivez d notre succarsale la plus proche pour 
connaitre nos prix ou demandez nos voyageurs. 



Canadian Consolidated Rubber Co., Limited. 

Montreal, P.Q. 
28 Succursales de Service dans tout le Canada. 





(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 29) 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLV1I — No 42. 



Essences Culinaires de Jonas 

LE8 ESSENCES QUI SE VENDENT PARTOUT ET TOUJOURS. 



JONAS' 

TKIPLE 

CONCENTRE 



JONAS' 

Tr.rCJ CONCEfTHB 

EXTRACT 
VANILL A. 

DIPLOMA awarded BY 

THE COUNCIL Of ARTI 
ADD MANUFACTURE 
PREPARED SV 

Henri Jonas 8 Cs 

MONTREAL 
um NEW VOBKJ 



1 OZ. 



2 OZ. 



Prix par 
Grosse 

$10.50 
20.00 




JONAS' 
ROYAL 

QUINTESSENCE 



4 oz. 
8 oz. 



Prix par 
Grosse 

$48.00 



95.00 




SOLUBLE" 



Prix par 
Grosge 

$10.00 



18.00 
34.00 
60.00 




EXTRACT OP 

VANILLA 

#0 Tc4CftCJ»M5* 

HtNoijbkASico 



JONAS* 

TRIPLE 

CONCENTRE 



2 oz. 

4 oz. 

8 oz. 

16 oz. 



Prix par 
Grosse 

24.00 

42.00 

79.00 

152.00 




"ANCHOR" 

PUR 

CONCENTRE 



Prix pa 
Grosse 

$12.60 
22.50 
38.00 
76.00 





"LONDON" 



Prix par 
Grosse 

1 oz. "London" $6.50 

2 oz. " 10.00 



JONAS' 
ROYAL 

QUINTESSENCE 



2 oz. 
2£ oz. 

5 07. 

8 oz. 



Prix par 
Grosse 

$25.00 
28.00 
48.00 
84.00 



8 oz. carre 84.00 




"GOLDEN 

STAR 
Double Force 



Prix par 
Grosse 

$10.00 
18.00 
34.00 
60.00 




Ext. 

X 

XX 

XXX 

xxxx 

xxxxx 

xxxxxx 



alalb 



n.10 

1.40 
1.75 
2.25 
2.75 
3.25 
4.00 



Essences de Jonas, en bouteilles, Jarres, Barillets et Barils pour Confi- 
seurs, Fabricantsde Creme a la Glace, Etc., Etc. Prix $7.00 a $15.00 

le gallon, SUivant qiialite. Qualites Speciales et Prix Speciaux par Contrat. 

HENRI JONAS & CIE., 

FABRICANTS 

MAISON FONDEE EN 1870. 

389 et 391 Rue St-Paul Montreal. 






Vol. XLVII — No 42. LE PRIX COURANT, Vendredi. 16 Octobre 1914. 




La marque de qualite 




Le cachet de garantie 



Qu'on soit en 
guerre oil non, 



LES 



Feves Cuites 

SIMCOE 

constituent tou- 
jours la meilleure 
valeur alimentaire 

sur le marche. 



Commandez-en de suite 



Dominion Canners Limited 

HAMILTON, CANADA. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XL VII — No 42. 




POURQUOI PERDRE DES VENTES ? 

Les epiciers qui tiennent "Le Sirop de Ble d'lnde Marque Crown" disent 
qu'ils vendent le double de cette marque que de tout autre sirop — et 
que la demande augmente toujours. 

La raison est facile a trouver. 

Le Sirop de Ble d'lnde "Marque Crown" 

trouve un placement permanent dans le menage, a cause de sa delica- 
tesse comme sirop de table — bon pour les enfants et un grand secours 
dans les besoins culinaires. 

Faites un etalage de la "Marque Crown" et surveillez la hausse de 
vos ventes. 

Nous vous expedierons vos commandes promptement 

THE CANADA STARCH COMPANY LIMITED 



Manufacturers des Marques EDWARDSBURG. 



Usines: Cardinal et Brandford. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, x6 Octobre 1914. 



Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques sp^ciales de marchandises dont les maisons, indiquees en caractere 
noirs, out l'agence ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufacturent ellts metnes. Les prix mdupies le sont 
d'apres les derniers renseiguements fournis par les agents, reprdsentants ou manufacturiers eux-memes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lb, 

Chocolat, Prime No 
i, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et J lb. 0.34 
Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de 1/5, i, i 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, i ct I lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 

Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.55 

Pqts de 6 lbs. 3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.65 

• Pqts de 6 lbs. 3.20 




1. 75 
3-40 

1. 75 

3-40 
paquets 



Buckwheat, pqts de 3 lbs. 

Pqts de 6 lbs. 
Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 

Pqts de 6 lbs. 

Caisses contenant 1 doz. de 
de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 
20c chaque. Toute caisse retournee en 
bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS 4 CIE. 
Montrial. 



3-40 
3 30 



Registered* 
Trade-MarJt 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, i lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, I lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, i lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Caisse de 120 paquets de l /a lb. 
Caisse de 30 \ paq. melanges, 1 lb. > 
60 i " " HlbJ 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 
Conserves La doz. 

Corned Beef compresse, is $1.75, 

is $3.00, 2s $5.50, 6s $17.00, 14s 45.00 
Roast Beef, is $1.75, is $325, 2s 

$6.25, 6s 18.00 

Boeuf bouilli, is $3.25, 2s $6.25, 

6s 18.00 

Veau en gelee, is $1.75, is $3.25, 

2s $5.00, 6s 18.00 

Hachis de Corned Beef, is $175. 

is $2.25, 2S 3.35 

Beefsteak et Oignons, is $1.75, is 

$3.25, 2s 6.00 



Cow Brand Baking Soda. 

En boites seule- 




DWICHTS/ 1 ment 




BakinoTod 



ffsj 



Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c $3.20 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3.20 



Saucisse de Cambridge, is $3.00, 

2S 

Pieds de cochon, sans os, is $1.75, 

is $2.50, 2S 
Langues d'agneau, is 
Boeuf fume en tranches, boites de 

fer-blanc, is $200, is 
Boeuf fume en tranches, pots en 



5.00 

5.00 
2.50 



Saindoux Compose 



Al/VC 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 



Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill. 



MONTREAL. 



En ce moment, les nations d'Europe jouent 

leur destinee. C'est l'experience supreme 

de la valeur et du merite, d'ou le plus juste 

survivra. 

En rneme temps, ici, au Canada, des cen- 

taines d'epiciers recoltent le benefice de la 

supreme epreuve de merite de la 

Gelatine instantanee de Cox 

qui a resiste depuis plus d'un quart de sie- 
cle. Cette victoire se traduit par des dol- 
lars de profits accrus. 

Pourquoi ne laissez-vous pas le merite et la 
reputation de 

la Gelatine en pondre instantanee de 

COX'S 

vous gagner de bons profits ? Le mar- 
chand de gros de votre localite sera heu- 
reux de vous en procurer. 

ARTHUR P. TIPPET & COMPANY 



AGENTS. 



MONTREAL, 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



\crre. is $1.50, is $2.30, is 
Langue, jambon et pate de veau, 

is 
Jambon et pate de veau, is 
Yiandes en pot epicees, boites en 
fer-blanc, boeuf, jambon, lan- 
gue, veau, gibier. is $0.50, is 
Yiandes en pots de verre, poulet. 

jambon. langue. is 
Langues de boeuf, boites en fer- 
blanc, is $2.75, is $6.00, lis 
$9.00, 28 



3-50 

1.30 
1 .20 



1 .00 



1.50 



10.50 





Mince Meat, en tins cachetees 
hermetiquement, is $1.25, 2s 
$1-95, 3s $3.00, 4s $4.00, ss 
Mince Meat, en seaux, 25 lb., la lb. 
Mmce Meat, en cuves, 45 lb., la lb. 
Mince Meat, sous verre.. is 
Plum Pudding, is $1.90, 2s 
Beurre de peanut Clark, sous 

verre, is $0.95, is $140, is 
Beurre de peanut Clark, en jarres 
Beurre de peanut Clark, en seaux, 
24 lbs., la lb. 

Ketchuo aux tomates de Clark, 

8 oz. $1.35, 12 oz. $1.95, 16 oz. 

Feves au lard, ordinaires, grande 

boite, is $0.60, 2s $100, 3s $1.40, 

6s $4.50, 1 2S 
Feves au lard, sauce tomates, is 

$060, 2s $1.00, 3s $1.40, 6s $4.50, 

I2S 

Feves au lard, Chili Flats, is $0.60, 

2s $100, 3s 
Feves au lard, Tomato Flats, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s 
Feves au lard, Plain Flats, is $o.6o, 

2s $1.00, 3s 
Feves vegetariennes roties, sauce 

tomates, grande boite 
Soupes concentrees "Chateau'' de 

Clark. No 1 assorties 

J. M. DOUGLAS & Co., 



5-00 

0.08 

o.o;i 

2.25 

2.40 

1. 85 



0.15 
2.40 

7-25 

7-25 
LIS 
1. 15 
1. IS 

1 -15 
o.95 



Montreal. 
Bleu a laver "Sapphire". 



La lb. 



Langues de boeuf, pots de verre. 

lis $1000, 2S 12.00 



Boites de 14 lbs., pqts de I lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 



WM. H. DUNN, 

Montreal 

Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 

Varietes: Brun — Aux Tomates — 
Blanc. 
Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 0.45 

Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.45 

Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Marrue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.60 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 
Famille (4 doz. par caisse) 3.00 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
d'hotel (2 doz. par caisse) 4.25 



Ce que vous achete^ 




Le commit — "Ceci tst un tr. vail dego&tant. Ilm'a 
fallu me laver les mains une douzaiue de fois de- 
puis ce m tin. II n'est pas £tonnant que 
ces dames ue veulent pas que je les serve. Bon 
sang ! je voudrais done que le patron achete une 
pompe BOWSER." 



Combien de gallons d'Huile ou de (iazoline ACHE= 
TEZ=VOLS lorsque vous remplissez votre reservoir ? 

Combien de gallons en VENDfcZ-VOUS acteellement 
et pour lesquel vou* ettspaye? 

La difference est votre perte. La pompe 




anete cette perte. 1 'est comme votre tiroir-caisse enregistreur ou votre ba- 
lauc- calcnlatrice — votr. hien de garde qui ne dort pas. 

Elle. abo it : odeurs, ga<piilage, tuyaux, mesures, et met votre commerce 
d'huile sur une base commerciale. 

Un reservoir peut etr place" anr ou fous le plancher. Enferme' sous terre 
ou hors de votre magasin, votre risque 1'incendie est dlimine\ S'ilest sur 
le p ancher le risque d'incen'lie est re*iuit a son minimum. 

La pompe Bowser mt-sure Its gal ons, demignllons, pintes ou chopines a 
chaque coup. Posez l'>ndi> ateur Elle fait le reste. 

Et elle coute si peu Vous la payez vite avec d s profits accrus. Ecrivez 
mainteuant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Frazer, 



Toronto, Can. 



Pompe, fabriquee. par des ouvriers Canadienset vendue* par de» Marchandt Canadien* 

Bureaux deVentesdan* tou» les Centre* et repre»entant» partout. 

DCtentfius des brevets < t f. bncants originels de pompe^ ftalon mesurant atitomati- 
quement k U tniin et \ at ponvoir, petitf et grands reservoirs. r>ntrep6ts de gazoliDe ct 
d'h .lett ystgme de <-Mi ibution Mesuiesa enregisnement automatique pour con- 
duits, systeme de filtiage et circulation d'bnile, systdme d nettoyage a sec, etc. 

MaisonEtablie en 188S. 



EN SCRIVANT AUX ANNONCEURB. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XL VII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



OEUFS 

Producteurs et Expediteurs : — 

Vous avez besoin a cette 
saison de l'annee de bons 
renseignements du marche, 
des encaissements rapides, les 
plus hauts prix. 

Pour ceci, correspondez ou expediez a 

Guon, Langlois & Cie, Limitee. 

Principale Maison de Prodnits da Canada. 
MONTREAL. 



Le Soda a Pate 
"COW BRAND" 

est toujours f iable, pur, uniforme. 

En raison de sa qualite" fiable bien con- 
nue, de sa puret6 absolue et de sa force, 
le Soda Cow Brand est le grand favori 
de toutes les menageres partout. II se 
vend constamment et vous rapporte un 
bon profit. 

Achetez-en de votre marchand en gros. 

CHURCH & DWIGHT 



Limited 



MANUFACTURIERS 

MONTREAL. 




/rm Bi- CARBONATE A\ 

Baking sodA 



Marque Reindeer Jersey, Gallon 

(Yt douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5. 50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4.80 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte 



Lait et Cremes Condenses. 





St. Charles "Family" 
St. Charles "Hotel" 
Lait "Silver Cow ' 
"Purity" 

Lait condense. 



3-90 
4.25 

5. 75 
5.60 



La cse 



Marque Eagle, 4 

doz., chaque 
Marque Gold Seal, 

doz., chaque 
Marque Challenge^ 

doz., chaque 

Lait evapore. 



Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 
Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 
Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 
Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 



6.25 
5.60 
4.85 



4.25 
4-50 
3-90 
2.00 



CANADIAN FAIRBANKS-MORSE 

CO., LIMITED. 

Montreal. 

Yankee Cleaner. 

Boite de 1 gallon $1.00 

Boite de i gallon 0.60 

Boite de 1 pinte 0.32 

Boite de 1 chopine 0.20 

Dix pour cent d'escompte sur toute 
comrnande de douze boites assorties. 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06I 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. 0.07k 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No 1 (200 lbs.) 0.06I 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07I 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. o.o8£ 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.), 0.07J 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07I 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 



1. So 

o. 10 



3 60 



0.072 



Benson's Enamel (eau troide) 

la caisse (20 lbs.) 
Casco Potato Flour (20 lbs.) 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 
Empois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 
Canada 1'ure Coin Starch 

(40 lbs.) o.o6i 

(Boite de 20 lbs., 4c en plus. J 
Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 
Boites de 10 lbs, y 2 doz. en caisse 
Boites de 20 lbs, J4 doz. en caisse 
Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 
Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 
Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3-35 
Boites de 10 lbs, y 2 doz. par caisse 3.25 
Boites de 20 lbs, J4 doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 
Liste de prix No. 54 



3-00 
2.90 
2.85 



Ces prix smitecux du de- 
tail, ccux qui aehet rout 
de bonne hcure, beaefieie- 
ront dc 2^c. par douzaine. 

Pointes d'asperges 2s 
Bouts d asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Midget 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde- Wax, gals. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 

A B 

2.30 2.32J 

1.45 i.47i 

1. 02 J 1.05 

1. 25 
0.92^ 0.95 
1.30 1.32* 
3-75 3-77i 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



Feves Lima 2s 1.20 

l-e\es Red KJdnej 0.97* 

beves Reiugee 011 \ alentine 

(.vertesj js 0.92* 

1-eves Refugee (vertes) 3s 1.30 
Feves Refugee, M'dget, Auto 

2S 

Feves Refugee, gals. 3.75 

Beueraves, en tranches, rou- 
ge sang, Smicoe 2s 0.974 

Betteraves entires, rouge 
sang, Smicoe 2s 0.97* 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rcsebud 2s 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 3s 1.32* 

Beueraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 3s 1-374 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rosebud 3s 

Pcis extra fins, tries, 

quaHte 1 2s i.37i 

Pois Sweet Wrinkle, aualite 
2, 2s 0.974 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 

Pois Standard, qualite 4, 2s 0.924 

Pois Sweet Wrinkle, qualite 
2, gals. 4.30 

Pois Early June, qualite 3, 



gals. 4.15 

Pois Standaid, qualite 4, 
gals. 

Epinards, table, 2s 

Epinards, table, 3s 

Epinards, tab'e, gals. 

Fruits 

Bluets (Huckleberries), Stan- 
dard 2s 1 .50 

Bluets (Huckleberries), en 
conserves 2s 1.80 

Bluets (Hucl leberries). Stan- 



4-05 
1 

1 

4 



12J 

47l 
524 



1 .-'-'i 
1. 00 

0.95 
i.j-'4 

1-25 
3-77i 

1 .00 
1. 00 
1.30 
1-35 
1.40 

1-45 
1 .40 

1 .00 
0.97 J 
o.95 

4-324 
4-i7i 

4.074 
1. 15 

1.50 

4-55 

1. 52 J 
1. 82 J 



dard, gab. 6.55 6.57* 

Lenses noires, sans noyaux, 

sir op epais, 2s 1.90 1.92 J 

Cerises noises, rvec noyaux, 

sirop epais, 2s 1.50 1.524 

Cerises rouges, sans noyaux, 

sirop epais, 2s 1.90 1.924 

Cerises rouges, sans noyaux, 

sirop leger, 2s 1.45 

Cerises rouges, avec noyaux, 

sirop epais, 2s 1.50 1.52* 

Cerises rouges, sans noyaux, 

gals. 8.50 8. 52 J 

Cerises rouges, avec noyaux, 

gals. 8.00 8.024 

Cerises blanches, sans 

noyaux, sirop epais, 2s 1.90 1.92^ 
Cerises blanches, avec 

noyaux, sirop epais, 2s 1.50 1.524 
Groseilles noires, sirop 

epais, 2s L45 1.474 

Groseilles noires, en eon- ■ 

serves, 2z 1.75 i.77i 

(jroseilles noires, Standard, 

gats. 5.25 5.272 

Groseilles noires, Solid Pack, 

gals. 8.25 8.274 

Groseilles rouges, sirop epais, 

„ 2S .„ 1-45 1. 47* 

uroseilles rouges, en con- 
serves, 2i 1.75 1.774 
Groseilles rouges, Standard. 

£ als - 5.25 5- 27 J 

Groseilles rouges, Solid Pack, 

gals. _ 8.2- 8.27i 

Gooseberries, sirop epais 2s 1.45 1.474 
Gooseberries, en conserves, 

2S . . 1-75 1-77* 

Gooseberries. Standard, srals 7.00 7.024 
Gooseberries, Solid F ?k, 

gals. 8.7=; 8.77* 



Lawtonberries (Blackberries), 

sirop epais, 2s 1.95 1.974 

Lawtonberries, sirop ieger, 

2s 1.45 

Lawtonberries, en corserves, 

*s 
Lawtonberries, Standard, 

gts. 
Fiamboises noires, sirop 

epais, 2s 
Framboises noires, sirop 

leger, 2s 
Framboises noires, en con 

serves, 2s 
Framboises noires, Standard, 

gals. 
Framboises noires, Solid 

Pack, gals. 
Framboises, rouges, sirop 

epais, 2s 
Framboises rouges, sirop 

leger, 2s 
Framboises rouges, en con 

serves, 2s 2.15 

Framboises rouges, Standard, 

gals. 7.30 

Framboises rouges, Solid 

Pack, gals. 9.30 

Rhubarbe, en conserves, 2s 1.55 
Rhubarbe, en conserves, 3s 2.30 
Rhubarbe, Standard, gals. 3.55 
Fraises, sirop epais, 2s 2.15 

Fraises, en conserves, 2s 2.30 
Fraises, Standard, gals. 7.55 
F:aises, Solid Pack, gals. 9.80 

Quantite r'duite. 

Pois, Standard, 2s, par boite 
d'une douzaine 



2.15 


2.174 


705 


7 -074 


1.95 


1-97* 


1-45 




2.15 


2.174 


7-05 


7 ..07* 


9-30 


9.324 


i-95 


1.97* 


1-45 





2.174 
7.324 
9.324 

1-57* 
2.324 
3-57* 
2.174 
2.324 
7-57* 
9.82} 



0.824 




La gomme a effacer "Sanitary" 

M. LE MARCHAND :— 

Voila une ligne de gommes que vous devriez prendre en stock sans 
retard. Nous l'annoncons de facon extensive, toujours en invitant le 
consommateur a vous l'acheter. Le prix populaire de 10c chaque, con- 
sideration prise de la qualite, en faitdes vendeurs faciles. 

LA GOMME A EFFACER "SANITARY" recoit a l'extremite de l'ouver- 
ture, une langue de caoutchouc de 'A de pouce d'epaisseur, d'une longueur 
et d'une largeur egales a celles de l'enveloppe. 

Par une legere pression a l'extremite du crayon le caoutchouc estre- 
nouvele jusqu'a ce qu'il soit use ; son bord etroit permet d'ef facer une 
lettre ou une ligne sans nuire aux autres. Deux gomme* de la meilleure 
qualite aont faites : Tune pour la machine a ecrire et I'encre. l'autre pour 
le crayon. 

Finies de facon attrayante, Faciles a manier et Faisant du "Bon Travail". 

L'illustration de gauche, est une reproduction d'etalage en deux 
couleurs attachee a chaque carton contenant 12 gommes, chacune dans sa 
boite propre. Cette maniere d'empaquetage constitue un etalage tres at- 
trayant et permet de conserver ces articles toujours nets et propres 

Ecrii>ez-nous pour ichantillons et prix 

ARTICLES ANNONCfiS— LARGES ESCOMPTES 

THE 0. K. MANUFACTURING CO. 

Syracuse, N.Y., E.U.A. 

Specialties de fournitures de bureaux. Seuls licencies et fabricants de 



La Gomme Patentee "SANITARY" 
L'ouvre-Enveloppe Patente "RIES" 



L. & C. HAROTMUTH, LTD., KOH-I-NOOR HOUSE, 

LONDHES. ANGLETEKHE. 

Seuls Agents' pour l'Europe, l'Asie, l'Australie, la Nouvelle-Zelande et 
l'Afrique-Sud. 







Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Articles annonces et 
ventes faciles 

Vont la main dans la main. Voua pou- 
vez faire le plus grand volume d'affaires 
avec moinB de travail et de defense en 
donnant a vos clients les articles sup£- 
rieurs annonces qu'ils "connaissent" et 
qu'ils "veulenf. 

La publicite nationale des 57 Varies 
de Heinz cree une forte demande chez 
les consommateurs ; Notre Departement 
du Service aux Epiciers vous aidera a 
tourner cette demande en ventes. 

Demandez des details complets a notre 
vendeur ou ^crivez nous pour les avoir. 

H. J. HEINZ COMPANY 

PURS PRODUITS ALIMENTAIRES 



PITTSBURG, E. U. A. 



TORONTO, CANADA 




W. CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




AVIS.— 1 . Les prix cote> danscette 
liste son t pour marchandiscs aux 
poiutsde distribution degrosdans 
Ontario et Quebec, excepte la oft 
des listes cpeciales de prix plus 
elevea sont en vigueur, et ils sont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c . . . la boite $1.£0 



Lessive en Poudre 
de Cillett 

La CM 

4 doz. a la caisse $3.50 
3 caisses .... 3.40 

5 caisses ou plus 3.35 
Poudre a Pale "Magic" 

t] Ne contient pasd'alun. 
La doz. 



SodA 

S Al E °RATfl S 

E.W. OUlETTCaUP 



doz. 
doz 
doz. 
doz. 
doz. 



1. 



baking 



^aoaca^? 



de 

de 

de 

de 

de 
2 doz. de 12 
4 doz. de 16 
2 doz. de 16 

1 doz. de 2)^ lbs 
^doz. de 5 lbs 

2 doz. de 6 
1 doz. de 12 
1 doz. de 16 



5c. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



:'} 



oz 
oz 
oz, 

Vendue en canistres . eulement. 
Remise special© de 5% accordee 
commandes de 5 caisses et plus 
Poudre a Pate "Magic". 



$0.50 
. 0.75 
. 1.00 
. 1.30 
. 1.60 
. 1.85 
. 2.25 
, 2.30 
. 5.30 
, 9.60 

a 
la Cse 

$6.00 

■ur les 
de la. 



Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2.75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses 2.80 

Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 

Creme de Tartre de 
"Cillett" 

X lb. pqts. (4 doz. 

dans la caisse) . . £ 
} a. 

%. lb. pqts. (4 doz. 

dans la caisse) . . 



N. K. FAIRBANK COMPANY 
LIMITED 



Montreal 



»**£ 



K'S 




Prix du Saindoux 
Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 

Tinettes 60 lb. o.iol 
Tierces 




Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse 
Chaudieres. 5 lbs., 12 a la caisse 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse 



o.iof 
o.iol 
0.10H 
o.nl 
0.11J 
o.ni 



4 doz. pqts., # lb. . . 7 f assor- 1 
2 doz. pqts., 14 lb. . .0 { tis. j 
y z lb. canistres rondes, avec con- 
verges fermant a vis (4 doz. dans 
la caisse) 

1 lb. canistres rondes, avec couver- 
cles fermant a>is (3 doz. dans la 
caisse 

5 lb. canistres carrees {% doz. dans 
la caisse 

10 lb. boites en bois 

25 lb. seaux en bois . . . . 

100 lb. barils 

360 lb. barils . . 



c a 
« Z 

£ = 
«° 
*£ 
o' 
n a 

»Z 
c 

o — 

o« 

°'5 

o i 

•a " 

at 
a 
0. 



GUNN, LANGLOIS & CIE. Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compose, Marque 

EASIFIRST 

Tinettes 60 lb. o.ioi 




Tierces 
Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. 
Caisses, 3 lbs. 
Caisses, 10 lbs. 
Pains moules d'une livre 



lb. 
lb 
lb. 



o.ioi 

2.25 

2.15 

0.12 
O.I2 
0.12 
0.121 



TO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobrc 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



Le Beurre de Peanut 

CLARK 




Ne contient absolument rien autre chose que 
des peanuts de premier choix avec du sel, 
prepares sous forme de beurre par les proce- 
des les plus modemes — C'est un delicieux 
remplacant pour la preparation des sand- 
wichs ordinaires ; il peut etre aussi employe 
avec avantage pour remplacer le beurre or- 
dinaire. 

Une campagne d'annonce tres etendue se 
developpe en ce moment-ci et les epiciers 
eront bien d'acheter ce produit en prevision 
de la demande. 

WILLIAM CLARK, Limited, Montreal 



HENRI JONAS & CIE 



Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30. 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell bat 5779 

BUREAU DE DIRECTION t 

President i M J. -A -E. Gauvin, pharmacien 
ancien echevin ; Vice-President ■ M. L, -A. La 
rallee, maire de Montreal ; Secretaire-Treso- 
rler 1 M. Arthur Oagne, avocat ; Directeurt : M 
L,. E. Geoff Hon, ancien president de la Chambre 
de Commerce du- District de Montreal, membre 
de la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Dr J.-O Ooyette, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P -P. Renaud, capitaliste ; M. F.-E. Fontaine, 
directeur-gerant de "The Canadian Advei Using 
Limited" ; Gerant : M. I..-W. Gauvin, ex-inspeo- 
tear et surintendant de la Metropolitan Life 
dm Co. 

SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acheter une propriety ou pour batir 
in9criver-vou9 au "Pr*t Immobiliar, Limitee,' 
qui yous pretera ce capital sang interet, avec 
grandes facilites de remboursement 

Lei facilltcsde remhoursernent des prets faits 
ft ses raerabres par le "Prtt Immobiliar, Limitee" 
•ont telles qu'elles represeatent a peu pres 
l'lntertt que Ton aurait a payer sur un emprunt 
ordinaire. 

REPRESENTANTS DEMANDES— Le "Prat 
immebilier, Limitee" n'a pas encore d'agence 
dans tous les Districts et est dispose ft entrer en 
pourparlers avec des reprasentants bien quali- 
«*s. 

Eerivaz ou telephonez pour avoir la 
broehurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 

7Uf rlu passant. 



Montreal. 




Pates alimentaires "Bertrand" 


La lb. 


Macaroni "Bertrand"' 


? S*-- M 


Vermicelle 


" 


S 'D 
2 0- 3 p 


Spaghetti 


H 


3 c u> « 


Alphabets 


" 


9 rt.'O 0- 


Nouilles 


" 


can 


Coquilles 




re t> 


Petites Pates 


etc. 


STrt- P 


Extraits Culinaires "Jonas" 


La doz. 


1 oz. Plates 


Triple Concentre 0.88 


2 oz. " 


" '• 


1.67 


2 oz. Carrees 


tt tt 


2.00 


4 oz. " 


" " 


3-50 


8 oz. 


tt u 


6.59 


16 oz. 


" " 


12.67 


2 oz. Rondes 


Quintessences 


2.09 


2J oz. 


" 


2.34 


5 oz. 




4.00 


8 oz. 


" 


7.00 


8 oz. Carrees 


" 


7.00 


4 oz. Carrees 


Quintessences, 




bouch 


ons emert 


4.00 


8 oz. Carrees 


Quintessences, 




bouch 


ons emert 


7.92 


2 oz. Anchor 


Concentre 


1.05 


4 oz. 


" 


1.88 


8 oz. 


" 


3-17 


16 oz. 


" 


6.34 


2 oz. Golden Star "Double For 


ce" 0.84 


4 oz. 


" " " 


1.50 


8 oz. 


" " " 


2.84 


16 oz. " 


u n n 


5.00 


2 oz. Plates S 


oluble 


0.84 


4 oz. 


u 


1. SO 


8 oz. 


tt 


2.84 


16 oz. " 


a 


5-00 


1 oz. London 




0.S5 


2 oz. " 




0.84 


Extraits a la livre de $1.10 


a 4.00 


Extraits au gall 


Dn de $7.00 


a 25.00 


Memes prix pour extraits de tous 


fruits. 






Moutarde Frangaise "Jonas" 


La gr. 


Pony 


2 doz. a la caisse 8.40 


Small 


2 " " " " 


7.80 


Medium 


2 " " " " 


10.80 


Large 


2 " " " " 


12.00 


Tumblers 


2 " " " " 


10.80 


Muggs 


2 " " " " 


13.20 


Nugget 


2 " " " " 


13-20 


Athenian 


2 " " " " 


13- 20 


Gold Band Tu. 


2 " " " " 


13.80 


No. 64 Jars 


j " " " " 


18.00 


No. 65 " 


1 " " " " 


21 .00 


No. 66 " 


1 " " " " 


24.00 


No. 67 " 


2 " " " " 


13-20 


No. 68 " 


T tt t( it it 


15.00 


No. 69 " 


I « *( ft it 


24.00 


Molasses Jugs 


1 '* " " U 


21.00 


Jarres i gal. 


tt tt tt tt 


36.00 


Jarres £ " 


I " " " " 


54.00 



La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujours digne da confiance. ello est preferee ft 
toutes les autres farinas 

UN BON VENDEUR. 

Vcryez le coupon des epiciers dans chaque 
carton- 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 

Tel. Main 436 MONTREAL 



CE SONT DES AMIS PREFERtS 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent tacilement et 
sont en tous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Margie deposee sur 
chaque paquet vfoitable. 




Registered 



FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

L'MITED 

ETABLIS EN 1 780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mas. 



LAGAILLE, GENDREAU & GIE 

Successeurs de CHS. LACAILLE & OB. 

EPICIERS EN QROS 

Importatenrs de Melaeses, Si- 

roos, Pruit8 8 -cs, The, Vins, 

Liqueurs, Sucrep, Etc.IJtc. 



Speciality de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



ELITE" 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



CHOCOLAT a 

Non Suora 

ft 

DBS EPICIEB8 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT 4 CO., 

HALIFAX, \ E. 

J. A. TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XLVII — No 42. LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre [914. 11 



QUAND UN ARTICLE PORTE 
CETTE MARQUE, 



TRADER ferv / MARK 



Vous pouvez avoir 
Confiance en sa Qualite 



United Shoe Machinery Company of Canada 

Montreal, Que. 



V WwwywWMWwy^vwwtfw -*- n 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



I 2 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



Bas et Chaussettes 

en Soie Americaine 

GARANTIS. 



Notre desir est de voui faire connaitre 
ces Bas et Chaussettes. 

lis ont triomphe de l'epreuve que 
d'autres n'ont pu supporter — lis don- 
nent au pied le contort veritable — lis 
n'ont pas de coutures qui risquent 
de se decoudre — lis ne s'elargissent 
pas et ne se deforment pas, car ils 
sont tricotes dans leur forme et non 
presses dans cette forme. Ils sont 
GARANTIS pour leur finesse, pour 
leur style, pour leur superiorite de 
matiere et de facon, sont absolument 
sans defauts ; ils seront portes six 
mois sans se trouer ou remplaces par 
de nouvelles paires gratis. 

NOTRE OFFRE GRATUITE. 

A quiconque vous adresse 50c pour 
couvrir les frais d'envoi, nous en- 
verrons, droits payes, absolument 
gratis : 

Trois paires de nos fameuses 
CHAUSSETTES EN SOIE AMERI- 
CAINE pour hommes, avec garantie 
ecrite, n'importe quelle couleur, ou 

Trois paires de nos BAS POUR 
DAMES, en noir, tan ou blanc, avec 
garantie ecrite. 

NE PERDEZ PAS DE TEMPS - 
Cette offre expirera des que nous 
aurons choisi un marchand dans 
votre localite. Specifiez la grandeur 
et la couleur desirees. 

The International Hosiery Co., 

21 rue Bittner, 
Dayton, Ohio, U. S. A. 



EGOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen cT Admission 
1915 



Cours preparatoire, division des 
ingenieurs et division des archi- 
tectes : 

iere Session, ler<juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



Vernis a chaussures La doz. 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 
Marque Jonas 1 " " " " 0.75 
Vernis militaire a 1 epreuve de l'eau 2.00 

MATTHEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal, Canada. 




Lard en baril 

Lard pesant, Marque Frontenac 

Short Cut, brl. 35/45 29.00 

Lard pesant, Marque Frontenac 

Short Cut, y 2 brl. 15.00 

Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, brl. 45/55 29.00 

Lard pesant, Marque Champlain 

Short Cut, y 2 brl. 15.00 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 

sosse, tout gras, brl. 40/50 31-00 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 
sant, y 2 brl. 16.00 

Marque Dorchester none 

Marque Dorchester, Yz brl. none 

Saindoux Compose 

Tierces, 375 lbs. 0.10 

Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) o.io* 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) 0.10} 

Seaux en fer, 50 lbs. 0.10 

Seaux de bois, 20 lbs., net $2.10 o.ioi 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 
brut $2.00 o. 10 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 



ses, bleu 



o. 105 



Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
se, bleu 0.11 

Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 0.11 

Briques de saindoux, 60 lbs., en 

caisse o.uf 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 0.13 

Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 0.13$ 

Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) 0.13J 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin) $2.70 0.13J' 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs. 

brut $2.60 0.13 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse rouges 0.134 

Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges 0.14 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse 0.14 

Saindoux en carre d'une livre, 60 

lbs., en caisse 0.14} 

Vtandes fumees Marque "Anchor" 

Jambons: Premiere qualite. 
Extra gros, 25 a 40 lbs. 0.15I 

Gros, 20 a 25 lbs. 0.174 

Moyens, 12 a 20 0.18A 

Petits, moins de 8 a 12 lbs. 0.194 

Jambons desosses, routes, gros 

18 a 25 lbs. 0.184 

Jambons desosses, routes, petits 

12 a 18 lbs. o.igi 

Bacon, Special Rose Brand 0.23 

Bacon Anchor Brand, a dejeuner, 

sans os, choisi o. 19J 

Windsor Bacon 0.23 

Bacon Windsor, dos pele 0.25 




UNE SESSION 

DE LA COUR DU BANC DU ROI 

ayant juridiction criminelle dans et pour 
le district de Montreal, se tiendra au 
Palais de Just'ce, en la cite de Mont- 
real, 

LUNDI, LE DEUXIEME JOUR DE 
NOVEMBRE prochain, a DIX 
heures du matin. 
EN CONSEQUENCE, je donne 
avis public a tous ceux qui auront 
a poursuivre aucune personne main- 
tenant detenue dans la prison com- 
mune de ce district et a toutes les 
autres personnes qu'elles y solent 
presentes. 

JE DONNE AUSSI AVIS a tous les 

Juges de Paix, Coroners et officiers de 

la Pax, pour le district susdit, qu'ils 

aient a s y trouver avec tous les records. 

L. J. LEMIEUX, 

Sherf. 
Bureau du cherlf, 
Montreal, 13 octobre 1914. 



Petit bacon route, epice, desosse, 

8 a 12 lbs. 0.16 

Cottage Rolls de 4 lbs. 0.18 

Saucisses 

Bologna (Bondon de Boeuf) 0.09* 

Bologna (Enveloppe ciree) 0.09 

Brunswick 0.12 

Frankfurts 0.11 

Polish O.IO 

Saucisses fraiches. 

Rose Brand Sausage Pure Pork 

1 lb. cartons o. 16 

Saucisses de pore, tripes de pore o.ogi 
Saucisses de pore, tripes de mouton o.iol 

Saucisses Cambridge (paquets de 



1 lb. 0.10J 
Saucisses de fermier 0.10 
Boudin blanc anglais 0.07J 
Boudin noir anglais 0.08 

JOHN P. MOTT ft CO. 

^ek. Elite, ner doz. 0.00 




OlAMONi) 

choco'.,/vii: 


. La lb. 

^ Prepared Cocoa 8.28 

Breakfast Cocoa 0.36 

No 1 Chocolate 0.30 

olate 0.24 

e 0.29 

o.3S 

0.05 

Chocolate 0.18 i 0.30 

e Liquors 0.18 a 0.35 

la gr. 1. 00 


Dii 

Na 
Co 
Co 
Co 
PU 
Va 


imond Choc 
vy Chocolat 
coa Nibbs 
coa Shells 
nfectionery 
tin Chocolat 
nilla Stick 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



13 



PERSISTANCE — INSISTANCE — CONSISTANCE 

Ces t-ois avocats vous ont prepare la voie pour la vente des 

ARTICLES EDDY. 

L'Annonce PERSISTANTE, qui INSISTE CONSTAMMENT 

pour que / <^ 

toujours les Canadiens, partout au Canada 

DEMANDENT 

les ARTICLES EDDY. 

Et la consistance ou stabilise parce que la qualite des marchandises 
que nous faisons soutient les dires de I'annonce. 




OlfrCZ] vendez 



Prenez en stock et 4 4 



les articles 



EDDY". 






La campagne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES P0UDRE5 NERVINE5 DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete, il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu 



POUDRES NERVINES 

Ot MATHIEU 

FW ious les Mam delete et Nevral^* 





tZZZ«~L. ', 


»pss> 1.4— 


1 ■— »u * »•*>• 


■ IM^ 







Essayez vous-memes les Poudres Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 



LA C1E J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, • - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fils & Cie, Limitee. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q. 



Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 

a l'adresse suivante : 

Nom 

(Nom de la maison de commerce) 

Rue 

Ville ou village 

Province 





The Geo. E. Tuekett & Son Co., Limited. 

HAMILTON, ONT. 



Tel. Bell, Main { J™§ 



Epiceries en Gros 



Speciality 



PAPIER ET SACS EN PAPIER 

Notre ligne de conduite est de servir nos clients 
honnetement au meilleur de leurs interets. 



COUVRETTE=SAURIOL, Limitee, 



236-238 Rue St-Paul. 



PROMPTS ENVOIS 



^bj7//gC& 



ffitogi A 

Tous les ordres sont, a present, expedies promptement 



H 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobrc 1914. 



Vol. XLVII^-No 42. 



SAVON. 

The GENUINE, empaqueti 100 mor- 
ceaux par caisse. 





SNAP CO., LTD., 

M on trial 

Snap Hand 

Cleanei 

Cie de 3 do 3.60 

Cse de 6 doz. 7.20 

30 jours. 

ARTHUR P. TIPPET & CO., Montreal 
Lime Juice "Stowers" La cm 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Double Refi, lime juice 3.50 

AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 

"LE SOLEIL" 
Aspeiges C/S 

En Branches Geantes, bocal, 16 s. 11.00 



En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
En Branches Grosses, y 2 kilo, 100 s. 25.00 

En B ran ches Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 

En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 

Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 22.00 

Flageolets 

Extra Fins, 1 kilo, 40 s. 14.00 

Extra Fins, y 2 kilo, 100 s. 14-50 

Moyens, y 2 kilo, 100 s. 12.00 

Haricots 

Verts Extra Fins, l / 2 flac, 40 s. 10.00 

Verts Fins, ]/ 2 kilo, 100 s. 12.50 

Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 12.00 

Verts Moyens, ]/ 2 kilo, 100 s. 8.50 

Verts Coupes, l / 2 kilo, 100 s. 8.50 

Divers 

Cotes de Celeri, l / 2 kilo, 100 s. 9-QO 

Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 8.50 

Celeri (pieds), y 2 kilo, 100 s. 11.00 

Fonds d'Artichauts, l / 2 kilo, 100 s. 33.00 

Salsifis, y 2 kilo, 100 s. 12.50 

Soupes. 

Oseille, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Creme de Celeris, y 2 kilo, 100 s. 7.50 

Cerfeuil Vert, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 11.50 



Doz. 

8.00 
7.00 
7-50 
5.00 

3.00 



Huile d'Olive "Minerva" 

Caisse 12 bout., litre 
Caisse 12 bout., qrts. 
Caisse 24 bout., pts. 
Caisse 24 bout., y 2 pts. 
Caisse 48 cstagnons, % gall. 

Savons de Castille 

Le Soleil 72% d'huile d'Olive. Caisse 

Caisse de 200 more, de 3^ oz. 5.50 

Caisse de 12 barres de 3 lbs. 0.11J 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. o.ioi' 

La Lune 65% d'huile d'Olive Lb. 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. o.ooj 
Caisse de 50 more, carres de 12. oz. 5.00 

Caisse de 12 barres, 3 lbs. 0.10 

Pois. 

Sur extra fins, y 2 flacon 11.00 

Sur extra fins, y 2 kilo 17.00 

Extra fins, y 2 kilo 16.00 

Extra fins, 1 kilo 15.00 

Tres fins, y 2 kilo 14.50 

Fin, jus maigre, y 2 kilo 15.00 

Fins, y 2 kilo 12.50 

Moyen No 2, y 2 kilo 10.00 

Moyen No 3, y 2 kilo 9.00 

Frangois Petit. 

Pois fins. y 2 kilo 10.50 




Le Systeme de Comptabilite Barr travaille constats 
ment contre raccumulation des mauvaises dettes, 

P«v.pp Que • ^ vec chaque achat le ticket compteur montre 
"* a votre client ce qu'il doit a date et vous met 

en memoire aussi bien qu'a votre client ou en est son compte. Les 
comptes enterres dans vos livres jusqu'a ce que les releves mensuels 
soient faits dissimulent a vous et a vos clients leur etat de creance et 
l'importahce de la facture a la fin du mois est souvent une surprise 
qui donne naissance a des discussions. 

Avec le Systeme de Comptabilite Barr, a la fin de la journee 
vous avez passe en revue sans effort, le compte de credit de vos 
clients et avez mis a jour tous vos livres jusque dans les moindres, 
details. 

Avis Special aux Marchands 

Le Systeme de Comptabilite Barr est une invention Canadienne bonafide 
entierement protegee par de valides brevets. II n'y a jamais eu de procedures 
legales de prises contre ces brevets, quoique tous les concurrents disent le 
contraire. Nous faisons cette declaration car nous savons que quelques mar- 
chands ont ete trompes et qu'on les a induits a acheter d'autres systemes de 
comptabilite au moyen de ces "on-dit." 

Barr Registers Limited - Trenton, Ont. 



GRANDE-BRETAGNE 
Strand, Londret, W.C. 



Bureau-Chef ; Dacre House, No 5 rue Arundel, 
MANUFACTURE : Birmingham, Ang. 



E. N. GAGNIER 



139 Rue Wellington, Sherbrooke. 



Agent general pour la Province de Quebec. 



Les Registres de Comptes Barr sont faits pour n'im- I 
porte quelle quantite de comptes ; en modele cabinet 
de comptoir et en modele cabinet de plancher (comme 
illustre ci-dessus) combinant bureau, registre de 
credit et classeur. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT* 



Vol. XL VI I — No 4. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre [914. 



1 S 




Dans tout 
menage on a 

besoin de 
ARROWROOT! 



De jour en jour des centaines de gens apprennent 
les propri£te\s alimentaires ^tonnantes de l'Ar- 
rowroot St- Vincent. 

Les grands manufacturers de biscuits etchocolats 
trouvent que leurs produits contenant ce populaire 
aliment sont tres en vogue chez lesconsommateurs 

ST-VINCENT 
ARROWROOT 



peut etre employe" de tant de manieres exquises 
qu'on s'explique facilement sa popularity. La 
science m^dicale comble d'eloges l'Arrowroot 
St- Vincent comme mets pour les enfants et les in- 
vaiides, car il est tres fortifiant et facilement digere\ 
Vons n'avez qu'a fairs savoir a votre clientele, 
M. l'Epicier, que vous tenez 1' Arrowroot St-Vin- 
cent et vous pouvez etre sur d'un debit constant. 
II y a aussi beaucoup d'argent a gagner. 

Ecrivez au Secretaire pour renseignements et echantillons 

8T VINCENT ARROWROOT 

Growers and Exporters* 

Association 

KINGSTOWN, - ST. VINCENT, A. A. 

AGENTS : Wallace Anderson, 

49 rue Wellington, Toronto. 
L. H. Millen, Hamilton, Can. 



GRAND TRUNK ^\% v 



QUATRE TRAIN 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Amdnagement supdrieur. Wagon a compartiments "Club" 
au train de 10 h. 30 du soir. 

■."'International Limited" 

Le Train le plus beau et I* plus rapide du Canada 

Montr£al-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4I1. soir, excepts dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, excepts le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX DBS BILLETS BN VILLB : 

112 rue St-Jacques, Angle St-Fransois-Xavier. Tel. Uptown 1187, 

Hotel Windsor ou gare Bonaventurc, Main 8229. 



La Guerre Europeenne 

a provoque une certaine perturbation sur 
le marche" canadien elephant sensible- 
ment les sources d'approvisionnement et 
errant une situation sans pr^cedants. 
II se peut que le detaillant se trouve des 
lors embarrasse pour se procurer tel ou 
tel article que son fournisseur habituel 
ne peut plus lui fournir et qu'il ne sache 
ou s'adresser pour s'en approvisionner 
avantageusem ent. 

En pareil cas, ne craignez pas de nous 
demander aussi souvent que cela vous 
sera n^cessaire ou vous devez vous adres- 
ser pour vous approvisionner et nous 
vous donnerons tous renseignements pour 
le meilleur de vos interests. 

Pour cela, Ecrivez au Service des A bonnes 

LE PRIX COURANT 

80 RUE ST-DENIS 

MONTREAL 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



i6 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 






6% LE ??$ 




G I L LETT* 3 

tpiCICTS - Le profit sur un article de marque 
bien connu et bien annonce et de qualite superieure 
est plus durable et plus satisfaisant que celui fait 
sur des sortes **tout aussi bonnes'', qui, considerees 
au mieux ne sont jamais que des imitations, faites a 
meilleur compte avec des matieres de qualite infe- 
rieure : et meme si vous offrez une quantite plus 
grande toute tentative de substituer un article de 
; pietre qualite a la Lessive de Gillett vous fera perdre 
des clients de valeur. 




§ LA LESSIVE DE GILLETT CONSUME LA CRASSE 
EA^GILLETT COMPANY LIMITED 

^ wimnipeg TORONTO, ONT, Montreal ^ 






Le Poisson est 

PAliment 

le plus sain 

Pourquoi ne fournissez-vous pas a vos clients la marque d'aliments marins de haute quality 
"BRUNSWICK" ? 

Les produits de Citte marque repr^sentent le meilleur choix de la capture des pecheurs et sont prepares 
daus les usines les plus modernes sur la cote de l'Atlantique. 

Notre objectif a toujours ete de oopSre avec les epiciers en gros et en detail et de donner au consom- 
mateur un bon article a un prix raiscnnable. 

Exarninez votre stock, Mr l'Epicier, et voyez de quelles lignes "BRUNSWICK" vous manquez. 

Voici uneliste de nos principaux articles : 

z /( Sardines a 1'Huile Finnan Haddies 

Y± Sardines a la Moutarde (Boites Rondes et vales) 

Kippered Herring Clams 



Harencrs Sauce Tomate 



Scallops 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 

Cempagnie de Publication* des Marchands Detailleurs du 

Canada, Limitee, 

Telephone Est 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tout les services: 



ABONNEMENT ; 



Montreal et Banlieue, $2,501 
Canada et Etats-Unis, 2.00 [ 
Union Postale, - Fr«. 20.00 ) 



PAR AN. 



Bureau da Montreal : 80 rue St-DenU. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. RoberUon & Co., representantt. 

Bureau de New-York : Tribune Bide, William D Ward, represent ant 



II n'est pa* accept* d'abonnement pour moins d'une annee. 

A moins d'avia contraire par ecrit, adreaae djrectement 
a not bureaux, 15 jour* au moin* avant la date d'expiration 
1'abonnement e*t continue de plein droit. 

Toute annee commencee e*t due en entier. 

L'abonnemeot ne ce**e pa* tant que lea arrerages ne toot 
pa* payes. . . 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre tail 
payable " au pair a Montreal." m 

Cheque*, mandate, bon* de po*te doivent etre fait* payable* 
a l'ordre de " Le Prix Courant". 

Priere d'adresser les lettres, etc., aimplement comme auit : 
" LE PRIX COURANT ". Montreal. 



Fondc en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



L/AGRICULTURE! VOILA LA VERITABLE SOURCE 
DE RICHESSE DU CANADA. 



Le Canada est avant tout un pays agncole. C'est dans 
les temps de depression que Ton se rend mieux compte de la 
valeur d'une telle constatation et qu'on reconnait le besoin 
d'exalter ce sentiment qui attache l'homme a son coin de terre 
et l'encourage a le faire produire a sa pleine valeur. Qu'un 
ralentissement vienne affecter l'industrie et le commerce d'un 
pays, qu'une crise passagere vienne desorganiser momenta- 
nement le systeme economique d'une nation, la terre, elle, 
demeure toujours comme la supreme ressource avec son mer- 
veillleux pouvoir de rendement et sa production reguliere et 
certaine. Alors que certains produits de l'invention humaine 
qui ont joui d'une faveur considerable pendant un temps, peu- 
vent voir leur popularite decroitre au point de disparaitre 
completement de la circulation, les produits surgis du sol 
demeurent toujours de premiere necessite, en depit du pro- 
gres et des perfectionnements de toute nature et on les achete 
toujours pour subvenir a son existence et a son entretien. 

C'est pour ces raisons qu'un pays dont I'activite agricole 
ne s'arrete pas, ne peut envisager l'avenir que sous un aspect 
rassurant et qu'il peut se montrer confiant dans ses propres 
forces et dans les resultats de son labeur. 

L'agriculture est le pivot autour duqucl s'equilibre tout 
I'organisme d'un pays, c'est le point vital d'ou se repand 
l'energie, la source feconde de prosperite, c'est l'artere con- 
ductrfce de vie et tant que des mains courageuses retourne- 
ront le sol du Canada pour le feconder, les orages financiers, 
commerciaux, industriels, pourront passer sur nos tetes sans 
nous eprouver, nous saurons resister a toutes les tempetes et 
reprendre le dessus dans les situations les plus critiques. 

Cette annee la recolte canadienne a ete abondante, et se 
vendra a un prix remunerateur par suite de la disette provo- 
quee par la guerre en Europe. Cela laisse entendre que les 
cultivateurs se trouveront dans une position excellente, qu'ils 
pourront placer de l'argent en banque, favorisant ainsi le 
rouage financier du pays; qu'ils seront en mesure de s'offrir 
quelque bien-etre, venant ainsi en aide au regime commer- 
cial; enfin, qu'ils pourront perfectionner leur outillage, s'ap- 
provisionncr dc tout ce qui leur est necessaire et meme d'un 
peu de superflus, faisant ainsi travailler les usines et leur as- 
surant l'ecoulement de leur production. 

Comme on le voit, la prosperite agricole se reflete sur 
tout le pays et se traduit en bienfait sur tout le corps econo- 
mique ou se localise son existence. Et c'est pourquoi nous 
ne saurions trop encourager les Canadiens et les gens qui 
emigrent ici a s'adonner aux travaux de la terre plutot que 



de courir la perilleuse aventure des villes. La terre ne leur 
donnera pas de deception, chaque goutte de sueur repandue 
portera des fruits au centuple et trouvera sa large recom- 
pense. 

On se plaint amerement, en ces temps de vie difficile, du 
nombre considerable de sans-travail qui circulent lamenta- 
blement dans les cites et encombrent les refuges hospitaliers; 
on cherche quels moyens on pourrait prendre pour soulager 
efficacement toutes ces miseres et procurer de l'occupation a 
ces malheureux qui ont trop souvent commis l'enorme faute 
de quitter le toit de la ferme, attires par l'illusoire scintille- 
ment des grosses agglomerations, mais toutes les bonnes 
volontes restent vaines devant leur nombre toujours crois- 
sant et ce n'est que bien faiblement qu'on peut apporter quel- 
que adoucissement a leur sort. 

II est un pays en Europe qui fait tres peu parler de lui, 
parce qu'il se trouve a l'abri de toutes les emeutes, de toutes 
les luttes de partis, de tous les appitoyements, riche qu'il est 
de sa production agricole considerable pour sa superficie et 
de la situation enviable dont jouit le plus humble des habi- 
tants. Nous voulons parler dc la Suisse. La, point de mi- 
seres, pas de tres grosses fortunes non plus, mais de l'aisance 
partout et pour tous. Et quel est le secret de la prosperite 
de ce petit pays? Tout simplement son attachement a la 
terre. Le fermier suisse qui pratique le systeme de fermage 
mixte (culture et elevage), possede presque toujours le fa- 
meux bas de laine ou les economies viennent edifier petit a 
petit la modeste fortune qui mettra a l'abri du besoin. Pa- 
tiemment, mais siirement, il se crec un bien que ne peut 
affecter la speculation. 

Remarquez bien que cette quasi unanimite de profession 
n'empeche pas le developpement d'industries auxiliaires. Dans 
l'ombre de 1 cette grande industrie agricole, d'autres industries 
s'edifient et progresscnt, mais l'esprit de specialisation qui 
s'est manifeste dans la partic agricole caracterise egalement 
l'industrie proprement dite. tous les efforts se concentrent 
vers quelques branches seulement, de maniere a en faire, de 
par la perfection, une renommee mondiale. C'est ainsi que la 
Suisse s'est acquis une legitime reputation dans ses produits 
d'horlogerie, de dentelles, de soiries, etc., et sans se griser 
d'orgueil pour ces articles de leur fabrication, les Suisses sont 
restes a leurs champs et a leurs troupeaux, laissant meme 
souvent a des ouvriers etrangers les emplois des usines. 

Combien de Canadiens sans-travail regrettent a l'heure 
actuelle de n'avoir pas eu la sagesse de preferer l'obscur la- 



i8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre [914. 



Vol. XLVII — No 42. 



beur des campagnes aux travaux rnalsains des ateliers? Le 
metier est mauvais et :ie rapporte pas assez, dira-t-on. Nous 
ne le croyons pas Nous axons I'exemple de ces milliers 
d'ltaliens qui viennent ici travailler pendant les quelques mois 
d'ete, et trouvent le moyen, apres avoir paye leur double 
voyage transatlantique et avoir vecu ici pendant la saison de 
travail, d'emporter encore chez eux largement de quoi passer 
paresseusement l'hiver sur les cotes napolitaines, sous le 
cliaud soleil d'ltalie. 

Et puisque le Canada est 1111 pays favorable a la culture 
et a I'elevage, puisque c'est par cette particularity qu'il s'est 
impose a 1'attention du monde entier, il faut nous efforcer de 
conserver ce rang, cette renommee, et en agissant ainsi nous 
equilibrerons toutes les forces vitales du Dominion, nous 
irons resolument de l'avant en depit de tons les troubles qui 
nous e.-.tourent. de toutes les perturbations dont souffrent les 
autres nations et qui pourront nous livrer assaut peut-etre, 
mai: jamais nous amoindrir on nous terrasser. 



AUGMENTONS NOTRE PRODUCTION — AFFER- 
MISSONS NOTRE CREDIT 



Les trois points mis recemment en evidence dans un 
oiscours par le professeur Adam Shortt au Canadian Club, 
a Toronto, la semaine passee, etaient la necessite d'augmen- 
tcr la production, le besoin de reorganisation et de maintien 
du credit canad en. et le fait que la reaction presente au Ca- 
nada n'est pas due entierement a la guerre. Apres avoir mon- 
tre le developpement excessif dans les centres de l'ouest du 
Canada et etabli la distinction entre "la richesse produite 
actuelle" et la "richesse prevue, imaginaire, psychologique ', 
le professeur Shortt expliqua comment une grande quantite 
de cette derniere sorte de richesse s evanouissait et dispa- 
raissait en un temps comme celui-ci. par suite de' la decrois- 
sance dans la fourniture du capital a emprunter. "Tandis que 1 
le capital etait importe dans de larges proportions, les im- 
portations de marchandses etaient toujours en surplus de 
deux ou trois cents millions de dollars sur nos exportations, 
et a present qu'un moderateur est arrive, cela donne une 
chance) a notre production de se rattraper. 

Parlant de la recente periode d'activite dans la cons- 
truction, M. A. Shortt disait que beaucoup d'hommes avaient 
ete enleves aux travaux des fermes pour aller s'embaucher a 
la ville. Les salaires y etaient meilleurs. Alors qu'on cons- 
truisait des gratte-ciels a Vancouver, on voyait beaucoup des 
riches regions agricoles du delta Fraser sans culture aucune, 
mais les mauvaises herbes et l'immeuble y fleurissaient. Les 
grandes villes ne peuvent prosperer sans production agricole 
et les hommes devraient en consequence revenir a la ferme. 

On s est generalement eleve contre les banques parce 
qu'elles ont largement soutenu les villes, les chemins de fer, 
lances et supportes par le capital anglais au detriment du 
point de vue agricole. 

II est certain que la n'est pas le role des banques qui ont 
simplement a facilitcr 1 echange et a distribuer le cred't. 

Nous avions au Canada la machinerie necessaire pour 
assurer une production au-dessus des besoins pendant des 
annees. II est necessaire a present de t'rer partie de cette 
machinerie. S '1 y avait six usines a chaussures suffisants 
pour repond.re a la demande et regler la concurrence, il n'e- 
tait pas utile den proposer quatre ou cinq de plus et de de- 
mander du capital pour les financer. 

II est de la plus haute importance que notre systeme 
financier soit mis en ordre. Le credit canadien devrait etre 
reorganise et des efforts devraient etre faits sans cesse pour 
le maintenir a son plus haut degre. Quand la guerre sera ter- 



m nee, le Canada devrait etre capable de ne faire que des 
propositions sures aux capitalistes anglais et justifier ainsi 
la confiance de ceux qui y portent leurs capitaux. Cette ques- 
tion de credit national est des plus consequentes. Quand le 
credit canadien fut mine, il y a quelque cinquante ans, cela 
prit presque deux generations pour le relever. 

La guerre ne devrait pas etre tenue entierement respon- 
sable pour la situation creee par le reajustement au Canada. 
Elle n'a fait qu'aggraver les conditions qui existaient deja 
avant que la guerre fut declaree. Nous avons tous pu nous 
en rendre compte avant la guerre, le Canada a surfait les 
placements speculatifs. II y a eu un developpement exagere 
des villes de l'Ouest, ce qui a stimule les industries de l'Est. 
Des placements considerables ont ete faits dans ce pays, 
placements qui sont incapables de procurer des revenus im- 
mediats, et il etait inevitable que ces espaces ou le capital 
etait affecte devinssent mauvais jusqu'a ce que le Dominion 
ait lepris le dessus. Cet etat de choses ne peut etre impute a 
la guerre. 

De l'avis du professeur Shortt, il est douteux que le Ca- 
nada puisse accaparer le commerce allemand. "Certains arti- 
cles qui etaient produits en Allemagne et qu il a fallu manu- 
facturer en Angleterre ou ailleurs prendront des annees avant 
de pouvoir etre etablis par les peuples rivaux. Apres la guer- 
re, lAllemagne retournera a ses industries et se verra con- 
trainte d'endurer toutes sortes de sacrifices, tels que salaires 
tres reduits et prix reduits des denrees et produits de toutes 
sortes. Alors, il ne nous sera pas possible de la concurren- 
cer". 

A ce point de vue la, nous ne pensons pas tout a fait 
comme l'orateur cite, bien au contraire notre avis est que 
pour beaucoup d'articles courants, le Canada peut et doit se 
tailler une belle reputation de fabrication, les evenements 
presents lui en offrent une opportunity sans precedents dans 
1 histoire des peuples. 



LA QUESTION DU CREDIT 



On se plaint un peu partout du manque de facilites ap- 
portees par les banques au commerce. II est bien evident que 
dans bien des cas ces plaintes ne sont pas justifiees. On ne 
peut preter de l'argent que si l'emprunteur a une certaine 
base de credit. Les affaires sont edifiees sur le credit, mais 
le credit lui-meme doit avoir des assises solides, sans quoi il 
entraine tout dans sa chute. Dans un pays d'emprunt, com- 
me le Canada, il doit y avoir une large marge de credit. Mais 
ces transactions a credit doivent etre contrebalancees dans 
une large mesure par des operations au comptant. Or, il est 
avere qu'au Canada on fait trop peu d affaires au comptant. 
Le fait se soub'gne de lui-meme dans les conditions particu- 
lieres que nous traversons. 

La disposition de beaucoup de marchands a etre trop- 
indulgents en matiere de credit, fut recemment discutee par 
M. H. Adams a une assemblee de la Winnipeg Credit Men's 
Assoc'ation. "II ne fait aucun doute, disait-il, que nous avons 
ete tous tres larges pour le credit accorde dans le passe et 
nous avons conserve cette maniere d'agir sans prendre gar- 
de au danger de ce jeu dans les circonstances actuelles. Je 
ne saurais nier que les conditions passees etaient favorables 
a cette pratique et que tout laisse prevoir qu'elles le seront 
encore dans 1 avenir; mais le credit est etroitement lie a la 
qualite et a l'activite des affaires. Aussi, en ce moment, faut- 
il user de plus de jugement dans l'attribution du credit, il ne 
faut pas le couper, ni meme le restreindre, ma : s examiner 
avec plus de soin en faveur de qui on peut en user". 






Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



19 



NOUVELLES ET INFORMATIONS 



LA CANADIAN WHOLESALE HARDWARE 
ASSOCIATION. 



LA COMPAGNIE DES MINOTERIES O'GILVIE. 



L'optimisme! voila le sentiment qui s'est manifested d'une 
maniere generale dans lcs discours prononces a l'assemblee 
annuelle de la Canadian Wholesale Hardware Association, la 
semaine passee, tt an banquet qui eut lieu le meme soir. De 
l'avis de tons, un eclairci se fait dans le ciel nuageux des 
temps presents et lentement, mais surement, l'argent retenu 
par les timides capitalistes recommence a couler dans le canal 
du commerce et on peut observer ce fait d'amelioration dans 
la plupart des branches commerciales. 

Au banquet de la Wholesale Hardware Association il y 
avait reunis des representants des manufacturers, marchands 
de gros et detaillants et la pensee refletee par les paroles de 
tous, fut le desir commun de remonter le courant des affaires 
jusqu'a ce qu'elles atteignent et meme depassent leur volume 
passe. 

L'election des officiers donna comme resultat: M. T. B. 
Williamson, president; M. Joseph Dowling, vice-president. 
Le comite executif est compose de MM. E. H. Dupre, Que- 
bec; M. Howden, London; T. Birkett, Ottawa; G. C. Davis, 
de Frothingham Workman, et S. Kennedy, de Toronto. Le 
secretaire-tresorier est encore Jenkins et Hardy, de Toronto. 

M. A. Prud'homme occupait le fauteuil presidentiel et 
l'hote principal etait M. Charles W. Asbury, president de la 
"Enterprise Manufacturing Company", de Philadelphie, qui 
apporta les voeux fraternels de l'Association americaine des 
marchands en gros de ferronnerie et quincaillerie des Etats- 
Unis. Etaient presents des delegues de Londres, Hamilton, 
Toronto, Ottawa, Quebec et Montreal, ainsi que des manu- 
facturers de tous les points des provinces d'Ontario et de 
Quebec. 

Le theme favori des orateurs fut line propagande en fa- 
veur des articles "Faits au Canada". 

M. Robert Hobson, de la Dominion Iron and Steel Com- 
pany de Mamilton, fit appel a toutes les bonnes volontes, di- 
sant que tous devraient travailler ensemble, en se soutenant, 
non seulement pour un profit individuel, mais aussi pour le 
beenfice du pays. 

La note patriotique fut donnee, non seulement par les 
allusions au conflit actuel faites dans les discours, mais aussi 
par les toasts portes simultanement a la France et a la Bel- 
gique, apres celui du Roi d'Angleterre, et accueillis par un 
enthousiasme indescriptible. Les differentes santes furent 
portees par MM. C. E. Britton, Gananoque; J. Crowdie, C. C. 
Ballantyne, George Caverhill, Robert Hardy, Adam Taylor, 
president de la Hardware Exhibitors' Association de Guelph; 
B. Peck, des Peck Rolling Mills; M. Smeaton White et M. 
Nelson Wrigley. 



UNE OEUVRE PATRIOTIQUE COURONNEE DE 
SUCCES. 



On nous signale le brillant succes remporte par la mai- 
son Jules Gauvin, de Quebec, dans sa semaine de ventes spe- 
ciales au profit de la Croix Rouge. Les magasins de la popu- 
late maison de Quebec, toute pavoisee de motifs d'actualite, 
ne cessa de regorger de monde pendant toute la duree de 
cette vente monstre et ce fut un bel enthousiasme de part et 
d'autres du cote acheteur comme du cote vendeur. II con- 
vient d'en feliciter chaudement et la population de Quebec, 
qui repondit avec un si genereux empressement a l'appel qui 
lui etait fait, et la maison Jules Gauvin, qui prit I'initiative de 
ce joli mouvement, ainsi que les dames patronnesses qui se 
depensercnt avec devouement sans compter. 



II se trouve certaines de nos grandes industries que la 
guerre actuelle n'affecte pas. C'est, par exemple, ce qu'il 
importe de conclure des paroles prononcees a l'assemblee 
generale annuelle de la O'Gilvie Flour Mills Company, Ltd. 
Ainsi, M. W. A. Black, vice-president et administrateur en 
chef de la compagnie, disait en commentant le rapport an- 
nuel: "A l'exception du mois d'aoiit, a cause de la declaration 
de guerre, les conditions ont ete normales; les ventes locales 
et nos exportations sur les marches etrangers, tout en tenant 
compte d'une augmentation de concurrence, representent une 
bonne moyenne. Bien que la moisson dans l'ouest n'ait pas 
ete aussi considerable que l'an dernier, la qualite des cereales 
est en general tres satisfaisante et les encaissements egale- 
ront pour le moins, s'ils ne depassent pas, ceux de l'annee 
precedente." 

De son cote, le president, M. C. R. Hosmer, referant au 
rapport des auditeurs, dit qu'on a utilise pendant l'annee 
1'emission de $600,000 a 6 pour cent sur les minoteries et ele- 
vateurs de Medicine Hat, dont les operations ont ete si heu- 
reuses que Ton considere ce placement comme de premier 
ordre. Les dividendes ordinaires ont ete payes durant l'annee 
sur les actions privilegiees et communes. 

Nos lecteurs trouveront dans une autre partie du present 
numero le rapport de la O'Gilvie Flour Mills Co., auquel il 
est fait allusion. 



CONSTATATION RASSURANTE 



II n'y a aucun danger au Canada des presentes opera- 
tions de guerre. En consequence, il n'y a aucune raison pour 
que les conditions d"affaires ne soient pas satisfaisantes. Les 
conditions fondamentales ne furent jamais meilleures qu'el- 
les ne le sont cette annee dans les regions de l'Ouest. Au 
lieu de condit ; ons essimistes penchant sur la panique, noas 
nous trouvons au contraire sur une veritable plateforme de 
confiance. C est plus specialement le cas dans le Manitoba et 
dans la partie nord du pays qui a produit selon les estimes 
de la "Manitoba Free Press" 320,000.000 de boisseaux, alors 
que l'estimation des producteurs de grains est de 353,000,000, 
la juste moyenne donnant 335,000,000 de boisseaux, ce qui a 
60 centins le boisseau (un estime tres bas), nous donnerait 
un produit brut de $200,000,000. Ajoutez a ceci nos recoltes 
de plantes racines, nos produits laitiers, notre betail, etc., 
vous obtiendrez facilement un autre $20,000,000 a $25,000,000. 
Ceci divise par une population d'environ un million et demi, 
nous donnerait $150 pour chaque homme, femme et enfant. 
Partagez-le sur des families de quatre personnes et vous au- 
rez $600 par famille. En considerant qu'une grande partie de 
ceite population vit dans les villages, villes et cites, vous 
veirez que si chacun s'en tient a son commerce legitime et 
vit avec ses moyens au lieu de speculer de toutes manieres, 
i ! y aura ;iu pays assez d'argent a depenser et meme a eco- 
nomiser. 



LES THES DE LA MAISON LAPORTE-MARTIN. 



Les importations de the ont repris leur cours sinon nor- 
mal, du moins frequent. C'est ainsi que la maison Laporte- 
Martin vient de recevoir, directement des pays d'origine, un 
envoi de The du Japon de la marque si appreciee "Victoria". 
Elle a en mains egalement un certain nombre de boites du 
the savoureux "Princesse Louise". 

Nous pouvons encore recommander pour l'approvision- 
nement ses Champignons de chez F. Lecourt, de Paris, et une 
occasion exceptionnelle de cigares a des prix tres avantageux. 



20 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



LES MOYENS DE FINANCER DES GOUVERNE- 
MENTS CANADIENS PENDANT LA GUERRE 



Le premier gouvernement provincial qui fit les demar- 
ches necessaires pour lancer un emprunt pendant le temps 
de guerre est le gouvernement d'Ontario. Cette province, 
vend actuellement au Canada $1,000,000 d'obligations rem- 
boursables en cinq ans a 5 c 'c d interet et tout fait prevoir que 
cet emprunt recevra bon accueil. Le gouvernement d Onta- 
rio fit des demarches pour introduire cet emprunt sur le 
marche des Etats-Unis, mais les banquiers new-yorkais l'in- 
formerent de l'interdiction du president Wilson en ce qui 
concerne les emprunts proposes aux Etats-Unis par les gou- 
vernements en guerre et qui semble englober les gouverne- 
ments provinciaux canadiens. Le marche de Londres etant 
aussi ferme, la province d'Ontario devra vendre ici meme ses 
obligations. 

Dans la Saskatchewan, le capital pour travaux publics se 
monte a $1. 799-950 dont une partie provient dune emission 
de bons du tresor vendus en avril, et est a la disposition du 
gouvernement. L'argent a payer sur garanties qui avait ete 
appele pour travaux faits avant la declaration de guerre, et 
les sommes necessities pour avancer certains travaux pu- 
blics de fagon a ce que l'argent deja depense ne soit pas per- 
du, formeront un total de $1,822,000. Une somme additionel- 
le etait done necessaire. Pour oeuvres de secours et besoins 
patriotiques il est indispensable de prelever une autre som- 
me d'environ $1,500,000, par voie d'emprunt temporaire, !a 
somme necessaire pour besoins patriotiques seuls etant de 
$750,000. Des arrangements ont ete faits par le gouverne- 
ment provincial pour un emprunt temporaire, et il n est pas 
exagere de penser que le taux d interet sera au-dessus ue 
S l A%. Le gouvernement espere faire un emprunt permanent 
dans 1'avenir. 

Une loi pour pourvoir a l'hypotheque des garanties de 
la province de Saskatchewan, passee a la recente session, 
donne au gouvernement les droits de prelever des emprunts 
de cette fagon durant la duree de la guerre. 

La province du Manitoba a aussi un emprunt de $2,000.- 
000 a placer. Plusieurs applications ont probablement ete 
faites pour avances du gouvernement du Dominion par les 
provinces, en prevision des mesures d'urgence annoncees a 
Ottawa en aout. Les rentrees du mois d'aout des banques au 
gouvernement montrent que $750,000 en billets du Dominion 
ont ete emis sur garanties approuvees. On verra tres proba- 
blement qu'en septembre, une somme beaucoup plus impor- 
tante a ete emise. 

Quant au prochain emprunt du gouvernement du Domi- 
nion dont l'appel n'est vraisemblablement pas eloigne, on 
admet la possibility d'un arrangement avec le gouvernement 
imperial et apres tous les sacrifices que le Canada s est im- 
poses depuis le commencement de la guerre, on peut esperer 
qu'il se fera sans difficulte. 



NOUVELLES CHARTES. 



La "Gazette du Canada" publie les nouvelles chartes ac- 
cordees sous le sceau du Secretaire d'Etat du Canada. Voici 
celles qui ont trait aux nouvelles compagnies ayant leur prin- 
cipal place d'affaires dans la province de Quebec: 

"Knight's Patents, Limited", pour acquerir ou exploiter 
tous droits de brevets ou autres sujets d'inventions. Capital- 
actions, $16,000, a Montreal. 

"George H. Carroll & Co., Ltd.", pour faire affaires d'im- 
meubles. Capital-actions, $50,000, a Montreal. 



"Montreal & Lake Shore Land Co., Ltd.", pour faire dans 
toutes ses branches le commerce d'immeuble. Capital-actions, 
$50,000, a Montreal. 

"Fraser, Brace & Co., Ltd.", pour exercer dans toutes ses 
specialites l'industrie generalc d'entrepreneurs et de cons- 
tructcurs. Capital-actions, $100,000, a Montreal. 

"Jacob et Valentin, Ltd.", pour exercer l'industrie d'ex- 
pediteurs, agents de voiturage, courtiers de douane et entre- 
poseurs, et dc plus, faire les operations d'emmagasinage en 
general dans toutes ses diverses specialites. Capital-actions, 
$100,000, a Montreal. 



COMPAGNIES INCORPOREES. 



Des lettres-patentes ont ete emises par le lieutenant- 
gouverneur de la province de Quebec, incorporant: 

"Dominion Elbow Co., Limited", pour manufacturer et 
faire le commerce du fer, de l'acier et autres metaux. Capital- 
actions, $20,000, a Montreal. 

"The White Rock Palace Hotel, Limited", pour exercer 
en general et dans toutes ses branches le commerce d'hote- 
liers et de restaurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"The Chateauguay Electric and Manufacturing Company, 
Limited", pour acquerir, vendre ou louer les meubles, immeu- 
bles, pouvoirs d'eau, lignes de transmissions electriques, mou- 
lins, manufactures, patentes, licences, privileges, contrats ap- 
partenant a des compagnies, corporations ou des particuliers. 
Capital-actions, $145,000, a Ste-Martine, comte de Chateau- 
guay. 

"Maxime, Limited", pour exercer en general et dans tou- 
tes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. 
Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"J. H. Larochelle & Fils, Limitee", pour exercer en ge- 
neral et dans toutes ses specialites le commerce de manufac- 
turiers, negociants, commergants, agents, courtiers en chaus- 
sures, claques, gants et mitaines, coiffures, vetements, etc. 
Capital-actions, $150,500.00, a Quebec. 

"Independent Refining Company of Canada, Limited", 
pour acheter, vendre, fabriquer, raffiner et autrement faire le 
commerce des huiles, pour fabriquer et faire le commerce 
d'effets, denrees et en particulier toutes sortes d'outils et 
fournitures de cordonnerie. Capital-actions, $20,000, a Mont- 
real. 

"Durand, Limitee", pour exercer en general et dans toutes 
ses branches le commerce d'hoteliers et de restaurateurs. 
Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Mines, Limited", pour acheter, louer ou autrement ac- 
querir des mines, droits de mines, terrains, etc. Capital- 
actions, $20,000, a Montreal. 

"Lussier Auto-Garage, Incorporee", pour faire le com- 
merce de garage d'autos, location, reparation, achats et ven- 
tes. Capital-actions, $49,000, a Montreal. 

"Public Palace, Limited", pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Jas. W. Jamieson & Co., Limited", pour faire le com- 
merce, miner, fondre et manufacturer le plomb et autres me- 
taux et corroder le plomb. fabriquer des peintures, couleurs, 
vernis chimiques, etc. Capital-actions, $49,000, a Maison- 
neuve. 

"La Cie Hydraulique dc Portneuf, Limitee", pour acque- 
rir, vendre ou louer des meubles, immeubles, pouvoirs d'eau, 
lignes de transmission electrique, etc. Capital-actions, $145.- 
000, a St-Marc des Carrieres. 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



21 



LA PRATIQUE COMMERCIALE 

LES OPERATIONS DE L'INVENTAIRE 



L'inventaire comptable, ou cloture des ecritures de l'ex- 
ercice, comprend les operations suivantes: 

i° L'etablissement de le balance de verification, ou ba- 
lance preparatoire; 

2° La regularisation des comptes, ou ecritures d'inven- 
taire proprement dites, ayant pour objet final la determina- 
tion du benefice ou de la perte de l'exercice; 

3° La cloture du Journal et du Grand Livre; 

4° L'etablissement de la balance dinventaire; 

5° La confection du bilan; 

6° L'etablissement du compte des pertes et profits, et 
comme consequence: la repartition du benefice net. 

A ces operations cloturant l'exercice, il faut ajouter: 

7° La reouverture des ecritures de l'exercice suivant. 

LA BALANCE PREPARATOIRE 

On sait que la "balance de verification" est un tableau 
resume du Grand Livre, qui a pour but de s'assurer que tou- 
tes les ecritures, au moins en ce qui concerne les sommes, 
ont ete exactement reportees. 

En vertu du principe de la comptabilite a parties dou- 
bles, toute somme portee au debit dun ou plusieurs comptes 
devant etre egalement portee au credit d un ou plusieurs 
autres comptes, on conqoit facilement que si, pour une pe- 
riode determinee, on releve un tableau: dune part, le total 
du debit; d'autre part, le total du credit de chacun des comp- 
tes du Grand Livre, on doit obtenir deux sommes equiva- 
lentes. 

On dispose ainsi d un moyen de controle permettant de 
constater l'exactitude des ecritures. 

Nous n'avons pas a indiquer ici les recherches qu'il con- 
vient d'effectuer dans le cas ou. par suite d erreur. Inequiva- 
lence necessaire nest pas realisee: elles sont etudiees dans 
tous les traites de comptabilite. 

Balance de verification 

Folios Comptes. 

1 Capital 

2 Prelevements 

7 Frais generaux 

15 Frais de vente 

20 Mobilier 

24 Agencement '. 

28 Frais de premier etablissement 

32 Loyer d'avance 

33 Depot au gaz 

34 Caisse 

40 Effets a recevoir 

48 Credit lyonnais 

56 Achats 

64 Escomptes sur achats 

68 Ventes 

76 Escomptes sur ventes 

84 Clients 

96 Fournisseurs 

104 Effets a payer '. 

no Vidal, compte de pret 



Rappelons seulement de fa?on sommaire les operations 
que comprend l'etablissement de la balance: 

i° Les ecritures etant mises a jour, on totalise les 
qomptes du Grand Livre au crayon ou a l'encre de couleur, 
soit en interl gne, soit dans une colonne laterale, soit enfin 
apres avoir souligne d un trait horizontal les sommes du de- 
bit et du credit; 

2° On releve, en suivant l'ordre du Grand Livre. les 
totaux ainsi obtenus, sur des feuilles ou sur un livre de ba- 
lance dont la reglure comporte les colonnes suivantes: 

a) Folios du Grand Livre; 

b) Noms des comptes; 

c) Totaux debiteurs; 

d) Totaux crediteurs; 

e) Soldes debiteurs; 

f) Soldes crediteurs. 

On obtient ainsi le tableau ci-apres, dans lesquels nous 
avons, pour plus de simplification, reuni les comptes indivi- 
duels de clients et fournisseurs sous les rubr'ques generates 
figurant en regard des folios 84 et 96. 

C'est d'ailleurs ainsi que Ton procede dans le systeme 
comptable dit "centralisateur"', le plus generalement em- 
ploye. 

Les comptes individuels correspondant aux comptes 
collectifs "Clients" et "Fournisseurs" sont developpes sur 
des Grands Livres distincts et totalises au moment de l'eta- 
bhssement de la balance de verification. 

Deux tableaux annexes des soldes des comptes ind'vi- 
duels sont etablis sous la meme forme que la balance du 
Grand Livre general, et leurs totaux doivent etre respective- 
ment equivalents a ceux des comptes collectifs correspon- 
dants. 

Enfin, si, au moment de l'inventaire, des escomptes sont 
dus aux clients ou par les fournisseurs. sur des factures non 
encore reglees, on a so'n de les indiquer dans une column- 
speciale portee en marge des tableaux annexes. 

au 31 decembre 1913. 



Totaux 
Debiteurs Crediteurs 
$ 60,000.00 



Soldes 
Debiteurs 



$ 18,000.00 
42,186.40 

27,354-15 

2,154.00 

1.947.40 

1. 107. 10 

800.00 

35-00 

126,217.80 

52,i4i-75 

41,478.20 

98,74i-30 

2.643.10 

1,247.20 

183,141.25 

77,214.10 

26,217.10 



412.65 
1,208.30 



106,929.25 
36,148.15 
27,248.30 

341-35 

6.453.10 

164,217.25 

148,117.15 

103,410.20 

38,140.15 

10,000.00 



$ 18,000.00 

41,773-75 

26,145.85 

2.154.00 

1.947.40 

1,107.10 

800.00 

35-oo 

19,288.55 
i5.993-6o 
14.229.90 
98.399-95 



1,247.20 
35,024.10 



Crediteurs 
$ 60,000.00 



6,453.10 
161,574-15 



26,196.10 
11.923.05 
10,000.00 



$702,625.85 $702,625.85 $276,146.40 



$276,146.40 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 4-'. 



REGULARISATION DES COMPTES 

(Ecritures d'inventaire.) 

An moyen des indications fournies par la balance prepa- 
ratoire ct par I'inVentaire extra-comptable. on procede a la 
regularisation des comptes dc personnes, de valeurs et de 
resultats. 

Regularisation des comptes de personnes 

Les comptes dc personnes n'exprimant generalemcnt 
pas leur situation rigoureusement exacte vis-a-vis de 1 en- 
treprise, il faut ramener leurs soldes debiteurs ou crediteurs 
a leur valcur reelle. 

Etudions successivement: les clients solvables, les deb : - 
teurs litigieux. les banquiers, les comptes productifs d'inte- 
rets. 

A. — Clients solvables 

Quand les clients sont debites du montant brut des fac- 
turcs. il faut passer une "ecriture d ordre ' pour constater 
les escomptes qui doivent leur etre consentis. 

Nous avons vu que Ton peut inscrire ces escomptes dans 
une colonne "ad hoc", lors de l'etablissement de la balance 
preparatoire. On totalise alors cette colonne, et, arm de ne 
rien changer aux comptes individuels des events — ce qui 
compliquerait inutilement les ecritures — on passe au jour- 
nal un article d'ordre global. 

Escomptes sur ventes $35°-o° 

a Escomptes a accorder $350.00 

L'exercice cloture se trouve ainsi charge des escomptes 
et rabais qui lui sont imputables. 

B. — Debiteurs litigieux 

Des qu'une creance devient douteuse, il est bon de sol- 
der le compte ordinaire du debiteur, par contrepassement a 
un compte litigieux. Cette ecriture, qui peut etre passee en 
cours d'exercice, donne lieu a 1 article ci-apres: 

Debiteurs litigieux $1,230.00 

a Clients $1,230.00 

Contrepassement du compte X... (creance douteuse) 

Lorsque ces comptes sont nombreux, il est preferable 
d'ouvrir un Grand Livre special ou chacun d'eux est deve- 
loppe individuellement. 

Au moment de l'inventa're. on en etablit le releve, dont 
le total doit correspondre au compte collectif "Debiteurs li- 
tigieux" du Grand Livre general. 

Puis, on passe par Pertes et Profits la partie jugee irre- 
couvrable de ces creances. 

On peut proceder de deux faijons differentes: ou b'en 
crediter du montant de cette perte un compte d'amortisse- 
ment, en laissant le compte litigieux debiteur de la totalite 
de la creance; ou bien, crediter ce compte lui-meme, sous la 
forme c'-dessous: 

Pertes et Profits $738.00 

a Debiteurs litigieux (compte X).. .. $738.00 

60% juges irrecouvrables. 

C. — Fournisseur 

Lorsque les factures des fournisseurs sont passees au 
credit de ces demiers pour leur montant brut, on ouvre, a 



1 inventaire, un compte d'ordre pour constater les escomptes 
a obtenir. 

Cette regularisation est traduite ainsi: 

Escomptes a obtemr $1,480.00 

a Escomptes sur achats $1,480.00 

Cet article est linverse de celui qui exprime les escomp- 
tes a accorder aux clients, et le montant en est donne par 
les sommes relevees prealablement, lors de l'etablissement 
de la balance preparatoire des fournisseurs. 

D. — Banquiers 

Les comptes courants adresses par les banquiers sont 
verifies; on passe alors ecriture des interets (debiteurs 011 
crediteurs). 

Banque d'Hochelaga $122.00 

a Pertes et Profits (ou Interets).. .. $122.00 

E. — Comptes productifs d'interet 

On passe de meme ecriture des interets dus par les em- 
prunteurs ou de ceux qui sont dus aux preteurs. 

Pertes et Profits (ou Interets) $250.00 

a Vidal, compte de pret $250.00 

Interet d'un semestre sur $10,000 a 5%. 

REGULARISATION DES COMPTES DE VALEURS 

Les valeurs susceptibles de regularisation a l'inventa're 
sont en general: les immobilisations, les marchandises neu- 
ves, les marchandises depreciees, les effets a recevoir. 

A. — Immobilisations 

De l'amortissement. — On entend par "immobilisations" 
ou "valeurs immobilieres ' celles qui ne font pas l'objet des 
echanges commerciaux, que l'entreprise conserve dans son 
patrimoine pour les besoins de 1 exploitation (mob lier, ma- 
teriel, agencement, etc.). On y ajoute certaines valeurs in- 
corporelles (frais de premier etablissement, fonds de com- 
merce) representant des depenses effectuees au debut de l'en- 
treprise, et qu'on fait figurer a l'actif parce que, devont pro- 
fiter aux exercices ulterieurs, il ne serait pas juste de les 
imputer aux frais generaux de l'affaire a son origine. 

Ces differentes valeurs sont portees sur les livres a leur 
pr : x d'acquisition. Mais, au fur et a mesure de leur utilisa- 
tion, elles subissent necessairement une depreciation qui 
doit etre exprimee a l'inventaire. La constatation de cette 
depreciat : on constitue ce qu'on appelle 1 "amortissement' . 

Dans l'impossibilite ou Ion se trouve d evaluer exacte- 
ment le montant de la depreciation qu'il convent d'appl- 
quer a chaque exercice, on decide de faire subir aux comp- 
tes de valeurs immobilisees une reduction "forfa'ta : re ' cal- 
culee suivant le nombre d annees d utilisation. 

C'est ainsi que, si Ton suppose qu'un mobil'er d'une va- 
leur initiale de $2,000, doit durer deux annees, on lui fera su- 
bir annuellement un amortissement de 10%. 

Cette operations se traduit en comptabilite de diverses 
fagons. La plus employee consiste a crediter un compte spe- 
cial d'amortissement, par le debit de "Pertes et Profits" o-.i 
"Frais generaux". 

Cette operations sera, si 1 on emploie ce procede. cons- 
tatec comme suit: 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



23 



Frais generaux aux suivants.. 

a Amortissement du mobilier 

10% sur $2,000. 
a Amortissement de l'agencement . . 

20% sur $2,000. 
a Amortissement des frais de pre- 
mier etablisscment 

50% sur $1,000. 



$1,100.00 



$200.00 
400.00 

500.00 



Remarque concernant le fonds de commerce. — Le 
fonds de commerce ne subit pas necessairement, comme la 
plupart des autres immobilisations, une depreciation annuel- 
le. Parfois meme il est susceptible de plus-value, lorsque lcs 
affaires sont prosperes. 

Aussi n'y a-t-il pas lieu de proceder a lamortissement 
dont nous avons parle ci-dessus. Cette question ne presente 
d'ailleurs qu'une importance secondare quand il s'agit d'un 
commergant seul. Elle est beaucoup plus delicate dans le 
cas d une societe de personnes ou d une societe par actions. 

En ce qui concerne le commergant operant pour son 
propre compte, nous verrons done, en general, le fonds de 
commerce figurer aux bilans successifs pour son prix d ac- 
quisition. 

Dans le cas de ralentissement continu des affaires, en- 
trainant la depreciation du fonds, on pourra cependant re- 
duire la valeur de celui-ci. Mais, afin de ne pas influencer le 
resultat de l'exercice, on aura bien soin de porter cet amor- 
tissement global non aux Pertes et Profits, mais au debit du 
compte "Capital". 

De toute fagon, quelle que soit l'entreprise, on ne doit 
jamais faire figurer au compte "Fonds de Commerce" une 
somme superieure au prix d'acquiskion. Par suite, lorsqu'il 
s'agit d'un fonds cree p../ le commergant lui-meme, celui-ci 
ne do : t jamais lui attribuer sur ses livres, sauf en cas de ces- 
sion, une valeur conventionnelle. 

(A saivre) 



INCORPORATION DUNE SOCIETE 



'The Shefford Publishing Company, Limited' 



Avis est donne au public que, en vertu de la loi des cora- 
pagnies de Quebec, il a ete accorde par le lieutenant-gouver- 
neur de la province de Quebec, des lettres patentes, en date 
du onze septembre 1914, constituant en corporation MM. Ed- 
mond Thomas Sayers, agent de publicite, Joseph Antonio 
Beaudry, editeur, Leon Charlebois et Alfred Ernest Balfrey, 
commis, et Hector Louis Moreau, comptable, de la cite de 
Montreal, dans les buts suivants: 

Acheter, posseder, detenir, obtenir, imprimer, dessiner, 
exploiter, developper, vendre, ceder et affermer des lots de 
terres, carrieres, pouvoirs hydrauliques, aqueducs, lignes de 
transmission, convois aeriens, voies d'evitement, ateliers ou 
usines de toutes sortes, machineries, materiel roulant, brevets 
d'invention, marque de commerce, publications, journaux, re- 
vues, droits d'auteurs de toutes sortes, le tout sur la propriete 
de la compagnie ou sur aucune propriete ou elle aura obtenu 
la permission des proprietaires d'agir ainsi; faire le commerce 
de materiaux et effets de toutes sortes, biens mobiliers et 
immobiliers, les hypothequer, echanger, batir et les ameliorer, 
et particulierement exercer tout commerce se rapportant a 
cette fin; 

Exercer tout commerce qui paraitra a la compagnie ca- 
pable d'etre convenablement exerce en rapport avec les ob- 
jets ci-dessus et cense directement ou indirectement accroitre 



la valeur d'aucun des biens ou droits de la compagnie ou les 
rendre profitables; 

Acquerir ou entreprendre la totalite ou aucune partie des 
commerce, biens et obligations de toute personne ou compa- 
gnie exergant tout commerce que la compagnie est autorisee 
a exercer ou en possession de biens convenables pour les fins 
de la compagnie, et les payer en actions acquittees du capital 
de la compagnie; 

Prendre ou autrement acquerir et detenir et vendre ou 
aliener des actions dans toute autre compagnie ayant des 
objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette com- 
pagnie ou exergant tout commerce susceptible d'etre directe- 
ment ou indirectement exerce au benefice de cette compagnie; 

Vendre, louer, ou autrement disposer des biens droits, 
franchises et entreprises de la compagnie ou d'aucune partie 
d'iceux pour telle consideration que la compagnie jugera a 
propos, et en particulier pour des actions, debentures, obliga- 
tions ou autres valeurs de toute autre compagnie ayant des 
objets en tout ou en partie semblables a ceux de cette com- 
pagnie; 

Se consolider ou se fusionner avec toute autre compagnie 
ayant des objets en tout ou en partie semblables a ceux de 
cette compagnie, et faire des conventions pour le partage des 
profits, l'union des interets, cooperation, risque conjoint, con- 
cessions reciproques ou autrement avec toute autre personne, 
societe commerciale ou compagnie exergant ou etant engagee 
ou sur le point d'exercer ou de s'engager dans toute trans- 
action commerciale capable d'etre, directement ou indirecte- 
ment transigee au benefice de cette compagnie, et prendre ou 
autrement acquerir des actions ou valeurs de toute telle com- 
pagnie, et les engager, vendre, emettre ou les re-emettre avec 
ou sans garantie comme principal et interet ou en faire le 
commerce autrement; 

Acheter, louer ou autrement acquerir, detenir ou posse- 
der la totalite ou aucun des biens, franchises, clientele, droits 
et privileges detenus ou possedes par toute personne ou so- 
ciete commerciale ou par toute compagnie ou compagnies 
exergant ou formees dans le but d'exercer tout commerce 
semblable a celui que cette compagnie est autorisee a exer- 
cer, et les payer completement ou partiellement en argent, 
ou completement ou partiellement en actions acquittees de 
la compagnie ou autrement, et assumer les dettes de toute 
telle personne, societe commerciale ou compagnie; 

Tirer, faire, accepter, endosser, escompter et executer des 
billets payables ou recevables, cheques, lettres de change, 
mandats et autres instruments negociables et transferases; 

Faire des avances d'argent aux clients et autres personnes 
ayant des relations avec la compagnie et garantir l'accom- 
plissement des contrats par toutes telles personnes; 

Remunerer en argent, actions, obligations ou d'aucune 
maniere toute personne ou personnes, corporation ou corpo- 
rations pour services rendus ou a rendre en plagant ou aidant 
a placer ou garantissant le paiement de toutes actions du ca- 
pital de la compagnie, ou de toutes debentures ou autres va- 
leurs de la compagnie, ou relativement a la formation ou 
promotion de la compagnie ou la conduite de ses affaires; 

Faire tous ou aucun des actes precites en qualite de prin- 
cipaux agents ou procureurs, sous le nom de "The Shefford 
Publishing Company, Limited", avec un capital-actions de 
vingt mille dollars ($20,000.00), divise en deux cents (200) 
actoins de cent dollars ($100) chacune. 

La principale place d'afifaire de la corporation sera dans 
la cite de Montreal. 

Date du bureau du secretaire de la province, ce onzieme 
jour de septembre 1914. 

C. J. SIMARD, 
Sous-secretaire de la province. 



24 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XL VII — No 42. 






Le Marche de rAlimentation 





GRAINS 


ET FARINES 






March 


e de Chicago 




Futures cotations: 








Ouver- 






Ferme- 




ture 


Haut 


Bas 


ture 


Ble— 










Dec. 


<!., 


$1.12^ 


$i.Ti}4 ? 


Mai 


I. 1 


. [8 


I'.i6 


1 . 18/2 


Mais 










Dec. 




67Y4C 


6/^c 


67 y 2 c 


Mai 


/OC 


70] jc 


70c 


70c 


Avoine — 








Dec. 


47 : sc 


48J4c 


47^c 


48^c 


Mai 


5ic 


SiKc 


Sic 


S1/2C 



Cotations au comptant: 
Ble. — Xo 2 rouge, $i.o8}4 a $i.09K>; 
No 2 hard. $1.08)2 a $1.09^. 

Mais. — Xo 2 jaune, 73c; Xo 3 jaune, 

:-■ _c a 7- > ; ! 4«--- 

Avoine. — No 3 blanche, 45c a 45-34 c ; 
standard, 4324c a 4~ l A c - 

Seigle. — Xo 2, 90c. 

Urge. — 53c a 70c. 

Timothy Seed. — $4.00 a $5-25- 

Clover Seed. — $11.00 a $14.00. 
Marche local du grain. 

Les cables pour ble de printemps du 
Manitoba ont ete nombreux sette se- 
maine a une avance de 3 d- a 6 d. par 
quart, en sympathie avec les plus hauts 
prix regnant sur le marche de VVinnipeg. 
La demande de la part des acheteurs 
etrangers etait bonne, mais la hausse 
des prix de ij^c a i^c par boisseau res- 
treignit de beaucoup les ventes. Le fort 
sentiment developpe au cours de la se- 
maine pour les avoines n a fait que s'ac- 
centuer et les prix marquaient mercredi 
une nouvelle avance de ic a i/^c par 
boisseau, ce qui faisait une avance de 
i l Ac a 2J/2C en deux jours. II faut attri- 
buer cette situation a la tendance de 
hausse sur le marche de Winnipeg qui 
fermait mardi avec %c a iH c d avance. 
La demande des acheteurs locaux et 
etrangers ne montre pas beaucoup d a- 
fnelioration et les affaires en general 
sont calmes. Les lots de chars de l'Ouest 
Canadien Xo 3 cotaient 56V2C; l'extra 
No 1 Feed 55^c; le Xo 2 Feed 54K C - 
L'Ontario et Quebec Xo 2 blanche, 53c; 
et le Xo 3, 52c- le boisseau ex-magasm. 
L orge du Manitoba Xo 4 est tranquille 
mais ferme de 67 l Ac a 68c. Le ble du 
Manitoba est plus fort a une avance de 
ic a /^c, le Xo 4 cotant $1.06 a $i.o6j^; 
le Xo 5, $1.02 a $1.02^; et le Xo 6. 97 l /zc 
le boisseau ex-magasin, en lots de chars. 
La demande pour l'Argentine est limitee 
de 81c a 82c par boisseau ex-magasin. 
FARINES. 

II n'y a pour ainsi dire pas de change- 
ments dans le marche de la farine, mais 
le sentiment est meilleur en sympathie 
avec les prix plus bas pour le ble. II y a 
aDsence d'affaires de quelque importan- 
ce en farine de ble de printemps pour le 
compte de 1 etranger. La demande do- 
mestique continue aussi a etre quelque 
peu limitee et ceci provient de ce que les 
acheteurs sont fort bien aporovis : onnes 
pour l'instant, et tant que leur stock ne 
sera pas epuise on ne peut esperer.une 
Krande activite. Les premieres patentes 
sont cotees $6.70, les secondes $5.20, et 
1< s fortes a boulanger $6.00 le baril en 
sacs. Le commerce en farine de ble d'hi- 



ver est egalement calme, la demande se 
reduisant principalement a de petits lots 
pour remplir les besoins immediats. Des 
ventes de patentes de choix se font a 
$6.25 et de straight rollers de $5.7 « a 
$6.00 par baril en bois, et les derniers 
en jute de $2.85 a $2.95 le sac. 

Patentes du printemps: 
Royal Household 2 sacs 6.70 

Five Roses 2 sacs 6.70 

Glenora 2 sacs 6.20 

Harvest Queen 2 sacs 6.20 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 2 sacs 6.00 

Manitoba S. B. 2 sacs 5.60 

Keetoba 2 sacs 6.00 

Montcalm 2 sacs 6.00 

Patentes d'Hiver: 
Straight rollers 2 sacs 5.40 

Hurona (a patisserie) 2 sacs 6.70 

A 2 sacs 6.20 

Farine de ble-d'Inde blanc 

pour boulangers 2 sacs 5.60 

Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 sacs 4.10 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 5.78 

Avoine roulee, baril 6.65 

ISSUS DE BLE. 

Le ton du marche nour les issus de 
ble demeure ferme, mais le volume d af- 
faires faites nest pas considerable, et 
les acheteurs sembient avoir d'amples 
provisions en mains pour leurs besoins 
presents. Le son est cote a $25.00, les 
shorts a $27.00, et les middlings a $30.00 
par tonne, sacs compris. 11 ny a pas de 
changements dans les moulees pour les- 
quelies la demande est calme a $32.00 a 
$34.00 pour les qualites de grains purs 
et a $30.00 a $31.00 la tonne pour melan- 
ges. Le ton du marche pour avoines rou- 
lees est ferme a $6.60 le baril en bois, et 
a $3-20 par sac. „ A u 

Nous cotons: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 25.00 

Gru Man., au char, tonne 27.00 

Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 29.00 

Moulee pure, au char 33.00 35.00 

Moulee melangee, au char 28.00 30.00 

FOIN PRESSE ET FOURRAGES. 

On ne note que peu de changements 
dans les conditions du marche pour le 
foin presse, les prix etant plutot fermes 
a leur nouveau niveau, et les affaires 
pour besoins locaux etant quelque peu 
limitee, mais il y a encore beaucoup d'a- 
- chats pour le compte du gouvernement. 
En lots de chars le foin presse No 1 se 
vend $19.00 a $19.50, l'extra bon Xo 2 
$18.00 a $18.50, et le Xo 2 $17.00 a $17.50 
la tonne ex-voie. 

Nous cotons; 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 19-50 

Tres bon, Xo 2 18.50 

Xo 2 17.S0 

la tonne, en lots de wagon ex-voie. 
PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — Le sentiment du marche 
local est plus ferme par suite de l'ame- 
Horation de la demande et des ventes de 
lots entiers se sont faites pour la con- 
sommation locale. 



On cote les prix suivants: 
Beurre tin superieur de 

cremerie 27J^c a 28c 

Beurre fin de cremerie 2634c a 27)4c 
Beurre second choix 26J4c a 26J/2C 

Beurre du Manitoba 24c a 25c 

Beurre de l'Ouest 25c a 25^c 

Fromage. — De bonnes affaires sont 
faites par cable et entre maisons; en 
consequence, le marche est actif et le 
ton ferme. 

On cote les prix suivants: 
Extra fin de l'Ouest, 

colore I5^c a I5^c 

Extra fin de l'Ouest, 

blanc 15-Hsc a I5^4c 

Extra fin de l'Est, colore I5/4 C a 1534c 
Extra fin de 1 Est, blanc I5j4c a 1534c 
Autres qualites I4)4c a 1434c 

Woodstock, Ont. — Canadien colore, 
tout fait en octobre, vendu a 15c. 

Madoc, Ont. • — Tout le fromage of- 
fert vendu a 15c. 

Liverpool. — Fromage canadien ex- 
tra fin, colore, nouveau, vendu a 76s 6d. 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Le sentiment du marche est bon avec 
des prix fermes et une demande satis- 
faisante pour petits lots pour besoins 
immediats. Le volume d'affaires pour la 
saison est au-dessus de la moyenne. 

On cote les prix suivants: 
Arrivages directs, lots en- 
tiers 24c a 24J/2C 
Arrivages directs, par petits 

lots 24J/2C a 25c 

Stock de choix, par c aisse 28c a 28^c 
Stock No 1, par 1 caisse 25J/2C a 26c 
Stock Xo 2, par 1 caisse 22c a 23c 

Produits de 1'erable. — Les prix sont 
fermes et les affaires actives. Les ap- 
provisionnements sur place sont reduits, 
mais suffisent cependant a repondre aux 
besoins. 

On cote les prix suivants: 
Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 60c 

Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 65c a 70c 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 Lbs. 75c a 80c 
Pur sucre d erable, la lb. 9c a 10c 

Miel. — Les stocks sont peu impor- 
tants, ce qui fait que les prix demeurent 
fermes malgre le peu d'activite de la de- 
mande locale. 

On cote les prix suivants: 
Miel blanc, Trefle 16c a 17c 

Qualites brunes 14c a 15c 

Blanc extrait 11c a 12c 

Miel sarrazin 6j^c a 8c 

Feves. — Le ton du marche demeure 
tres ferme par suite des approvisionne- 
ments reduits et du peu d'importance 
des arrivages de l'Ouest. La demande 
est excellente. 

On cote les prix suivants: 
Feves triees, le boisseau 2.75 a 2.85 
Choix one-pound pickers 2.60 a 2.65 
Three-pound pickers 2.50 a 2.55 

Qualites secondaires 2.25 a 2.30 

Pommes de terre. — La demande 
pour les pommes de terre est bonne et 
les offres sont suffisantes pour repondre 
a toutes les demanses. les prix se main- 
tiennent fermes avec des ventes de lots 
de chars de Cobblers de 60c a 65c le sac 
ex-voie, et dune maniere generale dans 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



25 



le commerce de gros des ventes se font 
a 80c le sac ex-magasin. 

LE MARCHE A PROVISIONS 

Les prix des pores vivants et pores 
appretes sont plus faibles a une baisse 
de 25c. Le commerce des viandes fumees 
est assez bon. 

Par suite de la faiblesse continuelle 
du marche de Toronto, pour les pores 
vivants, et le nouveau declin de 25,c par 
100 livres, avec ventes de lots de choix 
a $8.50 les 100 livres, hors char, le ton 
du marche local a ete plus faible, et les 
prix ont ete de 25c par 100 livres plus 
bas que lundi, mais a cette reduction la 
demande des empaqueteurs a ete assez 
bonne, et des ventes de lots selects ont 
ete faites a $8.75 les 100 livres pesees 
hors char. En sympathie avec le marche 
ci-dessus, il y avait aussi une tendance 
plus faible sur le marche pour les appro- 
visionnements appretes, et les empaque- 
teurs ont reduit leurs prix de 25c par 
100 livres. La demande a ete seulement 
acceptable, surtout pour les petits lots 
pour remplir les besoins actuels, et les 
ventes de frais-trie des abattoirs ont ete 
faites de $12.75 a $13.00 les 100 livres. I! 
n y a pas eu d'autres changements dans 
le marche pour les viandes fumees, mais 
le sentiment est plus aise, et il se fait 
un commerce assez bon. Les jambons 
poids moyen se vendent de 18c a 19c; 
bacon pour le dejeuner, de 20c a 21c; 
bacon Windsor Selected, de 23c a 24c, 
et le Windsor desosse de 24c a 25c la li- 
vre. La demande pour le saindoux est 
ferme avec des ventes de qualites de pu- 
re leaf a 14c la Hvre, tandis que le sain- 
doux compose a change de mains a ii^c 
en seaux de bois de 20 livres, et a i3 l Ac 
en seaux de fer-blanc de 20 livres. 

LA SITUATION. 

Sauf pour les sucres et les articles af- 
fectes par la taxe de guerre, les prix 
tendent a revenir a la normale. Les con- 
hommateurs reprennent confiance, et la 
baisse sur les articles de premiere neces- 
sity influe sur les articles de luxe, pour 
lesquelles la demande s'est sensiblement 
amelioree. 

SUCRES 
Extra granule, sac, les 100 lb.s 6.75 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lb.s 6.80 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 7.15 
Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 7.85 
Extra ground, i bte 25 lbs., 100 lbs. 8.o5 
No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 6.40 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 6.35 

Powdered, baril, 100 lbs. 7.45 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.65 
Paris Lumps, i bte 25 lbs. 100 lbs. 7.60 
Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.50 

Crystal Diamond, i bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7.60 

Crystal Diamond, I bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 7.80 

Crystal Diamond. Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 8.65 

Sucres bruts cristallises, lb. 0.06* 

Sucres bruts non cristallises. lb. 0.06J 

Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 

Tres bonne demande. 

Barbade, choix, tonne 0.33 0.33 0.36 

Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 

Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, J / 2 qrt. 0.40 0.40 0.43 

Les prix s'entendent: iere colonne, 

pour territoire ouvert; 2e colonne, pour 



territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

iere qualite, le quart 29.50 

2eme qualite, le quart 27.25 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur, en tinette 0.13& 

Saindoux pur, en seau 2.80 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.14^ 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.148 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.14^ 
FAK1NES ET PATES ALIMEN- 
TAIRES 
Pates alimentaires 
Bonne demande. 
iNous cotons: 

Arrow root, boite de 7 lbs. 0.18 

Jrarine Eive Roses, qrt. 7- 2 5 

Marine five Roses, sac 3-75 

Marine Household, qrt. 7- 2 5 

hanne a patis. Ocean, qrt. 7-Oo 

rar. d avoine granulee, sac 3-75 

far. q avoine standard, sac 3-75 

.bar. d avoine hne, sac 3-75 

Marine d'avoine roulee, brl. 0.75 

Marine d'avoine roulee, sac 3- 2 5 

Ear. de ble-d'lnde, sac 2.50 
Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 4.15 

Cream ot wueat, cse 0.00 5-75 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 0.07^ 

Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 o.obi 
fecule de pommes de terre, 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 
Vermicelle, macaroni et 
spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 0.00 0.06J 

En vrac 0.00 o.o6£ 

Baquets de 1 lb. 0.00 0.07 
Nouillettes aux ouefs: 

Paquets de \ lb., lb. 0.00 o.07i 
Spaghetti, pates assorties: 
alphabets, chiffres, ani- 
maux nouilles, coudes, 

importes en vrac lb. 0.00 0.09 

En paquets de 1 lb. " 0.00 0.09 

Tapioca pearl, en sac, la " 0.05I 0.06 

Tapioca seed, en sac, la " 0.05} 0.06 

Sagou " 0.05^ 0.06 
VINAIGRE 
Nous cotons, prix nets: 
Bollman, cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 0.00 2.50 
Domestique triple, cruches 

paillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 1.40 

118 grains (proof), le gall. 0.00 0.20 
EPICES PURES, GRAINES ET SEL 
Bonne demande courante. 
Nous cotons: 

Allspice, moulu lb. 0.00 0.20 

Anis " 0.00 0.10 

Cannelle, moulue " 0.00 0.25 

Cannelle en mattes " 0.18 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.20 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.00 0.29 

Chicoree canadienne " 0.12 0.13 

Colza " 0.07 0.08 

Creme de tartre " 0.00 0.60 

Gingembre moulu " 0.00 0.25 

Gingembre en racine " 0.17 0.22 

Graine de lin non moul. " 0.03$ 0.04$ 

Graine de lin moulue " 0.06 0.07 

Graine de chanvre " 0.07^ 0.08 

Macis moulu " 0.00 0.75 

Mixed spices moulues " 0.00 0.25 

Muscade moulue " 0.00 0.50 

Muscade " 0.20 0.35 

Piments (clous ronds) " 0.00 0.12 

Poivre blanc rond " 0.28 0.29 

Poivre blanc moulu " 0.00 0.33 

Poivre noir rond " 0.19 0.22 

Poivre noir moulu " 0.00 0.25 



Poivre de Cayenne pur 0.00 0.30 

Whole pickle spice 0.16 0.20 

Sel fin en sac 0.00 1.35 

Sel tin en i de sac 0.00 0.40 

Sel fin, quart, 3 lbs. 0.00 3.30 

Sel fin, quart, 5 lbs. 0.00 3.20 

Sel fin, quart, 7 lbs. 0.00 3.10 
Sel fin, en quart de 280 lbs. 

Ordinary fine 0.00 1.85 

Eine 0.00 2.10 

Dairy 0.00 2.25 

Cheese 0.00 2.35 

Gros sel, sac 0.80 0.85 
Legumes sees. ( 
Nous cotons: 

Orge monde (pot), sac 0.00 3.40 , 

Feves blanches, Can., lb. 0.04J 0.05 

Orge perle, sac 4.00 4.50 

Feves jaunes, minot 0.00 3.00 

Lentilles rouges, par sac, lb. 0.006 0.07 

Lentilles vertes, par sac " 0.05 0.06 

Pois verts, No 1 " 0.06 o.o6i 

Pois casse, le sac 0.04I 0.05 
Ble-d'lnde a soupe, casse, 

le sac 0.00 3.25 
RIZ 

La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
Riz Patna. sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. 0.05^ 0.06I 

Riz Carolina 0.09 0.10 

Riz moulu 0.00 0.06 
Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 4.25 

Riz decortiques au Canada: 

Les prix ci-dessous s'entendent f.o.b. 
Montreal. 

Qualite B, sac 250 lbs. 0.00 3.50 

Qualite C, sac 100 lbs. 0.00 3.60 

Sparkle 0.00 5.85 
India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 3.65 

Lustre 0.00 3.75 

Polished Patna 0.00 5.15 

Pearl Patna 0.00 5.35 

Imperial Glace Patna 0.00 5.65 

Crystal Japan 0.00 5.85 

Snow Japan 0.00 6.05 

Ice Drips Japan 0.00 6.20 
FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 

Nous cotons: 

Dattes et figues: 

Dattes en vrac 1 lb. 0.00 O.06 

Dattes en pqts de 1 lb. 0.00 0.07J 

Raisins de Corinthe. La lb. 
Corinthe Filiatras, en vrac 0.00 0.09^ 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 0.010J 0. 11 

Raisins de Malaga. Lb. 
Lion bte 0.00 4.00 
Royal Excelsior Ele- 
phant bte 0.00 5.50 

Raisins Sultana. Lb. 

Cartons, 1 lb. 0.13 0.14 

En vrac 0.12 0.12^ 

Raisins de Valence. Lb, 
Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. manque 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. manque 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. manque 

Raisins de Calif ornie. Lb. 

Epepines, paq. 1 lb., fancy 0.00 0.10 

Epepines, paq. 1 lb., choix 0.00 0.09^ 

Noix et Amandes. Lb. 

Amandes Tarragone 0.20 0.2T 

Amandes Valence ecaTees 0.50 0.52) 

Cerneaux 0.50 0.521 

Avelines 0.15 0.16: 
Noix de Grenobles Mayette manquent 

Noix Marbof 0.17^ o_i8| 

Noix du Bresil 0.13 o'.^tf 
Noix de coco rapees. a la lb. o.i8i 0.2$ 



26 



LE PRIX CQURANT, Vendredi, 10 Octobre 1914. 



Vol. XJ.\ II — No 42. 



Noix Pecan polies 0.20 0.21 

Noix Pecan cassees 0.00 0.55 

Peanuts roties, Coon o.oyi o.ioi 

Peanuts roties, G. o.ioi o.ni 

Peanuts roties, Bon Ton 0.134 0.14 

Pruneaux 30/40 0.00 0.13! 

Prints evapores. JLb. 

Abncots, boite 25 lbs. 0.00 0.18 

Peches, boites 25 lbs. 0.00 o.o84 

1'oires. boite 25 lbs. 0.00 0.13 
Pommes trancliees, evapo- 

rees, btes de 50 lbs. 0.00 0.11 

Pelures de fruits. . Lb. 

Citron 0.00 0.12 

Citronnelle 0.00 0.18 

Orange 0.00 0.13 

CONSERVES ALIMENTAIRES 

Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 

No 1 No 2 

Asperges (Pointes), 2 lbs. 2.25 3.25 

Asperges entieres can., 2 lb. 0.00 2.25 

Asperges Californie, 2* lbs. 0.00 3.45 

Betteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 1.32* 

Ble d'Inde 2 lbs. 0.92J 0.95 

lile d'Inde en epis gal. 4.50 4.52* 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 0.00 0.65 

Catsup au gal. doz. 0.00 5.00 

Champignons hotel, boite 0.15 0.16 

Champignons, ler choix 0.204 0.21 

Champignons, choix, btes 0.18* 0.194 

Choux de Bruxelles imp. 0.17 0.18 

Choux-fleurs 2 lbs. 0.00 1.05 

Utrouilles 3 lbs. 0.85 0.874 

Litrouilles gal. 2.30 2.324 

Epinards gal. 0.00 4.524 

Epinards 2 lbs. 0.00 1.124 

Epinards 3 lbs. 0.00 1.774 

Epinards imp. bte 0.13 0.14 

Feves Golden Wax 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves Vertes 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves de Lima 2 lbs. 1.20 1.224 

Flageolets importes bte 0.16 0.17 

Haricots verts imp. bte 0.14 0.184 

Macedoine de legumes bte 0.144 0.154 

Marinades en seau, 5 gal. 0.00 2.75 

Petits pois imp. moyens, bte 0.00 0.13 

Peits pois imp. mi-fins, bte 0.00 0.13 

Petits pois imp. fins, bte 0.16 0.17 

Petits pois imp. ext. fins, bte 0.17 0.18 

Petits pois imp. surfins. bte (manquent) 

Pois Can. English Garden 0.924 0.95 

Pois Can. Early June 0.95 0.974 

Succotash 2 lbs. 1.00 1.10 

Tomates, 3 lbs., doz. 0.97J 1.00 

Tomates, gall. 2.90 2.924 

Truffes, 4 boite 5- 00 5.40 
Conserves de fruits. 

Tres bonne demande. 

Par doz.. groupe No 1 No 2 
Ananas coupes en des, 

i]/ 2 lb. 0.00 2.50 

Ananas importes 2]/ 2 lbs. 2.75 3.25 

Ananas entiers (Can.) 3 lb. 0.00 2.50 

Ananas tranches (Can.) 2 lb. 0.00 1.95 
Ananas rapes (emp. Can.) 

2 lbs. 0.00 1.50 
Cerises rouges sans noyau, 

2 lbs. 1 .924 1 .95 

Fraises, sirop epais. 2 lbs. 2.15 2.174 
Framboises. sirop epais. 

2 lbs. 0.00 1.974 
Gadelles rouges, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1 .45 
Gadelles noires, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 
Groseilles, sirop epais. 

2 lbs. 0.00 1 .45 

Marnades can. 1 gal. gal. 0.00 0.80 

Olives, t gal. gal. 1.274 1.70 

Peches jaunes 2 lbs. 0.00 1.67* 

Peches 3 lbs. 0.00 2.12* 

Poires (Eartlett) 2 lbs. J. 55 1.575 

Poires 3 lbs. 2.05 2.074 

Pommes 3 'bs. 0.00 1.10 

Mures, sirop epais lbs. 0.00 1.95 



Pommes Standard gal. 2.25 2.75 

Prunes Damson, sirop epais, 

2 lbs. 1 .10 1 .15 
Primes Lombard, sirop epais, 

2 lbs. 1 .024 1 .05 

Prunes de Californie, 24 lb. 0.00 2.74 
Prunes Greengage, sirop 

epais 2 lbs. 1 . 10 1 . 124 

Rhubarbe Preserved, 2 lbs. 0.00 1.55 

Cerises blanches doz. 0.00 2.25 

Cerises noires doz. 0.00 2.40 

Framboises doz. 0.00 2.00 

Mures doz. 0.00 2.40 

Gadelles rouges doz. 0.00 2.40 

Conserves de poissons. 

Tres bonne demande. 

Nous cotons: 
Anchois a 1 huile (suivant 

format) doz. 2.25 6. 10 

Caviar i lb. doz. 5.15 5.25 

Caviar i lb. doz. 10.00 10.25 

Crabes 1 lb. doz. 3.75 3.00 

Crevettes en saumure, 1 lb. 0.00 1.75 

Crevettes sans saum. 1 lb. 0.00 1.80 

Finnan Haddies, doz. 1.35 1.40 

Harengs frais, importes, 

doz. 1.20 1.25 
Harengs marines, imp. 1.60 1.65 
Harengs aux Tom., imp. " 0.00 1.75 
Harengs kippered, imp. " 0.00 1.75 

Harengs canadiens kippered 0.95 1.00 
Haregns canadiens, sauce 

tomates 0.95 1.00 

Homards, bte h., 1 lb. " 6.55 6.65 
Homards, bte plate, i lb. " 3.524 3.60 

Homards, bte plate, 1 lb. " 6.75 6.90 
Huitres (solid meat) 5 oz. 

doz. 0.00 1.40 
Huitres (solid meat), 10 oz. 

doz. 0.00 2.00 

Huitres 1 lb. 0.00 1.50 

Huitres 2 lbs. 0.00 2.45 

Maquereau, tin 1 lb., la doz. 

1. 00 1.05 
Morue No 2 lb. (manque) 

Morue No 1 en quart lb. 0.04 0.05 
Royans aux truffes et aux 

achards bte 0.17 0.18 

Sard'nes can. i bte, cse 4.00 4.25 

Sardines franchises, \ btes 0.174 0.32 

Sardines franchises, 4 btes 0.23 0.51 

Sardines Norvege, I bte 9.00 11.00 

Sardines sans aretes 1400 0.24 0.25 

Saumon Labrador, 100 lbs. 0.00 8.50 
Saumon Cohoes, Rraser 

River, 1 lb. 0.00 1.70 

Saumon rouge: 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, ]/ 2 lb., doz. 1.55 1.574 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, 1 lb., doz. 2.70 2.724 

Saumon rouge Sockeye, 

(Rivers' Inlet), bte hau- 
te, 1 lb. doz. 2.40 
Saumon rouge du printemps. 

bte haute, 1 lb. doz. 0.00 2.00 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 0.00 1.25 
Truite des mers, 100 lbs. 0.00 7.00 

HARENGS DU LABRADOR 

Quarts 0.00 5.75 

l /z Quarts 0.00 3.25 

PAPIER D'EMBALLAGE 

Papier Manille en rouleaux 0.03 

Papier brun en rouleaux o.02i 

Le papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 
SAVON DE CASTILLE 

Le savon de Marseille en morceaux se 

vend $5.00 la caisse et de 11 J/'" a 12c la 
livre, poids net. blanc 011 marbre. 
GRAISSE A ROUES 

On cote: 
Graisse Imperial, en lots de 

grosse doz. 0.574 

Caisse de 4 doz. " 0.60 



Graisse au mica: 
Boites de i lb. (.par 3 doz.) 

doz. 0.90 0.95 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. 2.25 
HUILE D'OLIVE 

Nous cotons: 

Hu,le Loublon: 
Pintes 0.00 2.25 

Chopines 0.00 1.20 

4 chopines 0.00 0.60 

Lhuile d olive Barton et Guestier est 
cotee: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9.75 

V2 Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 

DE SANCTUAIRE 

Nous cotons: 
P. Parafnne en vrac, boite de 40 lbs.: 
6 a la lb. lb. 0.00 0.074 

12 a la lb. " 0.00 0.10 

B. Parafnne, 6 a la lb. 0.08 0.09 

ii. Paraffine, 12 a la lb. o.o84 0.094 

B. Steanque, 14 oz. 6 et 12 0.00 0.15 
B. Steanque, id oz. 6 et & 0.16 0.17 
Cierges approuves lb. 0.00 0.374 

Hu-le de 8 jours, gallon 1.50 1.00 

FLATS EN BOIS 

Nous cotons: 
Carres de 4 lb., crate 500 0.00 0.95 
Carres de 1 lb., crate 500 0.00 1.00 
Carres de 2 lbs., crate 500 0.00 1.15 
Carres de 3 lbs., crate 500 0.00 1.40 
Carres de 5 lbs., crate 250 0.00 0.85 
CUVETTES EN BOIS 

Nous cotons: 
Cuvette No o, la doz. 11.00 

Cuvette No 1, la doz. 9.50 

Cuvette No 2, la doz. 8.00 

Cuvette No 3, la doz. 7.00 

BALAIS 

Nous cotons: 
A longs manches 0.00 2.75 

Avec manches ordinaires La doz. 

3 cordes 2.50 

4 cordes 3.00 

5 cordes 3.50 
D enfant, 2 cordes 0.00 1.10 
D enfant, 1 corde 0.00 0.85 
Manches de faubert (mop), doz. 1.20 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 
Boites de 5 grosses, la bte 0.85 

Epingles a ressort: 
Boites de 2 grosses, la bte 0.90 

MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 

Nous cotons: 
Meches No 2 lb. 0.22 

Meches No 2 " 0.15 

Meches No o " 0.12 

Bruleurs No 2 doz. 0.85 

Bruleurs No 1 " 0.05 

Bruleurs No " 0.65 

Bruleurs, dessus verre (A) " 1.65 
Bruleurs, dessus verre (B) " 1.00 
Cheminees (climax) No 2 " 0.65 

Chem'nees (climax) No 1 " 0.45 
Cheminees (climax) No " 0.45 
Cheminees (Bonanza) No 2 " 0.95 
Cheminees (Bonanza) No 1 " 0.75 
HUILE DE PETROLE 

Nous cotons: 
Pratt's Astral Oil gal. 0.20 

Standard Acme " 0.164 

HUILE DE COTON 

Nous cotons: 
Au baril 1.10 1.25 

PRODUITS CHIMIQUES ET 
DROGUES 

Nous cotons: 
Acide borique. brls de 336 lbs., lb. 0.10 
Alun. barils de 336 lbs. 0.03 

Akin, barils de 112 lbs. 0.03* 

Arcanson, lb. 0.03! 0.04* 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



27 



Blanc de ceruse, brls de 336 lbs. 0.60 

Bois de campeche, pqt de i lb. 0.03J 

100 lbs. 0.65 
Borax en cristaux, brls de 336 

lbs. lb. 0.06 0.07 

Boules a mites " 0.00 0.05 

Camomille " 0.00 0.75 

Campeche (Extrait de) 

boites de 12 lbs. " 0.00 0.13^ 

btes 24 lbs., pqt. 1 lb. " 0.13* 0.14 

Camphre, la livre 0.00 1.25 

Carbonate d'ammoniaque, 

brls 112 lbs, 4 lbs. 0.15 0.20 

Cire blanche " 0.40 0.45 

Couperose, brls 370 lbs. " 0.02 0.03 

Creme de tartre lb. 0.60 

Gelatine rouge en feuilles " 0.70 

Gelatine blanche en feuilles " 0.45 

Gelatine Knox en feuil., doz. 0.00 1.50 

Gomme arabique lb. 0.00 0.30 

Houblon presse " 0.00 0.25 

Lessive commune doz. 0.35 

Lessive commune grosse 3.75 

Paraffine pour cierges, lb. 0.10 0.12 

Platre a terre, sac 100 lbs., sac 0.70 

Poudre insecticide lb. 0.00 0.50 

Resine blanche " 0.03 0.04I 

Resine G., suiv. quant. " 0.00 o.03i 
Salpetre en cristaux, brls 

112 lbs. lb. 0.07 0.08 

Sel a Medecine " 0.03^ 0.05 

Soda a pate, 112 lbs. 0.00 1.90 

Soda a laver: 

Sacs 0.80 0.85 

Soude caustique en mor. lb. 0.00 3.00 
Soufre en batons, brls 336 

lbs. lb. 0.04 0.05 

Soufre moulu, sacs 112 lbs. 0.03 0.04 

Tourteaux de lin moulu, sac 1.60 1.70 

Vitriol, brls. 0.07 0.08 

HUILE DE FOIE DE MORUE 

Nous cotons: $1.25 a $1.50 le gallon. 
. Bouteilles carrees de 16 onces, $3.00 
la douzaine; chopines, $1.90 la douzaine; 
i chopines, $1.20 la douzaine. 



Grosse 
3.60 
5.00 
6.25 

7-25 



HUILE DE RICIN PHARMACEU- 
TIQUE 

Nous cotons au quart, par livre, 9is. 
le gallon, $1.25, en estagnon, par livre, 
9c a ioc. 

VASELINE 

Nous cotons: 
"Bleu Seal" 

Blanche No 1 grosse 

Blanche No 2 
Jaune No i 
Jaune No 2 

HUILE DE CASTOR 

Nous cotons: 
Bouteilles de 1 oz. 
Bouteilles de 2 oz. 
Bouteilles de 3 oz. 
Bouteilles de 4 oz. 

FROMAGE— BEURRE— OEUFS 
Montreal 
Prix vendants aux epiciers 
Fromage doux 
Fromage fort, blanc, a la meule 

au morceau 
Fromage Oka 
Beurre, choix 
Beurre, choix, 
Oeufs No 1 
Oeufs choisis 
Oeufs frais en boites de carton 

dune douzaine 

FROMAGES IMPORTES 

Bonne demande. 

On cote le fromage de Gruyere: 

Fromage entier de 33 lbs. ou de 80 
lbs., 35c la livre. 
Orange Pekoe 28c 

Le fromage de Roquefort se vend de 
32c a 33c la lb. et le Limbourg, 24c la 
livre. 

On cote encore: 
Gorgonzola lb. 0.28 

Edam doz. 10.00 

FRUITS VERTS ET LEGUMES. 



en bloc d'une livre 



10.00 
9.20 
6.72 

4.40 

Doz. 

o.35 
0.45 
0.55 
0.65 



16c 
1 8c 
19c 

25c 

29c 

29^C 

26c 
30c 



36c 



3 00 
0.50 
0.90 
0.75 
3-50 
3 -50 



0.50 
0.25 

0.15 

3-00 



Oignons, J/2 cse, $1.75, la cse 
Betteraves, la poche 
Patates, le sac 
JNlavets, 1a pociie 
Oranges Navels, la cse 
Citrons, la cse 
Pommes Spy No 1 
Pommes Spy Mo 2 
Atocas, le gallon 
Tomates fancy, la boitte 
Flatt 

Concombres, la doz. 
Pommes tameuses 2.75 

THES 
Thes du Japon 

et plus. 
Gunpowder, Common Pinz Suez 
Pea Leaf, selon apparence 22c 

Young Hyson, seconds 
Young Hyson, firsts 
Ceylan, Green Young Hyson 

Ties difficile a obtenir. 
Thes du Japon 

Des avis recus du Japon par cable di- 
sent que les qualites de the qui pou- 
vaient s'obtenir l'an dernier a 15J/2C s'ob- 
tiennent aujourd'hui difficilement a i8^c. 

Congo. — Les avis de l'etranger disent 
que le the du Congo ordinaire peut etre 
obtenu a 16J/2C la qualite correspondante 
qui se vendait l'an dernier a io^c. 
Thes Noirs Ceylan, Pekoe Sou 
Pekoe 

PEAUX VERTES 



22c 24c 



14c 
28c 
16c 
19c 
24c 

22c 



20 c 
23 c 



Oignons, la botte 
Oignons, la poche, 100 lbs 



0.05 
1.75 



Boeuf inspecte No 1 

Boeuf inspecte No 2 

Boeuf inspecte No 3 

Veau 

Agneau, chaque 

Mouton, chaque 

CEREALES. 
Ble No 1 Northern 
Avoine No 2 C.W. 
Avoine No 3 C. W. 
Orge No 3 C.W. 
Orge No 4 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



0.17 
0.16 
0.15 
0.18 

0.85 
0.85 



1. 19 1.20 

•o.554 0.56* 

0.54 0.55 

0.72 0.73 

0.67 0.68 



LES TRIBUNAUX 



COUR SUPERIEURE. 



Defendeurs. 

Sauve, Ose 
Lapointe, Jos. 



ACTIONS. 

Cedres. 

Chambly. 



Demandeurs. Montants. 

Daignault, A. $250 
Lapierre, A. 8,000 



Esquimaux Point. 
MacDuff, Stan., M.D. MacDuff, J. H. 910 

Joliette. 
Chartrand, R. Caron & Freres 105 

Lachine. 
Presseau, Jos. Lebrun, Jos. 1,000 

Ritter, Wm.; Parenka, Lisa, epouse de Matofe, Nicola 

Lord, Bourbonnais & Perron 184 
Levis. 
Blouin, Alma R. Novelty Mfg. Co. 114 

Longue-Pointe. 
Nappe, E.; Robidoux, Moise; Robidoux, Ls., Pierreville 

Cote, J. E. 297 
Maisonneu-ve. 

Honle, A. 100 
Fortier, C. 122 
Marieville. 

L. S. Baril et al. 682 
McBean. 

Benvenut, D. A. 1,159 
Montreal-Ouest. 

Hobrecker, A. 350 
Nominingue. 

Monette, Eug. 123 
Outremont. 

The Garth Co. 147 
Pointe-Claire. 
Ville de Pointe-Claire R. T. Smith & Co. 5,445 



Audette, Henri 
Falardeau, Doria 

Benoit, H. 

Lome, Stanly 

Molkel, A. F. 

Allaire, J. E. 

Charbonneau, Arthur 



Rawdon. 
Gaudet, J. E. F. X. St-Charles & Cie, Ltee 

Ste-Agathe des Monts. 
Leblanc, W. Hudon & Orsali, Ltee 

Ste-Anne de Bellevue. 
Thibodeau, Albert Archambault 

Ste-Cecile de Masham. 
Brazeau, J. Hervey Chemical Co. of Can., Ltd. 

St-David d'Yamaska. 
Joyal, Amed'ee Jos. Ward & Co. 

St-Francois du Lac. 
McDonald. James; Richard, Jos.; Duhaime. J. Hon.; 
Richard & Duhaime Cote, J. E. 

St-Jean-Deschaillons. 
Gagne,Dame Egesippe Royal Canadian Jewelry Co. 

St-Jerome. 
La Cie d'lmmeuble Simard, P. 

St-Laurent. 
Beaulieu, Alderic; Beaudet, Dame L., veuve de Beaudet, 

Vautrain, R. 
Ste-Rose. 



Alfred 

Labelle, Felix 

Dore, Wilfrid 



St-Stanislas. 



Bellefleur, Z. 
Eaves, Alf. 
J. H. Roy 



St-Tite. 

Leblanc, Victor; Lemire, Aug., Lachine 

Trois-Rivieres. 

Heon, Roy & McLeod Hart & O'Brien 

Durand, Jules; Proulx, W. J., N.P.; Alarie, J. A.,- et 

Duresne, A., jr. Hoolahan, A. 

Heon, Adolphe; Roy, Amedee; Alarie, Lumina, veuve 

de McLeod, Hy., epouse de Doucet, John; Heon, 

Roy & McLeod 1 St-Amour, Jos. 

Valleyfield. 

Lafrance, Jos. Emard, J. U. 

Varennes. 
Lussier, Hormisdas; Lussier, Aime 

Frcst & Wood Co., Ltd. 



277 
153 
170 
103 
112 

2,200 
180 
500 

108 

4,900 

150 

204 

755 
612 

202 
1,000 

1,400 



28 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



The Ogilvie Flour Mills Company, Limited 



Treizieme Rapport Annuel des Directeurs de "The Ogilvie Flour Mills Company, 
Limited", pour l'annee terminee le 31 aout 1914. 



L'assemblee generate annuelle des actionnaires de" The 
Ogilvie Flour Mills Company, Lim ted ', a cu lieu an bureau 
principal de la compagnie, a Montreal, le 8 octobre 1914, 
sous la presidence de M. C. R. Hosmer, president. 

Entre autres personnes presentes, mentionnons: M. C. 
R. Hosmer, M. W. A. Black, Sir Montagu Allan, C.V.O., M. 
H. S. Holt. M. A. M. Nanton, M. W. R. Baker, M. Shirley 
Ogilvie, M. C R. Black, M. George E. Drummond, M. W. H. 
Evans, M. Charles Chaput, M. G. M. Heath, M. W. P. Fo- 
gartj-, M. S. A. McMurtry, tresorier, M. G. A. Morris, se- 
cretaire. 

Le president soumit le rapport suivanat et proposa son 
adoption. 

Un bilan, faisant voir l'actif et le pass'f de la compagme, 
ainsi que les profits de 1 annee ecoulee, est soumis. 

Les comptes de la compagnie ont ete audites par MM. 
Creak, Cushing et Hodgson, comptables assermentes, dont 
le rapport est presente ici meme. 

L'emission d'obligations de $600,000 a 6%, premiere hy- 
potheque, que 1 on designe sous le nom de Serie "C", dont 
le produit a ete consacre aux depenses necessities par le 
moulin a farine et les elevateurs de Medicine Hat, a ete of- 
ferte au public dans le cours de l'annee. 

Le moulin a farine et les elevateurs que la compagnie 
possede a Medicine Hat ont ete en pleine operation durant 
l'annee et ont prouve que la compagnie avait fait la un sage 
placement tant en ce qui regarde les profits a realiser que ce 
qui regarde la protection de son commerce dans 1 Ouest et 
sur la cote du Pacifique. 

Les minoteries, les elevateurs et les autres proprietes de 
la compagnie sont en excellent etat. On ne regarde pas aux 
depenses pour les maintenir constamment sur le pied d'effi- 
cacite le plus moderne. 

Les dividendes habituels ont ete payes durant l'annee 
sur le stock ordinaire et sur le stock privilegie. 

Le tout respectueusement soumis. 

(Signe) CHAS. R. HOSMER, 
8 octobre 1914. PreVdent. 

M. W. A. Black, vice-president et directeur-gerant, par- 
le du rapport dans les termes suivants: 

"Si nous exceptons le mois d'aout, alors que la guerre a 
eclate, les conditions ont ete normales, les ventes sur les 
marches etrangers et domestiques ayant atteint la moyenne 
ordinaire, malgre une plus grande concurrence; et vous re- 
marquerez cependant une marge substantielle sur les divi- 
dendes et les depenses fixes. 

"Toutes nos proprietes ont ete soigneusement inspectees 
durant l'annee, et toutes les depenses de renouvellement ei 
d'entretien ont ete deduits comme d'habitude des revenus. 

"Bien que la recolte du Nord-Ouest n ait pas ete aussi 
considerable que l'annee precedente, la qualite du grain en 
general est satisfaisante, et les revenus monetaires devraient 
egaler, si non exceder, ceux de l'annee derniere. Des eten- 
dues considerables de terrain ont beaucoup souffert de la se- 
cheresse et de la chaleur, mais le gouvernement federal a 



pris la chose en mains et il fournit lassistance necessaire a 
ceux qui ont besoin d'aide pour preparer la terre cet autom- 
ne a recevoir la semence qui devra germer en printemps. II 
est a esperer que les fermiers profiteront largement de la 
presente occasion pour ensemencer la plus grande etendue 
de terre possible, car a cause de la guerre, la demande des 
grains de toutes sortes sera enorme de ce cote-ci de l'Atlan- 
tique, et les prix resteront probablement eleves pour une an- 
nee encore. Les dernieres nouvelles que nous avons revues 
de l'Ouest indiquent que les fermiers mettent cette politique 
en vigueur et que les labours d'automne se font dans des 
conditions favorables. 

Les messieurs suivants ont ete elus directeurs de la com- 
pagnie pour l'annee courante: 

Sir Montagu Allan, C.V.O., M. W. A. Black, M. Charles 
Chaput, M. George E. Drummnod, M. C. B. Gordon, M. H. 
S. Holt, M. C. R. Hosmer, M. A. M. Nanton, M. Shirley 
Ogilvie. 

Et. MM. Creak, Cushing & Hodgson ont ete nommes au- 
diteurs. 

A une assemblee subsequente des directeurs, les officiers 
suivants ont ete nommes: 

M. C. R. Hosmer, president; M. W. A. Black, vice-pre- 
sident et directeur-gerant; M. S. A. McMurtry, tresorier; M. 
G. Alfred Morris, secretaire; M. J. R. W. Papineau, assistant 
secretaire. 

BILAN AU 31 AOUT 1914 
Actif 

Especes en mains et en banque $ 54,684.67 

Billets recevables 68,584.55 

Comptes ouverts recevables apres avoir am- 

plement pourvu a toutes les eventualites 1,549.829.50 
Quantite en mains de ble, farine, farine d'a- 

voine. grains non moulus, sacs et barils 1,234,379-14 
Ecuries, materiel, barges et ameublement de 

bureau 49-470.00 

Placements 197,050.28 

Actif courant $3,153,998.14 

Immeubles, pouvoirs d eau et mi- 
noteries a Montreal, Winnipeg, 
Fort William et Medicine H?t; 
elevateurs au Manitoba, dans 
1' Alberta et la Saskatchewan; 
propriete a St-Jean, N.B., et a 
Ottawa, jusqu'au 31 aout 1913 $5,891,407.88 

Montant depense durant lannee 
pour l'extens : on de la minotene 
a Medicine Hat, de l'entrepot 
a Calgary, des elevateurs dans 

l'interieur du pays, etc 236,202.04 

6,127,609.92 

Contributions au fonds de pension des employes 25,591.75 

/~f i.A1 . .. 1 -oo 

Clientele 

$9,307,200.81 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



'9 



Passif 

Banque de Montreal $ 863,885.51 

Comptes payables 823367.79 

Reserve pour interet sur obligations et d'vi- 

dendes jusqu'a date 120 250.00 

Passif courant $1,807,503.30 

Fonds de pension des employes 67,231.05 

Obligations sur premiere hypotheque 2,350,030.00 

Compte du capital: actions privileg'ees .. .. 2,030000.00 
Compte du capital: actions ordlnaires 2,500,000.00 

Compte des profits et pertes: 
Montant au cred.t au 31 aout 1913 $ 472,522.84 
Profits nets pour l'annee 581,943.62 

$1,054,466.46 
Moins: 
Interet sur 
obligations 

A. et B.. $1,750,000 $105,000 
Interet sur 
obl'gations 

C (6 mois) 6oo,coo 27,000 

Dividendes 
sur stock 

privilegie. 2,000000 140,000 
Dividendes 
sur stock 
ordinaire . 2,500,000 200,000 

■ 472,000.00 

$6,850,000 582 466.46 



Obligations indirectes: 
Billets de clients sous escompte. 



.307,200.81 



584,242.00 



Nous avons verifie les livres de la compagnie pour l'an- 
nee finissant le 31 aoiit 1914 et nous certifions que ce qui 
precede est un rapport exact des affaires de la compagnie a 
date, comme lc demontrcnt les livres. 

CREAK, CUSHING & HODGSON, C.A., 

Auditeurs. 

24 septembre 1914. 
Aux actionnaires de la "Ogilvie 

Flour Mills Company, Limited ', Montreal. 
Messieurs, 

Nous desrons vous informer que nous avons verifie les 
livres de la compagnie a Montreal, Winnipeg, Fort William 
et Medicine Hat pour l'annee finissant le 31 aout 1914, exa- 
minant 1 argent en caisse et les billets recevables en mains, 
les comptes de banque et les comptes recevables. 

Les quantites en mains de ble, fa'rine et les approvision 7 
nements sont evalues sur la base la plus raisonnable et sont 
certifies en ce qui concerne la quantite par les surintendants 
des diverses minoteries, confirmees par les rapports de la 
minoterie. 

On a amplement pourvu a toutes eventualites au sujet 
des comptes ouverts des clients, et quoiqu'on n'ait mis de 
cote aucune reserve pour la depreciation generate, on a de- 
pense un montant eleve pour les ameliorations des minote- 
ries et le tout a ete pris sur les recettes de l'annee. 

CREAK, CUSHING & HODGSON, C.A., 

Auditeurs. 



Table Alphabetique des Annonces 



A matite Roofing 41 

Assurance Mom-Royal 30 

Baker & Co. (Walter) 10 

Banque de Montreal 32 

Banque d'Hochelaga 32 

Banque Nationale 32 

Banque Molson 32 

Banque Provinciale 32 

Barr" Register Co 14 

BJlauger & Belanger 34 

Bowser, S F. & Co 6 

British Colonial Fire Ass. .. 31 

Brodie & Harvie 10 

Canada Life Assurance Co. . 31 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . 34 
Canadian Consolidated 

Rubber Co Couvert 

Canadian Salt Co 9 

Church & Dwight 7 

Cle d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 31 

Clark, Wto 10 

Connors Bros 16 

Cottam Bart 34 

Couillard Auguste 34 

Couvrette & Sauriol 13 



Desmarteau Alex 34 

Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector 34 

Ecole Polytechnique 12 

Eddy E. B. Co 13 

Esinhart & Evans 30 

Equitable (Cie d'assurance 

incendie) 31 

Fontaine Henri..... 34 

Fortier Joseph 34 

Gagnou P. -A 34 

• rarand, Terroux & Cie... . 34 

Gillett Co. Ltd., [E. W.j 16 

<r< nthiet & Midgley 34 

Gouvernement Provincial. . 12 

Grand Trunk Railway 15 

Gunn, Langlois & Cie 7 

Heinz H. J. Co 9 

International Hosiery Co. . 12 

Jamieson R. C. 42 

Jonas & Cie, H ' 

Couvert int£rieur 2 



Lacaille, Gendreau & Cie.. 10 
Laporte, Martin Limi- 

tee Couvert 

La PreVoyance 31 

La Sauvegarde 30 

Leslie & Co., A. C 36 

Liverpool-Manitoba 30 

Martin C. E 34 

Martin-Senour 40 

Mathieu (Cie J. L.) 13 

Matthews-Blackwell Ltd.. . 5 

Maxwell Limited 38 

Mc Arthur, A 36 

Metropolitan Life Ins. Co.. 30 

Montbriand, L. R 34 

Montreal-Canada Ass. Co. . 30 

Mott, John P.. & Co 10 

Nicholson File 41 

Northern Aluminum Co. . . 38 

Nova Scotia Steel Co 32 

O. K. Manufacturing Co.. . 8 
Ogilvie Flour Mills 

Co. Limited 28-29 



Pink Thos. Ltd 30 

Pret Immobilier Limited. . . 16 

Prelvoyants du Canada, (Les) 30 

Ramsay A. & Son 39 

Record Foundry 35 

Rolland & Fils, J. B 34 

St. Lawrence Sugar Co ... . 13 

St- Vincent Arrowroot 15 

Sun Life of Canada 31 

Taylor Forbes Co. Ltd 37 

Theatre National Francais. 34 

Tippet & Co., A. P 5 

Tuckett [The G. E. & Son 

Co] 13 

United Shoe Machinery Co. 

Ltd 11 

Western Ass. Co 30 

Wilks & Burnett 34 

Wrigley's Spearmint Co. 

Couvert 



l.E PRIX COURANT, Vendfedi, 16 Octobre 1914. 



Vol. X!. VII — No 42. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

^Compagnie a Fonds Social) 

Assurance en force 12,816,504.462 

Polices en vigueui au 31 de- 

cembre 1913 13.957,742. 

Bn 1913. la compagnie a e- 

mls au Canada des poli- 
ces pour plusde $51,000,000. 

Bile a depose entre les 

mains du Gouvernement 

Canadien et de fidei-com- 

mis canadiens, exclusive- 

ment pour les Canadiens, 

plus de $20,000,000. 

II j a plus de 709.0M Canadiens aisuies 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPORKC EN leal 
ACT*f>. au-dela dt - $3.a*4, 179-93 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. Gbo. A. Cox, President. 
W. R. Brock, Vice-President. 
W. B. Mbiku, Gerant-Geatral. 

C. C. Foster, Secretaire, 

Suoeursale da Montreal : 

61 RUE ST-PICRRE. 

Ron. Bicker dike, Gerant 



L' Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Ind6pendante (Incendie) 

Bureaux . 7« rue n otre-Danu Oueit 

Coin St-Prancols-Xavier, MONTREAL 

Hon H. B. Rainville, President. 

t. E Clement, Jr., Gtrant-General 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assurance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 

Responsabilite' des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National is. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



Nous tonsideVons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'exp£rience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 nie St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN 653 MONTREAL 



BUREAU-CHEF 




^ASSURANCE COMPANY^ 



1 12 RUE ST JACQUES, MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr; A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



LE 



CERTIFICAT DE SANTE 
"UP-TO-DATE". 



(Par "Elbert Hubbard".) 

Plusieurs Etats de l'Union ont 
adopte des lois pourvoyant a la ne- 
cessity pour un homme qui se marie 
d'avoir a subir un examen medical 
et au refus de la licence de mariage 
a celui qui ne veut pas se soumettre 
a ces dispositions. 

Se procurer un certificat de sante 
est toutefois une affaire delicate. 

Elle entraine une publicite qui est 
fort embarrassante pour un grand 
nombre d'interesses. 

Je suggere que tout homme avant 
son mariage se soumette a une pe- 
tite condition. 

Que le futur epoux offre a sa fu- 
ture epouse une police d'assurance 
sur sa vie. 

C'est a lui de fixer le montant de 
la police. Le montant sera le miroir 
de l'etat de ses finances, non de son 
amour. 

Une police d'assurance sur la vie 
comporte le certificat de sante de 



COMPAGNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondee an 1 859 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autres Valeurs 

passives 20,688,00 

6213,759.19 



Surplus pour les assures $344,126.76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE OULUTH, 

6O rua Notre-Dama Ouest, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 

L. A. Lavallee, President 

Ferd. Page, Gerant Provinoial 



ASSIREZ-VOUS 



DANS 

Cfl $flUU€6flRD€ 



Ses Taux sont aussi a vantag eua 

que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses polices sont plus liberate* 

que celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Sea oarantlaa aont euperleu- 

re* a la generality de celles des 

autre* compagnie*. 

La ssgssM et r*xp*rlene* dc 

aa direction aont une garan- 

tle de succes pour le* annees 

future*. 

Par-de**u* tout, elle est una 

compagnie Canadlenne- 

Franeele* et ses oapitaux res. 

tent dan* la Province «e 

Quebec pour le benefice dee 

notraa. 

Siege Soolal 1 Angle das rues Notre- 
Dama at St-Vincant. 

MONTREAL 



1 e PARC! 
QUE 

to PARCE 
QUE 

Se PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



60 PARC! 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorise S500.000.0 

Actif du Fonds de Pension, 

le 30 septembre 1914 $543,044.53 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que c'est un placement sans pareil; 

Parce que c'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que c'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une sp£cialite du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $543.044- 53- 

ANTONI LESAGE, Cerant-Ceneral. 

BUREAU-CHEF : 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE" ; 

X. LESAGE, GERANT. 



Pour toutes vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COUKANT, Vendredi, 16 Oetobre 1914. 



3' 



LA COMPAGNIE 




D'Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



189 Rue ST = JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de l'ann^e et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contestee. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencie. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"L'Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou" 
cofiteuse pour les Reclamants. . \ .'. 



l'individu et tous les examinateurs 
medicaux savent comment l'appre- 
cier. 

Une police d'assurance rend les 
choses plus faciles. C'est un cadeau 
precieux qu'on apprecie d'autant 
plus s'il est une preuve d'amour. 

Si une femme donne sa vie pour 
le bonheur de l'homme, pourquoi 
riiomme ne donnerait-il pas une po- 
lice d'assurance sur sa vie? 

Non seulement une police d'assu- 
rance est une garantie de bonne 
sante, mais c'est aussi une garantie 
de perspicacite en affaires. 

Obtenir une police d'assurance 
sur sa vie c'est un privilege qu'il 
n'est pas donne a tous les hommes 
d'ambitionner. 

Le fait qu'un homme est assure 
en fait un meilleur citoyen, et, je 
crois aussi, un meilleur mari et un 
meilleur pere. 

Une police d'assurance est a. la 
fois un certificat de caractere, un 
certificat de bonne sante, une preu- 
ve d'efficacite et d'economie. 



Sun Life of Canada 

Acti f $ 55,726,347.32 

Assurances en vigueur 202,363,996.00 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intituled "Prospere et 
Progressive.'' 



L'ancre contre le 
mauvais vent 



Dans des temps comme ceux pre- 
sents 011 les garanties d'ordinaire aussi 
bonnes que l'or ne peuvent pas trouver 
de marched une police dans une bonne 
compagnie d'assurance-vie a une va- 
leur que rien ne peut approcber. Soit 
a sa maturite ou comme garantie ttrtn- 
poraire elle est toujours d'une valeur 
de cent cents dans la piastre. Si elle 
est prise a la Canada Life, elle vaudra 
probab'ement beaucoup plus. 

Ne serait-il pas bon pour vous, des 
que vous aurez de l'argent a placer, 
de vous souvenir des conditions pr£- 
sentes et de le placer la ou non seule- 
ment il sera en surete" absolue, mais 
encore parfaitetnent sous controle ? 



Canada Life Assurance 

COMPANY 



Ea Compagnie d'JR$«nraac< 
flUTUELLE DU COnHERCB 

Contra I'lnoendl* 
AolU.«o«d.nt S625.000.00 

DBPOT AD GODVBRNEMENT 

en conformity avec la nouvelle I„oi des 

Asaurances de Quebec, 8 Kdouard Til, Chap. 69. 

Bareau-Cttef; ISI rut Qlrouard, St-hyaelnth* 



RESPONSABIUTE PATRONALE 

La Prevoyance 

Capital $500,000.00 



Aussi : — Accidents, Maladies, Glaces, 
Vol, Garantie de Fid£lite, Garantie de 
contrats. 

ASSURANCE D'AUTOMOBILES 

Bureau Chef : 

160 roe St-Jacques, • Montreal 

Tel. Bell : Main 1 626 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AUIORISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents demandes pour les districts non representes. 



3* 



LE PRIX COURANT, Vendredi, i(> Octobre 1914. 



Vol. XL VI I — No 42. 



BANQIIL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profit non partages 1 ,098,968.40 

SIEGE-SOCIAL, • MONTREAL 

Bureau das Dlrecteure.— H. V. Meredith. Ecr. . President R.P.. 
Angus, E. B. Ureenshields, -ir William Mac Donald, Hon KobtMackay, 
Sir Thos. Shaughuessy, K C V O., David Morrice, C. R. Hosmer A. 
Baumgarten, C. B. Gordon, H. K. Drummond, D. Forbes Angus tt 
Win. McMaster, 

Sir Fre lerick Williams-Taylor, G*rant-G*n*ral, A. D. Braithwaite 
Assistant Gerant-General. 

Suc:ursales dans toutes les principales cites et villes du Canada 
et en Angleterre, les Etits-Dnis d'Amerique, Terreneuve et Mexique. 

Salza Succursalas dans la ville de Montreal. 

Dspartemsnt d'Epargnss ianstoutes les Succursiles du Canada 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Oapital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra- 
vellers Cheques" a donne' satisfaction a tous nos clients ; nous 
invitons le public a seprevaloir des avantages que nous offrons. 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSON 

INCORfORBB EN 1855 

Barean Principal, MONTREAL,. 
CAPITAL PAYE 
FONDS DE RESERVE 



$4,000,000 
4,800,000 



E. C. PRATT Cerant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Rue Sainte-Catherinc 

Avenues du Pare 
et Georges-Bmile 

Maisonneuve 

Market and Harbeur- 

Mont-Joli. 

Cote des Neigei — 

C6te St-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Plerreville 

Quebec 

Ste- Marie de Beauce 
90 Succursalas dana tout le Canada. 
Af taces a Londrea, Paris, derlin et uans toules lea principales villes du 
monde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettres 
errcnlairea pour voyageurs. 



Arthabaaka 

Bedford 

Cowansville 

Chicoutimi 

Drummondville 

Praserville et Riviere 

du Loup Station 
Knowlton 
Lachine 
Montrtal-kue St- 

Taequea 
Tttreaultville 



Sutton 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Therese de 

Blainville 
Victoriavtlle 
Ville St-Pierrc 
Waterloo 
Berlin, Oat. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO 



LIMITED 

MANUFACTURERS 



ACIERen BARRES MARCHA.ND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOL-ES D'ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES, 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE PER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITY 

Mines de Fer, Wabina, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a. ReVerbere a Sydney Mines, 

N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Banque Provinciate 

Du Canada 

CAPITAL AUTORISE .... $2,000,000 00 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec. Itl3) $1,637,873.49 

CONSEIL D'ADMINISTRATION : 

President :M. H. LAPORTE, De la mai.-on Laporte, Martin, LimiKe. 

Administrateur du Credit Foncier-Franco-Canaditn. 
Vice-President : W. F CARSLEY. Capita liste. 
Vice-President : TANCREDE BIENVENU, Administrateur Lake of the 

Woods Milling Co. 
Hon. L. BEAUBIEN. Ex-Ministrede 1' Agriculture, P. Q. 
M G- M BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 
M. ALPHONSE RACINE, De la maison de gros "Alphonse Racine I,tee." 
M. L. J. O. BEAUCHEMIN. De la Ubrairie Beauchemln Ltee. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Commisaairea-Censeurs) 

President Hon Sir ALEX. LACOSTE. C R . Ex-Jage en Chef de la 

Cour du Banc du Roi. 
Vice-President : Docteur E. P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

F mcier Franco-Canadien . 
M M CHEVALIER, Directeur general, Credit Koncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 

M . J . W . L . FORGET. Inspecteur M . ALEX . BOYER, Secretaire 

66 SUCCURSALES DANS LES PROVINCES IB QUEBEC, D'ONTARIO 
ET DU KOUVEAU BRUNSWICK. 

Correspondents a I'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo 
Chicago ; Angleterre, France, Allemagne, Autriche, italic. 



AM^«^^^^^^^^^^^^M^MKAMMA^«AAMA«^MA^M^MAMMM^WW« 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Fondle en 1H7 4 

Capital auto'ise $4,000,000 Capital pay* $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625.000 Total de 1'Actif au-dela de 32,000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; Bon. P. L 
Beique, Vice-President ; A Turcotte, Ecr., ; A A. Larecque, Ecr., ;E. H 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, Gerant-General ; F. G. Leduc, Gerant ; P. A. La. a, lee 
Assistant-Gerant ; Yvon Ltmarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
Atwater, 1636 St-Jacqnes. Outremont, 1134 Lauriti O. 

Aylwln, 2214 Ontario Est. Papineau, 2267 Papineau. 

Centie, 272 Ste-Catherine Est. 1 olntt st-Charlet, 316 Centre. 

Delanaudiere, 737 v ont-Royal Est. St-Denis, 696 St-lenis. 



DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est 
Bat, 711 Ste-Catherine E»t. 
Fullum, 1198 Ontario Est. 
Hochelatja, 1671 Ste-Catherine B»t. 
Longue-Polate, 4023 Notre-Dawe B. 
Maisonneuve, 34S Ontario, Mais. 
Mont-Royal, 1184 6t-Denis. 
N.-D. de Grace, 18s Bird. Decarle. 
Ouest, 6j« Notre -Dame O. 



St-Kdouard, 149s St Hubert. 
StHnitl, 1835 Notre-Dame O. 
6t-Viateur. 191 6t-ViatenrO. 
St-Zotiqur, jioS Blvd. St-l.aurent. 
Laurier. 1800 Blvd. St-I.auirnt. 
Emaid, 77 Blvd Monk. 
Verdun. 125 Avenue Church. 
Viauville, *7 Notre-Dame, Viauville. 
Villeray, 33 2 ° St-Hnbert. 



AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



St.Ju.tln, Qut., 

(Co Haakinong*). 
Ste-juatine de 

Newton, Que. 
St-Lambert, Qu*. 
It-Laurent, Que. 
»t-L«OD, Que 
St-Martia, Q> *. 
St-Paul Abottiferd, Q. 
St-Paul l'Krmite. Que. 
■ t-Paul des Metis. A lta 
St-Pie de Bagot, Que. 
St-Plerre, Mm. 
St-Ihilippede 

Lapri.ii ie, Que. 
Ste-Prudentie' ne, 

(Co Shefford). 
St-Remi, Qu*. 
Bt-Rock de Quebec.Q. 
St-Simon de oagot, Q. 
Ste-Thecle, Qu*. 
Ft-Valerlen. Que. 
St-Viacent de Paul, 

Que , (Co. Laval). 
Sherbrooke, Que. 
Sorel, Que. 
Trois-Rivieres, Que. 
Valleyfield, Qu*. 
Victoriaville, Que. 
Vankleek Hill, Ont. 
Winnipeg, Man. 

atmetdesLcttreade Credit Circulaires pour lea Voyageurs, payablis 
dans ton tes les parties du monde ; euvre des credits commerciaux ; achete 
des traites sur les pays etrangera ; vend dea cheques et fait del paiements 
telegraphiquea aur lea principales villes du monde . 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnols, Que. 
Berthierville, Que. 
Bsrdeaux, Que. 

(Co. Hochelaga). 
Cartltrville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charett* Mils, Que. 
Caambly, Que. 
Bdmonton, Alts. 
Farnham, Que. 
FournW r, Oct. 
Granby Que. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Que. 
Laprairie. Qu*. 
L'Aisomption, Que. 
Lanoraie, Qu*.. 

(Co. Kerthier). 
Longueuil, Qu*. 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Qu*. 
Marleville, Que. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Qu*. 
Notre-Dame de Trois- 

Riviirei, Qu*. 



N.-D. des Virtoirea. 

Pte-aui -Tienibles. Q. 
Pte-aux-Tremblea, Q. 
Pointe-Claire, Qu*. 
Pont de Maskioong*. 
Q. (Co Maakinongt). 
Prince-Albert, Satk. 
Qu*bec, Qu*. 
Qu*bec, rue St-Jean,Q. 
Eussel, Qu*. 
■t-Albert, Alta 
St-Poniface, Man. 
Btc-Clalre, Qu* , 

(Co. Dorchester). 
Et-Cuthbert, Qu* , 

(Co. Berthier). 
St-Blz*arde Laval, Q. 
Ste-Genevl*ve, Qu*. 

(Co. Jacques-Cartier). 
Ste-Genevlive 

de Bntisc«o,Qu*. 
St-Gervais, Qu*., 

(Co. Pellechasse). 
St-Ignace de I.oyola.Q. 
St-Jacques 1'Achigaa. 
Qu*. 
St-J*rome, Qo«. 
Ste- Julienne, Qu*., 

(Co. Montcalm). 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



3J 



BUREAU D'ENREGISTREMENT DE 
TROIS-RIVIERES. 



Ventes. 

Azarie Maillette a Arcadius Bellemare, 
Yamachichc; L'Immeuble Trifluvien a 
Oscar Boisvert, Trois-Rivieres; Sherif 
Trois-Rivieres a J. A. Beauchemin, St- 
Elie; Wm. Boucher a Paul Lafreniere, 
St-Elie; Dame Cleophas Nault a Joseph 
Lesieur, Trois-Rivieres; Achille Turcotte 
a Albert, Roux, Trois-Rivieres; J. Nar- 
cisse Bourassa a Tancrede Ducharme, 
Trois-Rivieres; Honore Clement a Hor- 
misdas Rivard, Grand'Mere; Honore 
Clement a Athanase Gelinas, Grand'- 
Mere; Honore Clement a Donias Laver- 
gne, Grand'Mere; J. O. H. Ricard a Frs. 
Gauthier, Grand'Mere; J. O. H. Ricard 
a Arthur Garceau, Grand'Mere; Jos. 
Trussard a Geo. Levesque, Grand'Mere; 
Wilfrid Jacob a Eugene Goudreau, 
Grand'Mere; Edouard Gravel a Elmire 
Gravel, Trois-Rivieres. 

Maurice Garceau a Arthur Ferron, 
St-Elie; Shawinigan Water & Power 
Co. a Shawinigan Falls Foundry Co., 
Shawinigan Falls; Alfred Sinclair a Ca- 
nadian Pacific Railway, Trois-Rivieres; 
Hubert Alar'e a Canadian Pacific Rail- 
way, Trois-Rivieres; Louis Roy a Louis 
Nadeau, Trois-Rivieres; Louis Nadeau a 
Telesphore Trottier, Trois-Rivieres; 
Syndicat Lamy a Hector Rathbonne, 
Grand'Mere; Edouard Grenier a Wil- 
liam Catto, Ste-Flore; Sherif de Trois- 
Rivieres a Elmina R. Dufresne, Trois- 
Rivieres; Elmina R. Dufresne a T. E. 
Normand, Trois-Rivieres; Syndicat La- 
my a Louis Simard. Grand'Mere; Dame 
Achille Carignan a Louis Noel, Ste- 
Flore; Sylvio Venne a Charles Venne. 
Grand'Mere. 

Obligations. 

Jos. A. Gauthier a Vve Desire Lamy, 
Trois-Rivieres; Moi'se Bolduc a Frs. 
Langlois et al., Banlieue; Raoul Pothier 
a Hector Leduc, Trois-Rivieres; Antoine 
Vanase a Azilda Lariviere, Trois-Rivie- 
res; F. X. Clement a Severine Grenier, 
Trois-Rivieres; Donias Lavergne a Ho- 
nore Clement, Grand'Mere; Elzear Dal- 
laire a Elzear et Arthur Ferron, Grand'- 
Mere; Julia Trottier a N. Perreault et 
W. Gauthier, Shawinigan Falls; Ones. 
Boisvert a Jos. Paquin, Grand'Mere; Da- 
vid Lavigne a Joseph Lecours, Grand'- 
Mere. 

A. Lebrun et P. D. Forest a David 
Rheault, Trois-Rivieres; Wilfrid Gre- 
nier a Urgel Lebeau, St-Boniface; Geo. 
Dargis a Ones. Trepanier, Trois-R'vie- 
res; Donat Parent a Vve Henri Deslau- 
riers, Trois-Rivieres; Severin Paquet a 
Azarias Ricard, Grand'Mere. 

Manages. 

Lucien Cormier a Diana Gaudette, 
Trois-Rivieres; Arthur Harnois a Alice 
Pothier, Trois-Rivieres; Michel Lavoie 
a Evelina Loranger, Shawinigan Falls. 

Transports. 

L'Immeuble Trifluvien a Henri La- 
barre, Trois-Rivieres; L. J. Dostaler a 
Dame P. Houde, Grand'Mere. 

Victor Lacerte a Dame J. L. Marches- 
seault, Shawinigan Falls. 

Subrogation. 

Philias Emond a Frs. Langlois et al., 
Banlieue. 

Privilege. 

Anselme Dube vs. J. H. Giroux, Trois- 
Rivieres. 



Bail. 

Jos. A. Desilets a G. S. F. Robitaille, 
Trois-Rivieres. 

Testaments. 

Annie Bellemare a Ones. Boisvert, 
Baie Shawinigan; Oncsime Gelinas a 
Phiiias Gelinas, Charette Mill. 

Elisa Boisvert a Didier St-Lpuis, Ya- 
machichc. 

Cession 

Dumoulin & Fr'gon a Corporation de 
Trois-Rivieres. 

Hypotheque 

J. E. Thibaudeau a Johnny Boivin, 
Baie Shawinigan. 

Donations 

Geo. Levesque a Mme Irenee Leves- 
que, Grand'Mere; Edm. Mailloux a 
Isaac Madeleosky, Grand'Mere; Eugene 
Goudreault a Dame Jos. Goudreault, 
Grand Mere. 

Jugements. 

Adrien DeMartigny vs. Omer Cle- 
ment, Trois-Rivieres; Raoul Ducharme 
vs. Francis Berneche, St-Justin, $32.20; 
Price Bros. vs. Jos. Roberge, St-Tite, 
$71.12; J. B. Bertrand vs. Arthur Cou- 
lombe, Grand'Mere, $12.12; J. B. Ber- 
trand vs. Hormisdas Heon, Grand'Mere, 
$24.87; J. A. Dessureau vs. Jos. Baribeau, 
Ste-Genevieve de Batiscan, $67.20; Ones. 
Desaulniers vs. Alex. Ayotte, Deschail- 
lons, $38.00; Geo. Dechene vs. Louis Hu- 
bert, Louiseville, $2.75. 



BUREAU D'ENREGISTREMENT 
D'ARTHABASKA 



SEMAINE DU 28 SEPTEMBRE AU 

3 OCTOBRE 1914. 

Ventes. 

Mederic Houle a Wilbrod Desaulniers, 
P. 1113, P. 1119, P. 1122 et P. 1123, War- 
wick. $400, dues; le meme a Donat Abel, 
P. 1 1 18, P. 1 1 19, P. 1 122 et P. 1 123, War- 
wick, $500, $100 a/a; Napoleon Champa- 
gne a Antonio Dupont, P. 13, I2me rang, 
Simpson, $3,000, $1,500 a/a; Mederic 
Hou'e au meme, 178, Horton, $3,400, 
dont $1,500 a/a; Mme Marie Anna Lan- 
dry a Louis Poudrier, P. 211, Horton, 
$350, dues; Benjamin Morin a John Ber- 
geron, P. 145, Warwick, $2,500, dont 
$300 a/a; Mme Alfred St-Onge a Abra- 
ham Dion, P. 145, Warwick, $-75, payees 
comptant; Joseph Anctil a Alfred Des- 
ilets, P. 144 et P. 145, Warwick, $1,800, 
dont $2.00 a/a; Pierre Lambert, fils, a 
Mile Catherine Hannan, P. 362, Ting- 
wick, $325. $150 a/a; F. X. Roberge a 
Jos. St-Hilaire, fils, <;86. Tingwick, 
$1950, dont $200 a/a; Philias Goupil a 
Adolphe Buteau, P. 991, Tingwick, $148, 
dont $48 a/a; Calixte Belleau a Mme 
Marie Trottier et Arthur Turgeon, 369- 
73 et 369- 7 4. Ste-Victoire, $1,000, dont 
$50 a/a; Paul Lessard a Napoleon Le c - 
sard, P. io=!2, P. 1055. P. 1058, P. 10^4 et 
P. 1057, Warwick, $3,000. dues; Mme 
Belzemir Bouchard a Willie C'outier, 70, 
7i et 72. Ste-Victoire, $450, $150 a/a; 
Achille Prince a Valere Renaud, P. 45a, 
Ste-Victoire, $800, dont $200 a/a; Alfred 
Tonrigny a Telesphore Brunelle, 11B et 
11C, I2eme rang, Stanfold, $400 payees 
comptant; Edmond Cariarnan a Leopold 
Baril iA, iB, 2C et 2D, neme rang, 
Stanfold. $11,000. payables par verse- 
ments; Alfred Laforest a Ulric Biron, 
197, Horton, $300, dues; John Gaffney a 
Napoleon Ladouceur, 493-55, 56, 57, 58, 



59, 60, Ste-Victoire, $1,800, payees comp- 
tant. 

Obligations. 

Joseph Brochu a Napoleon Poisson, 
P. 641, Warwick, $1,000, a 5 ans a 6%; 
Joseph Gagnon a Leon Desharnais, 26A 
et P. 3, 26B, 8eme rang, Stanfold, $1,100 
a 3 ans a $% et interet sur interets non 
payes a echeance; Mme Adele Lupien a 
Gedeon Frechette, $1,000 a un an a 7%, 
P. 440, Ste-Victoire; Hormisdas Cham- 
pagne a Narcisse Charest, $200 a 2 ans 
a 6% et interet sur interets non payes a 
echeance aff. P. 17, 11 erne rang, Simp- 
son. 

Donations. 

Etienne Fournier a Andre Fournier, 
y 2 S.O. 359 et 361, Warwick; Jean Hince 
a Joseph Hince, son fils, 339, Tingwick; 
Telesphore Petit et ux. a Georges Sicard 
et al., P. O. 420 et P. E. 421, Bulstrode. 

Semaine du 5 au 10 octobre 1914 

Ventes 

Achille Reault a Israel Reault, P. 482, 
Bulstrode, $100 payees comptant; L. O. 
Pepin & Fils a la Cie de Telephone 
d Arthabaska, P. 208 et 212, Arthabaska- 
ville, $qoo payables dans un an sans in- 
teret; Louis Bernier a Charles Boulan- 
ger, P. 374 et 378, Tingwick, $1,300 
payees comptant; Hercule Pothier a 
Willie Fortier, 2S4, 285 et 287, St-Chris- 
tophe, $3000, $300 a/c et caution par 
Clovis Fortier; Donat Courtois a Lud- 
ger Trottier, y 2 S. O. 388 (a dist.), War- 
wick, $1,325, $325 a/c et transport par ce 
dern-er a Donat Courtois sur Honore 
Binette de $550; Alphonse Noel et al. a 
Leon Hamel, P. 45, Warwick, $300 dont 
$100 a/c; Napoleon et Hector Fluette a 
Ludger Houle, 587 et P. 586, Warwick, 
$2,200 dues; Charles Lambert a Adelard 
Bilodeau. 304 et 308, Warw'ck, $5 000 
dont $1,450 a/c; Wilbrod Thibault a 
Charles Lambert, 32 et 33, Warwick, 
$3,200 dont $1,450 a/c; F. X. Kirouac a 
Ferd. Alain, 192, Warwick, $2,300 dont 
$550 a/c. 

Vente a remere 
Fabien P'che a Paul Emile Thibault, 
y 2 E. de y 2 O., 320, Bulstrode, $250 
payees. 

Transports 
Napoleon Charest a Ludger Frechet- 
te sur Francois Poitras, de $550; Hono- 
re Roux a Paul Tourigny, M.P.P.. sur 
J. N. Vaillancourt, de $400; Stanislas 
Ouellet a Pierre Potvin, pere, sur Ama- 
ble Ouellet, de $700; Mme Cea Sevigny 
a Mile Marie-Louise Sevigny et al., de 
ses droits sur P. 48, Warwick, et sur une 
creance de $2,350 dues par Art. Sev'gny; 
Omer Lupien a Honore Duguay sur 
Bruno Lemire, de $1,000. 
Obligations 
Onesime St-Louis a Mme Virginie 
Hebert, P. 204 et 205. Bulstrode, $1,000 
a 6% (interet sur interets) pour 5 ans; 
Philias Pothier a J.-Bte Lemay, 250. 
Warwick, $300 a 6% pour 5 ans; Napo- 
leon Pare a J. Emile Tessler, P. 144, 
Warwick, $600. par versements de $roo 
par an a 6%; Mme Augustin Lemay a 
F. X. Therrien, 421. Warwick. $1,500 a 
5 ans a 6% et interet sur interets; Na- 
deau & Boisclair a Henri Bel'veau. 11a. 
lib et nc, 2e rang, Stanfold $1,500 a 
demande a 6' < ■ 

Donations 
Francois Nadeau a Willie Nadeau. son 
fils. 648, Tingwick; Philippe Proven- 
a Edgar Provencher. un de ses fils, 41 
et 42. Ste-Victo're: Pierre Prince et ux. 
a Achille Prince, 382 et 383. Warwick. 



34 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



TBI.. BELL, MAIN iS 5 « 

BELANGER & BELANGBK 

Notaires, Comptablea et CommiiMltei 

TRUST & LOAN BUILDING. 

No 30 rua St-Jaoquae, • MONTREAL 

Argeat a Pr€ter i 4, 5 et 6# 



DlIN POUH OISBAVI eat la "Cottarr 
Seed" fabrique d aprei six brevets. Mar 
cbandiae do confiance ; rien ne pout I'appro 
cher comma valeur et comme popularity 
Cbei ton* lea fourniaaeure en gro». 



liaison Fondee ea 1870 

AUQUSTE COU1LLARD 

Importatkdb. dk 

Perroanerle et Quincaillerie, Verree A 
▼Urea, Palntnrea. Etc. 

Specialise t PoeTea de tontes aortee 

S01. JiSS ft S89 rne St-Panl 

Teatea la Ct 14 St-Amable, MONTREAL 



La maisoa n'a pat de Commis-Toy ageura et 
fait bencficler sea client! de cette economic At 
tantion toute apeciale aux commandes par la 
malle. Messieurs lea marchanda de la campagne 
aerent toujeura aervia an plua baa prix du 
march*. 



Alex. Desmabteau 

Comptable, Auditeur 
SPECIALITE : — Liquidation de Falllltea, 

Compromis Effectue. 

54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



C. E. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. /lain 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRB 

QUEBEC 
L' Hotel dea commis-Yoyageura. 

Plan Americain. Taux, a partir de f a.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabrieant-Papetier 

Atelier de Reglure, Reliure, Typo- 
graphie, Relief et Gaufrage. Fabri- 
cation de Livres de Comptabillte. 
Pormulea et fournltures de Bureau. 

210 rue Not re-Dame Ouett, 

(Angle de la rue 8t-Pierre). MoxTitiL. 



Manages 

Wilfrid Pouliot et Mile Florida Pe- 
pin; Paul Tourigny, M.P.P., et Mme Jo- 
sephine Laberge. 

Echange 

Entre Arsene Houle, P. 369-79-80-81, 
Ste-Yictoire, et Eugene Fournier, P. O. 
326, Bulstrode. 

Quittance et retrocession 

Par Honore Pepin a Wilfrid Charest, 
$900, P. S. 476 et P. S. 477, Warwick 
($300). 

Quittance subrogatoire 

Par Augustin Laroche a Aristide Des- 
rochers, $400, en l'acquit de Mme Cecile 
Bussiere. 

Testament 

De Mme Madeleine Brown en faveur 
de Pierre Cantin et dec. de deces men- 
tionnant P. 145, Warwick. 



LOI LACOMBE 

Deposants Employeurs 

Azarie Vezina P. Rolling Mills 

Wm. C. Murray Prov. Gov. of Quebec 
Edm. LeNozack St. Law. Dom. Bridge 

Georges Lahaie O. Tremblay 

F. X. St-Georges 

Structural Steel Co. Ltd. 

Jos. Ad. Gauthier S. L. Contant 

Henri Enos Matthews-Blackwell, Ltd. 

Theodore Billette Lemire Fils 

Robt. G. Foster . . G. T. R. 

Jacob A. Croteau La C'te de Montreal 

R. Billette Rutherford, Ltd. 

David Gravel . . La Cite de Montreal 

C. Charpentier Jos. Lariviere 

Peter D. Dods . . Nat. Breweries, Ltd. 
Maurice Normandin.. .. Arthur Leduc 
Ern. Therrien La Commission du Havre 
Seymour H. Lee . . City of Montreal 
Etienne Robidoux 

La Cie Alaska Fur Co., Ltd. 
Alfred Caouette . . Prison de Bordeaux 
Adolphe Boileau . . . . Francis Boileau 



CANADA STEAMSHIP LINES 



SUPERBES CROISIERES 
D'ETE 

NIAGARA A LA MER 

Toronto, Les Mille lies, Les Rapides du Saint- 
Laurent, La Riviere Saguenay. Service jour- 
nalier. 

ROUTE DES PLAGES DU NORD 

Quatre fois par mois de Quebec au Sept lies, 
Mingan, etc. 

ROUTE DU BAS DU GOLFE 

Departs une fois tous les quinze jours de 
Montreal et Quebec pour Gaspe, Summerside, 
Charlottetown et Pictou. 

Pour plus amples renseignements s'adresser 
a toute agence de tourisme ou de billets ou 
directement a la "Canada Steamship Lines" a 
Montreal. 



GEO. GONTHIER H. E. MIDGLEY 

Licencie Institut Comptable-Incorpor* 

Comptable 

GONTHIER & MIDGLEY 

Comptablea A Audlteura 



103 RUE ST-FRS-XAV1ER. 

Tele hone Adresse telegraphique 

Ma n 2701-519 "Gontley 



GARAND, TERROUX & CIE 

banquiers et Courtier* 
48 rue Notre'Dame Oaest 

MONTHBAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Aeconatant) 

Chambr. 316, are, 317 

Edlfloe Banque Quebec 



zz Place d'Armei, 

Ttlephone Bell Main 491a 



MONTREAL. 



L. R. MONTBRIAND 

Architecte et Mesurenr, 
230 Rue St-Andro Montreal 



OIVERTIIRE DES CLASSES 

Fournitures Classiques, Livres 
d'Exercices, Papier Qualite Supe- 
rieure, Papier Ecolier, Blocks- 
Notes, Papier a Lettres, Boites de 
Papeterie, Plumes, Crayons, Ar- 
doises, Boites d'Ecoliers, Etc., Etc. 

Demandez echontillont et Prix a 

LR G0MPAGN1E J. B. ROLLAND S FILS 

53 Rue St-Sulpice, - Montreal, 



THEATRE NATIONAL 

SEMAINE DU 19 OCTOBRE 

La belle comedie-dramatique 

LA RENCONTRE 

4 Actes de P. BERTON 



Arthur W.W lka. 



Alexander Bnrne 



WILKS & BURNETT 

Comptablea, Audlteura, Commlaaalraa pour 
toutaa laa Prevlneaa. 

RCgletnent d affaire* de Faillitei 

102 Batisse Banqne des Marchands 



Telephone Bell Main 5500 



MONTREAL 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



35 



Ferronnerie, Quincaillerie, Peinture 
Materiaux de Construction, Etc. 



L'INDUSTRIE DES EXPLOSIFS 

(Suite) 



L'industrie des explosifs aux Etats- 
Unis. 

La repartition des us!nes (124) est as- 
sez inegale. Les grands centres d'indus- 
trie chimique sont aussi des centres 
d industries d explosifs nitres, tandis que 
les usines d explosifs chlorates sont eta- 
blies dans les Etats ou 1 industrie ex- 
tractive predomine. C'est l'etat de Pen • 
sylvanie qui comprend le plus d'usines, 
27 societes avec 40 usines. L'Ohio pos- 
sede 11 societes, 16 usines. On trouve 
pour 22,811,548 dollars de "matieres 
premieres", sur lesquelles 8,433365 dol- 
lars de nitrate de sodium et d'acide ni- 
trique et de sulfonitrique, de soufre py- 
rite et acide sulfurique et 14.378 183 dol- 
lars d'autres matieres comme la glyce- 
rine, le nitrate d'ammoniaque. Les sta- 
tistiques speciales du departement du 
commerce de Washington montrent 



que les quantites de produits chimiques 
fabriques, autres que les explosifs ni- 
tres, croissent rapidement. Ce fait est 
souligne avec raison par l'eminent pro- 
fesseur de chimie M. Ch. Munroe. 

Substances servant a la fabrication 
des explosifs produits par les usines 
elles-memes. 



Nitrate de potassium 
(Livres) 

Acide sulfurique 

Acide nitrique 

Nitrate d'ammonia 
que 



1909 



12,050,225 



1904 



3,559,379 



85,110,000 61,988,000 
62,908,000 37,976,000 



10,904,219 



2,963,857 



La production du nitrate d'ammonia- 
que dans les usines d'explosifs aux 
Etats-Unis quadruplait en cinq ans, cel- 
le du nitrate de potassium triplait et la 
production d'acide nitrique doublait. 



11 est juste de d.re que cette industrie 
americaine des explosifs alimente les 
Etats de l'Amerique Centrale (Mexique, 
Panama, Honduras) Cuba et les Philip- 
pines. Le chiffre des exportations attei- 
gnait cinq millions de dollars en 1912, 
alors que la merae annee les importa- 
tions correspondent a 1.500,000 dollars. 

Tous ces chiffres imposants mon- 
trent que nous nous trouvons en pre- 
sence dune industrie de premiere im- 
portance et dont la prosperite aux Etats 
Unis comme au Canada est indiscutable. 

Cette industrie n'est pas suffisamment 
connue. Certes, c'est une industrie spe- 
ciale, tres spec : ale. On ne fabrique pas 
des explosifs comme on fabriqe du pain 
ou meme du chocolat; on doit se rappe- 
ler toujours que ces substances sont 
faites pour sauter. Cependant en s'aidant 
de l'experience des chimistes, les hom- 
ines d'affaires peuvent faire surgir au 
Canada des industries qui auront devant 
elles un avenir indefini. 

M. BROT. 



Cette vignette fait 
voir une de nos 



tTtt 




Fournaises a Air Chaud 

Ces fournaises formenl une sp£cialit6 par elles-memes. 

Soyez assures qu'elles vous donne ront satisfaction. 

Nous garantissons toutes les fournaises qui sont installees par nous ou 
d'apres nos instructions. 

Ne payez pas avant d'etre satisfaits. 

Vous trouverez plus loin une liste des endroits ou nous avons installe 
nos FOURNAISES A AIR CHAUD. 

PRENEZ DES INFORMATIONS VOUS-MEME. 

Sp^cialite" de Poeles en acier de toutes grandeurs pour Couvents, Colle- 
ges et Presbyteres. 



Edifices pourvus de nos 

B'ac Lake, Que., eglise. 

Bois Francs., Eglise. 

Charleton, Place, Que\, Eglise. 

Compton, Que" , Eglise. 

East Hereford, Que\, Eglise. 

East Stanbridge, Que\, eglise et sa- 

cristie. 
Eost Stanbridge Que\, presbytere. 
Fermount, Eglise m€thodiste. 
He Dupas, Que\, presbytere. 
Lac Bouchette, Que\, Eglise. 
Lac-aux-Ecorces, Que\ eglise. 
La Tuque, Qu6 , Eglise. 
Montcerf, Qu£ , Eglise. 
Notre Dame du Portage, Eglise. 
Outremont, Eglise baptiste. 
Rapide de l'Orignal, Que\, Eglise. 
Rapide de l'Orignal, presbytere. 
Rapide de l'Orignal, Que\, £cole. 
Richelieu, Que., dglise. 
Roxton Pond, Que\, Eglise. 



'Fournaises a Air Chaud" 

Roxton Pond, Que\, couvent. 
Roxton Pond, Que\, presbytere. 
Sabrevois, Que\ eglise. 
St- Louis, Richelieu, Eglise et presby- 
tere. 
St-Basile le Grand, Que\, Eglise. 
St-Claude, Que\ , £gliss. 
St-David, Qu£., eglise. 
St-Faustin, Que\, eglise. 
St-Frs-Xavier, Brompton, Q., £glise- 
St-Henri de Mascouche, Q., college. 
St-Jovite, Que., Eglise. 
St-Mathias, sur Richelieu, Eglise. 
St-Nazaire, Qu£., Eglise. 
St-Nazaire, Que\, presbytere. 
St-Pascal Baylon, Russel, Ont., e"glise 
St-Thomasd'Aquin, Que\ , presbytere 
Sorel, Que., Eglise. 
Villeray, Que\ , Eglise. 
Yamaska, Qu6. , etc., etc., 



RECORD FOUNDRY & MACHINE CO. 

MONCTON, 1ST. B. 
BUREAU DE MONTREAL, 480 RUE ST-PAUL 



Telephone MAIN 7658 



ALEX. DUSSAULT. Gerant. 



3° 



JLh. I'KlA lULKAiM, \ enurecii, 10 uetobre 1914. 



\ cl. XIA'II — No 42. 



Le Malaxeur a beurre "British' 



DE 



MAXWELL 

est sur le marchd depuis des ann£es et a 6t€ adopts par les 
meilleures laiteries d'Angleterre et du Canada. 




Resultats : meilleur beurre et plus gros profits. '8 
Rend le beurre ferme, 6gal et consistant dans |tout son 
ensemble. En trois grandeurs : 14", 17" et 20" de large. 3 ^ 

Ecrivez pour avoir un catalogue illustre. 

DAVID MAXWELL & SONS, 

ST. MARY'S, Ont. 



Toles Galvanisees 

"Queen's Head" ! 

Le type du genre depuis un derai-siede 
Jamais egalee* comme qualite. 




caKaim 

A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTB QUBLLB QUANTITB 

Toitures Goudronnees (Roofing) prgtes a poser, a et 3 
Papiers de Construction. Pentre a Doubler et a Tapisser 
Prodnits du Goudron. Papier a Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Bmballage Brun et Manille. 

Pabricants du Feutre Goudronne 
"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

8» HUE McGILL, MONTREAL 

Manufacture de Feutre pour Toitures: Rues du Havre et Login 
Moulin papier, Joliette, Que. 



LES OUTILS DE BUGHERON 

DE PINK 

Les outils Etalons dans toutes les provinces 
du Dominion, en Nouvelle Z^lande, Aus- 
tralie, etc. 

Nous manufacturons toutes sortes d'outils 
de bucheron — Lagers et de Bonne Dur^e. 

TELEPH. LONCUE DISTANCE, No 87 

Demandez notre catalogue et notre liste de prix. 

Vendus dans tout le Dominion par tous les 
Marchands de ferronnerie en gros et en 
detail. 

The 

THOS. PINK Co., Limited 

Manufacturiers d'OUTILS de BUCHERON 

PEMBROKE - ONTARIO 




FABRIQUE5 AU CANADA 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURAMT". 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



37 



(Ferronnerie) Marche de Montreal 



LA SITUATION. 
La situation dcs articles de quincaille- 
rie et de lenonnene demeure sensible- 
niciit la raeme, 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moins 5% pour 

tuyaux en plomb et de 9.00 pour tuyaux 

de plomb composit-on mo.ns 5%. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 

soires 
Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 
Tuyaux en fer 
Tuyaux noirs: % pouce i y& pouce, 65 
p.c; Y2 pouce, 70 p.c; Y\ a 2 pouces, 
74J4 p.m.; 2}4 i 4 pouces, 74 p.c. 
Nous cotons, prix de la liste: 
J4 100 pieds 6.00 

H 100 pieds 6.00 

V* 100 pieds 8.50 

H 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
iJ4 100 pieds 23.00 
\Vi 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 



tVt 100 pieds 58.50 

3. 100 pieds 76.50 

3/4 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 

Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: J4 a H pouce, 50 

p.c; ^2 pouce, 59 p.c; Y\ a 2 pouces, 
64 J/2 p.c; 2j4 i 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, prix de liste: 

% 100 pieds 6.00 

H 100 pieds 6.00 

V* ioo pieds 8.50 

Y*, 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
1 54 100 pieds 23.00 
lYi 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
2 l /i 100 pieds 58.50 

3 100 pieds 76.50 
3/4 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 
Tuyaux en acier 

2 pouces 100 pieds 9.60 
2.\ pouces 100 pieds 12.2- 

3 pouces 100 pieds 13. J 
3$ pouces .100 pieds 15.55 

4 pouces ioo pieds 19.80 

Fer-blanc Charcoal 

Nous cotons: 1 c. 14 x 20 4.65 



Fer-blanc en feuilles 
X. Extra par X et par cse 1.00 

suivant qualite. 
(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

IC, 14 x 20, base bte 4.60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au Charbon — Terne-Dean ou egal 

IC, 20 a 28 bte 7.40 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 560 lbs.) 

Feuilles etamees 

XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 7-9° 

72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 8.80 

jj x 30 gauge 26, 100 lbs. 9.40 

Toles galvanisees "Canada" 

Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 60 
feuilles, $4.85. 

T61es noires 

Feuilles: 
22 a 24 2.65 

26 2.75 

28 2.85 

Toles Noires "Canada" 
50 Feuilles 3-00 

60 Feuilles 3-°5 

"S Feuilles 3- J 5 




Modele 

Ajustable 



Tablettes d'Etalage 



pour Outils 



On peut s'en servir a n'importe quel angle en chan- 
geant simplement deux verrous et lorsqu'on ne s'en 
sert pas les fermer pour qu'elles ne genent pas. — Les 

supports sont faits de fer maleable, de soupentes d'acier et de plaques exterieu- 

res en fer gris. — Le tout laque. 

Nous pouvons aussi fournir une ligne digne de confiance et profitable en ton- 

deuses de gazon et arrosoirs de pelouses. 

Ecrivez-nous pour recevoir catalogue illustre. 

TAYLOR-FORBES COMPANY, Limited 

Bureau Principal et Usine a GUELPH Ont.,et a 246 CRAIG Quest, MONTREAL 



EN BCRIVANT AUX ANNONCEURS, CITE* "LE PRIX COURANT". 



3S 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XI. VII — No 42. 






200 Formes et Modeles 
d'Ustensiles en Aluminium 



64 



Wear-Ever" 



De quoi repondre a n'importe quel desir du client. 



Lorsque vos clients desirent quelque chose de 
superieur de grande diversite en fait d'articles 
en aluminium, ils choisissent "WEAR-EVER," 
parce que les formes et modeles en sont mul- 
tiples. 

Ces articles sont artistiques et d'une remar- 
quable valeur a l'usage ; les clients qui ont deja 
employe "WEAR-EVER" le savent bien. 

Les ustensiles en Aluminium "WEAR-EVER" 
sont denses, solides et doux, rendus ainsi par 
une pression enorme sous les rouleaux et 
machines a etamper. 

La surface du metal "endurcie" par les rou- 
leaux et machines a etamper est rendue encore 
plus dure par l'electricite. 




Les ustensiles en aluminium "WEAR-EVER" 
ne se craquelent pas, sont sains et de securite ; 
ils sont faciles a laver. 

Quand vous prenez en stock les articles 
"WEAR-EVER," nous vous aidons, d'abord, en 
vous donnant des marchandises de qualite, 
ensuite en cooperant a vos ventes par notre 
annonce dans les magazines, par nos demonstra- 
tions, nos etalages, nos brochures educatives, 
etc. 

Notre proposition vous ouvrira la voie qui vous 
procurera une clientele satisfaite et de bons 
profits. 

Ecrivez-nous pour cela des maintenant. 



Adressez a 



Dept- 27 



Northern Aluminium Co., Limited. 

Toronto, - Ontario. 




EN ECRIVANT AIIX \NNONCEJRi». CITFZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XL VII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



39 




PEINTURE S FAITES 

Toute epreuve de ces splendides peintures 
demontre 100% de qualite. 

Eprouvez-les dans le laboratoire—\es ingredients qui entrent dans leur composition prouveront 

etre les meilleurs que l'argent puisse procurer. 
Eprouvez-les dans la "pratique" — Elles couvrent plus de surface, donnent un meilleur fini et 

durent plus longtemps. 
Eprouvez-les comme moyen de faire de l'argent dans votre magasin - Elles ont des legions de vieux 

amis— qui les ont trouve bonnes et qui ne manquent pas de le dire a leurs propres amis — 

Elles se vendent rapidement, et manquent rarement de donner satisfaction. 
Dans les tres rares cas ou vous recevez une plainte fondee, nous nous en portons responsables et 

vous garantissons dans la plus large mesure — 

ECRIVEZ-NOUS. 

J±. RAMSAY & SON CO., - MONTREAL, 

ETABLIS EN 18-42. 



Toles galvanisees 
Nous cotons 4 la caisse: 



Gorbals Queens 

Best Best Comet Head 

28 G 4.30 4. io 

26 G 4.00 3.80 

22 a 24 G 3.75 3.45 
16-20 3-6=; 3.20 

Les prix de la marque 
plutot a la hausse. 

Tole galvanisee. 

Dominion Crown "Canada" 
Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 
Feuilles de 18 x 24 x 65 



4-30 

4.00 
3-75 
3.65 

Comet 



Feuilles de 20 



x 24 x 

x 28 x 



47 



Fleur 
de 
Lis 

4. 10 
3 So 
3-55 
3-45 
sont 



4- 55 
4.80 
4.80 
4.80 



Canada Crown galvanisee Canada. 
Feuilles de 18 x 24 x 52. 4.50 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4.75 

Apollo 
iol oz=28 Anglais 4.10 

28 G.= 26 Anglais 3-90 

26 G. • 3.65 

24 G. 3-4^ 

22 G. 3-40 

16 a 20 G. * 3-25 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G. Americain equivaut a 26 G. An- 
glais. 

Soudure 

Nous cotons: barre demi et demi. 
24c, garanti. do., "Wiping", 21c, metal 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 

Tres ferme et a la hausse. 

Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($300) 50 



et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00): grandeurs,! 

et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 

dessus, 52J/2 et 12H p.c. 
Boulons a machine, 7I pee et au-dessous 

6<; et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, I et plus petits, 60 et 

62V2 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

J2 x / 2 p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue, 55 et 10 p.c. 

La broche barbelee est cotee 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a clotures 
Fer poli 
Fer galvanise 

Broches pour poulaillers 
5 x 20 x 30" 
I x 30 x 36" 

* X 22 X 24" 
i X 22 X 30" 

8 x 20 x 24" 
i x 22 x 36" 

Broche galvanisfie, etc. 

Nous cotons: 
No 9 les 100 lbs. 

No 12 les 100 lbs. 

No 13 les 100 lbs. 

Poli brute: 
No o a les too lbs. 2. 35 

No 10 les 100 lbs. 2.35 



$2.32$ 



2-55 
2.85 

4.10 
4-75 
5.00 
6.30 
3.40 
7.50 



2.30 

2.45 
2.55 



No 11 

No 12 

No 13 

No 14 

No 15 

No 16 

Brule, p. tuyaux 

Grille, p. tuyaux 



les 100 lbs. 2.42 
les 100 lbs. 2.60 
les 100 lbs. 2.70 
les 100 lbs. 2.80 
les 100 lbs. 2.85 
les 100 lbs. 3.00 
100 lbs. No 18 3.85 
100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huilee, 10c p. 100 lbs. 
La demande est faible. 
Marche tres ferme. 
Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coupe de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'aeier 
14 pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres 2.70 

Zinc en feuilles 

Le marche est ferme. 

Nous cotons: $9.00 a $9.25 les 100 lbs. 

Coudes pour tuyaux 
Nous cotons 4 la doz.: coudes ronds 
ordinaires 7c; feuilles, $1.10: 60 feuilles, 
$1.35, et polis, 60 feuilles, $1.60. 

Broche moustiquaire 
Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.53 par 
rouleau de 100 nieds. 

Broquettes 

Pour boites a fraises 

Pour boites 4 fromage 

A valises 

A tapis, bleue-s 

A tapis, etamees 

A tapis, en barils 

Coupees bleues, en doz. 75 et 12$ p.c. 



75 et 12} p.c. 

85 et 10 p.c. 

80 et 12} p.c. 

80 p.c. 

80 et 15 pc. 

40 p.c. 



4o 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



Le succes d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donuee a la clientele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 



8»«« 



PAINTS & 
VARNISHES 



Les Peintures 

MARTIN -5EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN - SENOUR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de quality superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
tees ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'ann^e dans p-esque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, £crivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

The 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricaets de Peintures et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Coupees bleues et i pe- 

sar.teur 60 p.c. 

Sweeden, coupees, bleues 

et ornees, en doz. 75 p.c. 

A chaussures, en doz. 50 p.c 

A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 10 p.c. 
Clous de broche 

Nous cotons: $2.25 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous a cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No 9, $2.60; No 10, $2.50, 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers a cheval 

Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, § le cent 3.80 

etplus etplus 
No 2 No 1 
grand petit 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3.90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 
Neverslip crampons j, le' cent 2.60 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 
Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 
Neverslip crampons S, le cent 2.20 

Fer a neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 
Fer "Toe Weight" No 1 a 4 6.75 

Featherweight No o a 4 5.75 

Fers assortis de plus d'une grandeur au 

barli, 10c a 25c extra par baril. 

Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 

3/16 No 6 10.00 

3/16 exact 5 8.50 

3/16 full 5 7.00 

i exact 3 6.50 

i 6.50 

5/i6 4.40 
Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, $2.50 f. o. 
b., Montreal. 

I 3.00 

7/16 3-80 

i 3.70 

9/16 3.6b 

I 3.40 

i 3.30 

1 3.30 

I 3.30 
Vis a bois 

Les escomptes a la liste sont tres fer- 
mes. 

Tete plate, acier 85 10 et 7} p.c. 10 

Tete ronde, acier 80 10 et 7} p.c. 10 

Tete plate, cuivre 75 10 et 7$ p.c. 10 

Tete ronde, cuivre 70 10 et 7i p.c. 10 

Tete plate, bronze 70 10 et 7$ p.c. 10 

Tete ronde, bronze 65 10 et 7} p.c. 10 

Fanaux 

Nous cotons: 
Wright No 3 doz. 8.50 

Ordinaires doz. 4.7s 

Dashboard C. B. doz. 9.00 

No 2 doz. 7.00 

Peints, 50c extra par doz. 
Tordeoses a linge 

Nous cotons: 
Royal Canadian doz. 47.75 

Colonial doz. 52.75 

Safety doz. 56.25 

E. Z. E. doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon d?z. 54.00 

Birvcle doz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c. Forte de- 
mande. 

Munitions. 

L'escompte sur les cartouches cana- 



diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 

Nous cotons net: 

Ordinaire 100 lbs. 10.00 

Chilled 100 lbs. 10.40 

Buck and Seal 100 lbs. 10.80 

METAUX 

Antimoine 

Le marche est a la hausse, $16 a $18. 
Pig Iron. 

Nous cotons: 

Clarence No 3 21.00 

Carron Soft 22.50 
Fer en barre 

Ferme. 

Nous cotons: 

Fer marchand base 100 lbs. 2.10 

Fer forge base joo lbs. 2.25 

Fer fini base ioo lbs. 2.35 
Fer pour fers 1 cheval 

base 100 lbs. 2.40 

Feuillard mince il a 2 pes base 3.20 

Feuillard epais No 10 base 2.25 
Acier en barre 

Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 

Acier doux base 100 lbs. 0.00 2.25 

Acier a rivets base 100 lbs. 2.10 2.25 

Acier a lisse base 100 lbs. 0.00 2.25 

Ac-ier a bandage base 100 lbs. 0.00 2.25 

Acier a machine base 100 lbs. 0.00 2.25 

Acier a pince base 100 lbs. 0.00 2.95 

Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 3.10 
Cuivre en lingots 

Le marche est faible et les stocks 
sont bas. 

Nous cotons: $i?.oo a $15.25 les 100 

lbs. Le cuivre en feuillese est cot6 a 25c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 0.00 0.22 

Boites papier, i lb. 0.00 0.23} 

Boites fer-blanc, £ lb. 0.00 0.24} 

Cables et cordages 

Ferme. 

Best Manilla base lb. 0.00 0.16 

Britisi Manilla base lb. 0.00 0.14 

Sisal base lb. 0.00 o.ioi 

Lathyarn simple base lb. 0.00 0.09} 

Lathyarn double base lb. 0.00 0.10J 

Jute base lb. 0.00 0.10J 

Coton base lb. 0.00 0.25 

Corde 4 chassis base lb. 0.00 0.34 
Papiers de Construction 

Tres ferme. 

Nous cotons: 

Jaune et noir, pesant 0.00 1.80 

Jaune ordinaire, le rouleau 0.00 0.35 

Noir ordinaire, le rouleau 0.00 0.43 

Goudronn6, les 100 lbs. 0.00 2.25 

Papier a tapis, les 100 lbs. 0.00 2.60 

Papier a couv., roul., 2 plis 0.00 0.75 

Papier a couv., roul., 3 plis 0.00 0.95 

Papier surprise, roul., 15 lbs. 0.00 0.40 
Charnieres (couplets) No 840 

Ferme, a la hausse. 

1} pouce 0.60 

if pouce 0.75 

2 pouces 0.81 
2} pouces 0.92 
2$ pouces 1.07 

3 pouces 1.30 

Nos 800 et 838 

1 pouce 0.32 
i} pouce 0.37 
li pouce 0.48 
if pouce 0.50 

2 pouces 0.67 
2} pouces 0.76 
2$ pouces o.8t 
2f pouces 0.95 

3 pouces 1.07 



Vol. XLVII — No 42. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



41 




Ce que 50,000,000 <*e Limes 
par AN signiffient pour VOUS 

Que 50,000,000 de LIMES NICHOLSON soient 
employees par annde, veut dire simplement 
que vous ne pouvez faire d'erreur en em- 
ployant ces limes. 

Cela signifie que des Conseils Ex^cutifs, 
Surintendants, Agents, Acheteurs et Chefs 
de Rayons ont depuis longtemps trouvrique 
la LIME NICHOLSON <5tait la lime la plus 
efficace et e'conomique a employer. 
Le conseil et l'exemple d'un grand nombre 
d'autres experts techniques vous int^resse- 
ront. lis sont unanimes dans leur decision 
reconnue bonne pour 

Employer de plus en plus les LINES NICHOLSON 

Marques : Kearney and Foot, Great Western, 
American, Arcade, Globe. 

Vendues par tons les Marchands de Gros. 

Nicholson File Company 



PORT HOPE, 



ONTARIO 





— ^— ^ Ne reclame pas de peinture 



Tout d'abord, Amatite ne coute 
pas cher a acheter, ensuite il ne 
coute rien pour l'entretien puisqu'il 
ne necessite pas de peinture. 

Vous l'achetez en rouleaux et le posez 
sans difficultes, ensuite vous etes 
tranquille pour des annees. 

Amatite est le materiel a toiture tout 
prepare, qui est le plus durable et le 
plus economique. 

Ecrivez pour recevoir des echantillons 
franco. 

The Paterson Mfg. Co., Limited 

MONTREAL, TORONTO, WINNIPEG, VAN- 
COUVER, ST-JOHN, N.B. HALIFAX, N E., 
SYDNEY, N E. 




3} pouces 
4 pouces 

Meme escompte que pour 
charnieres d'acier poli. 

FERRAILLES 



1-49 
2.12 

toutes les 



Cuivre fort et fil de cuivre 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 
Laiton rouge fort 
Laiton jaune fort 
Laiton mince 
Plomb 
Zinc 



0.00 

0.00 

0.00 

0.00 

0.00 

0.02 J 

0.00 



Fer forge No 1 

Fer fondu et debris de 

machines No 1 
Plaques de ooele 
Pontes et aciers malleables 
Pieces d'acier 



Vieilles claques 



La lb. 
0.11 

0.09 
0.10 
0.08 
0.06 
0.02} 
0.03 
La tonne 
0.00 12.50 

0.00 16.00 
0.00 12.50 
0.00 9.00 
0.00 5.00 
La lb. 
0.00 0.00 



PLATRE 



Platre mele de sable, f.o.b., au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 

rils, sur char 2.10 

Etain en lingots 

Nous cotons: 36c a 37c les 100 livres. 
Marche tranquille, demande peu con- 
siderable. 

Plomb en lingots 
Plus fort: $5.25 4 $5.50. 

Zinc en lingots 

La demand* 1 est ferme, pas d'approvi- 
ionnements Europeens. 



Nous cotons: $8.00 a $8.25 les 100 li- 
vres. 

CAUSTIQUE 

En baril de 100 lbs., $3.00. Augmente 
a cause des droits. 

HUILES, PEINTURES ET VI- 
TRERIE 

Huile de lin 

Faible. 

Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 
le bouillie 61c, huile crue 58c. 

Huile de loup-marin. 



Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 

Essence de terebenthine 



70c 



Ferme. 

No«js cotons 72c le gallon par quantite 
de 5 gallons et 67c le gallon par baril. 

Blanc de plomb 

Forte demande. Ferme. 



Blanc de plomb pur 
Blanc de plomb No 1 
Blanc de plomb No 2 
Blanc de plomb No 3 
Blanc de plomb No 4 

Pitch 

Nous cotons: 
Goudron pur, 100 lbs. 
Goudron liquide, brl 



0.70 
0.00 



8.6s 
8.00 
7.80 
7-35 
7- IS 



0.80 
4.00 



Peintures preparers 



Nous cotons: 

Gallon 
Demi-gallon 
Quart, le gallon 
En boites de 1 lb. 



1.45 LOO 

1. So 1.95 

1. 55 1-75 

O.IO O.II 



Verres a Vitres 



Nous cotons: 

Pouces unis 
50 pieds 
au-dessous de 26 
26 a 40 

50 

60 

70 

80 

85 

90 

95 

100 



Star Double 

ou 16 oz. ou 24 oz. 

2.03 Dble 



41 
Si 
61 
7i 
81 
86 
91 
96 



4-00 5-95 

4-25 6.45 

4-75 7.30 

5.00 7.85 

5-30 8.60 

5-90 9-15 

6.40 10.00 

11.80 

12.90 

14.95 
16.80 

Les prix ci-dessus sont nets pour les 
entrepreneurs, et une allocation de 5 
pour cent est faite aux marchands seu- 
lement. 

Vert de Paris pur 

Barils i p^trole 
Drum de 50 a 100 lbs. 
Drum de 25 lbs. 
Boites de papier, 1 lb. 



0.00 0.19 

0.00 o.i8f 

0.00 0.19 

0.00 0.21 



Mentir dans sa publicite est le meilleur 
moyen de prouver que Ton est malhon- 
nete. 



42 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



LA CONSTRUCTION 



Ci-dessous detail des permis de cons- 
truction et de reparation au-dessus de 
$1,000 accordes par la ville pandant la 
semaine prenant fin le 10 octobre. 

Nouveaux Permis 

Rue St-Real, quartier Bordeaux; 2 
maisons, 6 logements. 2 etages, 3e clas- 
se; cout prob. $8,000. Proprietaire, Ge- 
deon Menard, 2085 Boulevard Gou'n. 

Avenue Madison, quartier Notre-Da- 
nie de Graces; 1 maison, 2 logements, 2 
etages, 3e classe; cout prob. $2,700. Pro- 
ppieta re. Wm. Grunstead, 70 avenue Ma- 
dison. 

Avenue Madison, quartier Notre-Da- 
me de Graces; 1 maison, 1 logement, 2 
etages, 3e classe; cout prob. $3000. Pro- 
prietaire, F. Norsworthy, 1638 St-Ur- 
bain. 

Avenue Old Orchard, quartier Notre- 
Dame de Graces; 1 maison, 3 logements; 
3 etages, 3e classe; cout prob. $2,500. 
Proprietaire, J. B. Nantel, 90 Old Or- 
chard. 

Avenue Hingston, quartier Notre-Da- 
me de Graces; 6 maisons, 6 logements. 
2 etages, 2e classe; cout prob. $230,000. 
Proprietaire, J. C. Newman, 23 Welling- 
ton. 

Rues Gatineau et Lacombe, quartier 
Mont-Royal; 1 maison, 1 logement, 2 
etages, 3e classe; cout prob. $4,500. Pro- 
prietaire, Ed. Goyer, 2125 Waverley. 



Rue Christophe Colomb, quartier St- 
Denis; 1 maison, 1 logement, 3 etages, 
2e classe; cout prob. $25,000. Proprie- 
taire, Commission Scolaire St-Etienne, 
953 Boyer. 

Rue Carriere, quartier St-Den;s; 1 
maison, 1 logement, 1 etage, 3e classe; 
cout prob. $1,800. Proprietaire, H. Che- 
valier, 946 Carriere. 

Rue Gamier, quartier St-Denis; 1 
maison, 1 logement, 3 etages, 2e c'-asse; 
cout prob. $19,950. Proprietaire, Com- 
mission Scolaire St-Stan'slas Kostka, 
Boulevard St-Joseph Est. 

Rue Marquette, quartier Duvernay; 1 
maison, 3 logements, 3 etages, 3e clas- 
se; cout prob. $5,000. Proprietaire, Geo. 
Rattelade, 2354 St-Denis. 

Rue Eadie, quartier Emard, 1 maioun, 
1 logement, 2 etages, 3e classe; cout 
prob. $1,800. Proprieta re, R. Owen, 3,2 
Le Caron. 

Rue Orchard, quartier Emard; 1 ;nii- 
son, 2 logements, 3 etages, 3e class?.; 
cout prob. $2,000. Proprietaire, G. Cm- 
vis, 324 Orchard. 

Rue Allard, quartier Emard; 1 maisjn, 
1 logement, 2 etages, 3e classe; cout 
prob. $1,500. Proprietaire, A. Marcorie, 
98 Decourcelles. 

Rue Roberval, quartier St-Paul; 1 mai- 
son, 1 logement, 2 etages, 3e classe; 



cout prob. $4,500. Proprietaire, Sessen- 
wein Bros., 75 Roberval. 

Rue Cadieux, quartier St-Jean-Bapiis- 
te; 2 maisons, 6 logements, 3 etages, ;,e 
classe; cout prob. $5,000. Proprieta;! c, 
L. Goldberg, 772 St-Dominique. 

Rue Nicolet, quartier Hochelaga; r 
maison, 3 logements, 3 etages, 3c classt ; 
cout prob. $3,800. Proprietaire, Jos. Mes- 
sier, 169 Nicolet. 

Rue Champlain, quartier Papineau; 1 
maison, 1 magasin, 1 logement, 1 etage, 
3e classe; cout prob. $1,500. Proprietai- 
re, A. Gauthier, 914 Demontigny. 

Reparations 

Rue Kent, quartier Papineau; 1 mai- 
son, 1 manufacture, 1 logement, 2 eta- 
ges, 3e classe; cout prob. $1,000. Pro- 
prietaire, Gagnon, Lachapelle & Le- 
cours, 55 Kent. 

Rue Sherbrooke Ouest, quartier St- 
Georges; 1 maison, 3 logements, 3 eta- 
ges, 2e classe; cout prob. $3,000. Pro- 
prietaire, Mount Royal Tunnel & Ter- 
minal Co., 411 Dorchester Ouest. 

Rue Notre-Dame Est, quartier Ste- 
Marie; 1 maison, 2 logements. 3 etages, 
3e classe; cout prob. $1,000. Proprietai- 
re, Mme H. A. Dansereau, 1455 No4t\d- 
Dame Est. 

Rue St-Laurent, quartier St-Louij; 1 
maison, 1 theatre, 1 logement, 1 etage, 
ie classe; cout prob. $5,000. Proprieta-.- 
re, Henri Beaudry, 277 St-Laurent. 



EST-CE QUE V08 CLIENTS SONT AVERTIS &»' 

Faites-leur remarquer que 



Avantages de la 
re a present? 




WlamiEsim 

JM We) 



Marques 
CROWN, ANCHOR, ISLAND CITY & RAINBOW 

donnent des r£sultats £gaux aux meilleures. 

Elles sont vendues k un prix raisonnable et elles sont soutenues par notre reputation et notre garantie. 

On n'a jamais fabriqu* de meilleure peinture. 

R. C. JAMIESON & CO., Limited 



MONTRBAU 



ETABLIE EN 1858 
PROPRIETAIRES et DIRECTEURS 

F*. D. DODS & CO , Limited 



VANCOLJ VBF* 



EN ECRIVANT AUX ANNON.CEURS. CITEZ "LE PR.* COURANT". 



Vol. XLVII — No 4-'. LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 




ont disparu sur FOcean Pacifique ! 

car nous venons de recevoir : 

1000 paquets de The Japon, 
400 paquets de notre fameux The 

Marque "VICTORIA" 

Qualite extra. Arome agreable, degre de force maximum. 
Ce the Japon "Victoria" est sans egal. 



600 boites de The "PRINCESSE LOUISE" 
Un the excellent qui vous donne un gros profit. 

En boites de 5, 30, 40, 80 et 90 lbs. 

Nous vous invitons fortement a nous demander nos echantillons et nos prix, etant con- 

vaincus que vous serez entierement satisfaits. 



CHAMPIGNONS 

F. LECOURT PARIS 

La meilleure marque f rancaise. 
EXTRA CHOIX PREMIER CHOIX CHOIX 

Gallipedes (Hotel). 

Ne placez pas vos commandes sans avoir auparavant nos prix 
et nos echantillons, fournis sur demande. 



OFFRE SPECIALE DE CIGARES 



300,000 vendus en trois semaines, prouvent que nos prix et la qualite des 
marques que nous vendons of frent de gros benefices aux acheteurs. 

LAPORTE, MARTIN, Limitee. 

568 St-Paul, Montreal. 

Tel., Main 3766 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 16 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 42. 



Obtenez la 
Veritable 






,o^ 






#; 



-{Y\t 



S^g 



-O^' 



ffO 



Assurez-vous 
que c'est la 
gomme WRIGLEY'S 

La Cour Supreme d'Ontario a lance uneinjonctioncontre 
la manufacture et la vente (limitation de Spearmint. 

Nous voulons proteger les marchands contre la gomme 
granulee et sans gout qui tue les ventes. Les pietres imi- 
tations bon marche vous font du tort, a vous et au public, 
tout autant qua nous. 

La veritable gomme Wrigley's apporte des ventes addi- 
tionnelles et des profits additionnels. 

Obtenez VOTRE bonne partdubeneficedenotreannonce. 

Seule la WRIGLEY'S Porte la Fleche 

WM. WRIGLEY Jr. C, LTD. 
7 RUE SCOTT, TORONTO. 



IIMIIMMMIItt 

IHIIIIIIIHIIII 
IIIIIIIIMIIIIII 




>nde en 1887. 



MONTREAL, VENDREDI, LE 23 OCTOBRE 1914. 



Vol. XLVII — No 43. 




Vendu chez tous les 
marchands en g'ros. 




Tout le monde fume 
comme d'habitude. 

Poussez plus activement 
que jamais la vente du 

Tabac a Fumer 
FOREST & STREAM 



(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 29) 



LE PRIX COl'RAXT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVH — No 43. 




Dans tout commerce 

II y a un grand nombre d'articles qui, a certaines saisons, 
ne se vendent pas et le marchand se creuse la tete pour 
trouver le moyen de s'en debarrasser coute que coute. 
C'est un fait qui ne se produit jamais avec les 

Essences culinaires de Jonas. 

Elles ne connaissent pas de morte-saison. Printemps, Ete, 
Automne et Hiver, la menagere demande les Essences de 
Jonas. Avez-vous beaucoup d'articles dans votre magasin 
qui se vendent avec si peu de peine ? C'est pourquoi votre 
interet est de ne jamais manquer d'avoir en stock les 

Essences culinaires de Jonas 

Manufacturers par 

Henri Jonas & Cie., Montreal. 




Un article de saison 



est un article a ne pas negliger. Si vous mettez bien en evi- 
dence dans votre magasin ou dans votre vitrine 1'article du 
jour, votre clientele pensera a l'acheter. Y-a-t-il un article 
qui soit plus de saison que le 



Vernis Militaire de Jonas ? 

Par les temps de pluie frequents en automne et qui ternis- 
sent rapidement les chaussures, iln'apas son pareil pour l'en- 
tretien des chaussures en cuir. Si vous voulez offrir a vos 
clients un Vernis qui donne un brillant solide a la chaussure 
sans l'endommager, offrez-lui en toute confiance le 

Vernis Militaire de Jonas. 

HENRI JONAS & CIE 

FABRIC ANTS maison fondee en i87o 

389 et 391, RUE ST-PAUL, MONTREAL 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 23 Octobre 1914. 




Le Cachet de Garantie 



Les hautes quahtes nutritives, 
la delicieuse saveur et l'econo- 
mie des 

Feves Cuites 
SIMCOE 

ont etabli des ventes constan- 
tes et des profits faciles pour 
des milliers d'epiciers dans tout 
le Canada. Si vous voulez vous 
assurer de futurs profits, de 
grosses ventes sans cesse crois- 
santes, le mieux pour vous est 
de prendre en stock la marque 
favorite des families canadien- 

nes— LES FEVES CUITES 
SIMCOE. 

DOMINION GANNERS LIMITED 

Hamilton, Ontario 




La Marque de%Qualite 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 43. 




Le temps des crepes est revenu et 
cela veut dire plus de ventes de 

Sirop de Ble d'Inde MARQUE CROWN 

(FAIT AU CANADA) 

Vous verrez que la plupart de vos clients 
vous demanderont plus que jamais ce sirop 
delicieux et economique, pendant l'autom- 
ne et l'hiver. 

Ecrivez-nous de suite pour cotations. 

The Canada Starch Co., Limited, Montreal 

CARDINAL, BRANTFORD, TORONTO, FORT WILLIAM, VANCOUVER. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 43. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



i-75 
3-40 

1-75 
3-40 




Buckwheat, pqts de 3 lbs. 

Pqts de 6 lbs. 
Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 

Pqts de 6 lbs. 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 
de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 
20c chaque. Toute caisse retournee en 
bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE. 
Montr6al. 



3-40 
3-30 



PRIX COURANTS 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques speoales de marchandises dont les maisons, indiqu^es en caractere 
noirs, out l'agence ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufacturent elles-memee. Les prix indiqu^s le sont 
d'apres les dermers renseignements fournis par les agents, repr^sentants ou manufacturiers eux-memes. 

WALTER BAKER & CO., LTdT^ 

La lb, 

Chocolat, Prime No 

1, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et i lb. 0.34 

Chocolat a la Vanille, 

bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 

s. et i bte de 6 lbs. 0.24 

Breakfast Cocoa, bte 

de 1/5, i, i. 1 s., 12 

lbs. to box et 5 lbs. 

tins. 0.39 

Chocolat sucr6, cin- 

quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 

Chocolat sucre, Ca- 
racas, i ct i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 

Falcon Cocoa (Soda 

chaud ou froid), btes 

de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1. 55 

Pqts de 6 lbs. 3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.65 

Pqts de 6 lbs. 3.20 



Registered* 
Trade- Mark 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, i lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, i lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 

Cow Brand Baking Soda. 
En boites 



\ DW1GHT' S7 




B AKIN G°S O d/V 



ment. 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



scult 



cora- 



Caisse de 120 paquets de y 2 lb. 
Caisse de 30 ) paq. melanges, 1 lb. \ 

60) " " y 2 \h.) 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 
Conserves La doz. 

Corned Beef compresse, is $1.75, 
' is $3.00, 2s $5.50, 6s $17.00, 14s 45.00 
Roast Beef, is $1.75, is $325, 2s 

$6.25, 6s 18.00 

Boeuf bouilli, is $3.25, 2s $6.25, 

6s 18.00 

Veau en gelee, is $1.75, is $3.25, 

2s $5.00, 6s 18.00 

Hachis de Corned Beef, Is $175, 

is $2.25, 2s 3.35 

Beefsteak et Oignons, Is $1.75, is 

$3-25, 2s 6.00 




Empaquete 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c $3. 20 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3- 2 



Saucisse de Cambridge, is $3.00, 

2S 

Pieds de cochon, sans os, is $1.75, 

IS $2.50, 2S 

Langues d agneau, As 

Boeuf fume en tranches, boites de 

fer-blanc, is $200, is 
Boeuf fume en tranches, . pots en 



5.00 

5.00 
2.50 

3.25 



Saindoux Compose 



AMJWC 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 

Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 




Arm ■" . BI-CARBONATE j^v 

Baking sodA 



"COW BRAND" la marque tonjours 
digne de confiance dans ses resultats. 



Aucun autre soda sur le marche" 
n'est aussi bien connu de la bonne 
m^nagdre que le "Cow Brand." 
II est fameux pour ses absolus 
resultats certains, sa force, sa 
purete\ Recommandez-le a toutes. 

Prenez-en en stock, votre mar- 
chand en gros en a. 



CHURCH & DWIGHT 



Manufacturiers 

MONTREAL. 



LIMITED 



EN ECRIVANT ATJX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 13. 



verre, is $1.50. *s $-'.30, is 
Langue, jambon et pate de veau, 

*s 
Jambon et pate de veau. is 
Yiandes en pot epicees, boites en 
fer-blanci boeuf. jambon, lan- 
gue. veau, gibier. is $0.50, is 
Viandes en pots de verre, poulet. 

jambon. langue, is 
Langues de boeuf, boites en fer- 
blanc. is $2.75, is $6.00, lis 
$9.00, 2S 



3-50 
1.30 

1 .-'0 



1 .00 



10.50 





Langues de boeuf, pots de verre, 

lis $10.00, 2S 12.00 



Mince Meat, en tins cachetees 

hermetiquement, is $1.25, 2s 

$1.95, 3s $300. 4s $4.00, 5s 5.00 

Mince Meat, en seaux, 25 lb., la lb. 0.08 
Mince Meat, en cuves, 45 lb., la lb. 0.07^ 
Mmce Meat, sous verre, is 2.25 

Plum Pudding, is $1.90, 2s 2.40 

Beurre de peanut Clark, sous 

verre, is $0.95, is $140, is 1.85 

Beurre de peanut Clark, en jarres 
Beurre de peanut Clark, en seaux, 

24 lbs., la lb. o. 15 

Ketchup aux tomates de Clark, 
8 oz. $1.35, 12 oz. $1.95, 16 oz. 2.40 
Feves au lard, ordinaires, grande 

boite, is $0.60, 2S $100, 3s $1.40, 

6s $4.50, 12s 7.25 

•Feves au lard, sauce tomates, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s $1.40, 6s $4.50, 
' 12s 7.25 

Feves au lard, Chili Flats, is $0.60, 

2s $1 00. 3s 1. 15 

Feves au lard. Tomato Flats, is 

$0.60, 2s $1.00. 3s 1. 1 5 

Feves au lard, Plain Flats, is $0.60, 

2s $1.00, 3s 1. 15 

Feves vegetariennes roties, sauce 

tomates, grande boite 1.15 

Soupes concentrees "Chateau'' de 

Clark. No 1 assorties 0.95 

J. M. DOUGLAS & Co., 
Montreal 

Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 



WM. H. DUNN, 

Montreal 

Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 

Varietes: Brun — Aux Tomates — 
Blanc. 
Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 

carton 0.45 

Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.45 

Canistres, 15c. Boites 3 doz., 

grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 
Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 

Lait Condense (sucre) Detaillant 

Marque Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.00 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 
Famille (4 doz. par caisse) 3 90 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 
d'hotel (2 doz. par caisse) 4.25 




L' Automobiliste— "Cette "Sentinelle Rouge" Bow- 
ser est certainement une belle addition a votre 
magasin." 

Le Commis. — "Oui, elle nous a sauvd bien des 
pas." 

L'automobiliste. — "Eh bien, elle vous a amend 
ma clientele pour l'epicerie. Je trouve tres commo- 
de de prendre mon dpicerie tandis qu'on emplit le 
reservoir de mon auto." 



Diantre ! Mais les Automo- 
bilistes sont bien exigeants 



? 



Faites-les entrer dans votre magasin pour acheter de la gazoline ou de 
Phuile a cylindre ft ils ne le quitteront pas avant d'acheter une quan'itd de 
fruits, bonbons, cigarts, bouteilles de soda et de ginger ale, du saucisson 
de Bologne, frotnage, biscuits sees et autres bonnes choses. 



L'Enseigne 
de 




les y 
amenera. 



500.000 autos sont construits et vendus chaque annee. Le commerce aug- 
m-nte a un taux extraordinaire et les automobilistes ont apprisquela/ww^ 
"Bowser" signide : une gazoline pure el propre sur laquelle ils peuvenl 
compter. 

Le systeme Bowser vous apportera le commerce de gazoline dans votre 
locality et de plusieurs milles auxalentours. 

II coute si peu. II fait tantgagner que vous ne pouvez hdsiter. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Fraser, 



Toronto, Can. 



Pompes fabriquee* par de* ouvriers Canadiens et vendues par des Marcbands Canadiens 

Bureaux de Vente* dan* tousles Centre* et representants partout. 

Detenteurs des brevets et fabricants originels de pompes gtalon mesurant automati- 
quemenl a la main et par pouvoir, petits et grands reservoirs Entrepots de gazoline et 
d'huile et systeme de distribution. Mesures a enregistrement automatique pour con. 
duits, syste jie de filtrage et circulation d'huile, systeme de nettoyage a sec, etc. 

Maison Etablie en 1 885. 



EN ECRJ^ANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



CO 
LJ-I 

C3 



(=>> 



<u I— 1 I 

C3 



a> ■ ■ ■ 



■4- c 



.2S LXJ 

s^ I — 



va 

-C5 LXJ 

o 
CQ CO 




c/i CO 



» °° 




CQ 



=3 

<x> 



— 

CQ 

*o 

"S 

93 

tu 

<u 

© 

ea 

a> 



CO 
CO 



CO 



.2 co 




(0 

3 
cr 

u 



4) 

>- 

a 
v 

V 
'35 

"3 

c 

4> 

T3 
M 

c 
o 

-O 

c 
o 

J3 



>- 
o 

3 

(0 



M 

*n 
> 

0) 
CO 

V 

c 



c 

o 

T3 



e 

0) 

1- 

U 
>> 

V 
co 

1- 
0> 

•-J 
co 
(C 

T3 


C/i 



3 

CQ 

Sh 
03 

a 
cd 

'3 

O 
Si 



a; 

-a 



.S w 2 c 8 



/C3 O 1 



>CD 



V 



%M 



03 



-+-> 03 
CD EG 



-a 

o> 
o 

3 

03 

3 
O 

< 



x4S 
S o 

EG Sh 

S 

I— 1 CJ 



— 



- a « 

^S "-i EG 

"3 03 C.S-O 

m »1 H 3 -*- 1 
^ &03 3 

03 ~ 

« °£ 03 > 
o> c x o 

w g • O CD 

.j\ a c cu 

^p+j^ C oj t, 

ft^ -^-^ 

73 CD~ O f C! 

a-S 03 CD- 

cS-s:s-§^ 

^^ -^ CD _ 
r . EG 173 T" 

3 cd £ 5 o 



b o 

«4— 1 CJ 



CD 



3 



EG 
CD 



3 
O 



03^^<CD 



^! C3 r i 3 
• S O 03 CD 

- ^ e ^ 

— cd E a 
,03 *" ^ ^ 

3 1 — 1 CD '03 

_Q — -. -m C 
J 1) U 



3 CD 



3 '3 3, 



<V CD 
CD S 
3.3 



3 

cr 

CD 
CJ 

t/f 
CD 

>> 

o 



03 co 

EG JD 
O 03 



^ 3 
3 CD "voj 

S^CD rt F 
3 -+-■ CD « 

3 x-u * 

, — ' <L> O 
CD "X3 

-g.2 3 c 

2 3 CD CD 

03 ch J- 03 
-T^ V CD j_t 

o 

73 X « w 

CD CD CD -£ 
03^-3 g 

• 5 /Cd 3 CD 

p^"3^^ 

? ctjd W 



*- a 

CD S 
03 OJ 



^ vnT . : "~" ^ 



3/03 

o-£ 

!-h CD 
o3 c 

a « 

^ CD 

3 '03 
03 y3 
■'-' e 



3. CD — ' "3 -l^-G.S — 



CD 



'3 

o 
M 

CO 

ti 

e 
o 

CO 

'3 

§ 

«s 
-J 



3 
o 

EG 

CD 

3 

EG 
03 

5 
— 

Sh 

3 
O CD 
CD _ 
rt EG 
3-3 



^ 3 
_B 3 

3 
CD CD 

^ EG 
-M ^03 

3 be 

CD S-h 

3 03 

s-g 

J3v03 

3 w 

E v cp 
cd bu 

T3 o3 
03 -3 
3 u 

.9" CD 



O 



<P o 



03<03 
Si 

^3 

CD CD 



'CD 



EG 03 
>^ 3 

CD 3 
03-^ 

03 

3~ 
CD 



33-_ 
O CD 

o J 73 

CD -O 

CD Sh 
T3 CD 

EG £J> 
03 3 
S-, 03 

03 g 

'3 O 



X; 



O u 

^."3 

^ 3 

SB 
o 



< 

< 
z 

< 
u 

z 

o 

Q 

z 

o 

-J 



Q 
H 



3 





D. 

CQ 
Z 

c 

cd 



id 
U 

M 
V 

a 

"5 

B 



Sh EG 

cd a 



03 



O 
O 



S 

OS 

o 

CJ 

o 



X 
H 



3 

CO 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



8 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 23 Octobrc 1914. 



Vol. Xl/VII — No 43- 



Marque Reindeer Jersey, Gallon 

(Yi douzaine par caisse) 4-75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4-8o 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5-5<> 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4. Bo 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte 



Lait et Crimes Condenses 




St. Charles "Family" 3-90 

St. Charles "Hotel" 4 -25 

Lait "Silver Cow'' 5.75 

'Purity" 5.60 

Lait condense. 

La cse 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 

doz., chaque 5.60 

Marque Challenge^ 

doz., chaque 4.85 

Lait evapore. 



Marque Peerless "Hotel", a doz., 

chaque 4.25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4.50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3.00 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 2.00 




CANADIAN FAIRBANKS-MORSE 
CO.. LIMITED. 

Montreal. 
Yankee Cleaner. 

Boite de 1 gallon $1.00 

Boite de i gallon 0.60 

Boite de 1 pinte 0.32 

Boite de 1 chopine 0.20 

Dix pour cent d'escompte sur toute 
commande de douze boites assorties. 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) o.o6i 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06I 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. 0.07I 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) • 0.06J 

Barils No 1 (200 lbs.) o.o6i 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de I lb. (30 lbs.) 0.07I 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. 0.08J 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07J 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07I 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 



Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 
Casco Potato Flour (20 lbs.) 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 
ton, par caisse 
Empois de cuisine. 
W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 
Canada Pure Corn Starch 
(40 lbs.) 

( Boite de 20 lbs.. Jc en plus.) 
Crown Brand. Corn Syrup. 

Par 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 
Boites de 10 lbs, y 2 doz. en caisse 
Boites de 20 lbs, *4 doz. en caisse 
Lilly White. Corn Syrup. 

Par 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse 
Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 
Boites de 10 lbs, y 3 doz. par caisse 
Boites de 20 lbs, J4 doz. par caisse 

DOMINION CANNERS LIMI 
Liste de prix No. 54 



ISO 
0.10 



3 60 

0.07? 
0.06 J 



caisse 

$2.65 

3.00 

2.90 

2.85 

caisse 

$3.00 

3-35 

3-25 

3-20 

TED 



Ces prix sunt ccux du de- 
tail, ceux qui achet ront 
de bonne heure, beneficie- 
ront de 2^c. par douzaiue. 

Pointes d'asperges 2s 
Bouts d asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Midget 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde- Wax, gals. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 

A B 

2.30 2.32$ 



1-45 

I.02i 



i.47i 
1.05 



1. 25 
0.92J 0.95 
1.30 1.32* 
3-75 3-77* 




GOLD 
DUST 



a du succes partout. Vous pouvez en faire un succes pour votre magasin 
si vous la recommandez Elle plait a la cliente a cause de son pouvoir 
de nettoyage. Elle plait au marchand a cause de notre publicite 
etendue, dispendieuse, persistante et convaincante, qui atteint tous les 
lieux et stimule la demande. 

La poudre a laver GOLD DUST se vend presque d'elle meme. 

Fabriquee par 

The N. K. Fairbank Company Limited. 

MONTREAL. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914- 



Celles qui conoaissent les 

Planches a laver de Cane 

les specifient toujours 

Parce quelles sont d'un prix modere et 
qu'elles dormant le meilleur service. 

I,es planches a laver de Cane se tiennent dans une classe a 
part pour leur belle construction, leur qualite et leur duile, 
et, donnent un attrnyant pro tit 



Parmi les 13 difTSrents modeles et 
qualites, vous en trouverez une qui 
repondra a vos desirs. 

Si vous u'avez pa» notre catalogue 
"d articles en bois de Cane pour le 
jour de buanderie," nous serons 
heureux de vous en envoyer un. 

WM. CANE & SONS CO. 

LIMITED. 

NEWMARKET, ONT. 




Feves Lima 2s 1.20 

Feves Red Kidney 2s 0.97* 

Feves Refugee ou Valentine 

(vertes) 2s 0-9 2 4 

Feves Refugee (vertes) 3s 1.30 
Feves Refugee, Midget, Auto 

2S 

Feves Refugee, gals. 3.75 

Betteraves, en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 2s 0.974 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 2s 0.97! 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Re sebud 2s 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 3s 1 .324 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 3s i-37l 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rosebud 3s 

Pois extra fins, tries, 
qua'ite 1 2s i-37l 

Pois Sweet Wrinkle, cjualite 
2, 2s 0.97I 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 

Pois Standard, qualite 4, 2s 0.924 

Pois Sweet Wrinkle, qualite 



2, gals 

Pois Early June, qualite 
gals. 

Pois Standaid, qualite 
gals. 

Epinards, table, 2s 

Epinards, table, 3s 

Epinards, tab'e, gals. 

Fruits 

Bluets (Huckleberries). Stan- 
dard 2s 1.50 

Bluets (Huckleberries), en 
conserves 2s 1.80 

Bluets (Hucl leberries), Stan- 



4-30 
4-15 

;. 

4.05 
1.12J 
1.47* 

4-524 



1.224 dard, gab. 6.55 6.574 

1. 00 Cerises noires, sans noyaux, 

sirop epais, 2s 1.90 1.924 

0.95 Cerises noi/es, rvec noyaux, 
i-3 2 4 sirop epais, 2s 1.50 1.524 

Cerises rouges, sans noyaux, 
1.25 sirop epais, 2s 1.90 1.924 

3-771 Cerises rouges, sans noyaux, 

sirop leger, 2s 1.45 

1. 00 Cerises rouges, avec noyaux, 

sirop epais, 2s 1.50 1.52J 

1. 00 Cerises rouges, sans noyaux, 

gals. 8.50 8.52! 

1.30 Cerises rouges, avec noyaux, 

gals. 8.00 8.024 

1.35 Cerises blanches, sans 

noyaux, sirop epais, 2s 1.90 1.92J 
1.40 Cerises blanches, avec 

noyaux, sirop epais, 2s 1.50 1.52 J 
1.45 Groseilles noires, sirop 

epais, 2s 1.45 1.474 

1.40 Groseilles noires, en con- ■ 

serves, 2z 1.75 1 .774 

1. 00 Groseilles noires, Standard, 
0.97* gais. 5.25 5.27^ 

0.95 Groseilles noires, Solid Pack, 

gals. 8.25 8. 27 J 

4.324 Groseilles rouges, sirop epais, 

2s 1.45 1.474 

4-174 Groseilles rouges, en con- 
serves, 2o 1.75 1 . 774 
4.074 Groseilles rouges, Standard, 

1. is e als - 5.25 5-27} 

1.50 Groseilles rouges, Solid Pack, 

4-55 gals. _ 8.?- 8.27! 

Gooseberries, sirop epais 2s 1.4=; 1-474 
Gooseberries, en conserves, 

1.524 2s _ 1. 75 1.774 

Gooseberries, Standard, srals. 7.00 7.024 

1.824 Gooseberries, Solid F ck, 

gals. 8.75 8.77* 



Lawtonberries (Blackberries), 
sirop epais, 2s 1.95 

Lawtonberries, sirop teger, 

2S 1.45 

Lawtonberries, en corserves, 



i-97l 



£S 


2. is 


2.174 


Lawtonberries, Standard, 






g>ts. 


7-05 


7-071 


Fiamboises noires, sirop 






epais, 2s 


1-95 


1-971 


Framboises noires, sirop 






leger, 2s 


1-45 




Framboises noires, en con- 






serves, 2S 


2.15 


2.174 


Framboises noires, Standarc 


, 




gals. 


7-05 


7-071 


Framboises noires, Solid 






Pack, gals. 


9-30 


9-321 


Framboises, rouges, sirop 






epais, 2s 


1.95 


i.97l 


Framboises rouges, sirop 






leger, 2s 


1-45 




Framboises rouges, en con 


- 




serves, 2s 


2. IS 


2.17J 


Framboises rouges, Standar 


d, 




gals. 


7-30 


7-324 


Framboises rouges, Solid 






Pack, gals. 


9-30 


9-324 


Rhubarbe, en conserves, 2s 


1-55 


i.57l 


Rhubarbe, en conserves, 3s 


2.30 


2.324 


Rhubarbe, Standard, gals. 


3-5S 


3-571 


Fraises, sirop epais, 2s 


2.15 


2.17I 


Fraises, en conserves. 2s 


2.30 


2.324 


Fraises, Standard, gals. 


7 -55 


7-571 


F:aises, Solid Pack, gals. 


9.80 


9.82I 


Quantite r^duite. 







Pois, Standard, 2s, par boite 
d'une douzaine 



0.824 



IO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 



43- 



Le Beurre de Peanut 

CLARK 




Ne contient absolument rien autre chose que 
des peanuts de premier choix avec du sel, 
prepares sous forme de beurre par les proce- 
des les plus modernes — C'est un delicieux 
remplacant pour la preparation des sand- 
wichs ordinaires ; il peut etre aussi employe 
avec avantage pour remplacer le beurre or- 
dinaire. 

Une campagne d'annonce tres etendue se 
developpe en ce moment-ci et les epiciers 
eront bien d'acheter ce produit en prevision 
de la demande. 

WILLIAM CLARK, Limited, Montreal 



Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBKE 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
Phone Bell list 5778 

BUREAU DE DIRECTION i 

President I M. J.-A.-B. Oauvin, pharmacien 
sncien fcchevin ; Vice-President t M. h -A. La 
vsllee, maire de Montreal ; Secritaire-Treto- 
rier i M. Arthnr Gagni, avocat ; Directeurs 1 M 
L.. B. Geoff rion. anciea president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membrc 
dt la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Br J.-O. Ooyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P -P. Renaud, capitaliste ; M. F.-E. Fontaine, 
directeur-ge>ant de "The Canadian Advettlsing 
Limited" ; Gerant i M. L,.-W. Gauvin, ex-inspec- 
teur et surlntendant de la Metropolitan I.ife 
dns. Co. 

SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Pout acheter une propriety ou pour batir 
inscrivez-vous au "Pr«t Immobilier, Limitee,' 
qui vous pretera ce capital sans interit, avec 
grandes (acilltes de remboursement. 

Les facilit£sde remboursement des pr6ts faits 
a ses membres par le "Prit Immobilier, Limit**" 
sont telles qu'elles reprtsejtent a peu pres 
l'int^rit que Ton aurait a payer sur un emprunt 
ordinaire. 

REPRESENTANTS DEMANDES— L« "Pr8t 
Immobilier, Limitee" n'a pas encore d'agence 
dans tous les Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des representants bien quali- 
flts. 

Ecrivez ou telephonez pour avoir la 
brochurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
vur du passant 



F-. W. CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




BAKIN6 

lOWDft 



AVIS.— 1. Les prixcot£- danscette 
liste sont pour marchandiscsaux 
points de distribution degrosdans 
Ontario et Quebec, excepte la oil 
des listes speciales de prix plus 
£lev6s sont en vigneur, et lis sont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c . . . la boite $1.£0 

Lessive en Poudre 
de Gillett 

La cso 

4 doz. k la caisse $3.50 
3 caisses .... 3.40 

5 caisses ou plus 3.35 

Poudre a Pate "Magic" 

Ne contient pasd'alun. 
La doz. 

5c. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 



de 12 
de 12 
de 16 
de 16 



$0.50 
. 0.75 
. 1.00 
. 1.30 
. 1.80 
. 1.85 
. 2.25 
. 2.30 
. 5.30 
. 9.60 

a 
la Cse 

$6.00 



6 doz. de 
4 doz. de 
4 doz. de 
4 doz. de 
4 doz. 
2 doz. 

4 doz. 
2 doz. 

1 doz. de 2^ lbs 
J^doz. de 5 lbs 

2 doz. de 6 oz. 
1 doz, de 12 oz. 
1 doz. de 16 oz. 

Vendue en canistres . eulement. 

Remise sp^ciale de 5% accorded sur les 
commandes de 5 caisses et plus de 1» 
Poudre a Pate "Magic". 

Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2 75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses 2.80 

Bicarbonate de soude superieur 
de "Gillett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 

Creme de Tartre de 
"Gillett" 





X lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 

}i lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 



4 doz. pqts., X lb. . . fassor-( 
2 doz. pqts., %Vo. . . { tis. j 
y z lb. canistres rondes, avec cou- 

vercles fermant a vis (4 doz. dans 

la caisse) 

1 lb. canistres rondes, avec couver- 
cles fermant a vis (3 doz. dans la 
caisse 

5 lb. canistres carrees (%. doz. dans 
la caisse 

10 lb. boites en bois 

25 lb. seaux en bois 

100 lb. barils , 

360 lb. barils 



a 
a 

= . 

v Z 

E e 

o' 
a a 
g| 

o — 
•5 e 
«■«> 
o$ 
2l 



CE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque dtposit sur 
chaque pagiiel veritable. 




Registered 



FAITS SEV LENIENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 



LACAILLE, GENDREAU & GIE 

Successeun de CHS. LACAILLE <S CIB. 

fcPICIERS faN OHOS 

Importatears de M classes, Si- 

roos, Fruits 8 cs, The, Vins, 

Liquenrs, Sucre*, F,ic.,IStc. 



Specialite de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



ELITE" 



GHOGOLAT « 

Non Suor« 

DBS BPICIBB8 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

IIALIFAX, y R. 

J. A. TAYLOR, Agent, Montreal 






Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



i) 



PERSISTANCE — INSISTANCE — CONSISTANCE 

Ces trois avocats vous ont prepare la voie pour la vente des 



ARTICLES EDDY. 

L'Annonce PERSlSTANTE, qui INSISTE CONSTAMMENT 

pour que 

toujours les Canadiens, partout au Canada 

DEMANDENT 

les ARTICLES EDDY. 

Et la consistance ou stabilite parce que la qualite des marchandises 
que nous faisons soutient les dires de I'annonce. 




Offrez. 



Prenez en stock et 
vendez les articles 



«4 



EDDY". 







N. K. FAIRBANK COMPANY 

LIMITED 

Montreal 

Prix du Saindoux 
Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 

Tinettes 60 lb. o.iol 
compound Tierces o.iol 

Seaux en bois, 20 lbs. 0.io5 

Chaudieres, 20 lbs. o.ioil 

Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse o.iif 

Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse o.nl 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse o.ni 

GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 
Montreal 



Prix du Saindoux 

Compose, Marque 

EASIFIRST 

Tinettes 60 lb. o.iol 
0.10J 
2.25 
2. IS 
lb. 0.12 
lb. 0.12 
lb. 0.12 
0.12I 



HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" La lb. 



Macaroni 

Vermicelle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

Petites Pates 



"Bertrand'' 



p oh* 

O- 3 P 
C u> v> 

M ^> O. 



n> 



a 



a 



etc. 



3 
0.0.0 

a P o 

— 3 <-«■ 



P 



P 



Extraits Culinaires "Jonas" La doz. 



1 

2 
2 

4 

8 

16 

2 




oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 

2.\ OZ. 

5 oz. 

8 oz. 

8 oz. 

4 oz. 



Tierces 

Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. 
Caisses, 3 lbs. 
Caisses, 10 lbs. 
Pains moules d'une livre 



2 

4 
8 

16 
2 
4 
8 

16 
2 
4 



oz. 

oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 
oz. 



Plates Triple Concentre 

Carrees 

t< u it 

Rondes Quintessences 



Carrees 
Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
Anchor Concentre 



Golden Star "Double Force' 



Plates Soluble 



0.88 
1.67 
2.00 
3-50 
6.59 
12.67 
2.09 

2.34 
4.00 
7.00 
7.00 

4.00 

7.92 
1.05 
1.88 
3-17 
6.34 
0.84 
1.50 
2.84 
5.00 
0.84 
1.50 




UNE SESSION 

DE LA COUR DU BANC DU ROI 

ayant juridiction criminelle dans et pour 
le district de Montreal, se tiendra au 
Palais de Justice, en la cite de Mont- 
real, 

LUNDI, LE DEUXIEME JOUR DE 
NOVEMBRE prochain, a DIX 
heures du matin. 

EN CONSEQUENCE, je donne 
avis public a tous ceux qui auront 
a poursuivre aucune personne main- 
tenant detenue dans la prison com- 
mune de ce district et a toutes les 
autres personnes qu'elles y soient 
presentes. 

JE DONNE AUSSI AVIS a tous les 

Juges de Paix, Coroners et officiers de 

la Pa : x, pour le district susdit, qu'ils 

aient a s'y trouver avec tous les records. 

L. J. LEMIEUX, 

SheriL 

Bureau du cherif, 
Montreal, 13 octobre 1914. 



La campagne de publicite qui se poursuitactuellement assure aux marchands qui tiennent 

LhS POUDRb^ NERVINES D^ MATJilEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete, il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu 




Essayez vous-memesles Poudres Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 



LA CIE i. L MATHIEU, 



Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 
a l'adresse suivante : 




Nom.... 
De 



Proprietaire. 
Sherbrooke,*" - - P. Q. 



(Nom de la maison de commerce) 
Rue 



fGOUDRONjfl 
IfOtEDtMOfite: 

J)« MATH3ETJ 



MM. L. Chaput, Fils & Cie, Limit»e 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q. 



I Ville ou village. 



Province. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 43. 




Bas et Chaussettes 

en Soie Americaine 

GARANT1S. 



Notre desir est de vous faire connaitre 
ces Bat et Chaussettes. 

lis ont triomphe de l'epreuve que 
d'autres n'ont pu supporter — lis don- 
nent au pied le contort veritable — lis 
n'ont pas de coutures qui risquent 
de se decoudre — lis ne s'elargissent 
pas et ne se deforment pas, car ils 
sont tricotes dans leur forme et non 
presses dans cette forme. Ils sont 
GARANTIS pour leur finesse, pour 
leur style, pour leur superiority de 
matiere et de facon, sont absolument 
sans defauts ; ils seront portes six 
mois sans se trouer ou remplaces par 
de nouvelles paires gratis. 

NOTRE OFFRE GRATUITE. 

A quiconque vous adresse 50c pour 
couvrir les frais d'envoi, nous en- 
verrons, droits payes, absolument 
gratis : 

Trois paires de nos fameuses 
CHAUSSETTES EN SOIE AMERI- 
CAINE pour hommes, avec garantie 
ecrite, n'importe quelle couleur, ou 

Trois paires de nos BAS POUR 
DAMES, en noir, tan ou blanc, avec 
garantie ecrite. 

NE PERDEZ PAS DE TEMPS- 
Certe offre expirera des que nous 
aurons choisi un marchand dans 
votre localite. Specifiez la grandeur 
et la couleur desirees. 

The International Hosiery Co., 

21 rue Bittner, 

Dayton, Ohio, U. S. A. 



La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Toujour! digne d» conf ian ce, elle est preferea a 
toutas las autres farinas ■ 

UN BON VENDEUR. 

Varez le coupon desepiciers dans chaque 
carton. 

Brodie & ilarvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 
Tel. Main 436. MONTREAL 



8 oz. 




2.84 


16 oz. " 




5.00 


1 oz. London 




0.55 


2 oz. " 




0.84 


Extraits a la livre de 5 


>i .10 


a 4 . 00 


Extraits au gallon de $7.00 


a 25.00 


Memes prix pour extraits de tons 


fruits. 






Moutarde Frangaise "Jonas" 


La gr. 


Pony 2 doz. a la caisse 8.40 


Small 2 


' " 


7.80 


Medium 2 " " ' 


< 11 


10.80 


Large 2 " " ' 


* " 


12.00 


Tumblers 2 " " ' 


' " 


10.80 


Muggs 2 " " ' 


1 11 


13 -20 


Nugget 2 " " ' 


1 n 


13-20 


Athenian 2 


1 11 


13- 20 


Gold Band Tu. 2 " " ' 


• 11 


13.80 


No. 64 Jars 1 " " ' 


■ 11 


18.00 


No. 65 " 1 " " ' 


• 11 


21.00 


No. 66 " 1 " " ' 


1 n 


24.00 


No. 67 " 2 " " ' 


• 11 


13 20 


No. 68 " 1 " " ' 


• 11 


15-00 


No. 69 " 1 " " ' 


• 11 


24.00 


Molasses Jugs 1 " 


t 11 


21.00 


Jarres i gal. 1 " " ' 


1 11 


36.00 


Jarres i " I " " ' 




54.00 


Vernis a chaussures 




La doz. 


Marque Froment 1 doz. a 


la caisse 0.75 


Marque Jonas 1 " " 


" 


0.75 


Vernis militaire a l'epreuve 


: de 1 


'eau 2.00 


MATTHEWS-BLACKWELL, 


LIMITED 






Montreal, Canada. 






Lard en baril 

Lard pesant, Marque Frontenac 

Short Cut, brl. 35/45 

Lard pesant, Marque Frontenac 
Short Cut, y 2 brl. 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, brl. 45/55 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, y 2 brl. 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 
sosse, tout gras, brl. 40/50 

Lard clair, Marque Nelson, pe- 
sant, V 2 brl. 



29.00 



i5-oo 



29.00 



15-00 



31-00 
16.00 



ECOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen d* Admission 
1915 



Cours pr^paratoire, division des 
ingenieurs et division des archi- 

tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



II n'y a jamais eu 

de "fluctuations" sur le savon 
FELS-NAPTHA. C'est peut-etre 
la une bonne raison pour laquelle 
FELS-NAPTHA est si populaire 
parmi le commerce d'epicerie. 
L'epicier peut en tous temps 
commander a coup sur, et avec 
certitude quant au cout actuel. 
au profit et a la vente. Si vous 
commandez des marchandises 
aujourd'hui, vous n'avez qu'a 
specifier aussi 'FELS-NAPTHA'. 




PROMPTS ENVOIS 

0& 




Su^ar 

Tous les ordres sont, a present, expedies promptement. 



Vol. XLVII — No 43. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23'Octobrc 1914. 



13 



SEPT SEMAINES DE GUERRE ! 

Durant la periode extremement tendue que nous venons de passer au cours de ces dernieres semaines, les articles 
dependant du gout public, et ceux pour lesquels un substitut inferieur peut-etre accepte en vue d'economie, ont ete 
Soumis a une severe epreuve. Nous sommes, en consequence fiers du fait que dans les sept semaines depuis le 
commencement de la guerre les ventes du 



THE 



£fi 



99 



SALADA 

montrent une augmentation, au Canada seulement de 115,698 livres sur les sept semaines correspondantes de 
1913. Pour toutes les succursales combinees du Canada et des Etats-Unis, il y a eu une augmentation de ventes 
pour 1914 sur 1913 de 

843,055 LIVRES. 

CONCLUSION : CELA PROUVE QUE LE PUBLIC VEUT AVOIR LA QUALITE 



MONTREAL 

Londres Ang. 



" SALADA " 



TORONTO 

Et les principales villes des Etats-Unis 



Marque Dorchester none 

Marque Dorchester, l / 2 brl. none 

Saindoux Compose 

Tierces, 375 lbs. 0.10 

Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 0.10J 

Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) o.iol 

Seaux en fer, 50 lbs. 0.10 

Seaux de bois, 20 lbs., net $2.10 0.10J 

Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 
brut $2.00 0.10 

Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
ses, bleu o.iol 

Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais- 
se, bleu 0.11 

Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais- 
ses 0.1 1 

Briques de saindoux, 60 lbs., en 
caisse o.n| 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 0.13 

Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 0.13J 

Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) 0.13^ 

Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin) $2.70 0.13.^ 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs. 

brut $2.60 0.13 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse rouges 0.13J 

Caisses, 5 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges 0.14 

Caisses, 3 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisse 0.14 



Saindoux en carre d'une livre, 60 

lbs., en caisse 0.14J 

Viandes fumees Marque "Anchor" 

Jambons: Premiere qualite. 

Extra gros, 25 a 40 lbs. 0.15J 

Gros, 20 a 25 lbs. 0.17J 

Moyens, 12 a 20 0.18* 

Petits, moins de 8 a 12 lbs. 0.19* 

Jambons desosses, roules, gros 

18 a 25 lbs. 0.18J 

Jambons desosses, roules, petits 

12 a 18 lbs. o.igi 

Bacon, Special Rose Brand 0.23 

Bacon Anchor Brand, a dejeuner, 

sans os, choisi 0.19J 

Windsor Bacon 0.23 

Bacon Windsor, dos pele 0.25 

Petit bacon roule, epice, desosse, 

8 a 12 lbs. 0.16 

Cottage Rolls de 4 lbs. 0.18 

Saucisses 

Bologna (Bondon de Boeuf) o.ooi 

Bologna (Enveloppe ciree) 0.09 

Brunswick 0.12 

Frankfurts O.II 

Polish 0.10 

Saucisses fraiches. 

Rose Brand Sausage Pure Pork 

1 lb. cartons o. 16 
Saucisses de pore, tripes de pore 0.09} 
Saucisses de pore, tripes de mouton o.iol 

Saucisses Cambridge (paquets de 

1 lb. 0.10J 



Saucisses de fermier 
Boudin blanc anglais 
Boudin noir anglais 



JOHN P. MOTT & CO. 
Elite, per doz. 




0.10 
0.07! 
0.08 



0.00 



La lb. 

Prepared Cocoa 8.28 
Breakfast Cocoa 0.36 
No 1 Chocolate 0.30 
Diamond Chocolate 0.24 

Navy Chocolate 0.29 

Cocoa Nibbs 0.35 

Cocoa Shells 0.05 

Confectionery Chocolate 0.18 a 0.30 
Plain Chocolate Liquors 0.18 a 0.35 
Vanilla Stick la gr. 1.00 



SAVON. 

The GENUINE, empaquet* 
ceaux par caisse. 



100 mor- 





SNAP CO., LTD., 

Montreal. 

Snap Hand 

Cleanei 

Cfe de 3 do 3.60 

Cse de 6 doz. 7.20 

30 jours. 



14 



LE PRIX COURANT, Yendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 43. 



ARTHUR P. TIPPET & CO., Montreal. 

Lime Juice "Stowers" La cs« 

Lime Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
Lime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
Double Refi, lime juice 3-5° 

AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 

"LE SOLEIL" 

Aspeiges C/S 

En Branches Geantes, bocal, 16 s. 11.00 

En Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
En Branches Grosses, l / 2 kilo, 100 s. 25.00 

En Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 

En Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 

Coupees sur Extra, 1 kilo, 50 s. 22.00 



Flageolets 

Extra Fins, 
Extra Fins, 
Moyens, y 2 

Haricots 



1 kilo, 40 s. 
]/ 2 kilo, 100 s. 
kilo, 100 s. 



Verts Extra Fins, l / 2 flac, 40 s. 
Verts Fins, J / 2 kilo, 100 s. 
Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 
Verts Moyens, V 2 kilo, 100 s. 
Verts Coupes, y 2 kilo, 100 s. 

Divers 

Cotes de Celeri, V 2 kilo, 100 s. 



14.00 
14.50 
12.00 



10.00 

12.50 

12.00 

8.50 

8.50 



9.00 



Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 8.50 

Celeri (pieds), l /z kilo, 100 s. 11.00 
Fonds d'Artichauts, l / 2 kilo, 100 s. 33.00 

Salsifis, l / 2 kilo, 100 s. 12.50 

Soupes. 

Oseille, y 2 kilo, 100 s. 10.00 

Creme de Celeris, l / 2 kilo, 100 s. 7.50 

Cerfeuil Vert, l / 2 kilo, 100 s. 10.00 
Puree de Tomates, l / 2 kilo, 100 s. 11.50 

Huile d'Olive "Minerva" Doz. 

Caisse 12 bout, litre 8.00 

Caisse 12 bout., qrts. 7-00 

Caisse 24 bout., pts. 7-50 

Caisse 24 bout., y 2 pts. 5.00 

Caisse 48 estagnons, % gall. 3.00 

Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. Caisse 

Caisse de 200 more, de 3^ oz. 5. 50 

Caisse de 12 barres de 3 lbs. o.ni 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. 0.10J 

La Lune 65% d'huile d'Olive Lb. 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. O.09J 
Caisse de 50 more, carres de 12. oz. 5.00 

Caisse de 12 barres, 3 lbs. 0.10 

Pois. 

Sur extra fins, y 2 flacon 11.00 

Sur extra fins, y 2 kilo 17.00 

Extra fins, y 2 kilo 16.00 



Extra fins, 1 kilo 
Tres fins, y 2 kilo 
Fin, jus maigre, y 2 kilo 
F'ns, y 2 kilo 
Moyen No 2, y 2 kilo 
Moyen No 3, y 2 kilo 

Frangois Petit. 

Pois fins, y 2 kilo 



15.00 
I4-50 
i5-oo 
12.50 
10.00 
9.00 



10.50 



BUREAU D'ENREGISTREMENT DE 
TROIS-RIVIERES. 



Ventes. 



Ernest Vincent a Hormisdas Lampron, 
Ste-Flore; Adelard Lapolice a Pierre Ri- 
vard, St-Boniface; Alex. Houliston a J. 
Ones. Vallee, Trois-Rivieres; Louis Si- 
mard a Joseph Simard, Grand'Mere; 
Syndicat Lamy a Robert J. Morrow, 
Grand'Mere; A. Ally et al. a Edouard 
Lefebvre, Grand'Mere; Syndicat Lamy a 
Arthur Blanchette, Grand'Mere; Sherif 
de Trois-Rivieres a Edouard de Carufel, 
St-Elie; Sherif de Trois-Rivieres a Eli- 
sambor Garceau, St-Elie; Ephrem Gre- 
nier a Maxime Ricard, St-Barnabe; 
Adrien Lacerte a Philias Gelinas, Saint- 
Barnabe; Guillaume Courtois a Edouand 
Laforce, Trois-Rivieres; Guillaume Cour- 
tois a Dame Jos. Lacerte, Trois-Rivieres; 
Sherif de Trois-Rivieres a J. H. Nap. 
Desaulniers, Baie Shawinigan. 



OEUFS 

Producteurs et Expediteurs : — 

Vous avez besoin a cette 
saison de l'annee de bons 
renseignements du marche, 
des encaissements rapides, les 
plus hauts prix. 

Pour ceci, correspondez ou expediez a 

Gunn, Langlois & Cie, Limitee. 

Prinripale Maison de Produits da Canada. 
MONTREAL. 



UNE AUTRE RAISON 

Pour laquelle vous devriez employer 

Les Sacs Continental 
pour Epicerie. 

Nou seuletnent 110s Sacs sont antiseptiques et 
out les fonds lea plus parfaits qu'on ait jamais ma- 
nufactures, maisils sont comptds au moyen du plus recent 
m£canisme special, ce qui assure le total eomplet et le 
notnbre maximum de sacs parfaits dans chaque paquet. 

Si votre marchand en gros ne tient pas les SACS 
CONTINENTAL, n'en acceptezpasd'autresmaisenvojez 
vos commaudes aux 

DISTRIBUTEES : 

ONTARIO— The Continental Bag and Paper Ltd, Ottawa et Toron- 
to. Walter Woods and Co , Hamilton. 

Manitoba, alberta, Saskatchewan— Walter Wood* and 

Co., Winnipeg 

NLLE ecosse, ile du prince edouard, ile du cap 

BRETON— Thomas Flsnngan, Upper Water St. Halifax. 
NOUVEAU BRUNSWICK— J. Hunter White, Agent, M.rche du 

Nord, St-Jean. 
COL0MRIE ANCLAISE— Smith, Davidson & Wright Ltd, Vancou- 

PROVIMCE DE QUEBEC— The Continental Bag & Paper Co. Ltd. 

584 rue St-Paul. Montreal. 

The Continental Bag & Paper Co., Ltd. 

SEULS MANUFACTURERS 



OTTAWA, 



CANADA. 



EN ECRIVANT AUX AKNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT" 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



15 



Obligations. 

Dame Ls. Dussault a F. F. Farmer, 
Trois-Rivieres; J. P. Grimard a Cie Imp. 
et d'lmmeubles, Trois-Rivieres; Antony 
Lamy a P. A. Grenier, Grand'Mere; Jo- 
seph Tardif a J. Eug. Dumas, Shawini- 
gan Falls; Louis Bertrand a F. X. 0. 
Bertrand, Ste-Flore. 

Echange. 

Philippe Beaudoin a Dolphis Duguay, 
Trois-Rivieres. 

Testament. 

Dame Louis Boisvert a Georgiana 
Boisvert, St-Boniface. 

Donation. 

Narcisse Villemure a Arthur Villemu- 
re, Yamachiche. 

Jugements. 

P. P. du Tremblay vs Honore Adam, 
Ste-Anne de la Perade, $25.00; Adelard 
Cyrenne vs Gaspard Gelinas, Trois-Ri- 
vieres, $10.15; Adelard Cyrenne vs Jos. 
Gelinas, Trois-Rivieres, $6.60; A. Laurin 
& Cie vs Jos. Goyette, Trois-Rivieres, 
$35.05; L. L. Girard vs Zotique Arcand, 
St-Tite, 56.69; Uld. Carignan vs Win. 
Trepanier, St-Stanislas, $54.30; Banque 
Nationale vs Alpide Tremblay, La Cro- 
che, $39.52; J. L. Sanschagrin vs Noel 
Charette, Trois-Rivieres, $23.40; J. L. 
Sanschagrin a Joseph Charette, Trois- 
Rivieres, 30.55; Vigneau & Poirier vs C. 
H. Moineau, Montreal, $11.25. 



ARTHABASKA. 



SEMAINE DU 12 AU 17 OCT. 1914. 

Ventes. 

Israel Gagne, pere, a Pierre Durand, 
P. 22- et 323, Princeville, $800, payees; 
Georges Landry a Ludger Landry, P. 
191, Horton, $450, dont $100 a/c et unc 
rente annuelle de $4; Eugene Levasseur 
a Valentin Anctin, 511 et P. 703, Buls- 
trodc, $2,725, dues; Hyacinthe Constant 
a Oscar Gentes, P. S. et O. 325, Bulstro- 
de, $1,000, dont $500 a/c, hypotheque sur 
P. O. 2/12,, Bulstrode; Elzear Laehance a 
Felix Tellier, P. 15 et 10, Princeville, $3o, 
payables $2 par mois, plus une rente de 
$6 a Paul Tourigny et une rente de $2.50 
a F. X. Monfettc; Arthur Croteau a Al- 
phonse Valliere, P. 12G, 8eme rang. Stan- 
fold, $50, payees; Felix Tellier a Gedeon 
Martel, 15 et 10, Princeville, $75. $15 a/c. 
et une rente de $5 a Paul Tourigny et 
$2.50 a F. X. Monfette; Alphonse Val- 
liere a Romeo Chauvette, P. 12G, 8eme 
rang, Stanfold, $135. $57-50 a/c. et une 
rente de $5 a E. Laehance; Octave Gau- 
det a Georges Cantin. 368, St-Paul, $3 - 
850, dont $1,650 a/c; Thomas Beaudet a 
Oscar Girouard, P. 41, Princeville, $300, 
payees par billets; Philippe Laliberte a 
Barthelemi Payeur, P. 454, Stc-Victoire, 
$1,100. dues; Johnny Fortier a Damase 
Cantin, 51 et 52, Ste-Victoire, $3,coo, 
$1,950 a/c.; Philibert Campagna a Octa- 
ve Giguere, P. 461, Warwick, $1 .u, payees 
comptant; foseph Roux a Alfred Roux, 
83 et < 2 O/84. St-Paul, $2,500. dont $8oo 
a/c ; Cyrille Lefebvre a Joseph Roux, 
309 et 308, Ste-Helene,' $1,800, dont $800 
a/c. 



Obligations. 

Mile Olivine Robcrgc a Mine Alphon- 
sine Richard, P. 97, Ste-Victoire, $1,000 
a 3 ans a 6% et intcret sur interets non 
payes a echeance; Mine Malvina Duhai- 
me a Louis Brunelle, 261, Bulstrode, $300 
a 1111 an a 7% et caution par Maxime Mo- 
rin, P. S. 260, Bulstrode. 

Bail a rente fonciere. 

Paul Tourigny x Felix Tellier, P. 15, 
Princeville, $10 par annee et $12 dans le 
cas de vente ou alienation. 

Rectification. 

Frangois Duhaime et Mine Malvina 
Duhaime, la vraie designation: 261, Bul- 
strode. 



LOI LACOMBE. 



Deposants Employeurs 

Chs. Lalumiere Courtemanche 

Alexander Welsh G. T. R. Co. 

Jacob Wiener Northwest Jobbing Co. 
Stanislas Pichette A. R. Beauchemin 

Napoleon Magnan Pierre Paul Renaud 
Gaudias Lamontagnc Dom. Textile Co. 
Jos. Olivier Giroux G. T. R. Co. 

J. Ovide Cyr Prudential Life Ins. Co. 



Edgar Edward 
John Berniquez 
Louis Cote 
J. B. Gingras 
Napoleon Leduc 
Nap. Meilleur 
F. X. Rover 
Adelard Trepanier 
F. X. Royer 
Frederic Vernon 



G. T. R. Co. 

Cite de Montreal 

Gustave Fontaine 

. Allen Line 

La "Construction" Cie 

Can. Ciment Co., Ltd. 

P. Benoit 

Cite de Montreal 

T. Benoit 

G. T. R. Co. 



A LA DEMANDE GENERALE 

La Biere 




EST M1SE EN GROSSES BWITEIIIES ! 

LA MEME BIERE (Etiquette Rouge) 

dont la reputation d'excellence est repandue par tout le pays, se vend maintenant en deux grandeurs de bouteilles 

DEMI-BOUTEILLES GROSSES BOUTEILLES 

En cartons de six bouteilles, tels que vendus jusqu'a present LA BOUTEILLE NOIRE USUELLE. 

GABANTIE 



Cette biere ed un des meilleurs types de la veritable BIERE 
ALLEMANDE. Sun goill est exquis. El ses proprieles 
loniqnes, digestives el nutritives sont parfaites. 



Elle estfaite exclusivement avec du malt el du houblon 
de qualite supe/ieure, 1MP0RTES 
D'ALLEMAGNE. 



La Rivale des Meilleures Bieres Importees 

EIST VENTE PARTOUT 

AU PRIX DES BIERES D0M8STIQUES. 



i6 



LE TRIX COURANT, Vendredi, 2$ Octobre 1914. 



Vol. XL VI I — No 43. 




■LplCIGlS ■ Une reputation etablie de commercant honnete tenant des marchandises 
fiables est un actif de valeur et que tout detaillant devrait d&girer. Cela ne peut s'obtenir que 
par un effort persistant et determine* a tenir les produits que Ton sait devoir plaire au client 
meme si le profit net de la vente est un peu moindre que celui obtenu sur des marques sur 
lesquelles vous ne pouvez vous permettre de risquer votre reputation. Cela vous payera de 
pousser la vente de la poudre a pate "Magic" et les resultats obtenus a la fin de l'ann^e vous 
surprendront. L'article est bien annonce^ et vous n'avez pas a perdre de temps en explication 
au moment de la vente. 

MAGIC BAKING POWDER 



l BVtfft 

■ whitest 



mm 



|IA SEULE POUDRE A PATE EN CANADA DONT T0U8 
LES INGREDIENTS SONT MARQUES SUR V ETIQUETTE 

MGILLEnCOMPANTlMIED 

TORONTO, OKT. 

MONTREAL WINNIPEG 







Pour votre profit et 
votre reputation vendez 
des aliments marins de 
la marque BRUNSWICK 

lis vous attireront un commerce de poisson plus important et plus profitable. La haute qualite et le 
prix modere des Aliments Marins de la marque Brunswick ont produit un gros commerce qui combine avec 
des methodes consciencieuses de faire des affaires ne peut qu'augmenter constamment. 

II est prouve qu'ils attirent des affaires et ils ajouteront a votre prestige comme detaillant de produits 
de bonne qualite. Situes pres des bancs de peche nous obtenons le meilleur choix de la capture des 
pecheurs. Notre usine est moderne et parfaitement sanitaire, c'est une des plus grandes de la cote de 
l'Atlantique. 

Voici quelques-unes de nos lignes principales qui donnent tant de satisfaction. 

% Sardines a I'Huile Finnan Hal lies 

Yi Sardines a la Moutarde (Boites Ron les et vales) 



Kippered Herring 
Harengs Sauce Tumate 



Clams 
Scallops 



Mieux vous approvisionnerez votre stock a present, plus vous obtiendrez votre part des ventes pro- 
fitables de poisson. 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 

EDITEURS 



La Compagnie do Publication. de* Marchanda Detailleura du 

Canada, Limitee, 

Telephone Est 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tout lea aervicea: 



ABONNEMENT ; 



Montreal et Banlieue, $2.50) 
Canada et EtaU-Unis, 2.00 [ 
Union Poatale, - Fr». 20.00 ) 



PAR AN. 



Bureau de Montreal : 80 rue St-DenU. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life, J. S. Robertson & Co., representanti. 

Bureau de New-York : Tribune Bldg., William D.Ward.representant 



II n'eat pa* accepte d'abonnement pour moina d'une aonea 

A moina d'avia contraire par ecrit, adreaae directemect 
a noa bureaux, 15 joura au moina avant la date d 'ex pi ration 
I'abonnement eat continue de plein droit. 

Toute annee commencee eat due en entier. 

L'abonnement ne ceaae paa tant que lea arre>agea ne aont 
paa payea. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheques, mandata, bona de poate doivent etre faita payablea 
a I'ordre de " Le Prix Courant ". 

Priere d'adreaaer lea lettrea, etc., aimplement comme auit ; 
" LE PRIX COURANT ". Montreal. 



Fonde en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XL VI I — No 43. 



L'UNION DES DEUX RACES 



On a souvent parle d'antagonisme entre les Frangais et 
les Anglais et on a eu ici me me trop souvent le spectacle de 
luttes, pacifiques il est vrai, entre les deux races issues l'une 
du sang frangais, l'autre du sang anglais. Et maintes et 
maintes fois on a proclame hautement que ces deux races ne 
sauraient jamais fraterniser et marcher loyalcment unies par 
des liens de solides sympathies. On se rend compte a l'heure 
presente du peu de perspicaeite de ceux qui poserent de telles 
allegations et nulle personne ne saurait voir d'un meilleur 
oeil que le Canadien, les troupiers de France batailler aux 
cotes de ceux d'Angleterre. Et remarquez bien que l'accueil 
sympathique fait aux soldats d'outre-Manche par les popula- 
tions du nord de la France n'est pas de ces attitudes dictees 
qu'on affecte par devoir ou par convenance; non, ce fut d'un 
elan spontane que la France acclama les troupes de l'Empire 
Britannique, nul sentiment de reconnaissance exageree dans 
cette manifestation, mais une preuve de l'union parfaite dans 
le meme esprit d'honneur a defendre et de droit a soutenir. 
Et sur le champ de bataill(e, quelle fraternite! Quelle bonne 
camaraderie! Qu'on n'aille pas nous dire apres cela que les 
deux caracteres sont incompatibles, nous ne pourrions le 
croire serieusement. Au Canada, certains esprits semeurs de 
discorde ont clame ouvertement que si des Canadiens-fran- 
gais al'.aient se battre, ce n'etait pas pour l'Angleterre, mais 
biien pour la France. Nous ne croyons pas voir dans un tel 
sentiment une injure a l'Angleterre, pas plus qu'une preuve 
d'hostilite, encore qu'il ne soit pas demontre que les motifs 
de ceux qui s'engagent soient vraiment ceux qu'on leur prete. 
Nous croyons au contraire que nulle occasion ne s'est jamais 
manifestee avec autant d'a-propos pour le Canadien de servir 
ses deux patries: celle du passe et celle du present, et si dans 
la pensee du volontaire les noms aimes de ces deux pays se 
melent pour ne former qu'un, il n'y a la qu'un noble alliage 
qui ne peut qu'honorer les deux races. 

Nous deplorons que parmi tant de genereuses contribu- 
tions, parmi tant de devouements, de patriotiques sentiments 
manifestos par le Canada il y ait quelques personnes qui vien- 
nent jeter une note discordante absolument denuee de fonde- 
ments; heureusement que ce n'est qu'une minorite infime 
dont on peut negliger les reflexions. Gens de Quebec ou 
gens d'Ontario, tous doivent se donner la main surtout a pre- 
sent que les circonstances sont plus graves, tous doivent faire 
leur effort commun dans le meme sens, les gens d'Angleterre 
et les gens de France nous en donnent l'exemple. Et cela ne 
date pas d'aujourd'hui. Nous avons sous les yeux un article 
du "Daily Mail" de juin 1912, a propos d'un meeting devia- 



tion, et dans lequel nous lisons ceci ecrit de la plume juste- 
ment appreciee de Sir Arthur Quiller-Couch : "Je songe qjie 
c'est un Frangais qui le premier a survole la Manche et en- 
core aujourd'hui nous assistons aux prouesses d'un autre va- 
leureux Frangais que nous devrions pouvoir imiter. Et ceci 
vous illustre parfaitement ce que je ne cesse de dire et re- 
peter depuis des annees... Ce dont la Grande-Bretagne a 
besoin c'est d'education, ou plutot de la volonte de faire son 
education et pour avoir sous les yeux des exemples, elle a 
besoin de se tourner toujours et sans cesse vers la France. 
Lorsque je rencontre un desequilibre, dans un diner public ou 
ailleurs, je sais qu'il commencera par parler de l'Allemagne, 
qu'apres cela il consacrera quelques paroles aux Etats-Unis 
d'Amerique et que s'il a encore du souffle, il concluera par 
quelque absurdite sur le Japon. Et, cependant, maintenant et 
de tous temps, il n'y a eu qu'un pays de va'.eur ou 1' Anglais 
ait reellement quelque chose a apprendre. Si vous voulez 
recevoir quelque enseignement d'une autre nation, non pas 
sous l'empire d'une frayeur ignoble, mais comme un homme 
resolu, sans perdre le respect de vous-meme, pour ajouter a 
nos connaissances nationales, il n'existe veritablement qu'un 
pays: c'est la France, encore la France, toujours la France." 
Aussi de voir combattre avec la meme ardeur sur les champs 
de bataille les sujets britanniques et les Frangais dans le 
meme but de civilisation, on ne peut que songer au lien etroit 
qui unit ces deux peuples jusqu'a les ranger sous le meme 
drapeau, non pas pour un avantage materiel, mais pour la 
defense d'une idee. 



UNE LOI CONTRE LES PRIX DISTINCTS ET CON- 
TRE LES AGENCES EXCLUSIVES. 



Le Bill Clayton anti-trust vient d'etre vote aux Etats- 
Unis avec une grosse majorite. Cette loi qui sera en vigueur 
apres la signature du President, est une des promesses de 
l'administration qui se trouve remplie a present, un statut 
anti-trust qui reduira le champ de controverse laisse ouvert 
par la loi Sherman. 

Distinction de prix et contrats exclusifs. 

Comme on le sait, le rapport de la conference sur le Bill 
Clayton changeait en p'usieurs points particuliers les dispo- 
sitifs importants de la loi proposee. Le bill tel que change 
par la commission a ete accepte et passe par les deux chain- 



i8 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 43- 



bres. La partie de distinction de prix. coninie niaintcnant 
ecrite en lot, considere comme delictueuse toute pcrsonne en- 
gagee dans le commerce, qui etablit line distinction de prix, 
soit directement, soit indirectement. entre le*s differents ache- 
teurs d'articles de premiere necessite, la 011 une telle distinc- 
tion pourrait amoindrir la concurrence d'une fagon appre- 
ciable, ou tendre a creer un nionopole dans n'importe quelle 
ligne de commerce. 

Le contrat obligatoire ou d'"agence exclusive" est pro- 
liibe seulement la ou I'effet d'un tel engagement, d'une telle 
vente ou d'un tel contrat pour vente pent avoir pour effet 
d'empecher systematiquement la concurrence ou de creer un 
nionopole dans une ligne quelconque de commerce. 

La loi Clayton comme linalement adoptee attribue la cul- 
pabilite aux individus connectes avec des corporations qui 
peuvent etre trouvees coupables de violation de la loi. 

Kile prohibe l'entente entre directeurs de deux ou plu- 
sieurs compagnies concurrences ou des directeurs de cbemin 
de fer avec compagnies fournissant le stock. 

Elle limite aussi l'entente des directions de banque. 

Les divers changements faits par la commission et a pre- 
sent adoptes, particulierement le changement qui conc?rne la 
prohibition des contrats "d'agence exclusive", sont en lignes 
avec les recommandations qui ont ete faites d'urgence par un 
grand nombre de corps commerciaux dans tout le pays. Une 
telle modification comme celle faite au sujet des agences ex- 
clusives etait reclamee par l'importante delegation de mar- 
chands de gros a l'occasion de la recente conference a Maison 
Blanche pour discuter la legislation anti-trust. 

Ces nouvelles dispositions prises par nos voisins des 
Etats-Unis sont certes de nature a preserver la liherte du 
commerce et a ecarter toute tentative d'accaparation et en 
cela elles sont un bienfait pour la corporation des commer- 
t Cants qu'elle touche de pres, ainsi que pour le public qui se 
trouve ainsi protege contre les prix exageres de ceux qui ten- 
taient de se rendre maitres absolus du marche des articles de 
premiere necessite. 

Le Canada qui lui aussi a a bitter contre cctte tendance 
d'accaparement des gros potentats du commerce et de la 
finance devrait bien mettre en marche l'idee de reformes sem- 
blables au code commercial du pays. Tot ou tard, il faudra 
en arriver la, pourquoi des lors attendre que des coups meur- 
triers aient ete portes et que quelques-uns en aient subi les 
desastreuses atteintes. 

Tenons-nous toujours sur le qui-vive de ces ameliorations 
des conditions du pays, e'est par cela que nous nous main- 
tiendrons a notre rang et que nous pourrons progresser large- 
ment et constamment. 



L'IMPOT FONCIER A NEW-YORK. 



Le total de la fixation des taxes de la ville de New-York 
pour 1915, tel qu'annonce par Lawson Purdy, president des 
commissaires du Bureau des Taxes, s'eleve a $7,800,180,532. 
C'est approximativement $65,000,000 de plus que le total de 
cette annee qui etait de $7, 735,912, 715. II y a eu plusieurs gros 
reculs d'impot immobilier dans Manhattan representant une 
somme de $86,000,000. A Brooklyn cette diminution se chif- 
frait a $11,000,000, a Queens a $4,000,000. 

L'augmentation totale nette en evaluations imposees sur 
immeubles se montait a $133,000,000, dont $130,000,000 pour 
de nouveaux edifices. John D. Rockefeller tient toujours la 
tete de la feuille de taxe personnelle avec $5,000,000. 

Le nom d'Andre Carnegie ne figure pas sur la feuille 
d'impot. Celui de Vincent Astor, qui etait taxe l'an dernier 
pour $350,000, et sa mere adoptive, Mme Madeline Force 
Astor, veuve de John Jacob Astor, qui etait imposee person- 



nellement l'an dernier pour $300,000, sont egalement absents 
des listes. 

Ce deficit est comble par l'apparition pour la premiere 
fois sur les listes de James B. Ford, qui est impose a $3,000,- 
000, Kleonor Cuyler a $1,000,000, Margaret V. Haggin a 
$500,000, Mme Alice Yamlerbilt, veuve de Cornelius Vander- 
bilt, a $350,000, William Ziegler, jr., heritier du manufacturer 
de la Royal Baking Powder, a $500,000, et l'ancien senateur 
des Etats-Unis, William A. Clark, a $275,000. 

Mme Margaret Sage, veuve de Russell Sage, qui etait 
imposee l'an dernier sur personnalite pour $464,000, est im- 
posee pour 1015 a $320,000, et Jacob H. Schiff apparait sur la 
feuille d'impot personnel pour $400,000. Benjamin Altman, 
impose l'an dernier a $100,000, est mort et son immeuble est 
place a $5,000,000. L'immeuble de J. Pierpont Morgan est 
porte a $3,000,000, celui de A. Hearn a $5,000,000. II etait 
impose personnellement pour $100,000. L'immeuble de George 
Vanderbilt est evalue a $5,000,000 et celui de B. Haggin a 
$5,000,000. Les principales augmentations en valeurs impo- 
sees sont dans la partie adjacente a la Station du Grand Cen- 
tral, Colombus Circle, Ja partie de la Cinquieme Avenue au 
nord de la Trente-Quatrieme rue et dans le quartier des thea- 
tres touchant Broadway et la Quarante-Deuxieme rue. 

Un certain nombre de grosses batisses voyaient leur eva- 
luation augmentee. Le Grand Central Terminal etait aug- 
mented de $2,375,000; le United States Rubber Building, Cin- 
quante-Huitieme Rue et Broadway, adjacent a Colombus 
Circle, $150,000; l'Hotel Belmont, $50,000; Gotham, $270,000; 
Manhattan, $140,000; Marie Antoinette, $70,000; l'Hotel Mac 
Alpin, $900,000; le Grand Central Palace, $325,000. 

Le Waldorf-Astoria voit son evaluation reduite de $575,- 
000; le Flat-iron Building, de $325,000; Holland House, de 
$135,000; Fifth Avenue Building, de $30,000. 

La seule batisse d'amusements qui subit une perte deva- 
luation est le Winter Garden qui est impose a $27,000 de 
moins qu'en 1914. 

Le Woolworth Building est le seul batiment a bureaux 
du bas de la ville qui ait augmente; son evaluation s'est ele- 
vee de $700,000. 

Comme on le voit, la propriete immobiliere a New-York 
est en prosperite et les revenus que le tresor municipal y 
puise est un actif formidable pour les finances de la ville. Si 
Montreal avait un systeme devaluation semblable et un im- 
pot proportionnel equivalent, la ville ne se verrait peut-etre 
pas dans une situation aussi precaire et dans l'obligation de 
faire des emprunts au prix de bien des concessions. 



LA RECOLTE CANADIENNE. 



Un bulletin publie recemment par le Bureau de Recen- 
sement et Statistiques, donne des estimes preliminaires du 
rendement et de la qualite des principales recoltes agricoles 
canadiennes, ainsi que l'etat des racines et du fourrage, d'a- 
pres les rapports envoyes le 30 septembre, par ses corres- 
pondants. 

En general, ces rapports confirment les releves publies 
le mois dernier, les rendements moyens par acre etant pour 
le ble, a peu pres les memes que ceux qu'on. avait alors esti- 
mes, quoique un peu moins eleves pour l'avoine, l'orge et 
le lin. 

Les r.endements totaux en boisseaux des principales re- 
coltes agricoles du Canada, sont actuellernent estimes comme 
suit: Ble, 158,223,000; avoine, 311,426,000; orge, 34,491,000; 
seigle, 2,258,000; pois, 3, 537,100; feves, 823,400; sarrasin, 
9,159,000; graine de lin, 7,533,000; grains melanges, 16,458,000, 
et mais a grains, 14,732,000. 

La qualite moyenne des recoltes agricoles, au temps de 
la moisson, evaluee sur une proportion pour cent ou ce 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



19 



•chiffre represente un grain ayant de bons epis, bien remplis, 
fcien sains, et n'ayant ete en aucune facon affectes par la ge- 
lee, la rouille, la carie, etc., est comme suit, pour tout le 
■Canada: Ble, 78; avoine, 79; orge, 76; seigle, 82; pois, 75; 
feves, 82; sarrasin, 81; grains melanges, 90; lin, 64; ma'is a 
grains, 80. Pour le ble, l'orge et l'avoine, les chiffres sont 
beaucoup au-dessous de ceux de l'excellent record de l'an 
dernier, les moyennes de cette annee ayant ete reduites par 
la secheresse prolongee, dans les provinces du Nord-Ouest. 
Dans ces provinces, les points atteints en qualite par le ble, 
l'avoine et l'orge, vont de 48 pour l'orge en Saskatchewan, a 
78 pour le ble de printemps, en Alberta. 

Dans les provinces maritimes, le rendement et la qualite 
des recoltes agricoles sont excellents. 

Au 30 septembre, 1'etat des recoltes des racines dans tout 
le Canada, etait a pen pres le meme que l'an dernier: 75 pour 
cent d'une pleine recolte pour les pommes de terre, 78 pour 
cent pour les navets, 80 pour cent pour les betferaves four- 
rageres, les carrotes, etc., 89 pour cent pour les betteraves a 
sucre, 90 pour cent pour le ma'is fourrager et 76 pour cent 
pour la luzerne. Au Manitoba et en Saskatchewan, l'etat des 
racines est pauvre a cause de la secheresse. Dans le Nord 
de l'Alberta, ou la saison a ete plus reguliere, ces recoltes ont 
une belle apparence. 

Septembre a ete generalement favorable aux operations 
de la moisson et du battage, et vers le ier octobre, une 
grande quantite de grain avait ete battu dans les provinces 
du Nord-Ouest. D'apres les apparences, les labours d'au- 
tomne seront, cette annee, plus considerables que de coutume. 



LES PREMIERS SOINS AU FOYER. 



LA SECTION CANADIENNE DE LA CROIX ROUGE. 



Existe-t-il une plus belle et plus noble institution que 
eelle de la Croix Rouge dont la raison d'etre est le secours 
et les soins aux blesses des champs de bataille? Dans le 
monde entier cette organisation a ses ramifications actives 
et pendant les temps presents de guerre chaque membre fait 
sa large part de devouement et contribue a soulager les mi- 
seres occasionnees par le fleau de la guerre. La Croix Rouge 
Canadienne est loin d'etre restee en arriere, elle a, des les 
premiers jours du conflit, mis tout en oeuvre pour apporter 
au comite central une contribution efficace et maintenant que 
nos troupes canadiennes sont sur le point d'etre envoyees au 
feu, il y a encore plus de raisons pour tout le monde d'en- 
courager ces genereuses initiatives et de soutenir cette belle 
oeuvre. Les Canadiens-francais n'y manqueront certainement 
pas et se montreront genereux comme ils savent l'etre et 
comme ils en ont donne plusieurs fois la preuve depuis trois 



ON RAPPORTE DE LA GUERRE. 



Que recemment un etranger en Europe observant le pas- 
sage des troupes dans un village, remarquait que les femmes, 
dans leur enthousiasme, offraient maints articles aux soldats 
et que la plupart d'entre eux demandaient presqu'invariable- 
ment du chocolat ou des cigarettes. 

Dernierement, les gouvernements europeens ont fait de 
gros achats de chocolat, jugeant que c'etait la ration favorite 
de circonstance a cause de sa dimension reduite et de sa 
grande puissance de nutrition. 

Depuis des annees, dans ce pays, le chocolat de Walter 
Baker & Co. est reconnu comme un produit d'une grande 
valeur alimentaire; le chocolat contient, comme le disait une 
autorite en la matiere, plus de pouvoir reconstituant que le 
boeuf." 



C'est sous ce titre que la Metropolitan Life Insurance 
Co. public une interessante brochure illustrce indiquant som- 
mairement quels sont les premiers soins a donner en cas 
d'accident et de blessure. Ce petit livre distribue gratuite- 
ment aura un joli succes et devra figurer dans toutes les 
families, car il sera d'un secours precieux et indique claire- 
ment ct en peu de mots ce que toute femme d'interieur doit 
savoir. 

Une autre brochure intitulee "Le lait pasteurise" n'est 
pas moins interessante et instructive. Elle est egalement 
publiee et offerte gratuitement par la Metropolitan Life In- 
surance Co. 



VADROUILLES NOUVELLES. 



Tout detaillant de quincaillerie connait et tient en stock 
les articles O'Cedar: la vadrouille a polir O'Cedar, la va- 
drouille a epousseter O'Cedar et le poli O'Cedar. II lui sera 
done agreable d'apprendre ces bonnes nouvelles. Vers le 
premier decembre il y aura pret pour livraison trois nou- 
velles vadrouilles, de la meme qualite qui les a rendues si 
populaires, mais de styles et dimensions differents. II y aura 
une autre vadrouille ronde avec un manche de 46 pouces qui 
pourra se vendre a $1.00, et deux vadrouilles triangulares, 
une pour detailler a 75c et l'autre a $1.25. Celle a 75c aura 
un manche de 46 pouces et celle de $1.25 un manche de 54 
pouces. 

Ces quatre vadrouilles a polir O'Cedar repondront a 
toutes demandes comme taille et prix et rendront les articles 
O'Cedar encore plus populaires, si possible, et plus faciles a 
vendre encore que par le passe. 

Une campagne d'annonce dans tout le Canada a ete com- 
mencee concernant ces nouveaux modeles et les detaillants 
devraient se preparer a rencontrer la demande creee. Com- 
mandez promptement ces articles a votre fournisseur, car 
l'affluence des commandes sera considerable. 



L'ESCOMPTE SUR LE PAPIER MONNAIE. 



Une des conditions de la guerre ressentie par tout le 
monde et principalement par le commerce a ete la charge 
faite par les banques d'un escompte de deux a trois pour cent 
sur le papier-monnaie des Etats-Unis. 

Un certain nombre de magasins canadiens ont suivi cette 
tactique en deduisant deux centins de chaque billet d'un dol- 
lar presente par un acheteur americain. Cette depreciation 
de valeur est due a l'incapacite ou se trouvait le gouverne- 
ment des Etats-Unis de racheter en or les billets. Le meme 
procede a ete employe de l'autre cote de la frontiere vis-a-vis 
des billets canadiens et dans beaucoup de cas l'escompte pre- 
leve etait beaucoup plus eleve. On peut dire que cette der- 
niere action justifie la premiere, mais en realite la mesure 
prise par des marchands des Etats-Unis ne peut etre tenue 
pour un criterium par le commerce canadien. C'est un moyen 
plus logique de suivre la decision des banques dont Taction 
n'est en aucune facon arbitraire, mais simplement le bon-sens 
applique aux affaires. Cependant, il est bien certain que plu- 
sieurs marchands ont perdu des ventes de ce fait, et il serait 
sage en pareille occasion de se placer a un point de vue per- 
sonnel et de voir si nos visiteurs americains qui achetent ge- 
nereusement a cette epoque de l'annee des fourrures, articles 
de fantaisie, nouveautcs diverses, etc., ne meritent pas qu'on 
leur sacrifie ce deux pour cent d'escompte. D'ailleurs, avant 
longtemps, le dollar des Etats-Unis aura regagne sa pleine 
valeur de cent pour cent, ce qui devrait permettre en bien des 
cas de negliger cette depreciation. 



20 



LE PRIX COURANT, Yendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 43- 



L'AUGMENTATION DU SUCRE. 



Avant la guerre le prix du Sucre sur le marche de Mont- 
real etait de $4.45 les cent livres. Aujourd'hui, le meme sucre 
est cote $7.0S, soit une hausse de $2.60 par cent livres, ou de 
2.6 cents par livre. Cette augmentation est formidable. A 
quoi l'attribuer? Est-ce a la taxe de guerre qui en elle-meme 
comporte une augmentation de 70 cents par cent livres? Mais 
eela ne ferait que porter le prix du sucre sur le marche de 
Montreal a $5.75. La derniere annee de prix eleve du sucre 
fut en 191 1. En septembre de cette annee-la le marche avan- 
gait jusqu'a $5.95, mais les pris pratiques actuellement etaient 
inconnus jusqu'ici et depassent de beaucoup le plus haut ni- 
veau atteint. A l'epoque que nous citons, la cause de l'aug- 
mentation etait due a une disette de matiere premiere, tandis 
qu'aujourd'hui elle demeure dans le fait que les betteraves a 
sucre d'Europe ne trouvent pas leurs marches habituels par 
suite de la guerre. Les resultats sont les memes. Meme s'il 
y avait une grosse recolte de betteraves dans l'Europe cen- 
trale, cela n'ameliorerait pas la situation du moment que ces 
produits ne pourraient pas etre transported ou ils sont utiles 
et necessaires, ct e'est precisement la situation du jour. 

La matiere premiere peut etre obtenue partout ailleurs 
et la concurrence a son endroit est naturellement tres vive. 
Ceux qui ont suivi dans les cotation's du "Prix Courant" les 
fluctuations du sucre depuis le mois d'aout ne seront pas sur- 
pris de la nouvelle avance que nous avions prevue et annon- 
cee. Et voila une fois de plus demontrees la necessite et la 
valeur d'une revue commerciale hebdomadaire qui permet 
d'etudier etroitement la situation du marche et d'en tirer 
profit. 



A PROPOS DES GRANDS MAGASINS. 



Si Ton s'arrete aux conditions d'ordres moral et social 
qui meritent d'etre mises en evidence, on ne peut s'empecher 
de constater que les grands magasins sont assez bien le ren- 
dezvous des desoeuvres en quete d'aventures galantes ou 
autres. Ils sont certains de trouver la multitude de femmes 
qui y viennent, attirees par les etalages de toilettes, d'objets 
de luxe et de bibelots d'art. C'est pour elles ce que le miroir 
tournant est pour l'alouette. Mais une fois que, mues par 
l'attraction de tout ce deploiement de luxe, de fantaisie et de 
frivolites, elles ont franchi le seuil d'un de ces etablissements, 
la fantaisie les prend a acquerir quelques-unes de ces choses 
qui leur paraissent si charmantes, car c'est un trait caracte- 
ristique de la nature feminine qu'elle ne jouit pleinement 
d'une chose qu-'en la sachant en sa possession. Que ce soit 
alors une toilette, une garniture de salon, un ameublement, 
n'importe quoi dont elle n'a aucun besoin, qui ne peut lui etre 
d'aucune utilite, dont elle ne saura que faire le caprice passe; 
elle l'achete, faisant ainsi une breche dans son budget, alors 
que le mari doit s'ereinter quotidiennement pour subvenir a 
l'entretien de son menage. De la des mecomptes, des brouil- 
les et, finalement, la rupture. Certains maris, en face des de- 
penses de leurs epouses, prennent le parti d'administrer eux- 
memes le departement des finances, croyant ainsi couper 
court aux caprices. Mais l'habitude est prise, et la femme 
retourne toujours au grand magasin ou tant de choses l'atti- 
rent. Elle voudrait bien telle jolie toilette qui lui irait bien, 
tel chapeau dernier modele. Elle flane de longues heures 
devant les rayons et les vitrines ou sont exposes les objets 
de ses desirs. Elle n'a plus maintenant de fortes sommes a 
sa disposition; elle he-site, mais la tentation est plus forte, il 
faut a tout prix qu'elle achete. Alors, elle emprunte de l'ar- 
gent a son amie, ou bien quelque flaneur en quete d'aven- 
tures la remarque et trouve un pretexte pour lier conversa- 
tion avec elle: petit a petit, il decouvre le defaut de la cui- 
rasse et lui offre, avec toute la delicatesse voulue, le moyen 



de la tirer d'embarras; de la naissent alors ces liaisons tantot 
ephemeres, tantot durables ou la femme a tout a perdre et 
qui font le malheur des menages. II va sans dire que la vertu 
des jeunes filles encourt dans de semblables conjonctures les 
memes dangers que l'honnetete des epouses. C'est la un 
danger des grands magasins que les directeurs de semblables 
etablissements ne peuvent eviter, meme s'ils le voulaient. 

LE PRIX DU PAIN. 

Un quotidien fait ressortir dans ses colonnes que le pain 
paye ici 28 centins les quatre livres est paye a Londres en ce 
moment 11 centins, et ici comme la c'est le meme pain fa- 
brique avec de la farine canadienne. A premiere vue cela 
peut sembler une anomalie exorbitante, et peut donner prise 
a l'idee qu'il y a de la part de nos commergants une exploi- 
tation systematique dont la classe pauvre est la premiere vic- 
time. A y regarder de plus pies, il y a cependant a cette 
difference de prix des raisons plausibles que le public ignore 
en general, peu verse qu'il est dans les questions economi- 
ques. Sait-il que la farine et le ble exportes en Angleterre le 
sont a un prix beaucoup moins eleve que la farine et le ble 
achetes ici pour la consommation locale? Le Canada produit 
beaucoup plus de ble qu'il ne lui en faut pour sa consomma- 
tion propre; il s'ensuit que chaque annee il lui reste un stock 
de ble formidable qu'il lui faut ecouler sur les^ principaux 
marches mondiaux en se soumettant aux conditions de prix 
des divers centres. Au Dominion, le ble vendu Test a un 
prix normal, remunerateur pour le cultivateur. Celui vendu 
en Angleterre et qui represente un surplus, une surproduc- 
tion, ne saurait faire la fortune du fermier. Les minotiers qui 
vendent leur farine ici, en retirent un prix raisonnable qui 
leur permet de gagner de l'argent. Celle qu'ils expedient en 
Angleterre est loin d'etre aussi productive, mais ce trafic est 
necessaire pour permettre aux minoteries canadiennes de 
rester en operation tout le long de l'annee. S'ils n'avaient 
pas ce point de vue, ils s'abstiendraient de s'adonner a un 
commerce qui leur cause beaucoup d'ennuis et peu ou pas de 
profit. Ajoutez a cela que la main-d'oeuvre qui fabrique le 
pain en Angleterre est beaucoup moins chere que celle qui 
execute ce meme travail ici et vous commencerez a vous ex- 
pliquer la difference de prix du pain canadien et du pain 
anglais. 

Au demeurant, le don de un million de sacs de farine 
offert par le Canada a l'Angleterre n'a pas ete sans influer 
sur le prix du pain a Londres. Du pain fabrique avec de la 
farine qui ne coute rien est une concurrence difficile a sou- 
tenir, les commergants anglais s'y efforcent cependant, et 
c'est peut-etre la encore une des raisons du bon marche du 
pain en Angleterre. 



LES SANS-TRAVAIL CANADIENS. 






Nous venons d'en voir defiler une delegation, musique en 
tete, porteur de proclamations comme celle-ci: "On nous 
remplace par des etrangers", et cela souligne le besoin de 
travail manifeste par la main-d'oeuvre canadienne. Toutes 
nos sympathies vont a ces travailleurs eprouves. Mais, de 
ceci, il se degage une lecon. C'est que si dans beaucoup 
d'emplois on fait appel a l'ouvrier etranger, ce n'est pas par 
plaisir, mais bien parce que dans certains cas il est plus 
habile et experimente. II n'y a rien d'etonnant a cela lors- 
qu'on voit la plupart des petits Canadiens travailler depuis 
l'age de 12 ans sans avoir meme regu les bienfaits d'une forte 
instruction primaire et encore moins d'une instruction pro- 
fessionnelle. Les parents sont souvent fautifs en pareille 
matiere. Si nous voulons avoir de bons ouvriers, sachons les 
former et leur donner les moyens d'egaler les etrangers et 
alors on ne verra plus que des Canadiens occuper les meil- 
leurs postes dans nos usines. 






Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



21 



L'INDUSTRIE LAITIERE DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



On sait que l'industrie laitiere est une des grandes res- 
sources de la Province de Quebec, et que tous les marchands 
detaillants y sont interesses, en ce sens qu'ils sont appeles a 
en vendre les produits ou tous articles s'y rapportant. 

L'etude sommaire, mais precise, publiee par le Bureau 
des Statistiques de la Province de Quebec est done bien 
faite pour retenir l'attention des marchands et princ'pale- 
ment des epiciers qui y trouveront nombre de renseigne- 
ments qu il est bon et utile pour eux de connaitre. 

Le recensement des industries laitieres dans la Province 
de Quebec a ete effectue le ier juin 191 1, pour l'annee de 
calendrier 1910. 

Les statistiques nous montrent qu il existait, en 1910, 
dans la Province de Quebec, 787 fabriques produisant le 
beurre seulement, appartenant a 40,920 paroisses et em- 
ployant 1453 personnes. La valeur des batisses et de l'outil- 
lage etait de 2,434,561 dollars. 897 machines et moteurs em- 
ployes developpaient 8,127 chevaux-vapeur. Le nombre des 
jours de travail a ete de 321,998. Le nombre de livres de 
beurre fabriquees a ete de 36,852,423, provenant de 793 489,- 
315 livres de lait et de 1,485,460 livres de creme livrees a la 
fabrique. Le prix moyen de vente de la livre de beurre a ete 
de 23.82 centins. En ce qui concerne les fabriques produisant 
le fromage seulement, dans la Province de Quebec, en 1910, 
on en comptait 1,062, la valeur des batiments et de l'outillage 
s'elevant a $1,167,674; 916 machines y employees develop- 
paient 5,720 chevaux-vapeur. Les fabriques appartenaient a 
25,658 patrons et ont fourni 205,546 jours de travail a 1,247 
personnes employees. On a livre a ces fabriques 430 171,223 
livres de lait qui ont ete converties en 42,760,993 livres de 
fromage. Le prix moyen de vente de la livre de fromage res- 
sort a 10.6 centins. 

En 1910, dans la Province de Quebec, 293 fabriques pro- 
duisaient a la fois le beurre et le fromage. La valeur des ba- 
tisses et de l'outillage etait de 840,045 dollars; on employait 
dans ces fabriques 332 machines et moteurs developpant 
2,654 chevaux-vapeur. EUes appartenaient a 11,874 patrons 
et ont fourni 117,019 jours de travail a 555 employes. 107,517,- 
202 livres de lait, 16,000 livres de creme ont ete converges en 
beurre tandis que 157788969 livres de lait etaient converties 
en fromage. On a a nsi obtenu finalement 4,930,255 livres de 
beurre et 15 410,098 livres de fromage qui avaient des va- 
leurs marchandes respectives de 1,183,266 et 1,660,185 dollars. 
II n'existait qu'une seule fabrique de lait condense dons 
la Province de Quebec, en 1910. Elle occupait 50 employes 
ayant fourni 15,650 journees de travail dans l'annee, et a livre 
2,464,546 livres de la't condense valant $250,000. 

Les industries laitieres ont fait des progres excessive- 
ment rapides dans la Province de Quebec. C est, en effet, en 
1864 que fut fondee a Dunham (comte de Missisquoi) la pre- 
nv'ere fabrique de fromage et en 1871 que fut etabl'e la pre- 
miere beurrerle a Athelstan, dans le comte d Huntingdon. 
Or, en 1910, la valeur du beurre et du fromage fabrique dans 
les 2,142 fabriques en activite s elevait a 16 156.986 dollars. 
Cette industrie est d ailleurs parfaitement organ'see. La pro- 
vince est divisee en districts regionaux dans lesquels des 
syndicats de proprieta : res de fromageries et de beurrenes 
sont organises; les fabriques, appartenant a ces syndicats, 
sont visitees plusieurs fois par an par 65 inspecteurs retri- 
bues par les syndicats. Le gouvernement emploe, en outre, 
6 inspecteurs generaux, et 12 inspecteurs devant visiter les 
fabriques d'un territoire determine. 

Depuis 1871, les progres realises par les fabriqu'es de 



beurre et de fromage de la Province de Quebec depassent 
tout ce qu'on pouvait esperer. A cette epoque, on avait re- 
cense 25 fromageries. Dix ans plus tard, on comptait 162 
beurreries et fromageries. Ce nombre s'est eleve successive- 
ment a 728 en 1891, 1,992 en 1901, et 2,142 en 1911. Le nom- 
bre des employes, dans les dites fabriques, qui n'etait que de 
77 en 1871, de 377 en 1881, a atteint 3,630 en 1901 et 3,255 en 
191 1. Enfin la valeur des produits fabriques a augmente rapi- 
dement de 124,000 dollars en 1871 a 2,919,000 en 1891, 12,875,- 
000 en 1901 et 16,157,000 en 1911. Ces fabriques appartenaient 
* a 100,830 patrons en 1901 et 78,452 seulement en 191 1. 

Le nombre moyen des patrons par fabrique s'est abais- 
se de 51 en 1901 a 37 seulement en 1911. De meme pour le 
nombre moyen des employes (15 pour 10 fabriques en 191 1, 
*au lieu de 18 en 1901), qui a diminue de moitie depuis 1871-. 
Quant au nombre moyen de jours de travail, il a diminue de 
309 a 300 dans l'intervalle des deux derniers recensements. 

Si Ion considere la valeur moyenne par fabrique des 
produits livres au commerce, on peut remarquer que, partie 
de 4960 dollars en 1871, elle s'est elevee a 5,333 dollars en 
1881, est redescendue a 4,010 dollars en 1891. Depuis cette 
epoque, elle a augmente et a atteint 6,470 dollars en 1901 et 
7,550 en 191 1. La valeur moyenne par fabrique des batiments 
et de l'outillage a plus que double en vingt ans. De 1,018 dol- 
lars en 1891, elle s'est elevee a 1,546 dollars en 1901 et 2,076 
dollars dix ans apres. Enfin, dans l'intervalle des deux der- 
niers recensements la valeur moyenne par fabrique des som- 
mes totales payees aux patrons s'est accrue de 5,547 a 6,585 
dollars. L'augmentation de la somme moyenne touchee par 
chaque patron a ete de 64%; celle-ci a ete, en effet, de 179.6 
dollars en 191 1, au lieu de 109.5 seulement dix ans aupara- 
vant. 

On a pu comparer de fagon plus detaillee les resultats 
des deux recensements de 1901 et 191 1. On remarque, tout 
d'abord, que, dans l'intervalle des deux derniers recense- 
ments, les beurreries ont seules augmente en nombre, alors 
qu'ont diminue les nombres de fromageries et de fabriques 
produisant a la fois le beurre et le fromage. De meme, la va-> 
leur totale des produits fabriques s'est accrue, pour les beur- 
reries, de 4089,000 dollars en 1901 a 8,778,000 dollars en 191 1; 
tandis que, dans le meme intervalle de temps, la valeur des 
produits fabriques dans les fromageries s'est abaissee de 
5,339,000 dollars a 4,535,000 dollars, et la valeur des produits 
provenant des fabriques mixtes de 3 247 000 a 2,843,000 dol- 
lars. 

De 1901 a 191 1, le nombre moyen de livres de beurre 
par fabrique a augmente de 46,097 a 46,826 livres dans les 
beurreries et de 12,093 a 16825 livres dans les fabriques mix- 
tes produisant a la fois le beurre et le fromage; le nombre 
moyen de livres de fromage produit par fabrique s est abais- 
se de 46668 a 40,340 livres dans les fromageries et de 71,47^ 
a 52,594 livres dans les fabriques mixtes. 

La valeur moyenne par fabrique des sommes payees aux 
patrons est plus elevee pour les beurreries que pour les fa- 
briques mixtes et pour les fromageries. La somme moyenne 
touchee par chaque patron est au contraire la plus forte 
pour les fabriques mixtes. Elle a d'ailleurs fortement aug- 
mente, depuis 1901, quelle que soit la categorie de fabrique 
considered. L'augmentation constatee a ete la plus elevee 
pour les fabriques mixtes (209.5 dollars en 191 1 au lieu de 8j 
dollars en 1901) et la plus faible pour les fromageries (i53-9 
dollars en 191 1, contre 132.7 dix ans auparavant)". 



22 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XL VI I — No 43. 



QUESTIONS PRATIQUES 



LEMBALLAGE DES FRUITS 



Le gout du public a subi, depuis quelcues annees, une 
transformation radicale en matiere d'emballage de fruits. On 
ne pent nier que les fruits offerts de nos jours par les produc- 
teurs canadiens sont bien meilleurs et bien mieux emballes 
qu'autrefois. Un arboriculteur ayant le souci de sa reputa- 
tion ne songerait plus "aujourd'hui a employer des barils ou 
des caisses ayant deja servi. souilles ou confectionnes gros- 
sierement. Et cependant il reste encore des progres a reali- 
ser. 

Nous nous proposons ici de donner des notions elemen- 
taires d'emballage en baril ou en caisse. Elles se reduisent a 
quelques principes generaux; l'emballage en baril, notam- 
ment, est un art qui ne presente aucun difficulte; celui de 
l'emballage en caisse s'acquiert moins facilement. Nous 
croyons cependant que, a moins d etre a un age qui ne per- 
mette plus de se plier a de nouvelles habitudes, le novice 
peut, assez facilement, acquerir en une saison une habilete 
passable. II y a. evidemment, en cette matiere, des principes 
qui doivent etre franchement reconnus, et dont il ne faut 
s'ecarter en aucune facon; ma : s on ne saurait trop inslster 
sur la necessite dune longue et continuelle pratique pour 
qui veut parvenir a une veritable habilete. Aucune theorie 
orale ou ecrite ne pourrait y suppleer. 

Barils. 

II est probable que 1 est du Canada continuera long- 
temps encore a expedier ses fru'ts en barils. Le baril est 
done et restera probablement le type regulier d'emballage 
pour les pommes, sauf pour certains marches du Nord-Ouest 
canadierf. Voici, d'apres la loi de 1'inspection et de la vente, 
les dimensions m'nima que doit presenter un baril normal 
contenant 96 pintes. 

Entre les fonds, 26^ pouces, mesure interieure. 

Diamstre du fond, 17 pouces, mesure interieure. 

Diametre du milieu, 18^2 pouces, mesure interieure. 

Ce baril, d'usage courant en Nouvelle-Ecosse, est forme 
de douves de 28^2 a 29^ pouces. En Ontario, le baril gene- 
ralement employe, a des douves de 30 pouces. Ses dimensions 
ordinaires sont les suivantes: 

Entre les fonds 27^ pouces. 

Diametre dufond, 17 pouces. 

Diametre du milieu, 19^2 pouces. 

La dimension varie suivant le joint de la douve qui peut 
etre de Yz pouce, 9/16 ou %; elle varie aussi quelque peu 
avec la largeur de la douve. 

II doit y avoir 16 douves au baril, mais il est impossible 
d'obtenir une dimens ; on uniforme si le nombre de douves 
varie d un baril a l'autre et si celles-ci ne joignent pas de fa- 
£On uniforme. 

Un bon baril a pommes doit etre fait de douves en bon 
bois, a joints de 9/16 de pouce,, large de 5 a 2 pouces, avec 
une largeur moyenne de 4 pouces au ventre, sans gros 
noeuds ni fente. Le fond ne doit pas avoir moins de un demi 
pouce d'epaisseur (5/16 de pouce pour le bois dur) aplani, ni 
plus de Y%, en bois clair et sain. Les cercles, au nombre de 
knit, doivent avoir 3/16 d epaisseur sur le cote mince, 5/16 
sur l'autre et iy% de largeur. 

En Nouvelle-Ecosse, on se sert volontiers de cercles 
fendus, de bouleau ou d aune; ils ne paraissent pas aussi bien 
que le cercle d'orme fendu, mais sont tres solides et revien- 
nent moins cher. 



Douves d'epaisseur inegale. 

Les barils a pommes sont generalement confectionnes 
avec des douves de deuxieme qualite. Nous en avons mesure 
avec soin un certain nombre dans les meilleurs districts a 
pommes de l'Ontario, et voici ce que nous avons trouve: la 
douve est generalement de 6/16" d'epaisseur et pourtant Ton 
en trouve dans le meme baril qui ont 4/1 6' \ d'autres 7/16"; 
une fois au moins, nous en avons vu cote a cote, une de 
4/16" et une de 7/16', ce qui faisait une saillie pointue de 
3/i6". 

Ceci est un tres grave defaut, car lorsque les pommes 
sont pressees dans le baril, cette saillie penetre dans le fruit 
et toute la rangee de fruits, du sommet jusqu'au fond, qui 
vient en contact avec elle, sera meurtrie plus ou moins gra- 
verfient suivant la grosseur de la saillie. 

Douves larges. 

Les douves ne doivent pas avoir plus de 4 pouces de 
largeur; sinon, le baril est fragile, surtout s"il se desseche un 
peu. Si la douve est trop large, sa face interieure absorbe 
l'humidite de la pomme et par suite, a une tendance a se di- 
later et a perdre sa courbure, et lorsque le baril est en meme 
temps expose au soleil, 1 exterieur de la meme douve se con- 
tracte; celle-ci se gondole alors sous Taction de l'humidite 
a 1 interieur et du soleil a l'exterieur, et le baril se desserre. 

Barils ayant deja servi. 

On ne saurait trop insister, aupres des producteurs de 
pommes, sur la necessite de rejeter impitoyablement tous 
les recipients qui ne sont pas absolument propres et nets. 
C'est un erreur que d'employer pour le marche d'exportation, 
ce serait sacrifier d'avance tous ses benefices. En effet, quel 
le que soit la qualite du fruit, il se vendra a prix reduit s'il 
est renferme dans un vieux baril. 

Mise en baril au verger. 

II est probable qu'une tres grande partie des pommes 
d automne et du commencement de l'hiver seront mises en 
barils au verger meme. Ce travail peut etre tres bien effec- 
tue au verger si l'on dispose dim materiel convenable pour 
la cueillette et 1 emballage. Mais meme si l'emballage est 
fait en plein air, il doit y avoir un abri suffisant pour prote- 
ger le banc d'emballage, les barils, etc., en cas de pluie. On 
fera bien de donner, a cet abri, une dimens : on assez grande 
pour qu'il puisse servir, a l'occasion, de hangar d'emballage; 
ce sera, tres souvent, une economie de main-d'oeuvre; au 
cas, par exemple, ou le temps menace, il est souvent plus 
expeditif de mettre tout son monde au verger, a ramasser 
les fruits dans des boites, ou autres recipients commodes, 
pour les transporter au hangar, ou l'emballage peut se faire 
en tout temps, ce qui serait impossible si Ton ne dispose pas 
d'abri. 



TOUJOURS EN AVANT. 






II est a noter que l'actif des Prevoyants du Canada est 
maintenant de $543,044.53. 



Vol. XL-VII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



«3 



PROCLAMATION RELATIVE AU COMMERCE AVEC 
L'ENNEMI. 



Attendu qu'il est opportun de modifier notrc proclama- 
tion du 9 septembre 1914, designee "Proclamation relative au 
commerce avec l'ennemi, No 2". 

Sachez done que nous avons juge a propos, par et avec 
l'avis de notre Conseil prive, d'emettre notre presente pro- 
clamation royale declarant et il est par le present declare 
comme suit: 

1. Le paragraphe 5, alinea (6), de la Proclamation rela- 
tive au commerce avec l'ennemi, No 2, est par le present re- 
voque et en son lieu et place l'aliena suivant sera insere dans 
le dit paragraphe 5 a compter de la date de la presente pro- 
clamation: (6) "De ne passer ou conclure aucune nouvelle 
police ou contrat d'assurance maritime, sur la vie, ou autre 
police ou contrat d'assurance (y compris la reassurance) avec 
an ennemi ou pour son benefice; ni de n'accepter ou donner 
effet a toute assurance d'un risque quelconque decoulant d'une 
police ou contrat d'assurance (y compris la reassurance) fait 
du passe avec un ennemi ou pour son benefice avant le com- 
mencement des hostilites; et en particulier en ce qui concerne 
les traites ou contrats dc reassurance courants, a l'ouverture 
des hostilites, auquel un ennemi est partie ou dans lequel un 
ennemi est interesse a ne pas ceder a l'ennemi ou a accepter 
d'un ennemi, en vertu de tout tel traite 011 contrat, quelque 
risque decoulant d'une police ou contrat d'assurance quelcon- 
que (y compris la reassurance) fait ou passe apres l'ouver- 
ture des hostilites, ou accepter une part quelconque dans tout 
tel risque. 

2. (1) L'expression "Arrete en conseil passe et publie 
sur la recommandation d'un Secretaire d'Etat" dans le para- 
graphe 5, alinea (10) de la Proclamation relative au commerce 
avec l'ennemi, No 2, sera, en ce qui concerne les personnes 
residant ou faisant affaires ou se trouvant dans nos posses- 
sions au dela des mers, censee signifier un arrete du Gouver- 
neur en conseil publie dans la gazette officielle. 

2. L'expression "Gouverneur en conseil", dans le present 
paragraphe, signifie, relativement au Canada, le Gouverneur 
general du Canada en conseil; relativement a l'lnde, le Gou- 
verneur general de l'lnde en conseil; relativement a l'Austra- 
lie, le Gouverneur general de l'Australie en conseil; relative- 
ment a la Nouvelle-Zelande, le Gouverneur de la Nouvelle- 
Zelande en conseil; relativement a l'Union du Sud-Africain, 
le Gouverneur general de l'Union du Sud-Africain en conseil; 
relativement a Terre-Neuve, le Gouverneur de Terre-Neuve 
en conseil, et relativement a toute autre possession britanni- 
que, le Gouverneur de telle possession en conseil. 

3. Le pouvoir dome a un Secretaire d'Etat d'accorder 
des permis en notre nom par le paragraphe 8 de la Proclama- 
tion concernant le commerce avec l'ennemi, No 2, peut etre 
exerce au Canada, dans l'lnde, en Australie et dans l'Union 
du Sud-Africain par le Gouverneur general, et dans toute 
autre possession britannique non comprise dans les limites 
du Canada, de l'lnde, de l'Australie, ou du Sud-Africain par 
le Gouverneur. 

4. Dans la presente proclamation l'expression "Gouver- 
neur general" comprend toute personne qui a alors les pou- 
voirs du Gouverneur general, et l'expression "Gouverneur" 
comprend 1'officier qui est alors charge d'administrer le gou- 
vernement. 

5. Nonobstant tout ce qui est contenu au paragraphe 6 
de la Proclamation relative au commerce avec l'ennemi, No 2, 
lorsqu'un ennemi a une succursale etablie en territoire bri- 
tannique, allie ou neutre, qui fait des operations d'assurance 
ou de reassurance d'une nature quelconque, des transactions 
par ou avec telle succursale au sujet d'operations d'assurance 
ou de reassurance seront considerees des transactions par ou 
avec un ennemi. 



6. La presente proclamation sera considered comme ne 
faisant qu'une seule proclamation avec la Proclamation rela- 
tive au commerce avec l'ennemi, No 2,. 

Donne a Notre Cour, au Palais de Buckingham, ce hui- 
tieme jour d'octobre en l'annee de Notre-Seigneur mil neuf 
cent quatorze, et dans la cinquiemc annee de Notre Kegne. 
DIEU SAUVE LE ROI. 



LES CONFITURES DE FRUITS ACIDES. 



Aux amateurs de confitures qui veulent justifier l'eur gout 
pour ce dessert, nous signalerons les observations d'un chi- 
miste suisse, M. Kelhofer. II a remarque que dans les con- 
fitures que Ton fait avec des fruits acides, comme les cerises, 
les fraises et les groseilles, le sucre que Ton ajoute aux fruits 
et en quantite d'autant plus grande que l'acidite de ces fruits 
est plus marquee, fait de ces preparations culinaires un ali- 
ment agreable, sain et presque un medicament. Le sucre, en 
effet, ne diminue pas l'acidite des fruits, mais il ajoute a la 
valeur nutritive de la confiture. D'autre part, l'acidite des 
fruits stimule l'appetit en meme temps que les fonctions di- 
gestives. II affirme que, pour l'es arthritiques, l'usage pro- 
longe de ces confitures vaut une cure d'eaux alcalines. 



COMPAGNIES INCORPOREES. 



Des lettres-patentes ont ete emises par le Lieutenant- 
Gouverneur de la province de Quebec, incorporant: 

"Cafe Themis, Limitee", pour acquerir par achat comme 
un commerce en operation et exercer le commerce d'hotel 
maintenant exerce dans la cite de Montreal sous le nom de 
"Cafe Themis", 17 St-Laurent. Capital-actions, $20,000, a 
Montreal. 

"Hotel Frontenac, Limitee", pour exercer en general et 
dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de res- 
tarateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"C. Vidricaire, Limitee", pour faire le commerce et les 
affaires de proprietaires de places de cirage des chaussures, 
salons de barbiers, salles de billards et de pool, depots de 
journaux, magasins de cigares, cigarettes, etc. Capital- 
actions, $20,000, a Montreal. 



L'INVENTEUR CANADIEN. 



L'lventeur Canadien, le Bulletin de l'Association des In- 
venteurs du Canada, dans son dernier numero, publie une 
conference tres interessante et instructive prononcee a l'As- 
sociation des Inventeurs par M. Ernest Belanger, I.C. Cette 
utile publication contient nombre de renseignements precieux 
et articles de fonds qui seront fort appreci^s des interesses. 



DECLARATIONS DE DIVIDENDES. 



Le dernier dividende de la Banque Metropolitaine avant 
de fusionner avec la Banque de la Nouvelle-Ecosse vient 
d'etre declare. Le taux en est de 10 pour cent par an, mais 
le paiement actuel est de 1% pour cent, pour la periode finis- 
sant le 15 novembre. La fusion sera officiellement termine> 
le 14 novembre. 

Le Conseil d'administration de la Montreal Light, Heat 
& Power Company a declare le dividende trimestriel regulier 
2 1 /, pour cent, distribuable le 16 novembre aux actionnaires 
inscrits le 31 octobre. 



24 LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. Vol. XL VI I — No 43. 






Nous Pouvons 
Tout Fournir 

Depuis une Broquette 
Jusqu'a un 

Outillage Complet de 
Manufacture. 



Si vous avez besoin de quel- 
que chose, ecrivez-nous. 



United Shoe Machinery Company 

of Canada 



Montreal, Que. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



25 



Le Marche de Y Alimentation 



GRAINS ET FARI 


NES 


Marche de Chicago 


Futures cotatiom 






Ouver- 




Ferme- 


ture 


Haut 


Bas ture 


Ble— 






Dec. $1.1454 $ T 


.i6y a $1 


.14H $1.16% 


Mai 1.2054 1 


.22% 1 


.20J4 t -22 


Mais — 






Dec. .67$* 


.69 


.675/8 .69 


Mai .70^ 


■ 71% 


.7034 .7134 


Avoine — ■ 






Dec. .4934 


• 50% 


.49?4 .50M 


Mai .52% 


■54 


.5234 .53% 



Cotations au comptant: 

Ble. — No 2 rouge, $1.13% a $1.1556; 
No 2 hard, $1.1354 a $i.iSH- 

Mais. — No 2 jaune, 75c a 7554c; No 3 
jaune, 74%c a 74?4 C - 

Avoine. — No 3 blanche, 48c a 4954c; 
standard, 4954c a 50c. 

Seigle. — No 2, 92c. 

Orge. — 59c a 74c. 

Timothy seed. — $4.00 a $5.50. 

Trefle. — $11.00 a $14.00. 

Marche local du grain. 

La demande des acheteurs etrangers 
pour ble de printemps du Manitoba est 
quelque peu limitee et les quelques ca- 
bles recemment arrives etaient plus fai- 
bles a un declin de 6 d. a 9 d. par quart, 
lesquels prix n'etaient pas acceptes par 
suite du renouveau de force dans le mar- 
che de Winnipeg et la reaction dans les 
prix. En consequence, les affaires sont 
calmes, mais en depit de ce fait il y eut 
une tres bonne demande des exporta- 
teurs locaux et de l'ouest et comme l'ap- 
provisionnement disponible etait faible, 
le ton du marche demeure ferme avec 
des engagements a Londres, Glasgow et 
Avonmouth a 3 s. 6 d. Dans le marche 
local du grain, il y avait un sentiment 
plus ferme pour l'avoine, avec une meil- 
leure demande pour lots de char et ven- 
tes de No 3 Canadien-Ouest a 5634c, 
d'extra No 1 feed a 56c, de No 2 feed a 
55c, d'Ontario et Quebec No 2 blanche a 
53c et de No 3 a 52c le boisseau, ex- 
magasin. II y avait quelque demande 
pour l'orge de malte d'Ontario. Le mais 
d'Argentine demeure calme, mais ferme 
de 81c a 82c le boisseau, ex-magasin. 
FARINES. 

Les offres des acheteurs etrangers pour 
farine de ble de printemps etait meil- 
leure, mais comme leurs offres etaient 
au-dessous des pretentions des meuniers, 
peu d'affaires furent faites. Le marche 
local n'offre rien de marquant comme 
changements, les prix etant fermement 
maintenus, mais la demande montrant 
peu d'amelioration et les affaires etant 
tout a fait calmes avec les premieres pa- 
tentes se vendant a $6.70, les secondes a 
$6.20 et les fortes a boulanger a $6.00 le 
baril en sacs. II n'y a aucun changement 
en farine de ble d'hiver pour l'instant, 
mais des prix plus eleves sont a prevoir 
dans un avenir prochain par suite de re- 
centes avances de prix du ble. La de- 
mande est encore quelque peu limitee 
avec des ventes de patentes de choix a. 
$6.00 et de straight rollers de $5.50 a 
$5-75 le baril en bois, et le dernier en 
jute de $2.70 a $2.80 le sac. 



Patentes du printemps: 

Royal Household 2 sacs 6.70 

Five Roses 2 sacs 6.70 

Glenora 2 sacs 6.20 

Harvest Queen 2 sacs 6.20 

Fortes a Boulanger: 

Bakers Special 2 sacs 6.00 

Manitoba S. B. 2 sacs 5.60 

Keetoba 2 sacs 6.00 

Montcalm 2 sacs 6.00 

Patentes d'Hiver: 

Straight rollers 2 sacs 5.40 

Hurona (a patisserie) 2 sacs 6.70 

A 2 sacs 6.20 
Farine de ble-d'Inde blanc 

pour boulangers 2 sacs 5.60 
Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 sacs 4. 10 

Farine d'avoine: 

Avoine roulee, sac de 80 lbs. 5.78 

Avoine roulee, baril 6.65 

ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU- 
LEE. 

Le ton du marche nour les issus de 
ble demeure ferme, mais le volume d af- 
faires faites n'est pas considerable, et 
les acheteurs semblent avoir d'amples 
provisions en mains pour leurs besoins 
presents. Le son est cote a $25.00, les 
shorts a $27.00, et les middlings a $30.00 
par tonne, sacs compris. II n'y a pas de 
changements dans les moulees pour les- 
quelles la demande est calme a $32.00 a 
$34.00 pour les qualites de grains purs 
et a $30.00 a $31.00 la tonne pour melan- 
ges. Le ton du marche pour avoines rou- 
lees est ferme a $6.35 le baril en bois, et 
a $3.05 par sac. 

Nous cotors: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 25.00 

Gru Man., au char, tonne 27.00 

Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 29.00 

Moulee pure, au char 33.00 35.00 

Moulee melangee, au char 28.00 30.00 

FQIN PRESSE ET FOURRAGES. 

Un sentiment plus fort s'est developpe 
dans le marche du foin presse et les prix 
ont avance de 50c par tonne par suite de 
l'augmentation de la demande des ventes 
de lots de char No 1 se faisant de $19.50 
a $20.00, l'extra bon No 2, $18.50 a $19.00, 
et le foin No 2 de $17.50 a $18.00 la tonne 
ex-voie. 

Nous cotons; 
Foin No 1, pour livraison 

immediate 19.50 

Tres bon, No 2 18.50 

No 2 17.50 

CEREALES. 
Ble No 1 Northern 0.00 1.28 

Avoine No 2 C.W., tres rare 0.00 0.58 
Avoine No 3 C.W. 0.00 0.57 

Orge No 3 C.W. 0.72 0.73 

Orge No 4 0.67 0.68 

PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — Le sentiment du marche 
local est plus ferme par suite de l'ame- 
lioration de la demande et des ventes de 
lots entiers se sont faites pour la con- 
sommation locale. 

On cote les prix suivants: 
Beurre fin superieur de 

cremerie 2754c a 28c 



a 2554c 

a 26c 
29c 
27c 
24c 



Beurre fin de cremerie 2634c a 27J4C 
Beurre second choix 2654c a 2654c 

Beurre du Manitoba 24c a 25c 

Beurre de l'Ouest 25c a 2554c 

Fromage. — La demande de l'etranger 
est nulle et par consequent les affaires 
sont calmes. 

On cote les prix suivants: 
Extra fin de > l'Ouest, 

colore 1534c a I5^c 

Extra fin de l'Ouest, 

blanc 1554c a I5^c 

Extra fin de l'Est, colore 1554c a 1534c 
Extra fin de 1 Est, blanc 1554c a 153/8C 
Autres qualites 15c a 1556c 

Woodstock, Ont. — Ventes de froma- 
ge colore de 1454c a 15c. 

Peterboro. — Vente de fromage colore 
15-3/16C et 1556c. 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Oeufs. — Le sentiment du marche est 
ferme a la recente avance de prix par 
suite de la bonne demande pour l'expor- 
tation. La demande locale est egalement 
bonne et les affaires sont actives. 

On cote les prix slivants: 
Arrivages directs, lots en- 
tiers 25c 
Arrivages directs par pe- 

tits lots 2554c 

Stock de choix a la caisse 
Stock No 1 a la caisse 
Stock No 2 23c 

Produits de l'erable. — Les prix sont 
fermes et les affaires actives. Les ap- 
provisionnements sur place sont reduits, 
mais suffisent cependant a repondre aux 
besoins. 

On cote les prix suivants: 
Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 
Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 
Pur sirop d'erable, boite de 

1 1 lbs. 
Pur sucre d'erable, la lb. 

Miel. — Les stocks sont peu impor- 
tants, ce qui fait que les prix demeurent 
fermes malgre le peu d'activite de la de- 
mande locale. 

On cote les prix suivants: 
Miel blanc, Trefle 16c 

Qualites brunes 14c 

Blanc extrait 11c 

Miel sarrazin 654c a 8c 

Feves. — Le ton du marche demeure 
tres ferme par suite des approvisionne- 
ments reduits et du peu d'importance 
des arrivages de l'Ouest. La demande 
est excellente. 

On cote les prix suivants: 
Feves triees, le boisseau 2.75 a 
Choix one-pound pickers 2.60 a 
Three-pound pickers 2.50 a 

Qualites secondaires 2.25 a 

Pommes de terre. — La demande 
pour les pommes de terre est bonne et 
les offres sont suffisantes pour repondre 
a toutes les demanses, les prix se main- 
tiennent fermes avec des ventes de lots 
de chars de Cobblers de 60c a 65c le sac 
ex-voie, et d'une maniere generate dans 
le commerce de gros des ventes se font 
a 80c le sac ex-magasin. 



60c 

65c a 70c 

75c a 80c 
9c a 10c 



a 17c 
a 15c 
a 12c 



2.85 
2.65 
2-55 
2.30 



26 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 43. 



LE MARCHE A PROVISION. 



Les prix des pores vivants et appretes 
ont encore subi une baisse de 15c a 
25c par 100 livres. — Le commerce 
des viandes fumees est assez bon. 



Le sentiment de faiblesse qui a carac- 
terise le marche des pores vivants depuis 
quelque temps continue a s'accentuer et 
les prix sont actuellement plus bas qu'ils 
ne l'ont ete depuis des mois. Cette fai- 
blesse est attribuee au fait que l'appro- 
visionnement est en exces sur les be- 
soins. A Toronto, cette semaine, les prix 
ont decline de 40c par 100 livres, avec 
des ventes de lots de choix hors char a 
$8.10 les 100 livres. En sympathie avec 
ceci et les faits mentionnes ci-dessus, un 
sentiment de faiblesse a prevalu sur le 
marche local et les prix marquaient un 
nouveau declin. les cotations etant de 15c 
a 25c par 100 livres. A cette reduction 
la demande des empaqueteurs etait bon- 
ne et des ventes de lots de choix furent 
faites de $8.25 a $8.50 les 100 livres pe- 
sees hors char. II y avait aussi un senti- 
ment plus faible sur le marche pour pore 
apprete et les prix etaient reduits de 25c 
les cent livres. La demande pour petits 
lots de betes fraichement tuees des abat- 
toirs etait bonne de $12.25 a $12.50 les 
100 livres. Un bon sentiment prevaut 
sur le marche pour les viandes fumees, 
mais on espere prochainement une baisse 
de prix. Les affaires sont plutot calmes 
a present, car la demande porte plus 
specialement sur petits lots pour repon- 
dre aux besoins du moment. Les jam- 
bons poids moyens se vendent de 18c a 
19c; le bacon pour le dejeuner de 20c a 
21c; le bacon Windsor Selected, de 23c a 
24c, et le bacon Windsor desosse de 24c 
a 25c la livre. La demande pour le sain- 
doux est normale avec des ventes de 
qualites de pure leaf a 14c la livre en 
seaux de bois de 20 lbs., et a I3j4c en 
seaux en metal de 20 livres, tandis que le 
saindoux compose se vend n?4c en 
seaux de bois de 20 livres et uj^c en 
seaux en fer-blanc de 20 lbs. 
LA SITUATION. 

Le mouvement des affaires continue a 
s'accentuer, il reste en diminution sur 
l'annee derniere dans les centres indus- 
triels, mais cette perte est en partie com- 
pensee par la tres bonne demande venue 
des centres agricoles. 

SUCRES 
Extra granule, sac, les 100 lbs. 7.05 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 7.10 
Extra ground, baril, les 100 lbs. 7.45 

Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 8. 15 
Extra ground, 4 bte 25 lbs., 100 lbs. 8.35 
No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 6.70 

Xo 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 
Powdered, baril, 100 lbs. 
Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 
Paris Lumps, 4 bte 25 lbs., ico lbs. 
Crystal Diamond, bte 100 lbs. 
Crystal Diamond, J bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 
Crystal Diamond, J bte, 25 lbs., 

les too lbs. 
Crystal Diamond. Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 
Sucres bruts cristallises, lb. 
Sucres bruts non cristallises. lb. 

Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 
Tr-s bonne demande. 
Barb^dp, choix, tonne 0.31 0.3"? 0.36 
Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 



6.65 
7-75 
7-95 
7.90 
7.80 

7.90 

8.10 

8.35 
0.06* 
o.o6£ 



0.38 
0.35 

0.38 
0.40 



0.41 
0.38 

0.41 
o.43 



29.50 
27.25 



Barbade, demi qrt. 0.38 

Melasse, fancy, tonne 0.35 
Melasse, fancy, tierce et 

quart 0.38 

Melasse, fancy, l / 2 qrt. 0.40 

Les prix s'entendent: iere colonne, 
pour territoire ouvert; 2.e colonne, pour 
territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

iere qualite, le quart 
2eme qualite, le quart 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur, en tinette 0.13$ 

Saindoux pur, en seau 2.80 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.14* 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. 0.148 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.14I 

FARINES ET PATES ALIMEN- 

TAIRES 

Pates alimentaires 

Bonne demande. 

Nous cotons: 
Arrow root, boite de 7 lbs. 
Farine Five Roses, qrt. 
Farine Five Roses, sac 
Farine Household, qrt. 
Farine a patis. Ocean, qrt. 
Far. d avoine granulee, sac 
Far. d'avoine standard, sac 
Far. d'avoine fine, sac 
Farine d'avoine roulee, brl. 
Farine d'avoine roulee, sac 
Far. de ble-d'Inde, sac 
Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 
Cream of wheat, cse 0.00 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 
Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 
Fecule de pommes de terre, 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 

Vermicelle, macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 0.00 0.064 

En vrac 0.00 o.o6£ 

Paquets de 1 lb. 0.00 0.07 

Nouillettes aux ouefs: 
Paquets de 4 lb., lb. 0.00 0.074 

Spaghetti, pates assorties: 

alphabets, chiffres, ani- 

raaux nouilles, coudes, 

importes en vrac lb. 0.00 0.09 

En paquets de 1 lb. " 0.00 0.09 

Tapioca pearl, en sac, la " 
Tapioca seed, en sac, la " 
Sagou " 

VINAIGRE 

Nous cotons, prix nets: 
Bollman, cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 
Domestique triple, cruches 

paillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 
118 grains (proof), le gall. 0.00 
EPICES PURES, GRAINES ET SEL 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 
Allspice, moulu lb. 

Anis " 

Cannelle, moulue " 

Cannelle en mattes " 

Clous de p'rofle entiers " 
Clous de girofle entiers " 
Chicoree canadienne " 
Colza " 

Creme de tartre " 

GmGremhre moulu " 

Cinerembre en racine " 
Graine de bn non moul. " 
Craine de lin moulue " 
Graine de chanvre " 

Mac's moulu *' 



0.18 
7.25 
3-75 
7.25 
7.00 
3-75 

3-75 

3-75 
6.75 
3-25 

2.50 

4. IS 

5-75 

O.07I 

o.o6i 



0.05^ 0.06 
0.05! 0.06 
0.05^ 0.06 



0.00 2.50 



1.40 
0.20 



0.00 


0.20 


0.00 


0.10 


0.00 


0.25 


0.18 


0.22 


0.20 


0.22 


0.00 


0.29 


0.12 


O.I3 


0.07 


O.08 


0.00 


0.60 


0.00 


O.25 


0.17 


0.22 


0.034 


0.04* 


0.06 


0.07 


O.074 


O.08 


0.00 


0.75 



O.OO 


0.25 


0.00 


0.50 


0.20 


0.35 


0.00 


0.12 


0.28 


0.29 


0.00 


0.33 


0.19 


0.22 


0.00 


0.25 


0.00 


0.30 


0.16 


0.20 


0.00 


i-35 


0.00 


0.40 


0.00 


3-30 


0.00 


3.20 


0.00 


3- 10 


0.00 


1.85 


0.00 


2.10 


0.00 


2.25 


0.00 


2.35 


0.80 


0.85. 


0.00 


3-40 


0.044 


0.05 


4.00 


4.50 


0.00 


3-oo 


).oo6 


0.07 


0.05 


0.06 


0.06 


0.064 


0.04! 


0.05 



Mixed spices moulues " 

Muscade moulue " 

Muscade " 

Piments (clous ronds) " 

Poivre blanc rond " 

Poivre blanc moulu " 

Poivre noir rond " 

Poivre noir moulu " 

Poivre de Cayenne pur " 

Whole pickle spice 

Sel fin en sac 

Sel fin en i de sac 

Sel fin, quart, 3 lbs. 

Sel fin, quart, 5 lbs. 

Sel fin, quart, 7 lbs. 

Sel fin, en quart de 280 lbs. 

Ordinary fine 

Fine 

Dairy 

Cheese 

Gros sel, sac 

Legumes sees. 

Nous cotons: 
Orge monde (pot), sac 
Feves blanches, Can., lb. 
Orge perle, sac 
Feves jaunes, minot 
Lentilles rouges, par sac, lb. 0.006 
Lentilles vertes, par sac " 
Pois verts; No 1 " 

Pois casse, le sac " 

Ble-d'Inde a soupe, casse, 

le sac 

RIZ 

La demande est bonne. 

Nous cotons: 

Riz importes: 
Riz Patna. sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. 

Riz Carolina 
Riz moulu 
Riz souffle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 

Riz decortiques au Canada 

Les prix ci-dessous s'entendent f.o.b 
Montreal. 

Qualite B, sac 250 lbs. 
Qualite C, sac joo lbs. 
Sparkle 

India Bright (sac de 100 lbs 
Lustre 

Polished Patna 
Pearl Patna 
Imperial Glace Patna 
Crystal Japan 
Snow Japan 
Ice Drips Japan 

FRUITS SECS 

Assez bonne demande. 
Nous cotons: 
Dattes et figues: 

Dattes en vrac 1 lb. 

Dattes en pqts de 1 lb. 

Raisins de Corinthe. 

Corinthe Filiatras, en vrac 

Corinthe Filiatras, en car- 
tons. 1 lb. 
Raisins de Malaga. 

Lion bte 

Royal Excelsior Ele- 
phant bte 0.00 
Raisins Sultana. 

Cartons, 1 lb. o 

En vrac 

Raisins de Valence. 

Valence fine off Stalk, btes 
de 28 lbs. 

Valence Selected, btes de 
28 lbs. 

Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. manque 

Raisins de Californie. Lb. 

Epepines, paq. 1 lb., fancy 0.00 0.10 

Epenines. p^q. I lb., choix O.OO 0.094 
Noix et Amandes. Lb. 



0.00 3.25 



0.054 0.06$ 
0.09 0.10 
0.00 0.06 

0.00 4.25 



0.00 


3-50' 


0.00 


3 60 


0.00 


5. 85 


0.00 


3-65 


0.00 


3-75 


0.00 


5-15 


0.00 


5-35 


0.00 


5-65 


0.00 


5.85 


0.00 


6.05 


0.00 


6.20 






0.00 0.06 
0.60 0.074 
La lb. 
. 00 o . 094 

0.0104 o. 11 
Lb. 
0.00 4.00 

5.50 

Lb. 

0.14 

0.124 

Lb. 






: : 



13 

12 



manque 
manque 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX CQURAN/T, Vendredi, 23 Octobre hiu. 



27 



0.20 
0.50 
0.50 
0.15 



0.21 
0.52 
0.52 
0.16 

manquent 
0.174 0.18 
0.13 0.14 
o.i84 0.22 
0.20 0.21 
0.00 0.55 
0.09I o.ioi 
o.ioi o.n4 
0.134 0.14 
0.00 0.134 



0.00 
0.00 
0.00 

0.00 

0.00 
0.00 
0.00 



Amandes Tarragone < 

Amandes Valence ecalees 

Cerneaux 

Avelines 

Noix de Grenobles Mayette 

Noix Marbot 

Noix du Bresil _ . . ,. 

Noix de coco rapees. a la lb. 

Noix Pecan polies 

Noix Pecan cassees 

Peanuts roties, Coon 

Peanuts roties, G. 

Peanuts roties, Bon Ton 

Pruneaux 30/4°, 

Fruits evapores. 
Abrrcots, boite 25 lbs. 
Peches, boites 25 lbs. 
Poires, boite 25 lbs. 
Pommes tranchees, evapo- 

rees, btes de 50 J.bs. 

Pelures de fruits. 
Citron 
Citronnelle 

^CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

Nous cotons: 

No 1 

Asperges (Pointes), a lbs 2.25 

Asperges entieres can., 2 lb. 0.00 

Asperges Californie, 24 lbs. 0.00 

Betteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 

Ble d'Inde 2 lbs. 

Ble d'Inde en epis gal. 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 

Catsup au gal. doz. 

Champignons hotel, boite 

Champignons, ier choix 

Champignons, choix, btes 

Choux de Bruxelles imp. 

Choux-fleurs 

Citrouilles 

Citrouilles 

Epiiiards 

Lpinards 

Lpinards 

Kpinards imp. 

Feves Golden Wax 

Feves Vertes 

Feves de Lima 

Flageolets importes 

Haricots verts imp. 

Macedoine de legumes bte 

Marinades en seau, 5 S al - 

Petits pois imp. moyens, bte 

Peits pois imp. mi-fins, bte 

Petits pois imp. fins, bte 

Petits pois imp. ext. fins, bte 0.17 

Petits pois imp. surfins. bte 

Pois Can. English Garden 

Pois Can. Early June 

Succotash 2 lbs, 

Tomates, 3 lbs., doz. 

Tomates, gall. 

Truffes, 4 boite 

Conserves de fruits. 
Tres bonne demande. 

Par doz.. groupe No 1 
Ananas coupes en des, 

1/2 lb. 
Ananas importes 2 T /2 lbs. 
Ananas entiers (Can.) 3 lb. 
Ananas tranches (Can.) 2 lb. 
Ananas rapes (emp. Can.) 

2 lbs. 
Cerises rouges sans novau 
2 lbs. 
Fraises. sirop epais ; 2 lbs. 
Framboises. s : rop epais. 

2 lbs. 

Gadelles rouges, sirop eoais 

2 lbs. 

Gadelles noires, sirop epais. 

2 lbs. 

Groseilles, sirop epais, 



Lb. 

0.18 
0.084 
0.13 

0.11 
Lb. 
0.12 
0.18 
0.13 



2 lbs. 
3 lbs. 

gal. 

gal. 

2 lbs. 

3 lbs. 

bte 

2 lbs. 

2 lbs. 

2 lbs. 

bte 

bte 



No 2 

3-25 

2.25 

3-45 
i.32i 
0.92^ 0.95 
4.50 4-52i 
0.00 0.65 
0.00 S- 00 
0.15 0.16 
0.204 0.21 
o.i84 0.19* 
0.17 0.18 
1. OS 
0.874 
2.32* 
4.524 
1. 124 

i.77l 
0.14 
0.924 0.95 
0.924 0.95 
1.20 1.224 
0.16 0.17 
0.14 o.i84 
0.144 0.154 
0.00 2.75 



0.00 
0.85 
2.30 
0.00 
0.00 

0.00 
0.13 



0.00 
0.00 
o. 16 



2 lbs. 
gal. gal. 
gal. 

2 lbs. 

3 lbs. 

2 lbs. 

3 "'s. 
3 lbs. 

lbs. 
gal. 



0.00 
0.00 
1.274 
0.00 
0.00 
1 ■ 55 
2.05 
0.00 
0.00 
2. -'5 



1-45 

0.80 

1 .70 
1.674 
2.124 
1.574 
2.074 
1 . 10 
1.95 
2.75 



LIS 



lbs. 


1. 10 


1 .12* 


lbs. 


0.00 


i-55 


doz. 


0.00 


2.25 


doz. 


0.00 


2.40 


doz. 


0.00 


2.00 


doz. 


0.00 


2.40 


doz. 


0.00 


2.40 



Marinades can. 

Olives, 1 gal. 

Peches jaunes 

Peches 

Poires (Bartlett) 

Poires 

Pommes 

Mures, sirop epais 

Pommes Standard 

1 'nines Damson, sirop epais, 

2 lbs. 1 . 10 
Prunes Lombard, sirop epais, 

2 lbs. 1.024 1 .05 
Prunes de Californie, 24 lb. 0.00 2.74 
Prunes Greengage, sirop 

epais 2 

Rhubarbe Preserved, 2 
Cerises blanches 
Cerises noires 
Framboises 
Mures 
Gadelles rouges 

Conserves de poissons 
Tres bonne demande. 
Nous cotons: 
Anchois a l'huile (suivant 

format) doz 

Caviar lb. doz. 

Caviar 
Crabes 

Crevettes en saumure, 1 lb 
Crevettes sans saum. 1 lb. 
Finnan Haddies, doz. ^ 
Harengs frais, importes, 

doz. 
Harengs marines, imp. ^ 
Harengs aux Tom., imp. " 
Harengs kippered, imp. 
Harengs canadiens kippered o.95 
Haregns canadiens, sauce 

tomates 
Homards. bte h.. 1 lb. 
Homards, bte plate, 4 lb. 
Homards, bte plate. 1 lb. " 
Huitres (solid meat) 5 oz. 
doz. 
Huitres (solid meat), 10 oz. 
doz. 



2.25 
5-15 



6.10 
5-25 



i lb. doz. 10.00 10.25 
1 lb. doz. 3.75 3-0O 



0.00 
0.00 
i-35 

1.20 
1 .60 
0.00 
0.00 



o.95 
6.55 



r.7S 
1.80 
1.40 

1.25 
1.65 
1.75 
1.75 
1 .00 

r .00 
6.65 



3.524 3.60 
6.75 6.90. 

o . 00 1 . 40 



Huitres 
Huitres 
Maquereau, 



1 lb. 

2 lbs. 



0.00 
0.00 
0.00 



2.00 
1.50 

2.45 



tin 1 lb., la doz. 



0.13 
0.13 

o. 17 
0.18 
(manquent) 
0.924 o.95 
0.95 0.974 
I. 00 1. 10 
0.974 I. 00 
2.90 2.924 
5.00 5.40 



No 2 



1. 00 1.05 

(manque) 
0.04 0.05 



0.17 0.18 
4.00 4.25 
O.I74 0.32 
0.23 0.51 



9.00 
0.24 
0.00 



o . 00 1 . 70 






00 


2 


50 


2 


75 


3 


25 


O 


00 


2 


50 


O 


.00 


I 


• 95 



O . 00 I . 50 



1.924 

2.15 

0.00 

0.00 
0.00 



1 .0; 
2.174 

1.974 
1.45 

i-45 



Morue No 2 lb. 

Morue No 1 en nuart lb. 
Royans aux truffes et aux 
achards bte 

Sard-'nes can. i bte, cse 
Sardines franqaises, i btes 
Sardines franqaises, 4 btes 
Sardines Norvege, i bte 
Sardines sans aretes 1400 
Saumon Labrador. 100 lbs. 
S?»mon Cohoes, Rraser 

River. 1 lb. 
Saumon rouge: 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse. 14 lb., doz. 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse. 1 lb., doz. 
Sa' 1,r ion rouee Sockeye. 
CRivers' Inlet), bte hau- 
te, 1 lb. 
Snumnn rouge du printemos 

bte haute. 1 lb. doz. 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 
Truite des mers. 100 lbs. 

HARENGS DU LABRADOR 
Ouarts 0.00 5 

y 2 Quarts 0.00 

PAPIER D'EMBALLAGE 
Papier Manille en rouleaux 
Papier brun en rouleaux 



11 .00 
0.25 
8.50 



o.574 
0.00 



0.95 
2.25 



25 
20 
60 
est 



1-55 



doz. 



1.574 

2.724 

2.40 



o . 00 2 . 00 



0.00 
0.00 



1.25 

7.00 

.75 
3.25 



O.IO 
O.08 0.09 

o.o84 0.094 
0.00 0.15 



0.03 

0.02i 



Le papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 

bAVON DE CASTILLE 
Le savon dc Marseille en morceaux s"e 
vend $5.00 la caisse et de nj/?c A, 12c la 
hvre, poids net, blanc ou marbre. 
GRAISSE A ROUES 
On cote: 
Graisse Imperial, en lots de 

grosse doz. 

Caisse de 4 doz. 

Graisse au mica: 
Boites de 1 lb. (par 3 doz.) 

doz. 0.90 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. 
HUILE D'OLIVE 
Nous cotons: 
Huile Loublon: 
Pintes 0.00 2 

Chopines 0.00 1 

4 chopines 0.00 O 

L'huile d'olive Barton et Guestier 
cotee: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9.75 

y 2 Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 
DE SANCTUAIRE 
Nous cotons: 
B. Paraffine en vrac, boite de 40 lbs.: 
6 a la lb. lb. 0.00 0.074 

12 a la lb. " 0.00 

B.- Paraffine, 6 a la lb. 
B. Paraffine, 12 a la lb. 
B. Stearique, 14 oz. 6 et 1. 
B. Stearique, 16 oz. 6 et 8 
Cierges approuves lb. 

Huile de 8 jours, gallon 

PLATS EN BOIS 
Nous cotons: 
Carres de 4 lb., crate 500 
Carres de 1 lb., crate 500 
Carres de 2 lbs., crate 500 
Carres de 3 lbs., crate 500 
Carres de 5 lbs., crate 250 

CUVETTES EN BOIS 
Nous cotons: 
Cuvette No o. la doz. 
Cuvette No 1, la doz. 
Cuvette No 2, la doz. 
Cuvette No 3, la doz. 

BALAIS 
Nous cotons: 
A longs manches 

Avec manches ordinaires 

3 cordes 

4 cordes 

5 cordes 

Denfant, 2 cordes 
D enfant, 1 corde 
Manches de faubert (mop), doz. 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 
Boites de 5 grosses, la bte 

Epingles a ressort: 
Boites de 2 grosses, la bte 
MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 

Nous cotons: 
Meches No 2 
Meches No 2 
Meches No o 
Bruleurs No 2 
Bruleurs No 1 
Bruleurs No o 
Bruleurs, dessus verre 
Bruleurs. dessus verre 
Cheminees (climax) No 2 
Chemmees (climax) No 1 
Cheminees (climax) No o 
Cheminees (Bonanza) No 2 " 
Cheminees (Bonanza 1 ) No t " 
HUILE DE PETROLE 
Nous cotons: 
Pratt's Astral Oil gal. 



0.16 
0.00 

1.50 



0.00 
0.00 
0.00 
0.00 
0.00 



0.17 
0.374 
1 .60 



o.95 
1 .00 

I. IS 
1.40 
0.85 



11 .00 
9.50 
8.00 
7.00 



0.00 2.75 
La doz. 
2.50 

3.00 
3.5o 
0.00 1. 10 
0.00 0.85 
1.20 



lb. 



doz. 



(A) 
(B) 



0.85 



0.90 



0.22 
0.15 
0.12 
0.85 
0.65 
0.65 
1.65 
1. 00 
0.65 
0.45 
0.45 
0.95 
o.75 



o.?q 



28 



LE PRIX COL" RANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 43. 



Standard Acme " 0.16* 

HUILE DE COTON 

Nous cotons: 

Au baril 1.10 1.25 

PRODUITS CHIMIQUES ET 

DROGUES 

Nous cotons: 

Acide borique. brls de 336 lbs., lb. 0.10 

Alan, barils de 336 lbs. 0.03 

Alan, barils de 112 lbs. " 0.03* 

Arcanson, lb. 0.038 0.04* 

Blanc de ceruse, brls de 336 lbs. 0.60 

Bois de campeche, pqt de i lb. 0.033 

100 lbs. 0.65 
Borax en cristaux. brls de 336 

lbs. lb. 0.06 0.07 

Boules a mites " 0.00 0.05 

Camomille " 0.00 0.75 

Campeche (Extrait de) 

boites de 12 lbs. 0.00 0.13* 

btes 24 lbs., pqt. 1 lb. " o. 13* o. 14 

Camphre. la livre 0.00 1.25 

Carbonate d'ammoniaque. 

brls 112 lbs, 4 lbs. 0.15 0.20 

Ore blanche " 0.40 0.45; 

Couperose, brls 370 lbs. 0.02 0.03 

Creme de tartre lh. 0.60 

Gelatine rouge en feuilles " 0.70 

Gelatine blanche en feuilles " 0.45 

Gelatine Knox en feuil., doz. 0.00 1.50 

Gomme arabique lb. 0.00 0.30 

Houblon presse " 0.00 0.25 

Lessive commune doz. 0.3.=; 

Lessive commune grosse 3.7.5 

Paraffine pour cierges. lb. 0.10 0.12 

Platre a terre sac 100 lbs., sac 0.70 

Poudre insect : cide lb. 0.00 0.50 

Resine blanche " 0.03 0.04* 

Resine G., suiv. quant. " 0.00 0.03* 
Salpetre en cristaux, brls 

TI2 lbs. lb. 0.07 0.08 

^»*1 a Medecine 0.03} 0.0; 

Soda a o3te. 112 lbs. 0.00 1.90 

Soda a laver: 

Sacs 0.80 0.8s 

Sonde caustioue en mor. lb. 0.00 3.00 
S'-xifre en batons, brls 336 

lbs. lb. 0.04 0.05 



Vitriol, brls. 0.07 0.08 

Soufre moulu, sacs 112 lbs. 0.03 0.04 
Touiteaux de lin moulu, sac 1.60 1.70 
HUILE DE FOIE DE MORUE 
Nous cotons: $1.25 a $1.50 le gallon. 
Bouteilles carrees de 16 onces, $3.00 
la douzaine; chopines, $1.00 la douzaine; 
i chopines, $1.20 la douzaine. 
HUILE DE RICIN PHARMACEU- 

TIQUE 
Nous cotons au quart, par livre, qJs. 
le gallon, $1.25, en estagnon, par livre, 
9c a ioc. 

VASELINE 
Nous cotons: 
"Bleu Seal" 

Blanche No 1 grosse 10.00 

Blanche No 2 9.20 

Jaune No 1 6.72 

Jaune No 2 4.40 

HUILE DE CASTOR 
Nous cotons: Grosse Doz. 

Bouteilles de 1 oz. 3.60 0.35 

Bouteilles de 3 oz. 6.25 0.55 

Bouteilles de 2 oz. 5.00 0.45 

Bouteilles de 4 oz. 7-2=; 0.65 

FROMAGE— BEURRE— OEUFS 
Montreal 
Prix vendants aux epiciers 
Fromage doux 16c 

Fromage fort, blanc. a la meule 18c 
au morceau 19c 

Fromage Oka 25c 

Beurre, choix 29c 

Beurre. choix, en bloc d'une livre 29^4c 
Oeufs No 1 27c 

Oeufs choisis 30c 

Oeufs frais en boites de carton 

dune douzaine 36c 

FROMAGES IMPORTES 
Bonne demande. 

On cote le fromaere de Gruyere: 
Fromage entier de 33 lbs. ou de 80 
Ihs.. 35c la live. 

Orange Pekoe 28c 

Le fromaere de Roquefort se vend de 

32c a 33c la lb. et le L ; mbourg, 24c la 



livre. 

On cote encore: 
Gorgonzola lb. 0.28 

Edam doz. 10.00 

FRUITS VERTS ET LEGUMES. 
Oignons, la botte 0.05 

Oignons, la poche, 100 lbs 1. 75 

Oignons, y 2 esc, $1.75, la cse 3.50 

Betteraves, la poche 0.50 

Patates, le sac 0.90 

Navets. la poche 0.75 

Oranges Navels, la cse 3-50 

Citrons, la cse 4.50 

Pommes Spy No 1 
Pommes Spy No 2 

Atocas, le gallon 0.50 

Tomates fancy, la boitte 0.25 

Flatt 

Concombres, la doz. 0.15 

Pommes Fameuses 2.75 3.00 

THES 
Thes du Japon 

et plus. 
Gunpowder, Common Pinz Suez 
Pea Leaf, selon apparence 22c 

Young Hyson, seconds 
Young Hyson, firsts 
Ceylan, Green Young Hyson 
Orange Pekeo 

Ties difficile a obtenir. 
Thes du Japon 

Des avis re^us du Japon par cable di- 
sent que les qualites de the qui pou- 
vaient s'obtenir Tan dernier a 15HC s'ob- 
tiennent aujourd'hui difficilement a i8^c. 

Congo. — Les avis de l'etranger disent 
que le the du Congo ordinaire peut etre 
obtenu a i6y 2 c, la qualite correspondante 
oui se vendait l'an dernier a io^c. 
Thes Noirs Ceylan, Pekoe Sou 
Pekoe 

PEAUX VERTES 
Boeuf inspecte No 1 0.00 0.17 

Boeuf inspecte No 2 0.00 0.16 

Boeuf inspecte No 3 0.00 0.15 

Veau 0.00 0.18 

Agneau, chaque 0.00 0.85 

Mouton, chaque 0.00 0.90 



22c 24c 



14c 
28c 
1 6c 
19c 
24c 
28c 

22c 



20c 
23c 



LES TRIBUNAUX 



COUR DE CIRCUIT. 



Defendeurs. 



JUGEMENTS RENDUS. 

Demandeurs. Montants. 
Acton Vale. 
Ayoub, Chs. Montreal Waterproof Clothing Co. $44 

Arundel. 
Loughleren, Jas. Wm. Gray & Sons, Ltd. 14 

Beloeil. 

Comtois, Aristide Dame H. Mongeau 4s 

Cairnside. 

Bourgoin, J. Wilkinson, Hcywood & Clark. Ltd. 12 

Chichester. 
Maville, Thos. M. Moody & Sons 76 

East Angus. 

Corriveau,-G. A. W. H. Pauzc et al. 000 

Gracefield. 

St-Jean, N. Harvey Chemical Co. of Can., Ltd. 71 



Jean, T. L. 
Pauze, C. 



Boojady, N. 
Gougeon, A. 
Charette, Hector 
Nortorn, Fred 



Hebertville. 

Lachenaie. 

Lachine. 



M. Moody & Sons 
Proulx. C. 



Laprairie. 



G. E. Amyot et al. 

Desmarais, J. 

O. Boulanger et al. 

Fregeau, J. B. 



Clarke, T. W. 
Palmer, G. W. 



Fecteau, P. 

Castel. W. 

McQuaid, D. J. 

The Savoy Bakery & Tee House 

Bazinet, Isidore 

Constantineau, Oscar 

Cool, Tom. 

Tremblay, Jos. 

Lemire, O. 

L'Archeveque, Horace 

Caron, Jean 



Longueuil. 

Webster & Sons, Ltd 

Pilon, A 

Maisonneuve. 



Riopel, J. 

Tanguay. P. 

D. S. Perrin & Co.. Ltd. 

Lachapelle, T. 

Tremblay, T. O. 

' Charest. j. R. 

Lacroix, M. 

Montplaisir, L. 

Vadeboncoeur, P. 

Martin, F. X. 

Fisher, F. W. 



64 



30 

35 
16 

25 



tfe Grandpre, Lionel Cie Co-operative d'Immeublcs 70 



50 
10 

3. "5 
13 
12 

43 
IS 
10 
13 

30 

7 
n 



Vol- XL VII — No 43. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre [914. 



29 



Table Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont-Royal 



3° 



Baker & Co. (Walter) 10 

Banque de Montreal 32 

Banque d'Hochelaga 32 

Banque Nationale 32 

Banque Molson 32 

Banque Provinciale 32 

Barnett G. & H Co 41 

Bilanger & Belanger 34 

Bowser, S F. & Co 6 

British Colonial Fire Ass. .. 31 

urodie & Harvie 12 

Canada Life Assurance Co.. 31 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . 34 

Canada Wire & Iron Goods 38 
Canadiam Chewing Gum 

Couvert 

Canadian Pacific 42 

CinadianSaltCo 9 

Cane Wm. & Sons Co. Ltd. . 9 

Channell Chemical Co. ... 29 
Chaput, Fils & Cie. . . Couvert 

C lurch & D wight 5 

Cie d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 31 

C ark, Wm 10 



Connors Bros 16 

Continental Bag & Paper Co 14 

Cottam Bart 34 

Couillard Auguste 34 

Desmarteau Alex 34 

Dom. CannersCo., Ltd.... 3 

Dontigny Hector 34 

Ecole Polytechnique 12 

Eddy E. B. Co 11 

Bsiuhart & Evans... 30 
Equitable (Cie d'assurance 

incendie) 31 

FairbankN. K 8 

Fels & Co 12 

Fontaine Henri 34 

Fortier Joseph 34 

Frontenac Brewery 15 

Gagnon, P. -A 34 

Garand, Terroux &Cie... 34 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 16 

Gonthier & Midgley . 34 

Gouvernement Provincial. . 11 

Grand Trunk Railway 42 

Greening Wire Co 36 

Gunn, Langlois & Cie 14 



Hall Coal [Geo] 32 

Hamilton Cotton Co 38 

Imperial Tobacco Co.. Couvert 

International Hosiery Co.. 12 

Jonas & Cie, H 

Couvert intejrieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 10 

La Prevoyance 31 

La Sauvegarde 30 

Leslie & Co., A. C 38 

Liverpool-Manitoba 30 

Martin C. E 34 

Martin-Senour 40 

Mathieu (Cie J. L.) 11 

Matthews Blackwell Ltd.. . 5 

Maxwell Limited 36 

Mc Arthur. A 36 

McCormick Mfg. Co Ltd. . 7 

Metropolitan Life Ins. Co.. 30 

Montbriand, L. R . . 34 

Montreal-Canada Ass. Co. . 30 

Mott, John P. . & Co 10 



Nova Scotia Steel Co 32 

Pret Immobilier Limited. . . 10 

Preivoyants du Canada, (Les) 30 

Rolland & Fils, J. B 34 

Salada Tea 13 

Simonds Canada Saw Co. . 39 

St. Lawrence Sugar Co 12 

Stanley, Rule & Level 41 

Sun Life of Canada 31 

Taylor Forbes Co. Ltd 37 

Theatre National Francais. 34 
Tuckett [The G. E. & Son 

Co] 38 

United Shoe Machinery Co. 

Ltd 24 

Western Ass. Co 30 

Wilks & Burnett 34 



Des centaines et des centaines 

de Quincailliers trouvent que la 

0€feM°P 




(Faite au Canada) 



Se vend vite et 
facilement. 



La raison — Les annonces de la O-Cedar penetrent dans des milliers de menages au Canada et 
sont lues par des milliers de personnes, parce-que les menageres sont toujours sur le qui vive pour 
trouver une invention qui diminue le travail et rende plus agr^able la tenue 
d'une maison. 

Les O-Cedar Polish Mops sont specialement utiles a cette saiton 
parce qu'il y a plus de poussiere — aussi poussez-les de l'avant mainte- 
nant. 

Ecrivez a votre marchand de gros. 

CHANNELL CHEMICAL CO., LIMITED 

369 Ave. Sorauren, Toronto, Ont. 




EN ECRIVANT AUX \NNONCEURa>, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



30 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1014. 



Vol. XI. VII — No 43. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 

:-: of New-York :-: 

v Compagnle a Fonds Social, 

Assurance en force $2,816,504,462 

foncek en vigueut au 31 de- 

ceaibrei9i3 13,957.742. 

Kn 1913, la compagnie a e- 

mls au Canada des poli- 
ces pour plusde $51,000,000. 

Bile a depose entre les 

mains du Uouvernement 

Canadien et de fidei-com- 

mis canadieus, exclusive- 

menl pour les Canadieus. 

plus de $20,000,000. 

11 y a plus de 700.009 Canadlens assures 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPOREE EN 1861 
ACTrF, au-dela de - - »3.*84,l79-93 

Bureau Principal: TOROHTO, Oat. 

Hon. Geo. A. Cox, President. 

W. R. Brock, Vice-President. 

W. B. Mf.ik.lk, Gerant-Gtneral. 

C. C. Foster. Secretaire. 

Succursale da Montreal : 

61 RUE ST -PIERRE. 

Robt Bickbrdikb, Gerant 



ESINHART & EVANS 

Courtiers (.'Assurance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 

Responeabilit6 des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



1/ Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Iudependante (Incendie) 

Bureaux t 74 rue notre-Dame Oueit 

Coin St-Prancois-Xavier. MONTREAL 

Hon H. B. Rainville, President. 
.E Clement, Jr. Gerant-Gcucmi 



Nous tonsiddrons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'expdrience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 me St-Sacrement, 

TELEPHONE MAIN S53 MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

1 12 RUE ST JACQUES, MONTREAL. 

D1RECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laing, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr; A. G. Dent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



LE COUCOURS DES AGENTS 

D'ASSURANCE PEUT AME- 

LIORER LA SITUATION. 



II y a probablement 5,000 agents 
d'assurance au Canada. lis sont cha- 
que semaine en contact avec la po- 
pulation presque toute entiere du 
Canada. Organises dans ce but, ils 
peuvent etre d'une precieuse assis- 
tance en relevant le courage du peu- 
ple. Cinq mille homines enthousias- 
tes travaillant avec energie a solli- 
cker des affaires et a repandre par- 
tout leur optimisme sont line force 
irresistible plus utile pour les finan- 
ces de la nation que les 100,000 sol- 
dats que le Canada enverra tout pro- 
bablement en Europe. Que personne 
ne se meprenne sur la situation. 
Nous aurons plus tard encore plus 
besoin d'optimisme qu'aujourd'hui. 
De grosses epreuves nous attendent 
encore et nous aurons besoin de tout 
notre optimisme pour les traverser. 
Quand le premier ministre de la 
Orande-Bretagne, et probablement 
l'homme d'Etat le plus fort qu'ait ja- 



COMPACNIE 

MONTREAL - CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondee an I 859 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autre* Valeurs 

passives ... 20,688,00 



$213,759.19 
Surplus pour les assures $344,126 76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE OULUTH, 
SO rua Notre-Damo Ouost, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
I Ferd. Page, Gerant Provincial 



ASSI REZ-VOUS 



DANS 

tn SfluueejiRDE 



Ses Taux sont aussi a vantageux 
que ceux de n'importe quelle 
compagnie. 

Ses polices sont plus liberals* 
que celles de n'importe quelle 
compagnie. 

Ses garantles sont •upsrlsu- 
ras a la generality de celles des 
autrescompagnies. 
La sagssss et 1'experlence de 
sa direction sont une garan- 
tie de succes pour les annees 
futures. 

Par-dessus tout, elle est une 
compagnie Canadlsnns- 
Franealse et ses capitaux res- 
tent dans la Province de 
Quebec pour le benefice das 
notres. 

Siege Social i Angle des rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 

MONTREAL 



to PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

3o PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



6o PARCE 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorise $500,000.00 

Actif du Fonds de Pension, 

le 30 septembre 1914 $543,044.53 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que e'est un placement sans pareil; 

Parce que e'est avec la plus petite prime, 

la plus grosse rente ; 

Parce que e'est la seule Compagnie a 

"Fonds Social" faisant une sp^cialite" du 

Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 

lement : $543.°44-53- 

ANTONI LESACE, Gerant-General 

BUREAU-CHEF : 

Edifice "DOMINION" 126, St Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE" ; 

X. LESACE, CERANT. 



Pour toutes vos productions impri- 
mees, vous avez interet a employer des 
caracteres simples, d'une lecture facile. 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre [914. 



3* 



LA COMPAGNIE 




' D' Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



180 Rue ST . JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvelles affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de l'ann^e et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contests. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencie. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"I/Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
couteuse pour les R£clamants. .*. .*. 



mais eu l'Angleterre, prend lui- 
meme pour tache d'enroler la jeu- 
nesse anglaise contre le puissant en- 
nemi de la civilisation, la situation 
est serieuse. Elle est a ce point se- 
rieuse que Ton ne pent en compren- 
dre ici toute I'importance. Quand 
viendra le choc, il prendra en conse- 
quence les proportions d'un cyclone 
qui ne laissera sur son passage (pie 
pessimisme et terreur, parce qu'on 
ne l'aura pas prevu. Les agents de- 
vraient se penetrer de cette even- 
tualite et precher 1'optiniisme, par- 
tout et toujours, quelle que soit la 
violence du choc. Rien ne detruira 
la race anglaise, ni ses finances. Rien 
ne petit detruire le Canada. Le seul 
fait que la guerre tourne a l'avanta- 
ge de l'ennemi qui s'est deliberement 
prepare a la faire, va provoquer 
l'Empire Britannique a prouver sa 
force. Le militarisme europeen est 
votte a une perte certaine. II rem- 
portera peut-etre quelques avanta- 
ges retentissants par-ci par-la. Mais 
ils combat contre la Liberte et la 

(A suivr e la page 34) 



Sun Life of Canada 

Actif $ 55.726,347-32 

Assurances en vigueur 202,363,996.00 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intituled "Prospere et 
Progressive.'' 



L'ancre contre le 
mauvais vent 

Dans des temps comme ceux pre- 
sents 011 les garanties d'ordinaireaussi 
bonnes que l'or ne peuvent pastrouver 
de marche, une police dans une bonne 
compagnie d'assurance-vie a une va- 
leur que rien ne peut approcher. Soit 
a sa maturite ou comme garantie te m- 
poraire elle est toujours d'une valeur 
de cent cents dans la piastre. Si elle 
est prise a la Canada Life, elle vaudra 
probab'ement beaucoup plus. 

Ne serait-il pas bon pour vous, des 
que vous aurez de l'argent a. placer, 
de vous souvenir des conditions pr£- 
sentes et de le placer la ou non seule- 
ment il sera en surete" absolue, mais 
encore parfaitement sous controle ? 

Canada Life Assurance 

COMPANY 



Ca GompagnK d'Hisnrancc 
riUTUELLE DU CO/iriERCE 

Contra I'incendle 
Actlf axesdant ■ . $625,000.00 

DEPOT AD GODVHRNEMENT 

en conformite avec la nouvelle Loi des 

Assurances de Quebec, 8 Edouard VII, Chap. 69. 

Bureau-Chef; ISI rue Olrouard. St-tlyaclothe 



RESPONSABILITE PATBONALE 

La Prevoyance 

Capital $500,000.00 



Aussi : — Accidents, Maladies, Glaces, 
Vol, Garantie de Fid£lite, Garantie de 
contrats. 



ASSURANCE D'AUTOMOBILES 

Bureau Chef : 

160 roe St- Jacques, - Montreal 

Tel. Bell : Main 1626 



BRITISH COLONIAL 

F^iRK INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AU70RISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 

Agents demandes pour les districts non representes. 



32 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octcbre 1914. 



Vol. XL VII — No 43. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Pay* $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Prolit non partagis 1 ,098,968.40 

SIECE-SOCIAL, MONTREAL 

Bureau das Dlrocteura. — H V. Meredith. Ecr President R. P.- 
Angus, K b >.. i eeii>iiiclj>, ir William MacUouald, Hon. Kobt Mackay, 
Sir Thos. Shaughnessy, K C V O., David Morrice, C. R. Hoimer A. 
Baumgarten, C. b. Gordon, H. K. Drummoud, D. Forbes Angus ct 
Wm. Mc Master, 

Sir F-e lerick Williams-Taylor, Gerant-G6ne>al, A. D. Braithwaitt 
Assistant G6rant-General. 

Suc.-ursales dans toutes les principales cit£s et villes du Canada 
et en Angliterre, les Et >ts- Unis d'Amerique, Terreneuve et Mexique . 

Salzs Suoouraalaa dans la ville de Montreal. 

Dspartemsnt d'Epargnss dans toutes les Succursales du Canada 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs "Tra. 
vellers Cheques" a donn£ satisfaction a tous nos clients ; nou s 
invitons le public a se pr£valoir des avantages que nous offrons 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent l'Europe- 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



CAPITAL PAY 
FONDS DE RE; 



LA BANQUE MOLSON 

INCOKl-uKEB EN 1055 

Bureau Principal, MONTREAL. 



SER> 



$4,000,000 
4.800.000 



E. C. PRATT Cerant-Ceneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Rue Sainte-Catherine 

Avenues du Pare 
et Georgea-Emile 

Maisonneuve 

Market and Harbaur- 

Mont-Joli 

Cote des Neigea— 

C6te 8t-Paul 

Boulevard st-Laurent 

Saint-Henri— 

Pierreville 

Quebec 

Rte-Mariede Beauce 
90 Succursales dans tout la Canada. 
Agencei a Londic», t-m i» oeilin el nana louics ten pi incipales villes do 
monde Emission de Lettrei de Credit pour le commerce et lettres 
errcolaires pour voyageurs. 



Arthabaska 
Bedfoid 
Cowansvillc 
Chicoutimi 
Drummond ville 
Praserville et Riviere 

du Loup Station 
Knowlton 
Lachlne 
Montreal-Rue St- - 

Tacaues 
Tetreaultville 



Sutton 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Qui. 

Sainte-Therese de 

Blainville 
Victoria ville 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



CHARBON 

Anthracite et Bitumineux. 



Exp£di6 par voie ferret ou voie d'eau a tous 
endroits de la Province de Quebec. 

GEORGE HALL COAL CO. 

OF CANADA, LIMITED. 
126 hub ST-PIEHHE, MONTREAL, 



Banque Provinciale 

Du Canada 



CAPITAL AUTORISE 
CAPITAL PAYE ET SURPLUS 



$2,000,000 00 
1913) $1,637,873.49 



(au 31 Dec 
CONSE1L D'ADMINISTRATION : 

President : M. H. LAPORTE, De la mai-on Laporte. Martin, I<imit€e. 

Ajmitiistratei.r du Credit Foncier-Franco-Canadien. 
Vice-President : W. F CARSLEY, Capita liste. 
Vice-President : TANCREDE BIENVENU, Administrates Lake of tbe 

Woods Milling Co. 
Hon. L BEAUBIEN, Ex-Ministre de 1' Agriculture, P. Q. 
M. G. M. BOSWORTH, Vice-fresident "Canadian Pacific Railway Co." 
M ALPHONSE RACINE, De la maison de gros "Alphonse Racine Ltee." 
M. L. J. O. BEAUCHEMIN, De la Ubrairie Beauchemin Ltee. 



Pre. 



BUREAU DE CONTROLE 
(Commissaires-Censeurs) 
Sir ALEX. LACOSTE. C R . Ex-Juge en Chef de la 



ident ! Hon 

Cour du Bine du «oi. 
Vice-President : Docteur E P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

F nciei Franco-Canadien. 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Koncier Franco-Canadien 



BUREAU CHEF 

Directeur Gerant General : M TANCREDE BIENVENU 

M. J. W. L. FORGET, Inspecteur M. ALEX BOYER, Secretaire 




66 Succursales dans les Provinces r e Quebec, d'Ontario 

ET DU NOUVEAU bRUNSWICK. 

Correspondants a 1'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo 
Chicago ; Angletcrre, France, Allemagne, Autriche, Italic 



/V>»VVWWSi«MW'i*»**VS'S*VS«#s/S/S/WVW</W»»\'V^^VWWWWWWW»j'VW». 



BANQUE D'HOCHELAGA 

Foil dee en IH3 * 

Capital auto'ise $4,000,000 Capital paye $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de 1'Actif au-dela de 32,000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; i on K. L 
Beique, Vice-President ; A Turcotte, Ecr., ; A A. Larecque, Ecr., ;E. H 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman Gerant-Gtneral ; P. G. teduc, Gerant ; P. A. La a. lee 
Assistant-Gerant ; Yvon Lsmarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue . C t-Ja<ques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
^twater, 1636 St-Jacqnes. Outremont, 1134 Laurier O. 

Aylwin, 2214 < 'titario Est. Papineau, 2267 Papineau. 

Centre, 272 hte-Catherine Est. Pointe M-Chanes, 316 Centre. 

Delanaudiere, 737 > ont-Royal Est. St-l enis, 69b St-1 enis. 



DeLorimier, 1126 Mont-Royal Est 
Est, 711 Ste-Calherine Est. 
Fullum, 1298 Oi tario Fst. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine E»t. 
Longue-Potnte, 4023 Notre-Dame E. 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. 
Mont-Royal, 1184 st-Dtnis. 
N.-D. de Grace. 280 Blvd. Decarie. 
Ouest, 629 Notre Dame O. 



St-Pdouard, 2490 St Hubert. 
i-t-H»nri, 1835 t>otre-D*me O. 
St-Viattur, 191 Ft Viatti r O. 
St-Zotiqur, jio8 Blvd. 8t- surent. 
Laurier 1800 Blvd. st-Lauivnt. 
Ema'd, 77 Blvd Monk. 
Verdun. 125 A venue Church. 
Vianviile, 67 Notre- Dune, Viauville. 
Vi"etay. 3.126 St Hnbert. 



AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 



St-ju^tin, Que., 

(Co asxinongg). 
Ste-justine de 

N*wton, Qufi. 
St-1 ambert, yue. 
St-Lai.rent. Que. 
5t-L*on, Que 
St-Martin, Qve. 
M-Hau) Abott.-ford, Q. 
St-P»ul l'Rtmite. Que. 
9t-Pa< 1 des Metis, Alta 
St-J ie de Bagot, Qu6. 
St-Pierre, M»n. 
St-1 hilippede 

J apn-iiie, Que. 
Ste-Prudf ntie ne, 

(Co Shtfford). 
St-Remi, Que. 
St-K< ck de Quebec.Q. 
St-Simon de bagot, Q. 
Ste-Theele, Qi e 
St-Val<rien Qu6. 
St-Vincent de Paul, 

Que , (Co Laval). 
Sherb'ooke, Que. 
Sorel. Qi e. 
Trois-Riviires, Que\ 
Valltyfield, Que. 
Victoriaville, Qu*. 
Vankletk Hill, Ont. 
Winnipeg, Man 

Rmet des Lettres de Cr*dit Circulaires pour les Voyageurs, payabWs 
dans tctes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; acbete 
des traites sur les pays etrangers ; vend des cheques et fait des paiements 
t£l£graphtaue» sur les principales villes du monde . 



Apple Hill. Ont. 
Beanhsrnois. Que. 
Berthierville, Qu6. 
Bordeaux. Ou* 

(Co. Hochelaga). 
Cartierville, Ou6. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly.Qu*. 
Edmonton, Alta. 
Parnhatn, Que\ 
Four i'r, Ont 
Gran by Qtit 
Gravelboutg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette. Qu6. 
Lschine. Que. 
Laprairie Qut. 
L'Assomption, Qui. 
Lanoraie, Que. 

(Co. "erthier). 
Loneueuil, Qu6. 
L'Orignal, Ont. 
Louisevill», Qui. 
\ ar'erille, 0>'C. 
Maxville "nt, 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Dame de Trois- 

Rivieres, Qu6. 



N.-D des \iitoires, 
He-au»-Tiembles Q. 
Ptt-aux-Trembles, Q. 
Pointe-Claire, \,u€ 
Pont de MaaVii ongt, 
Q. (Co Matkinonge). 
Irince-Albert, Sa.-k. 
Quebec, Que. 
Quebec, rue St-Jean,Q 
Rus»el. Qu6. 
St-Albert. Alta 
St Poniface, Man. 
Ste-Claire, Cue , 

( o. Dorchester). 
St-Cuthbert, «,u£ , 

(Co. Berthier). 
St-Elzear de Laval, Q. 
Ste-Genevi4ve, Cut. 

(Co. Jacquet-Cartier). 
Ste-Genevieve 

deB»tiscsn,Que. 
St-Gerv«is. Qu*., 

(Co. Pellechasse) 
St-Ignac< de 1 oyo'a.Q. 
St-Jjicques l'Achigan, 
Que. 
St-Jer6me. Que. 
Ste- Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1^4- 



3^ 



LES TRIBUNAUX 



COUR SUPERIEURE. 



Defendeurs. 

Smillings, John 
Keiller, R. 
Leclerc, Arthur 



ACTIONS. 

Demandeurs. Montants. 

Boucherville. 

P. P. Martin Cie, Ltee $i?3 
Cedres. 

Matthews, Blackwell, Ltd. 4 2 3 

Coaticook. 

Royal Canadian Jewelry Co. 200 

Coteau Station. 

Delaee, Adolphe, et de la Durantaye, J. G. 

■ Guilmette, J. A. 503 

Drummondville. 
Nadeau, J. A.; Merctire, A. Bremner, Alex., Ltd. 328 

Fabre. 
Caza, Alex. Graham, Marchand Agency Ltd. 1,167 

Farnham. 
Demers, J. E. O. Quentin, M.-Lse 850 

Fassett. 

Laframboise, J. P. R. T. Beaudoin, N.P. 132 

Grand'Mere. 
Milot, F. Eaves, A. 285 

Grand Ruisseau. 
James, Jesse Priest, J. A. 120 

Greenfield Park. 

Reeves, H. T. Dupras, J. S. U 

Lachine. 
Larche, Arthur Wright, Geo. A. 141 

Dancoust, Jos.; Dube, Jos. Alf.; J. A. Dube & Co. 

Lumber and Construction Co., Ltd. 500 
Beautronc dit Major, S.; Houle, A. (veuve de Cardi- 
nal, Ls.) C. D. Bancroft et al. 4,140 
Forest, Albert; Cholette, Henri Cyprien (Montreal) 

Lacasse, J. L. P. 166 
Laprairie. 
Hebcrt, Fridolin Morin, S. 135 

Maisonneuve. 
Dufour, Ambroise Chevier, J. A. 134 

Provost, L. Hall, George, Coal Co. of Can., Ltd 529 

Lavoie. Henri Lajeunesse, J. D. 199 

Saad, Albert Messier, S., Silk Waist Mfg. Co. 136 

Marieville. 

Benoit, H.; Hebert, J. A. H. (Montreal) 

Legare, Gadbois Auto Ltee 620 

Montfort. 

Lang, Joseph Royal Canadian Jewelry Co. 180 

Morin Heights. 

Argenteuil Lumber Co., Ltd. Guindon, A. 288 

Murray Bay. 

Fnfants mineurs de Forget, Adelda (epouse de d'Au- 

' teuil, Pierre) Desmarteau, Alex. 1,500 

Nominingue. 

Moranville, J. Ed. J. O. Desmarais ct al. 313 

Pointe Fortune. 

Village de Pointe Fortune Decarie, Elie 148 

Village de Pointe Fortune Charette, Theo. 153 

Village de Pointe Fortune Menard, A. 172 

Village de Pointe Fortune Charette, L. 277 

Village de Pointe Fortune Robinson, A. C. 266 

Village de Pointe Fortune Seguin. P. 268 

Barclay, W. J. 286 



Village de Pointe Fortune Cousineau, D. 223 

Village de Pointe Fortune McLachlan, A. B. 34 2 

Village de Pointe Fortune Lalonde, P. 214 

Village de Pointe Fortune Pharand, A. 118 

M. T. Co. Benoit, Damase 383 
St-Anaclet. 

Yared, Salina Farah (epouse de Yared, Ayoub); A. 

Yared & Co. Royal Canadian Jewelry Co. 180 

Ste-Anne de la Perade. 

Naussie, Veuve E. C. Royal Canadian Jewelry Co. 200 

Kruse, Fred. Beaudry, Ls. 642 

St-Hyacinthe. 

Morrissette, Aime, & Fils Georgia Turpentine Co. 136 

St-Martin. 

Tasse, Nap. Quenneville, W. 100 

St-Pacome. 

Thibeault, Mine Alph. Royal Canadian Jewelry Co. 120 

St-Philippe. 

Rouille, Oscar Morin, S. 142 

Sault aux Recollets. 

Lapalme, Succ. J. B. Monette, J. 199 

Strathmore. 

Depocas, Chas. McLaurin Bros., Ltd. 169 

Trois-Rivieres. 

Heon, Roy & McLeod Dom. Bridge Co., Ltd. 567 

Ethier, Josephine; Ethier, E. L. 

F. X. St-Charles Co., Ltd. 134 

Valmont. 

Lamothe, Octave Royal Canadian Jewelry Co. 180 

Verdun. 

Lefebvre, Dame H.. et vir. Greenshields, Ltd. 174 

Ville de Verdun 

Syndics des Chemins a Barriere de Montreal 934 

Westmount. 
Grace, Jas. P. Cameron, A. G. 100 

Stewart, John; John Stewart & Co. 

St. Lawrence Brick Co., Ltd. 953 



COUR SUPERIEURE. 



vmagc uc rimiu' ronune 

Village de Pointe Fortune 



JUGEMENTS RENDUS. 
Defendeurs. Demandeurs. Montants. 

Ange-Gardien. 

Morin, A., & Fils Lamontagne, Ltee $296 

Canton Laverlochere. 

Carhpanno, Jos. Trust & Loan Co. of Can. 757 

Drummondville. 

Manseau, J. A., et Bergevin, Achille (Montreal) 

Laurendeau, J. T. R. 352 
Lachine. 

Boldovitch, A.; Cohen, Max. Nat. Breweries, Ltd. 473 

Longueuil. 
Brissette, Hect. D. Lariviere & Cie 128 

Mission St-Faustin. 
Brousseau, E Int. Harvester Co. of Can., Ltd. 210 

Ormstown. 

Chartranil, G. La Sauvegarde 106 

Richelieu. 

Beauregard, Henri Can. Charcoal Co., Ltd. 1,000 

St-Cesaire. 

Menard, L, J. W. Kilgour & Bros. 162 

(A suivre page 41) 



34 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XL VII — No 43. 



TKL. BULL. MAIN 1859 

BELANGER & BELANGEB 

Notaires, Comptables et Commissaires 

TRUST A. LOAN BUILDING. 
No 30 ru* Sl-Jaoquif , MONTREAL 

Argent ft Preter a 4, 5 et 6% 



DlIN POUH OI8BAUX est !e "Cottanr 
1 Seed" fabrique d jprei fix brevets. Mar 
cbandite de confiance ; rien no peut I'appro 
cber comme Taleur et comme popularity 
Cbez tons lea fourniaaeur* en gro». 



Maison Koudee en 187a 

AUQUSTE COUILLARD 

Importatbur db 

Ferronnerlr et Qulncaillerie, Verrea a 
▼Urea, Peintnrea, Etc. 

Specialite i Poeles de toutes sortet 

Nos. *8S h «30 rae Mt-Panl 
Tovtea 1a et 14 St-Amable, MONTREAL 



La maison n'a pas de Commis-voyageurs et 
ft it beneficler ses clients de cette economie. At 
tention toute speciale aux commandes par la 
malle. Messieurs les marchands de la campagnt 
aeront toujours aervis an plus bas prix du 
marehe. 



Alex. Desmaeteau 

Comptable, Auditeur 

SPECIALITE : Liquidation de Falllites, 

Compromis Effectue. 

54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 

Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



C. E. MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 



211 



Tel. 



EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
.lain 5126. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRE 

BUEBEC 

L'Hotel des commis-voyageura. 

Plan Am6ricain. Tanx, a partir de I2.50. 



JOSEPH FORTIER 

' Fabricant-Papetier 

Atelier de Reglure, Reliure, Typo- 
graphic, Relief et Gaufrage. Fabri- 
cation de Livrea de Comptabilitt. 
Formules et fournitures de Bureau. 

210 rue Notre-Dame Ouest, 

(Angle de la rue 8t-Pierre). Montikal, 



(Suite de la page 31) 

Civilisation et Tissue d'un tel com- 
bat ne peut etre mise en doute, quel- 
que sombres qu'en puissent etre les 
apparences, a un moment donne. 
Cultiver cet optimisme parmi les 
agents d'assurance, e'est une tache 
a laquelle peuvent se voner les assu- 
reurs. Notre devoir est avant tout 
de preserver les institutions finan- 
cieres du Canada et 110s propres af- 
faires personnelles. Le meilleur 
moyen d'atteindre ce but, e'est de 
demontrer que tout se terminera 
bien a la fin. Nous avons d'autant 
plus raison de precber l'optimisme 
que la conclusion de la paix en Eu- 
rope va precipiter ici une' immigra- 
tion comme il ne s'en est jamais vue 
au Canada, car notre pays represen- 
te'pour l'europeen ecrase sous le mi- 
litarisme la liberte et le bonheur. 
L'assurance y trouvera amplement 
son profit. — Canadian Insurance. 



Vous devez "doser" Taction de votre 
publicite comme le medecin fait absor- 
ber, peu a peu, au malade, le poison me- 
dicamenteux qui doit le guerir et qui, 
avale en une seule fois, le tuerait sure- 
ment. 

Ne pas suivre ce conseil pourrait etre 
votre mort commerciale, e'est-a-dire vo- 
tre ruine. 



^T" l\\ 



CANADA STEAMSHIP LINES 



SUPERBES CROISIERES 
D'ETE 

NIAGARA A LA MER 

Toronto, Les Mille lies, Les Rapides du Saint- 
Laurent, La Riviere Saguenay. Service jour- 
nalier. 

ROUTE DES PLAGES DU NORD 

Quatre fois par mois de Quebec au Sept lies, 
Mingan, etc. 

ROUTE DU BAS DU GOLFE 

Departs une fois tous les quinze jours de 
Montreal et Quebec pour Gaspe, Summerside, 
Charlottetown et Pictou. 

Pour plus amples renseignements s'adresser 
a toute agence de tourisme ou de billets ou 
directement a la "Canada Steamship Lines" a 
Montreal. 



GEO. GONTHIER 

Liceuci6 Institut 
Comptable 



H. E. M1DGLEY 

Comptable-Iucorporf 



GONTHIER & MIDGLEY 

Comptablea A Audltaura 



103 RUE ST-FRS-XAVIER. 

Tele >hone Adresse telegraphique 

Ma n 2701 -S19 "Gontley ' 



GARAND, TERROUX & CIE 

banquiers et Courtiers 
48 rue Notre-Dame Oaest 

MONTBBAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Chambre 315,816,317 

Edifice Banqua Quebeo. 

iz Place d'Armes, MONTREAL 

Telephone Bell Main 4912 



L. R. MoNTBRIAND 

Architecte et Mesureur, 
230 Rue St-Andre Montreal 



OllVERTliRE DES CLASSES 

Fournitures Classiques, Livres 
d'Exercices, Papier Qualite Supe- 
rieure, Papier Ecolier. Blocks- 
Notes, Papier a Lettres, Boites de 
Papeterie, Plumes, Crayons, Ar- 
doises, Boites d'Ecoliers, Etc., Etc. 

Demandez echan tillont et Prix a 

LH GOMPICKIE J.-B. ROLLRND S FILS 

53 Rue St-Sulpice, - Montreal, 



THEATRE NATIONAL 

SEMAINE DU 26 OCTOBRE 

Une comedie tragique 

LE REVEIL 

3 Actes par Paul HERVIEU 

TOUTE LA TROUPE EN SCENE 



Arthur W.W Iks. 



Alexander Burnt 



WILKS & BURNETT 

Comptablea, Audltoura, Commlaaalroa pour 
toutoa laa Provlnooa. 

Reglement d'affaires de Faillites 

(02 Batisse Banqae des Marchands 



Telephone Bell Main 5500 



MONTREAL 






Vol. XLVII — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



35 



FERRONNERIE, QUINCAILLERIF, PEINTURE, MATERIAUX DE CONSTRUCTION, ETC. 



OPERATIONS MINIERES DANS LA 

PROVINCE DE QUEBEC DU- 

RANT L'ANNEE 1913. 



Suivant les rapports regus au bureau 
des Mines de Quebec, la valeur des pro- 
duits des mines et des carrieres de la 
province a atteint, au cours de l'annee 
finissant le 31 decembre 1913, le chiffre 
global de $13,119,811. C'est le rendement 
annuel le plus elevc que Ton ait enregis- 
tre jusqu'a date, il excede de $1,032,701 
celui de 191 2, soil unc augmentation pro- 
portionnelle de 17 pour cent. 

Un compte-rendu preliminaire de la 
production minerale a ete publie durant 
la derniere partie du mois de fevrier, 
mais les chiffres donnes etaient sujets a 
correction, car certains exploitants retar- 
dataires n'avaient pas encore, dans le 
temps, envoye leurs rapports. 

La loi des Mines est pourtant bien ex- 
plicite quant aux rapports a faire sur la 
production miniere. L'article 2163 de la 
loi des Mines dit que: "Tout proprietaire 
de droits de mine, soit qu'il exploite lui- 
raeme ou par d'autres, ou tout exploitant 
de mine doit fournir, dans les premiers 
dix jours du mois de Janvier de chaque 
annee, un etat assermente de ses opera- 
tions pour l'annee ecoulee, indiquant la 
quantite de minerai extraite, sa valeur a 
la mine, la quantite et la valeur du pro- 
duit marcband, et le nombre d'ouvriers 
employes, ainsi qu'un etat nominatif des 
personnes tuees dans les travaux de mi- 
nes." 

En general, les rapports se font 
promptement, mais quelques retardatai- 
res sont ordinairement la cause de retard 
dans la compilation finale des chiffres, et 
c'est pour cela que Ton publie un rapport 
preliminaire, afin de presenter ces statis- 
tiques le plus tot possible au public inte- 
resse. Sans etre absolument completes, 
les premieres statistiques sont suffisam- 
ment exactes pour donner une bonne idee 
de l'etat de l'industrie miniere. En 1913, 
on trouve une difference de 1.6 pour cent 
entre le total du rapport preliminaire et 
les chiffres de la compilation finale. En 
1912, ils accusaient une difference de i$/2 
pour cent, et en general la difference 
n'excede pas deux pour cent. 

On voit au tableau de production que 
la plus grande partie de ce total se com- 
pose de la valeur des materiaux de cons- 
truction. Ils y entrent pour 63 pour cent, 
tandis que les produits des mines metal- 
liferes ne representent que yy 2 pour cent 
dans le total. II y a la une legere aug- 
mentation, par rapport ayec l'annee pre- 
cedente, 6.09 pour cent, et une augmenta- 
tion appreciable, comparativement a ce- 
lui de 191 1 ou la proportion ne fut que 
de 3.17 pour cent. Cette augmentation 
est due uniquement au plus grand deve- 
loppement des anciens districts, car il 
n'y a pas encore a enregistrer de produc- 



tion pour les mines du nord de la pro- 
vince. 11 n'y a pas de doute, cependant, 
que ces regions viendront un jour a four- 
nir leur apport a notre production mi- 
niere. 

Des conditions geologiques et minera- 
logiques favorables ou "promettantes" 
regnent dans la region du lac Kienawi- 
sik, d'ou Ton rapporte des decouvertes 
d'or. A ce propos, nous dirons qu'une 
etude du Dr Bancroft, sur la partie 
nord-ouest de la province de Quebec, a 
ete publiee dans le rapport des Opera- 
tions minieres de la province de Quebec 
pour l'annee 1912, de meme que certaines 
notes d'explorations concernant des de- 
couvertes d'or au lac Kienawisik. 

Le tableau suivant fait connaitre la va- 
leur annuelle de la production minerale 
de la province de Quebec, durant la der- 
niere decade: 



1 910. 
i«)i 1 . 
1 ( > 1 _* . 
I9I3- 



7,323,281 

8,679,786 

1 1,187,1 10 

13,1 19,811 



Annee 



Valeur 



1904 $ 3.023.568 



1905. 
1906. 
1907. 
1908. 
1909. 



3.750,300 
5.019,932 
5,391,368 
5.458,998 
5,552,,o62 



II est a remarquer que depuis 1904, 
nous avons une suite ininterrompuc 
d'augmentations, chaque annee, sur Tan- 
nee precedente. Ainsi, en dix ans, la pro- 
duction minerale dans la province a plus 
que quadruple. 11 est surtout encoura- 
geant de remarquer que la depression 
commerciale et industrielle qui a regne 
durant la plus grande partie de l'annee, 
ne semble pas avoir affecte l'industrie 
miniere de notre province. Le tableau 
general de la production indique qu'il y 
a une augmentation de tons les princi- 
paux articles. En effet, si nous compa- 
rons la production de 1913 avec celle de 
l'annee precedente, nous verrons que la 
province de Quebec accuse une augmen- 
tation proportionnellement plus elevee 
que dans aucune des autres provinces. 
L'augmentation de Quebec, en 1913, par 
rapport a 1912, s'est elevee a 17 pour 
cent, Ontario, i2y 2 pour cent; Nouvelle- 
Ecosse, 2 pour cent; en Colombie Bri- 
tannique, il y a eu diminution de S J A 



pour cent. 

Production Minerale dans la Province de Quebec en 1913. 

Valeur 
en 1912 



Nombre Salaires 
Substances d'ouvriers payes 

Amiante, tonnes 2,909 $1,686,251 

Asbestic, tonnes 

Argent, oz 

Cuivre et Soufre 

.'pyrites cupriferes), tonnes 

Eaux minerales, gals 

Feldspath 

Fer chrome, tonnes 

Fer des Marais, tonnes . . . 

Fer titanifere, tonnes 

Graphite, tonnes 

Kaolin, tonnes 

Magnesite, tonnes 

Mica, lbs 

Ocre, tonnes 

Or, onces 

Phosphate, tonnes 

Quartz, tonnes ... , 

Tourbe, tonnes 

Zinc eet plomb, tonnes . . . 

Materiaux de construction 



Quantites Valeur 

136,609 $ 3,830,504 $ 3,059,084 



292 

21 

6 



36 

73 

27 

270 

44 

25 

5 

4 



3.687 

163.997 

4.587 
1.379 



6,093 
45.195 
15,000 

83.533 

i<),5-'<) 

8.335 

205 

800 



28,473 
36.392 

87,550 

77.3U 
74 



4,981 
•03 
379 
5t5 
781,648 
5 ,987 
738 
360 
900 



59 



35.5oo 



335 



Ardoise, carres . 
Briques, mille . . 
Chaux, boisseaux, 



20 

1,843 
317 



Ciment, barils 1,278 



Granit 

Gres, verges 

Marbre 

Pierre a dalles 

Pierre calcaire 

Sable...' 

Tuiles, tuyaux d'egout, con- 
duits et poterie 



645 

10 

209 

1,414 
171 

237 



12,660 

590,003 

163,431 

1,136,117 2,881 

365,378 .... 

370 

108,154 .... 



1,337 

159,408 

1,922,837 



747,418 
65,966 

138,114 



20,346 

21,791 

812,899 

3L728 

1,554 



9,824 
9,620 

4,354 

3,335 

117,038 

40,868 

14,794 
3,5o6 

2,363 
7,370 



6,286 

1,297,592 

464,424 

3,361,292 

496,588 

5,072 

120,541 



23,358 
I4,59i 

631,963 

39,854 

2,200 



4,024 

50,680 

520 

9,645 
99,463 
32,010 
19,924 

1,640 
418 

2,000 



8,939 
1,284,232 

455,570 
3,098,350 

358,749 



1,704,207 
405.750 

326,165 



252,041 
600 

1,363,555 
1 70,600 

203,100 



9,925 $5,401,102 $13,119,811 $11,187,110 



36 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XXVII — No 43. 




La Laveuse Rapide la plus 
Facile a Actiooner est la 

Laveuse ''CHAMPION* 

a haute Vitesse de 

MAXWELL 

Kile peut etre actionnee 
par uq levier a main ou 
par une roue a manivel- 
le, ajustee a I'arbre de couche horizontal. La cuve 
est faite de Cypres Rouge, bois qui dure toute la 
vie. Le systeme a extension pour fixer la tordeuse 
perniet d'ouvrir presque entierement le dessus. Eta- 
gere fournie en plus, si on le desire. 
La laveuse " CHAMPION " a prouve qu'elle se 
vendait bien. Demandez les prix et autres details 

MAXWELL LIMITED 

ST. MARYS, Ontario 



Toles Galvanisees 

"Queen's Head" ! 

Le type du genre depuis un demi-siecle. 
Jamais egaleea comme quality. 




CAMAIM 



A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



Feutre et Papier 

N'IMPORTB QUBLLB QUANTITE 

Toitures Goudronnees (Roofing) pretes £ poser, a et 3 
Papiers de Construction. Feutre a Donbler et a Tapisser 
Produits dn Gondron. Papier a Tapisser et i. Imprimer 
Papier d'Emballage Bran et Manille. 

Fabricants du Feutre Goudronne 
"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

82 RUE McGILL, MONTREAL 

Manufacture de Peutre pour Toitures : Rues du Havre et Logan 
Moulin papier, Jolietle. Qu6. 





TISSU METALL1QUE 

-LJLJUL 



I Toile metallique 

ponr tamis. 

Toile metallique 

- pour moulin a farine. 

Toile en broche regalvanisee. 

Toile metallique de toutes descriptions 
et articles en broche. 

Cable en broche. Accessoires pour cable en broche* 

Manufactures par 

THE B. GREENING WIRE CO., LIMITED. 

HAMILTON, Ont. MONTREAL, Que. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRi<< COURANT". 



Vol. XL VII — No 43. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



37 




LA SITUATION. 

La situation n'offre pas de change- 
nients, les attaires sont nurmales. 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moms 5% pour 
tuyaux en plomb et cie 9.00 pour tuyaux 
ue plomb composition mo.ns 5'/c. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 

soires 

Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 6ofo; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 

Tuyaux en fer 

Tuyaux noirs: J4 pouce a H pouce, 65 
p.c.; y 2 pouce, 70 p.c; % a 2 pouces, 
74/2 p.m.; 2 l /i a 4 pouces, 74 p.c. 

Nous cotons, prix de la liste: 

J4 100 pieds 6.00 

}i 100 pieds 6.00 

y 2 100 pieds 8.50 

Yi 100 pieds 11.50 

I 100 pieds 17.00 

1% 100 pieds 23.00 



i]/ 2 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
ty 3 100 pieds 58.50 

3 100 pieds 76.50 
3J4 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 

Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: l /\ a H pouce, 50 
p.c; y 2 pouce, 59 p.c; Y\ a 2 pouces, 
64J/2 p.c; 2^4 a 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, prix de liste: 



n 
y* 

Va 

1 

iVa 

2 
3 
4 



2 

2i 

3 
3* 

4 



pouces 
pouces 
pouces 
pouces 
pouces 



100 pieds 6.00 

100 pieds 6.00 

100 pieds 8.50 

100 pieds 11.50 

100 pieds 17.00 

100 pieds 23.00 

100 pieds 27.50 

100 pieds 37.00 

100 pieds 58.50 

100 pieds 76.50 

100 pieds 92.00 

100 pieds 109.00 

Tuyaux en acier 

100 pieds 9.60 

100 pieds 12.2' 

100 pieds 13. J 

100 pieds 15-55 

100 pieds 19.80 



Fer-blanc Charcoal 

Nous cotons: 1 c. 14 x 20 4.65 

Fer-blanc en feuilles 

X. Extra par X et par cse 1.00 

suivant qualite. 
(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au coke — Lydbrook ou egal 

1C, 14 x 20, base bte 4.60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au Charbon — Terne-Dean ou egal 

1 C, 20 a 28 bte 7.40 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 560 lbs.) 

Feuilles etamees 

XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 7.90 

72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 8.80 

72 x 30 gauge 26, 100 lbs. 9.40 

Toles galvanisees "Canada" 

Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 60 
feuilles, $4.85. 

Toles noires 

Feuilles: 
22 a 24 2.65 

26 2.75 

28 2.85 





ROULETTES DE PORTES 

DE GRANGE (coussinets a billes) 
(vue de devant et d'arriere) avec 

Lisses en acier pour portes de grange 

grand modele avec crochets forges, 
fait en 4, 6, 8 ou 10 pieds de longueur. 

Une ligne appropriee et profitable peut etre fournie 
en T0NDEU8E8 D'HERBE, ARR0S0IRS, etc... 

Ecrivez pour catalogue illustre. 

TAYLOR-FORBES Company Limited. 

Bureau chef et usine : Guelph, Ont. 

ET 

246 Craig Ouest, Montreal. 



KN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



38 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobfe 1914. 



Vol. XLVTT — No 43. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

MANUFACTURIERS 



ACIERen BARRES MARCHAND, MACHINRRIE a 
ROUES. TRANSMISSIONS en ACIER COMI'RIME 
POLI, TOLES D'ACIERjnsqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, iS. 2S et 40 lbs a la verge, ECLISSES, 
BSSIBUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

GROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITE. 

Mines de Per, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a Reverbcre a. S}'dney Mines, 

N.-E. — Laininoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E. 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



NODS MANUFaCAURONs 

DbS 

Garde Feu et Garde= 
endres a 1 Epreuve 
des Etincelles 

Notre ligne est complete et de la 
plus haute quality. 

DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE SPECIAL. 

CANADA WIRF5 AND IHON GOODS CO- 
Hamilton, Ont. 




Repr^smtant pour l'Est 
P. O.Box 42 St. Henri. 



JAS. S, 



PARKKS 
MONTREAL, P.Q 



Nous manufacturons toutes sortes de Toiles M6talliques et d ouvrages 
GenSraux en Fil M6tallique. 



Achetez le meilletir 



"Hercules" 
"Star" 



Corde pour Chassis, marque 
Corde de Coton, marque 
Articles de Vetements, en Coton, 
Ficelle de coton, 3 et 4 fils 

En vente dans toutes les Principales Maisons de Grog. 



The Hamilton Cotton Co. 



HAMILTON, Ont. 









Ik 






1 u » 








- *1H 








Qga$ 


COR 


5 

K TIPS 











Tuckett & Son Co., Limited. 

HAMILTON, ONT. 



Toles Noires "Canada" 

50 Feuilles 
6o Feuilles 
75 Feuilles 

Toles galvanisees 

Nous cotons a la caisse: 

Gorbals Queens 

Best Best Comet Head 
28 G 4.30 4.10 4.30 

26 G 4.00 3.80 4.00 

22 a 24 G 3-75 3-45 3/5 
16-20 3.65 3- 2 o 3 -65 

Les prix de la marque Comet 
plutot a la hausse. 

Tole galvanisee. 

Dominion Crown "Canada": 
Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feuilles de 18 x 24 x 60 
Feuilles de 18 x 24 x 65 
Feuilles de 20 x 28 x 47 



3-00 
305 
3-15 

Fleur 
de 
Lis 

4. 10 
3-8o 
3-55 
3-45 
sont 



4- 55 
4.80 
4.80 
4.80 



Canada Crown galvanisee Canada. 

•Vuil'cs de 18 x 24 x 52 4-50 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4-75 

Apollo 

/.=28 Anglais 4- I0 

28 G= 26 Anglais • 3-90 

26 G. 3-65 

24 G. 3-40 

22 G. 3-40 

16 a 20 G. 3- 2 5 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G'. Americain equivaut a 26 G. An- 
glais. 

Soudure 

Nous cotons: barre demi et demi, 

24c, garanti, do., "Wiping", 21c, metal 
pour plombiers. 



QUINCAILLERIE 

Boulons et noix 

Tres ferme et a la hausse. 

Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($300) 50 

et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00) : grandeurs, f 

et moindres, 60 et 10 p.c; 7/16 et au- 

dessus, 52^ et 12}^ p.c. 
Boulons a machine, yl pee et au-dessous 

65 et 10 p.c. 
Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, f et plus petits, 60 et 

62 J4 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

I2J4 p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue, 55 et 10 p.c. 

La broche barbelee est cotee $2.32} 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a clotures 
Fer galvanise 



Broche galvanisfie, etc. 

Nous cotons: 



a 9 



No 9 
No 12 
No 13 

Poll brul6 
No o 
No 10 
No 11 
No 12 
No 13 
No 14 
No 15 
No 16 

Brule, p. tuyaux 
Brule, p. tuyaux 



les 100 lbs. 
les 100 lbs. 
les 100 lbs. 



2.30 
2.4S 
2.55 



les 100 lbs. 2.35 
les 100 lbs. 2.35 
les 100 lbs. 2.42 
les 100 lbs. 2.60 
les 100 lbs. 2.70 
les 100 lbs. 2.80 
les 100 lbs. 2.8s 
les 100 lbs. 3.00 
100 lbs. No 18 3.85 
100 lbs. No 19 4.70 
Extra pour broche huilee, 10c p. 100 lbs. 
La demande est faible. 
Marche tres ferme. 
Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coupe de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 

y 2 pouce 100 livres 2.40 



3/16 pouce 



100 livres 
Zinc en feuilles 



2.70 



Fer poli 



2.55 
3.8s 



Broches pour poulaillers 

I x 20 x 30" 
S x 30 x 36" 

I X 22 X 24" 
I X 20 X 24" 
I X 22 X 30" 
i X 22 X 36" 



4.10 

4-75 

5. 00 
3.40 
6.30 
7.50 



Le marche est ferme. 

Nous cotons: $9.00 a $9.25 les 100 lbs. 

Coud«s pour tuyaux 
Nous cotons a la doz.: coudes ronds 
ordihaires 7s feuilles, $1.10: 60 feuilles, 
$1.35, et polis, 60 feuilles, $1.60. 

Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1-55 P ar 
rouleau de 100 nieds. 



Vol. XL VI I — No 43. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 19-14. 



39 





Vendez 
les Scies Simonds 



car elles donneront a votre client un 
meilleur service que n'importe quelle autre 
marque de scies. II n.'y en a pas de meil- 
eures. Elles coupent facilement et scient 
vite. Fabriquees avec de l'acier special 
Simonds, gardant son taillant. Chaque scie 
est garantie. Achetez-en de votre fournis- 
seur en gros ou ecrivez a 



SIMONDS CANADA SAW CO., Limited 

RUE ST-REMI et AVENUE ACORN, 
MONTREAL, Que. 

Vancouver, C. A. ou St-Jean, N. B. 



75 et 12J 
85 et 10 
80 et i2i 
80 
80 et is 



p.c. 
p.c. 
p.c 
p.c. 
p.c. 
40 p.c. 
75 et i2i p.c. 



Broquettes 

Pour boites a fraises 
Pour boites a fromage 
A valises 
A tapis, bleues 
A tapis, etamees 
A tapis, en barils 
Coupees bleues, en doz. 
Coupees bleues et } pe- 

santeur 
Sweeden. coupees, bleues 

et ornees, en doz. 
A chaussures, en doz. 
A chaussures, en qrts 1 lb. 60 et 

Clous de broche 

Nous cotons: $2.25 prix de base, f.o.b., 
b., Montreal. 

Clous a cheval 

Nous cotons par boite: No 7, $2.90: 
No 8, $2.75: No 9. $2.60; No 10, $2.50, 
avec escompte de 10 p.c. 

Fers a cheval 

Nous cotons f.o.b., a Montreal: 
Neverslip crampons, § le cent 3.80 

et plus et olus 



60 

75 
5o 
10 



p.c. 

p.c. 
p.c. 

P-c 



No 2 

grand 



Fers ordinaires et 

pesants. le qrt 

Npversli'n crampons 7A6. 

Npverslin crampons \. le cent 

Neverslin crampons q/t6. le cent 

crampons ?/i6, le cent 



30O 
le cent 



Neversb'o 



Wr^l.'n rnmnons 3. le cent 

4.15 



Fer a nei^e. le qrt 
New T.iarht Pattern. 



Fer 



le qrt 4.35 



'Toe Weight" No 1 a 4 



No 1 
petit 

4.15 
2.40 
2.60 
2.80 
2.00 
2.20 
4.40 
4.60 
i6.75 



Featherweight No o a 4 5.75 

Fers assortis de plus d'une grandeur au 
barli, 10c a 25c extra par baril. 

Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 
3/16 exact 5 
3/i6 full 5 



10.00 
8.50 
7.00 
6.50 
6.50 
4.40 

f. o. 

3-90 
3.80 
3.70 
3-6o 
3.40 
3.30 
3-30 
3.30 
Vis a bois 

escomptes a la liste sont tres fer- 



i exact 3 

i 

5/i6 

Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, $2.50 
b., Montreal. 
i 

7/i6 
i 
9/i6 



Les 
mes. 

Tete plate, acier 
Tete ronde, acier 
Tete plate, cuivre 
Tete ronde, cuivre 
Tete plate, bronze 
Tete ronde, bronze 



85 
80 
75 
70 
70 
65 
Fanaux 



10 et 7I p.c. 

10 et y\ p.c. 

10 et 7J p.c. 

10 et 7* p.c. 

10 et 7J p c. 

to et 7I p.c. 



10 
10 
10 
10 
10 

TO 



Nous cotons: 
Wrieht No 3 
Ordinaires , 
Dashboard C. B. 
No 2 



doz. 
doz. 
doz. 
doz. 



8.50 
4-75 
O.00 
7.00 



Peints, 50c extra par doz. 
Tordeuses a linge 

Nous cotons: 

Royal Canadian doz. 47.75 

Colonial doz. 52.75 

Safety doz. 56.25 

E. Z. E. doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon d?z. 54.00 

Bicycle doz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c. Forte de- 
mande. 

Munitions. 

L'escompte sur les cartouches cana- 
diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 

Nous cotons net: 
Ordinaire 100 lbs. 10.00 

Chilled 100 lbs. 10.40 

Buck and Seal 100 lbs. 10.80 

METAUX 
Antimoine 

Lc marche est a la baissc, $15 a $16. 
Pig Iron. 

Nous cotons: 
Clarence No 3 
Carron Soft 

Fer en barre 

Ferme. 

Nous cotons: 
Fer marchand base 100 lbs. 

Fer forge base 100 lbs. 

Fer fini base 100 lbs. 

Fer pour fers a cheval 

base 100 lbs. 2.40 
Feuillard mince ij a 2 pes base 3.20 
Feuillard epais No 10 base 2.25 



21.00 
22.50 



2.10 
2.25 
2.35 



40 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914- 



Vol. XI, VII 



N< 



43- 



Le succes d'un commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la clientele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
davantage que la quality. 




Les Peintures 

MARTIN -8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN - SENOUR 

VERMIS, EMAUX, etc., 

etant de qualite" superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans pesque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, ecrivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

The 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peintures et Vernis. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Acier en barre 

Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 

Acier doux base 100 lbs. 0.00 2.25 

Acier a rivets base 100 lbs. 2.10 2.25 

Acier a lisse base 100 lbs. 0.00 2.25 

Ac-ier a bandage base 100 lbs. 0.00 2.25 

Acier a machine base 100 lbs. 0.00 2.25 

Acier a pince base 100 lbs. 0.00 2.95 

Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 3.10 

Cuivre en lingots 

Le marche est faible et les stocks 
sont bas. 

Nous cotons: $1,100 a $14.25 'es 100 
lbs. Le cuivre en feuillese est cote a 25c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 0.00 0.22 

Boites papier, J lb. ■ 0.00 0.23$ 

Boites fer-blanc, \ lb. 0.00 0.24} 

Cables et cordages 

Ferme. 

Best Manilla base lb. 0.00 0.14 

Britisi Manilla base 11). 0.00 0.11 

Sisal base lb. 0.00 0.10 

Lathyarn simple base lb. 0.00 0.09 

Lathyarn double base lb. 0.00 o.oQ-i 

Jute base lb. 0.00 o.ioi 

Coton base lb. 0.00 0.25 

Corde a chassis base lb. 0.00 0.34 

Papiers de Construction 

Tres ferme. 

Nous cotons: 

Jaune et noir, pesant 0.00 1.80 

Jaune ordinaire, le rouleau 0.00 0.35 

Noir ordinaire, le rouleau 0.00 0.43 

Goudronne, les 100 lbs. 0.00 2.25 

Papier a tapis, les 100 lbs. 0.00 2.60 

Papier a couv., roul., 2 plis 0.00 0.75 

Papier a couv., roul., 3 plis 0.00 0.95 

Papier surprise, roul., 15 lbs. 0.00 0.40 

Charnieres (couplets) No 840 

Ferme, a la hausse. 

ii pouce 0.60 

\\ pouce 0.75 

2 pouces 0.81 
2I pouces 0.92 
2h pouces 1.07 

3 pouces 1.30 

Nos 800 et 838 

1 pouce 0.32 
1} pouce 0.37 
ii pouce 0.48 
ii pouce 0.59 

2 pouces 0.67 
2} pouces 0.76 
2J pouces 0.81 
2| pouces 0.95 

3 pouces 1.07 
3i pouces T.4Q 

4 pouces 2.12 
Meme escompte que pour toutes les 

charnieres d'acier poll. 

FERRAILLES 

La lb. 

Cuivre fort et fil de cuivre 0.00 0.11 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 0.00 0.09 

Laiton rouge fort 0.00 0.10 

Laiton jaune fort 0.00 0.08 

Laiton mince 0.00 0.06 

Plomb 0.02J 0.02! 

Zinc 0.00 0.03 

La tonne 
Fer forge No 1 0.00 12.50 

Fer fondu et debris de 

machines No 1 0.00 16.00 

Plaques de ooele 0.00 12.50 

Fontes et aciers malleables 0.00 Q.oo 
Pieces d'acier 0.00 5.00 

La lb. 
Vieilles claques 0.00 0.00 



PLATRE 

Platre mele de sable, f.o.b., au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 

rils, sur char 2.10 



Etain en lingots 

Nous cotons: $35 a $36 les 100 livres. 
Marche tranquille, demande peu con- 
siderable. 

Plomb en lingots 

Plus faible: $5.00 a $5. -'5. 

Zinc en lingots 

La demande est faible, pas d*approvi- 

sionnements Europeens. 

Nous cotons: $6.25 a $6.50 les 100 li- 
vres. 

CAUSTIQUE 

En baril de 100 lbs., $3.00. Augmente 
a cause des droits. 

HUILES, PEINTURES ET VI- 
TRERIE 

Huile de lin 

Faible. 

Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 
le bouillie 61c, hu.le crue 58c. 

Huile de loup-marin. 

Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 



70c 



Essence de t6r6benthine 



Ferme. 

Nous cotons 72c le gallon par quantite 
de 5 gallons et 67c le gallon par baril. 

Blanc de plomb 

Forte demande. Ferme. 

Blanc de plomb pur 8.65 

Blanc de plomb No 1 8.00 

Blanc de plomb No 2 7.80 

Blanc de plomb No 3 7.35 

Blanc de plomb No 4 7. 15 

Pitch 

Nous cotons: 
Goudron pur, 100 lbs. 0.70 0.80 

Goudron liquide, brl o.OO 4.00 

Peintures preparees 

Nous cotons: 



Gallon 




1 


45 


1.90 


Demi-gallon 




1 


SO 


1-95 


Quart, le gallon 




1 


55 


1.75 


En boites de 1 lb. 







10 


O.II 


Verres a Vitres 








Nous cotons: 












Star 




Double 


Pouces unis 


ou 16 oz. 


ou 


24 oz. 


50 pieds 


2 


03 


Dble 

6.25 


au-dessous de 26 


4-25 






26 a 40 


4.65 






6.75 


41 a 50 


5.10 






7-50 


51 a r'o 


5.35 






8 . 50 


61 a 70 


5 • 75 






9-7,1 


q a8o 


6.2,5 






ti .00 


81 a 85 


7.00 






1 2 . 50 


86 a 00 








15.00 


qi a 95 








17.00 


q6 a too 








20.50 


100 a 105 








21 .00 



Vert de Paris pur 

Barils a petrole 0.00 0.19 

Drum de 50 a 100 lbs. 0.00 0.18J 

Drum de 2.5 lbs. 0.00 0.19 

Boites de papier, 1 lb. 0.00 0.21 



Vol. XLVII — No 43. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre C914. 



4i 



Fabrique de Limes BLACK DIAMOMD 



ETABLIE EN 1863 



INCOPOREE EN 1895 



Douzc M^dailles de 

Recompense aux 

Expositions 

] NTERN ATIONALES 




Grand Prix Special 

MEDAILLE D ' O It 

Atlanta, 1895 



Catalogue envoye gratuitement sur demande a toute per.onne interessee dans le commerce de limes. 

G. & H. BARNETT COMPANY, Philadelphia, Pa. 

Propriete exploitee par la Nicholson File Co. 



(Suite de la page 33 ) 
St-Frangois du Lac. 
Boisveft, Gen., jr.; Richard, Jos. Geo. Mayrand et al. 
St-Pierre aux Liens. 

Smith, J. D. 



COUR DE CIRCUIT. 



Leet, Harold 
Ladouceur, Henri 



1, 20( 1 



280 



St-Placide. 



Laporte & Frere 1,58 = 



Meloche, J. A. 
Owens, J. I". 
Smith, Hon. Geo. 



Petit, J. 

Beauchemin, Ls. 
Favaria, Azarie 
Petit. Arthur 
Provost, Domis 
Comtois, Louis 
Chaput, Jos. 



Remi, L. A. 

Dufresne, E. L. 



St-Timothee. 

Laporte. Martin & Cie, Ltee 
Stonefield. 

Hudon, Hebert & Cie, Ltee 
Thetford Mines. 

R.; B # ergevin, Achille (Montreal) 

Laurendeau, T. R. R. 



855 



326 





JUGEMENTS RENDUS. 


Defendeurs. 


Demandeurs. Montants. 




Boucherville. 


Safady, Jos. 
Corp. Paroisse 


' Jos. Ward & Co. $56 
Boucherville Guimond, E. 30 


Leroux, O. 

Dulude, Jos. 
Dulude, Jos. 


Cedres. 

Jasmin, J. H. 83 
Chambly. 

J. W. Lee et al 60 
Les Clercs de St-Viateur 41 



Varennes. 



Beauregard, Orpha 
Beauregard, Orpha 
Beauregard, Orpha 
Beauregard, Orpha 
Beauregard, Orpha 
Beauregard, Orpha 
Beauregard, Orplia 



Verdun. 



Leonard, C. 

Trempe, J. S. 



10 
10 

10 

10 
10 
10 
10 



150 
400 





Cowansville. 






Ch ampagne, Frank 


The Frost & 
Farnham. 


Wood Co., Ltd. 


3,2 


Kidd, Alex. 




Bellinger. G. C. 


-'3 


Kidd, Alex. 


Gracefield. 


Seeds, A. 


88 


St-Jean, N. 


Hemmingford. 


Miller, R. C. 


49 


Ryan. J. H. 


Metrop. House 
He Perrot. 


Furnishing Co. 


43 


Cardinal, Jos. 




Montpetit. H. 


10 


Rousseau, < )rphis 


Dame H. Sauve'et vir. 


-/ 




Lachine. 






Ammick, Waryhn 


Marcil 


Trust Co.. Ltd. 


-- 


Legros, J 


Laval des Rapides 


Labelle, E. 


22 


Oak'ey, R. A. | Mont 


real), et Drolet, M 


. J. E. 








Paquette, E. 


68 




Longueuil. 






AH.x, P. 


V 


aliquette, F. X. 


5 


Leeomptc, R. A. 




Martineau, L. 


14 




Ces Rabots Blocs sont les meilleurs types du geure qui soient manufactures. 



^^m^^W^^&n^T-^^iU 



Les couteaux sont faits du meilleur acier Anglais, trempes et aiguises d'apres 
un proc^de am61iore et adoucis prets a etre employes. 

Les numeros 9}^ et 18 possedent une ouverture de gorge pour 1'ajustage. 

Les couteaux s'ajustent aussi bien par le bout que par les cotes. 

Le numero 30 comporte un ajustement reversible, de sorte que l'outil peut etre 
employ^ comme Rabot Bloc ordinaire ou comme "Bull Nose". 

Stanley Rule & Level Co. 

New Britain, Conn. U.S.A. 



42 



L,E PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 10T4. 



Vol. XLVII — No 43. 





Maisonneuve. 








St-Marc. 






Ouellette, 1. V 




Marsan, G. \. 


15 










Leclair, Onesime 




Miron, A. 


14 


Legare, Jos. 


Patcrson Mfg. Co., Ltd. 


27 


Lepage, G 




Garmaise, J. 


10 




Ste-Monique. 






Lazanis, Geo. 




\ aliquette, 1*. X. 


5 










Gourdie, Fohn 




Beaudoin, Ltee 


23 


Barbe, Jos. 


The Frost & Wood Co., Ltd. 


60 


McDonald, Luke 


Dame 


E. Shapiro et vir. 


36 




St-Pierre. 






Laplante, A. L. 




Girard, R. A. 


on 


lolicoeur, Celestin 




Boisvert, |. 


35 


Bonet, Dame lames 


Angelovitch, M. 


58 




St-Remi. 






Aird. \\ 111. 




Barrette, I. A. 


_•(» 












Outremont. 






Schuder, E., jr. 


Cie Co-operative 


d'l mmeuble 


10 


Cloutier, Albert 




Madzel, S. 


55 




Ste-Rose. 






Pinsonnault, E. 




J. E. Biron et al 


63 


Petitclair, J. C. 


Belair, A. P. 


36 




Pointe aux Trembles. 






Sault aux Recollets. 






Bazin, L. 


Quebec. 


Dequoy, C. 


50 


Trepanier, J. E. 


Shawinigan Falls. 


Gervais, J. 


26 


Taronter, Frank 




Ruckenstein, M. 


7o 


Dallaile, Elzear 




Dion, J. O. 


«3 


>nguay, C, jr. 


The 


Morris Co., Ltd. 


38 


Church, A. L. 


Sherbrooke. 

Montrea 


Biscuit Co. 


30 



Sahourin. L< 
Pauze. 1". 

Thibaudeau. Alb. 

Therien. Ern. 
Charbonneau, Chs. 



Chevalier, A. 

St-Ambroise de Kildare. 

McColl, J. B. 

Ste-Anne de Bellevue. 

Cousineau, J. N. R. 

St-Frangois du Lac. 

Limoges, F. 
Hyde & Sons, Ltd. 



St-Georges de Windsor. 
Laflamme, Dame Michel Dame A. Robichon 

St-Jacques de l'Achigan. 

Gaudette, Jos. Laliberte, E. 

St-Jerome. 
Fournier, O. J. Bisson, J. T. 

St-Lambert. 

Lamontagne, Alp. Smiley, C. W. 



37 
22 

53 

47 
13 

55 

40 

50 
54 



South Bolton. 

Fuller, John, et Fuller, Luther M. Moody & Sons 



Cyr, E. 
Leduc & FYere 



Terrebonne. 

Varleyfield. 

Verdun. 



Pctitgrcw, A. 
Vaillancourt, J. A. 



Montreuil alias Montroy Hebert, L. O. 

Hoare, H. C. Smith, J. W. 

Eibert, F. W. Kearney Bros., Ltd. 

Lacombe, Israel Miller, S. 

Westmount. 

Eadie, Dame H. G. Lackawanna Coal Co., Ltd. 

Holland, E. J. Cote, A. 

Gobron, L. C. Bureau, j. J. 

Chapman, W. J. Garson, J. E. 

Warwick. 
The Warwick Pants Mfg. Co. 

The Electric Repair and Constructing Co. 



64 

7 

49 

49 
71 
3i 

51 



41 
26 

44 
38 



84 



GRAND TRUNK IVtXZ 



QUATRE TRAIN 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Am^nagement sup£rieur. Wagon a compartiments "Club" 
au train de 10 h. 30 du soir. 

(.'"International Limited" 

Le Train le plus beau et le plus rapide du Canada 

Montr6al-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4h. soir, except^ dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, excepte" le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX DES BILLETS EN V1L.I.B : 

ui rue St-Jacques. Angle St-Fransois-Xavier. T<1. Uptown 1187, 

Hotel Windsor ou gare Bonarenture, Main 8129. 



IFPACIFIQUE 
CANADIEN 



LES »» AINS PAR- 
TENT DE MONT- 
REAL! 



De la Gare Windsor pour : 

BOSTON, LOWELL, *9-30 a.m., *8.oo p m. 

PORTLAND, |9a.m. 

TORONTO, CHICAGO, *8 45 a m., *io.oo p.m. et 

*io 50 p.m. pour TORONTO-NORD. 
OTTAWA, f7-55 a.m., §8.30 a.m , t 9 .o 5 a.m., 

t4-oop.m., §7.45p.m..*9.45p.m.,*9.oo p.m. 
SHERBROOKE et LENNOXVILLE, ^8.25 a.m., 

t4.iop.m., *6.35p.m. 
HALIFAX et MONCTON, *6_35 p.m. 
ST-JOHN, N. B., *6. 3 5 p.m. 
ST-PAUL, MINNEAPOLIS. *g 00 p.m. 
WINNIPEG, VANCOUVER, *9-45 p.m. 

De la Gare Viger pour : 

QUEBEC, t9 ooa.m., *i. 30p.m. ,*5.oop.m., *n. 30p.m. 
TROIS-RIVIERES,*9.oo a. m.,*i.3o p.m.* 5.00p.m., 

f6.3op m., *ir.3op.m. 
SHAWINIGAN FALLS et GRAND'MERE, *9.oo 

a.m., ti.30 p.m. 
JOLIETTE, *8.2oa. m., fgooa.m., f5.30p.rn. 
SAINT-GABRIEL, §8.20 a.m., f9 ooa.m., t5- 30 p m. 
OTTAWA, *8.oo a m., *5.45 p.m. 

SAINTE-AGATHE,*8.45a.m., ii.45 p.m., t4.oop.m. 
NOMININGUE, k8.45 a.m., f4.oo p.m. 

(*) Quotidien. (f) Quotidien, excepts dimanche. (§) Di- 
manche seulement. (i) Samedi seulement. (n) 
Vendredi. (k) Mardi et Jeudi. 

BUREAU DES BILLETS 

141-143 rue Saint-Jacques 

EDIFICE DOMINION EXPRESS 

N3 MAIN 8126 






EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ *%E PRIX Cru'RANT". 



Vol. XL VI I — No 43- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Quelques Lignes Interessan tes 

Qui Meritent votre Consideration 



250 Barriques CLARET "PETITES COTES" 



350 Crates 0IGN0N8 ESPAGNOLS, 



le gallon $1.00 
le crate 1.00 



1000 Caisses RAISINS MUSCAT, 

3 couronnes, Californie G 8t S. 

50 lbs. la lb. .08 



1000 Caisses SAUMON ROSE, 

boites hautes, I lb 

4 doz. par c/s la caisse $4.25 



500 Caisses PECHES Sirop Epais "GLOBE" 

2's la douz 1.30 



1000 Caisses BLEUETS 2s 

Blue Bell, Eagle, Ice Castle, 



la douz. 1.25 



Notre assortimenfde noix et fruits sees a arriver 
est considerable et varie. 

NOS PRIX ATTRAYANTS. 



Examinez avec soin votre stock de "THE" 

Nous avons un assortiment considerable 

THES JAP0NAIS, 

THES SIFTINGS JAP0NAIS, 

THES GUNPOWDER PINHEAD £ PEALEAF 
PING SUEZ. 
THES CEYLAN INDIENS N0IRS, 

CONGOU. 



Nos prix et echantillons envoyes sur demande avec plaisir. 

SATISFACTION GARANTIE 



L. CHAPUT, FILS & CIE 9 Limitee. 

Epiciers en Cros et Importateurs, 
2, 4, 6, 8, 12>t 15/DeBRESOLES, - - - MONTREAL. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 23 Octobre 1914. 



Vol. XLVII— Tt 43. 



TV 



Epinglette-Drapeau Gratuite 



DURANT 





Paquet de 5c 

DE 

(iimiiiie a Macher 

de votre marque favorite 

Red Jacket 



pour le meme prix. 



Commandez-en a votre fournisseur 



et 



LA GUERRE 



CHAQUE 




Mentionnez-lui le drapeau. 

CANADA CHEWING GUM CO., LIMITED. 



Succursale de Montreal 



11 Rue St-Nicholaf. 



■ ii iiiitn biii mi nit II ii i «i 

:::*.::::'.; ihhiihihwi ■•• 



...... u».«»uiu<;«; 

, , ...... i ui'i i mil ,.;;;,„., 

«>iif.... i.nti UMiitiui>;.;.tu.t«uiiiii< 



■ 




' 




)MMERCI 
[INDUSTRIE 

.FINANCE/ 



onde en 1887. 



MONTREAL, VENDREDI, LE 30 OCTOBRE 1914. 



Vol. XLVII— No 44. 






L'ECONOMIE DEMANDE 

des marchandises qui repondent a un grand et continuel besoin, qui abaissent 
votre prix de vente, qui ne s'abimeront pas sur vos rayons, qui reduisent vos 
frais generaux. La commodite et l'economie du Lait Condense, du Cafe et 
du Cacao 

BORDEN 

sont prof ondement enracinees dans l'esprit des menageres 
prudentes. 

Des epiciers font des profits faciles et sans cesse 
accrus avec les Marques Borden et ils trouvent que ces 
produits les aident a etendre l'economie dans la conduite 
de leur magasin. Si de l'economie et de bons profits sont 
des facteurs de succes dans la conduite de votre magasin, 
pourquoi ne demandez vous pas les Marques Borden 
pour en f aire un etalage d present ? Votre ordre d'essai 
de quelques boites est pret a vous etre expedie. Ecrivez- 
nous aujourd'hui la quantite que vous desirez. 

BORDEN MILK CO., LIMITED 

"Leaders of Quality" 

MONTREAL 




afte' B .>' 1 



Ube UiMh ,ional P rorcc,iona9 






" b earrhe signature- i^u 




(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 25) 



1.1'. PRIX COURANT, \ endredi, 30 Octobre 1914. 



XLVII — No 44. 



Essences Culinaires de Jonas 

LES ESSENCES QUI SE VENDENT PARTOUT ET TOUJQURS. 




JONAS' 

EXTRACT 
VANILL A, 

DRCMA&iARDEDBY 
the council or m 

«ND WANLFHCTURI9 
PREPARED BV 

Henri Jonas 8 Cs 

MCNTREAI 
*«n NEW VORKt 



JONAS' 
TRIPLE 

, CONCENTRE 



1 oz. 



2 oz. 



Prix 1 ar 
Groste 

$10.50 



20.00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 



1 4 oz, 



' 



8 oz. 



Prix par 
Grosse 

$48.00 
95.00 




SOLUBLE" 



Prix par 
Gros«e 

2 oz. $10.00 



18.00 
34.00 
60.00 




JONAS' 
TRIPLE 



=^ CONCENTRE 



EX-TRACT OF 

VANILLA 

<w iCICftCAIi3' 

.III rt 6*3**.*. 
Gli*"*** «C - 

HENRI XlNAStCO 

*•» <rc.ib«*- 



2 oz. 

4 oz. 

8 oz. 

16 oz. 



Prix par 
Gros.se 

24.00 

42.00 

79.00 

152.00 




"ANCHOR" 

PUR 

CONCENTRE 



Prix pa 
Grosse 

$12.60 
22.50 
38.00 
76.00 




LONDON" 



Prix par 
Grosse 

1 oz. "London" $6.50 

2 oz. " 10.00 




JONAS' 

ROYAL 

QUINTESSENCE 



2 oz. 


Prix par 
Grosse 

$25.00 


2£ oz. 


28.00 


5 07. 


48.00 


8 oz. 


84.00 


8 oz. 


carre 84.00 




"GOLDEN 

STAR 
Double Force 



Prix par 
Grosse 

$10.00 
18.00 
34.00 
60.00 




Ext. 

X 

XX 

XXX 

xxxx 

xxxxx 

xxxxxx 



Essence 

a lalb 

$1.10 
1.40 
1.75 
2.25 
2.75 
3.25 
4.00 



Essences de Jonas, en bouteilles, Jarres, Barillets et Barils pour Confi- 
seurs, Fabricantsde Creme a la Glace, Etc.. Etc. Prix $7.00 a $15.00 

le gallon, suivant qualite. Qualites Specifies et Prix Speciaux par Contrat. 



HENRI JONAS & CIE., 

FABRICANTS 

MAISON FONDEE EN 1870. 

389 et 391 Rue St-Paul 



Montreal. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT*. 



Vol. XLVII — No 44- 



,E PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre [914. 



"C 



Le Lait Evapore 




anaaa 

De la Vache au Produit en Boite 



First" 



Produit et 




"Fait au Canada 



>t 



Le lait pur evapore trois fois plus riche en ma- 
tieres grasses que le lait ordinaire tout-creme. 



Le lait evapore a conquis sa place bien meritee 
d'article de premiere necessite pour la menagere. 
Toute menagere reconnait sa valeur et son 
utilite. 

Vous avez reconnu ses possibUites de profits en 
le tenant en stock. 

MAIS AVEZ-VOUS PRIS EN STOCK LA 
MARQUE "CANADA FIRST"? LA MAR- 
QUE QUI EST FAITE AU CANADA PAR 
DE LA MAIN-D'OEUVRE CANADIENNE 
AVEC DES PRODUITS CANADIENS? 



Donnez a la marque "Canada First" la prefe- 
rence. Elle merite que vous lui consacriez 
votre energie de vente et vous recompensera 
magnifiquement. 

Elle est pure et hygienique, faite sous la sur- 
veillance d'experts dans une usine rigoureuse- 
ment sanitaire. Sa qualite est absolument 
garantie. 

Offrez "Canada First". 



The Aylmer Condensed Milk Co., Ltd. 



USINE : 

Aylmer, Ont. 



DOMINION CANNERS 

LIMITED 
HAMILTON, CANADA 



BUREAUX D'AFFAIRES: 

Hamilton 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



L'EPICIER 

et les Articles "Faits au Canada" 

La mention "Fait au Canada" n'est pas une phrase 
en lair, sans signification. 

Le mouvement en faveur des produits "Faits au 
Canada" a un but defini :— Le commerce Canadien 
pour les Canadiens. 

Obtenez votre part des affaires que cette campagne 
en faveur des produits "Faits au Canada" fera 
af f luer aux magasins d'epicerie. 

On vous demandera certainement 

Le Sirop de Ble d'lnde, 
MARQUE CROWN 

un aliment pur, qui est fait au Canada et qui est 
bien annonce. 

LE SIROP MARQUE CROWN fait beaucoup de 
delicieux desserts et est en grande faveur a cause 
de son prix peu eleve. 

Prenez-en en stock—Of 'frez-en—Vendez-en. 

THE CANADA STARCH CO., LIMITED. 

Manufacturiers des celebres marques EDWARDSBURG. 
(Ble d'lnde prepare de Benson — Empois Silver Gloss — Sirop Lily White — Etc.) 

MONTREAL, CARDINAL, TORONTO, BRANTFORD, FORT WILLIAM, VANCOUVER. 






EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PR-< COURANT*. 



Vol. XL VII — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobrc 1914. 



I'ltl\ 4 Ol IM\I>> 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques speciales de marchandises dont les maisons, indiqu^es en caract£re 
noirs, out l'agence ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufacturent elles-memea. Les prix indiquls le sont 
d'apr£s les derniers renseignements fournis par les agents, repr£sentants ou manufacturiers eux-memes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lb, 
Chocolat, Prime No 
i, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et I lb. 0.34 
Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, t 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de 1/5, i, i. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre\ cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, 4 et i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 
"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.55 

Pqts de 6 lbs. 3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.65 

Pqts de 6 lbs. 3.20 




Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 

de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE, 
Montreal. 



Registered* 
Trade-Mark 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 5, i lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par qse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, i lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 

Cow Brand Baking Soda. 

En boites seule- 
ment. 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



Caisse de 120 paquets de y 2 lb. 3.40 

Caisse de 30 ) paq. melanges, 1 lb. ) 

60) " " #lb.j 33 ° 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 
Conserves La doz. 

Corned Beef compresse, is $1.75, 

is $3.00, 2s $5.50, 6s $17.00, 14s 45.00 
Roast Beef, is $1.75, is $3.25, 2s 

$6.25, 6s 18.00 

Boeuf bouilli, is $3.25, 2s $6.25, 

6s 18.00 

Veau en gelee, is $1.75, is $3.25, 

2s $5.00, 6s 18.00 

Hachis de Corned Beef, is $175, 

is $2.25, 2s 3.35 

Beefsteak et Oignons, is $1.75, is 

$3.25, 2s 6.00 




V DWIGHT 7 ^ 




BakYngsod/v 



Empaquete com- 
me suit: 

Caisse de 96 pa- 
quets de 5c $3- 20 
Caisse de 60 paquets de 1 lb. 3- 2 ° 



Saucisse de Cambridge, is $3.00, 
2s 5.00 

Pieds de cochon, sans os, is $1.75, 

is $2.50, 2s 5.00 

Langues d agneau, is 2.50 

Boeuf fume en tranches, boites de 
fer-blanc, is $200, is 3.25 

Boeuf fume en tranches, pots en 



GRAND TRUNK \V8VS- 



QUATRE TRAIN 
EXPRESS 
PAR JOUR 



LA VOIE DOUBLE 

Montreal et Toronto. 

Amdnagement sup6rieur. Wagon a compartiments "Club" 
au train de 10 h. 30 du soir. 

•."'International Limited" 

Le Train le plus beau et la plus rapide du Canada 

Montr£al-Toronto-Chicago, a 9 h. du matin, tous les jours. 

Montreal-Ottawa 

8 h. matin, 8 h. 05 soir, tous les jours. 

9 h. 01 matin, 4I1 soir, except^ dimanche. 

Montreal-Quebec 
Sherbrooke-Lennoxville 

8 h. 01 matin, 8 h 15 soir, tous les jours, 
et 4 h. 16 soir, except^ le dimanche. 

Montreal-Portland 

8 h. 01 matin, 8 h. 15 soir, tous les jours. 

Excursions de Colons 

Billets aller et retour pour l'Ouest du Canada, via Chi- 
cago, chaque mardi, jusqu'au 28 octobre. Bons pour deux 
mois. 

BUREAUX DBS BURETS EN VIUK : 

112 rue St-Jacques. Angle St-Fransois-Xavier. T61. Uptown 1187, 

HOtel Windsor ou gare Bonaventure. Main 8229. 



Saindoux Compose 



JkfMG 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 



Matthews-Blackwell Limited 

Rue Mill, MONTREAL. 



LE PRIX C< 'IK \\T, \ endfedi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XL VII — No 44. 



verre, is $1.50, is $2.30, is 
Langue, jambon et pate de vcau. 
*s 

Jambon et pate de veau. A s 

\ iandes en pot epicees. boites en 
fer-blanc, boeuf, jambon, lan- 
gue, veau, gibier, is $0.50, is 

Yiandes en pots de verre, poulet. 
jambon. langue. is 

Langues de boeuf, boites en fer- 
blanc. is $-'.75. is $6.00. lis 
$9.00. 2S 



3-50 
1.30 

I .20 



1 .00 



1 .50 



10.50 





0.15 
2.40 

7-25 

7-25 
LIS 
LIS 
LIS 

LIS 
0.05 



Langues de boeuf, pots de verre. 

lis $10.00, 2S 12.00 

Mince Meat, en tins cachetees 

hermetiquement, is $1.25, 2s 

$i-95. 3s $300, 4s $4.00, 5s 5.00 

Mince Meat, en seaux, 25 lb., la lb. 0.08 
Mince Meat, en cuves, 45 lb., la lb. o.oji 
Mince Meat, sous verre, is 2.25 

Plum Pudding, is $1.90, 2s 2.40 

Beurre de peanut Clark, sous 

verre, is $0.95, is $1.40, is 1.85 

Beurre de peanut Clark, en jarres 



Beurre de peanut Clark, en seaux, 

24 lbs., la lb. 
Ketchup aux tomates de Clark, 

8 oz. $1.35, 12 oz. $1.95, 16 oz. 
Feves au lard, ordinaires, grande 

boite, is $0.60, 2s $1.00, 3s $1.40, 

6s $4.50, 12s 
Feves au lard, sauce tomates, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s $1.40. 6s $4.50, 

I2S 

Feves au lard, Chili Flats, is $0.60, 

2s $1.00, 3s 
Feves au lard, Tomato Flats, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s 
Feves au lard, Plain Flats, is $0.60, 

25 $1.00, 3s 
Feves vegetariennes roties, sauce 

tomates, grande boite 
Soupes concentrees "Chateau'' de 
Clark. No 1 assorties 

J. M. DOUGLAS & Co., 

Montreal. 

Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de i lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN, 

Montreal. 

Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 
Varietes: Brun — Aux Tomates — 

Blanc. 

Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 
carton 0.45 



Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.45 

Canistres, 15c. Boites 3 doz., 
grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 

deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 

Montreal. 

Liste de prix pour l'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 
Lait Condeme (sucre) Detaillant 

Mar rue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.60 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucrc) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3.90 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.25 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

(Vi douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz, par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse) 4.60 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte. 




Quand j'etais enfant, je travaillais dans 
une epicene et je detestais la kerosene. 

Les commis et le patron la ha'issaient aussi. 

Et les clients n'aimaient nullement l'odeur et le gout de la kerosene sur 
leurs biscuits sees, fromage et pain. 
Ces jours sont passes. Le systeme 




a aboli "l'ennui" de la vente de la kerosene et l'a rendue profitable et 
plaisante. 

L'approvisionnement est en suret£; hors de vue en dessous ou sur le 
plancher est un reservoir Bowser a l'6preuve de toute odeur, de tout coula- 
ge et de toute perte. 

La mesure exacte et automatique est assured par la pompe Bowser a en- 
registreur automatique. 

Toute ancienne nuisance est abolie. 

Et elle coute si peu. Vous la payez vite avec des profits accrus. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



Le Marchand. — "Je crois que le vendeur Bowser 
est ce qu'il me faut. L'ancienne m£thode de ser- 
vir l'huile etait une perte. Je peux littdraletnent 
faire.sortir les pieces de dix centins et les dollars 
de mon plancher trempe' d'huile, de mescontenants 
et mesures remplis de poussiere et 6bre"ch6s. Je 
vais faire de mon commerce d'huile un commerce 
lucratif au lieu d'un commerce ruineux en instal- 
lant un systeme Bowser." 



66-68 Avenue Frazer, 



Toronto, Can. 



Pompes fabriquees par des ouvrier* Canadienset vendues par des Marchands canadiens 

Bureaux de Ventes dans tousles Centres et reprasentants partout, 

Detenteurs des brevets et fabricates originels de pompes etalon niesurant automati- 
ouement a la main et par pouvoir, petits et grands reservoirs. Kntrep6tsde gazoline et 
d'huile etsystime de distribution. Mesures a enregistrement automatique pcur con- 
duits, systeme de filtrage et circulation d'huile, systeme de nettoyage a sec, etc. 

Maison Etablia en 1 885. 



Vol. XLVII— 'No 44. 



LE PRIX COURANT, \ endredi, 30 1 )ctobre [91 | 



0EUF8 

Producteurs et Expediteurs : — 

Vous avez besoin a cette 
saison de l'annee de bons 
renseignements du marche, 
des encaissements rapides, les 
plus hauts prix. 

Pour ceci, correspondez ou expediez a 

Gunn, Langlois & Cie, Limitee. 

Principale Maison de Prodaits du Canada. 
MONTREAL. 




/■-» Bl- CARBONATE ^ 

Baking sod A 



"COW BRAN IT la marque toujours 
dipe de confiance dans ses resultats. 



Aucun autre soda sur le marche 
n'est aussi bien connu de la bonne 
menagexe que le "Cow Brand." 
II est fatneux pour ses absolus 
rdsultats certains, sa force, sa 
purete. Recomniandez-le a toutes. 

Prenez-en en stock, votre mar- 
chand en gros en a. 



CHURCH & DWIGHT 



Manufacturiers 

MONTREAL. 



LIMITED 




Lait et Cremes Condenses. 

St. Charles "Family" 3 9° 

St. Charles "Hotel" 4.25 

Lait "Silver Cow' 5-75 

"Purity" 5.60 




Lait condense. 



La cse 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 

doz., chaque 5.60 

Marque Challenge^ 

doz., chaque 4.85 

Lait evapore 



Marque Peerless "Hotel". 2 doz., 

chaque 4.25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4.50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3.90 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 2.00 

CANADIAN FAIRBANKS-MORSE 
CO., LIMITED. 

Montreal. 
Yankee Cleaner. 



Boite de 1 gallon 
Boite de I gallon 



$1.00 
0.60 



Boite de 1 pinte 0.32 

Boite de 1 chopine 0.20 

Dix pour cent d'escompte sur toute 
commande de douze boites assorties. 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 

Manufacturiere de marques Edwards- 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) o.o6£ 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06I 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. o.O/J 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No i (200 lbs.) 0.06I 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07! 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. o.o8i 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. 0.08J 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) 0.07^ 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo o.o7i 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 



ton, par caisse 
Empois de cuisine. 

W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 
Canada Pure Corn Starch 
(40 lbs.) 

(Boite de 20 lbs., ic en plus.) 
Crown Brand. Corn Syrup. 

Par 
Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse 
Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 
Boites de 10 lbs, y 2 doz. en caisse 
Boites de 20 lbs, Y^ doz. en caisse 



3-6o 

0.07I 
o.o6i 



Lilly White. Corn Syrup. 

Par 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse 
Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 
Boites de 10 lbs, y 2 doz. par caisse 
Boites de 20 lbs, J4 doz. par caisse 



caisse 

$2.65 
3-oo 
2.90 
2.85 

caisse 

$3.00 

3-35 

3-25 

3-20 



DOMINION CANNERS LIMITED 



Liste de prix No. 54 



Ces prix sunt ceux du de- 
tail, ceux qui achet-ront 
de bonne heure, beneficie- 
ront de 2%z. par douzaine. 

Pointes d'asperges 2s 
Bouts d'asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Midget 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde.. Wax, gals. 



Ontario 

& Quebec 

Par doz. 

Groupe 

A B 

2.30 2.32J 

1-45 1.47* 
1.02J 1.05 

1.25 
o.g2i 0.95 
1.30 1.32* 
3-75 3-77* 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. j 



T6I. Bell, Main {J™ . 

Epiceries en Gros 

Speciality 

PAPIER ET SACS EN PAPIER 

Notre ligne de conduite est de servir nos clients 
honnetement au meilleur de leurs interets. 



COUVRETTE=SAURIOL, Limitee, 

236-238 Rue St-Paul 




^^^ 




The Geo. E. Tuekett & Son Co., Limited. 

HAMILTON, ONT. 



Feves Lima 25 1.20 

Feves lied Kidney 2s 0.974 

Feves Refugee ou Valentine 

(vertes) 2s 0.924 

Feves Refugee (vertes) 3s 1.30 
Feves Refugee, Midget, Auto 

2S 

Feves Refugee, gals. 3.75 

Betteraves, en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 2s 0.974 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 2s 0.974 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Re sebud 2s 

Betteraves en tranches, rou- 
ge sang, Simcoe 3s 1.324 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Simcoe 3s 1-374 

Betteraves entieres, rouge 
sang, Rosebud 3s 

Pcis extra fins, tries, 
quaHte 1 2s 1-374 

Pois Sweet Wrinkle, aualite 
2, 2S o.974 

Pois Early June, qualite 3, 2s 0.95 

Pois Standard, qualite 4, 2s 0.924 

Pois Sweet Wrinkle, qualite 



qualite 3, 



2, gals. 

Pois Early June, 
gals. 

Pois Standaid, qualite 
gals. 

Epinards, table, 2s 

Epinards, table, 3s 

Epinards, tab'e, gals. 

Fruits 

Bluets (Huckleberries), Stan- 
dard 2S 

Bluets (Huckleberries), en 
conserves 2s 1 

Bluets (Huclleberries), Stan- 



4-30 
4-15 



4-05 
1. 124 
i-47i 

4-524 



1.50 



80 



1.224 
1. 00 

o.95 

1.324 

1-25 
Z-77l 

1. 00 

1. 00 
1.30 
1-35 
1.40 

1-45 
1 .40 

1. 00. 
o.974 
o.95 

4-324 
4-i7i 

4.074 
1. 15 
1.50 
4-55 

I.S24 
1.824 



dard, gab. 6.55 

Cerises noires, sans noyaux, 

sirop epais, 2s 1.90 

Cerises noLe^, rvec noyaux, 

sirop ep?.is, 2s 1.50 

Cerises rouges, sans noyaux, 

sirop epais, 2s 1.90 

Cerises rouges, sans noyaux, 

sirop leger, 2s 1.45 

Cerises rouges, avec noyaux, 

sirop epais, 2s 1.50 

Cerises rouges, sans noyaux, 

gals. 8.50 

Cerises rouges, avec noyaux, 

8.00 



gals 
Cerises blanches, sans 

noyaux, sirop epais, 2s 1.90 
Cerises blanches, avec 

noyaux, sirop epais, 2s 1.50 
Groseilles noires, sirop 

epais, 2s 1.45 

Groseilles noires, en con- 
serves, 2£ 1-75 
Groseilles noires, Standard, 
gais. 5.25 
. Groseilles noires, Solid Pack, 
gals. 8.25 
Groseilles rouges, sirop epais, 

2S 1.45 

Groseilles rouges, en con- 
serves, 25 1.75 
Groseilles rouges, Standard, 

gals. 5.25 

Groseilles rouges, Solid Pack, 

gals. 8.2r 

Gooseberries, sirop epais 2s 1.45 
Gooseberries, en conserves, 

2s _ 1.75 

Gooseberries, Standard, gals. 7.00 
Gooseberries, Solid F ck, 
gals. 8.75 



6. 57 J 
1.924 
1.524 
1.924 

1.524 

8.524 

8.024 

1.922 

1.524 

i-47i 

1.77* 

5-27* 

8.274 

1.474 

i.77i 

5-2"? 

8. 27 J 
i-47* 

1-77* 
7.024 

8.77* 



Lawtonberries (Blackberries), 

sirop epais, 2s 1.95 

Lawtonberries, sirop leger, 

2S 1.45 

Lawtonberries, en corserves, 



i-97l 



2S 


2.15 


2.171 


Lawtonberries, Standard, 






g'IS. 


7 05 


7.074 


Fiamboises noires, sirop 






epais, 2s 


1-95 


i.97i 


Framboises noires, sirop 






leger, 2s 


1-45 




Framboises noires, en con- 






serves, 2S 


2.15 


2.17J 


Framboises noires, Standard, 




gals. 


7-05 


7-074 


Framboises noires, Solid 






Pack, gals. 


9-30 


9-323 


Framboises, rouges, sirop 






epais, 2s 


1-95 


1-97^ 


Framboises rouges, sirop 






leger, 2s 


1-45 




Framboises rouges, en cor 


1- 




serves, 2s 


2.15 


2.17S 


Framboises rouges, Standard, 




gals. 


7.30 


7-321 


Framboises rouges, Solid 






Pack, gals. 


9-30 


9-3241 


Rhubarbe, en conserves, 2s 


1.55 


i.S7i 


Rhubarbe, en conserves, 3s 


2.30 


2.324 


Rhubarbe, Standard, gals. 


3-55 


3-571; 


Fraises, sirop epais, 2s 


2.15 


2.17J 


Fraises, en conserves, 2s 


2.30 


2.32I 


Fraises, Standard, gals. 


7-55 


7-571 


F:aises, Solid Pack, gals. 


9.80 


9.82* 


Quantite r'duite. 







Pois, Standard, 2s, par boite 
d'une douzaine 



0.824 



PROMPTS ENVOIS 

<2& 




Tous les ordres sont, a present, expedies promptement. 



il. XLVII — No44- 



LE PRIX COURANT, Vcndredi, 30 Octobre 1914. 




DEPUIS UN SIECLE OU PLUS 

St-Vincent a expedie" le gros de l'approvisionnement du 
monde en fait d'Arrowroot, parce que la St. Vincent 
Arrowroot est la meilleure. 

Comme article courant de menage il s'est fait une place 
dans nombre de domiciles ; ses qualites salutaires et nu- 
tritives en font un aliment sain et bienfaisant pour les 
jeunes gens, les gens ag£s et les invalides. 
La grande varidte de mets d^licieux qu'on peut con- 
fectionner avec cet aliment explique le "pourquoi" de 
sa popularity. Ilsedigere tres facilement. 
Faitesbien savoir a votre clientele que vous avez la 
St-Vincent Arrowroot et vos ventes seront considera- 
bles Pour renseignements et £chantillons ecrivez a 
J. Elliot Sprott. S£cr£taire. 

ST. VINCENT ARROWROOT CROWERS 
AND EXPORTERS' ASSOCIATION 



KINGSTOWN 




Antilles 

Anglaises 




Articles annonces et 
ventes faciles 

. Vont la main dans la main. Vous pou- 
vez faire le plus grand volume d'affaires 
avec moins de travail et de defense en 
donnant a vos clients les articles sup£- 
rieurs annonces qu'ils "connaissent" et 
qu'ils "veulenf. 

La publicite nationale des 57 Varietes 
de Heinz cree une forte demande chez 
les consommateurs ; Notre Departement 
du Service aux Epiciers vous aidera a 
tourner cette demande en ventes. 

Demandez des details complets a notre 
vendeur ou ecrivez nous pour les avoir. 

H. J. HEINZ COMPANY 

PURS PRODUITS ALIMENTAIRES 

PITTSBURG, E. U. A. TORONTO, CANADA 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



IO 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre [914. 



Vol. XL VII — No 44. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le me lleur qui soft 
fait au Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
prates a present a 
etre expedites. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

C ranli absolument 

PUR 



Bouteilles de 8 onces, 
1 2 onces, 1 6 onces 



2 douzaines par caisse 

Commandez-en a voire fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pret Immobilier, Limitee 

CHAMBBB 30, 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
fhone bell t- st 5779 

BUREAU DE DIRECTION : 
President I M J. -A -E. Gauvin, pharmacien 
ancien echevin ; Vice-Preaident i M. L -A. La 
vallee, maire de Montreal ; Secrataire-Treao- 
rier i M. Arthur Gagne, avocat ; Directeurs : M 
L. E. Geoffrlon. ancien president de la Chambre 
de Commerce du District de Montreal, membre 
de la Commission flu Havre de Montreal ; M. le 
Dr I.-O Goyette, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P -P. Retiaud, capitaliste ; M. F.-E. Fontaine 
directeur-gerant de "The Canadian Advei Using 
r.imited" ; Gerant i M. L.-W. Gauvin, ex-inspec- 
teur et surintendant de la Metropolitan Life 
dns. Co. 

SI VOUS AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acheter une propriety on pom bStir 
inscrivez-vms au "Pret Immobilier, Limitee,' 
qui vous pretera ce capital sans interet, avec 
grandes facilites de remboursement 

Lea faciliteade remboursement des prets faits 
& «es membres par le "Prit Immobilier, Limitee" 
sont te'les qu'ellefc reprise jtent a peu pres 
l'intferet que Ton aurait a payer sur un emprunt 
erdinaire. 

REPRESENTANTS DEMANDES— Le "Pret 
Immobilier, Limitee" n'a pas encore d'agence 
danx tons les Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des representants bien quali- 

Ecrivez eu telephones pour avoir la 
brochurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux saisi par la 
vur du passant. 



W CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 







AVIS.— I. Les prix cote danscette 
liste sont pour marchandiscsaux 
points de distribution degros dans 
Ontario et Quebec, excepte l>i ou 
des listes speciales de prix plus 
eleves sont en vigneur, et ils sont 
sujets a varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Bolte 36 paquets a. 
5c . . . la boite $1.-0 

Lessive en Poudre 



de Gillett 



La cse 

$3.50 
3.40 
335 



BAKING 



4 doz. a. la caisse 
3 caisses .... 

5 caisses on plus 
Poudre a Pate"Magic" 

Ne eontient pasd'alun. 
La doz. 

5c. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . , 

oz. . . 

oz. . . 



6 doz. de 
4 doz de 4 
4 doz. de 6 
4 doz. de 8 
4 doz. de 12 
2 doz. de 12 
4 doz. de 16 
2 doz. de 16 

1 doz. de 2>£lbs 
J^doz. de 5 lbs 

2 doz. de 6 oz. 
1 doz, de 12 oz. 
1 doz. de 16 oz. 

Vendue en canistres . eulement. 

Remise sp^ciale de 5% accordde sur les 
commandes de 5 caisses et plus de \» 
Poudre a Pate "Magic". 



. $0.50 

, . 0.75 

, . 1 00 

, . 1.30 

, . 1.80 

. . 1.85 

, . 2.25 

. . 2.30 

. . 530 

. . 9.60 

) * 
I la Cse 

J $6.00 



*b$/e 



SqdA 

S ALERATt£ 

E.W. G1IXETT CO. LTD 



Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2.85 

5 caisses 2.75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses 2 80 



Bicarbonate de soude superieur 
de "Ciltett" 

Caques de 100 lbs., par caque. . $2 75 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7.00 

Creme de Tartre de 
"Gillett" 



I Full Weight l| 

GlLLETlS 

crouno ||||ll 

REAM TART/ 



X lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 

%. lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 



\ doz. pqts., % lb. . . rast-or- ( 

2 doz. pqts., % lb. . . I tis. ) 

y z 11). canistres rondes, avec cou- 
vercles fermant a vis (4 doz. dans 
la caisse) 

1 lb. canistres rondes, avec couver- 
cles fermant a vis (3 doz. dans la 
caisse 

5 lb. canistres carrees {]/ 2 doz. dans 

la caisse 

10 lb. boites en bois 

25 lb. seaux en bois 

100 lb. barils . . 

360 1b. barils . 



a 
a. 
-•• 
c „ 

• 3 
«° 
3 45 

o' 

m ** 

«>Z 
e- 

o — 
s« 
n^ 

o.r 

%* 

in 

n 



CE SONT DES AMIS PREFERES 
DE LONGUE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes d e con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Marque deposee sur 
cheque paquet veritable, 

FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1780 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 




LAGAILLE, GENDREAU & CIE 

Successeurs de CHS. LAZAILLE& dE. 

EPICIERS EN GROS 

Importateors de M elapses, Si- 

iods, Fruits Sees, The, Vins, 

Liqueurs, Sucrec, BicBtc. 



Sp^cialite" de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MOVTRKAL 



ELITE" 



CHOCOLAT u 

Non Sucre 

to 

DBS EPICIEB8 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

HALIFAX, N R. 

J.A.TAYLOR, Agent, Montreal 



Vol. XLVII — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



I) 



PERSISTANCE — INSISTANCE — CONSISTANCE 

Ces trois avocats vous ont prepare la voie pour la vente des 

ARTICLES EDDY. 

L'Annonce PERSlSTANTE, qui INSISTE CONSTAMMENT 

pour que / V^ , 

toujours les Canadiens, partout au Canada 
DEMANDENT 

les ARTICLES EDDY. 

Et la consistance ou stabilite parce que la qualite des marchandisea 
que nous faisons soutient les dires de I'annonce. 




Offrez, 



Prenez en stock, et 
vendez les articles 



• • 



EDDY". 







N. K. FAIRBANK COMPANY 
LIMITED 
Montreal 
rank's e/? Prix du Saindoux 

Compose, Marque 
BOAR'S HEAD. F. 
O. B. Montreal. 

Tinettes 60 lb. o.iol 
compound Tierces o.iol 

Seaux en bois, 20 lbs. o.ioj 

Chaudieres, 20 lbs. o.iol 

Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse o.nl 

Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse o.n£ 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse o 11 J 

GUNN, LANGLOIS & CIE, Limitee, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compose, Marque 
EASIFIRST 



Extraits Culinaires "Jonas" La doz. 



I 


oz. 


Plates 


Tr 


iple Concentre 


0.88 


2 


oz. 


" 




" '• 


1.67 


2 


oz. 


Carrees 




" " 


2.00 


4 


oz. 


** 




a i* 


3-50 


8 


oz. 


" 




tt u 


6.59 


6 


oz. 


" 




tt tt 


12.67 


2 


oz. 


Rondes 


Quintessences 


2.09 


2j 


oz. 


" 




" 


2.34 


5 


oz. 


" 




tt 


4.00 


8 


oz. 


tt 




tt 


7.00 


8 


oz. 


Carrees 




" 


7.00 




Tinettes 60 lb. 
Tierces 
Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 5 lbs. lb. 

Caisses, 3 lbs. lb. 

Caisses, 10 lbs. lb. 

Pains moules d'une livre 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 
Pates alimentaires "Bertrand" 



o.ioi 
0.10 



Macaroni 

Vermicelle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

Petites Pates 



"Bertrand'' 



2.15 
2.05 
o.ui 
o.ni 
o.ni 
012 



La lb. 

o ^3 
p v> w 
"Wo. 



2 
4 

8 

16 

2 

4 

8 

16 

2 

4 

8 

16 

1 

2 



Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 

Carrees Quintessences, 
bouchons emeri 
Anchor Concentre 



4.00 



7.92 
I.05 
1.88 
3-17 
6.34 
Golden Star "Double Force'' 0.84 

1.50 
2.84 
5.00 
0.84 
1. So 
2.84 
S-OO 
0.55 
0.84 
de $1 .10 a 4.00 
de $7.00 a 25.00 



a 



A 



etc. 



n 3 
0.0.0 

(T> SU O 



oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. Plates Soluble 

oz. 

oz. 

oz. 

oz. London 

oz. ^ " 
Extraits a la livre 
Extraits au gallon 
Memes prix pour extraits de tous 
fruits. 

Moutarde Francaise "Jonas" La gr. 

Pony 2 doz. a la caisse 8.40 

Small 2 

Medium 2 

Large 2 



Tumblers 
Muorffs 



7.80 
10.80 
12.00 
10.80 
13 20 



Nugget 
Athenian 
Gold Band Tu. 
No. 64 Jars 
No. 65 " 
No. 66 " 
No. 67 " 
No. 68 " 
No. 69 " 
Molasses Jugs 
Jarres i gal. 
Jarres i 



13-20 
13- 20 
13.80 
18.00 
21 .00 
24.00 
13- 20 
15.00 
24.00 
21 .00 
36.00 
54.00 
La doz. 



Vernis a chaussures 

Marque Froment 1 doz. a la caisse 0.75 

Marque Jonas 1 " 0.75 

Vernis militaire a 1 epreuve de l'eau 2.oq 

MATTHEWS-BLACKWELL, 

LIMITED 

Montreal, Canada. 




Lard en baril 
Lard pesant, Marque Frontenac 

Short Cut, brl. 35/45 

Lard pesant, Marque Frontenac 
Short Cut, y 2 brl. 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, brl. 45/55 

Lard pesant, Marque Champlain 
Short Cut, ]/ 2 brl. 

Lard pesant, Marque Nelson, de- 
sosse, tout gras, brl. 40/50 

Lard clair. Marque Nelson, pe- 
sant, V 2 brl. 



29.00 



15.00 



29.00 



15.00 



30.00 



I5.50 



La campagne de publicite qui se poursuit actuellement assure aux marchands qui tiennent 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

une vente rapide et de bons profits. Quelle que soit la cause des maux de tete. il n'y a pas de remede qui atteigne le siege du 
mal aussi rapidement et avec autant d'efficacite que les Poudres Nervines de Mathieu 




Essayez vous-memes les Poudres Nervines 
de Mathieu a nos frais au moyen du coupon 
ci-joint si vous ou quelqu'un de votre famille 
souffrez de maux de tete. 



LA CIE J. I. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, - - P. Q. 

MM. L. Chaput. Fils & Cie, Limitee. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q. 



Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 
a l'adresse suivante : 

Nom 

(Norn de la maison de commerce) 

Rue 

Ville ou village 

Province 




JGOUDKQN. 

m mmmt l 




12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XL VI I — No 44. 




Bas et Chaussettes 

en Soie Americaine 

GARANTIS. 



Notre desir est de voui faire connaitre 
ces Bat et Chaussettes. 

Ils out triomphe de l'epreuve que 
d'autres n'ont pu supporter — lis don- 
nent au pied le contort veritable — lis 
n'ont pas de coutures qui risquent 
de se decoudre — lis ne s'elargissent 
pas et ne se determent pas, car ils 
sont tricotes dans leur forme et non 
presses dans cette forme. Ils sont 
GARANTIS pour leur finesse, pour 
leur style, pour leur superiorite de 
matiere et de facon, sont absolument 
sans defauts ; ils seront portes six 
mois sans se trouer ou remplaces par 
de nouvelles paires gratis. 

NOTRE OFFRE GRATUITE. 

A quiconque vous adresse 50c pour 
couvrir les frais d'envoi, nous en- 
verrons, droits payes, absolument 
gratis : 

Trois paires de nos fameuses 
CHAUSSETTES EN SOIE AMERI- 
CAINE pour hommes, avec garantie 
ecrite, n'importe quelle couleur, ou 

Trois paires de nos BAS POUR 
DAMES, en noir, tan ou blanc, avec 
garantie ecrite. 

NE PERDEZ PAS DE TEMPS - 
Cette offre expirera des que nous 
aurons choisi un marchand dans 
votre localite. Specifiez la grandeur 
et la couleur desirees. 

The International Hosiery Co., 

21 rue Bittner, 
Dayton, Ohio, U. S. A. 



EGOLE 
POLYTECHNIQUE 



Examen cV Admission 
1915 



Cours preparatoire. division des 
ingeniaurs et division des archi- 
tectes : 

iere Session, ler juin. 

2e Session, ler septembre. 

Pour -details et prospectus, s'adres- 
ser au directeur de l'Ecole Poly- 
technique, 228 rue St-Denis, Mont- 
real. 



lbs., 
lbs., 



en 



none 
none 

0.09I 
0.10 

O.IO 

0.09? 
o. ioi 

0.09I 

0.10J 

o.ioj 

o.iol 

o. 11 i 

0.12J 
0.12I 
0.12I 
0.13 

0.I2J 

O.I3 

O.I3* 

o.i3i 
0.13J 



Marque Dorchester 
Marque Dorchester, y 2 brl. 

Saindoux Compose 
Tierces, ^7S lbs. 
Boites 50 lbs. net (doublure par- 

chemin) 
Tinettes, 50 lbs. net (Tinette imi- 

tee) 
Seaux en fer, 50 lbs. 
Seaux de bois, 20 lbs., net $2.05 
Seaux en ier-blanc, 20 lbs., 

brut, $1.95 
Caisses 10 lbs. tins, 60 lbs. en cais 

ses, bleu 
Caisses 5 lbs. tins, 60 lbs. en cais 

se, bleu 
Caisses 3 lbs. tins, 60 lbs., en cais 

ses 
Briques de saindoux, 60 lbs., ei 

caisse 

Saindoux garanti pur 

Tierces, 375 lbs. 

Boites, 50 lbs., net (doublure par- 

chemin) 
Tinettes, 50 lbs., net (tinette imi- 

tee) 
Seaux de bois, 20 lbs., net (dou- 
blure parchemin) $2.60 
Seaux en fer-blanc, 20 lbs., 

brut $2.50 

Caisses, 10 lbs., tins, 60 lbs., en 

caisses rouges 
Caisses. 5 lbs., tins, 60 

caisses rouges 
Caisses, 3 lbs., tins, 60 

caisse 
Saindoux en carre d'une livre, 60 

lbs., en caisse 

Viandes fumees Marque "Anchor" 
Jambons: Premiere qualite. 

Extra gros, 25 a 40 lbs. 0.15 

Gros, 20 a 25 lbs. 0.17 

Moyens, 12 a 20 0.18 

Petits, moins de 8 a 12 lbs. 0.18J 
Jambons desosses, roules, gros 

18 a 25 lbs. 0.19 
Jambons desosses, roules, petits 

12 a 18 lbs. 0.20 

Bacon, Special Rose Brand 0.22 
Bacon Anchor Brand, a dejeuner, 

sans os, choisi 0.19J 

Windsor Bacon 0.23 

Bacon Windsor, dos pele 0.25 
Petit bacon roule, epice, desosse, 

8 a 12 lbs. 0.15* 

Cottage Rolls de 4 lbs. 0.17J 

Saucisses 

Bologna (Bondon de Boeuf) 0.09J 

Bologna (Enveloppe ciree) 0.09 

Brunswick 0.12 

Frankfurts o.ll 

Polish 0.10 

Saucisses fraiches. 
Rose Brand Sausage Pure Pork 

1 lb. cartons o. 16 

Saucisses de pore, tripes de pore 0.09J 
Saucisses de pore, tripes de mouton 0.10J 

Saucisses Cambridge (paquets de 

1 lb. 
Saucisses de fermier 
Boudin blanc anglais 
Boudin noir anglais 

JOHN P. MOTT ft CO. 
Elite, per doz. 



,»OTl , 

DIAMOND 
CHOCOI.AT: 



Prepared Cocoa 
Breakfast Cocoa 
No 1 Chocolate 

Diamond Chocolate 

Navy Chocolate 

Cocoa Nibbs 

Cocoa Shells 




UNE SESSION 

DE LA COUR DU BANC DU ROI 

ayant juridiction criminelle dans et pour 
le district de Montreal, se tiendra au 
Palais de Justice, en la cite de Mont- 
real, 

*LUNDI, LE DEUXIEME JOUR DE 
NOVEMBRE prochain, a DIX 
heures du matin. 
EN CONSEQUENCE, je donne 
avis public a tous ceux qui auront 
a poursuivre aucune personne main- 
tenant detenue dans la prison com- 
mune de ce district et a toutes les 
autres personnes qu'elles y soient 
presentes. 

JE DONNE AUSSI AVIS a tous les 

Juges de Paix, Coroners et officiers de 

la Paix, pour le district susdit, qu'ils 

aient a s'y trouver avec tous les records. 

L. J. LEMIEUX, 

Sherif. 

Bureau du cherif, 
Montreal, 13 octobre 1914. 



La FarinePreparee deBrodie 

Vous Conserve Vos Clients. 

Teujours digne de confiance, ell* est prefers* ■ 
tout** les autres tarinas 

UN BON VENDEUR. 

Vos/ez I* coupon des epicier» dans chaque 
carton. 

Brodie & Harvie, Limited. 

14 et 16 Rue Bleury, 
Tel. Main 436. MONTREAL 



Confectionery Chocolate 
Plain Chocolate Liquors 
Vanilla Stick 

SAVON. 

The GENUINE, empaquete 100 mor- 
ceaux par caisse. 



0.18 4 0.30 
0.18 i 0.3S 
la gr. 1. 00 





SNAP CO., LTD, 
Montreal 



Snap Hand 
Cleanei 
Cse de 3 do 

Cse de 6 doz. 
30 jours. 



(A suivre a la page 29) 



3-6o 
7.20 



Vol. XLVII — No 44. LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 13 






INSEPARABLES! 



Les Oeillets de couleurs Vraiment Solide 

DE LA 
MARQUE ♦ DIAMOND 

ET LA 




JTfarquede *^^ , ^^ & 



ommerce. 



On la trouve a la surface de tous les Oeillets strictement de "Cou- 
leur Solide." C'est une petite marque d'une haute signification. 
Les Oeillets de la Marque Diamond ne s'usent pas jusqu'au cuivre 
parce que cela est impossible. 

Nous avons une brochure qui explique le potirquoi. Demandez-la. 



United Shoe Machinery Co. of Canada 

Montreal, Que. 






EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



14 



].!•: PRIX COURANT, Vendredi, 30 Gctobre [914. 



Vol. XLVII — No 44. 




Ri 

s 

■i 
1 

?■ 



Epicier : Les pains de Levure Royal, comme tous les autres 
produits de cette Compagnie, et a cause de leur qualite superieure, 
sont depuis longtemps reconnus comme les meilleurs du Canada, 
lis donnent depuis si longtemps une satisfaction parfaite que toute 
tentative (^'experimentation avec des marques inconnues peut en- 
trainer et entrainera la perte de clients precieux. 

ROY^L YEAST 



Fait un Pain Parfait 



( 




EWGILLETT COMPANY LIMITED 

TORONTO, ONT. 
WINNIPEG MONTREAL 



BLUE LABEL 








Le premier choix 

de la capture 

du pecheur 




Les poissons fraichement peches sont scientifiquement mis en conserves d'apres les methodes Connors — 
Tout le gout savoureux des produits marins frais est conserve dans cette operation. La delicieuse saveur 
des aliments marins, de la Marque BRUNSWICK est connue et appreciee par tout le monde au Canada. 

Pour vous assurer des ventes rapides et donner pleine satisfaction a vos clients rien ne peut surpasser 
ces lignes BRUNSWICK . 



% Sardines a l'Huile 
^ Sardines a la Moutarde 
Kippered Herring 
Harengs Sauce Tomate 



Finnan Haddies 

(Boites Rondes et Ovales) 
Clams 
Scallops 



Mieux approvisionne sera votre stock dans ces lignes de premier ordre, plus large sera votre 
part de benefice dans les affaires d'aliments marins. 



CONNORS BROS., Limited, Black's Harbour, N. B. 



LE PRIX COURANT 

REVUE HEBDOMADAIRE 
Commerce, Finance, Industrie, Assurance, Etc. 



EDITEURS 

La Compngoie de Publications des Marchands Detailleurs du 

Canada, Limitee, 

Telephone Est 1185. MONTREAL. 

Echange reliant tous lei services: 



ABONNEMENT; 



Montreal et Banlieue, $2.50) 
Canada et Etats-Unis, 2.00 \ 
Union Postale, ■ Frs. 20.00 J 



PAR AN. 



Bureau de Montreal : 80 rue St-Denit. 

Bureau de Toronto : Edifice Crown Life. J. S. Robertson & Co., repretentant*. 

Bureau de New-York : Tribune Bide, William D.Ward, repretentant 



II n'est pas accept© d'abonnement pour moms d'une annee 

A moins d'avis contraire par ecrit, adresse directemet t 
a nos bureaux, 15 jours au moins avant la date d'expiration 
I'abonnement est continue de plein droit. 

Toute annee commenced est due en entier. 

L'abonnement ne cesse pas tant que les arrerages ne «ont 
pas payes. 

Tout cheque pour paiement d'abonnement doit etre fait 
payable " au pair a Montreal." 

Cheques, mandats, bons de poste doivent etre faits payables 
& l'ordre de " Le Prix Courant". 

Priere d'adresser les lettres, etc., simplement comme suit ; 
" LE PRIX COURANT ", Montreal. 



Fond* en 1887. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



• • 



MADE IN CJLN AJDJL" 



La voila lancee la phrase magique, reconfortante, reve- 
latrice, probante: "Made in Canada", et tant de m;lliers de. 
voix l'ont repetee qu'elle a acquis une impulsion formidable 
que rien ne saurait plus arreter. Les articles "made in Cana- 
da'' vont devenir populaires, on va les preferer a tous autres,, 
en etablir la reputation, cela ne fait aucun doute, car l.'idee 
est en marche et soutenue par toutes les bonnes volontes 
agissantes. Les articles de journaux, les annonces, les affi- 
ches, les circulates, les etiquettes, les prix courants, vont 
porter cette petite mention significative qui sera comme 1111 
honneur pour le producteur et qui voudra dire: "Achetez- 
moi, je suis produit et fabrique ici, en terre canadienne, par 
des ouvriers canadiens, pour la consommation canadienne". 

Les manufacturiers, les marchands en gros, les detail- 
lants, se sont mis en tete du mouvement, ils ont compris que 
le bien de tous exigeait cette decision qu'on aurait du pren- 
dre il y a longtemps, bien avant que d'y etre presque force, 
et cette fois ils sont sur la bonne voie, ils ont reellement pris 
en main la grande roue du progres canadien, et pilotes vigi- 
lants, ils vont conduire le grand vaisseau national au port du 
succes. 

On dit souvent qu' "a quelque chose malheur est bon"; 
il a fallu que le contre-coup de la guerre europeenne nous 
atteigne durement pour que nous prenions conscience de nos 
ressources et que nous nous decidions a les exploiter dans 
toutes leurs branches alors que precedemment nous nous 
laissions volontiers aller a favoriser les industries etrangeres 
au detriment des notres propres. 

Lorsque vous vous promenez dans les rues et que vous 
portez votre attention sur toutes les manifestations de l'in- 
dustrie, avez-vous jamais songe que ces automobiles, ces ba- 
tisses, ces enseignes lumineuses, ces tramways, ces phono- 
graphies, ces chaussures, enfin tout ce qui se voit, tout ce qui 
roule et se meut, 'tout ce qui se porte, tout ce qui se mange, 
e'est le produit de la terre! A premiere vue cela parait in- 
concevable, formidable, inexplicable. C'est pourtant la pure 
verite. Toutes ces choses extraordinaires qui nous entourent 
de meme que celles toutes simples dont l'usage nous est fa- 
milier, proviennent du sol, c'est de la matiere d'un regime 
vegetal, animal ou mineral que l'esprit inventif de l'homme a 
transformee pour en faire les produits les plus inou'is que l'i- 
magination puisse concevoir. 

On ne saurait nier que le Canada est un pays privilegie 
tant par la rlchesse de son sol que par l'etendue de son ter- 
ritoire, toutes les industries peuvent done y etre edifiees 



puissamment armees contre la concurrence etrangere. Des 
hommes capables, nous en avons; la main-d'oeuvre ne nous 
fait pas defaut; le capital nous a ete fourni et nous sera ac- 
corde encore plus abondamment dans l'avenir; la matiere 
premiere foisonne dans toutes nos regions, la population est 
suffisamment dense pour necessiter une importation annuel- 
le de plusieurs centaines de millions de dollars independam- 
ment de la consommation des produits interieurs; que faut- 
il de plus pour donner de la vie industrielle a un pays? Les 
evenements viennent de nous donner une grande lecjon; c'est 
que nous devons avoir un amour-propre national, c'est que 
nous devons etre tiers de ce que nous produisons. Une mere 
ne doit pas preferer les enfants des autres aux siens propres. 
Toute sa sollicitude se porte sur les petTts etres qu'elle a mis 
au monde. De meme le peuple dun pays doit montrer sa pre- 
dilection pour les articles crees sur son sol, avant d'adopter 
ceux de provenance etrangere. II va de soi que si le public 
repond a cet appel de solidarite, et achete les produits "made 
in Canada'', le manufacturer contracte v's-a-vis de lui des 
obligations indeniables qu'il devra remplir scrupuleusement 
s'il veut se mamtenir a la hauteur de sa tache. La premiere 
de ces obligations est de fournir un produit de qualite a un 
prix raisonnable. Disposant d'une machinerie des plus mo- 
dernes et d'ouvriers competents, il ne fait aucun doute qu'il 
puisse remplir la premiere partie de cette condition; pour la 
seconde, il lui serait plus aise d'y atteindre s'il s'approvision- 
nait de matiere canadienne au lieu daller chercher sur les 
marches etrangers la matiere brute qui entre dans la manu- 
facture de ses produits, et ainsi il favoriserait, lui aussi, la 
production canadienne. 

Le rouage social est ainsi fait que l'employeur et l'em- 
ploye se font vivre mutuellement, que l'un ne serait rien sans 
l'autre et reciproquement. Si done un pays possede une po- 
pulation suffisante et dispose de matieres naturelles abon- 
dantes, il peut produire et consommer de fagon a permettre 
a la vie industrielle de suivre son cours. 

Un pays devrait avoir a coeur de se suffire a lui-meme 
sans le secours de quiconque; c'est sur cette base que se 
fonde la nationality dun peuple. Avoir son gouvernement 
propre, son commerce propre, son industrie propre, c'est 
etre une grande nation. Et tot ou tara on se trouve appele a 
aider de ses produits les pays moins favorises par la nature 
ou que l'epuisement de plusieurs siecles de production in- 
tense a rendu en partie steriles. 

C'est a tout cela que nous devons penser lorsque nous 



i6 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



entendons, pronongons ou lisons les mots "made in Canada". 
Ce no sont pas des mots creux, vides de sens, d'une porte mi- 
nitne; ils representent an contraire tout un programme, ils 
designent toute une ligne de conduite. Us doivent etre com- 
me le mot d'ordre general, el cmerger de nos maisons com- 
me un drapeau. on doit les porter dans sa pensee comme une 
affection, et les appuyer de toute sa force et de tous ses 
moyens parce qu'ils representent une partie du patrimoine 
national. 



M. R. W. ASHCROFT SUCCEDE COMME PRESIDENT 

DU "MONTREAL PRESS & ADVERTISING 

CLUB" A M. H. R. CHARLTON 



La premiere assemblee du "Montreal Press and Advertising 
Club", eut lieu jeudi de la semaine passee dans les salons du 
club. 38 rue Catbcart. 

M. H. R. Cbarlton, le president sortant, souhaita la bien- 
venue aux nombreux membres presents. II annonga qu'il avait 
decide d'elargir le champ d'action du club en admettant comme 
membres les redacteurs des principales publications. II fit part 
de sa conviction qu'avec le programme educatif prepare et les 
seances prevues, une saison tres active et lourde de resultats 
se preparait. 

M. Ralph W. Ashcroft, gerant de publicite de la Canadian 
Consolidated Rubber Company. Ltd., fut elu president en rem- 
placement de M. Charlton qui fut nomine a l'unanimite pour 
prendre rang parmi les presidents honoraires. M. George H. 
Ham, du Canadian Pacific Railway, souhaita la bienvenue au 
nouveau president. On ne pouvait choisir un meilleur homme 
dit-il. Le club, continua-t-il, peut regarder l'avenir avec con- 
fiance et etre assure que le nombre de ses membres augmentera 
largement comme resultat effectif du labeur de M.M. Charlton 
et Ashcroft. 

Plusieurs membres du club ayant pris du service actif dans 
le contingent canadien, une resolution fut adoptee a l'effet d e- 
tablir qu'ils resteraient membres du club sans payer de contri- 
bution. 

Les of ficiers elus furent : Presidents honoraires ■ Lord 
Xorthclif fe, O. S. Perrault, H. R. Charlton ; vice-presidents ho- 
noraires : G. H. Ham, W. W. Southam, Lorenzo Prince, Eugene 
Tarte et Capitaine Filiatrault; tresorier, J. H. Thompson; se- 
cretaire, Charles E. Peabody. 



UN ARRET DU CONSEIL PRIVE 



Le droit des provinces de restreindre les pouvoirs des com- 
pagnies federates n'est pas reconnu 



Le Conseil Prive vicnt de rendre sa decision attendue avec 
impatience, au sujet de l'incorporation des compagnies au Ca- 
nada et du conflit legislatif entre les autorites federales et pro- 
vinciales. 

Leurs Seigneuries admettent le droit et le pouvoir des au- 
torites federales d'incorporer des compagnies ayant pour champ 
d'action tout le Canada et ne reconnaissent pas le droit aux au- 
torites provinciales de restreindre les capacites inherentes a de 
telles compagnies par suite de leur incorporation au federal. 

L'appel etait interjete par la John Deere Plow Company, 
une maison incorporee au federal qui s'etait vue refuser le droit 
de pourMiivre en justice un client de la Colombie-Anglaise, sous 
pretexte qu'elle n'avait pas obtenu licence de faire affaires dans 
la dite province, laquelle licence, selon la legislation provinciale, 
etait une condition indispensable pour que la maison put profiter 
des statuts devant les tribunaux de province. 

Le Conseil Prive soutint qu'une telle legislation provinciale 
devait etre consideree comme sans effet, car elle etait en con- 



tradiction avec les statuts et la capacite corporative d'une com- 
pagnie du Dominion, attendu que la capacite et les pouvoirs 
conferes par le Parlement du Canada s'clendaient pour affaires 
dans toutes les parties du Dominion. 

On congoit Hmportance d'un tel jugemerrt pour les com- 
mergants Canadiens. 

Dorenavant, tout maison nantie dune incorporation au fede- 
ral pourra faire affaires dans toutes les provinces sans qu'une 
incorporation provinciale soit necessairc. De ce fait, les tresors 
provinciaux vont perdre une grosse source de revenus puisqu'ils 
ne toucheront plus l'impot sur de telles societes incorporees. 
Pour sa part, la province d'Ontario eprouvera une perte de 
pres d'un demi-million de dollars de revenus. La province a 
tire un revenu annuel de cette somme des compagnie licenciees, 
mais il est probable que lorsque les compagnies qui payaient 
cette taxe apprendront l'arret du Conseil Prive, elles ne se re- 
soudront pas a la payer plus longtemps. 



DISTRIBUTION DE GRAIN ET DE POMMES DE 

TERRE DE SEMENCE PAR LES FERMES 

EXPERIMENTALES DE L'ETAT, 1914-1915. 



Conformement aux instructions de l'honorable ministre 
de l'Agriculture, il sera fait, au cours de l'hiver et du prin- 
temps prochains, des distributions de semences de grain et 
de pommes de terre de qualite superieure, aux cultivateurs 
canadiens. La ferme experimentale centrale d'Ottawa four- 
nira les echantillons suivants: ble de printemps (environ 5 
livres), avoine blanche (environ 4 livres), orge (environ 5 
livres), et pois de grande culture (environ 5 livres). Les 
echantillons de pommes de terre (environ 3 livres) devront 
etre demandes, a la ferme d'Ottawa, pour les provinces de 
Quebec et d'Ontario seulement, et, a certaines fermes an- 
nexes, pour les autres provinces. Tous ces echantillons se- 
ront envoyes gratuitement par la poste. 

Les cultivateurs sont pries de joindre a leur demande des 
renseignements sur le sol de leur ferme et sur les resultats 
obtenus avec les especes de grain ou de pommes de terre 
cultivees precedemment, ce qui permettra de leur envoyer les 
varietes les mieux adaptees a leurs conditions. 

Chaque demande doit etre ecrite separement et signee 
par celui qui la fait. Cette annee, en plus d'un echantillon de 
grain, nous pourrons, peut-etre, sur demande, envoyer un 
echantillon de pommes de terre a chaque proprietaire fon- 
der, mais chacune de ces deux demandes devra nous etre 
adressee sur feuille distincte. 

Les demandes ecrites sur des formules imprimees seront 
refusees. 

L'approvisionnement de semences disponibles etant li- 
mite, les cultivateurs feront bien de solliciter de bonne heure 
l'envoi d'un echantillon. Ces demandes ne seront cependant 
pas satisfaites necessairement dans l'ordre exact ou elles au- 
ront ete regues, la preference devant toujours etre accordee 
a celles qui seront redigees le plus clairement et le plus in- 
telligemment. Probablement en retard, seront celles regues 
apres Janvier. 

Les demandes d'echantillons de grain pour tout le Ca- 
nada, et celles de pommes de terre pour l'Ontario et le Que- 
bec seulement, devront etre adressees au Cerealiste du Do- 
minion, ferme experimentale centrale, Ottawa. En ne met- 
tant pas cette adresse exactement, on s'expose a des retards 
et a des ennuis. Ces lettres ne devront pas etre affranchies. 

Les demandes de pommes de terre pour les provinces 
autres que l'Ontario et le Quebec, devront etre adressees 
(affranchies) au regisseur de la ferine experimentale annexe 
la plus rapprochee. 

J. H. GRISDALE, 
Directeur des fermes experimentales du Dominion. 



Vol. XL VI I — No 44- 



LE PRIX COUKANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



17 



L'ASSOCIATION DES MARCHANDS DETAILLANTS 



BRILLANTE ASSEMBLEE DE L'ASSOCIATION DES 
EPICIERS 



Plusieurs votes importants. — La nomination des nouveaux 

officiers. 



L'assemblee tenue mercredi soir par la section des Epiciers 
de l'Association des Marchands-Detaillants du Canada, Incor- 
poree, fut des inieux remplies, si l'on juge que les points suivants 
furent consideres et que d'importantes resolutions y furent vo- 
tees. 




M. PIERRE FILION, 
le nouveau president de la Section des Epiciers. 

Le premier vote soumis aux voix fut le credit necessaire pour 
un lit a l'Hopital Canadien, a Paris, soit cent cinquante dollars, 
puis le don d'une somme de dix dollars pour chacun des hopi- 
taux suivants : Hopital Notre-Dame, Hopital General de Mont- 
real, Hopital des Incurables, Assistance Publique. Ensuite vint 
la nomination d'un comite pour se rendre au Bureau de Con- 
trole afin de protester contre les infractions a la loi dont se 
rendent coupables les colporteurs, et l'appointement d'un comite 
ayant pour mission d'interviewer les brasseurs de la Ville en 
vue d'obtenir un prix uniforme pour la biere en bouteille; enfin 
vint la nomination des officiers pour l'annee prochaine. 

Le president sortant, M. G. A. Archambault, s'eleva avec 
vehemence contre la concurrence deloyale faite aux membres 
de l'Association des Marchands-Detaillants par les nombreux 
colporteurs de la Ville. 

Ces marchands ambulants, dit M. Archambault, n'observent 
pas d'heures regulieres, crient leur marchandises dans toutes 
les rues quoique ce soit contraire a la loi, et depecherent re- 
cemment une delegation au Conseil pour demander une exten- 
sion de leurs privileges, en ce sens, qu'il leur soit permis d'em- 
ployer cinq ou six homines pour une seule et meme licence. 

L'orateur invita les membres presents a se tenir en garde 
contre l'octroi de tels privileges aux colporteurs. 

Apres la discussion portee devant les epiciers par le presi- 
dent, il fut resolu que la Section des Epiciers de l'Association 
des Marchands-Detaillants enverrait une deputation aux Con- 
troleurs pour demander a ce que la loi reglementant le com- 



merce des colporteurs fut mise en vigueur et respectee sur tons 
ses points. , 

On decida apres que l'Association voterait cent cinquante 
dollars pour l'entretien d'un lit a l'Hopital Canadien a Paris. 
M. J. D. Boileau faisait observer a ce propos qu'il etait certain 
que 1 Association ne faillirait pas a son devoir envers la Societe 
de St-Vincent de Paul; cette remarque ayant trait a une obser- 
vation de M. J. E. Sansregret qui, bien que desirant voter Par- 
gent pour l'Hopital Canadien a Paris, n'oubliait pas le travail 
fait dans notre propre ville par la Societe St-Vincent de Paul 
dont les ressources a present sunt eminemment necessaires. 




M. G.-A. ARCHAMBAULT, 
President sortant de la Section des Epiciers. 

Apres le vote de la somme ci-dessus, l'Association vota dix 
dollars pour chacun des hopitaux deja nommes. 

M. J. A. Beaudry, secretaire provincial de l'Association hit 
deux lettres, l'une de J. W. Ross, du Fonds Patriotique Cana- 
dien, remerciant chaudement l'Association pour le don qu'elle 
fit de deux cents dollars, et une autre lettre du secretaire de 
l'Association des Menageres de Montreal, demandant aux offi- 
ciers de l'Association des Epiciers de recevoir une delegation 
des membres de la ligue qui desirait discuter avec l'Association 
les prix de certains produits alimentaires. 

M. J. D. Boileau fit rapport a l'assemblee que certains mar- 
chands etrangers obtenaient des prix speciaux de quelques-uns 
des brasseurs de la ville, et il fut resolu qu'on se livrerait a une 
enquete a ce sujet. 

L'eelction des officiers pour l'annee prochaine donna les re- 
sultats suivants : President, M. Pierre Filion ; premier vice-pre- 
sident, O. Champagne ; second vice-president, J. E. Sansregret ; 
secretaire, M. O. Fournier; tresorier, J. H. Depelteau; auditeur, 
M. J. D. Boileau. 

II convient de feliciter et dc remercier M. G. A. Archam- 
bault, le president sortant, pour le travail qu'il a accompli per- 
sonnellement au profit de l'Association des Epiciers ; chacun 
des membres a su apprecier son zele et son devouement en toutes 
circonstances et on ne saurait manquer de lui en garder une 
sympathique reconnaissance. 



iS 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



DECRET CONCERNANT LES BREVETS 

11 plait au Gouverneur General en Conscil, en vertu de 
l'autorite qui lui est conferee par la "Loi des mesures de 
guerre, 1014", de decreter ce qui suit: 

Les ordonnances et reglements suivants concernant les 
brevets d invention sont par le present deoretes et etablis: 

1. "Conimissaire "' s ; gnifie le Commissaire des brevets 
1 1 comprend le Sous-Commissaire des brevets. 

2. Le Conimissaire pent, a la demande dune pcrsonne 
quelconque et subordonnement aux clauses et conditions, 
s'il en est, qu'il jugera a propos, ordonner l'annulation 6u 
la suspension, en totalite on en partie, de tout brevet ou per- 
mis, dont la personne qui en re^oit un benefice est un sujet 
dun Etat en guerre avec Sa Majeste, et le Conimissaire, 
avail t de faire droit a cette demande, pourra exiger qu'on 
lui reponde d'une fagon satisfaisante a ce qui suit: 

a) Que la personne ayant le droit de profiter de ce 
brevet ou de ce permis est un sujet dun Etat en guerre 
avec Sa Majeste; 

b) Que la personne qui fait la demande a 1 intention de 
manufacturer ou de faire manufacturer l'article brevete ou 
d'exploiter ou de faire exploiter le procede brevete par tout 
le Canada; 

c) Qu'il est de l'interet general du pays ou d*une partie 
de la communaute ou d un commerce quelconque que cet ar- 
ticle soit manufacture ou que ce procede soit exploite com- 
me ci-dessus. 

L"n lionoraire de dix dollars sera exigible pour chaque 
demande. 

Le Commissaire pourra, a une epoque quelconque, a son 
entiere discretion, revoquer toute annulation ou suspension 
dun brevet ou dun permis qu'il aura ordonnee. 

Neanmoins Te- Commissaire pourra toujoiirs a une epo- 
que quelconque si, a son entiere discretion, il le juge a pro- 
pos dans l'interet public, ordonner l'annulation ou la sus- 
pension, en totalite ou en partie, de ce brevet ou permis aux 
clauses et conditions, s'il en est, qu'il jugera a propos. 

3. Lorsqiie dans un cas quelconque le Commissaire 
donne un ordre, en vertu des pouvoirs qui lui s6nt conferes 
par les presents reglements ou l'un de ces dits reglements, 
d'annuler ou suspendre un brevet, en totalite ou en partie, 
il peut, a sa discretion, accorder des permis en faveur de 
personnes autres que le sujet de tout Etat en guerre avec 
Sa Majeste, de faire, utiliser, exercer ou vendre l'invention 
brevetee ainsf annulee ou suspendue, aux clauses et condi- 
tions et soit pour la periode entiere du brevet ou une moin- 
dre periode que le Commissaire jugera a propos. 

4. Le Commissaire peut a une epoque quelconque, tant 
que les presentes ordonnances et reglements seront en vi- 
gueur, annuler ou suspendre toute procedure que ce soit sur 
une demande quelconque faite en vertu de la "Loi des bre- 
vets" par un sujet d'un Etat en guerre avec Sa Majeste. 

5. Le Commissaire peut aussi, a une epoque quelcon- 
que, tant que les presentes ordonnances et reglements seront 
en vigueur, proroger le delai prescrit par la "Loi des bre- 
vets" ou tous reglements adoptes sous son empire, pour exe- 
cuter tout acte ou produire tout document que ce soit, aux 
clauses et conditions qu'il jugera a propos, dans les cas sui- 
vants, savoir: 

a) Lorsqu'il est demontre, a sa satisfaction, que le re- 
nuerant, le brevete ou le proprietaire, selon le cas, n'a pu 
executer le dit acte ou produire le dit document parcc qu'il 
etait en service actif ou qu'il etait forcement absent de ce 
pays, ou pour toutes autres raisons resultant du present etat 
de guerre qui, de l'opinion du Commissaire, justifieraient une 
telle prorogation de delai; 



b) Lorsqu'un acte quelconque a cause des circonstan- 
fces creees par 1 etat de guerre actuel, porterait prejudice aux 
droits ou interets de tout requerant, brevete ou proprietaire 
comnie susdit. 

Cette prorogation de delai fixee, si elle est accordec apres 
son expiration, aura le meme effet que si elle avait ete accor- 
dee antericurement, pourvu que cette expiration arrive le ou 
apres le quatrieme jour d'aoiit 1914. 

6. Le Commissaire peut refuser d'enreg'.strer la cession 
de tout brevet faite par un sujet d'un Etat en guerre avec Sa 
Majeste, et enrcgistre au Bureau des Brevets le ou apres le 
quatrieme jour d'aoiit 1914, a moins qu'il ne soit convaincu 
que cette cession a ete faite de bonne foi, et non dans le but 
d'eluder l'une quelconque des dispositions des susdites or- 
donnances et reglements. 

7. L'expression "personne" employee dans les presen- 
tes ordonnances et reglements comprendra, en sus du sens 
qui lui est donne par le par. 20 de l'article 34 de la "Loi d'in- 
terpretation", tout departement, du gouvernement. 

8. Les presentes ordonnances et reglements entreront 
en vigueur a compter du quatrieme jour d'aoiit 1914. 

9. Les, ordonnances et reglements concernant les bre- 
vets d'invention faits en vertu de la "Loi des mesures de 
guerre, 1914", sont par le present rescindes et abroges. 

R0D0LPH2 BOUDREAU, 

Greffier du Conseil Prive. 



L'INDUSTRIE DU RADIUM 



D interessants renseignements sont fournis par le "Glo- 
be" sur la situation actuelle de l'industrie du radium. 

Le mineral le plus riche est la pechblende de joachim- 
stal (Boheme), qui servit aux premieres experiences de Cu- 
rie; il fournit environ 200 milligrammes de radium par ton- 
ne. On trouve une pechblende beaucoup moins riche en 
Saxe, en Cornouailles, dans le Colorado, dans l'Afrique 
Orientale allemande. 1 1 I 1 

On connait deux autres especes de minerais. La carno- 
tite, tres repandue aux Etats-Unis, existe en qualite et en 
quantite moindres en Australie et dans le Turkestan russe; 
l'autunite provient du Departement de Saone-et-Loire, aux 
environs d'Autun, du Portugal et d'Australie. 

La carnotite est le minerai le plus abondant; elle existe 
aux Etats-Unis, sur une superficie d'environ 200,000 hecta- 
res, au Colorado, dans l'Utah et dans la Paradox Valley. La 
ten'eur moyenne vane entre 5 et 8 milligrammes de radium 
par tonne. D.apres M. Lepape, en 1912, les Etats-Unis ont 
envoye en Europe 1,000 tonnes de carnotite qui ont donne 6, 
7 grammes de radium, e'est-a-dire 2 et 3 fois la quantite 
fournie par le reste du monde. 

La tonne de carnotite, contenant 4 milligrammes de ra- 
dium valait recemment $100, prise a Hambourg. Le cours 
du radium etant de $125,000 le gramme, ces 4 milligrammes 
sont vendus $500, ce qui laisse une marge de $400 pour le 
traitement chimique et pour les benefices. 

Les prix ont serieusement augmente, car, pendant plu- 
sieurs annees, le radium s'est vendu sur le pied de $80,000 e 
gramme; et il semble qu'on doive s'attendre a une nouvelle 
hausse plutot qua une baisse. L'Autriche a a peu pres mo- 
nopolise les gites radiferes quelle possede et les autres 
Etats ont tendance a l'imiter. En Amerique, notamment, plu- 
sieurs associations scientifiques reclament une lot assurant 
au Gouvernement le monopole de lextraction et de la vente 
du pre^ieux metal. Les pays possedant des g.te. importants, 
seront done maitres du march^. 



Vol. XLVII — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



19 



L'ANNONCE MALHONNETE ET LA LOI 



SACHONS AGIR. 



L'annonce mcnsongere est un fleau pour le commerce et 
pour le public; elle favorise la supercherie et le vol, fait une 
concurrence deloyale au marchand honnete et deprecie la valeur 
des articles de qualite. II est done indispensable qu'une legisla- 
ton severe, rigoureusement appliquee mctte fin ou tout au moins 
restreigne les effets de cette pratique par trop courante, en 
condamnant a de fortes amendes ceux qui font usage de teis 
procedes. 

Aux Etats-Unis comme au Canada, il a ete cree une loi 
dans ce but d'assainissement du commerce, mais personne n'a 
te appointe par les pouvoirs publics pour rechercher les delin- 
quants et engager des poursuites contre eux. Cependant dans 
beaucoup de cas, les associations commerciales se sont chargees 
de faire la police sur ce terrain et on rapporte plusieurs actions 
prises par des Associations de Marchands dont on ne saurait 
trop louer le zele en pareille circonstance. 

L'une de ces poursuites etait faite contre un marchand de 
piano qui annongait pour $150 un piano qu'il certifiait etre d'une 
valeur de $450. Une enquete etablit d'une facon formelle que le 
piano en question etait loin d'avoir la valeur annoncec et la 
poursuite suivit son cours. Le marchand plaida coupable et fut 
condamne. Le tribunal en lui infligeant une amende de $1.00 lui 
fit remarquer que jusqu'a l'an dernier un marchand pouvait 
attribuer a une marchandise la valeur que bon lui semblait sans 
que personne ait a en discuter le bien-fonde. D'apres la nouvelle 
loi ,il n'en est pas de meme et la valeur annoncee par le mar- 
chand doit etre conforme a la verite. 

A ce propos, il est bon de souligner que des cas tels que 
celui mentionne ci-dessus sont tres frequents. A vrai dire, les 
annonceurs qui specifient dans leur annonce qu'ils offrent quel- 
que chose de tout-laine, alors que l'article est moitie-coton, sont 
assez rares. Par contre, ceux qui annoncent par exemple "une 
valeur de $1.00 pour 68 centins" sont tres nombreux. Quelques- 
uns d'entre eux disent la verite dans leurs representations, mais 
la plupart ne sont pas sinceres. 

Pour expliquer leur acte, ils se retranchent derriere cette 
assertion que la valeur reelle d'un objet est une matiere d'opi- 
nion tt que la leur est que l'objet vise est bien de la valeur 
qu'ils annoncent. II n'en est pas ainsi cependant. 

La definition de l'annonce malhonnete est contenue dans ce 
passage de texte de loi : 

"...Tout etablissement ou assertion concernant la quantite, 
la qualite, la valeur, le merite, la duree, le prix present ou passe, 
le prix de revient, la raison du prix, ou le motif ou la neces- 
sity d'une vente de telles merchandises, garanties ou services, 
ou concernant la methode ou le cout de production ou de ma- 
nufacture de telles marchandises ; ou la possession de recom- 
penses, de prix ou de distinctions conferees au profit de telles 
marchandises, ou la maniere ou la source d'achat de telles mar- 
chandises qui sont mensongeres ou calculees pour induire en 
erreur." 

Aux termes d'une loi semblable, la "qualite" ou la "valeur" 
d'un produit de vente courante ne sont pas une matiere d'opi- 
nion, sauf pour des cas exceptionnels. Nous specifions : "de vente 
courante." Le proprietaire d'un tapis d'Orient ancien, ou d'une 
peinture d'un maitre ancien peut determiner lui-meme la valeur 
de tels oeuvres sans que personne puisse l'accuser de tromperie, 
a moins qu'en meme temps il ne fasse de fausses declarations 
sur la qualite ou l'histoire des objets en question. Pour de telles 
marchandises, il n'y a pas d'equivalent. II y en a par contre 
pour un manteau d'homme, une botte d'olives ou une paire de 
chaussures de femmes. 



Laissez-nous vous montrer par 1 exemple un cas de cette 
sorte tombant sous le coup de la loi dc l'annonce malhonnete. 
Supposons qu'un marchand de chaussures ait annonce a $1.48 
des chaussures de femme d'une "valeur reelle de $3.50." Quel- 
qu'un achete une paire de chaussures et intente une poursuite, 
pour le motif que ces chaussures ne valent pas $3.50 et que 
l'etablissement qui en est fait constitue une fraude vis-a-vis de 
l'acheteur. Dans un cas semblable, s'il est prouve que les chaus- 
sures dont il s'agit out une valeur de $3.25, le tribunal trouvera 
sans aucun doute la difference trop minime pour justifier une 
poursuite. Mais si la question vient a etre discutee et si l'evi- 
dence de fraude est a. prouver, la seance du tribunal prendra le 
caractere suivant. On interrogera un homme d'experience dans 
les chaussures : 

Question — M. X., depuis combicn de temps etes-vous dans le 
commerce de chaussures? 

Reponse — Depuis vingt ans. 

Q. — Dites-nous votre experience en ce qui concerne la chaus- 
sure. 

R. — J'ai d'abord travaille dans une manufacture de chaussures, 
ensuite, j'ai travaille comme commis dans une maison de chaus- 
sures en gros, puis j'ai voyage pour cette maison. Voila dix ans 
que j'ai ouvert mon propre magasin de detail que je conduis 
encore actuellement. 

Q. — Etes-vous familiarise avec les differentes qualites de cuir 
employees pour les chaussures, et avec les differentes qualites 
de chaussures vendues par la filiere commerciale ordinaire? 

R. — Certainement. 

Q. — Avez-vous examine les chaussures vendues par le de- 
fendeur, sur la representation qu'elles avaient une valeur reelle 
de $3.50? 

R.— Oui, je les ai examinees. 

Q. — Quelle est votre opinion sur leur valeur? 

R. — Elles sont d'une qualite tres ordinaire. Le cuir en est de 
troisieme ordre, et il y a beaucoup de bourrage. La facon est 
egalement tres inferieure. Cette qualite de chaussures peut etre 
achetee chez n'importe quel marchand de gros tenant cette sorte 
a $12.00 environ la douzaine de paires. J'ajouterai que leur va- 
leur au detail est juste celle dont le defendant les a marquees, 
e'est-a-dire $1.48. 

Q. — Ont-elles, a votre avis, une valeur approchant de $3.50? 

R. — Non, certainement. 

Q. — De telles chaussures ont-elles jamais ete vendues $3.50 
selon votre experience et votre observation? 

R. — Jamais. 

Apres une telle deposition, le defendeur aura beau dire que 
son estimation de $3.50 est une "simple matiere d'opinion", per- 
sonne ne le croira et le tribunal ne l'ecoutera pas. Pas une opi- 
nion ne saurait pretendre raisonnablement qu'une paire de chaus- 
sures de $1.00 dans le gros, a une valeur de $3.50 au detail. 
Pour que l'opinion du defendeur fut acceptable, il eut fallu 
qu'elle put etre prouvee raisonnable. Au Canada et plus parti- 
culierement dans les grandes villes comme Montreal, ou sous 
pretexte de concurrence, les prix sont souvent maquilles de fa- 
gon outrageante, sous de faux pretextes et a l'appui de declara- 
tions mensongeres, il serait bon que les marchands-detaillants 
honnetes epurent cette concurrence deloyale et soumettent quel- 
ques-uns des delinquants au jugement du tribunal. Cela net- 
toyerait un peu le commerce local de ces trafiquants sans scru- 
pules qui exploitent la credulite publique et jettent le discredit 
sur la corporation des detaillants. 



20 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



LA PRATIQUE COMMERCIALE 



LES OPERATIONS DE LTNVENTAIRE. 



(Suite.) 

Dans iii tre numero du i(> octobre nous avons examine 
les operations a faire a l'inventaire en ce qui concerne la re- 
gularisation des divers comptes; nous allons voir la fagon 
dont on doit proccder au sujet des raarchandises. 

Des procedes en usage pour la tenue du compte 
Marchandises. 

Pour pouvoir comprendre le mecanisme des ecritures de 
regularisation que comporte le compte Marchandises, il est 
necessaire d'exposer tout d'abord sommairement les diffe- 
rents procedes employes pour le fonctionnement de ce compte 
en cours d'exercice. Les procedes usites sont les suivants: 

(a) Permanence de l'inventaire; 

(b) F.mploi du compte unique Marchandises; 

le) Dedoublement du compte unique en deux comptes 
d'. Achats et de Ventes. 

Premier procede: La permanence de l'inventaire. 

Si Ton examine un compte de valeur comme celui de 
Caisse, on constate que les sommes du credit traduisant les 
sorties (paiements) expriment des unites equivalentes aux 
sommes du debit qui traduisent les entrees (encaissements) : 
un billet de $20.00, par exemple. entre en caisse et en sort 
pour sa valeur effective. 

11 en resulte que le solde debiteur de ce compte repre- 
sente la valeur de 1'existant reel a un moment donne. 

II suffit done, pour pouvoir obtenir un resultat analogue 
en ce qui concerne le compte Marchandises, que le debit et lc 
credit de ce compte soient, pour le meme objet, exprimes par 
la meme somme: de cette fac,on, on obtiendra facilement, par 
soustraction, la valeur du stock en magasin. 

C'est sur ce principe qu'est base le procede connu sous 
['appellation de la permanence de l'inventaire. 

Nous allons examiner comment ce procede peut etre ap- 
plique dans le commerce. 

(a) La permanence de l'inventaire dans une entreprisc 
commerciale. — Exemple I. — Supposons les deux operations 
suivantes: 

Achete 300 objets a $15.00 $4,500 

Vendu 200 objets a $20.00 4,000 

Si l'on debite le compte Marchandises de 300 objets a $15, 
soit $4,500, et si on le credite de 200 objets vendus, calcules 
egalement au prix de $15, soit $3,000. le solde debiteur 
($1,500) exprimera la valeur, au prix cofitant, des 100 objets 
restants. 

Mais il faut, d'autre part, debiter le client acheteur, non 

-le $3,000 (prix cofitant), mais de $4,000 (prix de vente), 

ui pourra etre decompose comme suit: 



10 objets a $15 
00 objets a $5 



\?.ooo 
1,000 



La premiere ligne exprime la sortie du magasin et a pour 
contrepartie le credit de meme somme passe precedemment 
au compte Marchandises. La seconde ligne represente le 
benefice realise, qu'il suffit de passer au credit de Pertes et 
Profits. 



En resume, les operations ci-dessus seront traduitcs par 
les articles suivants: 

Marchandises a Fournisseur (achat) $4,500 

Client a Marchandises (vente) 3,000 

Client a Pertes et Profits (benefice) 1,000 

Mais cette facon theorique de proccder entrainerait, dans 
la pratique, en raison de la multiplicite des operations, des 
complications d'ecritures. Aussi debite-t-on le client du mon- 
tant total de la facturc par le credit d'un compte de Ventes. 

Puis on debite cc dernier, par le credit de Marchandises 
(ou Magasin), de la valeur des objets vendus, calculee au 
prix cofitant. 

Les articles ci-dessus deviennent ainsi: 

Marchandises a Fournisseur $4,500 

Clients a Ventes 4,000 

Ventes a Marchandises 3,000 

On evite ainsi de faire intervenir Pertes et Profits lors de 
chaque operation, et c'est le compte Ventes qui exprime le 
benefice realise, dont le montant global est vire, en fin d'exer- 
cice, a Profits et Pertes. 

Voici l'aspect que presenteraient, a la suite des ecritures 
prccedentes, les comptes Marchandises et Ventes. 

Debit. Marchandises. Credit 

Achat $4,Soo Vente (prix cofitant) $3,000 

Debit. Ventes. Credit. 

Prix cofitant des objets vendus. $3,000 Vente ... $4,000 

Le solde debiteur du compte Marchandises est de $1,500: 
il represente la valeur du stock au prix cofitant. Le solde 
crediteur du compte Ventes est de $1,000: il exprime le bene- 
fice realise. 

Pour obtenir ce double resultat, il suffira done en prin- 
cipe de determiner, pour chaque vente, le prix cofitant de 
chaque objet vendu. 

Mais, hatons-nous de le dire, ce n'est simple qu'en appa- 
rence. Dans la pratique, les difficultes suivantes vont se 
produire: 

i° Tout d'abord, nous nous sommes borne, dans l'exem- 
ple theorique c.i-dessus, a une operation bien rudimentaire. 
Dans la realite, a l'enregistrement des achats et des ventes, 
s'ajoutent nombre de complications: frais de toute nature 
augmentant le prix d'achat (douanes, transports, manuten- 
tion, etc.); escomptes obtenus des fournisseurs; marchandises 
rendues a ces derniers; escomptes accordes aux clients; mar- 
chandises rendues par ceux-ci, etc. 

Ces diverses complications vont rendre assez delicat 
l'etablissement des prix de revient exacts. II est vrai que 
cette difficulte n'est pas particuliere au systeme lui-meme, 
puisque, de toute fagon, quel que soit le procede de compta- 
bilisatiOn adopte, il faut bien determiner le prix de revient 
des marchandises pour pouvoir etablir leur prix de vente. 

La difficulte particuliere au systeme de la permanence 
de l'inventaire reside dans l'application du prix de revient a 
chacune des ventes effectuees: c'est un travail appreciable 
de\ant lcquel on recule le plus souvent, surtout lorsqu'il 
s'agit d'unc entreprisc ou les objets vendus sont nombrcux. 
de qualites differentes, ou de prix minimes. 

2 De plus, les marchandises sont souvent achetees au 
poids et vendues a la piece: cela complique les evaluations. 

3° D'autres fois, il faut tcnir compte des deteriorations 



Vol. XLVII — No44- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



21 



on des dechets produits, de l'inflttence dcs circonstances exte- 
rieures: secheresse, humidite, evaporation, etc. 

4 On no pout obtenir un calcul bien precis s'il s'agit de 
petites quantites vendues de marchandises de peu de valeur, 
dont le prix d'achat a etc etabli par grandes quantites. 

I 'ne telle hypothese etant reproduite frequemment, on 
n'obtiendra necessairemeht (pie des resultats approximatifs. 

5 Enfin, il ne faut pas oublier que la permanence de 
l'inventaire ne pent avoir la pretention de donner a tout mo- 
ment la situation de l'entreprise. Tout au plus, et sous re- 
serve des remarques faites precedemment, peut-ellc indiquer 
le benefice brut realise sur les ventes. 

(a suivre) 



LES FRUITS SECS DE LA MAISON LAPORTE- 
MARTIN. 



La maison Laporte-Martin offre plus specialement cette 
semaine toute une seric de Fruits Sees de premiere qualite et 
a des prix avantageux. Parmi les Raisins de 1914 nous no- 
tons ceux de Corinthe, de Californie, de Valence, de Malaga 
et differentes marques tres appreciees dont on verra le detail 
a l'annonce du convert interieur. 

Les Prunes, les Fruits Evapores, les Ecorces Confites, 
les Dattes, les Figues "Camel" font partie de cette serie dont 
les epiciers feront bien de profiter pour s'approvisionner au 
mieux de leurs interets. 



COMPAGNIES INCORPOREES 



Des lettres-patentes ont ete emises par le lieutenant- 
gouverneur de la Province de Quebec, incorporant: 

"Tbe Westmount News Company". Pour imprimer, pu- 
blier et faire le commerce de gazettes, revues, etc. Capital- 
actions, $20,000, a Westmount. 

"McGoogan's Limited". Pour faire affaires de pensions, 
garnies, maisons de rapport, hoteliers, restaurants, etc. Ca- 
pital-actions, $20,000, a Montreal. 

"La Compagnie Grenier Limitee". Pour exercer en ge- 
neral et dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et 
de restaurateurs. Capital-actions, $20,000, a Maisonneuve. 

"Bariteau Cafe Limitee". Pour faire le commerce gene- 
ral d'hoteliers et restaurateurs. Capital-actions, $20000, a 
Montreal. 



"Cafe de la Paix Limitee". Pour exercer en general et 
dans toutes ses branches le commerce d hoteliers et de res- 
taurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Neptune Limited'. Pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20000, a Montreal. 

"Delphis Gauthicr, Limitee". Pour exercer en general et 
dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de res- 
taurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"St. Maurice Fur Farming Company, Limited". Pour 
entreprendre le commerce general d'eleveurs pour l'elevage 
et la reproduction des renards et autres animaux a fourrures 
en captivite pour le marche et pour des fins commerciales. 
Capital-actions, $90,000, a La Tuque. 

"Olivier Paquette, Limited '. Pour faire le commerce 
general d'hoteliers et de restaurateurs. Capital-actions, 
$20,000, a Montreal. 

"Torphill Hotel Company, Limited''. Pour exercer en 
general et dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers 
et de restaurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"E. Hebert, Limitee". Pour construire et equiper des 
bateaux a voiles, ou mus par des engins a vapeur 011 a gaz.- 
ou a 1 electricite ou par toute autre force motrice. Capital- 
actions, $19,000, a Lachine. 

"Lachaine, Limitee". Pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura-' 
teurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Decarie, Limitee". Pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Bonsecours Hotel, Limitee - '. Pour exercer en general 
et dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de 
restaurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Micks Hotel, Limited'. Pour exercer en general et 
dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de res- 
taurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Union Cafe, Limitee". Pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 

"Charlebois, Limitee". Pour exercer en general et dans 
toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de restaura- 
teurs. Capital-actions, $49,000, a Montreal. 

"B. Lefebvre, Limited". Pour faire affaires d'immeubles. 
Capital-actions, $50000, a Montreal. 

"Hotel St-Georges, Limitee". Pour exercer en general et 
dans toutes ses branches le commerce d'hoteliers et de res- 
taurateurs. Capital-actions, $20,000, a Montreal. 



La Construction 



Nouveaux permis. 

Pare Geo. Etienne Cartier, quartier 
St-Henri; 1 maison, 3 logements, 3 eta- 
ges, 3e classe; coiit prob., $5,000. Pro- 
prietaire, W. Legault, 51 Delinelle. 

Rue St-Ferdinand, quartier St-Henri; 
2 maisons, 6 logements, 3 etages, 3e clas- 
se; cout prob., $5,000. Proprietaire, J. A. 
Charette, 142 St-Ferdinand. 

Avenue Coloniale, quartier St-Jean- 
Baptiste; 1 maison, 1 logement, 2 etages, 
3e classe; coiit prob., $3,000. Proprietai- 
re, J. Rivet, 1 145 St-Laurent. 

Premiere Avenue, quartier Rosemont; 
1 maison, 1 logement, 1 etage, 3e classe; 
coiit prob., $1,000. Proprietaire, J. Lan- 
thier, 516 Premiere Avenue. 

Douzieme Avenue, quartier Rosemont; 
1 maison, 1 logement' 2 etages, 3e classe; 
cout prob., $1,500. Proprietaire, Nap. 
Boivin, 365 Cinquieme Avenue. 

Rue Charron, quartier St-Gabriel; 1 
maison, 1 magasin, 1 logement, 2 etages, 
2e classe; cout prob., $2,000. Proprietai- 



re, Isaac Collins. 207 avenue Ash. 

Rue Bordeaux, quartier Saint-Denis; 1 
maison, 1 logement, 1 etage, 3e classe; 
cout prob., $1,500. Proprietaire, A. Gau- 
vreau, 588 Champlain. 

Rue Iberville, quartier Saint-Denis; 1 
maison, 3 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $2,000. Proprietaire, Isaac 
Bergeron, 1190 Mont-Royal Est. 

Rue Iberville, quartier Saint-Denis; 1 
maison, 3 logements, 2 etages, 3e classe; 
cout prob., $2,000. Proprietaire, A. Ra- 
cine, 313 Breboeuf. 

Rue Fabre, quartier St-Denis; 1 mai- 
son, 5 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $4,000. Proprietaire, E. Leo- 
nard, 400 Gamier. 

Rue Fabre, quartier St-Denis; 1 mai- 
son, 5 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $5,000. Proprietaire, J. E. 
Mercier. 625 Fabre. 

Rue' Fabre, quartier St-Denis; I mai- 
son, 5 logements, 3 etages, 3e classe; 
cout prob., $4,800. Proprietaire, R. Mes- 
sier, 756 Gamier. 

Rue Saint-Denis, quartier St-Denis; 1 
maison, 3 logements, 3 etages, 3e classe; 



cout prob., $4,000. Proprietaire, Felix 
Labelle, 1710 Cadieux. 

Rue Berri, quartier St-Denis; 1 mai- 
son. 3 logements, 3 etages, 3e classe; 
coiit prob.. $2,500. Proprietaire, F. X. 
St-Jean, 306 Berri. 

Rue St-.Terome. quartier De'orimier; 
1 maison. 5 logements, 3 etages, 3e, clas- 
se; coiit prob., $4,000. Proprietaire, Ed. 
G.authier, 2^,2 Marquette. 

Rue Breboeuf, quartier Duvernay; I 
maison, 3 logements. 3 etages, 3c classe: 
cout prob.. $3,500. Proprietaire, Wilfrid 
llimel. 668 Mont-Royal. 

Rue Christophe Colomb, quartier Du- 
vernay; 1 maison, 3 logements. 3 etages, 
3c classe; coiit prob., $3.=;oo. Proprietai- 
re, Alph. Millette, 151 Christophe Co- 
lomb. 

Rue Ste-Adele, quartier Bordeaux; 1 
. maison, 3 logements, 2 etages, 3e classe; 
coiit prob., $2,500. Proprietaire, J. Beau- 
champ, 3297 Ste-Adele. 

Rue De Gaspe, quartier Laurier; 1 
maison, 5 logements, 3 etages, 3e classe: 
coiit prob., $2,500. Proprietaire, A. Le- 
vesque, 38 Boyer. 



22 



l.K PRIX C( >URANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



Le Marche de Y Alimentation 



GRAINS ET FARINES 
Marche de Chicago 

Futures cotations: 

Ouver- Ferme- 

ture Haut Bas ture 

Ble— 
Dec. $1.14^ ^ 1 - 1 5 ; s $I.I3# $1-13^ 

Mai I.io!j i.jo ; 4 1 . 19 1. 19 

Mais- 
Dec. .6754 .68J4 .67-K .67H 
Mai .;o< s .71 .;o\s . 7 n \s 

Avoine — 
Dec. .49 .49M -4^ 5 A .48-^ 

Mai .5->4 -S3 -5- -5-' 

Cotations au comptant: 

Ble. — No 2 rouge,$i.i3$4 a $1.14/4; 
No 2 hard, $1.13^ a §1.14%. 

Mais. — Xo 2 jaune, 73 l / 2 c a 7334c: 
Xo 3 jaune. 73Kc a 73 He 

Avoine. — No 3 blanche, 46J/2C a 47 l / 2 c; 
standard, 4814c a 48^c. 

Seigle. — Xo 2, 94c. 

Orge. — 59c a 77c. 

Timothy seed. — $4.00 a $5.50. 

Treffle. — $11.00 a $14.00. 
LE MARCHE LOCAL DU GRAIN. 

II n'y a pas beaucoup de demande de 
la part des acheteurs etrangers pour le 
ble de printemps du Manitoba et les prix 
ant quelque peu flechi. Le marche con- 
tinue done a etre tres calme, mais il y a 
quelque demande sur place de la part des 
exportateurs locaux pour le ble de prin- 
temps du Manitoba et jeudi dernier des 
ventes de 55,000 boisseaux de No 2 du 
nord furent faites a $i.i8^4 et 20.000 
boisseaux de Xo 3 du nord a $1.15 J4 l e 
boisseau franco Montreal. Des lots de 
char de ble Xo 4 du Manitoba furent of- 
ferts de $1.08^ a $1.09, de Xo 5 a $1.05 
et de Xo 6 a $1.01 par boisseau ex-maga- 
sin. II n'y a pas d'amelioration dans la 
demande locale ou interieure pour lots 
de chars d'avoine, mais malgre ce fait le 
ton du marcheest plus fort en sympathie 
avec la fermete deployee sur le marche 
d'option de Winnipeg et les prix avan- 
caient de l / 2 c a ig le boisseau avec le 
No 3 Canadien-Ouest cote a 58^c, le 
No 1 feed a 58c, le No 2 feed a s6 l Ac; 
l'Ontario et le Quebec No 2 blanc a 56c 
et le Xo 3 a 55c le boisseau ex-magasin. 
II y a aussi un plus fort sentiment sur le 
marche pour l'orge du Manitoba et les 
prix sont l / 2 c par boisseau plus eleves, 
avec des lots de chars Xo 4 offerts de 
68c a 68y 2 c le boisseau ex-magasin. Les 
offres d'orge de malte d'Ontario aug- 
mentent. Le mais d'Argentine est calme 
et sans changements a 82c le boisseau, 
ex-magasin. 

LE MARCHE DE LA FARINE. 

II n'y a pas de nouveaux developpe- 
ments dans la situation locale de la fa- 
rine, le sentiment du marche pour toutes 
qualites etant ferme. sans changements 
de prix a noter. L'interet de la part des 
acheteurs etrangers pour qualites de ble 
de printemps etait calme et les quelques 
offres qui furent faites furent generale- 
ment au-dessous de ce que les minotiers 
ctaient disposes a accepter. II s'ensuit 
que les affaires sont peu actives. Le da- 
mande locale continue a etre limitee et 
tout le marche est tres calme avec les 
premieres patentes cotees a $6.70, les 
secondes a $6.20 et les fortes a boulan- 



ger a $6.00 le baril en sacs. La farine de 
ble d'hiver est aussi tres calme et les 
prix sont sans changements avec des 
ventes de patentes de choix a $6.00 et les 
straight rollers de $5.50 a $5.60 lc baril 
en bois, et les derniers en jute dc $2.05 
a $2.75 le sac. 

Patentes du printemps: 
Royal Household 2 sacs 6.70 

Five Roses 2 sacs 6.70 

Glenora 2 sacs 6.20 

Harvest Queen 2 sacs 6.20 

Fortes a Boulanger: 
Bakers Special 2 sacs 6.00 

Manitoba S. B. 2 sacs 5.60 

Keetoba 2 sacs 6.00 

Montcalm 2 sacs 6.00 

Patentes d'Hiver: 
Straight rollers 2 sacs 5.40 

Hurona (a patisserie) 2 sacs 6.70 

A 2 sacs 6.20 

Farine de ble-d'Inde blanc 

pour boulangers 2 sacs 5.30 

Farine de ble-d'Inde pour 

engrais 2 sacs 3.90 

Farine d'avoine: 
Avoine roulee, sac de 80 lbs. 5.69 

Avoine roulee, baril . 6.55 

ISSUS DE BLE ET AVOINE ROU- 
LEE. 

Le ton du marche ^our les issus de 
ble demeure ferme. ma : s le volume d'af- 
faires faites n'est pas considerable, et 
les acheteurs semblent avoir d'amples 
provisions en mains pour leurs besoins 
presents. Le son est cote a $25.00. les 
shorts a $27.00. et les middlings a $30.00 
par tonne, sacs compris. II n'y a pas de 
changements dans les moulees pour les- 
nuelles la demande est calme a $32.00 a 
$34-on nour les aualites de grains nurs 
et a $30.00 a $31.00 la tonne pour melan- 
ees. Le ton du marche pour avo : nes rou- 
lees est ferme a $6.35 le baril en bois, et 
a $1.0*, par sac. 

Xous cotors: 

Issus de ble: 
Son Man., au char, tonne 25.00 

Gru Man., au char, tonne 27.00 

Middlings d'Ontario, au char, 

tonne 20.00 

Moulee pure, au char 3?. 00 35.00 

Moulee melan^ee. an char ?8.ob 10 00 

FOIN PRESSE ET FOTJRRAGES. 

ITn sentiment nlus fort s'est develoone 
dans le m^rrVie du foin presse et les nrix 
ont avance de 50c nar tonne par suite de 
I'aupmentatinn dp la demande des vente= 
de lots d" c^ar No t se fa'^nt de 'Kto.s'o 
a $?o on. 1'ovtra bon No 2. $t8.co a $tooo, 
et le foin No 2 de $17.50 a $18.00 la tonne 
ex-^oie. 

Nous cotons: 
Foin Xo t nour livraison 

immediate 18.00 n to. 00 

Tres bon, No 2 t~.oo a t8.oo 

No 2 16.00 a 17.00 

CEREALES. 
P.'p No 1 Nor^^m T.°i I . ?4 

*vn'if ^ T o 7 C 'W tres rare 0.60 o.6* 
A voinp No 3 C W. 0.*7l 0.^8 

^rp-e No 3 C.W. 0.7" 0.7'' 

Orge No 4 o 68 0.60 

PRODUITS LAITIERS. 

Beurre. — Le sentiment du marche 
local est plus ferme par suite de Tame- 



27 Vic 


a 28c 


26-)4c 


a 27^c 


26KC 


a 26^4c 


24c 


a 25c 


25 c 


a 2514c 



de l'Ouest, 



I5^c a 15-^c 

I5j4c a I5^c 
i5Kc a 15-^c 
i5J4c a I5^8C 

15c a iSJ^c 



a 26j^c 



lioration de la demande et des ventes de 
lots entiers se son; faites pour la con- 
summation locale. 

On cote les prix suivants: 
Beurre tin superieur de 

eremerie 
Beurre fin de eremerie 
Beurre second choix 
Beurre du Manitoba 
Beurre de l'Ouest 

Fromage. — La demande de l'etranger 
est nulle et par consequent les affaires 
sont calm'es. 

On cote les prix suivants: 

Extra fin de l'Ouest, 

colore 
Extra fin 

blanc 
Extra fin de l'Est, colore 
Extra fin de 1 Est, blanc 
Autres qualites 

Woodstock, Ont. — Ventes de froma- 
ge colore de 14J/2C a I4%c. 

Madoc, Ont. — • Vente de fromage co- 
lore, I4%c. 

PRODUITS DE LA CAMPAGNE. 

Oeufs. — Le sentiment du marche est 
ferme a la recente avance de prix par 
suite de la bonne demande pour l'expor- 
tation. La demande locale est egalement 
bonne et les affaires sont actives. 

On cote les prix slivants: 
Arrivages directs, lots en- 
tiers 26c 
Arrivages directs par pe- 

tits. lots 26y 2 c 

Stock de choix a la caisse 29c 
Stock No 1 a la caisse 28c 

Stock Xo 2 24c 

Produits de l'erable. — Les prix sont 
fermes et les affaires actives. Les ap- 
provisionnements sur place sont reduits, 
mais suffisent cependant a repondre aux 
besoins. 

On cote les prix suivants: 
Pur sirop d'erable, boite de 

8 lbs. 
Pur sirop d'erable, boite de 

10 lbs. 
Pur sirop d'erable, boite de 

11 lbs. 
Pur sucre d'erable, la lb. 

Miel. — Les stocks sont peu impor- 
tants, ce qui fait que les prix demeurent 
fermes malgre le peu d'activite de la de- 
mande locale. 

On cote les prix suivants: 
Miel blanc, Trefle 16c 

Qualites brunes 14c 

Blanc extrait 11c 

Miel sarrazin 6 l Ac a 8c 

Feves. — Le ton du marche demeure 
tres ferme par suite des approvisionne- 
ments reduits et du peu d'importance 
des arrivages de l'Ouest. La demande 
est excellente. 

On cote les prix suivants: 
Feves triees, le boisseau 
Choix one-pound pickers 
Three-pound pickers 

Pommes de terre. — La 



27c 
30c 

28^c 
25c 



65c 



60c 
a 70c 



75c a 80c 
9c a ioc 



a 17c 
a 15c 
a 12c 



2.85 a 2.95 

2.70a 2.75 

2.50 a 2.60 

demande 



pour les pommes de terre est bonne et 
les offres sont suffisantes pour repondre 
a toutes les demanses. les prix se main- 
tiennent fermes avec des ventes de lots 
de chars de Cobblers de 60c a 65c le sac 
ex-voie, et d'une maniere generale dans 



Vol. XL VI I — No44- 



LE PRIX COURANT, Vendrcdi, 30 Octobre 1914. 



23 



le commerce de gros des ventes se font 
a 80c le sac ex-magasin. 

LE MARCHE A PROVISION. 



Le prix des pores vivants sont fermes, 
mais le pore apprete est plus faible. 
— La demande pour viandes fumees 
est calme. 



Quoique le marche de Toronto pour 
pores vivants fut plus facile a $?.7?< Its 
100 livres pour lots de choix peses hors 
chars, il n'y a pas d'autre changement 
clans les conditions du marche local, les 
prix demeurant a peu pres les memes 
avec de bonnes affaires en lots de. choix 
de $7.75 a $8.00 les 100 livres pesees hors 
chars. II y a un sentiment plus facile 
sur le marche pour pore apprete par 
suite de la demande limitee et de l'aug- 
mentation des offres et des ventes de 
betes fraichement tuees des abattoirs fu- 
rent faites de $11.50 a $12.00 les 100 li- 
vres. 11 n'y a rien de nouveau sur le 
marche pour viandes fumees, les prix 
restant generalement fermes, mais la de- 
mande est encore plutot limitee et se 
compose principalement de petits lots 
pour repondre aux besoins immediats et 
des ventes sont faites en jambons de 
poids moyens de 17c a 18c, en bacon 
pour petit dejeuner de 10c a 20c, en ba- 
con Windsor de choix de 21c a 22c, en 
bacon Windsor desosse de 23c a 24c la 
livre. La demande pour le saindoux est 
ferme et une bonne somme d'affaires se 
fait en qualites "pure leaf" a I3 l />c la li- 
vre en seaux en bois de 20 lbs. et a 13c 
en seaux en fer-blanc de lbs., tandis que 
le saindoux melange se vend a 11 54c en 
seaux en bois de 20 lbs et io.>4c en seaux 
en fer-blanc de 20 lbs. 

LA SITUATION. 

II y a une reprise des affaires assez 
marquee. Les maisons de gros font la 
distribution des conserves de la nouvelle 
recolte. II y a eu tres peu de comman- 
des cancellees. Les fruits sees de la Me- 
diterranee sont attendus cette semaine. 
II y aura amplement de quoi garnir les 
tables pour les fetes, et ce a des prix 
tres raisonnables. 

SUCRES 

Extra granule, sac, les 100 lbs. 7.05 

Extra granule, brl., 5 x 20, 100 lbs. 7.10 

Extra ground, baril, les 100 lbs. 7.45 

Extra ground, bte 50 lbs., 100 lbs. 8.15 

Extra ground, i bte 25 lbs., 100 lbs. 8.35 

No 1 Yellow, baril, les 100 lbs. 6.70 

No 1 Yellow, sac, les 100 lbs. 6.65 

Powdered, baril, 100 lbs. 7.75 

Powdered, bte 50 lbs., les 100 lbs. 7.95 

Paris Lumps, J bte 25 lbs., 100 lbs. 7.90 

Crystal Diamond, bte 100 lbs. 7.80 
Crystal Diamond, £ bte, 50 lbs., 

les 100 lbs. 7.90 
Crystal Diamond, i bte, 25 lbs., 

les 100 lbs. 8.10 
Crystal Diamond. Domino, 20 

cartons, 5 lbs., les 100 lbs. 8.35 

Sucres bruts cristallises, lb. 0.07^ 

Sucres bruts non cristallises, lb. 0.07 

Ces prix s'entendent au magasin du 
vendeur a Montreal. 

MELASSES 

Tres bonne demande. 
Barbade, choix, tonne 0.33 0.33 0.36 
Barbade, tierce et qrt. 0.36 0.36 0.39 
Barbade, demi qrt. 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, tonne 0.35 0.35 0.38 
Melasse, fancy, tierce et 
,/?, uart , 0.38 0.38 0.41 

Melasse, fancy, y 2 qrt. 0.40 0.40 0.43 

Les prix s'entendent: iere colonne, 
pour territoire ouvert; 2,e colonne, pour 



territoire combine; 3e colonne, pour 
Montreal et ses environs. 

LARD AMERICAIN 

iere qualm-, le quart 29.50 

2eme qualite, le quart 27.25 

SAINDOUX 

Bonne demande. 

La lb. 

Saindoux pur, en tinette 0.13; 

Saindoux pur, en seau 2.80 

Saindoux pur, cse de 10 lbs. 0.14! 

Saindoux pur, cse de 5 lbs. o.i4« 

Saindoux pur, cse de 3 lbs. 0.14^ 

FAKiNjb.6 ET PATES ALIMEN- 

TAIRES 

Pates alimentaires 

Bonne demande. 

JNous cotons: 

Arrow root, boite de 7 lbs. 0.18 

Farine Five Roses, qrt. 7-25 

Farine Five Roses, sac 3-75 

Farine Household, qrt. 7-25 

Farine a patis. Ocean, qrt. 7.00 

Far. d avoine granulee, sac 3-75 

Far. d avoine standard, sac 3-75 

Far. d'avoine hne, sac 3-75 

Farine d'avoine roulee, brl. 6.75 

Farine d'avoine roulee, sac 3- 2 5 

Far. de ble-d'lnde, sac 2.50 
Banner, Saxon et Querker 

Oats, et Ogilvie, caisse 0.00 4.15 

Cream of wneat, cse 0.00 5.75 

Fecule de mais, ie qlte, lb. 0.00 0.07I 

Fecule de mais, 2e qlte, lb. 0.00 0.06J 
.recule de pommes de terre, 

qrts de 1 lb., doz. 0.00 1.50 
Vermicelle, macaroni et 

spaghetti Canadiens btes 

de 5 lbs., lb. 0.00 0.06^ 

En vrac 0.00 o.o6i 

Paquets de i lb. 0.00 0.07 
Nouillettes aux ouefs: 

Paquets de i lb., lb. 0.00 0.07J 
Spaghetti, pates assorties: 

alphabets, chiffres, ani- 

maux nouilles, coudes. 

importes en vrac lb. 0.00 0.09 

En paquets de 1 lb. " 0.00 0.09 

Tapioca pearl, en sac, la " 0.054 0.06 

Tapioca seed, en sac, la " 0.05] 0.06 

Sagou " 0.05*- 0.06 
VINAIGRE 

Nous cotons, prix nets: 
Bollman cruches paillees, 4 

gall. imp. cruche 0.00 2.50 
Domestique triple, cruches 

paillees, 4 gal. imp. cruche 0.00 1.40 

118 grains (proof), le gall. 0.00 0.20 
EPICES PURES, GRAINES ET SEL 

Bonne demande courante. 

Nous cotons: 

Allspice, moulu lb. 0.00 0.20 

Anis " 0.00 0.10 

Cannelle, moulue " 0.00 0.25 

Cannelle en mattes " 0.18 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.20 0.22 

Clous de girofle entiers " 0.00 0.29 

Chicoree canadienne " 0.12 0.13 

Colza " 0.07 0.08 

Creme de tartre " 0.00 0.60 

Gingembre moulu " 0.00 0.25 

Gingembre en racine " 0.17 0.22 

Graine de lin non moul. " 0.03^ 0.04^ 

Graine de lin moulue " 0.06 0.07 

Graine de chanvre " 0.07^ 0.08 

Mac's moulu " 0.00 0.75 

Mixed spices moulues " 0.00 0.25 

Muscade moulue " 0.00 0.50 

Muscade " 0.20 0.35 

Piments (clous ronds) " 0.00 0.12 

Poivre blanc rond " 0.28 0.20 

Poivre blanc moulu " 0.00 0.33 

Poivre noir rond " 0.19 0.22 

Poivre noir moulu " 0.00 0.25 

Poivre de Cayenne pur " 0.00 0.30 



Whole pickle spice 0.16 0.20 

Sel fin en sac 0.00 1.35 

Sel fin en I de sac 0.00 0.40 

Sel fin, quart, 3 lbs. 0.00 3.30 

Sel fin, quart, 5 lbs. 0.00 2.20 

Sel fin, quart, 7 lbs. 0.00 3.10 
Sel fin, en quart de 280 lbs. 

Ordinary fine 0.00 1.85 

Fine 0.00 2.10 

Dairy 0.00 2.25 

Cheese 0.00 2.35 

Gros sel, sac 0.80 0.85 
Legumes sees. 
Nous cotons: 

Orge monde (pot), sac 0.00 3.40 

Feves blanches, Can., lb. 0.04^ 0.05 

Orge perle, sac 4.00 4.50 

Feves jaunes, minot 0.00 3.00 

Lentilles rouges, par sac, lb. 0.006 0.07 

Lentilles vertes, par sac " 0.05 0.06 

Pois verts, No 1 " 0.06 o.o6£ 

Pois casse, le sac " 0.04! 0.05 
Ble-d'lnde a soupe, casse, 

le sac 0.00 3.25 

RIZ 
La demande est bonne. 
Nous cotons: 
Riz importes: 
Riz Patna. sacs de 112 lbs., 

suivant qualite lb. 0.05* o.o6i 

Riz Carolina 0.09 0.10 

Riz moulu 0.00 0.06 
Riz soutrle (puffed) cse de 

36 paquets de 2 pintes 0.00 4.25 
Riz decortiques au Canada: 
Les pr x ci-dessous s'entendent f.o.b. 
Montreal. 

Qualite B. sac 250 lbs. 0.00 3.50 
Qualite C, sac 100 lbs. 0.00 3.60 
Sparkle 0.00 5.85 
India Bright (sac de 100 lbs. 0.00 3.65 
Lustre 0.00 3.75 
Polished Patna 0.00 5.15 
Pearl Patna 0.00 5.35 
Imperial Glace Patna 0.00 5.65 
Crystal Japan 0.00 5.85 
Snow Japan 0.00 6.05 
Ice Drips Japan 0.00 6.20 
FRUITS SECS 
Assez bonne demande. 
Nous cotons: 
Dattes et figues: 
Dattes en vrac 1 lb. 0.00 0.06 
Dattes en pqts de 1 lb. 0.00 0.07! 
Raisins de Corinthe. La lb. 
Corinthe Filiatras, en vrac 0.00 0.09^ 
Corinthe Filiatras, en car- 
tons, 1 lb. 0.010J o. 11 
Raisins de Malaga Lb. 
Lion bte 0.00 4.00 
Royal Excelsior Ele- 
phant bte 0.00 5.50 
Raisins Sultana. Lb. 
Cartons, 1 lb. 0.13 0.14 
En vrac 0.12 o.i2i 
Raisins de Valence. Lb. 
Valence fine off Stalk, btes 

de 28 lbs. manque 
Valence Selected, btes de 

28 lbs. manque 
Valence Layers, 4 cour., 

btes de 28 lbs. manque 

Raisins de Californie. Lb. 

Epepines, paq. 1 lb., fancy 0.00 0.10 

Epepines, paq. I lb., choix 0.00 0.09$ 

Noix et Amandes. Lb. 

Amandes Tarragone 0.20 0.21 

Amandes Valence ecalees 0.50 0.52 

Cerneaux 0.50 0.52 

Avelines 0.15 0.16 
Noix de Grenobles Mayette manquent 

Noix Marbot 0.17J 0.18 

Noix du Bresil 0.13 0.14 
Noix de coco rapees. a la lb. 0.18J 0.22 

Noix Pecan polies 0.20 0.21 

Noix Pecan cassees 0.00 0.55 



24 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914 



Vol. XI, VII — No 44. 



Peanuts roties, Coon 0.09! 0.10J 

Peanuts roties, G. o.ioj o.ni 

Peanuts roties, Bon Ton 0.134 0.14 

Pruneaux 30,40 0.00 0.134 
bruits evapores. Lb. 

Abricots, bone 25 lbs. 0.00 0.18 

Peches, boites 25 lbs. 0.00 o.oS4 

Poires, boite 25 lbs. 0.00 0.13 
I'ommes tranchees, evapo- 

rees, btes de 50 >bs. 0.00 0.11 
Pelures de fruits. Lb. 

Citron 0.00 0.12 

Citronnelle 0.00 0.18 

Orange 0.00 0.13 
CONSERVES ALIMENTAIRES 
Conserves de Legumes. 

.Nous cotons: 

No 1 No 2 

Asperges (Pointes), a lbs. 2.25 3.25 

Asperges ent.eres can., 2 lb. 0.00 2.25 

Asperges Californie, 2* lbs. 0.00 3.45 

Lietteraves tranchees, 3 lbs. 0.00 1.32* 

Ble d Inde 2 lbs. 0.92^0.95 

lile d'lnde en epis gal. 4.50 4-524 

Catsup, bte 2 lbs. doz. 0.00 0.65 

Catsup au gal. doz. 0.00 5.00 

Champignons hotel, boite 0.15 0.1O 

Champignons, ler choix o.2o4 0.21 

Champignons, cho:x, btes o.i84 0.194 

Choux de Bruxelles imp. 0.17 0.18 

Lhoux-Heurs 2 lbs. 0.00 1.05 

Utrouilles 3 lbs. 0.85 0.874 

Citrouilles gal. 2.30 2.324 

Lpmards gal. 0.00 4.52* 

Cpinards 2 lbs. 0.00 1.124 

Fpinards 3 lbs. 0.00 1 -77^ 

Epinards imp. bte 0.13 0.14 

Feves Golden Wax 2 lbs. 0.924 0.95 

, Feves Yertes 2 lbs. 0.924 0.95 

Feves de Lima 2 lbs. 1.20 1.224 

Flageolets importes bte 0.16 0.17 

Haricots verts imp. bte 0.14 o.i84 

Macedoine de legumes bte 0.144 0.154 

Marinades en seau, 5 gal. 0.00 2.75 

Petits pois imp. moyens, bte 0.00 0. 13 

Peits pois imp. mi-fins, bte 0.00 0.13 

Petits pois imp. fins, bte 0.16 0.17 
Petits pois imp. ext. fins, bte 0.17 0.18 

Petits pois imp. surfins. bte (manquent) 

Pois Can. English Garden 0.924 o.95 

Pois Can. Early June 0.95 0.974 

Succotash 2 lbs. 1.00 1.10 

Tomates, 3 lbs., doz. 0.974 1.00 

Tomates, gall. 2.90 2.924 

Truffes, 4 boite 5- 00 5.40 
Conserves de fruits. 
Tres bonne demande. 

Par doz., groupe No 1 No 2 
Ananas coupes en des, 

1Y2 lb. 0.00 2.50 

Ananas importes 2]/ 2 lbs. 2.75 3.25 

Ananas entiers (Can.) 3 lb. 0.00 2.50 

Ananas tranches (Can.) 2 lb. 0.00 1.95 
Ananas rapes (emp. Can.) 

2 lbs. 0.00 1 .50 
Cerises rouges sans noyau, 

2 lbs. 1.92 4 1 .95 

Fraises, sirop epais, 2 lbs. 2.15 2.17J 
Framboises, sirop epais. 

2 lbs. 0.00 i.97i 
Gadelles rouges, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1.45 
Gadelles noires, sirop epais, 

2 lbs. 0.00 1 .45 
Groseilles. sirop epais. 

2 lbs. 0.00 1 .45 

Marnades can 1 gal. gal. 0.00 0.80 

Olives. 1 gal. pal. T.274 1.70 

Peches jaunes 2 lbs. 0.00 1.67* 

Peches 3 lbs. 0.00 2.124 

Poires (Bartlett) 2 lbs. 1.55 1-57$ 

Poires 3 lbs. 2.05 2.074 

Pommr-s 3 lbs. 0.00 I. to 

Mures, sirop epais lbs. 0.00 1.95 



Pommes Standard gal. 2.25 2.75 

i'riuies Damson, sirop epais, 

2 lbs. 1. to 1 . 15 
Prunes Lombard, sirop epais, 

-' lbs. 1 .024 1 .05 
Prunes de Californie, 24 lb. 0.00 2.74 
Prunes Greengage, sirop 

epais 2 lbs. 1.10 1.124 

Rhubarbe Preserved, 2 lbs. 0.00 1.55 
Cerises blanches doz. 0.00 2.25 

Cerises noires doz. 0.00 2.40 

Framboises doz. 0.00 2.00 

Mures doz. 0.00 2.40 

Gadelles rouges doz. 0.00 2.40 

Conserves de poissons. 
Tres bonne demande. 
Nous cotons: 
Anchois a 1 huile (suivant 

format) doz. 2.25 6. 10 

Caviar 4 lb. doz. 5.15 5.25 

Caviar 4 lb. doz. 10.00 10.25 

Crabes 1 lb. doz. 3.75 3.00 

Crevettes en saumure, 1 lb. 0.00 1.75 
Crevettes sans saum. 1 lb. 0.00 1.80 
Finnan Haddies, doz. 1.35 1.40 

Harengs frais. importes, 

doz. 1.20 1.25 
Harengs marines, imp. " 1.60 1.65 
Harengs aux Tom., imp. " 0.00 1.75 
Harengs kippered, imp. " 0.00 1.75 
Harengs canadiens kippered 0.95 1.00 
Haregns canadiens, sauce 

tomates 0.95 1.00 

Homards, bte h., 1 lb. " 6.55 6.65 
Homards, bte plate, i lb. " 3.524 3.60 
Homards, bte plate. 1 lb. " 6.75 6.90 
Huitres (solid meat) 5 oz. 

doz. 0.00 1.40 
Huitres (solid meat), 10 oz. 

doz. 0.00 2.00 
Huitres 1 lb. 0.00 1 .50 

Huitres 2 lbs. 0.00 2.45 

Maquereau, tin 1 lb., la doz. 

1. 00 1.05 
Morue No 2 lb. (manque) 

Morue No 1 en cuiart lb. 0.04 0.05 
Royans aux truffes et aux 

achards bte 0.17 0.18 

Sard'nes can. i bte.. cse 4.00 4.25 

Sardines franchises, i btes 0.174 0.32 
Sardines franchises, i btes 0.23 0.51 
Sardines Norvege, i bte 9.00 11.00 
Sardines sans aretes 1400 0.24 0.25 
Saumon Labrador. 100 lbs. 0.00 8.50 
Saumon Cohoes, Rraser 

River, 1 lb. 0.00 1.70 

Saumon rouge: 
Horse Shoe et Clover Leaf. 

boite basse, ]/ 2 lb., doz. 1.55 1.574 
Horse Shoe et Clover Leaf, 

boite basse, 1 lb., doz. 2.70 2.724 

Saumon rouge Sockeye, 
(Rivers' Inlet), bte hau- 
te, 1 lb. doz. 2.40 
Saumon rouge du printemps. 

bte haute, 1 lb. doz. 0.00 2.00 

Saumon Humpback, 1 lb. 

doz. 0.00 1.25 
Truite des mers, 100 lbs. 0.00 7-00 

HARENGS DU LABRADOR 
Quarts 0.00 5.75 

y 2 Quarts 0.00 3.25 

PAPIER D'EMBALLAGE 
Papier Manille en rouleaux 0.03 

Papier brun en rouleaux 0.02I 

l.e papier Manille 13 x 17 est cote 20c. 

SAVON DE CASTILLE 
Le savon de Marseille en morceaux se 
vend $5.00 la caisse et de Ilj4«" 3 12c la 
livre, poids net. blanc 011 marbre. 
GRAISSE A ROUES 
On cote: 
Graisse Imperial, en lots de 



grosse doz. 0.574 

Caisse de 4 doz. " 0.60 

Graisse- au mica: 
Boites de 1 lb. (par 3 doz.) 

doz. 0.90 0.95 

Boites de 3 lbs. (par doz.) doz. 2.25 
HUILE D'OLIVE 

Nous cotons: 

Hu.le Loublon: 
Pintes 0.00 2.25 

Chopines 0.00 1.20 

4 chopines 0.00 0.60 

L'huile d'olive Barton et Guestier est 
cotee: 

Qrts. 0.00 8.75 

Pts. 0.00 9.75 

V2. Pts. 0.00 10.75 

BOUGIES, CIERGES ET HUILES 

DE SANCTUAIRE 

Nous cotons: 
B. Paraffine en vrac, boite de 40 lbs.: 
6 a la lb. lb. 0.00 0.074 

12 a la lb. " 0.00 0.10 

B. Paraffine, 6 a la lb. 0.08 0.09 

B. Paraffine, 12 a la lb. 0.082 0.094 

B. Stearique, 14 oz. 6 et 12 0.00 0.15 
B. Stearique, 16 oz. 6 et 8 0.16 0.17 
Cierges approuves lb. 0.00 0.374 

Huile de 8 jours, gallon 1.50 1.60 

PLATS EN BOIS 

Nous cotons: 
Carres de 4 lb., crate 500 0.00 0.95 
Carres de 1 lb., crate 500 0.00 1.00 
Carres de 2 lbs, crate 500 o'.oo 1.15 
Carres de 3 lbs., crate 500 0.00 1. 40 
Carres de 5 lbs., crate 250 0.00 0.85 
CUVETTES EN BOIS 

Nous cotons: 
Cuvette No o. la doz. 11.00 

Cuvette No 1, la doz. 9-50 

Cuvette No 2. la doz. 8.00 

Cuvette No 3, la doz. 7.00 

BALAIS 

Nous cotons: 
A longs manches 0.00 2.75 

Avec manches ordinaires La doz. 

3 cordes 2.50 

4 cordes 3 00 

5 cordes 3. 50 
D'enfant, 2 cordes 0.00 1.10 
D enfant, 1 corde 0.00 0.85 
Manches de faubert (mop), doz. 1.20 

EPINGLES A LINGE 

Epingles ordinaires: 
Boites de 5 grosses, la bte 0.85 

Epingles a ressort: 
Boites de 2 grosses, la bte 0.90 

MECHES, BRULEURS ET VERRES 
DE LAMPES 

Nous cotons: : |j 

Meches No 2 lb. 0.22 

Meches No 2 " 0.15 

Meches No o " 0.12 

Bruleurs No 2 doz. 0.85 

Bruleurs No 1 " 0.65 

Bruleurs No o 0.65 

Bruleurs, dessus verre (A) " 1.65 
Bruleurs, dessus verre (B) 1.00 

Cheminees (climax) No 2 0.65 

Cheminees (climax) No 1 " 0.45 

Cheminees (climax) No " 0.45 
Cheminees (Bonanza) No 2 " 0.95 
Cheminees (Bonanza) No 1 0.75 

HUILE DE PETROLE 

Nous cotons: 
Pratt's Astral Oil gal. 0.20 

Standard Acme o.i64 

HUILE DE COTON 

Nous cotons: 
Au baril 1.10 1. 25 



\ ol. XI .VII — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



25 



PRODUITS CHIMIQUES ET 
DROGUES 

Nous cotons: 

Acide borique, brls de 336 lbs., lb. 0.10 

Akin, barils de 336 lbs. 0.03 

Alun, barils de iu lbs. " 0.03A 

Arcanson, lb. 0.03S 0.044 

Blanc de ceruse, brls de 336 lbs. 0.60 

Bois de campeche, pqt de i lb. 0.033 

100 lbs. I 0.65 

Borax en cristaux, brls de 336 

lbs. lb. 0.06 0.07 

Boules a mites " 0.00 0.05 

Camomille " 0.00 0.75 

Campeche (Extrait de) 

boites de 12 lbs. 0.00 0.13J 

btes 24 lbs., pqt. I lb. " 0.13A 0.14 

Camphre, la livre 0.00 1.25 

Carbonate d'ammoniaque, 

brls 112 lbs., 4 lbs. 0.15 0.20 

C re blanche " 0.40 0.45 

Couperose, brls 370 lbs. 0.02 0.03 

Creme de tartre lb. 0.60 

Gelatine rouge en feuilles " 0.70 

Gelatine blanche en feuilles " 0.45 
Gelatine Knox en feuil., doz. 0.00 1.50 

Gomme arabique lb. 0.00 0.30 

Houblon presse " 0.00 0.25 

Less.ve commune doz. 0.35 

Lessive commune grosse 3.75 

Paraffine pour cierges. lb. 0.10 0.12 

Platre a terre. sac 100 lbs., sac 0.70 

Poudre insecticide lb. 0.00 0.50 

Resine blanche " 0.03 0.04* 

Resine G., suiv. quant. " 0.00 0.03A 
Salpetre en cristaux, brls 

M2 lbs. lb. 0.07 0.08 

Sel a Medecine " 0.03J 0.05 

Soda a pate, 112 lbs. 0.00 1.90 

Soda a laver: 

Sacs 0.80 o.8.t 

Sonde caustique en mor. lb. 0.00 3.00 
Snufre en batons, brls 336 

lbs. lb. 0.04 0.0=; 

Vitriol, brls. 0.07 0.08 

Soufre moulu. sacs 112 lbs. 0.03 0.04 

Tourteaux de lin moulu, sac 1.60 1.70 



HUILE DE FOIE DE MORUE 

Nous cotons: $1.25 a $1.50 le gallon. 

Bouteilles carrees de 16 onces, $3.00 
la douzaine; chopines, $i.yo la douzaine; 
i chopines, $1.20 la douzaine. 
HUILE DE RICIN PHARMACEU- 
TIQUE 
Nous cotons au quart, par livre, 9^s. 
le gallon, $1.25, en estagnon, par livre, 
9c a ioc. 

VASELINE 

Nous cotons: 
"Bleu Seal" 

Blanche No 1 grosse 10.00 

Blanche No 2 9.20 

Jaune No 1 O.72 

Jaune No 2 4.40 

HUILE DE CASTOR 

Nous cotons: Grosse Doz. 

Bouteilles de 1 oz. 3.60 0.35 

Bouteilles de 3 oz. 6.25 0.55 

Bouteilles de 2 oz. 5.00 0.45 

Bouteilles de 4 oz. 7.25 0.65 

FROMAGE— BEURRE— OEUFS 
Montreal 
Prix vendants aux epiciers 
Fromage doux 16c 

Fromage fort, blanc. a la meule 18c 

au morceau 19c 

Fromage Oka 25c 

Beurre, choix 29c 

Beurre. choix, en bloc d'une livre 2^y 2 c 
Oeufs No 1 27c 

Oeufs choisis • 30c 

Oeufs frais en boites de carton 

d'une douzaine 36c 

FROMAGES IMPORTES 

Bonne demande. 

On cote le fromage de Gruyere: 

Fromage entier, 175 lbs, 33c: au mor- 
ceau, 35c. 

Le fromage de Roquefort se vend de 
'2c a 33c la lb. et le L : mbourg, 24c la 
livre. 

On cote encore: 
Gorgonzola lb. 0.28 



Edam doz. 10.00 

FRUITS VERTS ET LEGUMES. 

Qignons, la botte 0.05 

Oignons, la poche, 100 lbs 1.75 

( (iLMiniis, y 2 cse, $1.75, 'a cse 3.50 

Betteraves, la poche 0.75 

Patates, le sac 0.75 

Navets, la poche 0.75 

((ranges Navels, la cse 3-75 

C itronSj la cse 4. 50 

Pommes Spy No 1 
Pommes Spy No 2 

Atocas, le gallon 0.50 

Tomates fancy, la boitte 0.25 

Flatt 

Concombres, la doz. 0.15 

Pommes Fameuses 2 -75 3-5° 

THES 
Thes du Japon 22c 24c 

et plus. 
Gunpowder, Common Pinz Suez 14c 
Pea Leaf, selon apparence 22c 28c 

Young Hyson, seconds . 16c 

Young Hyson, firsts 19c 

( eylan, Green Young Hyson 27c 

Orange Pekeo 28c 

Ties difficile a obtenir. 
Thes du Tapon 22c 

Impossible d'acheter n'importe quel 
the du Japon a moins de 20c. A cette 
epoque. l'an dernier, on pouvait s'en pro- 
curer a 14c. Comme la consommation 
de the vert de Ceylan est considerable et 
oue 1'on ne pent en obtenir. le the du 
Japon prendra la place du Ceylan et il 
en resultera une certaine rarete pour le 
the du Japon. 

Thes Noirs Ceylan, Pekoe Sou 20c 

Pekoe 23c 

PEAUX VERTES 
Boeuf inspecte No 1 0.00 0.17 

Boeuf inspecte No 2 0.00 0.16 

Boeuf inspecte No 3 0.00 0.15 

Veau 0.00 0.18 

Agneau, chaque 0.00 0.85 

Mouton, chaque 0.00 0.90 



Table Alphabetique des Annonces 



Assurance Mont- Royal. 



26 



Baker & Co. (Walter) 10 

Banque de Montreal 28 

Banque d'Hochelaga 28 

Banque Nationale 28 

Banque Molson 28 

Binque Provinciile 28 

Bilauger & Belanger . .. 30 

Borden Milk Co Convert 

Bowser, S F. & Co 6 

British Colonial Fire Ass. .. 27 

Urodie & Harvie 12 

Canada Life Assurance Co. . 27 

Canada Starch Co 4 

Canada Steamship Lines. . . 30 

CinadianSalt Co 9 

Caron L. A 30 

Church & Dwight 7 

Cie d'Assurance Mutuelle 

du Commerce 27 

Clark, Wm 10 

Connors Bros 14 

Cottam Bart 30 

Couillard Augnste 30 

Couvrette & Sauriol S 



Desmarteau Alex 30 

Dom. CannersCo., Ltd 3 

Dontigny Hector 30 

Ecole Polytechnique 12 

Eddy E. B. Co 11 

Esiuhart & Evans. 26 

Equitable (Cie d'assurance 

incendie) 27 

Fontaine Henri 30 

Fortier Joseph 30 

Gagnon, P. -A 30 

Garand, Terroux & Cie . . . 30 

Gillett Co. Ltd., [E. W.] 14 

Gonthier & Midgley . 30 

Gouvernement Provincial. . 12 

Grand Trunk Railway.... 5 

Gunn, Langlois & Cie 7 



Heinz H. J. Co 9 

International Hosiery Co. . 12 



Jamieson R. C 37 

Jonas & Cie, H 

Couvert interieur 2 

Lacaille, Gendreau & Cie.. 10 
Lake of the Woods Milling 

Co., Ltd Couvert 

Laporte, Martin Limi- 

tee Couvert 

La Preivoyance 27 

La Sauvegarde 26 

Leslie & Co., A. C 32 

Liverpool-Manitoba 26 

Martin C. E 30 

Martin-Senour 36 

Mathieu (Cie J. L.) 11 

Matthews- Black well Ltd.. . 5 

McArthur, A 32 

Metropolitan Life Ins. Co.. 26 

Montbriand, L. R 30 

Montreal-Canada Ass. Co. . 26 

Mott, John P.. & Co 10 

Nicholson File 32 

Northern Aluminum Co. . . 34 

Nova Scotia Steel Co 28 



Pink Thos. Ltd 32 

Pret Immobilier Limited. . . 10 
Pr^voyants du Canada, (Les) 26 

Ramsay A. & Son 35 

Record Foundry 38 

Rolland & Fils, J. B 30 



Simonds Canada Saw Co. . 37 

St. Lawrence Sugar Co 8 

St- Vincent Arrowroot 9 

Sun Life of Canada 27 

Taylor Forbes Co. Ltd 33 

Theatre National Francais. 30 
Tuckett [The G. E. & Son 

Co] 8 

United Shoe Machinery Co. 

Ltd 13 

Western Ass. Co 26 

Wilks & Burnett 30 



26 



LE PRIX COURANT; Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



METROPOLITAN 

Life Assurance Co'y 
:-: of New-York :-: 

^ Compagnie a Fonds Social) 

Assurance en force $2,816,504,462 

Polices en vigueur an 31 de- 

cembre 1913 13,957,742. 

Kn 1913, la compagnie s e- 

mis au Canada des poli- 
ces pour plus de $51 ,000,000. 

Bile a depose entre les 

mains du Gouvernement 

Canadien et de fidei-cotn- 

ruls canadiens, exclusive - 

ment pour les Canadiens, 

plus de $20,000,000. 

II y a plus de 700.QH Canadiens atsutes 
dans la METROPOLITAN. 



WESTERN 

ASSURANCE CO. 

INCORPOREC CN 1861 

ACTIF, au-dela de - - $3.^84,17993 

Bureau Principal: TORONTO, Oat. 

Hon. GEO. A. Coz, President. 
W. R. Brock, Vice-President. 
W. B. Meiilb. Gerant-General. 
C. C. Postsk, Secretaire. 

Succursale da Montreal : 

61 RUE ST -PIERRE. 
Robt. Bickbroikb, Geraut 



v Assurance Mont- Royal 

(Compagnie Indtpendante (Incendle) 

Bureaux • 74 me notre-Damc Ouctt 

Coin St-Francols-Xavier, MONTRPAL 

Hon. H. B. Rainville, President. 
. B. Clbmekt, Jr., Gexant-G£neral. 



ESINHART & EVANS 

Courtiers d'Assnrance 

Feu, Vie, Accident, Cambriolage, 

Bris de glaces, Automobiles, 

Responsabilite' des Fonctionnaires 



Agents principaux pour : 

The Scottish Union & National Ins. Co. 

d'Edimbourg. 

German American Insurance Co. 

de New-York. 



Nous tonsideVons toutes commandes 

d'agences de la part de personnes 

responsables. L'experience 

n'est pas absolument 

indispensable. 



Bureau : EDIFICE LAKE of the WOODS 
39 rae St-Sacrement, 



TELEPHONE MAIN 653 



MONTREAL 




BUREAU-CHEF 

1 1 2 RUE ST JACQUES, MONTREAL. 

DIRECTEURS : 

J. Gardner Thompson, President et 
Directeur-Gerant ; Lewis Laingr, Vice- 
President et Secretaire ; M. Chevalier, 
Ecr ; A. G.fJent, Ecr. ; T. J. Drummond, 
Ecr. ; John Emo, Ecr. ; Sir Alexandre 
Lacoste ; Wm. Molson Macpherson, 
Ecr. ; J. C. Rimmer, Ecr. ; Sir Frede- 
rick Williams-Taylor. 



Assurances 



ON COMBATTRA LA TAXE 
PROVINCIALE. 



Declarant que la taxe provinciale 
de 1^4 pour cent imposee sur les re- 
cettes brutes est inconstitutionnelle, 
il est tres probable que les compa- 
gnies d'assurance-vie du Canada 
vont combattre la mesure. Dans une 
recente interview, M. A. B. Wood, 
actuaire de la Sun Life Assurance 
Company, de Montreal, a etabli que 
l'un des plus ardus problemes aux- 
quels les compagnies d'assurance 
ont a faire face en ce moment est la 
lourde taxe que certaines provinces 
leur ont imposee. La province de 
Quebec prelevait deja un peage de 
i% pour cent sur les recettes brutes 
des compagnies d'assurance-vie et 
la Legislature d'Ontario a adopte le 
meme taux a sa derniere session, 
l'ancien taux etant de un pour cent. 

"Nous considerons cette taxe in- 
juste et illegitime, dit M. Wood, 
tant au point de vue economique 
qu'au point de vue social. Dans 



COMPAGNIE 

MONTREAL -CANADA 

D'ASSURANCE CONTRE L'INCENDIE 

Fondee an 1 860 

Telephone Bell Main 5381 

Actif $557 885.95 

Reserve $193,071.19 

Autres Valeurs 

passives 20.688,00 

•213.759.19 

Surplus pour les assures $344,126.76 

Bureau - Chef : 

EDIFICE OULUTH, 
BO rue Notre-Dame Ouest, 

angle de la rue St-Sulpice. 

MONTREAL. 
L. A. Lavallee, President 
Ferd. Page, Cerant Provinoial 



ASSIKEZ YOUS 

DANS 

Cfl $J,UU66flRD€ 



Ses Taux sont aussi a van tag eux 

que ceux de n'importe quelle 

compagnie. 

Sea polloee sont plus liberates 

que celles de n'importe quelle 

compagnie. 

Ses garantlea aont euperleu- 

res a la genera lite de celles dea 

autres compagnies. 

La saaesse et I'experlsnoe de 

sa direction sont une garan- 

tle de succes poor les annies 

futures. 

Par-dessus tout, elle est une 

compagnie Canadlenne* 

Franpalae et ses oapitaux res. 

tent dans la Province 4e 

Quebec pour le benefice dea 

netraa. 

Siege Soelal i Angle dea rues Notre- 
Dame et St-Vincent. 

MONTREAL 



1o PARCE 
QUE 

2o PARCE 
QUE 

So PARCE 
QUE 

4o PARCE 
QUE 



So PARCE 
QUE 



Les Prevoyants da Canada 

ASSURANCE FONDS DE PENSION 

Capital Autorlse $500,000.00 

Actif du Fonda de Pension, 

le 30 septembre 1914 $543,044.63 

ACHETEZ DES PARTS DES PREVOYANTS 
DU CANADA 

Parce que e'est un placement sans pareil; 
Parce que e'est avec la plus petite prime, 
la plus grosse rente ; 
Parce que e'est la seule Compagnie a 
"Fonds Social" faisant une sptkialite' du 
Fonds de Pension. 

Total de l'actif du Fonds de Pension seu- 
lement : J543>°44-53- 
AMTONI LESACE, Gerant-General 

BUREAU-CHEF : 

Edifice "DOMINION" 126, St-Pierre 

Quebec. 

BUREAU A MONTREAL ; 

Chambre 22, Edifice "LA PATRIE" ; 

X. LESACE, CERANT. 



Pour toutes vos productions impri 
mees, vous avez interet a employer d« 
caracteres simples, d'une lecture facil 



Vol. XL VI I — No 44- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



27 



LA COMPAGNIE 




D' Assurance Mutuelle 
Contre le Feu. 



Rue ST -JACQUES, 

MONTREAL. 



Les nouvellea affaires ont aug- 
ments de 30 % dans les pre- 
miers six mois de l'annee et la 
Compagnie n'a aucune perte 
contested. 

Certifie correct 

C. A. SYLVESTRE, 

Auditeur Licencia. 
Montreal, ler Juillet 1913. 



"L'Equitable" couvre toutes ses obli- 
obligations sans discussion inutile ou 
couteuse pour les R6clamants. .'. .•. 



presque tous les pays civilises on 
cherche a resoudre le probleme de 
fournir au public un moyen de se 
proteger contre les incapacites du 
vieil age. Nous pretendons que la 
taxe de i% pour cent est in juste et 
induement elevee. De deux choses 
l'une : ou cette taxe aura pour resul- 
tat de reduire les profits auxquels 
un porteur de police a droit de s'at- 
tendre, ou elle aura pour effet d'aug- 
menter le taux des primes a un ni- 
veau qui affectera sensiblement les 
chances de la moyenne des citoyens 
de s'assurer contre les accidents et 
la mort. 

M. Wood dit que l'association des 
assureurs sur la vie va s'enquerir de 
la constitutionnalite de la taxe pre- 
levee par les provinces de Quebec et 
d'Ontario. La Loi de l'Amerique 
Britannique du Nord a donne a cha- 
que province le droit de prelever des 
taxes directes seulement. "Nous 
avons l'avis d'avocats eminents que 

(A suivre a la page 30.) 



Sun Life of Canada 

Actif $ 55,726,347.32 

Assurances en vigueur 202,363,996.00 

Ecrivez au Bureau Principal, 
Montreal, pour vous procurer la 
brochure intitulee "Prospers et 
Progressive.'' 



Un detenteur d'une police 

Scrit ce qui suit a la Canada Life: 
"J'ai recu aujonrd'hui le Bonus 
Additionnel de $1,361.90 en rap- 
port avec ma police de $5,000 
et comme cela represente plus 
de 42% de mes dix primes, j'en 
suis on ne peut plus satisf ait. 

La police dont il s'agit est une 
police a vie en dix paiements. 
Elle est actuellement complete- 
ment payee, mais continuera a 
recevoir les dividendes durant 
toute la vie de son tenant. 

La Canada Life gagne plus 
que jamais un surplus chaque 
ann^e. C'est la, la raison de la 
popularity de 

La Canada Life Assurance 

COMPANY 



Ca eompaanlt d'Assnrance 
riUTUELLE DU COfiriERCE 

Contre I'lncendle 
AotHaxeadant S625.000.00 

DEPOT A.V GOUVBRNEMBNT 

en conformity avec la nouvelle Loi dea 

Asaurances de Quebec, 8 Edouard VII, Chap. *9- 

Buremu-Cbtt; ISI rue Qlroumrd. Si-Hymcfnth* 



RESPONSABIUTE PATBONALE 

La Prevoyance 

Capital $500,000.00 



Aussi : — Accidents, Maladies, Glaces, 
Vol, Garantie de Fidelite, Garantie de 
contrats. 

ASSURANCE D'AUTOMOBILES 

Bureau Chef : 

160 roe St- Jacques, - Montreal 

Tel. Bell : Main 1 626 



BRITISH COLONIAL 

FIRE INSURANCE COMPANY 
EDIFICE ROYAL, 2 PLACE D'ARMES, MONTREAL. 

CAPITAL AU70RISE, $2,000,000 CAPITAL SOUSCRIT, $1,000,000 
Agents Jemandes pour les districts non representes. 



28 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



BANQUL DE MONTREAL 

ETABLIE EN 1817 

Capital Paye $16,000,000.00 

Reserve 16,000,000.00 

Profit non partages 1,098,968.40 

SIEGE-SOCIAL, MONTREAL 

Bursau dos Directeur*. — H. V. Meredith, Ecr.. President R.F.' 
Angus, H. B. Uieeushields, mi William MacDonald, Hon. Robt Mackay, 
Sir Thos. Shaughnessy, K.C.V O., David Morrice, C. R. Hosmer A. 
Baumgarten, C. a. Gordon, H. K. Urummoud, D. Forbes Angus et 
Wm. Mc Master, 

Sir Fre ierick Williams-Taylor, Gerant-General, A. D. Braithwaite 
Assistant Gerant-General. 

Succursales dans toutes les principales cites et villes du Canada 
et en Angleterre, les Etats-Unis d' Amerique, Terreneuve et Mexique . 

Solzs Succursales dans la ville de Montreal. 

Dspartement d'Epargnss dans toutes les Succursales du Canada 



LA BANQUE NATIONALE 



FONDEE EN 1860. 



Capital 
Reserve 



$2,000,000 
1,700,000 



Notre service de billets circulaires pour les voyageurs. "Tra- 
vellers Cheques" a donn£ satisfaction a tous nos clients ; nous 
invitons le public a sepr^valoir des avantages que nous oflrons. 

Notre bureau de Paris, 

14 RUE AUBER, 

est tres proprice aux voyageurs canadiens qui visitent 1' Europe. 

Nous effectuons les virements de fonds, les collections, les 
paiements, les credits commerciaux en Europe, aux Etats-Unis 
et au Canada, aux plus bas taux. 



LA BANQUE MOLSON 

INCOKfOREB EN IS55 

Bureau Principal, MONTREAL. 
CAPITAL PAY£ 
FONDS DE RESERVE 



$4,000,000 
4.800,000 



E. C. PRATT Carant-Caneral 
SUCCURSALES DANS LA PROVINCE DE QUEBEC 



Rue Sainte-Catherine 

Avenues du Tare 
et Georges-Emile 

Maisonneuve 

Market and Harbcur- 

Mont-Joli . 

C6te des Neiges — 

C6te St-Paul 

Boulevard St-Laurent 

Saint-Henri— 

Plerreville 

Quebec 

Ste-Marie de Beauce 
90 Succursales dans tout le Canada. 
Agent.es a Lonarcs, farm, oerun cl aans ioui.es let) principales villes dn 
monde. Emission de Lettres de Credit pour le commerce et lettrei 
circulaires pour voyageura. 



Arthabaska 
Bedford 
Cowansville 
Chicoutimi 
Drummond ville 
Fraserville et Rividre 

du Loup Station 
Knowlton 
Lachine 
Montreal-Rue St- 

Tacques 
Tetreaultville 



Sutton 

Richmond 

Roberval 

Sorel 

Saint-Cesaire 

Saint-Ours, Que. 

Sainte-Therese de 

Blainville 
Victoriavllle 
Ville St-Pierre 
Waterloo 
Berlin, Ont. 



NOVA SCOTIA STEEL & GOAL GO. 



LIMITED 

ANUFACTURIERS 



ACIERen BARRES MARCHAND, MACHINERIE a 
ROUES, TRANSMISSIONS en ACIER COMPRIME 
POLI, TOLES D'ACIER jusqu'a 48 pes de large, RAILS 
en "T" de 12, 18, 28 et 40 lbs a la verge, ECLISSES, 
ESSIEUX DE CHARS DE CHEMINS DE FER. 

CROSSES PIECES DE FORCE, UNE SPECIALITY 

Mines de Her, Wabana, Terreneuve. — Mins 

Hauts Fourneaux, Fours a Reverbere a Sydney Mines, 

N.-E. — Laminoirs, Forges et Ateliers de Finissage 

a New Glasgow, N.-E. 

Bureau Principal : NEW GLASGOW, N.-E. 



Banque Provinciate 

Du Canada 



CAPITAL AUTORISE 

CAPITAL PAYE ET SURPLUS (au 31 Dec 



$2,000,000 00 
1913) $1,637,873.49 



CONSEIL D'ADMINISTRATION : 

President : M . H. LAPORTE, De la maison Laporte, Martin, Liniitee. 

AJrainistrateur du Credit Foncier-Franco-Canadien. 
Vice-President :W. F CARSLEY, Capitaliste. 
Vice-President : TANCREDE B1ENVENU, Administrateur Lake of the 

Woods Milling Co. 
Hon. L. BEAUB1EN, Ex-Ministrede l'Agriculture, P. Q. 
. M. G. M. BOSWORTH, Vice-President "Canadian Pacific Railway Co." 
M. ALPHONSE RACINE, De la maison degros "Alphonse Racine Ltee." 
M. L. J. O. BEAUCHEMIN, De la Librairie Beauchemin Ltee. 



BUREAU DE CONTROLE 

(Commissaires-Censeurs) 

President :Hon. Sir ALEX. LACOSTE, C. R., Ex-Juge en Chef de la 

Cour du B mc du Koi. 
Vice-President : DocteurE. P. LACHAPELLE, Administrateur du Credit 

F >ncier Franco-Canadien . 
M. M. CHEVALIER, Directeur general, Credit Koncier Franco-Canadien 



M. J 



BUREAU CHEF 
Directeur Gerant General : M. TANCREDE BIENVENU 
W. L. FORGET, Inspecteur M. ALEX. BOYER, Secretaire 



66 Succursales dans les Provinces de Quebec, d'Ontario 
et du nouveau brunswick. 

Correspondants a I'Etranger : Etats-Unis : New-York, Boston, Buffalo 
Chicago ; Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Italic 



*AAAA * iV *i V>V i Vi*i* i V i *iVrtV ^ i ^rfN^rfN-vy *» %- m %wwwwwwvwwixu* 



BANQUE D 'HOCJEIJELAGrA. 

Fondle en 1»?4 

Capital autoriie $4,000,000 Capital paye $4,000,000 

Fonds de Reserve 3.625,000 Total de l'Actif au-dela de 32,000,000 

DIRECTEURS : MM. J. A. Vaillancourt, Ecr., President ; bon.F. L 
Beique, Vice-President ; A Turcotte, Ecr., ; A A. Larocque, Ecr., ;E. H 
Lemay, Ecr., ; Hon. J. M. Wilson ; A. W. Bonner, Ecr. 

Beaudry Leman, Gerant-General ; F. G. Leduc, Gerant ; P. A. Laval lee 
Assistant-Gerant ; Yvon Lamarre, Inspecteur. 

BUREAU PRINCIPAL— 95 Rue St-Jacques— MONTREAL 
SUCCURSALES DE LA VILLE 
Atwater, 1636 St- Jacques. Outremont, 1134 Laurier O. 

Ayiwin, 2214 Ontario Est. Papineau, 2267 Papineau. 

Centre, 272 Ste-Catherine Est. Pointe St-Charles, 316 Centre. 

Delanaudiere, 737 viont-Royal Est. St-Denis, 696 St-Denis. 



St-Edouard, 2490 St Hubert. 
St-Henri, 1835 isotre-Dame O. 
St-Viateur, 191 St-ViateurO. 
St-Zotique, 3108 Blvd. St-i.aurent. 



DeLonmier,' 1126 Mont-Royal Est. 
Est, 711 Ste-Catherine Est. 
Fullum, 1298 Ontario Est. 
Hochelaga, 1671 Ste-Catherine Est 

Longue-Potnte, 4023 Notre-Dame E. Laurier, 1800 Blvd. St-Lautent. 
Maisonneuve, 545 Ontario, Mais. Ematd, 77 Blvd Monk. 

Mont-Royal, 1184 St-Denis. Verdun, 125 Avenue Church. 

N.-D. de Grace, 289 Blvd. Decarie. Viauville, 67 Notre- Dame, Viauville. 
Ouest, 629 Notre-Dame O. Villeray, 3326 St-Hnbert. 

AUTRES SUCCURSALES EN CANADA 

N.-D. des Victoires, St-Justin, Que\, 

Pte-aux-Trembles, Q. (Co J»askinonge). 

Pte-aux-Trembles, ' 



Apple Hill, Ont. 
Beauharnois, Que. 
Berthierville, Que. 
Bordeaux, Que. 

(Co. Hochelaga). 
C#rtierville, Que. 
Casselman, Ont. 
Charette Mills, Que. 
Chambly.Que. 
Edmonton, Alta. 
Farnham, Que. 
Founier, Ont. 
Granby. Que. 
Gravelbourg, Sask. 
Hawkesbury, Ont. 
Joliette, Que. 
Lachine, Que. 
Laprairie. Que. 
L'Assomption, Que. 
Lanoraie, Que., 

(Co. Herthier). 
Longueuil, Que. 
L'Orignal, Ont. 
Louiseville, Que. 
Marieville, Que. 
Maxville, Ont. 
Mont-Laurier, Que. 
Notre-Dame de Trois- 

Rivieres, Que. 



Ste-justine de 

Newton, Que. 
St-Lambert, Que. 
St-Laurent, Que. 
St-Leon, Que. 
St-Martin, Que. 
St-Paul Abottsford.'Q. 
St-Paul l'Ermite. Que. 
St-Paul des Metis, Alta 
St-Pie de Bagot, Que. 
St-Pierre, Man. 
St-Philippede 

.Laprairie.'Que. 
Ste-Prudentieii ne, 

(Co. Shefford). 
St-Remi, Que. 
St-kock de Quebec.Q. 
St-Simon de uagot, Q. 
Ste-Thecle, Que. 
St-Valerien, Que. 
St-Vincent de Paul, 

Que , (Co. Laval). 
Sherbrooke, Que. 
Sorel, Que. 
Trois-Rivieres, Qu6. 
Valleyfield, Qufe. 
Vietoriaville, Qu£. 
Vankleek Hill, Ont. 
Winnipeg, Man. 

Emet des Lettres de Credit Circulaires pour les Voyageurs, payables 
dans toutes les parties du monde ; ouvre des credits commerciaux ; achete 
des traites sur les pays etrangers ; vend des cheques et fait des paiements 
telegraphlques sur les principales villes du monde. 



y. 

Pointe-Claire, Que. 
Pont de Maskiuonge, 
Q. (Co Maskiuonge). 
frince-Albert, Sask. 
Quebec, Que. 
Quebec, rue St-Jean,Q. 
Russel, Que. 
St-Albert, Alta. 
StPoniface, Man. 
Ste-Claire, Que., 

(Co. Dorchester). 
St-Cuthbert, Que , 

(Co. Berthier). 
St-Elzearde Laval, Q. 
Ste-Genevieve, Que. 

(Co. Jacques-Cartier). 
Ste-Genevieve 

de Batiscan, Qu6. 
St-Gervais, Que., 

(Co. Bellechasse). 
St-Ignace de Loyola, Q. 
St-Jacques l'Achigan, 
Que. 
St-Jer6me, Que. 
Ste- Julienne, Que., 

(Co. Montcalm). 



)1. XLVII — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



29 



(Suite de la page 12) 

RTHUR P. TIPPET & CO., Montreal. 
Lime Juice "Stowers" La cse 

lme Juice Cordial, 2 doz. pts. 4.00 
ime Juice Cordial, 1 doz. pts. 3.50 
ouble Ren, lime juice 3.50 

AGENCES 

LAPORTE, MARTIN, LIMITEE, 

Legumes importes 

"LE SOLEIL" 

Aspeiges C/S 

11 Branches Geantes, bocal, 16 s. 11.00 

a\ Branches Geantes, 1 kilo, 50 s. 26.00 
In Branches Grosses, ]/ 2 kilo, 100 s. 25.00 

n Branches Grosses, 1 kilo, 50 s. 24.00 

in Branches Extra, 1 kilo, 50 s. 23.00 

loupees sur Extra, 1 kilo, SO s. 22.00 

Flageolets 

Ixtra. Fins, 1 kilo, 40 s. 14.00 

Extra Fins, y 2 kilo, 100 s. 14-50 

Mnven=. V-> kilo, too s. 12.00 



Haricots 

Verts Extra Fins, l / 2 flac, 40 s. 10.00 

Verts Fins, ]/ 2 kilo, 100 s. 12.50 

Verts Fins, 1 kilo, 50 s. 12.00 

Verts Moyens, l / 2 kilo, 100 s. 8.50 

Verts Coupes, y 2 kilo, 100 s. 8.50 

Divers 

Cotes de Celeri, y 2 kilo, 100 s. 9.00 

Cotes de Celeri, 1 kilo, 50 s. 8.50 

Celeri (pieds), y 2 kilo, 100 s. 11.00 
Fonds d'Artichauts, y 2 kilo, 100 s. 33.00 
Salsifis, y 2 kilo, 100 s. ' 12.50 

Soupes. 

Oseille, l / 2 kilo, 100 s. 10.00 

Creme de Celeris, y 2 kilo, 100 s. 7-50 

Cerfeuil Vert, y 2 kilo, 100 s. 10.00 
Puree de Tomates, y 2 kilo, 100 s. 11.50 

Huile d'Olive "Minerva" Doz. 

Caisse 12 bout., litre 8.00 

Caisse 12 bout., qrts. 7.00 

Caisse 24 bout., pts. 7-50 

Caisse 24 bout., y 2 pts 5.00 

Caisse 48 estagnons, T A gall. 3. 00 



Savons de Castille 
Le Soleil 72% d'huile d'Olive. Caisse 

Caisse de 200 more, de j>y 2 oz. 5.50 

Caisse de 12 barres de 3 lbs. o.ui 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. o.ioi 

La Lune 65% d'huile d'Olive Lb. 

Caisse de 25 barres de 11 lbs. 0.09$ 
Caisse de 50 more, carres de 12. oz. 5.00 

Caisse de 12 barres, 3 lbs. 0.10 

Pois. 

Sur extra fins, y 2 flacon 11.00 

Sur extra fins, y 2 kilo 17.00 

Extra fins, y 2 kilo 16.00 

Extra fins, 1 kilo 15.00 

Tres fins, l /i kilo I4-SO 

Fin, jus maigre, y 2 kilo 15.00 

Fins, l / 2 kilo 12.50 

Moyen No 2, l / 2 kilo 10.00 

Moyen No 3, y 2 kilo 9.00 

Frangois Petit. 

Pois fins, x / 2 kilo 10.50 



BUREAU D ENREGISTREMENT 
DE TROIS-RIVIERES 



Ventes. 

Sherif de Trois-Rivieres a F. X. Va- 
nasse, St-Elie; Louis Pelland a Honore 
Lafontaine, Grand|Mere; Martel & Du- 
fresne a Antoine Cadorette, Trois-Rivie- 
res; Maria et Ida Ryan a J. A. Vezina, 
Trois-Rivieres; Jerome Gelinas a Alfred 
Blais, Ste-Flore; Ludger Sigman a Cor- 
poration de Trois-Rivieres, Trois-Rivie- 
res; Athanase Crete a Chs. Ed. Frechet- 
te, Pointe du Lac. 

Transport. 

F. X. Lacoursiere a Josephat Leblanc, 
Ste-Flore. 

Obligations. 

L. J. Dostaler a Desire Deschesnes, 
Grand'Mere; Jules Balcer a Alphonse 
Toupin, Trois-Rivieres; L. P. Dallaire a 
Ernest Mercier, Trois-Rivieres; S. G. 
St-Arnaukl a Joseph Houle, Shawinigan 
Falls; Theodore Philibert a. Arsene De- 
noncourt, Ste-Flore; Louis Heroux a 



Arsene Bournival, Baie Shawinigan; 
Adelard St-Martin a Chs. St-Martin, 
Shawinigan Falls; Alcide Thibaudeau a 
Lucien Gagnon, Shawinigan Falls; Za- 
rilla Hains a Antoine Lambert, Shawini- 
gan Falls; Hercule Gauthier a Dame J. 
L. Marchessault, Shawinigan Falls; S. 
G. St-Arnauld a Victor Boissonneault, 
Shawinigan Falls; Alfred Boisclair a 
Victor Lachapelle, Trois-Rivieres. 
Privileges. 

L. J. Beauchesne a E. A. Lampron, 
Grand'Mere; Chs. Hamelin & Fils a J. 
H. Giroux, Trois-Rivieres. 
Manages. 

Louis Vadeboncoeur a Olive Vezina, 
Trois-Rivieres; Emile Lemerise a Bea- 
trice Sawyer, Pointe du Lac. 
Vente a remere. 

Antonio Cadorette a Eucher Masse, 
Trois-Rivieres. 

Cessions. 

Hector Gignac a Eucher Masse, Trois- 
Rivieres; Adolphe Balcer a Jules Balcer, 



Trois-Rivieres; Euphemie Dechene a 
Antoinette Dechene, Ste-Flore. 

Donations. 

Theophile Tellier a Vve Jos. Desjar- 
dins, Grand'Mere; Joseph Rondeau a 
Corporation de Trois-Rivieres, Trois- 
Rivieres; Soeurs de la Providence a Cor- 
poration de Trois-Rivieres, Trois-Rivie- 
res. 

Jugements. 

Louis Paulhus vs. Johnny Baribeau. 
Trois-Rivieres, $64.50; Adolphe Caraud 
vs. Emile Lemay, Trois-Rivieres, $25.00; 
J. A. Comeau vs. Ernest Cloutier, Trois- 
Rivieres, $26.25; Pierre Dufresne vs. Vve 
Ange Duguay, Trois-Rivieres, $26.00; 
Jeremie Poliquin vs. Euclide Lambert, 
Trois-Rivieres, $21.45; Euch. Paquin vs. 
Ovila Garceau, Trois-Rivieres, $25.85; 
Banque Nationale vs. Y. G. Charette, 
Trois-Rivieres, $42.53; Banque Nationale 
vs. Y. G. Charette, Trois-Rivieres, 
$33.06; N. E. Godin vs. Noel Leblond, 
Ste-Agathe, $57-35- 



LES TRIBUNAUX 



COUR SUPERIEURE. 



ACTIONS. 

Demandeurs. Montants. 
Champlain. 

Royal Can. Jewelry Co. $120 
Outremont. 

Pauze & Gohier 2,813 
Bessette, W. 200 
Pointe-Claire. 

Hodgson, Summer & Co., Ltd. 
St-Methode. 

lackson & Savage, Ltd. 
St-Paul du Buton. 

Royal Can. Jewelry Co. 
Westmount. 
Stewart, John; John Stewart & Co. (Montreal). 

Gagnon, Abondius 



Defendeurs. 

Sauvageau, E. 

Lepine, Leon 
Burns, W. A. 

Lareau, Mile R. 

Laroche, Arthur 

Gagne, Diogene 



125 
119 
180 



COUR DE CIRCUIT. 



JUGEMENTS RENDUS. 

Defendeurs. Demandeurs.. Montants. 

Beauharnois. 

Fortier, Jos. Flervey Chemical Co. of Can., Ltd. $27 

Dorion. 
Lalonde, Dame Vallieres E. T. Corset Co., Ltd. 23 

Lachine. 
Pruneau, Ph. Lussier, A. 35 

Clapman, Norman Travellers Life Ass. Co. 29 



Laing Boat Co. 
Giroux, E. 

Palmer. G. W. 

Surprenant, Henri 
Guertin, Eug. 
Tremblay, Chs. 

Reeves, Adolphe 

Cleland, J. 

Purcel, F. D. 

Church, Dollard 

Hue, J. H. 

Goyer, G. 
Taillefer, Nap., jr. 

Sheriff, James 
Ackman, R. 

Parentau, L. 



Cie Auvents Marchands, Ltee 
Schacter, T. 
Longueuil. 

Bourdon, G. 
Maisonneuve. 

Mercier, T. 
D. C. Brosseau & Cie, Ltee 
Chaumont, C. 
Pointe-aux-Trembles. 

Pesant, Z. 
Ormstown. 

Montreal Dairy Co., Ltd. 
Outremont. 

Ritchie, W. H. 
St-Hilaire. 

Geoffrion, A. 
St-Lambert. 

D. Brodeur et al. 
St-Laurent. 

Hudon, Orsali, Ltee 
Lefrangois, A. 
Westmount. 

Guillevin, F. X. 
T. Dionne et al. 
Yamaska Est. 

Desparois, Garneau & Cie 



55- 
15 

87 



50 
75 
35 
39 

12 

35 

25 
34 

25 
60 

27 



COUR SUPERIEURE. 



Defendeur. 

Dubois, A. 



JUGEMENT RENDU. 

Demandeur. Montant. 
St-Jean. 

Hudon, Orsali, Ltee $126 



3° 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobrc 



1914. 



Vol. XLVII — No J 



TBI.. BBLL, MAIN iSja 

BEI.ANGER & BEL ANGER 

Notaires, Comptablea et Commlaaalrea 

TRUST & LOAN BUILDING. 
No SO m St-Jaoquea, MONTREAL 

Argent a Preter A 4, 5 et 6% 



Pain pouh oisbavi eat la "Cottair 
Seed" fabrique d aprei six brerets. Mar 
chandite da confianca ; rian no peut I'appro 
cher comma raleur at comma popularity 
Cbea lom la* fournineuri on gro«. 



liaison Fondee en 1870 

AUQUSTE COUILLARD 

Importathdr DB 

Farroanerie et Qolncalllerle, Verres A 

Vltrea, Pelnturea, Etc. 

8peclalite t Poeles de tontes sortes 

Noa. S8S A *8» me wt Paul 
Toattl za Ct 14 St-Amable, MOHTRBAI 



La maiaon n'a pa* de Comaais-voyageurs et 
fait bencficler aes clients de cette economie. At 
ttntion tonte spedale aux commandes par la 
malic. Messieurs les marchands de la campagne 
aeront toujoura servis an plus bas prix du 
march*. 



Alex. Desmaeteau 

Comptable, Auditeur 

SP£CIAL1T£ : — Liquidation de Falllltes, 

Compromis Effectue. 

54, 60 RUE NOTRE-DANE EST 

MONTREAL 



Hotel St-Maurice 

HOTEL DES VOYACEURS 
Hector Dontigny, Prop. 



Chambres de premiere classe et 
Salles d'Echantillons 

GRAND'MERE, P. Q. 



C. E.MARTIN 

Comptable, Liquidateur 
et Auditeur 

211 EDIFICE McGILL 

MONTREAL 
Tel. rialn 5136. 



NEW VICTORIA HOTEL 

H. FONTAINE, PROPRIETAIRB 

QUEBEC 

I,' Hotel dea commis-Toyagenra. 

Plan Am6ricain. Taux, a partir de J2.50. 



JOSEPH FORTIER 

Fabricant-Papetier 



Atelier de Reglure, Reliure, Typo- 
graphic, Relief et Oaufrage. Fabri- 
cation de I.ivrea de Comptabilita. 



graphic, Relief et Oaufrage. Fabri- 
cation de I.ivrea de Comptabilita. 
Formulea et fourniturea de Bureau. 

210 rue Notre-Dame Ouest, 

(Angle de la rue St-Pierre). Mohtsbal. 



1 Suite de la page 27.) 

cette taxe sera declaree indirecte 
par tout tribunal competent, bien 
qu'elle soit payee d'abord par la 
compagnie, car elle sera a la fin 
payee par les porteurs de police. La 
taxe est par consequent inconstitu- 
tionnelie a notre avis et nous pren- 
drons les moyens de proteger nos 
droits et les droits de milliers et de 
milliers de porteurs de polices qui 
sont leses par cette legislation." — 
Saturday Night. 



LOI LACOMBE. 



Deposants 
Stephens, Rowe 
Aaron, Oloof 
Emery Lavoie 
Wilfrid Matte 



Employeurs 

Dom. Glass 

F. Karasie 

G. T. R. Co. 

Peck M. 



Maurice Bourgouin Cite de Montreal 

Gendron, Guillaume A. Rouleau 

\ v ? n < Crevier M. S. R. Co. 

Adolphe Fauvelle Mont. Public Service 
Ovila Daze Dominion Oil Cloth 

Adjutor Monette Achille Dompierre 

Dame R. Patoine North East. Lunch Co 
Alexandre Ballaby Guertin & Bouchard 
Daniel Connery 

Westmount Plumb. & Heat. Co.. Ltd. 
Arel, Pierre Leon J. Albert 

Donaldson, Wm. 

Wm. Rutherford & Sons. Ltd. 
Samuel Howlet G. T. R. Co. 

Wilbrod Morand Cite de Montreal 

Arthur Rocraie Cite de Montreal 

R. J. Vincent G. T. R. (freight car) 

Alexandre Laurin Talbot, Israel 

Jos. Soucy Cite de Montreal 

Nap. Tremblay Limoges 



Mentir dans sa publicite* est le meilleur 
moyen de prouver que Ton est malhon- 
nete. 



B B 'f if-aaTat, ,__ 1 



CANADA STEAMSHIP LINES 



SUPERBES CROISIERES 
D'ETE 

NIAGARA A LA MER 

Toronto, Les Mille lies, Les Rapides du Saint- 
Laurent, La Riviere Saguenay. Service jour- 
nalier. 

ROUTE DES PLAGES DU NORD 

Quatre fois par mois de Quebec au Sept lies, 
Mingan, etc. 

ROUTE DU BAS DU GOLFE 

Departs une fois tous les quinze jours de 
Montreal et Quebec pour Gaspe, Summerside, 
Charlottetown et Pictou. 

Pour plus amples renseignements s'adresser 
a toute agence de tourisme ou de billets ou 
directement a la "Canada Steamship Lines" a 
Montreal. 



GEO. GONTH1ER 

Licencie Institut 
Comptable 



H. E. MIDGLEY , 

Comptable-1 ncorpor ( 



GONTHIER & MIDGLEY 

Comptablaa A Audltaura 

T , u . »03 RUE ST-FRS-XAVIER. 

M„ '£?«,' e.„ Adresse telegraphique 

Man 2701 -519 "Gontlay" 



GARAND, TERROUX & CIE 

banquiers et Courtiers 
48 rue Notre-Dame Ouest 

MONTHEAL 



P. A. GAGNON 

Comptable Licencie 
(Chartered Accountant) 

Chambra 3 1 5, S 1 6, S 1 7 

Edlflea Banqua Quebec. 

ix Place d'Armes, MONTRBA1V. 

Telephone Bell Main 4911 

L. R. MONTBRIAND 

Architecte et Mesurenr, 
230 Rua St-Andro 



Montreal 



TEL. BELL, MAIN 3S70 



Comptable Licencie 

Institut des Comptables et Auditeurs 

de )a Province de Quebec. 

48 Notre-Dame Ouest, . Montreal. 



OLVERTIIRE DES CUSSES 

^ Fournitures Classiques, Livres 
d'Exercices, Papier Qualite Supe- 
rieure, Papier Ecolier Blocks- 
Notes, Papier a Lettres, Boites de 
Papeterie, Plumes, Crayons, Ar- 
doises, Boites d'Ecoliers, Etc., Etc. 

Oemandez echantiilons et prix a 



J.-B. 

53 Rue St-Sulpice, 



Montreal, 



THEATRE NATIONAL 

SEMAINE DU 2 NOVEMBRE 

L'ESPIONNE 

La Piece Ceiebre da V. SARDOU 



Arthur W. W Iks. Alexander Hume 

WILKS & BURNETT 

Comptablaa, Audltaura, Commlaaalraa Dour 
toutaa laa Provlnoaa. 

Reglement d'affaires de Faillites 

M2 Batisse Banqoe des Marchands 

Telephone Bell Main 5500 MONTRBAL 



>1. XLVII — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



31 



Ferronnerie, Quincaillerie, Peinture 
Materiaux de Construction, Etc. 



•AMIANTE DANS LA PROVINCE 
DE QUEBEC 



■ CO 

■ stc 



Durant l'annee 1913, des rapports d'ex- 
ditions d'amiante out etc regus de 
;uf exploitants, et tant au point de vue 
la quantite que de la valeur, ces ex- 
ditions indiquent line augmentation 
es notable sur celles de l'annee prece- 
?nte. 

Dans les douze mois finissant le 31 de- 

mbre 1913, 136,609 tonnes de fibre d'a- 

iante ont ete expediees des centres de 

roduction, qui sont Thetford Mines, 

lack Lake, Danville et East Brough- 

iailjm. Les envois de East Broughton, ce- 

;ndant, ont ete peu considerables et 

composaient de produits provenant 

stocks, car aucune des mines de ce 

strict n a ete exploitee durant l'annee. 

La valeur de l'amiante a ete de $3,- 

30,504, chiffre le plus eleve qu'elle ait 

ncore atteint. C'est un peu plus que 

extraction de l'annee, la difference 

ant prise sur les stocks accumules du- 

- int les annees precedentes. Ces chiffres 

e comprennent pas la valeur de l'asbes- 

c qui est un sous-produit des ateliers 

amiante. II a ete expedie 28473 tonnes 

asbestic ou de sable d'amiante, eva- 

lees a $20,346, soit en moyenne 71 cents 

tonne. 

Depuis 14 ans, le progres et le deve- 
j >ppement de l'industrie de l'amiante 
nt ete re"marquables, comme on le voit 
u tableau suivant qui donne les quali- 
:s et les valeurs des expeditions an- 
uelles depuis 1900. 

! 

Vnnee Tonneaux Valeur 

1000 21,408 $ 719,416 

J 9oi 33A66 1,274,315 

1902 30,634 1,161,970 

1903 29.261 916,970 

'904 35479 1,186,970 

T 905 48,960 1,476,450 

: 9o6 61,675 2.143,653 

'907 61,985 2,455,919 

! 9o8 65,157 2.551,596 

J 909 63,965 2296,584 

1910 80,605 1,667,829 

I 9H 102,224 3,026,306 

X 9I2 III. 175 3,059,084 

X 9I3 136,609 3,830,504 

La classification adoptee par le Bu- 
eau des Mines est arbitraire. Dans la 
lasse de l'amianet "Crude No 1", nous 
omprenons tout l'amiante extrait a la 
nain evalue a $200 la tonne ou plus; 
lans celle du "Crude No 2", l'amiante 
extrait a la main evalue a moins de $200. 



Les "Mill Stock" Nos 1, 2 et 3 valent 
respectivement $45 et plus; entre $45 et 
$20, et moins de $20 la tonne. 

Chaque producteur adopte sa metho- 
de speciale de classification avec une 
marque ou designation a lui particulie- 
re pour chaque qualite. Dans le Mill 
Stock No 1 nous avons groupe les qua- 
lites que Ton a donnees dans les rap- 
ports sous les designations suivantes: 
"X", "Special', "C, "iA", "2A", "No 1", 
"No 2", "AAA", "SB", "16A", "21", "23", 
"X", "D". 

Dans le "Mill Stock No 2 ', evalue en- 
tre $20 et $45, nous remarquons "LN", 
"OK", "IS", "D", "RM", "E". "Na 2", 
"No 3', "No 4", "2X", "SA". "C", "SB" 
et "SC", "BF", "LM", "A", "XX". 

Dans le "Mill Stock No 3 ", sont grou- 
pees les designations suivantes: "XX", 
"C", "D", "F", "3B", "C", "No 3", "No 
5". "No 2". "No 3X", "SD", "E", "F", 
"XXX", "Z", "C", "F", "KP", "S". 

Nous avons donne une liste semblable 
dans notre rapport de l'annee 1910, et si 
on les compare, Ton verra que bien peu 
de ces designations donnees en 1910 ont 
ete conservees en 1913. Sauf pour les 
compagnies qui produisent actuellement 
les qualites d'amiante dont il s'agit, ces 
designations n'offrent aucun sens et 
sont de veritables enigmes pour l'ache- 
teur. En consequence, d'apres le syste- 
me actuel. les ventes d'amiante ne peu- 
vent se faire que sur echantillon. Si Ton 
pouvait, dans toutes ces classes, fixer un 
etalonnage, et adopter une classification 
uniforme, les diverses compagnies rea- 
ilseraient une grande £conomie, et de 
temps et d'argent. dans la mise en ven- 
te. et en outre, cela contn'buerait a eta- 
blir le marche a l'amiante sur une base 
rationnelle et systematique. 

II y a eu une amelioration marquee 
dans l'industrie de l'amiante en 1913, et 
b ; en que les conditions a la c'oture de 
l'annee ne fussent pas encore l'tdeal, el- 
les etaient cependant plus sat-'sfaisantes 
qu'elles ne l'avaient ete depuis plusieur« 
pnnees. La marge des profits dans l'in- 
dustrie de l'amiante n'est pas large. Si 
Ton prend les chiffres de l'annee der- 
niere, et si Ton tient compte des exne- 
dit'ons faites a memes les stocks deji 
d'snonibles. Ton verra que la valeur 
reelle de l'amiante extract de la roche 
durant l'annee a ete de $i 66 <M 07. en 
supposant que 'Tamiante en mains fut 
des memes prix aue celui qui a ete ven- 
du et expedie. Cette valeur d'amiante a 
6te extraite de 2,527,410 tonnes de ro- 



ches amiantiferes. Dans cette propor- 
tion, la moyenne de rendement de cha- 
que tonne de roche n'a ete que de $1.45. 
En 1912, elle etait de $1.38 et en 191 1 de 
$1.53- 

II est vrai qu'une proportion d'envi- 
ron vingt pour cent de la roche s'en va 
aux haldes ou amas de rebuts, et n'est 
pas traitee dans les ateliers, mais nean- 
moins tout cela doit etre mine et remon- 
te a la surface du fond du puits qui ont 
jusqu'a 200 pieds et plus de profondeur. 

Aucune des mines du district de East 
Broufhton n'a ete ouverte en 1913, et a 
Robertson, une mine seulement a ete en 
operation. La fibre de la roche de East 
Broughton est courte et d'une valeur peu 
elevee; mais, d'un autre cote, la propor- 
tion de fibre extraite de la roche est 
elevee. 

L'activite des operations a done ete' 
limitee a Thetford, Black Lake, Asbes- 
tos, et a une mine dans Robertson. 
C'est-a-dire que sur vingt et une mines 
d'amiante douze ont ete en operation. 

La plus grande partie de l'amiante du 
Canada est exportee aux Etats-Unis, 
qui prend plus de soixante pour cent de 
notre production. Les autres pays ou 
s'exporte l'amiante canadien, suivant 
leur importance, sont l'AHemagne, la 
Grande Bretagne et la France. 

Huit compagmes ont poursuivi acti- 
vement leurs operations durant l'annee 
1913. a Thetford Mines, Black Lake, As- 
bestos et Robertson. Ces compagnies 
exloitaient douze mines. 

La "Asbestos and Asbestic Co." fait 
constru ; re un nouvel atelier et introdui- 
re des changements radicaux dans ses 
methodes d'exploitation. Elle a l'inten- 
tion d'eliminer le transporteur a cable 
qui, dit-on, est d'un service et d'un en- 
tretien dispendieux, pour y substituer le 
plan incline et les wagonnets a partir du 
fond de la mine jusqu'a l'atelier. En ou- 
tre, un immense concasseur a machoires 
sera installe dans le puits. assez fort 
pour dispenser de partager les blocs par 
petites mines. Le chargement de tons 
les tramways se fera au moyen de pelles 
a vapeur. 

La "Asbestos Corporation of Cnnada. 
Limited", a eu trots mines en exploita- 
tion, la King et la Beaver a Thetford. et 
H British Canadian a Black Lake. La 
Standard et la Dominion, deux autres 
mines appartenant a la corporation, 
n'on tpas ete travaillees durant l'annee. 

£A suivre) 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — N04J 




^g» OI ^g g 




MADE 



Ce que 50,000,000 <*e Limes 
par AN signifient pour VOUS 

Que 50,000,000 de LI M ES NICHOLSON soient 
employees par anneV, veut dire simplement 
que vous ne pouvez faire d'erreur en em- 
ployant ces limes. 

Cela signifie que des Conseils Exerutifs, 
Surintendants, Agents, Acheteurs et Chefs 
de Rayons ont depuis longtemps trouv^que 
la LIME NICHOLSON <5tait la lime la plus 
efficace et ^conomique a employer. 
Le conseil et l'ex^mple d'un grand nombre 
d'autres experts techniques vous interesse- 
ront. II* sont unatiimes dans leur decision 
reconnue bonne pour 

Employer de pins en plus les LINES NICHOLSON 

Marques : Kearney and Foot, Great Western, 
American, Arcade, Globe. 

Vendues par to us les Marchands de Gros. 

Nicholson File Company 



PORT HOPE, 



ONTARIO 




Toles Galvanisees 




"Queen's Head" 

Le type du genre depuis un demi-siecle 

Jamais egalees comme qualite. 
GAJiAlM 

A. C. LESLIE & CO., LIMITED. 

MONTREAL 



E Wr r m : 



Feutre et Papier 

N'IMPORTB QUELLE QDANTITE 

Toitnres Goudronnees (Roofing) pretes a poser, a et 3 
Papiers de Construction. Feutre a Doabler et a Tapisser 
Prodnits dn Goudron. Papier a Tapisser et a Imprimer 
Papier d'Emballage Brun et Manille. 

Fabrlcants du Peutre Goudronnfe 

"BLACK DIAMOND" 

Alex. McArthur & Co., Limited 

8» HUE McGILL, MONTHEAL 

Manufacture de Peutre pour Toitures :Rues du Havre et Logan 
Moulin papier. Jolieite Que. 



LES 0UTIL8 OE BUCHERON 

DE PINK 

Les outils Etalons dans toutes les provinces 
du Dominion, en Nouvelle Z^lande, Aus- 
tralie, etc. 

Nous manufacturons toutes sortes d'outils 
de bucheron — Legers et de Bcnne Duree. 

TELEPH. LONGUE DISTANCE, No 87 

Demandez notre catalogue et notre liste de prix. 

Vendus dans tout le Dominion par tous les 
Marchands de ferronnerie en gros et en 
detail. 

The 

THOS. PINK Co., Limited 

Manufacturiers d OUTILS de BUCHERON 

PEMBROKE ■ ONTARIO 




FABRIQUES AU CANADA 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURb, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XL VII — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



33 




LA SITUATION. 

La situation n'offre pas dc change- 
ments, les affaires sont normales. 

PLOMBERIE 

Tuyaux de plomb 

Les prix sont de 7.50 moins 5% pour 
tuyaux en plomb et de 9.00 pour tuyaux 
de plomb composition moins 5%. 

Tuyaux de renvoi en fonte et acces- 
soires 

Les escomptes sur les prix de la liste 
sont: tuyaux legers, 60%; tuyaux 
moyens et extra-forts, 65%, et accessoi- 
res legers, moyens et extra-forts, 70%. 

Tuyaux en fer 

Tuyaux noirs: % pouce a H pouce, 65 

p.c; Yz pouce, 70 p.c; Y\ a 2 pouces, 
74^4 p.m.; 2j4 a 4 pouces, 74 p.c. 

Nous cotons, prix de la liste: 

J4 100 pieds 6.00 

Y% 100 pieds 6.00 

Y2 100 pieds 8.50 

34 100 pieds 11.50 

1 100 pieds 17.00 
il4 100 pieds 23.00 
\ l / 2 100 pieds 27.50 

2 100 pieds 37.00 
zY 2 100 pieds 58.50 
3, 100 pieds 76.50 



ZVi 100 pieds 92.00 

4 100 pieds 109.00 

Tuyaux galvanises 

Tuyaux galvanises: l A k Y& pouce, 50 
p.c; y 2 pouce, 59 p.c; Ya a 2 pouces, 
04J4 p.c; 2Y2 a 4 pouces, 64 p.c. 

Nous cotons, prix de liste: 



Va 






100 pieds 


6.00 


H 

Y2 






100 pieds 
100 pieds 


6.00 
8.50 


Ya 






100 pieds 


11.50 


1 






100 pieds 


17.00 


iYa 






100 pieds 


23.00 


1Y2 






100 pieds 


27.50 


2 






100 pieds 


37.00 


2/2 






100 pieds 


58.50 


3 






100 pieds 


76.50 


3Y2 






100 pieds 


92.00 


4 






100 pieds 


109.00 




Tuyaux 


en acier 




2 pouces 






100 pieds 


9.60 


2\ pouces 






100 pieds 


12.2- 


3 pouces 






100 pieds 


13-2' 


3i pouces 






100 pieds 


15-55 


4 pouces 






100 pieds 


19.80 




Fer-blanc 


Charcoal 




Nous cotons: 1 c. 


14 x 20 


4-65 




Fer-blanc 


en feuilles 




X. Extra 


par 


X et 


par cse 


1. 00 


suivant 


qualite. 




(Caisse 


de 


112 feuilles, 108 lbs. 


net) 



Au coke — Lydbrook ou egal 

l-C, 14 x _u. base bte 4.60 

(Caisse de 112 feuilles, 108 lbs. net) 

Au Charbon — Terne-Dean ou egal 

1C. 20 a 28 bte 7.40 

(Caisse de 112 feuilles, 216 lbs. net) 

(Caisse de 560 lbs.) 

Feuilles etamees 

XX, 14 x 60, gauge 26 lbs. 7. 90 

72 x 30 gauge 24, 100 lbs. 8.80 

~2 x 30 gauge 26, 100 lbs. 9-40 

Toles galvanisees "Canada" 

Nous cotons: 52 feuilles, $4.60; 60 
feuilles, $4.85. 

Toles noires 

Feuilles: 

22 a 24 2.65 

26 2.75 

28 2.85 

Toles Noires "Canada" 

50 Feuilles 3.00 

60 Feuilles 3.05 

75 Feuilles 3. 15 
Toles galvanisees 

Nous cotons a la caisse: Fleur 

Gorbals Queens de 

Best Best Comet Head Lis 

28 G 4.30 4. 10 4.30 4.10 

26 G 4 00 3.80 4.00 3.80 

22 a 24 G 3.75 3.45 3.75 3.55 





La Tondeuse "WOODYATT" est sur le marche depuis plus long- 
temps qu'aucune autre tondeuse de qualite superieure dans le 
monde. 



La Tondeuse a Coussinets a Billes "EMPRESS" est reconnue 
par les experts comme etant synomine de perfection dans tous ses 
details de construction. 



Les marchands devraient renouveler leurs ordres de suite pour s'assurer une prompte livraison. 
Une ligne de confiance et profitable peut aussi etre fournie en arrosoirs de pelouses. 

ECRIVEZ POUR CATALOGUE. 

TAYLOR-FORBES COMPANY LIMITED. 



BUREAU CHEF ET USINE A CUELPH, ONT., eta 



246 CRAIG QUEST, 



MONTREAL. 



«CN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



34 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 



L - 






L Trans. 




« 
Cutlery 


J 


sporting qcm 


jjCrJ 


ltiX*^W& 


H 



^51 p J- B 



ill m, . 



:. 



WEAR-EVER 



ECONOMY PURITY rtuR&Sll.HV 



House Furnishings 
faints -({lass. 



mjy\i 



Des Etalages 

"Wear-Ever" 

Comme Celui-ci 
Attirent des Clients 
Profitables et Aug- 
mentent vos Affai- 
res de 100% 

Proposer 

"WEAR-EVER" 



C'est le vendre 



La qualite, la particularity et la popularity des Ustensiles 
en Aluminium "Wear-Ever" rendent ce resultat possible. 

Des etalages "Wear-Ever" comme celui montre ci-dessus 
peuvent s'etablir en tres peu de temps. Nous pouvons vous 
citer bien des exemples ou de tels etalages ont augmente les 
ventes de 100 pour cent. 

Vous verrez que vous pouvez faire la meme chose. 

Un etalage comme celui montre permet au client de voir 
les formes et styles differents. Tout ustensile "Wear-Ever" 
a un usage particulier et cet usage est mieux compris lors- 
qu'on le voit, de sorte que lorsque votre client vient pour 
acheter un article en aluminium, les autres s 'off rent d'eux- 
memes et il ne vous faut que quelques mots pour provoquer 
des ventes extra. 

"C'est le moment de vendre a vos clients lorsqu'ils ont 
deja achete". Essayez. 

L'annonce constante et la recommandation emanant de 
clients satisfaits ont place "Wear-Ever" an premier rang par- 
mi les ustensiles de cuisine economiques, d'un bel aspect, et 
durables. Un bel etalage attire, le nom de la marque persua- 
de, il en resulte une vente. 

Si votre stock n'est pas complet, ecrivez-nous pour plus 
amples renseignements. Si vous ne vendez pas encore 
"Wear-Ever", retenez de suite notre proposition. 



Adresse 



Northern Aluminum Co., Limited 

Departement 27 Toronto - Ontario 



Vol. XLVII — No 44- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobrc 1914. 



35 




Pour exterieur 



ou interieur 




Vous pouvez employer avec certitude, ainsi que pour tous les besoins de 
peinture le fini approprie Ramsay. 

Et tout produit Ramsay est exactement ce qui convient. La formule 
rigoureuse, les matieres propres, le prix regulier et la valeur convenable. 
Vous prendrez un veritable plaisir a faire affaires avec une maison qui 
a grandie avec le pays et qui a derriere elle 72 annees d'experience 
dans la peinture au Canada. 




ECRIVEZ-NOTJS 



A. RjVMS^Y & FILS CO., 



MONTREAL 



FONDBE EN 1843 



16-20 3-65 3-^o 3.65 

Les prix de la marque Comet 
plutot i la hausse. 

Tole galvanisee. 

Dominion Crown "Canada": 
Feuilles de 18 x 24 x 52 
Feui'les de 18 x 24 x 60 
Feuilles de 18 x 24 x 65 
Feuilles de 20 x 28 x 47 



3-45 
sont 



4- 55 
4.80 
4.80 
4.80 



Canada Crown galvanisee Canada. 

Feuilles de 18 x 24 x 52 4.50 

Feuilles de 18 x 24 x 60 4-75 

Apollo 
ioii oz=2& Anglais 4- 10 

28 G.=26 Anglais 3-9° 

26 G. 3-65 

24 G. 3 -40 

22 G. 3-40 

16 a 20 G. 3-25 

Moins d'une caisse, 25c de plus par 
100 livres. 

28 G. Americain equivaut a 26 G. An- 
glais. 

Sou dure 
Nous cotons: barre demi et demi, 
22c; garanti, 2.3c. "Wiping", 20c, metal 
pour plombiers. 

QUINCAILLERIE 
Boulons et noix 
Tres ferme et a la hausse. 
Nous cotons: 

Boulons a voitures Norway ($300) 50 
et 10 p.c. 
Boulons a voitures carres ($2.40) 60 et 

10 p.c. 
Boulons a voitures ($1.00): grandeurs. 8 
et moindres, (So et 10 p.c; 7/16 et au- 
dessns. 5214 et 12^ p.c. 
Bnulons a machine, 7I pee et au-dessous 
6? et to p.c. 



Ball 100 lbs. 11.20 

Boulons a machine, 7/16 pee et au-des- 

sus, 60 p.c. 
Boulons a lisse, I et plus petits, 6b et 

62J4 p.c. 
Boulons a lisse, 7/16 et plus gros, 50 et 

12^ p.c. 

Noix par boites de 100 lbs. 

Nous cotons: 
Noix carrees 4c la lb. de la liste 

Boulons a charrue, 55 et 10 p.c. 

La broche barbelee est cotee 
les 100 livres a Montreal. 

Crampes a cl6tufes 
Fer poli 
Fer galvanise 

Broches pour poulaillers 

i x 20 x 3°" 

I x 30 x 36" 

I X 22 X 24" 

I x 20 x 24" 
h x 22 x 30" 
I x 22 x 36" 

Broche galvanisee, etc. 

Nous cotons: 



$2.32* 



2.55 
2.85 



10 

75 
00 
40 
30 
50 



No 9 
No 12 
No 13 

Poli brule: 
No o a 9 
No 10 
No 11 
No 12 
No 13 
No 14 
No i; 

Nn 16 

■R riil p. p. tuyaux 
Brule, p. tuyaux 



les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les 100 lbs. 

les too lbs. 

les 100 lbs. 

Ips too 1b«. 
100 lbs. No t8 
too lbs. No 10 



2.30 
2.45 
2.55 

2.35 
2.35 

2.42 
2.60 
2.70 
2.80 
2.8^ 

3 .00 
3-8: 

4 70 



Extra pour broche huilee. 10c p too lbs 



La demande est faible. 

Marche tres ferme. 

Nous cotons net: 

No 13, $2.25; No 14, $2.30; et No 15, 
$2.40. Broche a foin en acier coupe de 
longueur, escompte 25 p.c. sur la liste. 

Plaques d'acier 

yi pouce 100 livres 2.40 

3/16 pouce 100 livres 2.70 

Zinc en feuilles 
Le marche est ferme. 

Nous cotons: $9.00 a $9.25 les 100 lbs. 

Coudes pour tuyaux 
Nous cotons a la doz.: coudes ronds 
ordinaires 75 feuilles, $1.10; 60 feuilles, 
$1.35, et poll's, 60 feuilles, $1.60. 

Broche moustiquaire 

Forte demande. 

Nous cotons: broche noire, $1.55 par 
rouleau de 100 nieds. 

Broquettes 

Pour boites a fraises 
Pour boites a fromage 
A valises 
A tapis, bleues 
A tapis, etamees 
A tapis, en barih 
Coupees bleues. en doz. 
Coupees bleues et i pe- 

sar.teur 
Sweeden. coupees. bleues 

ef ornees, en doz. 
\ cliaussures. en doz. 
<\ rhaussures. en qrts t lb 60 et 10 

Clous de broche 

Nmis cotons: $2.25 prix de base, fob 
b.. Montreal. * 



75 


et 


I2i 


p.c. 


85 


et 


IO 


p.c. 


80 


et 


I2j 


p.c 






80 


p.c. 


80 


et 


15 


pc. 






40 


p.c. 


75 


et 


12* 


p.c. 






6b 


p.c 






75 


P c 






>;o 


p.c 


60 


et 


TO 


P-c. 



36 



i.ii PRIX COURANT, \ endredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. X1A11 r^No 44. 



Le succes d'uu commerce 
depend absolument de la satis- 
faction donnee a la cli3ntele, et 
rien ne peut satisfaire un client 
da vantage que la qualite. 




Les Peintures 

MARTIN -8EN0UR 
100% Purete 

et toute la ligne de Produits 

MARTIN - 8EN0UR 

VERNIS, EMAUX, etc., 

etant de qualite superieure, il 
s'ensuit que nos agents distribu- 
teurs ont l'avantage sur leurs 
concurrents. 

La campagne de publicity 
que nous entreprenons toute 
l'annee dans p^esque tous les 
journaux et revues du pays sau- 
ra contribuer a stimuler la ven- 
te, et chacun en retirera son 
profit. 

S'il n'y a pas d'agent chez 
vous, ecrivez de suite, et prenez 
avantage d'une proposition pay- 
ante. 

The 

Martin Senour 

Company Limited. 

Fabricants de Peintures et Verois. 

MONTREAL, CHICAGO, 

TORONTO. 

WINNIPEG, LINCOLN, 

HALIFAX. 



Clous a cheval 
Nous cotons par bone: No 7, $2.90; 
No 8, $2.75; No y, $2.00; No 10, $2.50, 
avec escoinpte de 10 p.c. 

Fers a chevaj 

Nous cotons i.u.b., a Montreal: 

Neverslip crampons, a le cent 3.80 

et plus et plus 

N02 Mo 1 

grand petit 
Fers ordinaires et 

pesants, le qrt 3.90 4.15 

Neverslip crampons 7/16, le cent 2.40 

Neverslip crampons 4, le cent 2.00 

Neverslip crampons 9/16, le cent 2.80 

Neverslip crampons 5/16, le cent 2.00 

Neverslip crampons §, le cent 2.20 

Fer a neige, le qrt 4.15 4.40 

New Light Pattern, le qrt 4.35 4.60 

Fer "Toe Weight" No 1 4 4 6.75 

Featherweight No o a 4 5.75 
Fers assortis de plus d'une grandeur au 

barli, 10c a 25c extra par baril. 

Chaines en fer 

Tres ferme. 

On cote par 100 lbs.: 
3/16 No 6 
3/16 exact s 
3/i6 full 5 



i exact 3 
i 

5/i6 



10.00 
8.50 
7.00 
6.50 
6.50 
4.40 



Clous coupes 

Nous cotons: prix de base, $2.50 f. o. 
b., Montreal. 

i 3.90 

7/i6 3.80 

i 3-70 

9/i6 3.60 

I 3.40 

5 3-30 

I 3.30 

* 3-30 
Vis a bois 

Les escomptes a la liste sont tres fer- 
ities. 



Tete plate, acier 


85 


10 


et yi p.c. 


in 


Tete ronde, acier 


80 


10 


et 7J p.c. 


10 


Tete plate, cuivre 


75 


10 


et 7i p.c. 


TO 


Tete ronde, cuivre 


70 


10 


et 7I p.c. 


10 


Tete plate, bronze 


70 


10 


et 7$ p.c. 


10 


Tete ronde, bronze 


65 


10 


et 7\ p.c. 


10 


Fanaux 








Nous cotons: 










Wright No 3 






doz. 8 


w 


Ordinaires 






doz. 4 


7S 


Dashboard C. B. 






doz. 9 


00 


No 2 






doz. 7 


00 



Peints, 50c extra par doz. 
Tordenses a linge 

Nous cotons: 

Royal Canadian doz. 47.75 

Colonial doz. 52.75 

Safety doz. 56.25 

E. Z. E. doz. 51.75 

Rapid doz. 46.75 

Paragon d?z. 54.00 

RVvcle doz. 60.50 

Moins escompte de 20 p.c. Forte de- 
mande. 

Munitions. 

L'escompte sur les cartouches cana- 
diennes est de 30 et 10 pour cent. La 
demande est tres active. 

Plomb de chasse 

Nous cotons net: 
OrrTnaire 100 lbs. 10.00 

Chilled 100 lbs. 10.40 

Buck and Seal 100 lbs. 10.80 



METAUX 

Antimoine 

marche est a la hausse, $16 

Pig Iron. 



$1; 



base 



0.00 
2.10 
0.00 



21.00 
22.50 



2.10 
2.25 
2.35 

2.40 
3.20 
2.25 



Nous cotons: 
Clarence No 3 
Carron Soft 

Fer en barre 

Ferine 

Nous cotons: 
Fer marchand base 100 lbs. 

Fer forge base 100 lbs. 

Fer fini base 100 lbs. 

Fer pour fers a cheval 

base 100 lbs. 
Feuillard mince \\ a 2 pes base 
Feuillard epais No 10 

Acier en barre 

Faible. 

Nous cotons net, 30 jours: 
Acier doux base 100 lbs. 
Acier a rivets base 100 lbs. 
Acier a lisse base 100 lbs. 
Ac-ier a bandage base 100 lbs. 0.00 
Acier a machine base 100 lbs. 0.00 
Acier a pince base 100 lbs. 0.00 
Acier a ressorts base 100 lbs. 2.75 

Cuivre en lingots 

Le marche est faible et les 
sont bas. 

Nous cotons: $14.00 a $14.25 les 100 
lbs. Le cuivre en feuillese est cote a 25c 
la livre. 

Boites de fer-blanc, 1 lb. 
Boites papier, \ lb. 
Boites fer-blanc, i lb. 

Cables et cordages 

Ferine. 
Best Manilla base lb. 

base lb. 
base lb. 
base lb. 
base lb. 
base lb. 
base lb. 
base lb. 



2.25 
2.25 
2.25 
2.25 
2.25 
2.95 
310 



stocks 



0.00 


0.22 


0.00 


0.23i 


0.00 
s 


0.244 


0.00 


O.I4 


0.00 


0.11 


0.00 


O.IO 


0.00 


0.09 


0.00 


O.OQ* 


0.00 


o.iol 


0.00 


0.25 


0.00 


0.34 



Britisi Manilla 

bisal 

Lathyarn simple 

Lathyarn double 

Jute 

Coton 

Corde a chassis 

Papiers de Construction 

Tres ferme. 

JNious cotons: 

Jaune et noir, pesant 0.00 

Jaune ordinaire, le rouleau 0.00 

Noir ordinaire, le rouleau 0.00 

Goudronne, les 100 lbs. 0.00 

Papier a tapis, les 100 lbs. 0.00 

Papier a couv., roul., 2 plis 0.00 

Papier a couv., roul., 3 plis 0.00 

Papier surprise, roul., 15 lbs. 0.00 

Charnieres (couplets) No 840 

Ferme, a la hausse. 
ii pouce 
ii pouce 

2 pouces 
2\ pouces 
2J pouces 

3 pouces 
Nos 800 et 838 



1 pouce 
\\ pouce 
\h pouce 
if pouce 

2 pouces 
2i pouces 
2$ pouces 
2\ pouces 

3 pouces 
3$ pouces 

4 pouces 
Meme escompte que pour toutes les 

charnieres d'acier poll. 



1.80 
0.35 
o.43 
2.25 
2.60 
0.75 
o.95 
0.40 



0.60 
o.75 
0.81 

0.92 
1.07 
1.30 

0.32 
o.37 
0.48 
o.59 
0.67 
0.76 
0.81 
0.95 
1.07 
1.49 
2.12 






Vol. XLVII — No 44- 



LE PRIX C< >URANT, Vendredi, 30 Octobre [914. 



37 



Agents demandes dans les Provinces d'Ontario et de Quebec 
pour fournir a la demande croissante pour la Scie a Main 

SI-MONDS 



LA SCIE A MAIN PARFAITE 




La Scie a Main Simonds a rasse la phase des experiences, c'est le produit fini d'un travail 
soigne 1 de quatre-vingts ans. Elle se rapproche autant de la perfection que cela est per- 
mis aux efforts de l'homme. Aucune depense, aucun effort de reflexion n'ont et£ £pargnds 
pour que la Scie a Main Simonds se tienne a la place qu'elle occupe aujourd'hui, au 
premier rang. 

Demandez les prix faits aux marchands et le catalogue illustr6. Permettez-nous de vous 
envoyer tin choix d'6chantillons. 

SIMONDS CANADA SAW CO., LIMITED. 

Rue St-Remi et Avenue Acorn , Montreal, Que. 
Vancouver, C. A. St. John, N. B. Aux Etats-Unis, The Simonds Mfg. CO. 



EST-CE QUE VOS CLIENTS SONT AVERTIS 



que les travaux de peinture 
a Pinterieur se font en hiver 



Le fermier conime le citadin a inille travaux de peinture a faire a l'intexieur, auxquels il n'a le loisir de consacrer du 
temps qu'une fois 1 'hiver venu. C'est une des raisons pour lesquelles le commerce de peinture iemeure actif tout le 
long de l'annee. Faites valoir ce fait aupres de vos clients. Faites-leur remarquer aussi que 




WlamiEsan 



Marques 
CROWN, ANCHOR, ISLAND CITY & RAINBOW 

donnent des resultats qui ne peuvent etre surpasses. 

Elles sont vendues k un prix raisonnable et sont soutenues par notre reputation et notre garantie. 

On n'a jamais fabriqu* de meilleure peinture. 

R. Ci. JAMIESON & CO., Limited 



MONTREAL 



ETABLIE EN 1858 
PROPRIETAIRES et OIRECTEURS 

F\ D. DODS & CO., Limited. 



VANCOUVER 



EN SCRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



38 



I.K PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XL VII — No 44. 



FERRAILLES 

Cuivre fort ct fil de cuivre 
Cuivre mince et fonds en 

cuivre 
Laiton rouge fort 
Laiton jaune fort 
Laiton mince 
Plomb 
Zinc 

Fer forge No 1 

Fer fondu et debris de 

machines No 1 
Plaques de ooele 
Fontes et aciers malleables 
Pieces d'acier 



Vieilles claques 

PLATRE 

Platre mele de sable, f.o.b., au char 5.50 
Platre dur (Hard Wall), f.o.b., 20 

tonnes et plus 10.50 

Platre dur (Plaster Paris), en ba- 

rils, sur char 2.10 

Etain en lingots 

Nous cotons: $35 a $36 les 100 livres. 
Marche fort, demande peu cqnsidera- 





La lb. 


0.00 


0. 11 


0.00 


0.09 


0.00 


0.10 


0.00 


0.08 


0.00 


0.06 


0.02* 


0.02} 


O.OO 


0.03 


La tonne 


0.00 


12.50 


0.00 


16.00 


0.00 


12.50 


0.00 


0.00 


0.00 


5-oo 




La lb. 


0.00 


0.00 



ble. 
Plu 



Plomb en lingots 
faible: $5.00 a $5.25. 
Zinc en lingots 

La demande est faible, pas d'approvi- 
sionnements Europeens. 

Nous cotons: $6.25 a $6.50 les 100 li- 
vre-. 



CAUSTIQUE 

En baril de 100 lbs., $3.00. Augmente 
a cause des droits. 

HUILES, PEINTURES ET VI- 
TRERIE 



Huile de lin 



aibh 



Nous cotons au gallon, prix nets: hui- 
le bouillie 55c, huile crue 52c. 

Huile de loup-marin. 



Nous cotons au gallon: 
Huile extra raffinee 

Essence de ter£benthine 



70c 



Ferme. 

Nous cotons 72c le gallon par quantite 
de 5 gallons et 67c le gallon par baril. 

Blanc de plomb 

Forte demande. Ferme. 



Blanc de plomb pur 
Blanc de plomb No 1 
Blanc de plomb No 2 
Blanc de plomb No 3 
Blanc de plomb No 4 

Pitch 

Nous cotons: 
Goudron pur, 100 lbs. 
Goudron liquide, brl 



0.70 
0.00 



8.65 
8.00 
7.80 
7-35 
7.15 



0.80 
4.00 



Peintures preparees 

Nous cotons: 
Gallon 1.45 

1.50 



Demi-gallon 
Quart, le gallon 
En boites de 1 lb. 



1-55 
0.10 



1. 00 
1-95 
1.75 
0.11 



Verres a Vitres 



Nous cotons: 
















Star 




Double 


Ponces unis 




oil 16 oz. 


on 


24 oz. 


50 pieds 




2 


.03 


Dble 


au-dessous de 26 




4-25 






6.25 


26 a 40 




4-65 






6.75 


41 a 50 




5 -io 






7oO 


51 a 60 




5-35 






8.50 


61 a 70 




5-75 






9-75 


71 a 80 




6.2.5 






11 .00 


81 a 85 




7.00 






12.50 


86 a 90 










15.00 


9r a 95 










17.00 


96 a 100 










20.50 


100 a 105 










21 .00 


Vert de Paris pur 








Barils a petrole 






0. 


00 


0.19 


Drum de 50 a 100 


lbs 







00 


0.18! 


Drum de 25 lbs. 









00 


0.19 


Boites de papier, 


[ lb 







00 


0.21 



Apprenez comment se fait un cliche, 
vous ne commanderez pas alors a votre 
dessinateur des dessins qu'il est difficile 
ou onereux de reproduire. 



Cette vignette fait 
voir une denos 




Fournaises a Air Chaud 

Ces fournaises forment une spe'cialite' par elles-memes. 

Soyez assures qu'elles vous donneront satisfaction. 

Nous garantissons toutes les fournaises qui sont inttallees par nous ou 
d'apres nos instructions. 

Ne payez pas avant d'etre satisfaits. 

Vous trouverez plus loin une liste des endroits ou nous avons installe 
nos FOURNAISES A AIR CHAUD. 

PRENEZ DES INFORMATIONS VOUS-MEME. 

Sp^cialite - de Poeles en acier de toutes grandeurs pour Couvents, Colle- 
ges et Presbyteres. 

"Fournaises a Air Chaud" 

Roxton Pond, Que., couvent. 



Edifices pourvus de nos 

Blac Lake, Que., eglise. 

Bois- Francs., eglise. 

Charleton, Place, Que-., Eglise. 

Compton, Que , Eglise. 

East Heref< rd, Que., Eglise. 

East Stanbridge, Qu6., eglise et sa- 

cristie. ■ 

Eost Stanbridge ; Que"., presbytere. 
Fermount, 6glise m^thodiste. 
lie Dupas, Que\, presbytere. 
Lac Boucbette, Que., Eglise. 
Lac-aux-Ecorces, Que. Eglise. 
La Tuque, Oue., eglise. 
Mbntcerf, Que" , Eglise. 
Notre Dame du Portage, Eglise. 
Outremont, £glise baptiste. 
Rapide de l'Orignal, Que\, Eglise. 
Rapide de l'Orignal, presbytere. 
Rapide de l'Orignal, Que., dcole. 
Richelieu, Que., eglise. 
Roxton Pond, Que\, Eglise. 



Roxton Pond, Que., presbytere. 
Sabrevois, Qu6, eglise. 
St-Louis, Richelieu, dglise et presby- 
tere. 
St-Basile le Grand, Que\, Eglise. 
St-Claude, Que\, Eglise. 
St-David, Que\, eglise. 
St-Faustin, Que\, Eglise. 
St-Fis-Xavier, Brompton, Q. ( e'glise- 
St-Henri de Mascouche, Q., college. 
St-Jovite, Que., eglise. 
St-Mathias, sur Richelieu, e"glise. 
St-Nazaire, Que\, Eglise. 
St-Nazaire, Que., presbytere. 
St-Pascal Baylon, Russel, Ont., Eglise 
St-Thomas d'Aquin, Que\ , presbytere 
Sorel, Que., Eglise. 
Villeray, Que - ., e'glise. 
Yamaska, Que\ , etc., etc., 



RECORD FOUNDRY & MACHINE] CO. 

MONCTON, N. B. 
BUREAU BE MONTREAL, 480 SUE ST-PAUL 



Telephone MAIN 7658 



ALEX. DUSSAULT. Cerant. 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XL VI I — No 44. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



40,000 Paquets de Fruits Sees 

En magasin et a arriver. 

QUALITE — CHOIX — PRIX — LIVRAISON 

RAISINS DE 1914 

CORINTHE 

Nettoyes— Boites de 25, 50 et 80 lbs. 

Nettoyes en paquets — Caisses de 36 et 56 paquets 1 lb. 

Nous recommandons et garantissons la Marque V 1C* 1 OlxlA 

CALIFORNIE 

Epepines — Caisses : 36 pqts. 1 lb. et 50 pqts. 12 oz. 
Seedless — Caisses : 45 pqts. 12 oz. et boites de 50 lbs. 
3 et 4 couronnes : Boites de 50 lbs. 



VALENCE 



MALAGA 



4 couronnes Boites de 28 lbs. 

Choix Boites de 7, 14 et 28 lbs. 

F. O. S. Boites de 28 lbs. 



Caisses de 20 paquets de 1 lb. ) Un raisin de table 
Boites de 5 ' . et 22 lbs. j de qualite extra. 

"EMPEROR CLUSTER" "EMPRESS CLUSTER" 

"ROYAL BUCKINGHAM" 

"DUCHESS" "CONNAISSEUR" "EXTRA DESSERT" 

SULTANA 

Choix : Boites de 28 lbs. 

Fancy : Caisses de 50 pqts. 1 lb. 

Bleached : Caisses de 50 pqts. 1 lb. 

PRUNES 

De Californie et d'Oregon. 
Boites de 25 lbs. Ligne Complete de 30 40 a 90 100. 

FRUITS EVAPORES 

Pommes, Poires, Peches et Abricots, 
Boites de 25 et 50 lbs. 

ECORCES CONFITES 

Entieres : Citron, Citronnelle, Orange — Boites de 7 lbs. 

Coupees : Orange Citronnelle, Citron, et melangees, pqts. T - et 1 lb. 

DATES 

Caisses : de 100 pqts. 5 oz., et 30 pqts. 1 lb. Naturelles, sacs de 50 lbs. 

FIGUES "CAMEL" 

4, 6, 7 couronnes boites de 10 lbs. "Umbrella" 9 couronnes 10 lbs. 

"Glove Box" 16 oz. "Square Box" 6 oz. 

Naturelles, sacs de 60 lbs- 

N'achetez pas sans avoir requ auparavant nos prix. Nous garantissons satisfaction. 

LAPORTE, MARTIN, Limitee. 

568 St-Paul, Montreal. 

Tel. Main 3766 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT\ 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 30 Octobre 1914. 



Vol. XLVII — No 44. 




'Les pommes garnissent I'interieur, mais la FARINE FIVE ROSES compose la croute". 

Hohe ! Maitre Epicier, avez-vous 
mange des pommes ? 

Mais, tout le monde en mange ! C'est patriotique ! 
C'est a la mode ! C'est d'affaires ! — 

Et c'est la une excellente opportunity pour vous. 
C'est le moment choisi pour le commerce de tartes 
aux pommes, puddings aux pommes et tout des- 
sert compose de ce Fruit National. 

Voyez-vous le rapport qui existe : Pommes et 
Farine, Pommes et FIVE ROSES. 

Les pages precieuses du livre de cuisine de "FIVE 
ROSES" vous donnent les details des meilleures 
recettes. 

Vendez de la farine FIVE ROSES, M. l'Epicier, ne laissez pas vos 
clients gacher leurs pommes en faisant des tartes avec de la mauvaise 
farine. 

LA FARINE FIVE ROSES 

fournira la meilleure pate pour les gateaux faits de pommes canadiennes, 
"les meilleures au monde" disait Sir George E. Foster. 

Si vous vendez FIVE ROSES aux mamans, les gateaux qu'elles en 
feront eveilleront la gourmandise de leurs enfants. 

L'emploi de la Farine FIVE ROSES fera consommer plus de pom- 
mes. 

Pensez, M. l'Epicier, qu'il se fait des milliers de gateaux aux pommes 
et que la pomme n'est qu'une partie du gateau. La croute FIVE ROSES 
met une jolie parure brune a la pomme juteuse et succulente. Vendez 
des pommes, vous serez patriote. 

Vendez la Farine FIVE ROSES vous serez malin et prevoyant. 

LAKE OF THE WOODS MILLING CO., LIMITED 
MONTREAL. Capacite Quotidienne 13,200 Barils. 

Quand vous vendez un baril de pommes — Vendez un 
baril de FARINE FIVE ROSES. 



mum 

mum •"•»"" 

mum niimm 

ritiuu •'" !»•!»• 





'<P"lF?r 



de en 1887. 




Suc& 



MONTREAL, VENDREDI, LE 6 NOVEMBRE 1914. 







Vol. XLVII— No 45. 



Par Brevet 

Special 
Foumisseur 




de 

Sa Majeste 

LEROI 



SCOTCH WHISKIES 

DEWAR'S 



AGENTS 



Pour I'Est du Canada - J. M. Douglas & Co., Montreal. 



Bureaux Chefs pour les Etats=Unis et le Canada, Dewar Building, Bank Street, New Of or k, E. ILL 



(INDEX DES ANNONCEURS, PAGE 29) 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novembre 1914. 



Vol. XLVII— No 45- 




X 



TENEZ LES MEIUEURES ESSENCES. 

Cest le seul moyen d'attirer et de retenir la clientele des menageres 
soigneuses. Lorsque l'une d'elles vient a votre magasin et vous demande 
une essence culinaire, elle entend natarellement la meilleure, car de la 
qualite" de l'essence depend la qualite du mets. 

Par consequent, donnez-lui )es 





TBLBQUasM 

vnTf 




ETTBACTJ 




DOUBLE 
STRENGTH 

dk 

CSQB *oxa» .Ok 








(1 



fl 




et vous vous assurerez son constant patronage ainsi que celui de ses amies 
et connaissances. Soyez assure qu'il n'y a pas de meilleurs agents de 
publicite que les femmes. Si vous voulez qu'elles soient en votre faveur, 
donnez-leur toujours ce qu'il y a de mieux. Tout ce qu'on peut mettre de 
qualite" dans une bouteille d'essence se trouve dans les 

ESSENCES CULINAIRES DE JONAS. 

Henri Jonas Sc Cie v 

Kabricants. 



Maison Fondee en 1870. 

389 et 391 Rue St-Paul, 



Montreal. 




HXTOACT OF 

VANILLA 

t.S'A.O&ftMJClS. 



»*>»*>« 




JONAS 

TVIfPtS eONCESTBOl 

EXTRACT 

OP 

VANILLA. 

(MIMA AWARDER BY 

THE COUNCIL OF KHT* 
AND MANUFACTUBB 
PREPARED BV 

Henri Jonas 8 Cs 

MONTREAL 
ami IMEW Y0H1L. 



Vol. XLVII— No 45. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novembre 1914. 



Feves Cuites Simcoe 

avec sauce tomate 

L' aliment le plus economique pour les Canadiens 

ELLES TIENNENT 
LIEU DE VIANDE 

Aujourd'hui, le mot d'ordre du 
foyer Canadien est "l'economie" et 
toute ce que vous pouvez offrir a 
vos clients, riches ou pauvres, de 
nature a alleger le haut cout de la 
vie ne peut manquer de rencontrer la faveur publique. 

Les Feves Cuites au Four "Simcoe" ne sont pas seule- 
ment economiques au point de vue des dollars et des 
centins, mais sont encore un substitut hygienique pour 
les viandes de prix eleve. 

Vous avez done la une opportunity d'augmenter vos 
revenus en poussant la vente des Feves Cuites Simcoe 
(offrez-les dans toutes les sortes, avec ou sans lard). 

Mettez cette marque populaire bien en evi- 
dence sur vos comptoirs et dans vos vitrines. 

DOMINION SANNERS Limited 

HAMILTON, Canada. 




EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novcmbre 1914. 



Vol. XLVII— No 45. 



L'APPEL 
AU 




Les Canadiens reclament des produits "Faits au 
Canada." 

La preference va done aux articles qui sont bien 
connus, aux marques annoncees comme etant 
"Faites au Canada." 

Vos clients savent que 

Le Sirop de Ble d'Inde 
MARQUE CROWN 

est Fait au Canada, nous le leur avons toujours 
dit. 

lis savent que ce pur sirop forme la base de beau- 
coup de plats de table delicieux qui coutent peu 
a faire. 

C'est votre interet de bien vous approvisionner de 
SIROP MARQUE CROWN pour obtenir 
votre part de ces affaires. 

THE CANADA STARCH CO., LIMITED. 

Manufacturiers des celebres marques EDWARDSBURG. 
(Ble d'Inde prepare de Benson -Empois Silver Gloss -Sirop Lily White — Etc.) 

MONTREAL, CARDINAL, TORONTO, BRANTFORD, FORT WILLIAM, VANCOUVER. 



EN SCRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII— No 45- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novcmbrc 1914. 



McCORMICK'S 



III 



el 



ci 



EN PLEINE OPERATION 




FRETE a remplir vos commandes de bonbons pour la Noel. MILLE 
varietes de bonbons, en outre d'un choix infini de bonbonnieres, 
paniers et nouveautes, etc., pour bonbons de fantaisie. 



N'OUBLIEZ PAS 



TRADE ^lik MARK. 
REGISTERED 



que lorque vous achetez des bonbons 
de McCormick vous obtenez un arti- 
ticle qui est fait dans une usine ou la 
"Purete" est le mot d'ordre. La manufacture de biscuits et bonbons, la 
plus grande, la plus moderne et la plus sanitaire d'Amerique. Blancheur 
absolue, a 1' inter ieur comme a 1 exterieur ; fonctionnant entierement a 
1 electricite ; abondance de lumiere; salles a diner ensoleillees pour les em- 
ployes, chambres de repos, salles de lecture, departement de la croix-rouge, 
gymnase, fumoirs, cours de lawn-tennis, terrain de baseball, tous les em- 
ployes d'une proprete absolue, uniformes parfaitement blancs. 

The McCormick Mfg. Co., Limited, London, Canada 

c , Montreal, Ottawa, Hamilton, Kingston, Winnipeg, Calgary, 

Succursales: St . Jpan N B p ort Arthur 



PRIX iOI HANTS 

Dans la liste qui suit, sont comprises uniquement les marques sp£ciales de marchandises dont les maisons, indiqu^es en caractere 
noirs, ont l'agence ou la representation directe au Canada, ou que ces maisons manufacturent elles-memes. Les prix indiqu^s le sont 
d'apres les derniers renseignements fournis par les agents, repr£sentants ou manufacturiers eux-m£mes. 



WALTER BAKER & CO., LTD. 

La lb 

Chocolat, Prime No 
i, bte 12 lbs., pains 
de i lb. et i lb. 0.34 
Chocolat a la Vanille, 
bte de 6 lbs. 0.44 

German's Sweet, i 
s. et i bte de 6 lbs. 0.24 
Breakfast Cocoa, bte 
de i/s, i, i. 1 s., 12 
lbs. to box et 5 lbs. 
tins. 0.39 

Chocolat sucre, cin- 
quieme bte 6 lbs. 
pains de 1/5 lb. 0.21 
Chocolat sucre, Ca- 
racas, i ct i lb. ca- 
kes, bte de 6 lbs. 0.32 
Falcon Cocoa (Soda 
chaud ou froid), btes 
de 12 lbs., 1 lb. tins. 0.34 
Caracas Tablets, cartons de 5c, 

40 cartons par boite 1.25 

Caracas Tablets, cartons 5c, 20 car- 
Ces prix sont F.O.B. Montreal. 

BRODIE & HARVIE, LIMITED. 

Farines preparees de Brodie La doz. 

"XXX" (Etiquette rouge) pqts 3 lb. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Superb, pqts de 3 lbs. 1.55 

Pqts de 6 lbs. 3.00 

Crescent, pqts de 3 lbs. 1.65 

Pqts de 6 lbs. 3.20 




Registered 

Trade- Mark 



Buckwheat, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Griddle-Cake, pqts de 3 lbs. 1.75 

Pqts de 6 lbs. 3.40 

Caisses contenant 1 doz. de paquets 

de 6 lbs., ou 2 doz. de paquets de 3 lbs., 

20c chaque. Toute caisse retournee en 

bon etat est remboursee. 

L. CHAPUT, FILS & CIE, 
Montreal. 



The Noir Ceylan "Owl" 

No 5, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No s, i lb. 30 lbs. par cse 
No 15, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 15, i lb. 30 lbs. par cse 
No 30, 1 lb. 30 lbs. par cse 
No 30, \ lb. 30 lbs. par cse 

CHURCH & DWIGHT 

Cow Brand Baking Soda. 



La lb. 

23c 
24c 
35c 
36c 
42c 
43c 



X DWIGHT'S? 




B akin o "s o b A\ 



En boites 


seule- 


ment. 




Empaquete 


com- 


me suit: 




Caisse de 


96 pa- 


quets de 5c. 


$3.20 



Caisse de 120 paquets de % lb. 3.40 

Caisse de 30 ) paq. melanges, 1 lb. } 

60) " " #lb.) 3,3 ° 

W. CLARK, LIMITED, 

Montreal 
Conserves La doz. 

Corned Beef compresse, is $1.75, 

is $3.00, 2s $5.50, 6s $17.00, 14s 45.00 
Roast Beef, is $1.75, is $325, 2s 

$6.25, 6s 18.00 

Boeuf bouilli, is $3.25, 2s $6.25, 

6s 18.00 

Veau en gelee, is $1.75, is $3.25, 

2s $5.00, 6s 18.00 

Hachis de Corned Beef, is $175, 

is $2.25, 2s 3.35 

Beefsteak et Oignons, is $1.75, is 

$3.25, 2s 6.00 




Caisse de 60 paquets de 1 lb. 



3-20 



Saucisse de Cambridge, is $3.00, 
2S 5.00 

Pieds de cochon, sans os, is $1.75, 

is $2.50, 2s 5.00 

Langues d'agneau, is 2.50 

Boeuf fume en tranches, boites de 

fer-blanc, is $2.00, is 3-25 

Boeuf fume en tranches, pots en 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novembre 1914. 



Vol. XLVII— No 45. 



verre, is $1.50, *s $2.30, is 
Langue, jambon et pate de veau, 
*s 

Jambon et pate de veau, *s 

\'iandes en pot epicees, boites en 
fer-blanc, boeuf, jambon, lan- 
gue, veau, gibier, is $0.50, is 

Yiandes en pots de verre, poulet, 
jambon, langue, is 

Langues de boeuf, boites en fer- 
blanc, is $2.75, is $6.00, lis 

$9.00, 2S 



3-50 

1.30 
1.20 



1 .00 



1. SO 



10.50 





Langues de boeuf, pots de verre, 

lis $10.00, 2s 12.00 

Mince Meat, en tins cachetees 
hermetiquement, is $1.25, 2s 
$1-95- 3s $300, 4s $4.00, 5s 5.00 

Mince Meat, en seaux, 25 lb., la lb. 0.08 
Mince Meat, en cuves, 45 lb., la lb. o.07i 
Mince Meat, sous verre, is 2.25 

Plum Pudding, is $1.90, 2s 2.40 

Beurre de peanut Clark, sous 

verre, is $0.95, is $140, is 1.85 

Beurre de peanut Clark, en jarres 



Beurre de peanut Clark, en seaux, 

24 lbs., la lb. 0.15 

Ketchup aux tomates de Clark, 
8 oz. $1.35, 12 oz. $1.95, 16 oz. 2.40 
Feves au lard, ordinaires, grande 

boite, is $o.6o, 2s $1.00, 3s $1.40, 

_6s $4.50, 12s 7.25 

Feves au lard, sauce tomates, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s $1.40, 6s $4.50, 

}2s 7.25 

Feves au lard, Chili Flats, is $0.60, 

j2s $1.00, 3s 1. is 

Feves au lard, Tomato Flats, is 

$0.60, 2s $1.00, 3s 1. 1 s 

Feves au lard, Plain Flats, is $0.60, 

2s $1.00, 3s 1. 15 

Feves vegetariennes roties, sauce 

tomates, grande boite 1.15 

Soupes concentrees "Chateau'' de 

Clark, No 1 assorties 0.95 

J. M. DOUGLAS & Co., 
Montreal. 

Bleu a laver "Sapphire". La lb. 

Boites de 14 lbs., pqts de I lb. 
"Union", boites de 14 lbs., pqts de 

i et 1 lb. 0.10 

WM. H. DUNN, 

Montreal. 

Edward's Soups 

(Potages Granules, Prepares en lrlande) 
Varietes: Brun — Aux Tomates — 

Blanc. 

Paquets, 5c. Cartons 1 doz. par 
carton 0.45 



Paquets, 5c. Boites 3 doz. chaque 

(assorties), par doz. 0.4s 

Canistres, 15c. Boites 3 doz., 
grandeur, 4 oz., par doz. 1.45 

Canistres, 25c. Boites 2 doz., 
deur, 8 oz., par doz. 2.35 

BORDEN MILK CO., LIMITED, 

Montreal. 

Liste de prix pour 1'Est, Fort William 
inclus. 

Prix au 
Lait Condense 1 (sucre) Detaillant 

Mar ue Reindeer (4 doz. par cse) 6.25 
Marque Mayflower (4 doz. par cse) 5.00 
Marque Clover (4 doz. par cse) 4.85 

Lait evapore (non sucre) 

Marque Reindeer Jersey, Boite de 

Famille (4 doz. par caisse) 3.90 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

moyenne (4 doz. par caisse) 4.50 

Marque Reindeer Jersey, Boite 

d'hotel (2 doz. par caisse) 4.23 

Marque Reindeer Jersey, Gallon 

{Vi douzaine par caisse) 4.75 

Cafe (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz. par cse 

large) 4.80 

Marque Reindeer (4 doz. par cse 

petite) 5.50 

Cacao (avec Lait et Sucre) 
Marque Reindeer (2 doz.par cse) 4.80 

Limite de fret: 50c par cwt. 
Conditions: Net 30 jours, sans escompte. 




L' Automobiliste — "Cette "Sentinelle Rouge'' Bow- 
ser est certainement une belle addition a votre 
magasin." 

Le Commis. — "Oui, elle nous a sauve" bien des 
pas." 

L'automobiliste. — "Eh bien, elle vous a amend 
ma clientele pour l'dpicerie. Je trouve tr£s commo- 
de de prendre mon dpicerie tandis qu'on emplit le 
reservoir de mon auto " 



Diantre ! Mais les Automo- 
bilistes sont bien exigeants ! 

Faites-les entrer dans votre magasin pour acheter de la gazoline ou de 
l'huile a cylindre ft ils ne le quitteront pas avant d'acheter une quan'ite" de 
fruits, bonbons, cigares, bouteilles de soda et de ginger ale, du saucisson 
de Bologne, fromage, biscuits sees et autres bonnes choses. 



L'Enseigne 
de 




lESTABLISHEO 18851 



les y 
amenera. 



500.000 autos sont construits et vendus chaque ann£e. Le commerce aug- 
m nte a un taux extraordinaire et les automobi'istes out appris que\apompe 
"■Bowser" signiiie : une gazoline pure et propre sur laquelle ils peuvenl 
compter. 

Le systeme Bowser vous apportera le commerce de gazoline dans votre 
locality et de plusieurs milles aux alentours. 

II coute si peu. II fait tantgagner que vous ne pouvtz hdsiter. Ecrivez 
maintenant pour de plus amples details. 

S. F. BOWSER & CO., Inc. 



66-68 Avenue Fraser, 



Toronto, Can. 



Pompes fabriqueet par de»ouvrier*Canadien» et vendues par deiMarchand* Canadien* 

Bureaux de Ventes dan* tout le* Centre* et repretentant* partout. 

D6tente»rs des brevets et fabricants onginels de pompes £talon mesurant automati- 
queme.t a la mam et par pouvoir, petiU et g ands reservoirs Entrei 6ts de gazoline et 
d'h ileet cysteine de distribution. Mesnres a enrrg^trement automatique pour con- 
duits systeint de filtrage et circ lotion d'h ile system*- de nettoyage 4 sec, etc. 

Maison Etablla en 1 886. 



»2N ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XLVII— No 45- 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novembre 1914. 



C'est & i'avantage de toute person ne se servant de sacs 
en papier d'etudier avec soin la question de ces sacs. En 
faisant une comparaison scrupuleuse des principales carac- 
teristiques de sacs en papier de diff£renies fabrications, vous 
vous convaincrez que jes 

LES SACS ANTISEPTIZES 
CONTINENTAL POUR EPICERIE 

(avec fonds carres renforc£s s'ouvrant automatiquement) 
sout sans £gaux. Envoyez une comuiande d'essai au pus 
proche Agent de vente. 

Satisfaction garantie par les manufacturers. 

THE CONTINENTAL BAG AND 
PAPER COMPANY LIMITED. 



OTTAWA 



ONTARIO 



DISTRIBUTEURS 



ONTARIO— The Continental Pag & Paper Ltd, Ottawa et 

Toronto. Walter Woods & Co, Hamilton. 
MANITOBA, ALBERTA SASKATCHEWAN - Walter 

Woods & Co., Winnipeg 
NOUVELLE ECOSSE, ILE DU PRINCE EOOUARO, 

IlE DU CAP BRETON— Thomas Flanagan, Upper 

Water St. Halifax. 
NOUVEAU BRUNSWICK J. Hunter White, Agent, Mar- 

ch6 du Nor<i, St- Jean. 
COLO ABIE ANGLAISE— Smith, Davidson et Wright Ltd. 

Vancouver. 
PROVINCE DE QUEBEC— The Continental Bag & Paper 

Co , Ltd. 584 rue St-Paul, Montreal. 



Celles qui connaissent les 

Planches a laver de Cane 

les specifient toujours 

Parce quelles sont d'un prix modere et 
qu'elles donnent le meilieur service. 

Les planches a laver de C ne se tiennent dans une Masse a 
part pour leur belle const ruction, leur qualite et leur dur6e, 
et, donnent un attrayant pro in 



Parmi les 13 diffSreuts modeles et 
qualites, vous en trouverez une qui 
repondra a vos de»ir». 

Si vous n'avez pas notre catalogue 
"d articles en boi» de Cane pour le 
jour de buanderie," n <us serous 
heureux de vous en envoyer un. 

WM. CANE & SONS CO. 

LIMITED. 

NEWMARKET, ONT. 




Surface en zinc 

a coins a ecou- 

lement. 








Lait et Cremes Condenses. 

St. Charles "Family" 3-9© 

St. Charles "Hotel" 4-25 

Lait "Silver Cow'' 5.75 

"Purity" 5- 60 



Lait condensed 

La cse 

Marque Eagle, 4 
doz., chaque 6.25 

Marque Gold Seal, 
doz., chaque 5.60 

Marque Challenge^ 

doz., chaque 4.85 

Lait evapore. 



Marque Peerless "Hotel", a doz., 

chaque 4 .25 

Marque Peerless "Boite Haute", 4 

doz., chaque 4.50 

Marque Peerless "Pour Famille", 4 

doz., chaque 3.90 

Marque Peerless "Petite Boite", 4 

doz., chaque 2.00 

CANADIAN FAIRBANKS-MORSE 
CO., LIMITED. 

Montreal. 
Yankee Cleaner. 



Boite de 1 pinte 0.32 

Boite de 1 chopine 0.20 

Dix pour cent d'escompte sur toute 
commande de douze boites assorties. 

THE CANADA STARCH CO., Ltd., 



Manufacturiere 



Edwards- 



Boite de 1 gallon 
Boite de i gallon 



$1.00 
0.60 



de marques 
burg. 

Empois de buanderie. La lb. 

Canada Laundry Starch (caisse de 

40 lbs.) 0.06 J 

Canada White Gloss (caisse de 40 

lbs.) paquets de 1 lb. 0.06! 

Empois No 1, Blanc ou Bleu (cais- 

ses de 48 lbs.), boites en carton 

de 3 lbs. 0.07I 

Kegs No 1 d'Empois Blanc No 1 

(caisse de 100 lbs.) 0.06I 

Barils No 1 (200 lbs.) 0.06I 

Edwardsburg Silver Gloss, paquets 

chromo de 1 lb. (30 lbs.) 0.07I 

Empois Silver Gloss (48 lbs.) en 

canistres de 6 lbs. 0.08J 

Empois Silver Gloss en boites a 

coulisse de 6 lbs. 0.08J 

Kegs Silver Gloss, gros cristaux 

(100 lbs.) o.07i 

Benson's Satin (28 lbs.) boites en 

carton de 1 lb., etiquette chromo 0.07J 
Benson's Enamel (eau froide) 

(40 lbs.) la caisse 3.00 

Benson's Enamel (eau froide) 

la caisse (20 lbs.) 1.50 

Casco Potato Flour (20 lbs.) 0.10 

Celluloid. 
Boite contenant 45 boites en car- 



ton, par caisse 3.60 
Empois de cuisine. 

W. T. Benson & Co.'s Celebrated 

Prepared Corn (40 lbs.) 0.07} 
Canada Pure Corn Starch 

(40 lbs.) o.o6i 
(Boite de 20 lbs., Jc en plus.) 
Crown Brand. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. en caisse $2.65 

Boites de 5 lbs, 1 doz. en caisse 3.00 

Boites de 10 lbs, y 2 doz. en caisse 2.90 

Boites de 20 lbs, Y<\ doz. en caisse 2.85 

Lilly White. Corn Syrup. 

Par caisse 

Boites de 2 lbs, 2 doz. par caisse $3.00 

Boites de 5 lbs, 1 doz. par caisse 3-35 

Boites de 10 lbs, y 2 doz. par caisse 3.25 

Boites de 20 lbs, J4 doz. par caisse 3.20 

DOMINION CANNERS LIMITED 

Liste de prix No. 54 



Ces prix sunt c:ux du de- 
tail, ceux qui achet-ront 
de bonne heure, beneficie- 
ront de 2|^c. par douzaine. 

Pointes d'asperges 2s 
Bouts d'asperges 2s 
Feves Crystal Wax 2s 
Feves Golden Wax, Midget, 

Auto 2S 
Feves Golden Wax 2s 
Feves Golden Wax 3s 
Feves Golde.. Wax, gals 



Ontario 
& Quebec 

Par doz. 

Groupe 
A B 

2.30 2.322 

1-45 1-47* 
1. 02 i 1.05 

1-25 
0.92J 0.95 
1.30 1.322 
3-75 3-77i 



l.K PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novcmbre 1914. 



Vol. XLVII— No 45. 



Feves Lima 25 1 


20 


1.22J 


Feves Red Kidney 2s 


97i 


1. 00 


Feves Refugee ou Valentine 






(vertes) 2s 


92J 


0.95 


Feves Refugee (vertes) 3s 1 


30 


1.32^ 


Feves Refugee, Midget, Auto 






2S 




1.25 


Feves Refugee, gals. 3 


75 


3-77* 


Betteraves, en tranches, rou- 






ge sang, Simcoe 2s 


97* 


1. 00 


Betteraves entieres, rouge 






sang, Simcoe 2s 


97* 


1 .00 


Betteraves entieres, rouge 






sang, Rosebud 2s 




1.30 


Betteraves en tranches, rou- 






ge sang, Simcoe 3s 1 


?M 


i-35 


Betteraves entieres, rouge 






sang, Simcoe 3s 1 


37i 


1.40 


Betteraves entieres, rouge 






sang, Rosebud 3s 




1-45 


Pois extra fins, tries, 






qua'ite 12s 1 


37* 


1.40 


Pois Sweet Wrinkle, aualite 






2, 2S 


• 97* 


1. 00 


Pois Early June, qualite 3, 2s 


• 95 


0.97 J 


Pois Standard, qualite 4, 2s 


Q2i 


o.9S 


Pois Sweet Wrinkle, qualite 






2, gals. 4 


-.30 


4-32* 


Pois Early June, qualite 3, 






gals. 4 


• IS 


4-I7J 


Pois Standaid, qualite 4, 






gals. 4 


.05 


4.073 


Epinards, table, 2s 1 


.12J 


1. IS 


Epinards, table, 3s 1 


• 47^ 


1. So 


Epinards, tab'e, gals. 4 


■ 523 


4-55 


Fruits 






Quantite r ? ^u:te. 







W CILLETT COMPANY LIMITED 
Toronto, Ont. 




AVIS.— 1. 1,esprixcot£ danscette 
liste sout pour marchandiscsaux 
poiutsde distribution degrosdans 
Ontario et Quebec, except^ la oi 
des lisles f.pSciales de prix plus 
61ev£s sont en vigaeur, et ils sont 
sujets A. varier sans avis. 

Levain en Tablettes 
"Royal." 

Boite 36 paquets a 
5c . . . la boite $1.20 

Lessive en Poudre 



Soda "Magic" la Cse 

No. 1 caisse 60 pqts de 
lib 2 85 

5 caisses 2 75 

No. 5 caisses 

100 pqts de 10 oz. 2.90 

5 caisses ..... 2 80 

Bicarbonate de soude superieur 
de "Cillett" 




de Cillett. 



La ess 

$3.50 
3.40 
335 



BAKING 

hmtl 



4 doz. a la caisse 
3 caisses .... 

5 caisses 011 plus 
Poudre a Pate "Magic" 

Ne eontient pasd'alun. 
La doz. 

5c. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 

oz. . . 



Caques de 100 lbs., par caque. . $2 
Barils de 400 lbs., par baril . . 7. 

Creme de Tartre de 
"Cillett" 



doz. 
doz 
doz. 
doz. 



de 

de 4 

de 6 

de 8 
doz. de 12 
doz. de 12 
doz. de 16 
doz. de 16 

de 2^1bs 

de 5 lbs 

de 6 oz. 

de 12 oz. 



Pois, Standard, 2s, par boite 
d'une douzaine 



0.82 J 



doz. 
>^doz. 
2 doz. 
1 doz. 

1 doz. de 16 oz. 
Vendue en canistres . eulement. 
Remise speciale de 5 % accordee sur les 
commandes de 5 caisses et plus de l» 
Poudre a Pate "Magic". 



$0.50 
0.75 

, 1.00 
1.30 
l.bO 
1.85 
2.25 
2.30 

. 5 30 

, 9.60 
a 

la Cse 
$6."0 



full W«lgl 

fell 
£|>EAMTARjAj 

E&unruwwwU''! 



]i lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . , 

Yz lb. pqts. (4 doz. 
dans la caisse) . . 



4 doz. pqts., X lb. . . fassor-) 
2 doz. pqts., % lb. . . ( tis. j 
y z lb. "canistres rondes, avec cou- 

vercles fermant a vis (4 doz. dans 

]a caisse) 

1 lb. canistres rondes, avec couver- 
cles fermant a vis (3 doz. dans la 
caisse 

5 lb. canistres carrees (% doz. dans 
la caisse 

101b. boites en bois 

25 lb. seaux en bois 

100 lb. barils 

360 lb. barils 



n 

a 
•*» 
c , 
o 

E 
i? 
« 

3 

o 

n 

</> 

c 
o 



Ancther National Campaign: 
"Swat the Dirt." 




GOLD DUST 

a toujours re^u et regoit toujours le benefice 
d'une publicite extensive, unique et constante. 
Notre phrase d'attraction : — 

"Let the Gold Dust Twins Do Your Work" 

(Laissez les Jumeaux Gold Dust faire votre travail) 

— a penetre dans le cerveau de toutes les femmes partout, et il vous est 
facile de vendre la poudre Gold Dust parce que toute femme sait que 
c'est une economie de travail pour elle. Depuis qu'elle peut compter sur 
les resultats de la Gold Dust, vous pouvez compter sur les ventes de la 

Gold Dust. 

"Let the Cold Dust Twins do your work" 
(Laissez les Jumeaux Gold Dust faire votre travail) 

The N. K. Fairbank Company Limited. 

MONTREAL. 



i 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS. CITEZ "LE PRIX COURANT". 



Vol. XL VI I— No 45. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, f> Novembre i'ii [. 



PERSISTANCE — INSISTANCE — CONSISTANCE 

Ces trois avocats vous ont prepare la voie pour la vente des 

ARTICLES EDDY. 

L'Annonce PERSISTANTS, qui INSISTE CONSTAMMENT 

pour que 

toujours les Canadiens, partout au Canada 

DEWANDENT 

les ARTICLES EDDY. 

Et la consistance ou stabilite parce que la qualite des marchandises 
que nous faisons soutient les dires de I'annonce. 



Offrez. 



Prenez en stock et it 
vendez les articles 



EDDY". 







L'abstention d'emmagasiner une marchandise superieure peut entrainer une perte pour le marchand. 

LES POUDRES NERVINES DE MATHIEU 

sont reconnues partout comme specifiques contre les maux de tete et recommandees avec assurance par tous les marehands 
comme etant un remede efficace. Ne perdez pas votre clientele pour avoir laisse votre stock s'epuiser. 




Si vous ne connaissez pas les Poudres 
Nervines de Mathieu essayez les a nos frais 
au moyen du coupon ci-joint. 

Pour tous les rhumes le Sirop de Goudron 
et 1'huile de foie de Morue de Mathieu sont 
reconnus comme un remede sur et efficace. 

LA C1E J. L. MATHIEU, 

Proprietaire. 
Sherbrooke, • - P. Q. 

MM. L. Chaput, Fils & Cie, Limit* e. 

Depositaires en Gros. Montreal, P. Q. 



Veuillez m'envoyer une boite regu- 
liere de Poudres Nervines de Mathieu 

a l'adresse suivante : 



Nom. 



De. 



(Nom de la maison de commerce) 



Rue. 



Ville ou village. 
Province 



qoudkonII 

plEDEMOMf 



j&OpWEROItl 



Saindoux Compose 



AIMfG 



Reconnu comme le meilleur 
sur le marche. 

II n'en existe pas qui ait un 
gout plus fin. 

Son Prix est raisonnable. 



Matthews-Blackwell Limited 



Rue Mill, 



MONTREAL. 



Recommandez le Soda "Cow 
Brand'' a la Menagere. 




/w% » Bl- CARBONATE ^. 

Baking sodA 



Que ce soit une- menagere depuis nombre de 
lunes ou de quelques lunes seulement, elle ap- 
preciera la qualite fiable absolue de ce fameux 
soda. II est pur, de grande force et est le 
grand favori des cuisinieres partout. 

Emmagasinez-en — Votre marchand en gros l'a. 

CHURCH & DWIGHT 



Manufacturiers 

MONTREAL 



LIMITED 



EN ECRIVANT AUX ANNONCEURS, CITEZ "LE PRIX COURANT' 



IO 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novembre 1914. 



Vol. XLVII— No 45. 



Le Ketchup aux 

Tomates de 

CLARK 



Le me'lleur qui soit 
fait au Canada 

Nos conserves de la 
nouvelle saison sont 
prer.es a present a 
etre expedites. 

II n'y entre aucune 
matiere preservante 
ni colorante ni 
quoique ce soit de 
falsifie. 

C ranti absolument 

PUR 



Bouteilles de 8 onces, 
t 2 onces. 1 6 onces 



2 douzaines par caisse 

Commandez-en a votre fournis- 
seur des maintenant. 

W. Clark, Limited, 

MONTREAL. 




Le Pre! Immobilier, Limitee 

CHAMBRE 30. 

Edifice DANDURAND, 

Coin des rues St-Denis et Ste-Catherine. 
rhune Bell » st S779 

BUREAU DE DIRECTION i 

Pr4»ident i M J -A -H. Oauvin, pharmacien 
ancleu tchevln ; Vice-Pr«*ideot i M. I, -A.. La 
vallee, maire de Montreal ; Sacritaire-Treto- 
risr I M. Arthur Gagni, avocat ; Directeurt t M 
L,. E Geoffrion, anciea president de la Chambre 
de Commerce du pl-strict de Montreal, membre 
d< la Commission du Havre de Montreal ; M. le 
Dr T.-O Goyetle, ancien maire de Magog ; M. le 
Dr P -P. Renaud , capitaliste ; M. F.-E. Fontaine, 
directeur-gerant de "The Canadian Advertising 
Limited" ; Gerant i M. 1..-W. Gauvin, ex-inspec- 
teur et surintendant de la Metropolitan Life 
dnr Co. 

51 VOU3 AVEZ BESOIN DE CAPITAL 

Poui acheter une propriety ou pour b&tir 
inscrivez-v <u9 au "Pret Immobilier, Limitee,' 
qui vous pretera ce capital sans interSt, avec 
grandes facilites de remboursement 

L«» facllitesde remboursement des prats faits 
a =es membre* par le "Prtt Immobilier, Limitee" 
sont telles qu'elle* represe^tent a peu pr«s 
I'interSt que Ton aurait a payer sur un emprunt 
ordinaire. 

REPRESENTANT8 DEMANDES.-Le "Pret 
Immobilier. Umitee" n'a pas encore d'agence 
dan* toua >s Districts et est dispose a entrer en 
pourparlers avec des reprsientants bien quali- 
Bes. 

EertToz eu telephonez pour avoir la 
brochurette explicative gratuite. 



Lorsque vous arrangez votre vitrine, 
ayez soin de mettre le motif principal a 
la hauteur ou il sera le mieux eaisi par la 
vut du passant 



N. K. FAIRBANK COMPANY 

LIMITED 

Montreal 

Prix du Saindoux 

Compose, Marque 

BOAR'S HEAD. F. 

O. B. Montreal. 

Tinettes 60 lb. o.io§ 

Tierces 




Seaux en bois, 20 lbs. 
Chaudieres, 20 lbs. 
Caisses, 3 lbs., 20 a la caisse 
Chaudieres, 5 lbs., 12 a la caisse 
Caisses, 10 lbs., 6 a la caisse 



o.io| 
0.10J 
o.ioi 
0.1 1 1 
0.11I 
o.ui 

GUNN, LANGLOIS & CIE. Limited, 
Montreal 

Prix du Saindoux 

Compose, Marque 
EASIFIRST 




'immMf 



SHORTENING 
EXCELS 



Tinettes 60 lb. o.ioi 

Tierces 0.10 

Seaux en bois, 20 lbs. 2.05 

Chaudieres, 20 lbs. 1-95 

Caisses, 5 lbs. lb. 0.11 

Caisses, 3 lbs. lb. o. 11 

Caisses, 10 lbs. lb. O.II 

Pains moules d'une livre 0.11J 

HENRI JONAS & CIE 
Montreal. 

Pates alimentaires "Bertrand" La lb. 

1^5-rrJ 

!] C i» « 



Macaroni 

Vermicelle 

Spaghetti 

Alphabets 

Nouilles 

Coquilles 

Petites Pates 



'Bertrand'' 



etc. 



rt 



n> 



a 



3 

a. o- o 
n (u o 

srSsr 



1 
2 
2 
4 

8 
16 

2 



Extraits Culinaires "Jonas" La doz. 

oz. Plates Triple Concentre o.i 



oz. 

oz. Carrees 

oz. 

oz. " 

oz. " 

oz. Rondes Quintessences 



2.\ OZ. 

5 oz. 



2 
4 
8 
16 
2 
4 



oz. ' 

oz. Carrees 

oz. Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
oz. Carrees Quintessences, 

bouchons emeri 
oz. Anchor Concentre 
oz. " 

oz. 
oz. 
oz. Golden Star "Double Force'' 0.84 



1.67 
2.00 
3-50 
6.59 
12.67 
2.09 

2-34 
4.00 
7.00 
7.00 

4.00 

7.92 
1.05 
1.88 
3-17 
6.34 



oz. 

8 oz. 
16 oz. 

2 oz. Plates Soluble 

4 oz. " " 

8 oz. 
16 oz. " " 

1 oz. London 

2 oz. " 
Extraits a la livre 
Extraits au gallon 
Memes prix pour extraits de tous 

fruits. 

Moutarde Francaise "Jonas" La gr. 
Pony 2 doz. a la caisse 8.40 



1.50 
2.84 
5.00 
0.84 
1.50 
2.84 
5.00 
0.55 
0.84 
de $1.10 a 4.00 
de $7.00 a 25.00 



Small 
Medium 
Large 
Tumblers 



7.80 
10.80 
12.00 
10.80 



CE SONT DES AMIS PREFEKtS 
DE LONGDE DATE 

Le Cacao et le 

Chocolat de 

Baker 



sont toujours en 
demande, se ven- 
dent facilement et 
sont en tous points 
dignes de con- 
fiance. Vous 
n'avez avec eux 
aucun des ennuis 
de la vente. 

Mai que di-posee sur 
chague paquet viritable. 




Registered 

Trade-Mark 



FAITS SEULEMENT PAR 

Walter Baker & Co. 

LIMITED 

ETABLIS EN 1T80 

MONTREAL, Can. DORCHESTER, Mass 



LAGAILLE, GENDREAU & GIE 

Successeurs de CHS. LACAILLE <S CIE. 

EPICIERS EN QROS 

Importateurs de Melasses, St- 
rops, Fruits Sees, The, Vins, 
Liqueurs, Sucrep, IJtcUtc. 



Speciality de Vins de Messe de Sicile 
et de Tarragone. 



329 Rue St-Paul et 14 Rue St-Dizier 

MONTREAL 



ELITE" 



CHOCOLAT « 

Non Sucr6 

DBS EPICIEHS 
Pour tous les 

Besoins de la Cuisine 

Tablettes de % lb. 

Fabrique par 

JOHN P. MOTT & CO., 

IIALIFAX, Bf R. 

J.A.TAYI.OR, Agent, Montreal 



Vol. XLVII— No 45. 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novembre 1914. 



I ) 





lEALLY DELIGHTFUL 




* 






•flW W] 






r 



Sltistib 

Really delightful 



j 





DELIGHTFUL 



Gbiclets 

vous procure un bon profit 

Augmentez votre vente de CbiclCtS en faisant un bel 

Etalage des Boites. 

CANADIAN CHEWING CUM CO., LIMITED 

Succursale 11 Rue St-Nicholas, Montreal. 



12 



LE PRIX COURANT, Vendredi, 6 Novembre 1914- 



Vol. XLVII— No 45- 




Bas et Chaussettes 

en Soie Americaine 

GARANTIS. 



Notre desir est de vou»faire connaitre 
ces Bas et Chaussettes. 

lis ont triomphe de l'epreuve que 
d'autres n'ont pu supporter — lis don- 
nent :ui pied le contort veritable— lis 
n'ont pas de coutures qui risquent 
de se decoudre— Ils ne s'elargissent 
pas et ne se deforment pas, car ils 
sont tricotes dans leur forme et non 
presses dans cette forme. Ils sont 
GARANTIS pour leur finesse, pour 
leur style, pour leur superiorite de 
matiere et de facon, sont absolument 
sans defauts ; ils seront portes six 
mois sans se trouer ou remplaces par 
de nouvelles paires gratis. 

NOTRE OFFRE GRATUITE. 

A quiconque vous adresse 50c pour 
couvrir les frais d'envoi, nous en- 
verrons, droits pa